Sign in to follow this  
Kaptain

De 300 à 400mm...

Recommended Posts

Belle soirée hier pour faire des comparaisons, ciel très stable et assez transparent (pour Paris, s'entend...). A ma gauche, un 300mm chinois acheté d'occase (avec une nouvelle monture tout alu de mon cru, qui fera l'objet d'un autre fil quand elle sera bien au point). A ma droite, le Lightbridge 400 (dont je n'ai d'ailleurs pas retrouvé mon fil sur sa 1ère lumière, sniff). Les 2 collimatés aux petits oignons à l'oeilleton.
- sur Saturne, très belles images des 2 côtés, très nettes, très contrastées (vivent les chinois !). Le 300 faisait quasi jeu égal avec le 400, qui tenait malgré tout son rang avec un peu plus de contraste et de luminosité.
- sur M13, là, c'est la big différence: le 300 commence à montrer des étoiles séparées, mais l'ensemble reste encore un peu dans un flou artistique, on se surprend à essayer en vision décalée... Au 400 en revanche, l'amas brille de ses mille feux, absolument magnifique, en vision directe.
Comparo fait en plein Paris, je précise. La différence sur M13 aurait peut-être été moins flagrante dans un ciel bien noir. Mais je soupçonne que pas tant que ça, et que sur les galaxies ça serait pire...
Qu'en pensez-vous ? Ca colle avec votre propre expérience ?

[Ce message a été modifié par Kaptain (Édité le 26-05-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Kaptain. J'ai pu faire de mon coté la comparaison entre un 250 et un 300 (chinois) sur la chaîne de Markarian, et dans le même ciel.

Dans le 300, toutes les galaxies sont fort bien vues. Dans le 250, certaines sont limites clignotantes, et en sachant où elles se trouvent. Dans un 400, j'imagine que çà doit être du pain béni!

Le diamètre parle direct! Par ailleurs, et pour être monté à quasi X500 sur la Lune avec mon 250, il semblerait que les optiques chinoises se soient bien améliorées.

Falko

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Avec un ami, nous avons comparé un Dobson Factory 300 à miroirs Orion Optics hilux avec un 400 Martini à miroirs Nichol hilux. Deux instruments de qualité comparable donc.
C'était à 2100m d'altitude, sur la route du col de Restefond, le 29 avril dernier.
Ciel excellent mais pas très noir finalement pour le site, pas d'humidité, SQM de l'ordre de 22, température environ 2°C.

C'est surtout sur des galaxies assez faibles que le 400 montrait sa différence. Le Corbeau était bien apparent au sud et ce sont les galaxies de son environnement que nous avons pointées.
En particulier, sur les antennes, la liaison entre les 2 composantes était bien plus franche qu'avec le 300.

Mais globalement, on peut vraiment se demander si l'écart de résolution/luminosité entre ces 2 instruments vaut l'écart de prix/encombrement .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je dirais que la différence n'est pas flagrante et si c'est pour passer de 300 à 400, l'investissement ne me paraît pas en valoir la chandelle. Autant passer à 500 si on en a les moyens (financiers, musculaires et spaciaux. )
Par contre s'il s'agit d'un premier instrument ou de passer d'un instrument d'initiation à quelquechose qu'on gardera, il vaut mieux prendre le 400 tout de suite.

Un 400 à F4 démontable, c'est peu encombrant, transportable, et ça ne nécessite pas d'escabeau, pour une naine comme moi, c'est le compromis idéal diamètre/emmerdement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ma part,
chaque gain en diamètre est appréciable.
Sûr, c'est des fois subtile.
Mais dans la traque au lueurs improbables, le verdict est bel ets bien là.
Par exemple, j'ai souvent commencé des dessins avé mon T400, et achevés/peaufinés au T460 (qualité à peu près similaire) par des infos qui se révellaient enfin, ou appraissaient de façon plus évidente, plus précise, sous un aspect très légèrement différent.

Maintenant, est-ce que ça vaut le coup ? chacun répondra à sa guise et selon ses critères perso à cela.
Mais une chose est sûre, c'est de se fixer un cahier des charge avé un diamètre n butée ultime de ses besoins et moyens. On n'a jamais rien à gagner d'être un chouyat en deça..... sauf ceux qui ne jurent que par la qualité de leur chercheur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

au club, on a un Skyvision 320 avec très bonne optique (Lightholder).
Quand j'emmène mon Dob 406 et qu'on met les deux engins côte-à-côte, les copains attendent que se libère le...406. Et à chaque fois c'est "ah ouai, on voit quand-même nettement mieux qu'au 320, 8cm en plus ça compte".
Et c'est pas parce que c'est le mien !

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec vous 2, les centimètres en plus sont toujours bons à prendre.
Mais...
J'ai un 250 de très bonne facture, ça ne me viendrait pas à l'idée de le changer pour un 300, mais un 400, sans hésitation.
Dans une star party, j'irais volontiers mettre l'oeil à l'oculaire du 300 à côté du 250 (s'il est bien réglé et propre! ).

Donc il faut savoir si la question était purement réthorique ou si ce sont les circonstances (achat ou changement d'instrument) qui l'ont dictée. La réponse s'en trouve différente pour moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien d'accord avec Maïcé: le 400 F4 c'est le pied, surtout s'il pèse 30 kg tout compris comme le mien .
Mais je ne suis pas aussi exigeant que Serge, c'est certain et je n'ai pas son talent pour le dessin .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Serge, c'est avec la voiture pour le transport, la valise d'oculaires et le transat

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un miroir 16" fabriqué par Nichol Optical de 30mm d'épaisseur, monté sur barillet 18 points.
La monture vient de chez Dieter Martini en Allemagne.
Pas de matérieux spéciaux, carbone ou autre, juste du CTBX aux épaisseurs nécessaires et suffisantes.

Je l'avais à Valdrôme l'été dernier, juste en haut de l'escalier, à côté de Valère. Je le monte aux RAP jeudi prochain .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis passé il y a bientôt un an de 200mm à 300mm, et avec mon ciel de qualité (je vis à 1700m d'altitude) j'ai vraiment apprécié les 10cm d'extra.

Le 300 ne me montre pas beaucoup d'objets que je ne voyais pas avec le 200, mais beaucoup mieux tous les objets. Je parle en terme de définition (les globulaires par ex.), le pouvoir séparateur parle! Les couleurs deviennent aussi évidentes sur les nébuleuses, les détails galactiques sont plus rapidement perçus, et plus précis, etc.

Du coup, je passerai un de ces jours à un 400 F4 (bien d'accord avec Maïcé et Michel sur ce point) parce que la différence sera du même ordre, et pour avoir déjà mis mon oeil derrière un 400, je sais que j'aimerais ça !

PS: Mon 200mm est un chinois, le 300mm un OO lambda/8 avec hilux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un 300 ou un 400 ? Cela dépend...

Un 300 sous un ciel noir vaut un 400 sous ciel pollué. Un 300 en montagne à 2000m vaut un 400 en plaine...

Un 400, c'est presque deux fois plus de lumière collectée qu'un 300.

L'une des principales différences tient peut-être dans la perception des couleurs. Avec un 300, on commence à deviner des couleurs sur Orion, du bleu, du vert, du rouge. Avec un 400, les couleurs sont flagrantes.

Sous un ciel noir, les bras de M51 sont devinés dans un 300. Ils sont évidents dans un 400.

Un 400 permet de voir le Quintet de Stephan sous un bon ciel noir de plaine. Pas un 300.

Tout cela dépend bien sur de l'observateur, de son expérience, de sa capacité à voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this