Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 01/19/21 in Blog Entries

  1. 2 points
    Une fois n'est pas coutume, une image de la lune ce soir au N200F3.8 et A7s, pose unique d'1/1000e à 100 iso. La map est perfectible...
  2. 1 point
    possédant une lunette TS60/330 comme chercheur , j'envisageais de l'utiliser pour l'autoguidage , l'observation et l'astrophotographie grand champ pour effectuer cette focalisation , je décide d'acheter un moteur de mise au point avec l'option d'effectuer cette mise au point manuelle par une raquette . le sesto senso de primaluce dont je suis satisfait n' a pas cette fonction . tout se fait depuis le PC et il est impossible d'effectuer une map manuelle depuis la molette (le moteur la bloque) . dans ce domaine il existe plusieurs fabricants :l'EAF de ZWO, le Focus Cube de Pegasus et bien d'autres . possédant déjà deux caméra ZWO , j'ai opté pour EAF avancé de ZWO non pour son prix mais pour le retour positif qu'en ont fait certains . il existe deux versions - Standard Version: EAF body, flexible coupling, motor bracket, USB2.0 cable. - Advanced Version: EAF body, flexible coupling, motor bracket, USB2.0 cable, hand controller, temperature sensor. Le boîtier du EAF avancé (59 mm x 52 mm x 41 mm) est doté de 3 ports de connexion : -une prise d'alimentation électrique 12V DC (avec connecteur jack diamètre extérieur 5,5 mm / intérieur 2,1 mm, centre positif). - Un port USB2 pour le contrôler via logiciel ASICAP -une prise jack femelle pour connecter la sonde de température ou la raquette Moteur: Step moter, 35mm diameter, 5760 steps to rotate a circle. alimentation: 12V DC 5.5mm x 2.1mm, center positive port de données : USB2.0 poids : 277g Capacité d'entrainement: 5kg L'EAF avancé s'adapte sur un grand nombre de focuseurs. Il est compatible avec les instruments suivants : SkyWatcher Astrophotography Reflectors, SkyWatcher Black Diamond, SkyWatcher Dobsonians, SkyWatcher Maksutov-Newtonians. SharpStar telescopes, SkyRover telescopes, TS Optics, Astro Tech, Feather Touch, More focuser will be supported in the further. such as TAKAHASHI telescopes, GSO telescopes. Recommend to use extra focuser and EAF on SCT and MCT. Au déballage du matériel , on constate que ce moteur est plus petit et plus léger que sesto senso. il est complet et il respire la qualité au premier abord. par contre la documentation est succincte et aucune clé USB n'est fournie comme chez primaluce pour cela vous devrez aller chercher l'ensemble des logiciels et manuels sur le site de ZWO https://astronomy-imaging-camera.com/product/zwo-eaf vous devrez télécharger le drivers ASCOM EAF v1.0.1.8 et le logiciel propriétaire ASICAP de ZWO v1.6.2 il s'installe directement sur la molette non démultiplié du focuser . il sera donc moins précis que le sesto senso mais peu importe ce n’est pas ce que je lui demande. jusque là aucun soucis notoire a constater mais .... cela n'a pas duré longtemps les vis sont trop courtes pour remplacer celle en place du PO . le seul moyen est de la mettre sur le pas de vis qui sert à régler la dureté du crayford après avoir installé le moteur sur le focuser avec un peu de difficulté ,(un peu plus compliqué que sur le sesto) et raccordé l'ensemble des connecteurs nécessaire à son pilotage je suis allé de déboire en déboire. autant le système répond facilement avec la raquette autant il se met en sécurité des que je veux le piloter depuis le PC. A nue sans être posé il répond correctement mais des qu'il est raccordé sur le PO il ne veut pas bouger ou si peu . j'ai donc essayé de jouer sur les visseries , sur l'attache du moteur sur le PO, de réinstaller les logiciels rien n'y fait . après deux heures d’acharnement je décide de l'installer de l'autre côté sur le démultiplicateur 1/10 . Et là miracle , il décide enfin de fonctionner mais avec une course réduite et très très lente. en faite il s'est avéré que la vis qui servait à maintenir la patte de fixation du ZWO sur le PO venait en buté sur le "boulon sans tête" qui règle la dureté du focuser même en mettant une rondelle pour essayer de laisser un espace entre les deux vis cela ne suffit pas . soit je scie la vis soit j'essaye de remplacer les 4 vis existantes pour solidariser la patte du ZWO sur le PO J ai opté pour la deuxième solution avec seule possibilité de n'en remplacer que deux : boulons de diamètre 3mm/3 cm de long avec rondelle et un écrou. il faut faire attention au serrage des boulons autrement vous bloquez le moteur. le bon côté c'est qu'il est silencieux. on ne l'entend pas! ATTENTION : d'autres lunettes sont aussi concernées par ce problème comme les Kepler et la 120 esprit suivant d'autres forumeurs !* un autre a du faire des modifications sur le fil suivant http://www.astrosurf.com/topic/129628-eaf-zwo-mesure-de-température/ https://www.baader-planetarium.com/en/2"-bds-sc-baader-diamond-steeltrack.html Pour cela il y a 5 modifications à faire - Coupé de 5mm la tige coté bouton sans réglage fin ( ça empêche pas de le remonté, fait à la drimel, bien refroidir ) - Inverse le coté de la vise de serrage du focus - élargir le trou du support ZWO EAF - coupé le support ZWO à mi longueur - utilisé des vis plus longue ( mais pas trop ) Pour les Takahashi vous devrez opter pour ce Kit de fixation https://www.loisirsplaisirs.com/accessoires-cameras-zwo/4308-kit-fixation-zwo-moteur-eaf-takahashi.html passons à la température : j'essaye avec le logiciel propriétaire et je le compare au sesto senso et à ma Netatmo le décalage est de 1°C avec la sonde internet et moindre en mettant la sonde externe. ce qui est plus inquiétant c'est quelle varie régulièrement de quelques dixième de °C. je passe à Prism pour vérifier ce que je viens de constater : pas mieux. autre mauvais point , il faudra choisir entre la sonde externe ou la télécommande car elles utilisent la même entrée. Alors que dire : déçu même si au final j ai pu le faire fonctionner normalement. il fait le job mais sans plus. il n'est pas normal qu'un moteur de mise au point qui se dit de qualité pour un prix contenu ne s'adapte pas à tous les Portes Oculaires .
  3. 1 point
    lorsqu'on achète une caméra CMOS (comme celles de ZWO) pour la première fois on se retrouve bien souvent un peu perdu dans ce monde nouveau heureusement les constructeurs fournissent très souvent un logiciel propriétaire même si ce n'est pas le meilleur . dans notre cas , celui fournit par ZWO est ASICAP. vous trouverez à cette adresse l'appli téléchargeable lien il faut bien entendu avoir installé la plateforme ASCOM (c'est pas obligé mais nécessaire pour les autres applis par la suite) et le logiciel ASICAP de ZWO avant de vouloir s'en servir le logiciel ASICAP est d'une simplicité déconcertante tout en gérant un ensemble d'appareil (focuser ,Roue à filtre , caméra, Ect) moi je l'utilise souvent pour l'observation de jour, pour aligner mon chercheur , pour faire ma mise en station en preview . le logiciel en soit a été bien conçu comme c'est si bien le faire ZWO. la barre de tache située en haut à droite : - à l'ouverture du logiciel on constate tout de suite que l'écran est par défaut en blanc et agressif . vous avez la possibilité de le passer noir/rouge (dark red ) en allant sur le "polo" et ce n'est pas anodin . d'autres couleurs sont disponibles : black ou sky blue Nota : le rouge permet d'être moins agressif pour notre œil et l'adaptation de celui ci au ciel profond se fait plus rapidement - A sa droite se trouve le Setting (une roue ) , il permet de configurer l'ensemble de vos équipements ZWO. - le module général pour le choix du temps de pause préprogrammé (choix de la planète ) ; des fonctions de démarrage et d'enregistrements - la roue pour la RAF EFW (pour listes les filtres mis en place ) - le télescope pour l'autoguidage ST4 - le Porte oculaire pour la gestion du moteur de Mise Au point EAF (gestion des pas , debut et fin de déplacement ) ces sigles se retrouvent sur le côté gauche individuellement : le signe "?" permet d'avoir accès à l'aide , a donner des suggestions et de connaitre la version avec en plus les liens pour avoir accès au forum , a leur compte facebook et à leur site le module d'en dessous se trouve être le choix de la caméra qui est actuellement branchée , de l’arrêter ; de la relancer et d'avoir des infos sur celle ci (très pratique ) on peut ainsi passer d'une caméra à l'autre rien qu'en la choisissant . par contre il n’est pas possible d'en faire fonctionner deux en même avec cet applicatif ! ensuite se trouve le module image qui permet de choisir la résolution , le module d'enregistrement RAW8 ou 16 (sur 8bits ou 16bits ) et enfin le mode binning (1x, 2x,3x,4x ) celui d'en dessous donne l'histogramme (très utilisé pour le planetaire) le prochain est important car il permet de régler le temps de pose et le gain . tout ceci peut être mis en automatique lorsque l'on s'en sert en journée. le module en bas à droite (carre avec trois points )permet de régler le trafic du port USB et de lui affecter tout ou partie du flux . autant cela n'a pas beaucoup d'importance en CP autant le flux en planétaire va dépendre de ces paramètres. bizarrement cela dépend de la caméra installée et des choix fait dans le temps d’expositions et du RIO sélectionné. A vous de faire des essais avec USB traffic et le high Speed vous pouvez aussi régler la température de refroidissement de la caméra lorsque c'est possible les autres paramètres ne servent pas ou peu . laissez les par défaut le module capture permet de déterminer le chemin ou sera enregistrer vos photo et vidéos (module classeur avec flèche ) et d'y accéder (module classeur de droite ) vous avez le choix entre photo (appareil photo) ou vidéo (la caméra ) la limit permet de déterminer la durée de capture Auto run que je n'utilise pas servirait pour programmer des séquences d'expositions différentes . le module display permet de régler la brillance , le contraste ,etc.... par défaut il vaut mieux les laisser de base enfin vous avez un indication en bas de l'écran vous indiquant le nombre d'image de visualisation et le nombre d'images stockées. il faut bien comprendre que le nombre de Fps preview (nombre d'images en visualisation par second ) est bien souvent différent du nombre d'images qui seront réellement enregistrées. cet enregistrement dépend souvent du PC et des Disques Durs que vous disposez . entre la théorie (preview ) et la pratique (l'enregistrement) il y a souvent un fossés enfin une barre de taches n'est pas visible mais apparait lorsque l'on passe la souris dessus enfin comme tout logiciel , il est capable de faire du RIO par la souris . clic Droit , sélection de la zone à capturer tres pratique pour augmenter le nombre de FPS en planétaire pour figer l'atmosphere voila vous avez les bases pour commencer à gérer votre caméra . ensuite vous pourrez évoluer sur des logiciels plus fonctionnels ou performants comme firecapture que je décrirais dans un autre post bon ciel christophe
  4. 1 point