Sign in to follow this  
Maïcé

Observation à Stellarzac, gloops!!

Recommended Posts

Voilà plusieurs nuits que nous observons jusqu'à l'aube. Les observations dans les 2 instruments de Fred sont tellement spectaculaires qu'il est bien difficile de quitter l'oculaire, d'autant que la place y est confortable. Souvent on peut s'asseoir sur une marche de l'escabeau et il suffit de pousser un peu le télescope pour recentrer l'objet!

La grosse claque de ce séjour, ce sera sans doute M27... Pff, un T1000 et le ciel des Causses pour un des objets les plus faciles du ciel d'été?!? Ah oui, mais M27 dans ces conditions, c'est tout autre chose! La couleur, les détails, le relief que prend cette nébuleuse pourtant archi connue, on ne s'en lasse pas!
A l'ethos 13, je découvre qu'il ne s'agit pas seulement d'une grande nébulosité en forme de trognon de pomme avec des extensions qui referment l'ovale. Le trognon a gardé de sa peau rouge foncé en liseré et l'une des extensions principalement révèle aussi cette teinte sombre et chaude! On découvre aussi de nombreuses étoiles en surimpression en plus de sa centrale, dont une très jolie ligne qui forme une moitié de diagonale!
Et la nébulosité n'est pas uniforme, elle est nettement renforcée sur "l'autre diagonale", présentant une échancrure assez nette contre l'étoile brillante qui la borde "en haut dans l'oculaire", c'est là que la couleur rouge brun est la plus prononcée mais on la retrouve aussi de l'autre côté et au bord de l'extension de gauche.
Avec le filtre OIII, des détails aparaissent plus distinctement : deux "tubes" qui partent vers la droite en se recourbant, mais sans refermer l'ovale, celui du bas étant le plus long, celui du haut, plus courbe. L'autre anse présente un renforcement subtil à son bord externe.
Je ne m'en lasse pas, je quitte l'oculaire et puis j'y reviens. J'essaye de graver cette image inédite dans ma mémoire.
Le bord opposé à l'échancrure parait même "rayonnant" en vision décalée, vous savez comme le soleil qui perce des nuages au loin, faisant juste des rayons sans qu'on voit l'astre.
Aucune photo ne peut rendre cette vision, les mots sont aussi impuissants à transcrire ces détails et mon coup de crayon, surtout de nuit est calamiteux! C'était notre première cible et déjà la nuit s'avance... Si je dois passer autant de temps à chaque fois tellement je suis saisie par leur beauté, les cibles seront peu nombreuses, mais qu'importe, le plaisir est total et j'aurai d'autres occasions de revenir pour compléter la liste.

Passons à un autre objet rebattu puisque nous sommes à la nuit redécouverte : M13. Je l'ai déjà vu assez souvent au T800 sous le ciel du Méjean notamment, la surprise devrait être moins spectaculaire. Je vais me concentrer sur les petites galaxies proches. Mais un telrad déréglé va nous offrir un spectacle inédit. Pas d'amas globulaire dans l'oculaire, ni deux galaxies d'inégale brillance... mais un alignement de taches floues!!! A bien y regarder, il y en a 3 en ligne et sans doute une un peu plus loin. Nous sommes tombés par hasard sur NGC 6196, NGC 6199 et IC 4614. Quelle bonne surprise pour des amateurs de galaxies comme nous!! Après réglage du Telrad, on retombe sur M13 proche et nos deux galaxies bien connues NGC 6207 qui présente déjà des irrégularités et IC 4617 étonamment facile.

La nuit passe vite et je tiens à revoir des objets du Sagittaire avant leur disparition. Cap sur M17. Pff, dès le premier coup d'oeil, tout y est : la brillante forme du canard, le creux d'encre sous la tête, et la grande boucle qui lui donne une queue de coq. Puis en passant du temps à l'oculaire, une foultitude de détails apparaissent, des "plumes" brillantes sur le "jabot et l'aile". C'est au delà de la description, l'objet est tellement riche, je n'ai pas pu en mémoriser les détails.

M16 suit, j'ai toujours eu du mal à voir les 3 piliers. La base large et le pilier central se dévoilent sans problème, le très fin aussi mais celui qui monte au dessus de l'étoile brillante m'avait toujours échappé. Là, malgré sa faible hauteur et l'humidité qui favorisait l'absorbtion, j'ai réussi à le saisir et tout à coup, M16 m'est apparu comme sur les photos.

Parmi les cibles mémorables de cette nuit, le "blind test" : Fred nous propose des objets que nous connaissons en photo et à nous de le identifier à l'oculaire. Cette nuit, Jones1, une nébuleuse planétaire plutôt ténue et assez grande (332") parfaitement identifiable avec l'OIII. Je n'y ai pas vu la centrale de mag 15.10 mais normal, y avait le filtre!

Belle vision aussi de NGC 891 avant une session planétaire où le partage de l'oculaire est devenu plus difficile. Jupiter était tellement belle qu'une fois installé à l'oculaire, plus rien ne vous en fait bouger, si ce n'est le lever du jour.
Rendez-vous demain pour la seconde nuit, là, il est l'heure d'aller à l'observatoire!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oué ben, gloups pour nous surtout...
Néanmoins, j'aime les CROA où il faut une photo à côté pour comprendre tous les détails décrits...

J'attends la suite avec masochisme et délectation.

Ah au fait, à combien il monte ce T1000 ?

Bonnes nuits à vous tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hale, j'ai été tenté de faire un test de mag limite justement sur cette zone car je n'avais jamais vu autant d'étoiles autour de la np. En faite, la centrale était visible quasiment en permanence et toutes les étoiles limites habituellement étaient facilement visibles, il y avait donc toute une "nouvelle population" d'étoiles faibles pour évaluer la profondeur.

Il faudra que je post un croa de cette nuit car c'était vraiment fabuleux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hale, omission réparée

Sur cette image qui a la même orientation qu'à l'oculaire, on voit l'aignement d'étoiles qui part de la centrale et va vers le bas à gauche. L'autre alignement est aussi visible quoique plus ténu et moins caractéristique.
L'échancrure doit correspondre au jet très rouge sur la photo, les zones rouge-brun que j'ai vues sont celles de la photo (mais ce que j'ai vu est beaucoup plus proche d'un fin liseré que là).
Le petit renforcement de l'extension gauche m'est apparu rougeatre, comme sur la photo.

Les "tubes" sont cette partie de l'enveloppe qui semblent faire un bourrelet à droite de l'image, plus long en bas et plus courbe en haut. Ils sont très proches du rendu photographique avec le filtre OIII et les "rayons qui émanent de la nébuleuse" c'est sans doute le bord en bas qui est irrégulier. Comme nous sommes 2 à l'avoir vu, je l'ai mentionné mais ce n'est pas visible sur la photo.

Par contre, je n'ai vu aucun moutonnement dans la partie brillante, ce que j'envie à certains dessinateurs de talent!

[Ce message a été modifié par Maïcé (Édité le 01-08-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un dessin ! un dessin !

Dans le T1000 de David, Bob avait parlé de la visibilté des extensions lointaines autour de M27 (avec des émissions radiales et une large boucle pour reprendre ses mots).
Qu'en disent vos petits yeux chanceux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this