chonum

Member
  • Content count

    6208
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

506 Excellent

2 Followers

About chonum

  • Rank
    Hyperactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Horlogerie, piano classique
  • Personal website
  • Instruments
    Skyvision MT250, AP130EDFs, CN212, FS60, HaT 203 et quelques instruments de collection...

Recent Profile Visitors

3739 profile views
  1. Le gros avantage de penser en échantillonnage, c'est que l'on prend en compte le système complet, et c'est simple à comprendre ! J'avais fait une série d'article là dessus il y a quelques années. Considérons un échantillonnage arbitraire, par exemple 1"/pixel. Cela veut dire que chaque pixel voit un angle solide de 1 seconde d'arc carré sur le ciel (en fait l'unité officielle est le stéradiant). Une lunette de 80mm ou un télescope de 500mm, avec le même échantillonnage, montrera le même champ aux photosites du capteur, mais en recueillant la lumière avec des surfaces de pupilles bien différentes. Et donc le flux issu de l'objet ne dépendra que de la surface du diamètre. Et si vraiment cela ne vous parle toujours pas, pensez que la lumière issue d'un objet céleste est un flux presque constant de photons (en fait c'est une loi de Poisson, c'est probabiliste, mais considérons que c'est constant, ce n'est pas grave). Si un objet délivre 1000 photons sur terre, au niveau du sol, au m² par seconde, alors une pupille de 10cm en recueillera 9 fois moins qu'une pupille de 30cm (car on raisonne en surface, 100cm² d'un coté, 900cm² de l'autre, moins l'obstruction). Le même raisonnement est vrai en visuel à grandissement égale (nonobstant le histoire de pupille de sortie...)
  2. J’ai volontairement comparé une lunette et des telescope ayant le même f/d de 7 (f/d 8 pour le RC) Le rapport d'ouverture n'a pas d'importance quand on considère l'échantillonnage.
  3. À échantillonnage donné le flux dépend du diamètre au carré. Sans parler de la résolution, donc non, ce n'est pas du tout la même chose!
  4. lunette : ES127 VS APM14 ?

    Une TSA120 d'occasion !
  5. Teegul Skypatrol

    Je vends cette Teegul en excellent état avec la barre de contrepoids. Frais de port inclus pour la France : 400€
  6. Sinon Lunt le remplace gratuitement, juste un mail Oups c'est un Coronado, je n'ai rien dit !
  7. Filigrees au CN212

    Bonjour, depuis Saint Véran avec Christian, voici une image faite au CN212 avec le FFC, un Astrosolar 3.8 et un filtre Baader KLine qui montre les points brillants intergranulaires, à priori une première pour un petit diamètre. Et évidemment un seeing à la hauteur du site !
  8. Joli projet de vacances Bernard ! Pour le calcul de barycentre en float, tu dois pouvoir le faire sans passer par une librairie. Il faut juste cadrer la zone de l'étoile pour éviter de traiter trop de pixels. Sur un iCore, on peut faire cela à plusieurs kHz sans soucis, donc ca doit pouvoir tourner à quelques centaines de Hz sur ton petit CPU. Genre sur une zone de 64x64 ou 32x32. J'ai des caméras Basler sur capteur Python qui trainent au bureau, c'est pas le top en qualité d'image, mais elles sont rapides et global shutter. Dis moi par mail ce qu'il te faudrait...
  9. Pire, un KAI11000 : en plus des colonnes et du bruit thermique, tu as un échantillonnage de merde !
  10. Comme une lunette impose de poser 3 ou 4 fois plus qu'un newton, impardonnable !
  11. Bobknob ou vis M3X12? C8

    Non c'est du pas métrique, j'en ai remplacé assez pour le savoir. Il est néanmoins possible que du 4-40 passe, À la base c'est du pas métrique
  12. Bobknob ou vis M3X12? C8

    Stop !! Celestron M3x12 depuis bien 10 ans, depuis que c'est fait en Chine, c'est du métrique ! Sinon comme les copains, empreinte hexa. Bob a vraiment eu une idée con.
  13. Mak lequel?

    Pour revenir à la question, dans le Mak tout est bon ! Les SW, les Intes, les TEC, tous fonctionnement très bien. Et le réglage du primaire ne se sent que peu (astigmatisme), donc on a l'impression qu'ils ne se dérèglent pas Si possible choisir un Rumak est préférable (champ de meilleure qualité), mais j'ai eu une paire d'excellents SW dont un petit 90 stratosphérique. J'avais aussi passé un 180 pour un article qui marchait aussi bien qu'un TEC. D'ailleurs je vous renvoie à cet article qui raconte un peu ce design très intéressant. Les Klevstov c'est une autre histoire, ca marche bien sur le papier, mais le réglage est bien plus critique du fait du mangin à l'avant. Comme le Clavius avec son relai qui est aussi apparenté aux Mak et qui est délicat à régler (mais qui est très intéressant pour plein de raisons). Je ne reviens pas sur le CN212, tout a été dit par Michel et Jean Luc. Personnellement c'est LE téléscope que je ne vendrai jamais. Son cousin le TSC225 est un potentiel nid à emmerdes si on tombe sur un numéro astigmate. Notez que le primaire du TSC n'est pas sphérique! Autant le Mak est un design intéressant, autant le DK (non corrigé, corrigé cela devient excellent) est un design tout à fait dispensable en revanche. Il est très vite monstrueusement comateux, présente de la courbure comme ses copains cassegrains, il est sensible à l'alignement comme un SCT, et ne vit que parce que Tak fait de bonnes optiques, encore qu'un 250 passé la semaine dernière s'est révélé décevant... Ce qui est sûr, c'est que dans les 200mm, le choix est immense !