Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 04/11/19 in all areas

  1. 23 points
    Bonjour à tous, Une autre prise de la "belle semaine", enfin pas tout à fait au niveau du seeing puisque cette image présente une fwhm de 2.7" sur l'empilement de la luminance. J'ai vu mieux par ici, mais pas si souvent finalement... J'ai quand même calé le newton 253/934 (asa 0.73) et l'ICX814 sur M101 pour la nuit et obtenu 65x5mn en luminance et 7x5mn par couleur. Pas facile de régler les couleurs sur cet objet, qui, je trouve, sort "naturellement" très bleu! J'espère qu'elle vous plaira Nathanaël Crop: Full:
  2. 23 points
    Bonsoir tout le monde, Un tantinet en manque ces temps ci, j'ai quand même voulu profiter de cette nuit dégagée malgré la présence d'un superbe PQ ( je parle de la Lune ) qui éclairait copieusement le ciel J'ai vu passer sur le forum une superbe image de cette galaxie et j'ai voulu la tenter à mon tour. Elle est assez particulière et je lui trouve la forme du S de Superman et puis j'aime bien sa couleur bleue Avec le M809 ( 200mm à F10 ) caméra SXV-H9 et roue à filtres derrière réducteur 0.5 Optec et des poses de 300 secondes. Mais elle a été enfantée dans la douleur, l'éclairage lunaire, quelques passages brumeux et PHD2 qui n'a fait rien qu'à m'embêter, d'où une perte de 50% des images. J'ai quand même pu récupérer 15 luminances et une douzaine de R et B avec lesquelles j'ai fait un vert synthétique. Traitement minimaliste, DDP, niveaux et débruitage. C'est une LRGB avec les 15 luminances et les images couleur : Juste un truc qui me chagrine, le réducteur Optec qui normalement devait passer avec ma caméra mais qui hélas me fait de la coma dans les coins Pis c'est pas tout Faut dire aussi que la Lune nous ruine bien aussi nos images de ciel profond. J'en demande pardon aux lunaires, aux lunatiques aux lunophiles et autres adorateurs de Séléné Je ne suis pas lunophobe mais je préfère imager le ciel profond J'avais juste tenté quelques prises de reconnaissance la semaine d'avant sans Lune et le résultat est sans appel Bon, c'était juste histoire de participer car naturellement elle est à refaire et avec beaucoup plus d'images si je veux pouvoir faire ressortir les extensions et . . . une nuit dégagée et . . . surtout . . . sans Lune Bonne soirée à vous, AG
  3. 21 points
    Hello ! Quelques premières images de l'apparition qui débute. La planète n'était visible depuis chez moi que durant 20 à 30 minutes au lever du Soleil. Turbulence passable, c'est surtout un manque répété de transparence au petit matin qui gêne les images. Brume d'anticyclone de printemps froid, ne pardonne pas ! A noter cette année, une coloration appuyée de la zone équatoriale (débutée l'an passé) une Grande tache rouge toujours très rouge, une NTB qui disparaît et une SEB qui n'a pas l'air de savoir si elle veut se cacher ou pas. Rendez-vous dans le prochain numéro d'Astrosurf magazine pour développer le sujet Toutes images réalisées avec l'ADC Pierro Astro MK3, très prometteur.
  4. 18 points
    Vous connaissez sans doute ce couple de galaxies, NGC 4676A et NGC 4676B appelée "galaxie des Souris", auquel Hubble a rendu hommage avec une magnifique photo qui est longtemps l'image de fond d'écran de mon PC : https://fr.wikipedia.org/wiki/NGC_4676#/media/File:NGC4676.jpg Je l'ai choisi comme cible au C11 + Red 0,7 avec caméra Atik 4000MM Les souris ne sont pas bien grosses (même à 2000mm de focale) ... et leurs queues ne sont pas faciles à attraper Il m'a fallu 45 poses de 300s en luminance et 14 poses de 300s en R G et B, la nuit dernière, donc avec une Lune bien présente, pour en sortir l'image suivante. A refaire par une nuit sans Lune et surtout avec un meilleur seeing (là il oscillait entre 2,5 et 2,8" ...).
  5. 18 points
    Bonsoir à tous, de retour de la Drôme, j'ai posté dans un autre topic les résultats de mes tests sur la caméra Altair 183M pro Tec. J'ai repris les images à tête reposée car certaines étaient traitées rapidement sur l'écran du portable et très bruitées. Voici donc un petit florilège de galaxies réalisées au foyer de la FSQ106 avec la 183M Pro Tec... Comme quoi on peut déjà bien s'amuser avec 500 de focale en dehors des grands champs Ces caméras à petits pixels ouvrent de nouveaux horizons, ça allège les setup Pour toutes les images : FSQ106 au foyer sur EM200 Temma2 Caméra Altair 183M Pro tec à -15°, gain unitaire, pilotée par SharpCap pro 3.2 Guidage sous PHD2 par Altair 290M derrière diviseur OAG ZWO Traitement SiriL 0.9.11 alpha 5 Finition CS5 Cliquez dans les images pour obtenir les full... M65, M66 et NGC3628. 55 poses de 60 secondes. M101 dans la Grande Ourse. 60 poses de 120 secondes. M58 et les galaxies Siamoises NGC 4567-68 dans la Vierge. 25 poses de 60 secondes. NGC4725 et son compagnon NGC 4712, accompagnées de la belle NGC 4747, dans la Chevelure de Bérénice. 72 poses de 60 secondes. M51 quasiment au zénith, avec des passages de cirrus qui ont provoqué quelques halos sur les étoiles brillantes. 78 poses de 60 secondes. M81 et M82 dans la Grande Ourse. 40 poses de 120 secondes. Les étoiles sont bien empâtées. M63 le Tournesol dans les Chiens de chasse. 37 poses de 120 secondes. NGC4565 la galaxie de l'Aiguille dans la Chevelure de Bérénice. 13 poses de 120 secondes. Et juste avant que les nuages n'envahissent tout le ciel (et provoquent les halos sur les étoiles brillantes), M108 et M97 dans la Grande Ourse. 15 poses de 120 secondes.
  6. 17 points
    Bonjour a tous Pour ne jamais gâcher les nuits, et parce que ma cible de la soirée était trop basse , je me suis fait un pti M92 en 3h de pose en RVB juste avant le levé du jour (Un peu en avance sur la saison, mais ça sent l'été qui arrive ) Le traitement et le plus naturel possible, et j’espère que les couleurs très peu saturée plairons à @ALAING Pour le traitement, Siril bien sur , avec un empilement des 3 couches pour faire une superluminance et ensuite traitement séparé des couches couleur pour le RVB Il me plait bien, j’espère qu'a vous aussi Le Crop: Info technique: Instrument ou objectif:Skywatcher 150/750 Explorer BD Imageurs:ZWO ASI1600MM-Cool pro Monture:Skywatcher HEQ5 PRO (belt modification) Instrument de guidage:GSO 50mm Finder Guide Scope Caméra de guidage:ZWO ASI120MM-S Réducteur/correcteur de focale:Baader MPCC coma corrector Logiciels:siril, APT - Astro Photography Tool Astro Photography tool Filtre:ZWO LRGB 31 MM Accessoires:ZWO EFW 5x31 Résolution: 4543x3370 Dates:29 mars 2019 Images: ZWO B 31 mm: 60x60" bin 1x1 ZWO G 31 mm: 60x60" bin 1x1 ZWO R 31 mm: 60x60" bin 1x1 Intégration: 3.0 Heures Âge moyen de la Lune: 23.33 jours Phase moyenne de la Lune: 37.51% Astrometry.net job: 2637139 Centre AD: 259,354 degrés Centre DEC: 43,141 degrés Échelle des pixels: 1,036 arcsec/pixel Orientation: 57,878 degrés Rayon du champ: 0,814 degrés Bon ciel et a bientot Guillaume
  7. 16 points
    Bonjour à tous, M104 est un objet très bas depuis la région Lilloise, il faut que je déplace le barda au fond du jardin pour le cibler, bien noyé dans le dôme de la pollution urbaine de Villeneuve d'Ascq (région Lilloise). Mais on y arrive avec des poses unitaires pas trop longues pour limiter le bruit photonique, et un nombre de poses suffisantes pour engranger un max de RSB. Bref c'est marrant d'aller chercher cet objet en zone péri urbaine. Avec une faible hauteur au dessus de l'horizon le seeing en prend un sérieux coup, mais on fait avec. Pour le reste il faut remercier Iris et Photoshop.. Image "One shoot", une brute unitaire traitée DDP Iris pour réduire la luminosité du coeur. Je suis à 2500 ADU en fond de ciel avec 160 secondes avec le réducteur Optec (à F7 environ)... ça monte très vite dans une agglomération d' 1.5 millions d'habitants. J'ai posé environ 2 h 30 puis emprunté le LRGB d'une précedente version pour coloriser l'image : image 2100 pix : El Sombrero ... Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  8. 16 points
    Petit tuto pour préparer l'observation du ciel avec une lunette de 204mm de diamètre ... ... ou comment occuper un après-midi ensoleillé ! 1. Creuser un trou : 2. Faire un lit de sable au fond du trou : 3. Mettre deux dalles en béton bien épaisses sur le sable : 4. Poser une colonne sur les dalles et la boulonner solidement : 5. Passer une gaine pour passer quelques câbles : 6. Reboucher le trou : 7. Poser une monture EQ8 sur la colonne : 8. Mettre une lunette de 204mm sur la monture : 9. Patienter un peu ... le temps que le fitre ERF arrive ... 10. Croiser les doigts pour que l'activité solaire redémarre Les amateurs des ROS auront reconnu la lunette de Bernard Durand qui nous a quitté l'été dernier. C'est une lunette iStar avec un doublet de 204mm optimisé dans le rouge, pour l'observation du Soleil en Halpha.
  9. 15 points
    Bonjour les ami(e)s Avec toutes mes excuses pour cette période de mauvais temps, j'aurais du vous prévenir que j'allais faire une grosse acquisition ! Une petite rentrée d'argent, pas beaucoup de place dans mon poste du grenier...et des envies de gros tuyau ! Ben, le Skywatcher Flextube (vraiment moche) 305/1500 GOTO c'est imposé pour 1700 balles, d'autant qu'il va subir la greffe du miroir Mosser 305/1760 acheté quelques temps plus tôt. Je vous fait du coup un petit Croa depuis le déballage du bidule, jusqu'aux premières images : Pinaise ! les boites sont grosses et lourdes ! A monter jusqu'au 3ème, puis au 4ème...plus de mon âge Pour commencer, c'est bien emballé, polystyrène et carton épais, du sérieux ! Ca se monte comme un meuble Ikea, le tube il n'y a rien à faire. Bon, j'suis pas fan du médium, c'est lourd et pas super rigide, mais la finition sur tranches est clean, les trous bien ajustés, les moteurs déjà en place. Le tube (lourd quand même) se monte facilement, à enquiller en position horizontale. On serre la vis de blocage, et on est prêt. Collimation catastrophique, je m'y attendais un peu. C'est pénible à collimater un gros newton, les vis sont bien loin !...alors j'ai bidouillé avec un gros renvoi coudé 2" pour voir ce que je faisais depuis l'autre bout ! Au dernière nouvelles, je ne suis toujours pas content. Cheshire et tout le bazar, pas moyen encore d'avoir un beau rond dans rond dans rond. A croire que le secondaire n'est pas collé au milieu de son support. Ca m'énerve ! Le collage grossier du secondaire, sans aucune protection est assez moche, aussi. Ca ira bien le temps d'en changer. Le barillet du primaire est pas mal, avec ses 9 points d'appui. Début de lunaison, elle est déjà bien basse sur l'ouest. Pas plus d'une heure avant que le tube ne bute sur le bord de mon ouverture. C'est bête, ça ! Allez, on lance les moteurs après avoir un peu farfouillé dans la raquette, suivi à l'arrache sans alignement : et ben ça marche, meilleur qu'avec ma CG5 ! Correction douces sur les deux axes, un peu de backlash en altitude mais facile à compenser dans le menu. Quelques CLONK sonores sur les rotations rapides...pas très haute technologie, ça !...à améliorer plus tard. Et les images, alors ? Ben même sur ces premières lunes un peu basses sur l'horizon ouest, on sent que ça pique correctement, et surtout cette luminosité !...un truc à observer avec les Ray-Ban Je pousse le grossissement jusqu'à 375 fois ce soir là. Ben ça tient bien le coup, pas d'empâtement sensible des détails, et toujours la lumière. Cool ! Le PO, crayford non démultiplié est agréable et précis, la mise au point est franche. Bon signe ça. Alors, ben on sort la caméra, toujours la petite 120 MC qui n'en revient pas. Gain et expo au raz des pâquerettes, y'a du jus, quoi ! Donc voilà les premiers essais sur 2 soirs. Turbulence présente sur cette lune basse, mieux pour hier soir mais surtout du vent...et moi qui pestait après le 158/1220 (dit le catamaran) pour sa prise au vent...là, j'ai là un trimaran de compétition toutes voiles dehors Donc voilà les images, quelques lumières un peu cramées, édition un peu hasardeuse. Le tout à barlow x2, Asi 120MC, environ 2000 images par Avi, autour de 10% retenues. AS3! / Astraimage. Merci de m'avoir (ou pas) longuement lu et à bientôt pour la suite ! Fred Edit : Je rajoute une image du trio Théphile/Cyrille/Catherine avec un traitement plus light !
  10. 12 points
    Bonjour, Voici donc ma 1ère image CCD, j'ai sans doute mal choisi ma cible mais je ne voulais pas commencer par des galaxies avec ce capteur à la focale de ma lunette. IC1805 est très basse actuellement, un peu en dessous de 30°, et passe dans la nuit au dessus du halo de Toulouse... D'abord une image en Ha, puis une tentative de version couleur, plutôt rouge-orangé, mais mes couches O et S sont bien trop faible pour l'instant. Poses de 300s à -37°, guidage PH2, ASI120mini. Lunette AP130 avec field flattener Camèra ATIK16200 avec filtres Baader. 10 S =50 minutes 10 O = 50 minutes 18 H = 90 minutes C'est un peu décevant, mais quand la cible sera plus haute, je recommencerai avec quelques heures de plus. Le retrait des darks ne me parait optimal non plus. Vos critiques/conseils? Merci Olivier
  11. 12 points
    Hello hello Le "White" était chaud chaud chaud hier Il était dès le premier shoot en position de retournement comme cela, j'ai pu imager toute la journée !!!!! Je suis à 5900 de focale soit FD 29,50. PMTx5 (+32mm de tirage) + QHY174MM + Baader ND0.9 + Baader Continuum N°1. Ser de 3500im tous les 90s Le guidage de firecapture était en route et le séquenceur aussi donc j'ai pu faire du visuel en bino avec "Ghanima" Premier Ser à 07h17UT Dernier Ser à 15h27UT 273 Ser de 3500 images soit 2,00 To Pour l'ambiance Bricolage pour éviter que le pare-soleil ne bouge avec le vent et fasse vibrer le "White" 🤣 Le coeur du "White" 😍 Toujours en snipe et en visuel 😍 mais le toit approche 😢 Voilà ce que j'avais à l'écran. Sunspot 2738 a pris cher 😍 Mon ordi a tourné toute la nuit avec AS3 en mode auto 🤣 Ce matin, Il en était qu'à 42% de traité 🤣 J'espère que ce soir il aura fini pour que je libère les 2To 😋 Un essai de traitement en attendant les vrais traitements https://www.astrobin.com/full/400414/G/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/400414/H/?real=&mod= Essai ImageJ https://www.astrobin.com/full/400414/I/?real=&mod= Par rapport au niveau de granulation que j'ai atteins cette été mais que j'ai pas encore publié, là je suis à 80% du potentiel du 200 😍 Vivement la prochaine session 😋 Edit 20190413 https://www.astrobin.com/full/400414/J/?real=&mod= Edit 20190414 https://www.astrobin.com/full/400414/K/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/400414/L/?real=&mod= https://www.astrobin.com/full/400414/M/?real=&mod= Edit 20190416 https://www.astrobin.com/full/400414/N/?real=&mod= A+ David
  12. 12 points
    Bonjour à tous, après le sombrero direction ce superbe amas d'Hercule, 20X3mn 350D 800iso N254/1200 sous iris A+
  13. 12 points
    Vous fatiguez pas, tout ça c'est bidon comme l'homme sur la lune, j'en ai la preuve !
  14. 12 points
    Un bonjour du plat pays avec cet Hickson 44, alias Arp 316, un groupe de galaxies situées dans le cou du Lion. Elles forment un ensemble esthétique aux morphologies bien différentes.Cette formation est située à 80 millions dAL environ. J'ai équipé le C11HD du réducteur Optec pour caser les objets sur le capteur de la ST10, à F7 la durée des unitaires est de 4 mn maxi, pollution locale de la banlieue Lilloise oblige. La durée de pose totale est d'un peu plus de 3 heures en luminance, ce qui permet de sortir les faibles objets du fond de ciel. Traitement Iris et PS CS2; Image 2100 pix Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  15. 11 points
    Salut à tous Je profite de la présence de la lune pour traiter mon retard. M104 le Sombrero que je voulais choper cette année. (prise le 12 Avril 2019) Léger vent, grosse turbu et pas suffisamment de poses à mon goût (puisque j'ai remarqué qu'il me fallait 2h au minimum sur mon setup pour avoir la qualité qui me va bien (rapport signal/bruit)) Là ce n'est pas le cas puisque je n'ai pu cumuler que 1h25. Beaucoup de bruit à mon goût et pas suffisamment de couleur... J'espère pouvoir y revenir cette année.... J'adore cette galaxie et c'est ma première tentative. - Tube - LX200 acf 12" - Reduce x0.75 Astro Physics (f2250mm) - Sony A7S Astrodon - 171x30s soit 1h25 (3200ISO) - Guidage ZWO 224mc sur DO - Traitements SIRIL (DOF) Photoshop CS6 Ensuite, M106 (prise le 29 Mars 2019) Pour le coup, j'ai presque le nombre de poses qui vont bien mais le fond de ciel est entaché de rayures sombres en diagonale. J'ai tout essayé, avec et sans dark, flat... Rien à faire, elle sont toujours présentes. J'ai fait au mieux pour les atténuer en lissant le fond puis en rajoutant un peu de bruit artificiellement... Bref : - Tube - LX200 acf 12" - Reduce x0.75 Astro Physics (f2250mm) sur monture d'origine. - Sony A7S Astrodon - 214 x 30s soit 1h47 (3200 ISO) - Guidage ZWO 224mc sur DO - Traitements SIRIL (DOF) Photoshop CS6 Merci pour vos avis toujours éclairés
  16. 11 points
    Bonjour je vous présente les toutes premières images réalisées avec le Télescope Newton de 450 mm à F/D 4 Zerodur , transformé à F/D 2.95 grâce au Réducteur ASA 0.73X je suis assez content du résultat étant donné les conditions de seeing qui oscillait entre 2.5" et 3" , bref Uzès c'est pas le Chili , la prochaine fois je tenterai des poses plus courtes de 60 sec pour améliorer la finesse et surtout je ferrai de vrais flats ce qui n''est pas le cas ici , juste des flats synthétiques sur Prism 10 , d'ou les halos qui persistent Set-Up Télecope Newton 450mm F/D 4 + Réducteur ASA 0.73X , soit F/D 2.95 Monture Astro-Physics 1200GTO Caméra Atik Horizon M Filtre Astrodon L SQM : 21.1 à 21.4 Seeing 2.5" à 3" Echantillonnage : 0.59"/pix les images sont réduites d'environ 30% de leur taille d'acquisition réelle les poses cumulées sont de 39 à 45 mn seulement suivant les objets Le TN450Z en position de tir
  17. 11 points
    Le 30 avril 2019 Cette nuit devait se couvrir vers 1 h du matin. J’ai pesté parce que les nuages sont arrivés avec une heure d’avance. J’ai lancé mes flats et surprise, ca c’est dégagé bien que le ciel est resté voilé toute la nuit. Le seeing était en dessous de celui pour M81. Mais il était proche de celui que j’ai besoin pour exploiter l’échantillonnage de mon setup. Pour une belle image, le seeing moyen sur les brutes devrait se situer autour de 2,33"/pix max, je me contente de 2,4. Cette nuit j’ai eu un seeing de 2,57 et c’est déjà pas mal. Sur la même cible j’ai eu un seeing de 3,6 en 2018 , la c’est catastrophique pour l’image. NGC4565 2019 : SW254/G45observatory + Atik one6 Guidage OAG + Lodestar L = 26*300s bin 1 RGB= 8*300s bin2 pour chaque couche Comme la L est un peu juste (les petits pixels sont gourmands en temps de pose) je suis resté très prudent pour le traitement du ciel. Pour la couleur j’ai eu le même souci que l’an dernier, la galaxie sort trop jaune. J’ai adapter le traitement de 2018 avec un % couleur 60% 2018 et 40 % 2019. Pour les étoiles ça bavait trop et je suis resté aux couleurs 2019. Dans la version présenté j'ai inverse le nord et le sud, on la voie plus souvent comme ça, donc sud en haut. Résolution 0,77"/pix, extrait de l’œuvre à 70% de la taille d’acquisition : L’œuvre intégral : http://siegfried.bauer.free.fr/cp/n4565_integ_i.jpg Pour ne pas perdre la main, une reprise de la baleine 2018 pour affiner les étoiles et renforcer saturation : Résolution, 0,96"/pix (TEC140), crop à 100% de la taille d’acquisition image cliquable : Lien vers la full : http://siegfried.bauer.free.fr/cp/NGC4631_B_O_WSN_asin_us2019.jpg Une démo pour l’impact du seeing, FWHM affiché et le FMHM moyen des brutes en "/pixel, l'image c'est l'empilement des séries correspondantes : L’an dernier j’aurait mieux fait d’imager en bin 2, il faut bien adapter la résolution de l’image au seeing. De mémoire dans une conversation lancé par Christian, le seeing sur image brute ne devrait pas depasser 3 fois la résolution du setup. En tout cas en appliquant cette règle je me retrouve. Je laisse un peu de marge avant de passer au bin 2, entre les 2 on peut ré-échantilloné. L’idéal serait d’avoir un 2° instrument pour s’adapter au seeing.
  18. 11 points
    Rien à voir avec le sujet de ce topic, mais je crois que ce qui s'est passé depuis hier soir à Paris est encore, pour beaucoup, dans nos têtes. Je vous livre simplement ce poème de Gérard de Nerval, il prend malheureusement aujourd'hui une dimension particulière.. Albert Lebourg Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ; Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher Comme un loup fait un boeuf, cette carcasse lourde, Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde Rongera tristement ses vieux os de rocher ! Bien des hommes, de tous les pays de la terre Viendront, pour contempler cette ruine austère, Rêveurs, et relisant le livre de Victor : - Alors ils croiront voir la vieille basilique, Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique, Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort ! VALSE HESITATION POUR LE PROCHAIN FORAGE À la recherche d’une nouvelle cible de forage, l’équipe du rover a hésité entre plusieurs options : choisir entre deux cibles très proches de l’espace de travail actuel, retourner à l’arrière vers un site dépassé par le rover, ou aller un peu plus loin explorer d'autres affleurements de substrat rocheux prometteurs. Je cite : "En fin de compte, nous avons décidé de tenter notre chance avec l'une des deux cibles proches. Cependant, l’opération a été reportée à mercredi afin de laisser suffisamment de temps à l'équipe pour terminer son évaluation de l'espace de travail "Aberlady"". Il semble donc que la cible potentielle puisse être celle-ci : NAVCAM – 9 AVRIL 2019 (SOL 2372) : MASTCAM – 12 AVRIL 2019 (SOL 2375) : MASTCAM – 13 AVRIL 2019 (SOL 2376) : "L'avant-dernière journée d'observations à "Aberlady", nous nous efforcerons de mieux comprendre la composition des roches locales et des matériaux forés. Les mesures ChemCam du trou de forage et les images MAHLI correspondantes seront utilisées pour caractériser une veine potentielle dans la roche forée". MAHLI – 15 AVRIL 2019 (SOL 2378) : Veine de « gypse» (sulfate de calcium) dans le trou de forage "ChemCam ciblera également le bord d'un grand bloc de substrat rocheux, qui semble s'être soulevé au cours du forage, et réalisera une mosaïque d'images d'une unité de sulfate éloignée sur le mont Sharp. MAHLI procédera également à une nouvelle prise de vue d’une pile de matériaux déversés aujourd’hui [voir image ci-dessous], et elle ciblera les résidus autour du trou de forage demain. Un court film sur Navcam était également prévu, qui poursuivra la surveillance régulière du rover de l'activité du diable de poussière dans le cratère Gale". MAHLI – 14 AVRIL 2019 (SOL 2377) : Pile de matériaux du forage "Aberlady" déversés au sol (par rotation inversée du foret, matériaux issus de la chambre d’échantillonnage)
  19. 11 points
    Salut, Le ciel de hier soir ne semblait pas parfait, mais l'envie de pointer la Lune était trop grande, Une fois le C8 bien en température, j'ai tenté la grosse mosaïque à f/10, et ça passe plutôt bien , Addition de 47 tuiles, 4700 images gardées sur 23500, C8 f/10 + ASI 120mm + filtre rouge, je vous propose 3 versions, la petite , la moyenne au format png et la full au format jpg, ( en png l'image est trop lourde pour le forum ! ) ! La full permet une belle balade ! Daniel
  20. 11 points
    Bonjour à tous, Une série faite le 12 au couchant, avec une Lune qui grimpe, qui grimpe C11 @ F/D=10, ASI290MM, Filtre R. Traitement AS!3+RS6. Bonne fin de WE Jocelyn Les Apennins, avec le Promontoire Fresnel et R. Hadley qui sort de l'ombre Cassini, le Mont Piton et la Vallée des Alpes Moretus, Curtius et une perspective vers le P. Sud Walter Boussingault et Boguslawsky
  21. 11 points
    bonjour à tous et toutes ! plein d'images lunaires hier soir , le ciel est dégagé , on en profite ! j'ai trouvé l'éclairage intéressant sur ce cratère CFF 300 f/d de 20 asi 178mm filtre vert as2 10% de 6000 images cliquez si vous voulez voir le 100% bon ciel polo
  22. 11 points
    Bonjour Hier la lune était haute mais le ciel toujours bien bleu! J'ai attendu un peu qu'elle redescende, que le ciel s'assombrisse pour faire deux trois images. Pas de mise en station précise, j'ai un peu joué de la raquette durant les avis mais léger, (je voulais faire en ser mais loupé!) avi de 3000 images, une moyenne de 350 gardées. Avistack, registax pour le traitement. ZWO asi 120mm et C11.
  23. 11 points
    Bonjour, une belle tâche se pavane sur notre soleil ces jours ! Une image par un bon petit seeing printanier avec mon nouvel étalon Solar Spectrum et le HaT.
  24. 10 points
    Première photo de bonne qualité cette saison, ayant droit à presque tout ce qui est attendu dans un Saturne raisonnable, des bandes équatoriales, très distinctes, un anneau de crêpe et principalement un hexagone parfaitement cadré avec l'oeil très distingué en son centre.
  25. 10 points
    bonjour à tous et à toutes ! une lune de printemps avec un ciel moins clément que l'année passée , avec beaucoup plus de turbulence ! une petite accalmie relative avant la tombée de la nuit ! CFF 300 f/d de 20 asi 178mm filtre rouge les versions full en cliquant ! à 70% : la full : clavius à 70% : à 100 %: bon ciel et merci ! polo
  26. 10 points
    Bonjour tout le monde, Voici mes premiers essais de la saison sur la grosse... Les conditions le 23 et 31 Mars étaient vraiment mauvaises, les résultats parlent d'eux même Le 12 Avril c'était mieux ! Stabilité correct mais un peu de vent. J'ai regretté de ne pas avoir poussé d'avantage la séance, j'ai plié un peu trop tôt le matos pour retourner vite fait sous la couette Sur les images du 12 vous pouvez voir : Le satellite Europe et la projection de son ombre sur le globe, la forte coloration de la zone équatoriale, la belle grande tâche rouge bien colorée. Et pour finir, mieux visible sur l'image IR740, les anticyclones oval A5a, A7 et A8 dans la SSTB... Bon ciel ! Guillaume
  27. 10 points
    Hello hello Voili voilou la version finale J'ai pas trouvé de couleur pour la belle donc elle restera en NB. Elle est pas souvent imagée en HD la belle. J'ai laissé l'astéroïde Hedda car j'adore A+ David https://www.astrobin.com/full/397382/E/?real=&mod= 200% https://www.astrobin.com/full/397382/F/?real=&mod= Edit 20190415 Merci merci @T450 Nathanaël pour ta nice couche couleur 😉 Origin color : https://www.flickr.com/…/457897…/in/album-72157679899794235/ https://www.astrobin.com/full/397382/H/?real=&mod= 200% https://www.astrobin.com/full/397382/I/?real=&mod=
  28. 10 points
    Uniquement 5 heures de poses Ha et OIII. La mode est aux grands temps de pose, je m'adapte La full est ici. https://www.astrobin.com/full/401012/0/
  29. 10 points
    Salut la compagnie, Mes dernières images lunaires remontent à janvier, la météo de février et mars ne m'ayant pas souri. Hier soir 13 avril je me suis décidé, car je savais que le temps allait tourner - ce qui s'est avéré ce matin. J'ai voulu me lancer dans une mosaïque Nord-Sud étroite (enfin, l'ASI 178 donne un champ large tout de même). J'ai pensé que ma collim était bonne (je ne bouge pas mon C14 de la monture sur la terrasse) et j'ai gaiement réalisé assez rapidement 10 vidéos de 2000 images chacune à 60 im/sec vers les 21 heures. Heureusement que j'ai testé un traitement de vidéo avec AS!2 puis Registax 6, car ce qui me paraissait correct sur l'écran est sorti assez médiocre en netteté. Bon, j'ai vérifié la collim qui était en fait un peu partie dans les choux (bizarre) et j'ai dû améliorer le centrage optique. Ensuite, j'ai jeté mes 10 vidéos à la poubelle et j'ai remis ça ! ce fut ma punition pour manque de sérieux. Résultat: ben c'est mieux, mais j'ai tout de même un décalage de netteté entre le côté gauche + le centre qui me semblent plutôt corrects et le côté droit (la partie la plus éclairée sur ma mosaïque) qui reste floue. Faudra que je vois ça d'un peu plus près, peut-être du tilt ? Trêve de bavardage, je vous présente cette mosaïque à 50 % à cause du problème signalé, ça passe mieux et c'est moins lourd. Et même à cette taille, la Galerie d'images d'Astrosurf me l'a réduite, aussi je l'ai mise sur un autre site. A vous de voir, mais clairement elle ne rivalise pas avec ma belle mosaïque Nord-Sud que j'avais sortie en 2016 avec une autre caméra (voir ici pour les curieux: https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/03/181003035422466480.jpg ) Bonne continuation Claude
  30. 10 points
    Le vent du noooooooord ....... bonjour à tous et à toutes ! un petit passage pour dire que les conditions ne sont pas faciles , le vent du nord a dégagé le ciel , mais il apporte beaucoup de turbulence ! je présente une image sans trop de détails , juste pour participer un peu CFF 300 f/d de 20 adc asi 224c as2 20% avec io à 6h05 loc : polo
  31. 10 points
    Bonjour à tous, petite sortie bien fraiche cette nuit avec le sombrero: N250/1200 350D 800iso 10X5mn sous iris A+
  32. 10 points
    Bonjour à tous, Je me rends compte que je n'ai rien posté depuis un petit moment... j'ai encore beaucoup d'images sur le DD qui restent à traiter, y compris certaines de l'été dernier ! Histoire de reprendre les bonnes habitudes, je partage avec vous cette petite image toute simple d'un objet qui l'est tout autant : l'amas ouvert M44, dans la constellation du Cancer. Une petite image toute simple d'un objet facile, avec un traitement sans prise de tête... ça change ! J'ai profité d'une nuit où le ciel n'était pas top, avec un peu de brume et des passages nuageux... mais c'était surtout pour tester le nouveau réducteur de focale sur mon apo66/400 : le résultat est plutôt bon pour la correction sur tout le champ ! La full ici : Le matos : Astropro66/400 - réducteur 0,70x (focale : 280mm) AtikOne 6.0 - Guidage DO + AtikGP Filtres Astronomik LRGB Traitement : Pix & PS 1h par couche LRGB par poses de 300s en bin1 Total : 4h 23 février 2019 - Fouras (17) J'en profite pour vous signaler que mon site perso est en ligne depuis quelques jours : https://millenniumphoton.com/ J'ai passé pas mal de temps dessus (ce qui explique mon retard dans les images à traiter et ma quasi-absence ici depuis quelques mois...) ; j'espère que vous y trouverez des choses utiles. Il y a quelques tutos et contenus additionnels en plus de la galerie et d'autres références ; et je compléterai au fur et à mesure... Vous y trouverez également des "fiches" pour de nombreux objets (galaxies, nébuleuses, amas) avec des infos sur l'objet, des conseils de prise de vue et de traitement, etc. Si vous souhaitez consulter celle dédiées à M44 justement, je vous fait gagner du temps, c'est ici : https://millenniumphoton.com/portfolios/m44/ A bientôt pour d'autres images ! JB
  33. 10 points
    Bonsoir à tous, suite des images obtenues au Newton "maison" optique et méca de 410 mm F/5.6 + Paracorr 2 + Sony A7S à 3200 iso + Baader Booster. Très forte pollution lumineuse et 35 min de pose réparties en 70 poses de 30 sec pour les 3 clichés. Traitement sous Siril, PI et CS6. Phil Messier 65-66 Messier 99 NGC 4565
  34. 9 points
    Bonjour, Après ma mosaïque récente, j'ai remis ça hier soir 16 avril pour tester ce que ça donne avec du vent d'autan. Vent pas trop fort, quand même, mais j'ai dû refaire des vidéos du fait de petites rafales, et mon C14 est trop sensible à ça. En plus, mes images sont moins bonnes avec du vent d'est qu'avec du vent d'ouest. Donc c'était plutôt un défi. Et bien ce ne fut pas trop mal au final, contrairement à mes craintes. Images faites au C14 + ASI 178 mm au foyer munie d'un filtre IR pass. SCHILLER et divers (présentation à 66 %) LA MER DES HUMEURS (présentation à 50%, là ça vaut mieux) KEPLER et alentours (présentation à 66%) GOLFE DES IRIS (présentation à 66%) ARISTARQUE qui sort de l'ombre (présentation à 66%) Voili voilà, ce sera tout pour cette lunaison ... Amitiés Claude
  35. 9 points
    Une animation du 15 avril 2019 entre 08h09 et 08h31 TU. Beaucoup de détails remarquables soulignant le GNV et l'Oval BA.
  36. 9 points
    La comète qui flirte avec les amas d’étoiles Après l’avoir imagé au mois d’août par deux fois (voir images et film en cliquant ICI), je profitais de mes vacances pré-raagsoniennes du mois de septembre pour l’imager à nouveau mais cette fois au plus près de la Terre. Le beau temps était avec nous et j’en profitais. Découverte à Nice par Michel Giacobini en 1900, elle fut à nouveau observée par Ernst Zinner en 1913. D’une périodicité d’environ 6,60 ans, c’est elle qui est responsable de la pluie d’étoiles filantes des Draconides. La sonde spatiale ICE (International Cometary Explorer), de la NASA, a pu traverser la queue de plasma de 21P en 1985, avant de visiter, l’année suivante, la comète de Halley (1P). Donc dans la nuit du 10 au 11 septembre 2018, je dus attendre presque 1h du matin pour qu’elle soit assez haute dans le ciel pour commencer la prise de vue. Elle était dans le cocher, tout près de l’amas d’étoiles Sel et Poivre. Le grand champ me permit d’avoir plusieurs objets du Cocher, alors qu’à la lunette, je me contentais d’un gros plan sur la comète et M37. Quatre jours plus tard, alors que les RAAGSO X étaient commencé, la comète 21P frôlait M35 dans les Gémeaux. Comme le beau temps était de la partie, je décidais de tester mon suivi afin d’avoir le maximum de signal sur une seule pose… Après plusieurs tentatives, je gardais la pose de 3 mn qui me semblait la plus réussie ! Pour une fois, commençons par le film : Et ensuite les photos : GRAND CHAMP Photos prises le 11 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré avec objectif Sigma 90-300, focale à 90 mm, F/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto, ni autoguidage). 104 poses de 2 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub. Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur les étoiles (annotée) Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. AU FOYER Photos prises le 11 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 183 poses d’1 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop, Camera RAW et VirtualDub. Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. AU FOYER Photo prise le 15 septembre 2018 à Ambeyrac (12) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 1 pose de 3 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS, Toshop. Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  37. 9 points
    Bonsoir c'est juste le retour de la lune bonne chance, aussi
  38. 9 points
    Salut à tous. 2eme nuit photo toujours en découverte du matériel.. je vous présente ma M101. Prise avec objectif photo Sigma 500mm F4 et son doubleur donc 1000mm F8 sur Nikon D600 défiltré + CLS CCD. 35x5 minutes à 1600 ISO. Et cette fois j'ai mis l'autoguidage de la Synguider II, pas trop évident de faire fonctionner pour la première fois mais pour des poses de 5 minutes le filé était infime. Je dois être aux limites de l'optique pour ce capteur.. pour ce genre de cible il vaudra peut être mieux rester à 500mm F4 et caser une caméra CMOS refroidie avec un capteur plus petit. On verra plus tard. J'ai vraiment hâte de faire des objets plus lumineux plus faciles pour débutants.
  39. 9 points
    Bonsoir, Pendant que Jean-Pierre s'amuse à paver une Jupiter du mieux possible, Lucien est dehors à capter la planète Rouge dans la fraîcheur du soir, une tablette de chocolat 90% de cacao à la main. Bon, elle ne va pas se défiler si vite la petite. On l'attendra au couchant jusqu'à mourir elle ou nous. Voici un premier traitement... On fera sans doute un peu mieux demain avec les autres vidéos. Cependant on y voit quand même quelque chose. Bonne soirée, je range le matériel et le chocolat non. Lucien
  40. 9 points
    NGC 5962 15 mars 2019, une de mes dernières nuits avec le C11 Edge HD à Nerpio… 20L 15R15G10B gardées Poses unitaires de 150 s guidées. Paramount ME, ATIK 4000 MM. MaximDL, CCD AP et FocusMax. Traitement PixInsight exclusif. Image Plate Solver script version 5.1.1 =============================================================================== Resolution ........ 0.772 arcsec/px Rotation .......... 163.517 deg Field of view ..... 25' 5.5" x 25' 39.5" Image center ...... RA: 15 36 34.130 Dec: +16 36 38.82 Image bounds: top-left ....... RA: 15 35 59.155 Dec: +16 20 46.96 top-right ...... RA: 15 37 39.478 Dec: +16 27 53.33 bottom-left .... RA: 15 35 28.682 Dec: +16 45 23.04 bottom-right ... RA: 15 37 09.201 Dec: +16 52 30.31 =============================================================================== NGC 5962 a été découverte par William Herschel le 21 mars 1784. Il s’agit d’une galaxie spirale de magnitude 11,3 de type SAc C (Seo & Ha, 2015) appartenant à la constellation de la Tête du Serpent, décrite par Per Dreyer comme « assez faible, assez grande, irrégulièrement un peu étendue, un peu plus brillante au centre ». Il s’agit du membre le plus brillant du groupe du Serpent, située à 90 millions d’années-lumière de distance, qui est associé au superamas de la Vierge. Simbad donne comme galaxies parentes NGC 5951, NGC 5953, NGC 5954, UGC 9991 et UGC 9925. Elle présente un noyau relativement gros et dense, mais un petit bulbe central duquel se déroulent ses bras en spirale. Elle semble présenter trois galaxies satellites naines, plus petites, aux teintes orangées. Elle s'étend sur environ 80 000 années-lumière. La sonde GALEX a mesuré son décalage vers le rouge à 1957 ± 2 km/s (c’est précis !). Chaque année, environ six masses solaires s’y transforment en étoiles. Sa taille exacte et sa masse ne sont pas connues avec précision, mais sa masse a été estimée à l'aide des vitesses de ses galaxies compagnes. Le nombre d'étoiles estimé dans NGC 5962 atteint les (1 ± 2,5) × 10^12 (mille milliards, ou billions). Elle a servi d’échantillon dans une étude récente (2018) de la base de données SDSS qui a montré que 14% des galaxies du volume local présentaient des signes de caractéristiques diffuses susceptibles de résulter d'événements de fusion mineures. En effet, dans les modèles de formation des galaxies, des courants de marée sont attendus dans ou autour de la plupart des galaxies, sinon toutes. Bien que ces caractéristiques puissent fournir des diagnostics utiles au modèle Λ CDM, leurs propriétés observationnelles restent limitées, car elles sont difficiles à détecter et à interpréter. Conformément aux études précédentes, cette dernière étude en date a retrouvé que le type de structure de marée le plus couramment observé étaient soient des enveloppes « en coquille d’œuf » soient des arcs. Elle apparaît aussi dans le catalogue d'une étude photométrique du rayonnement ultraviolet proche et lointain via les outils GALEX et IRACI à 3.6 µm du télescope Spitzer, ce rayonnement UV étant un moyen direct de déterminer le taux de formation d'étoiles (SFR) des galaxies. Cette étude intéressante a permis de montrer qu'à une luminosité de surface inférieure à 20.89 mag.arcsec – 2 (ou inférieure à 3.10^8 masse solaire par kpc carré en densité de surface en masse stellaire), le taux de formation spécifique d'étoiles (sSFR) moyen des galaxies à formation étoiles et des galaxies quiescentes était relativement liénaire avec le rayon. Cependant, une grande partie des galaxies de la "Vallée Verte GALEX » (aka GGV) présentent une diminution radiale du sSFR. Ce comportement suggère qu'un mécanisme d'amortissement externe-interne possiblement lié à des effets environnementaux pourrait être le témoin d'une évolution précoce de la séquence bleue des galaxies formant des étoiles vers la séquence rouge des galaxies au repos. Qu’est-ce que la "vallée verte GALEX", me direz-vous ? Il s’agit d’une vaste région séparant les pics bleu et rouge du diagramme de magnitude des couleurs ultra-violets-optiques, révélé pour la première fois à l'aide de la photométrie GALEX UV. Le terme a été inventé par Christopher Martin en 2005. La Vallée Verte met en évidence le pouvoir discriminant des UV vis-à-vis de très faibles niveaux relatifs de formation d’étoiles en cours, auxquels les couleurs optiques, y compris les u-r, sont insensibles. Il correspond à des galaxies massives situées en-dessous de la séquence "principale" de formation d'étoiles et constitue donc un outil essentiel pour l'étude de l’arrêt de la formation d'étoiles et de sa résurgence possible dans des galaxies par ailleurs quiescentes. Sources : Systematic search for tidal features around nearby galaxies I. Enhanced SDSS imaging of the Local Volume. G. Morales, D. Martínez-Delgado, E. K. Grebel, A. P. Cooper, B. Javanmardi & A. Miskolczi. A&A, Volume 614, June 2018 The GALEX/S4G Surface Brightness and Color Profiles Catalog. I. Surface Photometry and Color Gradients of Galaxies. A.Y.K. Bouquin, A. Gil De Paz, J.C. Munoz-Mateos, S. Boissier, K. Sheth, D. Zaritsky, R.F. Peletier, J.H. Knapen & J. Gallego The Astrophysical Journal Supplement Series, Volume 234, Number 2. A catalog of visually classified galaxies in the local (z ∼ 0.01) universe. H.B. Ann, M. Seo a D.K. Ha. 2015ApJS..217...27A - Astrophys. J., Suppl. Ser., 217, 27 (2015/April-0) Voili voilou pour la séquence "souvenirs" et le début de traitement à postériori de mes dizaines de fichiers du C11 qui trainent sur mon DD JB
  41. 9 points
    Deux postes à la fois pour que vous puissiez attraper votre prise.
  42. 8 points
    Bonjour à tous, première d'une belle série à suivre... Hier soir très forte humidité en flux de Sud et excellent seeing...ondulations de grandes ampleur La Basler 1920-155 m'ayant lâché, je me suis rabattu sur la Basler 1300. Newton "maison" 410 mm F/5.6 optique et méca + Barlow 3x + filtre rouge Atik 200 images sous AS3, Astra image et CS6 Phil
  43. 8 points
    un essai rapide du XT2 de fugi hièrs soir , pas pu m empecher : N200 . une prise de 1/2000 sur la louna , et vite fait 10 prises de 30 secondes à 3200 isos sur M82, ok c est pas le moment de faire du CP , mis c était juste pour voir soucis avec la MAP , j ai pas encore trouvé le truc pour zoumer (mode d emploie 300 pages) on verra ce que va donner ce fugi , peut ou pas vu en astro quand la copine ira se coucher
  44. 8 points
    Bonjour En avançant dans la nuit La Lyre commençe à prendre de l'altitude et j'ai testé mon nouveau setup, Mak 127 mm avec réducteur de focale 0,5x, sur M57 avec l'ASI 224 MC. 295 pose de 2 secondes et une trentaine de Dark traitées avec PIPP, Siril et Photoshop.
  45. 8 points
    Un ouvrage réalisé à trois mains et publié prochainement dans le challenge Eta Carinae in Binocular and Telescope de Dylan, le même qui a prononcé le discours dans la NEAF, il convient de suivre le lien: https://www.facebook.com/bintelshop/videos/387365715181157/ Reproduire les mots de Dylan O'Donnell: Cette animation époustouflante d'Eta-car et l'expansion des gaz qui forment l'Homunculus nous ont été envoyées par Avani Soares qui a vu le discours de Dylan O'Donnell à NEAF et a pris une troisième image actuelle pour créer une petite animation de 4 ans. - 2015-2019! Nous remercions également William Giotto et Rafael Compassi qui ont participé aux travaux. Ceci est pris avec un télescope Celestron 14 "et les ZWO ASI 224MC (2017) et ZWO ASI 290MC (2019) du Brésil. L'image de 2015 provient de William Giotto. On pense que la nébuleuse Homunculus n'a plus que 10 ans de bouffée. J'espère que cela vous inspirera pour notre Défi Carina qui se termine le 1er mai!
  46. 8 points
    Déjà posté plus haut par Huitzy', ici en plus grand format, le gif du soulèvement de la roche "Aberlady" suite au retrait du foret après le forage. Ce phénomène illustre la faible épaisseur de cette plaque rocheuse, ce qui est préjudiciable à la récolte d'une quantité suffisante d'échantillon. Il est probable que Curiosity se déplacera à nouveau pour rechercher un socle rocheux plus adapté, même s'il est difficile d'en juger malgré le test habituel préalable de "précharge" (qui consiste à placer le foret sur la roche et à exercer une pression pour vérifier si la roche bouge ou pas). Image cliquable : https://mars.nasa.gov/resources/22404/curiositys-latest-drill-hole/ Ci-dessous, l'excellent Sean DORAN le 26 Mars en visite au JPL à Pasadena (pour la première fois).. Je lui rend hommage car il fait partie de ceux dont les talents éminents de traitement d'images permettent d'illustrer les étapes de cette mission (et celle d'Oppy), en particulier pour le contexte général du parcours. Ici en plus il donne l'échelle : On lui doit, entre beaucoup d'autres, cette magnifique image de la dune "Namib" en fin décembre 2015 (sol 1196) - 4,3 mb : Panorama sur les remparts Sud-Est début Mars 2016 (sol 1276) … et toutes les images de contexte qui permettent de situer le rover dans l'immensité du cratère :
  47. 8 points
    Bonjour Une petite mosaique avec Imerge de 2 images avec un peu de flou malheureusement car la lune avait changé de position entre les deux prises espacées de plusieurs minutes. Je la poste pour le plaisir de partager. Deux images du 12/04 au foyer du C11.
  48. 8 points
    Bonjour à toutes et à tous, Je vous soumets une image réalisée hier soir, avec mon complice de toujours, à savoir Bearny. Malgré la Lune, nous avons pu conserver 45 minutes de poses cumulées soit: - 45 x 30 s en luminance - 15 x 30 s pour les couches RVB Les images capturées avec le quatuor C11/Hyperstar/Atik414ex/AtikBase. Le traitement au grand dam d'Alaing, a été fait sous PixInsight. Désolé Alain, je suis une cause perdue pour Iris et Siril. Comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus. Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente journée. Guillaume.
  49. 8 points
    Un peu de répit, je poste donc ces "nouvelles du front". Pas grave si elles se croisent avec celles de Huitzy, je poste quand j'ai un moment et cette semaine qui vient devrait normalement me le permettre. Curiosity a donc foré dans un substrat rocheux nommé "Aberlady" le samedi 7 avril (sol 2370) et comme prévu (voir le message précédent de Huitzy’), en positionnant le foret en rotation inverse au dessus de l’orifice d’entrée du labo de minéralogie (situé sur le pont) il a livré un échantillon à CheMin le mercredi 10 avril (sol 2373). L'exercice de forage a révélé une roche très tendre et probablement de faible épaisseur, contrairement à certaines des cibles les plus difficiles auxquelles Curiosity a été confronté sur "Vera Rubin Ridge". Il en résulte que la quantité d'échantillon puisse se révéler insuffisante pour en permettre une caractérisation par les labos. MASTCAM - 12 AVRIL (SOL 2375) : Le 12 avril 2019 (sol 2375) l’équipe scientifique a reçu les premiers résultats de l'analyse effectuée par CheMin sur l'échantillon de forage "Aberlady", et – je cite : "ils ont fière allure !". CheMin a donc reçu suffisamment de quantité d’échantillon ce qui est rassurant. Toutefois, sur la base des questions initiales concernant la quantité d'échantillon obtenue, il a été décidé de ne pas solliciter l’analyse d’échantillon par le labo SAM. Dans le plan d’activité du 12 avril il était donc prévu de jeter au sol le reste d’échantillon restant dans la chambre (située au dessus du foret), et de l’analyser avec les instruments de télédétection de Curiosity. " Nous sommes en train de décider si nous devrions forer à un autre endroit à proximité afin que SAM puisse essayer d'analyser ce type de roche. Pour aider à cette décision, dans le plan actuel, ChemCam ciblera deux options de forage potentielles nommées "Ulva" et "Sutors". Nous profitons également de l’immobilisation du rover à côté d’un grand banc de sable pour obtenir des observations de détection de changement. Dans le plan d’aujourd’hui, Mastcam prendra des images de la cible "Claymore" pour documenter le mouvement potentiel du sable dans la région. Cela nous dira combien il y a du vent dans cette région." Le plan d’activité du 13 au 15 avril (sols 2376 à 2378) prévoit d’utiliser l’APXS pour l’analyse de la chimie élémentaire de la pile de résidus de forage autour du trou sur - je cite : "..deux observations décalées afin de mieux comprendre les variations de composition suggérées par les variations de couleur observées. Nous effectuerons également une autre intégration du labo CheMin afin d'affiner les analyses minéralogiques pour "Aberlady". Nous allons également prendre des images MAHLI de la pile de vidage et du trou de forage. Des discussions sont encore en cours pour savoir si nous devrions forer à nouveau près de notre espace de travail actuel ou si nous devons partir et forer ailleurs. Nous avons également prévu une cible ChemCam sur un éventuel fragment de météorite appelé "Lumphanan" [voir aussi l’image MastCam plus haut, message du 5 avril]. Cette observation est inhabituelle car les cibles ChemCam sont généralement limitées à environ 7 mètres du mât du mobile, car la qualité des données diminue à plus longue distance. "Lumphanan" se trouve à plus de 9 mètres du mât du mobile, mais nous avons décidé d’utiliser cette mesure comme activité d’étalonnage à longue distance." CHEMCAM RMI - 13 AVRIL 2019 (SOL 2376) : PANO MASTCAM - 23 JANVIER 2019 (SOL 2299) -12,6 mb : Les collines et les creux de cette petite vallée, creusés entre une crête et des falaises plus haut dans le mont Sharp, ressemblent presque à des vagues ondulantes. La caméra Mastcam de Curiosity a capturé cette mosaïque lors de l'exploration de "l'unité à base d'argile" le 23 janvier 2019. En haut à gauche se trouve la crête "Vera Rubin", la colline rocheuse au centre à gauche a été surnommée "colline de Knockfarril". L’équipe scientifique tente de comprendre comment ce paysage s’est formé au cours de milliards d’années. À l’heure actuelle, ce qui est le plus clair, c’est que l’unité à base d’argile est plus molle que la crête: la première s’est érodée en une vallée entre la crête et le mont Sharp, tandis que la crête a résisté à l’érosion. NASA/JPL-Caltech/MSSS https://mars.nasa.gov/resources/22403/curiosity-sees-waves-in-the-clay-unit/ PANO MASTCAM - 3 FEVRIER 2019 (SOL 2309) 11,1 mb : Mosaïque MastCam du 3 février 2019. Ce paysage comprend le monticule rocheux nommé "la colline de Knockfarril" (centre à droite) et le bord de la crête "Vera Rubin" qui longe le haut de la scène. Composée de nombreuses images individuelles, cette mosaïque comprend une variété de caractéristiques géologiques, telles que plusieurs types de substrat rocheux et de sable. L'unité à base d'argile est une destination scientifique importante depuis le lancement de Curiosity. Le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA a repéré un "signal" puissant d'argile dans cette région, indiquant que l'eau pourrait avoir joué un rôle dans sa formation. Au cours de son long périple depuis son atterrissage en 2012, Curiosity a découvert de nombreux exemples de mudstones (roches à grains fins) contenant des minéraux argileux. NASA/JPL-Caltech/MSSS https://mars.nasa.gov/resources/22405/curiosity-surveys-the-clay-bearing-unit/ On oublie quelquefois la complexité de l'engin.. Par exemple cette image donne une idée de tout le bazar situé sous le pont du rover, un entrelacs de câbles et de boitiers bien compact.
  50. 8 points
    Bonjour à tous! Je vous présente ma toute première photo astro. Faite cette nuit même, prise en main difficile de la monture HEQ5 Pro.. mise en station compliquée, recherche d'objets un peu au hasard laborieusement. Mais finalement content du résultat pour une première en tâtonnant. Sigma 500mm F4, boitier Nikon D600 défiltré avec CLS CCD. 42 prises de 2 minutes à 800ISO, 10 dark, un peu d'offsets, lampadaires pas encore éteints, lune assez présente. Traitemet Siril très vite fait et arrangé au mieux une fois en TIFF dans Photoshop et ses plugins. Bonne expérience pour refaire quelque chose de plus planifié, plus propre..