Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 02/22/24 in all areas

  1. 34 points
    Pour des GRUES, quoi zut ! Ca suffit bien de passer pour des pigeons Petite participation rapide, je partage ce joli spectacle du soir ! C'est l'printemps, bonjour bonjour les (hirondelles, canards sauvages, grues)...etc ! Belle soirée
  2. 30 points
    Bonsoir, Ce fut une journée à la météorologie très changeante, grisaille, faible pluie, un peu de soleil, un peu de vent. J'ai placé les instruments dehors à partir de 17 heures en espérant de capter Jupiter entre les nuages. Cela paraissait très mal parti vers 18H, puis le ciel s'est dégagé assez largement. La turbulence était très forte et déformante et n'allait pas en s'améliorant. J'ai tout plié après 6 ou 7 films. Comme d'habitude je traite rapidement et seulement un film ou deux. Il y avait IO et son ombre comme petite cerise sur le gâteau. Afin de capter pas mal d'images, pas de Barlow et temps de pose court. On arrive ainsi à sauver l'affaire, un peu. Bien content d'avoir pu faire quelque chose en planétaire. Pour le ciel-profond rien à faire depuis plus de deux mois. Bon ciel, Lucien
  3. 28 points
    bonjour à tous et à toutes ! une éclaircie ce soir m'a permis de jeter encore un coup d'oeil à la belle ! difficile à trouver dans le ciel bleu couvert de cirrus et de trainées d'avions , elle se sauve maintenant vers l'ouest ...... CFF 300 f/d de 20 asi 462c pas D'adc AS4 + astrosurface 3x100s : à 17h39tu de 17h 34tu à 17h47tu : une version à 120% : bon ciel ! polo
  4. 28 points
    Bonjour tout le monde, Je vous propose aujourd'hui une photo intermédiaire d'un travail en cours sur M51, l'escargot plus connu sous le nom de la galaxie du Tourbillon. Le traitement va être refait quand le plat de résistance arrivera mais comme il ne fait pas beau, je le partage quand même un peu en avance. Coté acquisition : L : 608x1min (10h08) / R : 74x1min (1h14) / G : 112x1min (1h52) / B: 86x1min (1h26) – Total : 14h40min – January 8 - February 19 2024 Telescope Newton 250 f/4 Axis instruments / Corrector Televue Paracorr 2 / Filters: Antlia V-pro 36mm / Camera: ZWO ASI2600MM Pro / Mount: AP1100 / Location : AstroARO Observatory, Portugal Softwares : Nina / APP / Pixinsight / Photoshop Bonne semaine à tous et bon ciel, on espère bientôt Guillaume
  5. 28 points
    bonjour à tous , je désespérai de ne pouvoir lui tirer le portrait au vu de la météo prévu jusqu'à milieu semaine prochaine , mais quelques petites trouées m'ont permit quelques .SER en LB avec filtre D-erf et Baader Ha 7nm Paul les parasites étaient aussi de sortie
  6. 27 points
    Bonsoir, L'activité de la comète 12P/pons-Brooks ne cesse d'augmenter, voici l'image obtenue au Quattro 200 dimanche dernier, à l'aurore : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering pour 1 pose sur 2 Nuit du 17 au 18 février 2024, de 04h29 à 05h33 utc 104 poses de 30s à -15°C, Temps d'intégration de 54 min Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 2,5"/pixel On est loin (très loin même...) des somptueux résultats obtenus au RASA, mais la queue ionique est de mieux en mieux visible Je me suis aperçu que le temps d'intégration requis pour bien la voir est de l'ordre de 40 min, 12P n'est pas assez brillante pour sortir quelque-chose de contrasté à F4 avec des temps de poses de 10 à 15 min (comme ce fut le cas avec C/2023 P1 (Nishimmura) observée à peu près dans les mêmes conditions en septembre 2023), c'est toute la force des RASA ouverts à F2 sans parler de la pureté des cieux d'où observent les cadors de la discipline... Si la chevelure interne véritablement brillante fait à peine 3' de diamètre, on peut suivre la chevelure externe sur un diamètre de près de 15' en resserant les seuils. La queue est assez bien visible sur 28' de longueur vers PA=9°, c'est ténu mais en visualisation histogramme sous Siril je la suis sur 43' en fait. Michaël JAGER l'a signalée sur une longueur de plusieurs degrés déjà ! On voit aussi un beau streamer de 16' de longueur sur sa droite, vers PA=20°. Voici le résultat des mesures photométriques, elle a gagné près de une magnitude en 10j à peine : magnitude totale, m1 = 6.6 (rayon d'ouverture de 7') ==> c'était 7,5 le 08 février dernier magnitude nucléaire : m2 = 11.4 (rayon d'ouverture de 6") ==> c'était 12,0 le 08 février dernier Même si j'espère faire comme Alain quand il dit que c'est sa dernière image de Jupiter (), je crains que ce soit ma dernière image de 12P qui ne sera bientôt plus visible que sur l'horizon NW à W au crépuscule, zone qui m'est inaccessible Bonne nuit et bonnes observations à toutes/tous.
  7. 27 points
    Bonsoir tout le monde . Je commençais à douter de mon C11.....mais non, c'est du seeing que nous ne sommes pas maitre. Des passages vraiment excellents par bordées, j'ai imagé pendant 2h , bien sur le seeing n'étais pas homogène pendant tout ce temps , j'ai viré pas mal d'images pour l'animation qui est de 1h50 . C11 Filtre Astrosolar D.3.5 ASI290+Filtre V Baader 500nm GAIN =0 , Exp = 0.330ms durée= 20s vit=80img/s 8 Images conservées / 1600 Bernard_Bayle
  8. 27 points
    Salut à tous, Éclaircie inespérée ce matin, et en plus la turbulence était assez correcte vu la faible hauteur du Soleil. J'en ai profité pour faire la 1er lumière du filtre solaire Altair 393-3 nm : Le truc amusant, c'est qu'avec ce genre de filtre (c'est vrai également avec l'Antlia 393-3 nm) on arrive à voir les protubérances en changeant les seuils de visualisation. Mais il faut reconnaitre que pour le coup, les 14 bits de l'IMX 533 aident beaucoup. C'est d'ailleurs la seule situation où j'ai pu voir une différence entre acquisition 8 bits et 14 bits. Et puis une image avec le filtre Ca K 0.37 nm Alluxa : Je n'ai pas eu le temps de passer au double-stack, les nuages puis la pluie sont arrivés ...
  9. 27 points
    Bonjour à tous je vous avais posté récemment mes essais en ciel profond "Lucky Imaging" avec Mon T500. http://www.astrosurf.com/topic/166960-trapèeze-dorion-au-t500-nouvel-essaiet-un-bonus/?tab=comments#comment-2379135 Je n'ai pas récidivé à cause de la météo mais j'ai complètement repris le traitement du trapèze d'orion. Cette nouvelle version est plus aboutie, les étoiles du trapèze sont bien plus fines. Quel est donc ce prodige? J'avais réalisé 2 séries d'environ 1500 à 2000 images. Dans la version précédente, les séries ont été additionnées puis l'image finale traitée. Là, chaque série a donné lieu à une sélection des meilleures images, additionnées et prétraitées, avant d'être fusionnées...La sélection a permis d'éliminer les mauvaises prises, environ 30 %. Bref voici l'image finale: Ah oui, le matos: T500/2000 + paracor (focale résultante 2300 mm caméra IMX 585 vitesse 200ms; gain à 450 2500 images conservées au total
  10. 27 points
    Bonjour à tous La semaine dernière j'étais au Pic du Midi et j'ai tenté de faire quelques images de la Lune avec le Dobson de 500 mm. Les conditions météos n'étaient pas toujours très favorables, pas vraiment digne du Pic du Midi , avec une turbulence peu coopérative. Toujours pas mal de vent et orienté au nord, nord-est, qui au Pic est pour moi souvent signe de turbu. Le télescope est à f/5. J'y ai mis une Barlow x3 et une caméra ZWO ASi 290mm, munie d'un filtre rouge. Traitement AS4! et Astrosurface. Le 18 février : Les failles de Triesnecker Hyginus Un lever de Soleil sur Rima Hadley La Vallée des Alpes Lever de Soleil sur Orontius et Saussure (mosa de deux photos) Le 19 février Copernic Moretus Tycho Longomontanus Blancanus et Scheiner Patrick
  11. 25 points
    Hello! Voici quelques plan avec la 662Mc avant De testé Juju Juste pour testé un peu image prise lorsque le ciel etait encore bien bleu et la lune assez basse Puis Comme j'ai un vieux telephone je l'ai mis au foyer du Taka il faisait encore bien jour Nokia 1020 Modifier en mode video @MCJC Hi hi hi Juju au telephone ciel blanc bonne journée
  12. 25 points
    7e image de la Team, avec la nébuleuse du Croissant (accompagné de la petite "bulle" à proximité) en HOO et avec une très bonne résolution ! Cherchez la bulle La full est évidemment conseillée, pour profiter au mieux des plus fins détails dans les filaments de la nébuleuse : https://astrob.in/pvyi5q/0/ Située à environ 5000 années-lumière de distance, cette enveloppe de matière est produite par une étoile d’un type très particulier, une « étoile Wolf-Rayet » du nom des deux astronomes de l’observatoire de Paris qui ont découvert grâce à la spectroscopie ce type d’étoiles en 1867 : il s’agit d’étoiles chaudes, probablement issues d’étoiles de type spectral O et B (c’est à dire les étoiles les plus chaudes et les plus massives existantes) qui viennent de quitter la séquence principale et abordent donc les dernières étapes de leur vie. Le Croissant matérialise la zone d’influence du vent stellaire de l’étoile centrale WR-136, dont la température de surface est extrêmement élevée et estimée à 70 000K. Cette bulle est de dimension considérable puisqu’elle s’étend sur 25 années-lumière de longueur ! A titre de comparaison, l’héliosphère du Soleil, c’est à dire la zone d’influence de ses vents solaires, n’excède pas les 12 heures-lumière. La matière composant l’enveloppe ayant été éjectée de l’étoile il y a 400 000 ans, il est donc possible d’estimer sa vitesse d’expansion actuelle à environ 50 km/s. Lors de l’éjection, la vitesse était cependant beaucoup plus importante, estimée à 1400 km/s. Les chercheurs estiment que WR-136 devrait exploser en supernova dans un futur « proche » (à l’échelle de l’Univers), d’ici 100 000 à 1 million d’années. ---------------- TEC140 - EM200 Tema 2 - ASI 6200 MM Pro Ha : 217 x 120s OIII : 910 x 120s Total : 37h34 Corse - 20/07 au 23/08/2023 Traitement : Pix & Photoshop Bon ciel à tous !
  13. 24 points
    Bonjour à tous ! En visionnant les superbes images produites par la sonde Juno, je me suis aperçu que l'une d'entre elles avait été prise le 7 septembre 2023, à l'occasion du 54ème survol de la planète .... J'ai fait des acquisitions au C11 le 9 septembre. Est-il possible de corréler les détails relevés au C11 avec ceux imagés par la sonde? Voici un petit montage mettant en vis-à-vis les images. J'ai marqué par des flèches blanches des spots (petites pétouilles sur mes images ...) qui apparaissent comme de magnifiques structures sur les images de Juno ! Les flèches rouges correspondent à des détails remarquables de la NEB, facilement identifiables sur les deux images. La flèche jaune montre un feston dans la zone équatoriale, qui a un peu dérivé sur mon image, en raison de la rotation différentielle des systèmes I et II. La version sans les flèches... les détails techniques de mon image sont décrites ci-dessous. Il s'agit d'une dérotation sur une période totale d’une heure avec la dernière version de Winjupos (14 Ser de 2min chacun). Ondelettes sous Astrosurface.
  14. 24 points
    Bonjour je vous propose quelques images de ma dernière session Lunaire du 17 et 19 Février malgré un seeing très changeant , je suis parvenu à obtenir quelques images correctes avec le filtre rouge , par contre toujours impossible de passer le filtre vert sur mon site GRRRR!!!!!!!! " je l'aurai un jour , je l'aurai " une Mega Mosaique est en préparation set-up Télescope Cassegrain CFF 350 mm F/D 20 Clearceram ( Zerodur ) Monture Astro-Physics 1600 GTO Caméra Player One Saturn M-SQR ( 43 fps - 15 ms - 800/ 5000 images ) Filtre Rouge Astronomik Ech : 0.11"/Pix Seeing ( 6/10 ) Fire Capture - AS4 -IMPPG - PSP Double clic moins bon le 19 , avec une seule image rescapée !!!!
  15. 23 points
    Ciel crade, voile laiteux, grosse turbu, vent, mais après des semaines de disette, on ne fait pas le difficile. Bouillie à midi Bouillie le soir et surprise le matin Glob
  16. 23 points
    Salut Voici un duo d'objets un peu connue M97 et M108 qui rentre un peu juste dans le sens de mon capteur qui a toujours le nord en haut Il y a du LRVB et du O3 pour y faire apparaitre l'anneau autour de M97. CT16 f4 sur EQ8 ASI6200mm à moins 35 degrés Correcteur 1.0x Riccardi Design 3" Filtres ZWO LRVBO3= 105-45-30-30-110 minutes Bin 1x1, sub de 180sec LRVB et 300sec pour le O3. Autoguidage. ASI290mm mini sur diviseur optique. Avec PHD2. Acquisition ASIImg, prétraitement ASIDeepStack Traitement final PS CS3. Bon visionnement Martin
  17. 23 points
    Hello Quelques jours avant le Cône, le ciel s'est dégagé le 11 Janvier et on a pu sortir. Il faisait -5°C dehors mais avec un petit vent... pas gênant pour la monture (G11), pas d'impact sur les photos, mais le genre de vent qui donne l'impression qu'il fait -20°C, avec les extrémités qui font mal qu bout de quelques minutes. On était 3 dehors, on a eu froid. Mais en hiver, ce sont les conditions, et pour photographier Orion, il y a rarement le choix. J'ai fait des poses de 3 minutes pour les extensions, des poses de 5 et 20 secondes pour le coeur. Au moment du traitement, j'ai fait une version avec uniquement les poses de 3 minutes, qui a donné un coeur très lumineux mais des couleurs relativement bonnes. Une autre version en HDR avec les poses de 20 secondes qui a donné un coeur avec beaucoup plus de contraste mais des couleurs très délavées. Au final, j'ai fait un mix 50/50 des deux. Takahashi epsilon 160 f/3.3 (530mm longueur focale) ZWO ASI 2600 MC à -10°C, gain 100 Losmandy G-11 (qui fête ses 20 ans cette année) sans goto Processing PixInsight et une touche de Photoshop pour la saturation des couleurs à la fin 84 x 3 minutes + 60 x 20 secondes Bon ciel JD
  18. 23 points
    Bonsoir, Le pater Noel m'a trouvé d'occaz un réducteur de focale pour la baby Taka FS60CB ainsi qu'une ASI2600MC. Le bazar est tracté par une petite Eqm35 ou une grosse Azeq6, avec autoguidage au chercheur et dithering. Mon ciel Pyrénéen à 1000 m d'altitude permet de profiter d'une pollum réduite et on est souvent au dessus des plaques de brouillards de la plaine Toulousaine La stratégie est de faire seulement une à trois heure de pose par objet classique M ou NGC, pour faire plus de cibles et de randonner le lendemain matin en acceptant de perdre à la marge en rapport signal/bruit, merci le ciel bien noir. Traitement avec bias et flats seulement, pas de darks suite au post de Frédéric, ça marche sans soucis avec la caméra régulée à -10°C. Donc voici quelques images grand champ : 30x2 min sur les 7 soeurs. Traitement pour montrer la poussière du coin 30x2min sur la grande voisine. Je n'arriverais jamais à la traiter correctement celle là ! Elle est belle aux jumelles mais moche au télescope alors je ne sais jamais par quel bout la prendre ! Donc traitement bio: calibrage des couleurs et montée d'histogramme, basta. 30x2 min sur un champ galactique dans Céphée, pas classique ou spécialement photogénique, avec pourtant une perspective est cosmique ; on voit la myriade d'étoiles dans notre galaxie, avec eta Cep au premier plan qui brille comme un phare à 45 années lumière. Le fond de ciel n'est pas uniforme avec les poussières qui diffusent ou absorbent la lumière des étoiles. Le bel amas ouvert d'étoiles, NGC 6939 est à 4000 AL. Et tout au fond, un peu cachée derrière tout ce tas d'étoiles et de poussières, la galaxie du feu d’artifice NGC 6946. 45x2 min sur le champ classique au coeur du Cocher, avec l'amas ouvert M38 et la "flaming star nebula" 30x2 min sur des nébuleuses rarement imagées et très peu connues des astrams. Ci dessus, sur cette série enregistrées pendant les vacances de Noel, il y avait de l'humidité et des poussières dans l'atmosphère, ça explique sans doute la forte diffusion des étoiles les plus brillantes ? Nouvelle image test, cette fois ci avec un filtre L-extreme 2pouces qui sélectionne les raies Halpha et [OIII]. 35x5 min du côté de la Licorne, un champ classique, la nébuleuse du cône et ses nuées environnantes. J'aurais pu monter le temps de pose, le signal reste faible surtout en OIII... Traitement HOO à partir des couches R et G, B synthétique. Voilà pour l'instant. Je rajouterais des images au fil de leur arrivée. Il y a un plat de spaghettis en train de cuire au traitement Bon ciel, Jean-Philippe
  19. 22 points
    Bonjour à tous Je viens de terminer les cartes 2024 https://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/la-pollution-lumineuse-light-pollution/carte-de-pollution-lumineuse-2024-donnees-satelite deux grosses nouveautés : elles sont basées sur des données satellites elles sont utilisables sur smartphone / tablette la version visuelle et astrophoto sur mobile Comme d'habitude : l'altimétrie joue un rôle sur la pondération de la diffusion de la pollution lumineuse Lisez bien les textes qui accompagnent les cartes car il y a des douilles Amusez-vous bien, grâce aux cartes pour smartphone, vous n'avez désormais plus aucune excuse pour trouver le site d'observation idéal pour vous https://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/la-pollution-lumineuse-light-pollution/carte-de-pollution-lumineuse-2024-donnees-satelite
  20. 22 points
    Bonjour tout le monde Ce matin depuis le sud du Maroc le seeing était pas mal du tout. J'ai essayé tous le filtres possibles le R25 + cut/ir-uv donnait de bons résultats C11 Astrosolar D3.5 asi290mm + Filtre R25 + cut/ir-uv Duration=20.002s Shutter=0.682ms Gain=0 (0%) Frames captured=1644 FPS (avg.) =82 12 images/1600 conservées dans AS4 http://www.bbayle.com/maroc2024/Soleil-Tafraoute_2024-02-26-.gif Bernard_Bayle
  21. 22 points
    Bonjour, Comme il faut bien s'occuper avec ce temps pourri ( quoique j'exagère, hier, on voyait la Pleine Lune ), je continue de tenter d'améliorer mes traitements. Car, comme dit l'autre : Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage. Polissez-le sans cesse et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. J'ai donc repris une de mes dernières images du 19 janvier, une mosaïque centrée sur les trois A , Archimedes, Autolycus, Aristillus ainsi que sur Montes Appenninus. 3 versions dans le même post pour pouvoir les ouvrir et comparer. C8 Celestar Deluxe / RisingCam 224 / Barlow Ultima x 2 / IrCut. La première déjà présentée, dont j'étais plutôt content : Une deuxième présentée un peu plus tard. Je voulais une version plus lumineuse, mais faut bien l'accepter, le vieux C8 ne rivalisera jamais en engloutissement de photons avec des instruments plus gros qui offrent plus de marge en terme de traitement. Bref, à trop vouloir tirer sur la corde, je me suis fourvoyé un peu. J'ai donc tout repris à zéro avec encore une autre façon de traiter. J'ai l'impression, mais c'est là où vos avis me conforteront, ou pas , que j'ai gagné un peu en résolution tout en ayant , ce qui parait contradictoire, tiré moins sur les curseurs ( quoique, comme je fais toujours au pif, je n'en sois pas sûr ). Bref, comme disait l'autre : Vingt fois sur le métier ... Allez, je vais retraiter toutes mes images depuis 2020 ! Bonne journée.
  22. 22 points
    Bonjour à tous Mardi 20 février la météo annonce, finalement, un ciel dégagé, mais avec du jet à 35m.s et un peu de vent... Comme qui ne tente rien n'a rien, GO, je prépare le bazar et me rend sur mon site d'observation à 850 m d'altitude. Bon, il fait froid, y a du vent, de l'humidité, un peu de brouillard, les étoiles scintillent énormément...pas engageant tout ça Puis à 21h30, tout ça s'améliore: le vent ne souffle plus que par rafales de plus en plus espacées, le seing est meilleur, disons plutôt moins mauvais (les étoiles E et F du trapèze d'orion ne sont pas visibles, jupi = bouillie ), le ciel est assez transparent malgré quelques voiles d'altitude. Je profite donc de ce répit pour imager ces quelques plans. J'ai un peu plus de vidéos, mais qui sont très mauvaises: dès 22h30, la turbu s'affole de nouveau, puis les nuages arrivent rapidement, c'est terminé pour ce soir! Au moins, je serai couché assez tôt, comme y a boulot le lendemain c'est déjà ça Toujours le même compagnon: T 500/2000 sur table équato Barlow APM 2,7 x réglée sur environ 2,5x Caméra QHY 678 Filtre IR 642 4000 images par vidéo; j'en garde toujours aux environs de 10% Traitement AS3, registax, astrosurface, Gimp; un petit mixte quoi On commence par un ptit mojito ..heeuuu, moretus ! Son voisin Tycho est bien présent également; c'est peut-être l'image la plus "piquée" de la soirée...? Vous voulez Clavius ? Ben vous l'aurez pas, il est très mauvais Voici plutôt le golfe des Iris Trouvant cette version trop hard, l'édite le post en ajoutant cette version que je trouve plus équilibrée...A vous de choisir ! Et pour terminer, un lever de soleil sur un Gassendi tout craquelé ! Pas facile, celui là, si proche du terminateur, pour avoir suffisamment de luminosité des parties encore dans la pénombre sans cramer les zones éclairées Le traitement est un peu brutal, je sais...j'assume; j'aime bien les forts contrastes du terminateur (et surtout, sait pas traiter ces zones autrement ) Voilà pour cette lunaison...On se revoit en mars ?
  23. 22 points
    Bonjour a Tous je me devais de fermer ma saison jovienne avec les formes,on n interromp pas une telle relation comme ça,d un coup de pied. elle s eloigne de plus en plus,les relations etant de plus en plus distantes,on s arrete la donc la derniere session a eu lieu le 20 fevrier mak 127,Barlow ClestronX2,filtre ir cut camera sv 705C une bio: et une derotation de 4 images,je n en ai pas capturé plus PS;en tirant un max sur les curseurs: la suite en Septembre/Octobre bon ciel!
  24. 21 points
    Bonjour J'ai battu un record aujourd'hui!! Celui de ma séance astro la plus courte! J'ai monté la lunette TS de 80/480 sur la monture (installée elle, presqu'en permanence) et un coup d'oeil à l'oculaire et un seul AVI entre les gros nuages. J'ai eu un créneau de quelques secondes ....juste pour un AVi mais pas deux! La tâche est vraiment balaise!!! AVI de 1000 images et 300 de stackkées. AS3 et astrosurface, gimp. La 2eme est orientée comme il faut.
  25. 20 points
    J'espère que @cbuil a une meilleure mémoire que moi, parce que je me rappelle parfaitement ma première rencontre avec l'Univers CCD, mais je me souviens plus du contexte, et surtout, de la date... C'était à Paris, et Christian habitait rue Lecourbe, de mémoire. Il me semble, mais j'en suis pas sûr, que j'étais encore au lycée d'optique Fresnel, où je l'aurais donc rencontré, mais ça aussi, je ne suis pas sûr. Christian faisait peut-être SupOptique, je sais pas... Bref, dans mon esprit, ça remonte à la fin des années 1970, mais je me trompe peut-être. Alors voilà : Christian m'invite chez lui, dans son appart avec balcon, pour me montrer ce qu'il fait avec des "CCD", je suppose qu'on disait déjà comme ça, à l'époque. Il m'espique, et, en gros, je n'y comprend rien : il utilise une "barrette de détecteurs", avec laquelle il scanne le sujet (Catherine, Cyrille et Théophile, de mémoire), poliment, je ne lui dis pas ce que je pense : "C'est débile, à quoi ça sert, alors qu'il suffit de prendre une photo avec du 2415...". Ensuite, il me montre le matériel : le télescope de 200 mm environ, OK, ça c'est bon, on est raccord, des câbles partout, un écran d'ordinateur... Souriant, crispé, je l'écoute m'espiquer, en me demandant pourquoi il fait ça. Enfin, il me montre le résultat, sur du papier d'imprimante : effectivement, on reconnait vaguement les trois cratères, dessinés par de petits carrés blancs, gris et noirs. Comme je suis poli, je suppose que je le félicite, puis m'échappe en courant. Je sais pas si Christian se rappelle. Ensuite, j'ai une seconde rencontre avec ces "CCD". Nous sommes au Pic du Midi, en 1979 et 1980, à l'occasion du passage des anneaux de Saturne dans le plan de la Terre et du Soleil. Nous nous battons, Dollfus et moi, d'un côté, pour bosser sérieusement, avec du 103 aF, un coronographe "maison" pour obtenir du temps de télescope sur le 1 mètre. De l'autre, Jean-Lecacheux (un gauchiste, quand Dollfus est, euh, conservateur) et Pierre Laques, qui veulent utiliser une caméra CCD sur ce même un mètre. C'est la guerre. Au final, tout le monde a raison, nous retrouvons les premiers l'anneau E (grâce à une minuscule amélioration que je propose, en amateur, sur notre coronographe), Laques et Lecacheux redécouvrent Janus et découvrent Epimetheus. Balle au centre, 1/1. A ce moment, je continue à trouver les images CCD absolument horribles. Et puis arrivent les images CCD d'une équipe américaine, observant en Arizona avec un 1.5 m, j'ai oublié le nom, pourtant j'y suis allé, ça m'énerve, Mont Lemmon Obs, peut-être, bref, et là... Je comprends, enfin, l'intérêt inouï de cette nouvelle technologie, les images sont hallucinantes. Voilà, et merci Christian ! S
  26. 20 points
    Voici un petit test de M42 en lucky imaging m'inspirant de ce qu'a fait Romain Chauvet sur NGC2775. C'est juste un essai et ça ne totalise que 436 secondes sur des poses à 250ms. J'ai réalisé la chose en livestacking avec sharpcap. L'image reste assez bruitée mais je trouve qu'on obtient des détails assez fins et le trapèze est très bien défini avec d'autres étoiles de l'amas visibles. La déconvolution a été réalisée avec BXT. il y a aussi un rendu HDR pour plus de dynamique. Pour rappel c'est un C8 EDGEHD sur AM5 avec une ASI533MM. Je ne sais pas ce que vous en pensez. Vous qui avez l'habitude de voir M42 et ses moindres détails. Je ne suis pas un grand spécialiste des nébuleuses je me concentre généralement sur les galaxies.
  27. 18 points
    Bon il parait que le ridicule ne tue pas alors je partage mon premier dessin solaire. C'est pas joli du tout mis en comparaison avec les vôtres, mais le cœur est bel et bien là pour partager cette immenseeeeeee et superbe groupe de tâches à celles et ceux qui ont des nuages.... A craponne, le 24/02, début à 10h37 TU Voici
  28. 18 points
    Bonsoir à tous, Je viens de tester mon nouveau workflow sur une cible que j'avais déjà traitée mais le résultat est vraiment meilleur. Je penses que je vais devoir retraiter tous mes anciens fichiers. Détails et la full visible sur mon site web : https://planetediy.fr/index.php/2024/02/25/exploration-en-profondeur-dic410-un-nouveau-regard-sur-une-nebuleuse-captivante/
  29. 18 points
    Bonjour à tous , Ce soir j'ai juste eu le temps d'ouvrir de toit , de faire descendre la cam en température et de faire la MAP pour faire une dizaine de minutes d'images à peine de 12P/PONS-BROOKS J'ai pu tirer 4 x 30" Bien dommage car avec plus d'images cela aurait été un spectacle ... Ph
  30. 17 points
    Je tente une vanne, que je trouve forcément excellente, j'en jugerai au nombre de "like" : "Koons comme la Lune". Voilà, c'est tout. S
  31. 17 points
    Bonjour tout le monde Maroc2024, 2024-02-23 , la gigantesque Tache Solaire AR3590 Je sais que les météos ne sont pas terribles en France , alors même si le seeing n'était pas là + un fort vent j'ai voulu imager cette Tâche qui a provoqué la plus forte Éruption depuis sept 2017 de classe X6.7 C11 + ASI290MM + IR.642 Bernard_Bayle
  32. 16 points
    Il était temps, c'était le dernier jour. Une éclaircie de 30min vers 13h, un seeing pas mal du tout (les filaments de la pénombre apparaissaient en visuel de temps en temps) Lunette APM de 107mm, filtre continuum, hélioscope, barlow 2x, cam ASI290mm. Jean-Yves
  33. 16 points
    quelques photos de lune prises a la meme periode que notre ami jp brahic pour comparer les champs completement differents en fonction des cameras utilisees et c est amusant de voir qu avec une focale 2 fois plus faible on a l impression de etre beaucoup plus pres des crateres en l occurence moi j ai une focale de 3.80 ( une barlow 2 fois celestron et un filtre ir 742 (1930 x 2) ) et ma cam est la asi 290 mm( 1930x 1096)soit 2 million de pixels lui a une focale de 7 metres et une cam saturn m avec un capteur de 9 million de pixels voila quelques photos prises du 16 au 19 fevrier
  34. 16 points
    Bonsoir, En fin de lunaison du mois de janvier 2024, après avoir imagé les comètes qui me tenaient vraiment à coeur, je suis sorti sans programme précis une dernière nuit sous la menace du mistral et des cirrus Au final, j'ai bien fait car ce fut une nuit bien exploitable J'ai improvisé un peu avant l'aurore cette image de la comète C/2023 H5 (lemmon), une comète encore un peu faible car elle ne passera au périhélie que le 30 juin 2025, mais elle a littéralement rasé la très belle galaxie NGC 3521 que j'avais ,en attente, sur ma liste des objets du ciel profond à imager : quitte à l'imager, autant se faire plaisir en attrapant au passage une petite comète ! Voici donc le résultat obtenu : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering pour une pose sur deux Nuit du 15 au 16 janvier 2024, de 03h04 à 04h41 utc 89 poses de 60s à -15°C, Temps d'intégration de 01 h 29 min Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 1,5"/pixel C/2023 H5 (Lemmon) apparaît comme une boule compacte d'à peine 11" de diamètre, sans queue. Elle n'est pas pour autant d'aspect stellaire, comme le montre ce zoom à 400% : Voici le résultat des mesures photométriques : magnitude totale, m1 = 18.3 (rayon d'ouverture de 19") magnitude nucléaire : m2 = 18.4 (rayon d'ouverture de 6") Je n'ai mis que le crop du centre du champ, NGC 3521 et les faibles galaxies environnantes méritent amplement un compositage avec davantage de poses, j'ai pu refaire le champ au mois de février mais ce n'est pas encore traité... Bon week-end et très bon ciel à toutes et tous
  35. 16 points
    Salut à toutes et à tous Il nous lance un grand regard noir, qui est visible à l’œil nu avec un filtre Sol- obs 14 pour l'observation d'une éclipse . (vu à l'instant) Image SDO A+ Pierre
  36. 15 points
    Salut la cie, cet après midi, un peu de soleil avec quand même pas mal de nuages . Conditions très médiocres. C9 + Astrosolar D5 + ASI462MM au foyer, 8 sers de 20s ( 2500 images ) de 13H59 à 14H33. 50 images retenues par film dans AS3, traitement Astrosurface. Petite nouveauté, impossible de procéder au stack par multipoints, quelque soit la taille des APs ! J'avais des cassures un peu partout, j'ai fini par me résoudre à faire un Ap unique sur le corps principal de la tache. Je vous montre l'image issue du premier ser à la taille de 100% : Je vous montre un semblant d'animation avant qu'elle ne parte à la corbeille à la taille de 60% :
  37. 15 points
    Coucou tout le monde ! Hier soir, lever de lune, la 120/1000 en place...c'était beau ! Un peu moins beau en images...hum...une vidéo 4K prise basse sur l'horizon...je sais, ça ne se fait pas Et deux autres images oneshot un peu limite, mais c'est juste pour témoigner du moment ! Beau dimanche à vous Fred
  38. 15 points
    Bonjour, Le capteur de mon fidèle Sony a77 défiltré a rendu l'âme. Je n'ai donc plus d'imageur pour le CP. Alors je m'amuse comme je peux avec un boitier "normal". Sans prétention, le passage de l'ISS un des rares soirs dégagé de ces dernières semaines. Objectif 11mm, temps de pose unitaire 15 secondes
  39. 15 points
    Hello Ben celle d'hier soir avant les nuages (mal) élevés... Toujours à la 120/1000, une au foyer vidéo 4K, la seconde à la x2 le tout dans la turbulence Et puis c'est tout ! Belle journée
  40. 14 points
    Bonjour, Enfin du beau temps ! Et pas prévu (ainsi que pour la nuit précédente). Mais cela n'a pas duré longtemps. Dès 11h00, le ciel commençait à se voiler. Cet après-midi, pluie. Le Soleil était donc assez bas. Ne pouvant plus utiliser le Mak 180 (il me manque un contre poids que j'irai chercher la semaine prochaine), j'ai installé l'ETX90. Pas un nuage, il avait gelé ce matin. T=5°C vers 10h00 HL. Pas mal de vent. ETX90 au foyer - Astrosolar D3,8 - Filtre Vert - Basler IMX265 - Genika - AS3 - Astrosurface V1 Films de 10 s AR 13590 : AR 13591 et 13592 : Jérôme
  41. 14 points
    Salut, le temps étant ce qu'il est, il faut bien occuper les soirées pluvieuses La belle image que @eddie a posté de NGC2841 m'a donné envie de retraiter les données que j'avais acquises sur cet objet début 2022, avec le même équipement que maintenant (200/800 Zen avec Wynne 2.5" + ASI183mm), mis à part la monture qui était à l'époque une AZEQ6 et toujours depuis mon jardin d'IdF. Voici le champ complet, 5h de luminance et 30min par couche couleur (clic droit pour la full): Un recadrage sur la galaxie : Bon WE, Dan
  42. 14 points
    Deux observateurs sur la Côte d'Azur ce 25 février avant que la pluie n'arrive, qui utilisent le même instrument au bout de leurs lunettes, un Sol'Ex. De mon coté en mode SunScan (lunette de 38 mm et de focale 240 mm) : De l'autre coté, des images capturées par François Rouvière, un artiste, que je viens de recevoir et que je me permet de publier, car c'est très beau, et ça dépote ! Cette fois Sol'Ex est derrière une lunette de 100 mm et de 900 mm de focale : On voit ici les extrêmes en terme d'utilisation de Sol'Ex. Grosse souplesse. Christian B
  43. 13 points
    Bonjour, Il y a 2 ans, j'avais imagé la belle nébuleuse de la Rosette mais j'étais resté sur ma faim malgré 05h de pose (*)... J'ai donc remis le couvert lors de la lunaison de janvier dernier et je suis heureux de vous présenter le résultat du compositage des deux séries d'images, espacées de 2 ans du coup : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Sur 05 nuits et deux lunaisons : les 26/27 février, 05/06 et 07/08 mars 2022 puis 13/14 et 15/16 janvier 2024 127 poses de 05 min à -20°C puis -15°C et Gain 120, Temps d'intégration de 10 h 35 min Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage natif : 1,25"/pixel Même si le pourtour externe de la nébuleuse reste encore un peu faible en signal, je suis cette fois satisfait du résultat Les couleurs et le contraste sur les belles structures de la nébuleuse sont cette fois au rendez-vous ! J'espère que cette version 2024 vous plaira aussi Bon dimanche à toutes et tous. (*):
  44. 13 points
    Bonjour, Je prend le train en marche et juste avant le terminus (ou le début du voyage ). Possédant le ES 406 gen1, je dois dire que ça reste un de mes meilleurs achats astro ! Acheté en promo aussi il y a 7 ou 8 ans, il m'a suivit partout sans broncher (Corse , discrètement dans un coffre de c3, sous coupole pendant 4 ans sur une monture à fourche, aujourd'hui sur terrasse et table équatoriale...). Bref faudra que je test sérieusement l'optique un jour par curiosité, mais c'est mieux que ce à quoi je m'attendais de prime abord ! Quelques améliorations simples: Faire une jupe !!!!! Ajouter un laser de pointage de ce type https://www.amazon.fr/gp/product/B07RLR6Y94/ref=ox_sc_act_title_44?smid=A1B6QTXIAD4PM3&psc=1 Et plus tard faire une table équatoriale Quelques images actuelles (malgré "les années service, les années de sévices") : et quelques astro-photos simples quand il était sur monture à fourche. Petite précision, j'ai un 509 avec miroirs d'artisans aussi , meilleur bien sur, mais nettement moins transportable... De bonnes années d'observation en perspectives avec ce dobson Emile Jo
  45. 13 points
    au train où ça va, on sait comment ça va finir là aussi...
  46. 13 points
    bonsoir à toutes et à tous, Voici le Rupes Recta capturé le 17 février dernier, à un moment où son ombre portée était assez étalée. A noter que l'on voit très bien la rima perpendiculaire au mur droit et pour laquelle je n'ai pas vraiment trouvé d'infos pertinentes. Les rimae dans Arzachel sous cet angle d'éclairage solaire sont bien mise en avant. Setup : C11 XLT sur EQ6 R PRO + filtre rouge + ASI178M traitement : Astrosurface V2 + ondelettes + HDR + léger sharpen conditions : couverture nuageuse 50%, seeing 7/10 bon ciel f
  47. 12 points
    Salut à tous, Décidément, ça bouge beaucoup côté filtres solaires depuis ces deux dernières années (filtre bande G, différents filtres 393 nm de 3 nm et 5nm) . Et c'est une bonne chose pour nous ! Et maintenant Antlia vient de sortir un filtre Ca K de 0.5 nm : https://www.cloudynights.com/topic/912435-new-product!antlia-solar-discover-5å-cakfwhm-05nm/ La très bonne nouvelle, c'est qu'il s'agit d'une filtre "hard coated" et non d'un étalon mica (comme les DayStar) ou un filtre "softcoated" (comme les Lunt Ca K). Il en résulte (a priori) : une grande uniformité de la bande passante sur la surface du filtre, un pic de transmission plus important (donc des temps de pose plus courts) et une durée de vie très longue. Bref, on a enfin un fabricant de filtres astro qui a décidé de faire le saut technologique attendu depuis longtemps Le prix est raisonnable, et le système semble bien conçu :
  48. 12 points
    Bonjour, voici quelques images de AR3590 du 23 au 26 février (il manque le 24 ! Nuages ...) faites avec Sol'ex. Et du coup la petite animation : Setup : - Lunette Skywatcher ED 72/420 avec filtre Hoya ND 1,2 sur Sky View pro Orion. - Sol’ex réglé sur la raie H-Alpha. - Filtre H-Alpha 6 nm. - Caméra ZWO ASI 178 MM. - Capture avec Firecapture. - Colorisation avec Gimp.
  49. 12 points
    Bonjour, Je continue mes exploration archéologiques de mon SSD. Encore une image bien compliquée à l'époque à traiter.... Mais à force de patience on finit par y arriver. NGC 4088 est une galaxie spirale intermédiaire située dans la constellation de la Grande Ourse. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 939 ± 14 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 13,85 ± 0,99 Mpc (∼45,2 millions d'al). NGC 4088 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1788. NGC 4088 est une galaxie spirale de grand style, ce qui signifie que les bras de la galaxie sont bien définis. En lumière visible, l'un des bras de la spirale semble avoir un segment déconnecté. Halton Arp a inclus cette galaxie dans l'Atlas of Peculiar Galaxies comme étant l'un des nombreux exemples où ce phénomène se produit. NGC 4088 forme une paire de galaxies avec NGC 4085, située à environ 11 minutes d'arc. Les infos: Celestron C8 (203x2000) + réducteur Meade f6.3 (focale 1260mm) Asi294mc pro + filtre IRcut. monture HEQ5 Rowan autoguidage lunette 70x400, Asi290mm / PHD2 acquisition NINA 45 x 120s Gain 120 -10°C Traitement Sirilic, Siril, Pixinsight, PS. A l'époque j'étais arrivé à ça: On part de là quand même: Pour arriver finalement à :
  50. 12 points
    Bonsoir à tous, Je continue mes traitements en retard avec cette fois une image de la nébuleuse du crabe qui date de Février 2022. C'est un très grand classique encore, mais j'adore cet objet. Je le trouve vraiment fascinent et est rempli de détails à faire ressortir. Les acquisitions ont été faites en LRVB classique à quoi j'ai ajouté une couche Halpha pour plus accentuer les filaments qui structurent l'objet. Il est également très intéressant de noter la présence d'extensions vertes qui émettent en OIII sur l'extérieur de la nébuleuse et qui sortent très bien seulement avec un filtre V. La calibration des couleurs a été faite par SPCC sous Pixinsight. Le découpage des poses est le suivant : L(41x300s) R(12x300s) V(12x300s) B(12x300s) Ha(12x300s) Le matériel est toujours celui que j'utilise depuis chez moi : un Newton de 350 mm à f/4 sur une monture Fornax 102 et atik 460EX au foyer. Ci-après, j'ai pas mal tiré sur les seuils de la luminance en négatif pour mettre en évidence le fond du ciel et notamment un très faible nuage moléculaire en haut à gauche qui entour une étoile. J'ai trouvé la trace de cet objet sous le nom de PGCC G184.68-08.58. Je n'ai par contre trouvé aucune image de cet objet. Jean-Christophe