Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 17/05/2018 dans toutes les zones

  1. 28 points
    Bonjour à tous, Reprise astro pour moi sur ma terrasse (c’est plus simple que de monter au Pigno) mais j'avais des interrogations sur la qualité du site (au niveau seeing) car au niveau pratique c’est le pied ;o) J’ai du faire 5 ou 6 soirées depuis mon premier essai du 29 avril avec 3 soirées exploitables, les trois dernières (nuit du 16 au 17 du 18 au 19 et du 19 au 20) j'avais pas encore fini de traiter les images du 17 et du 18, je pensais les poster mais comme cette soirée du 19 s’est avérée meilleure je pense que je vous épargnerais ces deux premières soirées. Deux nuits d’affilé (en fait presque 3) cela fait longtemps que cela ne m’est arrivé. Le 18 avait été pas mal question résultats, aussi au vu des prévisions météo j’avais appelé les copains et on avait programmé une sortie au Pigno (cela aurait été la première pour moi depuis plus d’un an) mais je me suis retrouvé seul à pouvoir monter, aussi j’ai joué la facilité et suis resté chez moi. Et j’ai bien fait car cela ma permis de me rassurer sur la qualité de seeing de ma terrasse, et pas sur que j’aurais eu mieux au Pigno. Pour en revenir à cette nuit d’observation, j'ai bien sur attaqué par Jupiter, et contrairement à mon habitude j’ai décidé de shooter bien avant le passage au méridien, c'est à dire lorsque de chez moi la planète surplombe toujours la mer. Lors de mes précédentes soirées c’était de plus en plus turbulent en arrivant au méridien et cela se dégradait encore plus ensuite. Sur Jupiter la 290 me donne toujours des problèmes d’échantillonnage (j’ai essayé avec la 224 qui est mieux à ce niveau mais donne de moins bon résultats ). Il faudrait que je trouve une barlow de 1,3x à 1,6x qui soit insensible au tirage (car avec l’ADC ça ne facilite pas les choses) la barlow que j’utilise (une 2x CLAVE) est excellente mais me donne un échantillonnage trop fort surtout avec les conditions actuelles difficiles. J’ai décidé aussi d’augmenter mon temps de pose (les images précédentes manquaient de fins détails ) J’ai donc travaillé à 10ms (contre 6 ou 7 précédemment) et il me semble que cela à porté ses fruits. Bon allez les images Jupiter rois couches RVB plus une couche de luminance (comme la L était dégradée, j’ai utilisé la R610 … oui je sais cela ne se fait pas (pas taper ;o))) J’ai réduit l’image à 80% car le forum l’affiche trop grande à mon gout L’assemblage final est fait avec winjupos. Image à 80% de sa taille d’acquisition Saturne même montage que pour Jupiter sauf que le montage sous winjupos me donnait des artefacts donc assemblage simple sous IRIS. Image à sa taille d’acquisition Mars idem aux deux précédentes, mais là j’ai pas pu aligner les calibres pour étalonner les images avec winjupos aussi c’est de l’affichage LRGB sous IRIS Avec les problèmes de couches qui débordent. Image à sa taille d’acquisition J’ai aussi fait quelques images avec la 224 mais cela passe moins bien. Pour toutes les images : Capture C14 avec tète de barlow 2X CLAVE ADC et Caméra ASI 290mm Capture avec FIRECAPTURE que j’ai enfin fini par apprivoiser (y’a toujours des bugs avec les images couleurs, donc les captures à la 224 sont faites avec GENIKA) Le calibrage de l’ADC avec le logiciel me donne des résultats différents avec l’oculaire, aussi pour l’instant je ne l’utilise pas. Voilà si je finalise les images des deux nuits précédentes ainsi que les images à la 224 je les posterais ensuite. Je rajoute une nouvelle images de Jupiter (elle aussi réduite à 80%) ainsi qu'une animation réalisée à partir des captures IR (R610 et 685) j'éspère que la taille ne sera pas trop pénalisante. Bon l'anim ne fonctionne pas je la retire Peut être sa taille 4Mo ? Bon j'ai diminué la taille, la qualité en en a pris un petit coup mais ça fonctionne ;o)
  2. 28 points
    Salut les Amis Voila étant sortie avant hier bredouille je me suis mis en tête de recommencer hier soir et donc j'ai sortie les deux tubes mais bof au C11 c'était assez beau a l'écran mais au traitement rapide pendant la session cela ne ma pas convaincu et il est possible que je revienne vers vous pour des conseils dans la section debutant Donc toutes les images qui vont suivre sont issus d'un C8 Celestron noir assez ancien et acheter d'occasion a manu33 avec une asi 224Mc pour les image couleurs et la 178MM collector de Gerard pour venus? un Adc Zwo a été utiliser pour toutes les capture y compris en mono en réglant au préalable avec la cam couleur, comme filtre ir cut et des barlows 1,8x et 3 x televue le pc a mouliné depuis ce matin jusqu'à maintenant pour avaler les 133 ser du gif et des autres session qui non pas été du même gabarie . question ciel c'etait assez calme mais humide et des passage de sirus que je n'est remarquer qu'au matin et au traitement avec des images bien moins lumineuse aléatoirement ce qui m'a demander un peu plus de traitement. Place au images Venus C11 barlow1.8x ir cut pas de detail si j'avais su j'aurais mis mon ir pass 850 car cyril (lock42) a reussit a avoir des details avec un newton 200 bon il est vrai que je ne sait pas la traiter pour faire ressortir les nuages ( bon venus est un peu caca mais cela tanguais moins cas mes precedent essais) Donc a la suite j'ai fais des ser de 90 sec sans coupure un peu plus de 133 j'ai commencer avant le passage au méridien et la rotation a été un peu compliquer a gère dans R6 Le Gif de 133 images j'ai un peu agrandie le gif histoire de faire comme si j'avais shooter au C11 ( snif ...) Quelque images a la taille d'acquisition pas trop trier mais il y a le gif ( faite pas attention au heures avec tant de fichier, normal que je me fasse des chaussettes d'autant plus que j'ai changer les nom pour l'organisation du gif) j'ai quand même dormit un peu entre Saturne et Mars pendant que cela tournais tous seul grace a l'autoguidage par firecapture. Une saturne C8 asi 224Mc adc ircut barlow1,8x la meme avec la 3x televue car cela me semblais assez calme par contre c'est bruité j'ai du merder dans un reglage Au petit matin j'ai fini par Mars mais l'autoguidage a merder avec le crepuscule ou la detection de la planète ne sait pas bien fais, un seul ser bien détaillé par contre j'ai pas trop l'habitude de traiter Mars (j'ai poussé un peu plus les curseur) je n'est commencé qu'il y a deux ans et a l'époque je shootais avec un 127 Voila Bon ciel et espérons que la prochaine fois cela sera avec le C11 et pour des details plus fin Merci de la visite
  3. 25 points
    Salut à tous, Enfin des bonnes conditions pour Jupiter ! C'est pas le top, mais c'est mieux J'ai ressorti mon vieux Mewlon de 250mm qui dormait depuis 6 ans et que je retrouve avec plaisir. Le 19 mai début de journée: un passage de la GTR et de beaux festons bleus. Superbe en visuel ! Toujours le 19 mai, mais le soir à 23h40 lc: Après, le 20 mai matin, trop de turbulence. Mewlon250, ASI224mc, ADC, Barlow 2x Jean-Yves
  4. 16 points
    Ha les amis, ké périple !!!! De retour hier vers minuit à la maison, la tête ce matin bien dans l’cul, la tête bouillonnante de souvenirs encore bien frais. Un seul mot : sublime ! Sublime malgré quelques micros bémols qui auraient magnifié davantage ce séjour s’ils avaient pu être évités, à savoir : - Cette date décalée pour cause de tarif aérien excessif qui nous fit perdre 1 à 2 jours précieux à La Palma, - Et donc un planning perfectible de notre semaine où aurait pu être mis à profit une journée « découverte » du sud de l’ile. Mais pour le reste, je trouve qu’on a fait carton plein : - Un lieu d’hébergement quasi parfait, à 40mn des coupoles, et surtout à 20mn d’un nouveau spot dont il sera question ensuite. Seul manquait une cuisine et un coin salon, histoire de se poser la fesse et de se faire la popote. Cela étant, de la popote n’en eûmes que rarement l’occasion, occupé que nous étions soit à honorer un resto local pour le midi, soit à casse-crouter au sommet en attendant la nuit, soit au p’tit dej-midi après une nuit bien tardive. - L’immense plaisir de retrouver le Fabrice, l’un des coauteurs du bouquin astrodessin, avec qui nous partageâmes de bien beaux moments. Avec sa dame, il est désormais installé dans une bien coquette maison à flanc de montagne, avec vue imprenable sur l’Océan ouest, dans une nature assez exubérante. Il y a installé son T600 qui bénéficie ainsi d’un emplacement remarquable, généralement au-dessus de la couche d’inversion et avec une visibilité intéressante au sud. Si l’envie vous en prenait, il fait gite astro, et je le recommande chaudement ! - Les visites de 3 observatoires au sommet : le Mercator, « petit » télescope bien sympa dédié à de la belle spectro, le SST guidé par une charmante suédoise dont le Cyrillounet ne resta point insensible. Elle nous fit découvrir cette tour solaire avec sa salle des commandes où besognaient 2 astrophysiciens patibulaires, son labo obscur où la lumière était analysée sous de multiples aspects, et surtout cette montée vertigineuse sur la plateforme sommitale avec un héliostat de belle facture et une vue imprenable sur la Roque de Muchachos. Mais que dire de la visite du GranTeCan si ce n’est qu’on a touché au merveilleux, à la démesure ! Une visite bien détaillée du plus grand télescope européen sur les travaux étonnants en cours du fait de l’incroyable puissance des 10 mètres d’ouverture et sur le gigantisme de la structure elle-même. Une esthétique de ferraille triangulée remarquable pour cette étrange surface optique segmentée desservant pas moins de 6 foyers distincts sous un dôme métallique monumental. - Des nuits d’observation au sommet aux caractères variés. La p’tite plateforme que jadis nous occupions au bord de la route est désormais inaccessible et il y a fallu faire avec les rares autres possibilités du site. La première sur une mini terrasse en travaux avec pelleteuse et container au pied du Herschel, ma foi pas trop mal, la suivante sur une micro aire de stationnement où stationnait pour une durée indéterminée un semi-remorque huileux, la troisième assez pénible sur le chantier de ce qui deviendra un truc touristique astronomique, pénible à cause d’un vent autant présent que perpétuel que donc pénible. La quatrième fut la révélation de la semaine, spot révélé par l’ami Fabrice. De là où nous créchions à Puntagorda, une petite route taille droit dans la pente et grimpe ainsi jusqu’au sommet en ligne quasi droite dont un théorème chinois dit avec justesse que c’est le plus court chemin pour se rendre à destination et que l’on y vomit d’autant moins. Ainsi, autant dire que ça grimpe fort, voir très fort. Une erreur de parcours à travers les vignes en terrasse nous mit dans l’impossibilité d’aller plus loin, les roues refusant d’adhérer sur l’étroite piste scabreuse. Ce point dur contourné nous permit d’accéder à un point de vue remarquable, bien que n’étant pas arrivés tout à fait au sommet, avec le confort inégalable de l’absence totale de vent. Par bonheur, nous eûmes le privilège de deux nuits exceptionnelles où les observations de haut vol s’enchainaient guillerettement dans la joie et l’allégresse. Le dossier de dessin s’en trouva subitement bien gonflé avec de la galaxie à foison et du Jupiter honorable. Seule la dernière nuit sur la route du retour ne nous enthousiasma point, peut-être un brin de fatigue ou de lassitude, mais aussi et surtout à cause de ce satané vent qui rendait l’observation vraiment pénible, voire impossible. Dommage car on avait trouvé un spot sur un escarpement dominant la Caldera Taburiente vraiment exceptionnel. Lors de la sieste vautré sur un rocher plat, j’entendais les sifflement des martinets fendant l’air lors de leurs acrobaties en raz motte. Mais le soir venu, le vent s’y installa au point de nous en faire déguerpir et de nous obliger à nous retrancher sur le bord de la route en contrebas. Ce vent et les visites matinales des couples nous fit écourter la majorité des nuits d’observations – toutefois bien au-delà de minuit. Cependant, je retiendrais 2 nuits quasi pleines exceptionnelles, enchainant plus de huit heures d’affilées ininterrompues d’observations poussées. - On a noté des SQM de 22.25 au zénith !!! avec une Voie Lactée superbement structurée, un airglow bien présent sur l’horizon nord et une lumière zodiacale affirmée à l’ouest. Mais ce chiffre phénoménal est à analyser plus finement, la transparence étant un chouya perfectible, attestée par la présence d’un très discret mini halo solaire arc-en-ciel, d’un bleu de ciel pas si profond que ça, et d’une zone très légèrement brumeuse au-dessus de la couche d’inversion. Tout cela conforte l’idée qu’un SQM parfait se situe vers les 21.7, 21.8, les chiffres supérieurs témoignant d’un zeste d’opacité. En tout cas, ces conditions exceptionnelles et quasi parfaites nous offrirent un festival galactique de haut vol et le cul du Lion fut copieusement labouré. Bien que pas dessiné, j’ai vraiment apprécié l’observation des piliers de la création sur M16, dont la structure complexe par instant se dévoilait discrètement, mais cependant de façon certaine. - Pour l’anecdote, après la visite du SST, l’on imaginait vivre LA nuit de rêve, la charmante guide évoquant la possibilité d’observer au pied de l’observatoire au beau milieu des coupoles et au bord des remparts vertigineux de la caldera. On imaginait déjà les prises de vue nocturnes magnifiées par ce paysage fantastique. C’est ainsi que confiant, l’on s’y installa, déballant le matériel, se reposant pour une sieste réparatrice, puis se gargarisant d’un mémorable apéro dans la lumière rosée du couchant. C’est alors que débarqua un Pépito un peu nerveux – quoique sympathique – nous intimant gentiment l’ordre de déguerpir de la zone de l’observatoire de la Roque. Caramba et consternation, c’est ainsi que l’on se retrouva sur l’esplanade du chantier susmentionné, à mille lieues du paradis que nous escomptions vivre. - N’oublions surtout pas ces apéros au sommet, l’un des moments les plus fameux du périple avec une vue imprenable sur le couchant, bien au-dessus de la couche nuageuse. Dans la douceur de la fin de journée, nous remplissons les godets d’un bon rhum –et de jus de pomme pour Alexandre. C’est alors que les boites de calamars à l’encre ou à l’escabèche sont décapsulées, que le contenu goûtu est tartiné généreusement sur le pain, que le fromage local est tranché, le jamon iberico religieusement dégusté. La caisse du télescope désormais témoigne par ces traces indélébiles de ces agapes huileux. C’est- alors que majestueuse tombe la nuit, c’est alors qu’un à un brillent les astres de ladite nuit, c’est alors le moment venu de nous emmitoufler dans nos douillettes doudounes, c’est désormais le moment de se jeter goulûment sur l’oculaire pour de l’observation hors norme. - Ya eu de l’image avec des time-lapse prometteurs et de la vidéo dont on attend avec impatience la sortie d’un moyen métrage évocateur de cette mémorable semaine. - Ya eu quelques authentiques restos, l’un sur le port où l’on ressortait la bedaine joliment rebondie et les doigts encore graisseux des poulpes, calamars et éperlans frits engloutis, l’autre repu de la paella ou du poisson du jour, des moules tigres arrosées d’une bière locale bien agréable, ou ce tout premier à Ténérife où l’on ne s’entendait plus brailler tant la tablée voisine d’un groupe de copines fêtait joyeusement l’anniversaire de l’une d’entre elles alors qu’on dégustait du cochon à la sauce aux champignons et du fromage poêlé arrosé de pesto. - Pi ya eu l’opportunité de grimper sur le pic du Teide et découvrir ce paysage volcanique stupéfiant, en imaginant le Fred installé avec son télescope derrière le Parador lors de son dernier séjour ici-même. - Pi vraiment, on a passé un bien bon moment partagé ensemble à la mode MAGNITUDE 78. De tout cela, il est assuré qu’on y reviendra, fort de ce nouveau point d’observation de grande qualité rapidement accessible, avec des possibilités d’hébergement et de restauration au plus près, de profiter de la présence de Fabrice, en gérant mieux le planning de la semaine des vols et des visites des observatoires pour y intégrer quelques virées au bord de mer ou au sud de l’ile. Dediou, que ce fut bon !!!! les dessins, à venir dès que près, ce qui fera que ce post évoluera dans les jours à venir. mais sans tarder, série Jupiter avec quelques transit : et voila le suivant, Grand classique, M57, mais dont la perception des teintes m'ont comblées de joie, au point de prendre le crayon en toute fin de nuit, après un copieux safari galactique. Juste de la vision directe, sans filtre, et dessiné en négatif couleur. Ensuite la magie du passage en négatif, je ne m'en lasse jamais : Et pi un p'tit bidule tordu, cette nébuleuse planétaire qui montre que c’est probablement complexe : Plus délicat, Abel 39 sorti récemment de son trou où elle sommeillait grâce à l’article d’Alexandre Renou, avec l'aide inestimable du "doudou" de Pierre, truc qui accessoirement sert de téléphone mais qui dispose aussi d'une carte du ciel redoutablement précise et précieuse - au risque d'y être encore à la chercher. Un truc bien rond apparait avec l'OIII et l'UHC, avec un bord ourlé irrégulier. Passons maintenant qu vif du sujet, le festival galactique, principal objet de ce périple. Disons-le tout net, le cul du Lion, celui de la grande Ourse, sans omettre ceux des Chien de chasse, ont été copieusement besognés. Je ne sais trop dans quel ordre présenter la chose. Ainsi en vrac des p"tits Messiers oubliés de mes classeurs, comme M58 avec 2 départs de bras évidents dans un halo discret : et bien plus couillu et texturé, M108. Pas si facile que ça à mettre les bonnes nodosités au bons endroits et les zones sombres là où il faut. Ça ressemble à peu près à ça : Le reste après le weekend, j'me barre ! Pour compléter la série des Messier, en voici un dont j'suis vachte content, M102. Trèèèèèèèèès content car outre la forme générale et les extensions lointaines, c’est surtout cette perception fugace par instant de distinguer une fine bande noire passant par le centre. Difficile à affirmer, mais avec les encouragements du Fabrice, j'ai mis ce détail, et immense joie, à la maison, des images confirment la chose. C'est vraiment ça que j'aime dans la discipline du dessin astro !!!! Enfin, le dernier du catalogue, mon devoir de vacances imposé, bizarrement pas encore dessiné, et pourtant. Voici M81 décortiquée 2 nuits d'affilées à divers grossissements. C'est marrant de remarquer combine il est délicat de placer correctement des rehauts discrets dès lors que les étoiles se font rares comme ici dans la partie gauche : Bon, maintenant on entre dans le vrac, la bonne besogne amusante qui n'amusera que les intimes. En les classant plutôt par aspect, les trucs allongés. A noter des cœurs quasi stellaires sur 4264 et 4762, et comme une torsion dans les parties extrêmes sur certaines : les bidules vu de 3/4. A noter l’extension ténue très lointaine à droite de 4559 : Ceux vu quasi de face. Là, on est dans le sexe des anges avec des départs vraiment, vraiment hypothétiques, notamment le départ vers le bas de 4731 : enfin, les machins irréguliers : Une autre, un autre !!! bon d'accord, mais c’est la dernière. Ou plutôt les dernières avec les siamoises, et un bidule en prime dans le champ : Voila l'boulot, arrrffff, ça fait plaisir car ça faisait longtemps. j'espère ne pas vous avoir trop saoulé et merci pour votre attention.
  5. 16 points
    alors en en plein format ça fait pas bien gros, certes. mais pour les amateurs de pixels, la video est dispo... en 4K !!! je vous recommande de la visionner directement sur youtube en hd si vous le pouvez 600 images environs de minuit jusqu'a l'aube : le passage au blanc est naturel merci pour vos "like" vos commentaire ici ou sur YT bises
  6. 15 points
    Bonjour tout le monde 4 ème nuit sur jupiter , dont 3 à quasiment jeter toutes les vidéos et cette 4 ème , beaucoup moins de Turbu , comme quoi il faut toujours "y être" pour suivre cette satanée Turbu . Paradoxalement , le meilleur seeing était un bonne heure avant le passage au méridien . Donc les conditions : C11 F6300 FD23 C11+Focuser 2" +BX2.5(Télévue celle qui donne du 1.8 avec le Tirage du focuser) + Adc + ASI224MC 2000images/12000 Bernard_Bayle
  7. 14 points
    Bonsoir à toutes et à tous , Petite session la nuit du 20-21 , conditions plutôt sympa cette fois et prolongation pour tirer le portrait à la " belle aux anneaux " Newton maison de 400 , miroir Skyvision de 400 F/D 4 en Zerodur , Barlow TV X3 , ADC PA , caméra ASI290 MM et filtres RGB Astronomik pour Jupiter et ASI224MC pour Saturne , capture et collimation avec Genika Astro , Winjupos pour les RGB , AS!3 et R6 . Jupiter le 20/05 à 23h14 TU , caméra ASI290MM et filtres RGB Astronomik , F/D 13,7 , échan 00.11 pix , du bio ………. du vrai , rien que du bio , et c' est pas fini , j'ai encore 8 jeux à traiter pour faire une petite anim si...si …. les images sont à la taille de capture . Jupiter à 23h25 TU et toujours du vrai bio , pas du machin bricolé là , nan…nan La petite planche RGB qui va avec de 23h22 à 23h26 TU . Bon ….. ben …. pour l ' animation …et ben ça c'est pas bien passez mon affaire , juste les 5 premières de 23h11 à 23h53 TU le 20/05 , et encore j'ai mis la 4 et la 5e pour le fun , bon et ben ça sera mieux la suivante , qui sait ****************************************************************************************************************************************** Saturne le 21/05 /2018 . Saturne le 21/05 à 02h26 TU , caméra ASI224MC . ADC PA . Et comme les conditions paraissaient " stables " à 02h30 TU , une petite série de Saturne RVB avec l'ASI224MC et ADC PA . Saturne le 21/05 à 01h46 TU , caméra ASI290MM avec filtre IR685 , pas d'ADC . Michel
  8. 14 points
    Bonsoir, Parfois tout espoir s'échoue sur les récifs des illusions perdues. Tout rêve se brise sur les falaises des souhaits jamais exaucés. Tout projet s'écrase dans le gouffre des ambitions démesurées... Mais ça c'était dans le dernier roman. Aujourd'hui ce n'était pas si déraisonnable que ça. Pour le discret satellite Amalthée, c'était il y a deux ans : Ce matin je n'ai pas pu localiser Amalthée, sans doute à cause de la moindre hauteur de Jupiter qui me vaut un niveau de pollution lumineuse plus important. Pour ce qui est de Mercure : j'avais oublié de faire une bonne mise en station et non seulement à la boussole : Mercure ce n'est pas Vénus. Impossible de pointer Mercure, que ce soit aux jumelles ou au chercheur : tout espoir d'obtenir quelques nuances sur son disque s'envole ainsi. Et puis il y avait Jupiter ce matin mais la turbulence a eu raison, en se moquant du correcteur atmosphérique Pierro-Astro qui est un régal à utiliser. Il me reste donc Venus, il y a une heure environ pour se consoler. Merci ma belle et merci au M250. Lucien
  9. 13 points
    Bonjour à tous, Alors me voici de retour avec une belle Jupi en couleur et une Bleue qui commence à donner le ton . Heureusement que j'ai eu un peu de chance hier au soir car les nuages sont arrivés 1 heure après et le ciel était complètement couvert. Donc voilà la version RVB : Et la série R, V & B : J'espère que vous aimerez Franck
  10. 12 points
    Bonjour à tous, A défaut d'avoir commandé mon nouveau jouet à temps pour aller chercher un peu de définition sur les belles galaxies du printemps, j'essaie d'exploiter au mieux le champ de la TSA102 en cette période de disette de nébuleuses ! Pour celle-ci, le "trio du Lion" qui s'abstient de toute présentation, composé de M65, M66 et NGC3628, la fameuse "galaxie du hamburger", avec une magnifique excroissance due aux forces de marées, qui s'étend sur plus de 300.000 années-lumière ! L'amas lui-même se situe à 35 millions d'années-lumière environ. Le champ est malheureusement trop limité avec la AtikOne6 pour capturer toute la traine... sauf à placer les deux autres galaxies pile en bord de champ... ou à faire une mosaïque, mais ce n'était pas compatible avec mes possibilités. Réalisé sur deux nuits, le 25 février en Charentes-Maritime et le 6 mai en région parisienne. Pour la première session, la moitié des brutes sont parties à la poubelle pour cause de voiles d'altitude... Version jpeg à 40% pour le forum : La full est ici : Les détails : TSA102 f/6 - AZEQ6 - AtikOne6 L : 30 x 600s bin 1 RGB : 3 x 6 x 300s bin2 Total : 6h30 25 février et 6 mai 2018 Traitement : Pixinsight et PS. J'espère qu'elle vous plaira ! Bon ciel ! jb
  11. 12 points
    bonjour à tous ! belle soirée prometteuse hier soir ! après la lune , je me suis tourné vers jupiter , le ciel était bleu laiteux , très prometteur et il s'est couvert au fur et à mesure que jupiter montait dans le ciel ! ah oui, j'ai cru que la navette allait faire son premier passage devant la grosse et à quelques degrés près ..... c'est raté , pas de bol ! CFF 300 f/d de 20 asi 224c adc ! à 22h18loc ! et la version drizzle réduite à 70% : polo
  12. 12 points
    M'sieursDames Bonjour, Nuit pas trop mauvaise du 19 au 20 mai 23 h 48 TU avec setup habituel : TN 300 F/D 23 ADC, ASI224, 120s . Traitement à l'arrache avec AS3, Topshop une image au hasard dans un lot d'une trentaine d'acquisitions. Pas le temps de traiter le reste (gros post à venir avec sans doute une animation). Je trouve que par rapport aux horreurs que j'ai pu commettre ces derniers temps et dont je ne vous ai pas infligé la peine, c'est pas trop mal A+ Christian
  13. 12 points
    Mars 20/05/2018 C14 ADC barlow 2X CLAVE ASI 290MM Couches R610_RGB
  14. 11 points
    Re-bonjour à tous, Histoire de vous faire partager modestement l'ambiance toujours unique du pic (où je suis actuellement, vous l'aurez compris ), voici une série de qqs images.
  15. 11 points
    bonsoir Il faisait encore bien jour pour faire une mosaique, alors je me suis dit qu'un filtre rouge assombrirait le bleu diffusé par le ciel (variable pendant la prise de vues). ça a marché mais le contraste est plutot élevé. Il a fallu que je le diminue. La Hauteur de la Lune a évité la grosse turbu qui régnait à hauteur de Vénus ou de Jupiter 13 tuiles, faut pas etre superstitieux TN 192, Doubleur de focale et ASI 120 MM + filtres rouge et UV-IR cut Glob
  16. 11 points
    Salut les amis, une tite animation pour participer. En fait ce n'était pas l'objectif de la soirée, j'avais fait plusieurs dizaines de poses sur M57 avec l'A7s sur le C8 ( post à suivre plus tard, c'est la première fois que je fais du CP chez moi avec un télescope, hi, hi ) . Jupiter se pointe donc pile poil au méridien à la fin de ma série sur M57. Je la regarde, et pis bon pourquoi pas une petite animation. Pas de barlow 2x possible, c'était presque prévisible d'avance... J'ai donc utilisé l'ASI120MC au foyer du C8. 26 sers de1H50 à 2H30 local. Traitement AS2 et Iris. Taille à 100%. Les planètes étant dégueulasses donc, je vais faire des p'tits essais de poses courtes avec le Sony dans mon ciel archi dégueulasse ( environs de Rouen ) pour voir. ça changera un peu de mes habitudes.
  17. 11 points
    bonjour à tous ! le vent d'est ne veut pas tomber et s'il dégage le ciel , c'est déjà un bon point ! pour la turbulence on fait avec! j'ai imagé de 22h00 à 1h15 , la belle se montre avant la tombée de la nuit et c'est bien ! cff 300 f/d de 20 asi 224c pour la coueur et asi 178mm pour la n/b ! as2 +ond iris ! il faudra que je me mette à as3 avec le tuto de christophe Pellier ! merci aussi à lui !: le 19 à 1h15loc : version avec drizzle 1.5 à regarder à 1m de l'écran ainsi que l'ir 680: ir 680 à 00h08 loc avec io à 00h58 loc : bon ciel ! polo
  18. 11 points
    De la nuit dernière, seeing assez correct pour l'altitude quoique qu'un flux assez rapide d'altitude a pas mal "flouté" les petits détails de la RVB... J'ai tenté une bleue pour voir, à noter qu'elle est traitée en drizzle avec Autostakkert!, car sous-échantillonnée à l'acquisition. La version drizzle est un peu mieux que la version non drizzle (non montrée). Le 740 a encore fait mieux que le BP642 (pas montré non plus) Ce sont les longitudes juste avant la TR...
  19. 10 points
    Bonjour à tous, malgré les brumes le seeing était au rdv hier soir dans le Gard... Réfracteur 204 mm F/8.8 + Barlow 1.8x + tirage 50 mm et Barlow 3x. Filtre vert Atik / Basler 1920-155. 100 images sous AS3 en Drizzle 1.5x, imPPG et CS6. Je ne m'en laisse pas de ce velours offert par cette lunette ! Cliquez 2x pour les full, elles le méritent . La suite arrive... Phil
  20. 10 points
    Bonjour tout le monde, Voici ci-dessous quelques photos réalisées la nuit du 19 au 20 Mai. J’en avais marre du seeing pourri à Nantes, j’ai donc tenté d’aller voir ailleurs… Je suis allé poser mon télescope à Noirmoutier… face à la mer en me disant que je pourrais peut être bénéficier de flux « laminaire » donc de conditions plus optimales MAIS non… pas mieux qu’a Nantes. Conditions semblables à ma dernière sortie. Turbulence moyenne, haute fréquence avec quelques (trop) brefs bon passage. Je vous mets tout de même une version couleur en plus des images infrarouges. A voir sur l'IR de 22h31UT : - Dans l’hémisphère sud Oval BA au méridien central suivi d’une formation sombre dans la STB (Bande tempérée sud), - Juste en dessous, deux petits ovals (anticyclones S2-AWOs) blancs précédents en longitude Oval BA. A suivre de prêt, ils risquent de fusionner dans les jours/semaines à venir. - Encore plus au sud le spot blanc S4-AWO-2. - Au nord, le spot blanc NN-WS-6 dans la bande tempérée nord nord (NNTB). Bon ciel ! Guillaume Quelques images d'ambiances (Canon EOS6D + Sigma 35mm 1.4)
  21. 10 points
    Salut à tous, Image faite à La Palma à 2400m à côté des observatoires professionnels. Lien vers les fulls, infos et la version annotée ici : https://www.max-astrophotographie.fr/milkywaywithnebulaandthemountain Astrobin : https://www.astrobin.com/347447/?nc=user Voici la version finale, 21 poses de 180s avec un Canon 600D Astrodon et un Canon 24mm f/2,8 , je n'ai pas fait de bidouilles sur l'avant plan il est tel-quel avec empilement. En Juillet une monture portable ajoutée permettra de faire de meilleurs cadrages et de différents projets.
  22. 10 points
    Bonjour, On vient de rentrer dans la période des marathons ISS, avec 4 à 5 passages entièrement éclairés par nuit pour les 3-4 j à venir... L'occasion de se (re-)faire la main sur le suivi rapide... Voilà l'extrait recadré sous pipp de la vidéo du passage d'hier matin (20 mai) vers 4h50... Toujours un peu trop turbulent (avec le passage d'un train à 4m derrière moi vers les 3/4 du passage ) et j'imagine que les déformations irréalistes (surtout en vertical) sont dûes au mode de balayage/lecture du détecteur (sans obturateur mécanique) pendant que l'ISS bouge sur le détecteur? Si vous avez des idées comment y remédier (en mode video). C'est pris au T407 F/D 4.3 + Powermate 4x + Sont A7s 1/2000e à 5000 ISO. Nicolas une image: la video: http://www.lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/ISS-200518-2h54.avi
  23. 10 points
    Bonjour le groupe! Après un début de printemps plus que pourri, nous avons eu droit à des périodes inhabituellement belles récemment au Québec. Comme plusieurs ici, j'en ai profité pour récolter quelques photons. Étant trop lève-tard pour aller du côté des planètes (ça viendra), je me tourne vers les galaxies. Voici donc le trio du Dragon, dont les membres ont chacun leur personnalité. Il y a plusieurs tachouilles dans le fond aussi. Vu les nuits courtes et le fait que je ne fais pas de retournement méridien, ça m'a tout de même pris 4 nuits pour récolter le total de 11h et 50 minutes de cette image avec ma lunette TEC 140 à F7. Une collaboration de deux de mes caméras: Atik 460ex c pour la couleur et Atik One pour le L. Cliquez dans l'image pour une version plus grande. Deux autres images suivront sous peu, mais celle-ci est celle qui m'a pris le plus de temps. Bon visionnement! Daniel
  24. 10 points
    Bonjour à tout le monde . .....je fais suite aux autres post sur le T60. Juste pour illustrer le rapport d'ouverture à 3 du T60, voici une image vraiment à la volée, sans objectif d'image, prise alors que le jour se levait (entre 5h et 5h15).Je l'ai tout de même rapidement traitée. il y a seulement 29 poses de 10s en Ha, le piqué est moyen (il peut faire mieux que ça, le pépère) Lien vers la page ou il y a beaucoup d'autres images http://www.astrosurf.com/lepicastro/
  25. 10 points
    Bonjour, Temps maussade oblige... j'en ai profité pour commencer à traiter des films que j'ai en retard sur le disque dur et comme c'est la farandole des lunes gibbeuses, alors voici celles du 24 avril 2018 en deux versions : couleur avec le Sony A7RIII et n&b avec l'ASI183mm, le tout avec la lunette TS 130/910 Je vous ai mis les images avec les orientations Sud/Nord et inversement... chacun choisira selon ses préférences Je vous recommande de visualiser les images "full" pour en profiter vraiment... sinon, tant pis pour vous Commençons par les versions couleurs avec l'APN SONY A7RIII Sud/Nord lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_24_lune_gibbeuse_ts130_ffc_sonya7riii_as_cc_sn_copyright.jp Nord/Sud lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_24_lune_gibbeuse_ts130_ffc_sonya7riii_as_cc_ns_copyright.jpg Maintenant, voici les versions n&b avec l'ASI183MM Sud/Nord lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_24_lune_gibbeuse_ts130_2x_asi183_as_3img_cc_sn_copyright.jpg Nord/Sud lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_24_lune_gibbeuse_ts130_2x_asi183_as_3img_cc_ns_copyright.jpg Voilà pour ces mignonnes petites lunes gibbeuses du 24 avril... en espérant qu'elles vous plaisent EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* EDIT ******* A la demande de Simon et Pascal, voici un mix ASI183mm (pour la luminance) et Sony A7RIII (pour la couleur) en restant dans le "naturel" pour les couleurs orientation Sud/Nord lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_24_lune_gibbeuse_lrvb_ts130_2x_asi183_sonya7riii_as_3img_cc_sn_copyright.jpg Orientation Nord/Sud lien direct vers l'image full : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_24_lune_gibbeuse_lrvb_ts130_2x_asi183_sonya7riii_as_3img_cc_ns_copyright.jpg En espérant que vous apprécierez ce mix Gérard
  26. 10 points
    Bonjour à tous, il y a quelques jours avait lieu le workshop Juno à Londres, ça m'a redonné la motivation de sortir mon télescope. Un petit souvenir ce se workshop. En fait je n'avais pas encore eu le temps, ni le courage, ni l'occasion depuis que j'ai déménagé il y a 2 ans. J'ai maintenant un balcon sur un 10e étage orienté E-NE avec un angle au sud. Je suis un peu en phase de test pour le moment. J'ai pas mal lutté contre le vent puisqu'il est au nord ces jours ci, c'est tout pour ma pomme. La première image obtenue est traitée un peu dur. J'ai utilisé une vielle barlow meade serie 4000. Elle donne un échantillonnage idéal en théorie. J'ai une Jupiter de 256 pixels. En réduisant son tirage elle fonctionne à 1,8x Le traitement est trop dur mais j'ai la flemme de reprendre. En même temps je me refais la main à traiter des images issue d'un petit télescope. J'ai tenté ensuite de pousser le bouchon avec une Powermate 2,5x. En fait sur les images issues des vidéos c'est un peu plat mais avec la dérotation dans Winjupos ça paye. Le lendemain, donc la nuit dernière rebelote. J'ai aussi commencé avec la barlow Meade car Jupiter était basse. Et de nouveau le passage à la Powermate 2,5x est plutôt payant. Ca fait tellement 1000 ans que je n'ai pas utilisé ce télescope en imagerie qu'entre l'ADC, AS3!, Winjupos, et les capteurs actuels, je n'ai jamais fait mieux avec ce télescope. On peut encore aller plus loin je pense. La stabilité était convenable, mais j'ai eu ces problèmes avec le vent donc je perd au moins en dynamique mais sans doute aussi en résolution. J'ai essayé de faire des choses en n&b, mais c'est plus long à traiter. Si ça sort un truc intéressant je vous dirai. J'ai testé une DMK avec un capteur Aptina et des pixels de 2,2µm, ça fait exactement la même échelle qu'avec la caméra Altair et la Barlow Meade, sauf que je peux tirer en direct sans Barlow. A première vue le fait de se passer de Barlow n'a pas l'air de faire une différence déterminante. Et vu que ce n'est pas un capteur de toute dernière génération, il ne me permet pas d'aller beaucoup plus vite qu'avec l'IMX224. Sur celui-ci en fait je suis limité à 35 fps environ car c'est une version USB2. En USB3 il y aurait assez de jus pour monter à 50 fps à mon avis. Voilà pour ce petit retour d'experience. Il ne me reste plus qu'à partager le résultat avec les bases de données Pour finir une pensée très émue pour @wilexpel -mon quasi voisin- qui était d'astreinte ses deux derniers soirs et qui a donc loupé ces bonnes conditions de seeing. Bon moi ça m'arrange, ça m'évite de me faire écrabouiller par un gros orange On remet ça ce soir avec sur le ring d'un côté une lunette de 380 mm et de l'autre son C14. Le suspens est à son comble A bientôt JLuc
  27. 10 points
    Bonsoir, Un peu démotivé en ce moment pour imager Juju Un essai nuit du 19 au 20 mai au Flextube 305 23h40 tu FD20 asi 120mc adc zwo, SER de 90 secondes, hauteur 24° Une seule capture retenue sur une trentaine de ser Une image tout juste po(s)table ... domi
  28. 10 points
    Bonsoir à tous Juste quelques images vite fait alors que j'attend que saturne monte Les traitements pour Jupiter sont minimalistes (AS3 + REGISTAX et luminosité contraste sous Photoshop) Aller j'y retourne Mars du 19 R610_RVB Mars R610 Mars IR685 Deux Jupiters Toutes Chaudes de cette nuit (R610)
  29. 10 points
    Salut, La nuit dernière était très belle, malgré un léger vent et une température bien fraiche , mais avec une bonne transparence, la 80ED + Canon 1000D ont bien travaillé ! Début des images vers 23h, avec un ciel encore clair et fin vers 4h du matin ! 80ED + Canon 1000 Défiltré + Réducteur 0.85X, filtre CLS clip, 15 dark, 9 offset, 7 flat, dithering 3 pixels, traitement Iris et CS3 on commence avec le groupe de galaxies dans la Vierge, avec une trentaine de galaxies dans le champ ! 18 x 5min, petite taille version annotée full full annotée Puis M13, 12x 5min Petite taille full M57, 9x 5min petite taille full M27, 12 x 5min petite taille full enfin , pour le fun , mosaïque de 2 poses uniques de 5min sur les dentelles 6992-6995, pour les avoir en entier dans le champ et sa voisine ngc 6960, pose unique de 5 min voilà une nuit bien remplie Daniel
  30. 10 points
    Bonjour Aujourd'hui , je vous présente un travail collectif :) une Ballade autour des Monts Apennins en 3D Alain Benoît pour la 3D Alain Paillou pour la colorisation géologique Jp-Brahic pour l 'image N/B Bon survol :) pensez à mettre en HD
  31. 9 points
    Bonjour, voici quelques images de protubérances solaires que j'ai réalisées avec ma lunette TS 130/910 et un Quark Chromosphère Comme d'habitude, je vous recommande les images "full" Lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_04_15_1344_protus_chromo_ts130_quark_uvircut_asi174_as3_r6_cc_copyright.jpg Lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_19_0940_protus_chromo_ts130_quark_uvircut_asi174_as3_r6_cc_copyright.jpg Lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_19_0809_protus_chromo_ts130_quark_uvircut_asi174_as3_r6_cc_copyright.jpg Lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_19_0946_protus_chromo_ts130_quark_uvircut_asi174_as3_r6_cc_copyright.jpg Lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_19_0758_protus_chromo_ts130_quark_uvircut_asi174_as3_r6_cc_copyright.jpg Lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/view/2018_05_19_0935_protus_chromo_ts130_quark_uvircut_asi174_as3_r6_cc_copyright.jpg En espérant que ces images Halpha seront à votre goût Gérard
  32. 9 points
    bonjour à tous ! une lune bien haute hier soir et pas trop de turbulence ! il faisait chaud encore à la nuit tombée et plus de vent de nord est ! j'ai tenté un filtre vert pour voir ! j'en ai pas fait beaucoup pour garder de la mémoire pour jupiter ! CFF 300 f/d 20 asi 178MM filtre vert astronomic As2 10% sur 5000 images ondelette iris ! pour les versions 100% clic droit et afficher l'image ! merci à vous ! Théophille et cyrille : Endymion et le mer de Humboldt Fracastor : Atlas et Hercule : Posidonius : Plinius et un charognard en bas de l'image ! j'espère qu' elles vous plairont ! le fichier .tiff de Théophile ; Jup_204959_g4_ap330.tif bon ciel ! polo
  33. 9 points
    Bonjour, Le ciel c'est un peu calmé hier soir, même si on est loin du top seeing... Une petite animation de 20 images, réduites(50%) et interpolées (c'est pas bien, mais là ça passe) et couleur d'acquisition Le mois de mai c'est le mois astro de 2018 ici, 11 jours consécutifs ! sur Jupiter, beau ciel mais très turbulent malheureusement. Un très bon mois avec 17 jours de ciel clair sur 23... Arno T250 barlow tvX3 adc Raf asi224mc IR-cut Ser de 2min version couleur Version 100% (prendre un bon mètre entre l'écran et votre œil , mais la compression gif est moche... je passe par registax et virtualbub. existe t-il d'autres freew plus qualitatif ? j'ai déjà CS2 mais c'est fastidieux. Merci d'avance version couleur Pour la vue stéréoscopique
  34. 9 points
    Jupiter cette nuit en région parisienne... Télescope de 150 mm à F/30, Nikon D4 en mode vidéo. Vidéos de 2 minutes. PIIP Autostacker, Photoshop.
  35. 9 points
    Bonjour, Une image du coucher de Vénus accompagné par la lune au château de la Cacaudière (85). J'ai demandé l'autorisation du propriétaire qui a de suite accepté et en a profité pour voir Vénus se coucher et Jupiter déja bien présent. Bon dimanche, Frank
  36. 9 points
    Bonjour a tous Trois nuits que je passe dehors, à revenir quasi bredouille, jusqu'à hier soir ou le seeing s'est beaucoup amelioré. Voila une petite capture de 35 secondes qui va me servir de reference pour une derotation winjupos, logiciel que je ne maitrise pas encore... Alors voila un échantillon bruité en attendant la dérotation. Mais jusqu'ici, mes derotation n'ont jamais été meilleures que les references... A suivre.
  37. 9 points
    Bonsoir à toutes et à tous , Encore une petite séance hier soir , conditions pas super top , ciel clair sans plus , mais toujours cette turbu et beaucoup de vent Newton maison de 400 , miroir Skyvision de 400 F/D 4 en Zerodur , Powermate TV de X5 pour les RVB , ADC PA , caméra ASI224MC , capture et collimation avec Genika Astro , AS!3 et R6 . Juste une petite animation ( pour voir ) de 9 images sur Ganymède le 17/05/2018 de 22h07 à 23h18 TU , Barlow TVX3 + bague de 30 mm , caméra ASI290MM filtre IR685 sans ADC , j'ai un très gros doute pour des pseudos détails ……..... déjà ....est-ce que ça tourne , et dans quel sens , pas bien sûr ? Drizzle de 1.5 dans AS!3 . Jupiter RVB , le 17/05 à 21h53 TU , Barlow Powermate TV de X5 raccourcie , ADC PA et caméra ASI224MC , F/D 19,59 , échan 00.10 pix , les images sont à la taille d'acquisition . Jupiter en IR685 17/05 à 21h50 TU , Barlow TV X3 + bague de 30mm , caméra ASI290MM et filtre IR685 Baader sans ADC . F/D 15,92 échan 00.09 pix . Michel
  38. 9 points
    Bonjour à tous, Comme je disais dans l'autre post, je suis actuellement en mission eu pic du midi. Voici donc une image faite avec ce bon vieux T60. Quelques soucis logciel sur l'autoguidage font que cette image a été prise sans guidage pour la partie L, et avec pour la partie Ha. (46x30s pour L / 13x1min pour Ha) Version Full => http://www.astrosurf.com/lepicastro/galerie_ccd_au_t60_2018_M20.htm Laurent LACOTE
  39. 8 points
    Salut les amis, comme je ne suis pas super motivé à me taper le traitement croissant intégral du 20 mai au C8 pour le moment. J'ai plutôt traité les images acquises le 21 mai avec le Cassegrain. Les conditions étaient difficiles à très difficiles. Les images ne cassent pas 3 pattes à un canard : j'ai mal géré du coup la lumière de certaines zones et j'ai du négocier avec le bruit pour faire sortir la substantifique moelle. Et pis fallait attendre le passage de nuages qui perturbait les acquisitions . Alors évidemment, pas super concentré sur les zones acquises, j'ai fait des tas de trous sur la mosaïque qui devait être unique. Et bien je vous propose 2 mosaïques sans trous et la très grosse mosaïque mère avec des zones supplémentaires ( pas obligatoire, c'est juste pour info ). Télescope Cassegrain de 250mm + ASI120MC au foyer. Sers comportant environ 2000 images. 300 à 400 images retenues sous AS2 ( Aps de 70 à 80 ). Traitement sous Iris des couches rouges. - Région nord du terminateur à la taille de 70%, mais le forum risque de limiter la taille, cliquer sur le lien plutôt ! : Lien pour voir la mosaïque à la vraie taille : http://astroanimations.pagesperso-orange.fr/mapage/lune210518-70-a.jpg - Région centrale du terminateur : Lien pour voir la mosaïque à la vraie taille : http://astroanimations.pagesperso-orange.fr/mapage/lune210518-70-b.jpg Pour info et les plus curieux , la mosaïque mère avec plein de trous, j'en connais quelques uns qui vont aimer.... Pas de fioriture, la taille est de 100% et pis c'est tout. Vous verrez beaucoup mieux les conditions que j'ai subies . là c'est le lien obligatoire : http://astroanimations.pagesperso-orange.fr/fichierstemporai/lune210518-100-.jpg
  40. 8 points
    Salut à tous Petite plongée dans le Dragon avec ces deux galaxies assez différentes. Ngc 5905, spirale barrée de type B, assez difficile à imager et qui nécessite beaucoup de temps de pose pour révéler ses bras délicats... et inversement pour sa voisine, Sb , visible par la tranche à savoir ngc 5908, qui a une luminosité surfacique plus élevée. Cette dernière nous montre un bulbe très brillant la rendant assez similaire à M104 mais en plus petit. Les conditions de prise de vue avec le Newton de 320mm et la Barlow ASA 1.8, n'étaient pas vraiment top. Des voiles d'altitudes m'ont donné des brutes en Luminance assez difficiles à traiter, m'obligeant à obscurcir pas mal de fond de ciel pour ne pas révéler la misère.. Caméra SBIG ST10-XME Luminance : 36 poses de 600 secondes à -15°c (1x1) Couleurs : Couleurs : R 4x600sec, G 4x600sec, B 6x600 sec (binning 2x2) @+ Christian
  41. 8 points
    5 semaines sur Abell 2151! Bien sûr pas 5 semaines de poses : 5 semaines d'attente d'une météo favorable pour finir les couleurs. Mais là vu le programme de cette semaine, je jette l'éponge, je renonce, je dépose les armes, je capitule .......... je fait donc avec les 4 rvb bien pourris que j'avais commencé à acquérir (énormes passages de nuages). Pour masquer la misère j'ai inséré le fond de ciel de la luminance dans les rvb, pour tenter de n'avoir que le signal rvb des étoiles et galaxies. Au final cela donne une image peu colorée, avec des étoiles monochromes, mais tout de même un peu mieux que la luminance seule. la version full de 4 MO à visiter en mode "balade": http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/hercule/ABELL_2151_full.jpg l'image réduite pour affichage dans le Forum : jean claude .
  42. 8 points
    Une comète à Tauxigny (C/2016 M1) Découverte dans la nuit du 22 juin 2016 par le télescope PanSTARRS, la comète C/2016 M1 se situe actuellement à presque 2 UA de la Terre et à près de 3,5 UA du Soleil. Elle sera au plus près de la Terre le 25 juin 2018 à près de 1,28 UA. D’une magnitude actuelle d’environ 10, elle devrait briller aux alentours de 9 au maximum, à moins d’un sursaut inattendu. C/2016 M1 atteindra son périhélie le 10 août prochain. Etant aux Nuits Astronomiques de Touraine à Tauxigny, je décidais de l’imager dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 mai qui a été superbement dégagée toute la durée du crépuscule astronomique. Cette comète se situe dans la constellation du Sagittaire. Il a donc fallu attendre 3h du matin pour commencer à la chercher. Après avoir revu la mise au point, cela n’a pas été trop compliqué de la trouver et la cadrer. Elle était déjà bien visible sur les poses de 30s. J’ai dû arrêter la prise de vue à 4h30… d’une part, le crépuscule astronomique avait atteint son terme et les arbres du pré de l’observatoire de la Société Astronomique de Touraine, commençait à se mettre entre le Sagittaire et ma lunette. Je ne vois pas de queue sur le résultat final… peut-être aurais-je plus de chance quand je la tenterais à nouveau le mois prochain… et cette fois, plus longtemps Photo prise le 11 mai 2018 à Tauxigny (37) – Canon 350D défiltré au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto, ni autoguidage). 56 poses d’1 mn – 15 DOF – ISO 800 – IRIS et Toshop. Le film Les photos Registration sur les étoiles Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff. Registration sur la comète Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
  43. 8 points
    Bonjour tout le monde. Que ca fait du bien, mais que ca fait du bien. J'ai enfin pu imager après un an de disette !!!! Je suis juste sortie dans mon jardin et ai installé mon matos assez rapidement. J'ai donc commencé par Venus, avant le coucher du soleil car celle-ci disparaît assez rapidement derrière l'immeuble à côté de chez moi. A ma grande surprise bien qu'ayant fais une MES très approximative j'ai pu pointer Venus en moins de 5min alors qu'elle n'était toujours pas visible. De plus, mon suivi était largement suffisant. Pour l'acquisition j'ai utilisé mon filtre IR850 dans le but de révéler les nuages de la Belle. Le résultat ici est une image à 300% issue d'une composition WinJupos de 2 stacks : Ensuite, je suis passé à Jupiter. J'ai cependant refais une vraie MES, et mis un IR-CUT ainsi que mon ADC : la planète n'était qu'à 19degrés de hauteur. Le résultat est plus que satisfaisant si on tient compte des conditions !!! Il s'agit d'une composition de 6 images résultantes du stack de 6 vidéos de 2minutes. Voici un résumé de mon matos : Setup: ASI 224MC Newton 200/1000 iOptron Zeq25 Pour Jupiter: Filtre IR-cut astronomik ADC ZWO Barlow Kepler 2.5 AS!3 - Siril - Winjupos - Gimp 2.9 : Combinaison de 6 films de 2min Pour Venus: Filtre IR 850nm Barlow Kepler 2.5 AS!3 - Siril - Gimp 2.9 Bonne journée !!!
  44. 8 points
    Bonjour tout le monde . Cela fait 3 nuits que je m'use les yeux sur mon écran.... et toujours cette satanée turbu , j'ai tout jeté des acquisitions des 2 nuits précédentes. Cette nuit ça bougeait comme d'habitude , en général je fais la Map et le réglage Adc en binning 2 de SharpCap , je trouve que c'est plus facile . Ça m'a donné une idée , vu la Turbu d'imager en Binnig 2 avec l'ASI224MC Ça ramène le F/D du C11 à FD12 Voila donc mon cache misère .. C11+Focuser 2" +BX2.5(Télévue celle qui donne du 1.8 avec le Tirage du focuser) + Adc + ASI224MC Sharpcap bin 2 . Bernard_Bayle
  45. 8 points
    Bonjour tout le monde, Voici une petite fournée de Jupiter issue d'une session la nuit du 17 au 18 Mai Le seeing était moyen avec quelques brefs moments corrects. L'IR s'en tire pas trop mal, par contre la couleur toujours à la ramasse Ce sont mes premiers tests avec le filtre IR Astronomik 742... C'est vraiment top ! Avant je bricolais avec un filtre rouge associé à filtre violet (W47+W25). Une petite anim composée de 3 images... Et pour finir la petite RGB : Bon WE ! Guillaume
  46. 8 points
    En rgb (et infrared-rgb (la lrgb n'est pas exoploitable) jupiter cette nuit. Il y a peut-être une image supérieure, à voir après traitement. Fort décalage magenta du fait de l'absence d'adc qui ne peut-être entièrement corrigé.
  47. 8 points
    Bonsoir, Le Soleil m'a servi à initialiser le Goto de la monture EM200, en fin d'après-midi. Ceci devait permettre de pointer Vénus sans la rechercher aux jumelles. J'en ai profité pour scruter la surface de l'astre du jour avec un filtre AstroSolar et filtre Vert. La caméra ASI290MM donnait des images qui au final présentent une trame verticale. Il faut que je j'inspecte ce problème qui est pénalisant sur la résolution ici. Car j'ai du faire appel à l'ami Fourier pour m'en débarrasser mais la résolution en pâtit quand même. Bon les conditions étaient très médiocres de toute façon et l'objectif autre. Ce phénomène semble se manifester à des temps de pose très courts et à Gain très faible : j'ai trop de lumière sur le Soleil dans ma configuration et assez cette caméra. Vénus, c'est vers 20h15-20H30, heure locale pour les meilleurs conditions. Avant 19H30 les conditions de turbulence étaient assez médiocres. Par contre, il y eut ensuite l'arrivée de voiles nuageux et il a fallu faire vite pour quelques prises de vues. Le résultat est quand même assez sympathique dans l'ultraviolet. Il est vrai que Vénus m'a rarement déçu dans ces longueurs d'onde. Je passe de moins en moins de temps à traiter. Bonne soirée, Lucien
  48. 8 points
    Toujours dans un ciel blanchâtre (brume de haute altitude), voici le célèbre couple de galaxies en intéraction connu sous le nom du "Héron" dans les "Chien de Chasse " :-) Meade 12" FD10 - ZWO ASI 1600 mmc - 350 poses de 10s gain 350 bin 2 au traitement ddp sous IRIS Dommage pour l'empâtement des détails ....à refaire sous un ciel plus limpide !! Les NGC 5395 et 5394, connues sous le nom d'Arp 84 ou galaxie héronienne, sont deux galaxies en interaction situées à un peu plus de 160 millions d'années-lumière de la Terre dans la petite constellation nordique de Canes Venatici (les chiens de chasse). Il faut peu d'imagination pour voir le corps d'un héron bleu, avec son cou, sa tête et son bec qui tend la main vers un poisson à proximité. La plus grande, NGC 5395, est une galaxie spirale quelque peu allongée, presque face à face, d'environ 140 000 années-lumière, située à environ 162 millions d'années-lumière de la Terre, alors qu'elle se retire à environ 3511 kilomètres par seconde. NGC 5394, également galaxie frontale, est une spirale barrée d'environ 90 000 années-lumière, située à 161 millions d'années-lumière, alors qu'elle se retire de nous à environ 3448 kilomètres par seconde. Le disque principal de NGC 5395, avec une région centrale lumineuse et allongée, est asymétrique et déformé en raison de l'interaction avec son compagnon proche NGC 5294. Le bras spiral dominant de cette galaxie spirale à deux bras forme un grand anneau quelque peu décentré par rapport à le noyau. Des voies de poussière obscurcissantes peuvent être observées dans toute la galaxie. La plus petite galaxie, NGC 5394, a un disque ovale, deux grands bras de marée ouverts, assez symétriques, et des bras spiraux intérieurs très brillants, disjoints des bras de marée extérieurs. La plus grande partie du gaz contenu dans NGC 5394 est concentrée autour du centre, ce qui permet d'alimenter l'étoile en son centre. Malgré la présence de gaz hydrogène, deux des trois bras spiraux internes de NGC 5394 ne montrent aucune preuve de formation continue d'étoiles. Le 25 juin 2000, la supernova SN 2000cr de Type Ic a été découverte dans NGC 5395, au nord-est du noyau. Robert
  49. 8 points
    Bonsoir à tous Comme d'habitude, les soirs ou j'ai les meilleures conditions de turbu sont les soirs ou j'en profite pour accumuler les bêtises ^^ L'image ne bougeait que très très peu dans le champ, ce qui a généré une trame assez conséquente... j'ai essayé de la masquer au mieux ici, mais elle m'a donné pas mal de fil à retordre et est encore assez présente. Qui plus est, j'ai été victime je crois d'une fuite de lumière qui a pollué ma couche rouge, c'était toujours exploitable mais j'ai du batailler sur le retrait du gradient, et l'aspect final des couleurs est assez étrange. Aussi je vous la livre également en version noir et blanc, qui a ma préférence En terme de résolution cependant, c'est sans conteste ma meilleure image. Les brutes étaient excellentes, et après traitement aux petits oignons, j'atteins quasiment le pouvoir séparateur de mon instrument. D'ailleurs, pour la première fois, j'affiche ma version finale à 200% soit 0.4"/pixel ; je trouve qu'elle le supporte très bien Pour les conditions de prise de vue, c'est comme d'habitude... le 150/750, la NEQ5, la QHY290 et le petit filtre rouge R610 baader pour la couche couleur. J'ai retenu ici 2h de poses tout rond... pas énorme, mais la lune était de la partie en fin de nuit malheureusement. Au total donc, 3600x2s + 290x8s pour le rouge. Sans plus attendre, voici donc les deux versions : N'oubliez pas de cliquer pour aller voir les full, ça vaut vraiment le coup d'oeil ! Bon alors clairement ce qui me manque pour aller encore plus loin, c'est le signal... je n'étais pas dans le meilleur endroit question pollum ( même si ça restait pas mal ) et la trame est également bien visible et gênante, j'ai du y aller à grand coup de lissage. On ne peut pas tout avoir ^^ Mais bon, question résolution, je crois que là j'ai franchi un nouveau cap, et du coup j'avais envie de m'amuser un peu avec ma photo C'est en comparant mon image avec celle de Capella Observatory - utilisée ici avec leur accord, crédit image : http://www.capella-observatory.com - que je me suis aperçu que certaines étoiles avaient bougé ! Pas étonnant, leur image date d'il y a 10 ans ! Du coup j'ai eu l'idée de faire cette petite animation pour bien mettre le phénomène en évidence... ( et puis on en profite pour vérifier que tous mes petits détails obtenus sont bien réels... pour moi ya pas de doute ) Malheureusement je n'ai pas trouvé de soft permettant de faire de GIF assez gros, donc j'en présente deux ici, un du champ complet et un crop à 100% du centre. Alors, vous trouvez combien d'étoiles qui bougent ? Le champ : Le crop : Bon oui d'accord, leur image est mieux d'ailleurs pour aller la voir en grand et en vrai, c'est par là : http://www.capella-observatory.com/ImageHTMLs/Galaxies/M51Secondary.htm A vrai dire, j'ai repéré 10 étoiles mobiles avec certitude, mais il y en a certainement plus. Les voici bien marquées, sur une version un peu plus péchue de ma galaxie ( mais aussi plus bruitée évidememment ). En plus j'ai indiqué une petite double qui est séparée à 1.08" d'écartement... mon record, même si il faut un peu les yeux de la foi ^^ Et du coup, vu qu'on a reçu un super catalogue de notre cher satellite GAIA dernièrement, j'ai eu envie de mesurer le déplacement ici pour voir si le satellite en question ne s'était pas trop trompé... Donc j'ai fait un petit tableau. En alignant correctement l'image et en mesurant le point central de chaque étoile avec précision, j'ai mesuré le déplacement de chaque étoile ( j'ai compté 0.376"/pixel car j'ai pris les mesures sur une version un peu agrandie, et 9.95 années entre les deux prises ) Résultat : ben, très convaincant, bien plus que je ne le pensais ! L'écart moyen de mes mesures de vitesse de déplacement avec celles de GAIA est seulement de 10 millisecondes d'arc par an ! ça correspond à une précision d'environ 1/8ème de pixel sur mes prises de vue dans les mesures... D'ailleurs, aligner parfaitement les deux images n'a pas été une mince affaire, et je suspecte que les deux étoiles mesurées en haut du champ soufrent d'un très léger défaut d'alignement ( les points de repère étant plus épars dans cette zone ) ce qui expliquerait leurs valeurs assez éloignées de la réalité. En les enlevant de ma petite moyenne, on tombe à 7.8 millisecondes d'arc d'écart-type... encore mieux Donc en mesurant avec précision la position exacte de toutes les étoiles, j'en détecterais certainement quelques autres qui auraient pu avoir bougé... seulement à ce stade il faudrait que j'apprenne à automatiser le processus. ça doit sûrement être possible d'ailleurs Voilà, j'espère que mes petites expériences vous auront plu en tout cas je ne m'attendais pas à une telle précision, ça c'est clair. Personnellement, c'est le genre de petite manip qui change complètement ma vision des choses. Par exemple de pouvoir constater soi même que les étoiles ne sont pas des points immuables mais se déplacent bien toutes dans le même sens au sein du grand tourbillon galactique... je trouve ça fascinant ! Sur ce, vive l'astronomie, bons cieux, et à bientôt pour de nouvelles aventures Romain
  50. 8 points
    Bonjour, Juste deux images de jupiter, les deux meilleures en rgb et r+ir. C'est dur dur !!! j'ai même réduit un peu la taille des images pour cacher la misère... T250 barlow TVx3 ADC+asi224mc raf ir-cut et rg610 200G passé à detect3, nada! des faux positifs et autres rayons cosmiques arno