Sign in to follow this  
  • entries
    35
  • comments
    9
  • views
    7953

Tests oculaires anciens et imagerie Messier 57 à 0.3" d'arc/pixel

Anton et Mila

124 views

Bonjour à tous

 

La journée a été belle et chaude, et j'ai décidé de sortir la lulu Mila pour faire quelques essais autour de la série d'anciens oculaires en 24.5mm, achetés à vils prix sur ebay (une fois 100€ pour 5 oculaires, et une fois 50€ pour 5 ou 6, je ne sais plus). Je crois avoir fait une bonne action, et une peut-être une mauvaise affaire, mais cela me regarde.

Je précise qu'ils ont tous été démontés et nettoyés avec un noircissement des bords des lentilles. @lylsait l’intérêt que cela peut avoir. Mon Televue plossl 8mm est passé entre ses mains.. Les tests ont été fait avec ma lunette LZOS 152mm de 1200mm de focale. Comme oculaire de référence, j'ai pris le baader BCO 6mm (200X). 

J'avais déjà écarté des essais un oculaire chinois et le vixen huygens 8mm, très merdeux au démontage. Le chinois est une horreur plein de reflet

Deux cibles ont été choisies: 

  1. Epsilon 1&2 de la Lyre, célèbre double double de 2 secondes d'arc de séparation(un peu plus). Il faut allez voir sur Stelle Doppie: https://www.stelledoppie.it/
  2. Lambda Cygne, paire inégale de 0.92 seconde d'arc de séparation en 2020. Attention de bien prendre des valeurs actualisées car ce genre de double peut varier assez vite sur quelques années. Cela doit faire rire de lire "varier assez vite sur quelques années" xDxDmais entre un 0.7"/0.8 " et 0.9", cela peut faire toute la différence pour un observateur occasionnel d'étoiles doubles comme moi avec une optique de 152mm. Les spécialistes apprécieront la remarque.

Après quelques observations, dans le haut du panier, on trouve les oculaires Hyugens Mittenzwei (H.M.) 10mm, 9mm et 6mm, couplés avec la barlow TV 3x soit 3.7mm, 3mm et 2mm de focale résultante (300X, 400X et 600X, soit 2D, 2.66D et 4D).

Je peux déjà dire que j'ai eu beaucoup de chance avec la turbulence, car après cette chaude journée, je m'attendais à en avoir beaucoup, mais que nenni. En fait, j'ai eu des Images (presque) parfaites, des taches d'airy très propres sur tout le champ, d'un bord à l'autre. Je dis "presque" car le premier anneau était peu visible, mais le disque central nickel. Donc pas 10, pas 9, pas 8 mais peut-être 7 (bonne) sur l'échelle de turbulence. A 9 et 10, j'ai un premier anneau hyper mince qui fait le tour de la tache centrale, mais dès que la turbulence augmente, il se dissipe, et ne reste que la tache centrale. Après, c'est la tache elle-même qui joue la samba. Certainement une histoire lié au strehl de la lunette, le genre de truc qui fait sortir les couteaux des astram lors des discussions sur le forum.xDxDDes combats d’ego et de coqs de bruyère par messagerie interposée, mais bon enfant finalement, car tout le monde a souvent raison et tord à la fois selon les expériences de chacun.

Donc, pratiquement aucune déformation des images de la double à 0,92" d'arc jusqu'au bord du champ qui doit faire dans les 45°. Une tache d'airy de la primaire bien blanche, et une tache d'airy de la secondaire "presque collée" de couleur grise. C'est fou la similitude avec la photo que j'ai prise dans un billet précédent. La vision oculaire n’était pas aussi bonne qu'avec celle que j'ai eu avec un seing de 9/10 avec lambda Cygne au zénith, comme quoi, tout rapport d'observation visuel doit bien préciser dans quelles conditions sont faites l'observation. Bien souvent, ceux sont des jugements à l'emporte-pièce qui sont apportés, sans précisez les conditions ou le matériel. Gardez-vous bien de prendre ces informations comme argent comptant. C'est aussi vrai pour ce que j'écris ici.

 

Faites vous votre propre jugement....

 

Je ne voyais pas la séparation de la double à 200X avec le BCO 6mm sans barlow. J'aurai pu mettre la barlow 2X et avoir 3mm de focale, mais je ne l'ai pas fait. Je sais déjà que les ortho BCO sont de bêtes de course, même si la finition peinture anti-reflet des coulants internes laisse à désirer. Les chinois ne vont jamais au bout des choses, il faut toujours qu'ils laissent une prise à la critique, contrairement aux japonais.

Viennent ensuite les SR 4mm sans  barlow. Images parfaites au centre, mais cela se dégrade vers le bord. Je les déconseille, même si ils doivent être exploitables à F15, et plus, sur tout le champ. Les lentilles sont très petites, et le montage optique est succinct. Je ne serais pas étonné que l'alignement des deux verres soit moyen. Non, ce n'est vraiment pas un bon deal ces SR (Spécial Ramsden), c'est dommage. Viennent ensuite les Huygens. Je ne suis pas fan de la formule finalement, heureusement que Mittenzwey y a mis son grain de sel, car même si les images sont correctes au centre du champ, le champ est limité, et la mise au point n'est pas aussi franche, comme avec les H.M. Le winner sont les H.M. je précise que je ne connais pas l'origine des Hyugens, très anciens. Un Zeiss Huygens en 24.5mm aurait peut-être été un winner.

Une page de lecture: https://sites.google.com/site/profondeursduciel/24

En résumé, la double double était magnifique dans les Huygens Mittenzwey avec barlow 3x, avec les deux couples  dans le même champ, de part et d'autre du champ soit à F/D 24 comme focale résultante.  J'ai un doute après coup pour le champ avec le H.M. 6mm et barlow3X. Vraiment que du bonheur, et une grande surprise pour moi. Des images comme dans la littérature (presque). De quoi observer des étoiles doubles pendant des années pour quelques euros avec ces oculaires, mais une bonne barlow de grande qualité comme les televues par exemple mais il y en a d'autres. J'attends de voir ce que va donner ma nouvelle TAL Novosibirsk 2X (3X avec le spacer)

Il me reste à tester sur la lune et le soleil  en comparaison avec les ortho baader 6mm, plossl televue 8mm, et mes ortho Tani vulcano top 9, 7, 6 et 5mm en 31.75, mais toujours avec les barlow 2 et 3X avec les oculaires HM afin d'avoir une image sans déformation sur tout le champ. Sans barlow, point de salut à f/d 8, après mes essais faits lors d'une précédente observation sur la lune. Seul une partie du champ est exploitable. Je vais tenter de trouver un HM 12.5 mm Tani afin d'obtenir un grossissement moins important.

Ha,  j'oubliai de préciser que les Huygens Mittenzwei sont des Circle T (TANI), made in Japan, même fabriquant que les anciens ortho vulcano top kokusaï Khoki (& University Optics USA). Je ne crois absolument pas que l'on puisse trouver actuellement des H.M. neufs dignes de ce nom en optique chinoise.

Ajout: Ma gamme H.M. en 24.5 mm se "renforce" avec un 18 mm et un 12.5 mm achetés au Japon en occasion. Sans amrque, mais très probablement du Tani. La finition de la fabrication est parfaite.

 

La nuit s'est poursuivie avec des vidéos de Messier 5 (1000 images d'une seconde à 0,3" d'arc par pixel) et une grosse déception au traitement, et Messier 57 (500 images de 2 secondes) avec le même échantillonnage, et là, une belle réussite.

 

Messier 5: Film foireux de 1000 images de 1 seconde. Les images stellaires sont pâteuses. Erreur de mise au point, ou problèmes de turbulence non maîtrisés du fait de la hauteur sur l'horizon. Le résultat est très décevant après empilement AS!3 ou astrosurface H64. Il y a peut-être des moyens d’améliorer le rendu, mais je ne pratique pas ces techniques.

 

Ensuite , je me suis tourné vers Messier 57, la nébuleuse de la Lyre, nébuleuse planétaire et sa naine blanche, bien haute dans le ciel.

J'avais le secret espoir d'enregistrer avec cette lunette et la technique de la pose courte la double de résolution qui fait 1.5"/2" d'arc . Après 500 images de 2 secondes, j'ai pu retenir 95% de la vidéo, la vidéo étant vraiment bonne. Je n'en reviens pas. Et voilà que la belle cachée sous la double de 6" d'arc apparaît dans toute sa finesse (enfin, il faut le dire vite), et qui pourrait finalement éclipser la nébuleuse. Un comble:D.

Après traitement avec AS!3 et R6, et finition avec Faststone Wiever. La nébuleuse a été améliorée ensuite.

 Setup: Camera ASI 290MM et Barlow TV 2X, avec filtre IR/UV cut ZWO: 

 

Ma première version:2020-06-23-0031_2-CapObj__100r__95_regbis.jpg.69105b127ab27064093697bc98654ea4.jpg

 

Pour faire suite à une version proposée sur le forum par @fljb67 , j'ai repris mes réglages de courbes.

Voici cette version:2020-06-23-0031_2-CapObj__100r__95_regbis.png.1ca5b83e140a81745b04cbb03d7f472a.png

 

Un gros plan sur la double de résolution HL9001(+ registax 6), et noter la différence d'éclat de la petite double, ce qui aussi le cas de l'image du HST:

 

2020-06-23-0031_2-CapObj__100r__95_regblegendes.jpg.4f4437e1173b11b00bab8a7939466f9a.jpg

 

 

 

Ici une image du HST. En fait le groupe HL9001 contiendrait 5 étoiles, avec composante E et une séparation proche du pouvoir séparateur du HST que j'estime à 0,1/0,05": https://www.cloudynights.com/topic/702949-just-15-minutes-on-the-ring-nebula-at-f10-with-a-c6/?hl=%2Bjust+%2B15+%2Bminutes+%2Bon+%2Bthe+%2Bring+%2Bnebula#entry10128268

Hubble_reveals_the_Ring_Nebula’s

 

HL9001 avec ses composantes A, B, C, D et la petite E collée à D.

5efc7fef7fd17_Capturedu2020-07-01141735.png.1a92d01fd89f9d3c95c4cd482c886103.png

 

Bonne soirée à vous tous,

Claude Schuhmacher

 

PS: N’hésitez pas à télécharger les images et faire des propositions de meilleurs traitements. Ce blog est fait pour le partage....les vidéos sont disponibles. Il suffit de me contacter par MP.

 

 



0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now