chonum

Membre
  • Compteur de contenus

    5 810
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

184 Bonne réputation

À propos de chonum

  • Rang
    Membre hyperactif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Horlogerie, piano classique
  • Site personnel
  • Instruments
    Skyvision MT250, AP130EDFs, CN212, FS60, HaT 203 et quelques instruments de collection...

Visiteurs récents du profil

1 139 visualisations du profil
  1. Oui ca me rappelle des souvenirs. Enfin moi j'ai plutôt commencé au 286
  2. Un réfracteur français ?

    Si vous partez sur un triplet, prenez fortement en compte les aspects tolérancement. La coaxialité des lentilles (alignement mécanique, mais aussi précision de centrage et parallélisme lors de la fabrication) doit être dans les 50µm. Donc la conception de la cellule sera absolument critique et il faudra, sauf à cémenter (ce qui serait plus simple), prévoir des vis de centrage et un séance pas marrante de centrage sur un banc. Pour les vis, je trouve que la meilleure solution est une première vis avec touche nylon, et une second de blocage avec tête pointeau. 3 groupes à 120°, pas à 90°.
  3. Un réfracteur français ?

    En tout cas sur les series ED, pour moi c'est la même chose.
  4. Un réfracteur français ?

    Pour information, Optiphic, qui est une boîte sérieuse, me prenait en 2016 235€ par lentille (verre compris S-BSL7) en commande par 4, L/4 PTV WFE sur la surface (heureusement que ce n'est pas un miroir), et en diamètre 40mm, le coût étant essentiellement le polissage.
  5. Un réfracteur français ?

    Sauf que SW, donc Synta qui fabrique effectivement ces instruments, ne dit pas qu'ils embarquent un S-FPL53. Ni maintenant, ni en 2013 : http://web.archive.org/web/20130308095729/http://www.skywatcher.com:80/swtinc/product.php?id=141&class1=1&class2=102 Il faut remonter en 2010 pour retrouver cette mention : http://web.archive.org/web/20100611221033/http://skywatchertelescope.net/swtinc/product.php?id=141&class1=1&class2=100 Alors soit c'est du pipeautron, soit ils avaient un stock racheté. Et alors à l'heure actuelle, les FPL53 chinois en veux tu en voilà avec des verres Ohara alors que mes fournisseurs ne veulent pas l'utiliser du fait des taxes d'importation, je n'y crois pas une seconde. Vos S-FPL53/51, ce sont des FK71/FK61.
  6. Un réfracteur français ?

    Cela confirme les prix que j'avais en tête pour le S-FPL53. Alors les lunettes de 100mm à 1000 boules qui prétendent avoir un élément en S-FPL53, cherchez l'erreur Sachant que les prix ont considérablement augmentés depuis 2013.
  7. Un réfracteur français ?

    quand vous avez fixé le diamètre et le F/D, je fais un run d'optimisation dans Zemax.
  8. Instruments M 42 Optic

    Il revend le chinois le moins qui existe, partant de ce postulat...
  9. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    En mode panique ! https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/europe-spatiale-la-bombe-de-tom-enders-782059.html
  10. Objectif pour lunette?

    Grosse aberration sphérique, l’objectif n’est pas prevu pour cette conjugaison.
  11. Un réfracteur français ?

    L'épaisseur des lentilles est un axe de liberté faible, c'est assez tolérant. De toute façon chez les pros on a aussi des barres d'erreurs. D'ailleurs avant de valider le design, il faut impérativement faire une analyse de sensibilité.
  12. Instruments M 42 Optic

    Nan
  13. Un réfracteur français ?

    Non, la question est d'être capable de le faire dans le temps et le budget prévu et aux specifications, de le faire pour un marché et de le faire en gagnant de l'argent. Je peux approfondir si ce n'est pas clair.
  14. Un réfracteur français ?

    Je ne crois pas non...
  15. Instruments M 42 Optic

    L'alignement est très stable sur le CN. Et facile à faire. Après il faut éviter de faire rouler la pelicase qui le contient sur des rochers, et avoir à refaire l'alignement du primaire pendant 3h au Haso, mais bon je suis un peu con aussi