Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 08/20/19 in all areas

  1. 31 points
    J’ai eu la chance de séjourner une grosse semaine cet été au Pic du Midi dans le cadre notamment d’articles à venir dans notre revue d’astronomie préférée. L’occasion était trop belle aussi de gaver mes cartes mémoires d’images atypiques de ce lieu que je n’avais pas visité depuis pas mal de temps ; surtout quand les conditions atmosphériques offrent de telles variations d’ambiances et de lumières. Pour le photographe et amoureux de la nature le Pic offre bien plus que des coupoles plantées au sommet d’une montagne. Il offre un moyen de guetter tous azimuts des moments où le temps semble suspendu. Voici quelques images pour le moins éclectiques, très rapides synthèses d’une semaine de visions fantastiques… Autoportrait depuis le T1m. Coucher de soleil improbable comme seul le Pic est capable d’en proposer, avec au premier plan un invité mystère installé aux premières loges. La mer de nuages en gros plan apparaît quasi voluptueuse. La météo n’est pas toujours bonne là-haut et quand le mauvais temps s’installe ce n’est pas le moment de plier le matériel… Comme avec cette tempête au-dessus des cimes alentour. Ou le développement de nuages d'orage au-dessus des coupoles de l’observatoire. Des fois dans la journée on se dit qu’il n’y a rien à voir… mais en cherchant un peu on découvre quand même des choses surprenantes, comme ce spectre de Brocken en contrebas de la terrasse nord… … ou bien de drôles de bêbêtes accrochées à la roche en quête de bonnes choses à ruminer… … ou encore des vautours fauves qui tournent à la recherche de proies faciles ! Mais c’est quand même encore et toujours le soir que le Pic envoûte les sens… Ici les visiteurs se pressent pour contempler en silence le coucher du soleil. Et tous les soirs le spectacle est différent. Côté nouveautés surprenantes (et touristiques) il y a le fameux « ponton dans le ciel »… Ici alors que les lueurs du crépuscule agonisent, je lance le retardateur pour me laisser le temps d’aller jusqu’à sa pointe ! De nuit, s’y planter devant le ciel est une expérience pour le moins troublante. J’avais emmené ma fidèle SkyTracker pour réaliser des images à grand champ. Pendant qu’elle tournait j’en profitais pour admirer le site. Des images faites au Canon 550D Astrodon... Voilà, j’espère que ce petit voyage vous aura plu en cette veille de rentrée pour beaucoup de gens... et comme il faut hélas redescendre un jour sur Terre, c'est avec le téléphérique émergeant des nuages que je vous laisse...
  2. 31 points
    Bonsoir, après un traitement très léger et sans doute incomplet, je ne résiste pas à vous proposer ces Pléïades, faites en fin de nuit, elles me plaisent beaucoup, et bien que réalisées avec peu d'effort dans l'acquisition et que le traitement c'est fait en moins de 30 minutes, c'est mon meilleur résultat je pense sur cet objet. Deux versions rognées, puis la full. Le matériel: lunette Borg 90fl, 350mm de focale, caméra ASI094MC-pro à -15c, monture iOptron CEM40, batterie Celestron, 15 images de 5 minutes. Pas DOF, et on voit deux-trois poussières sur la full. Acquisition ASIAIR. Traitement Pixisinght. Critics welcome, Bon ciel Olivier
  3. 31 points
    Bonjour à tous, actuellement en hte Ariège, je vous propose quelques objets sympas sous un ciel excellent ! Newton 360 mm F/3.6 de construction perso pour l'optique et la méca. América et les dentelles derrière le télé Canon 300 mm F/2.8. Correcteur Paracorr 2 + Sony A7S astrodon + filtre Duo narrow band Ha/OIII. 60 poses de 30 sec pour chaque vues et traitement sous Siril , PI et CS6. Phil La lagune (M8) : Hélix (NGC 7293) : América NGC 7000 au télé 300mm : Les dentelles du Cygne en négatif N&B et couleur au télé 300 mm : La Bubble (NGC 7635) : Proche de la Lagune :
  4. 31 points
    Bonsoir les noctambules, Que de belles images ces jours-ci sur le forum Hier soir, ciel sympa par chez moi, je suis ressorti prendre le frais en attendant que la Lune se lève. Et quitte à faire des poses longues, je les trouve meilleures à la CCD qu'avec l'ASI 224MC Donc je suis retourné voir cette petite nébuleuse bleue NGC 6905. Au foyer du M809 ( 200mm à F10 ) avec la caméra Starlight SXV-H9 et roue à filtres. J'ai mitraillé jusqu'au lever de la Lune avec les filtres LRGB en poses de 60 secondes. 87 poses de lum ( sur plus d'une centaine ) conservées et 3 fois 15 poses en R G B. Prétraitement, addition de tout ça sous AstroArt, un poil de Roundstar, et compositage LRGB. Fignolage sous PSP pour les niveaux, contraste et colorimétrie. Le fond de ciel m'a donné un peu de mal, mais la nébuleuse est assez sympa Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  5. 30 points
    Bonsoir les noctambules, Allez, une petite dernière avant le retour du mauvais temps ! Après la rose et la bleue, une petite NP rose et bleue NGC 7048 dans le Cygne. En fait, j'avais commencé la veille mais je n'ai pu faire que 6 poses de lum avant la couverture totale du ciel, non prévue par nos spécialistes de la météo Donc hier soir, malgré un ciel légèrement voilé, j'ai pu faire suffisamment de poses pour tenter une image présentable C'est toujours au M809 ( 200mm à F10 ) avec la caméra Starlight SXV-H9 et roue à filtres Baader. Des poses de 120 secondes en luminance, rouge et bleu et un vert synthétique au traitement. 45 images de luminance ( avec les 6 de la veille ) + 15 R et B et moyenne R/B pour le vert. Traitement de tout ça sous AstroArt, compositage LRGB et finition sous PSP. C'est qu'elle est pas évidente à traiter la gamine Elle est assez faiblarde et il y a des étoiles énormes dans le coin, alors le jeu consiste à garder des étoiles potables tout en ayant une nébuleuse assez lumineuse Je vous présente donc ma petite dernière : Les grosse étoiles qui bavent sur la droite sont la signature . . . de ma caméra vieillissante Des fois j'arrive à éliminer ces vilaines traces mais ça marche pas toujours Je lui trouve aussi une belle ressemblance avec sa camarade NGC 6781 de l'Aigle faite le 3/8 : Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  6. 29 points
    Bonjour à tous, Nous n'allons pas vous décrire M83, c'est la grande galaxie spirale barrée de l'hémisphère sud. Elle est tres régulièrement photographié. On devait pointer le T520 Janus Sud au moins une fois sur cette objet extraordinaire. M 83 est située à environ 15 millions d'années-lumière dans la constellation de l'Hydre. C'est une galaxie tres actives, pendant plusieurs années, M83 a été la galaxie la plus riche en découvertes de supernovæ. Nous somme sur une version tres classique en LRVB. Le coté technique: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 10h50mn. Couche R, V et B en 1h30mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.7sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image, la full comme toujour via clic sur l'image elle meme puis les fenêtres Astrosurf: Bonne astro à tous!!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  7. 29 points
    Bonsoir, La first light de la Borg 90fl, 22 poses de 5 minutes sur IC1396. Cette petite lunette supporte bien un capteur full frame, elle est légère et elle est facilement supportée par la CEM40. Cette monture a des bruits de moteurs inhabituels par rapport à ce que je connais, c'est peut-être les courroies. Y a t il des utilisateurs de iOptron qui peuvent donner leur avis? L'ASIAIR est un vrai plaisir à utiliser, rapide et efficace, il n'y a que le meridian flip pour lequel il faut être là, peut être on peut le paramétrer mais je ne sais pas le faire, @Colmic as-tu regarder si on peut régler un méridian flip avec l'asiair? Une version rognée, puis la full. Le matériel: lunette Borg 90fl, 350mm de focale, caméra ASI094MC-pro à -15c, monture iOptron CEM40, batterie Celestron, Pas DOF Acquisition ASIAIR. Traitement Pixisinght / Lightroom. Bon ciel Olivier
  8. 28 points
    Salut les amis, ce matin très tôt ( vers 2H00 ), les conditions étaient acceptables avec probablement une amélioration en seconde partie de séance. J'ai commencé avec la barlow 2x ( C8 + powermate 2x + ASI120MC ). Traitements AS2 et Iris ( couche rouge ). Sers de 2500 images environ, 400 images retenues par ser. - Région de la Mer des Crises ( mosaïque de 8 images, taille 100% ) : - Région de Petavius ( mosaïque de 3 images, taille 100% ) : Ensuite, les conditions semblant s'améliorer, j'ai mis la barlow Explore Scientific 3x, cette barlow confirme sa bonne qualité et ne semble pas en dessous de la Powermate. - Terminateur A ( 4 images, taille 100% ) : Une version à la taille de 70% plus propre : La meilleure image de la soirée : - Terminateur B ( 3 images, taille 100%) : Version à la taille de 70% :
  9. 28 points
    Bonjour, Voici une image de la nébuleuse NGC 7822 dans la constellation de Céphée. l'image est en SHO : 25 poses en H, 11 poses en S, 11 poses en O, toutes les poses sont de 15 minutes en binnig 1 x1. l'optique est une TEC 140, caméra moravian G4 16000. acquisitions Maxpilote, traitement PX et PHP. L'image du champ complet réduite à 1200px : Version full à la taille d'acquisition: http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cephee/NGC_7822_tec_full.jpg Jean-Claude Mario.
  10. 28 points
    Hello voici une petite Saturne prise il y a quelques jours après une trêve oisive loin de Paris. Je n'ai pas tellement eu d'autres occasions depuis, il y a eu de belles conditions avec un jet stream presque trop faible (si je comprends bien, le mieux c'est qu'il souffle modérément). Ca reste un petit cran en dessous de ce qu'il était possible de sortir en Juillet, mais elle s'éloigne. Pas de Jupiter de mon côté, c'est acrobatique sur mon balcon de viser à l'ouest. @+ JLuc
  11. 27 points
    bonsoir à toutes et tous, voici pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'assister à ce rapprochement, une petite animation du déplacement de nos deux comètes du moment que j'ai pu immortaliser cette nuit, le fichier peut être assez long à se charger... même si le ciel n'était pas totalement transparent, il est resté découvert durant toute la durée de mes acquisitions, c'est donc le montage de 61 images de 4 minutes composées chacune par des prise de 60 s, ces acquisitions ont débuté à 2h07 et se sont terminées à 5h23 je joint aussi l'image résultante de ces 196 minutes (simple addition des images brutes avec ASTROART et adoucie sous PS) qui met en évidence la trajectoire des deux visiteuses ... il y a quelques galaxies dans le fond de ciel dont UGC1955 en bas à gauche de l'image. champ CCD orienté tiré de la carto de PRISM: bonne soirée à vous tous matériel utilisé: ASI 1600mm derrière un 300mm f/d 6.2 (+ paracorr 2) sur NJP 160 196 poses de 60s - autoguidage avec ASI 120mm sur DO ZWO pilotage et prises de vues: PRISM GIF effectué avec PS
  12. 27 points
    Salut à tous, Le seeing à toujours été exécrable pour les planètes le soir, mais bon pour la Lune le matin. Ouf ! Le 21: juste trois bonnes captures avec ASI174 et filtre vert avant dégradation du seeing. Deux images soudées: Le 22: conditions meilleures que la veille. Une capture à 6h30 lc, le ciel était déjà bleuté, mais la turbulence très faible par moments. Superbe en visuel à 375X Le reste des images du 22 pour un autre sujet, dont une big mosaïque ! Mewlon250, Barlow 2x, ASI174mm et filtre vert. Jean-Yves
  13. 26 points
    Bonjour Voici une nébuleuse planétaire située dans Céphée, un objet plutôt difficile qui présente une faible magnitude surfacique. J'ai posé 30 x 290 secondes en luminance à 0.5"/pix sous un ciel de banlieue mais bien calme ce soir là. Les valeurs de FWHM étaient inférieures à 1.5" d'arc en pré image, ce qui arrive de temps en temps chez nous sur le Nord. C'est un objet qui rayonne surtout en début de spectre, je pense qu'un filtre OIII aurait facilité les choses, mais je n'en possède pas et la ST10 a du faire le job sans. Cette NP est évasée sur l'un des cotés, sans doute la conséquence d'une etoile centrale multiple, je n'ai pas trouvé de doc sur ce point précis. Traitement Iris et PS CS2. La couleur provient d'un précédente version. image 2000 pix : Une brute d'acquisition, mesure de la FWHM avec AstroArt. Je précise que les mesures et les acquisitions sont faites "plein spectre" sans aucun filtrage, sans filtre L : Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  14. 24 points
    Bonsoir, Une petite image du Cocon la nuit passée… cette boule rouge-rose semble s'être frayé un passage entre les étoiles Canon 600D à 1600iso, TS 72-432 avec réducteur de focale (résultante 341mm), 58 pose de 1 minute …
  15. 24 points
    Bonjour tout le monde Les soirées se suivent et ne se ressemblent pas , autant le 29/30 le seeing Planétaire était très médiocre, autant cette nuit du 30/31 le sseing était très bon . Pour Jupiter , plus basse , ce n'était pas très sympa , par contre pour Saturne autour du méridien , c'était super . C11 Focuser + Barlow1.5+ ADC + asi224mc + Filtre UV/IR.Cut Focale Réelle = 6500 mm F/D=23 e=0.12’’/pix Acquisition SharpCap, Traitement AS3, Ondelettes R6. #### Rajout 2ème traitement qui me semble bien meilleur #### Elle est vraiment basse ...... Bernard_Bayle
  16. 24 points
    Bonjour je vous propose quelques images prises le 25 Aout dernier avec le Télescope Cassegrain CFF350 F/D20 une turbulence assez moyenne avec une fluctuation à haute fréquence seeing ( 6-7/10 ) sur mes anciennes images prises au foyer , j'étais légèrement sous échantillonné à F/D20 et la Basler j'ai rajouté cette fois ci un Glasspath Baader 1. 25x pour passer à F/D25 , je trouve que çà passe mieux du coup à noter une présence Egyptienne indéniable au centre du cratère Pythagore Rima Sirsalis , rarement imagée , avec un joli double cratère Set up : Télescope Cassegrain CFF350mm F/D 20 Clearceram Glasspath Baader 1.25 x Focale Résultante 8750mm Obstruction 0.21 Caméra Basler Aca 1920-155 à 100 fps Filtre Orange Astronomik Génika Astro 800/10000 images stakkées Seeing moyen ( 6/10 ) un essai sur Copernic ( le 24 Aout ) avec l'ASI290MM au foyer F/D 20 , à cet échantillonnage il faudra un meilleur seeing , mais çà peut passer Double clic pour les fulls
  17. 23 points
    Bonjour a tous Aller hop , je me jette dans le grand bain . Ça plaira pas a tous le monde , tantôt les couleurs , tantôt le traitement , mais bon j'ai le mérite de tester . Télescope: Newton 254 f / 4 ,7 Imageur : QSI 540 WSG Montage: AP 1200 GTO Autoguidage : Atik GP Temps d'exposition: Ha (16 x 1200 s bin 1X1) et OIII (10 x 600 bin 2x2) - RGB (8x 300 bin 2x2). Temp -10° Contrôle automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 finition Photoshop. J'ai utilisé la méthode de Mr Cannistra ! a bientôt . alex.
  18. 23 points
    Salut Au tour de NGC 7331 et ces copines d'être aspiré par le CT16! Les voici en LRVB. Fait sur quelques bouts de nuits fin juillet et août dernier. CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 25 degrés Filtres Astrodon LRVB=160-30-30-30 minutes. Sub de 5 minutes Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement! Martin
  19. 23 points
    Salut vous tous Un retour avec un objet brillant. Comme on a eu droit à trois bonnes nuits d’affilées. Je me suis attardé sur IC 5146 le Cocon avec une bonne dose de luminance. Les séances ont été écourté par une forte humidité causé par la rosé!!! J'ai réussi à cumuler plus d'une soixantaine de pose de 5 minutes aux quelle j'ai conservé 53 poses! La couleur a écopé avec des gradients inhabituels!!! Mais bon, j'ai fait avec... Voici le résultat. CT16 F4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 25 degrés Filtres Astrodon LRVB=265-60-40-40 minutes. Sub de 5 mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement! Martin
  20. 23 points
    10 minutes de capture ce soir avec mon ASI224 sur mon Mewlon250 vers Saturne, avec un seeing plutôt calme. 10 min, c'est pas assez, mais les nuages sont arrivés. Jean-Yves
  21. 22 points
    Hello pas de nuit de folie depuis début septembre, donc c'est en mode free fight contre la turbu. Une image du 2 déjà prise avec un T200 actuellement en test pour Ciel et Espace. Me demandez pas quoi, vous le saurez le 15 novembre prochain Mais il est pas mal. Cette nuit là était la meilleure de ces derniers temps. 32 000 images combinées. Enthousiaste, je remonte le µ250 le lendemain mais c'est moins bon. Et la dernière image date d'hier soir. C'est une image intéressante je trouve car vue la planète à l'oculaire j'ai failli ne même pas tenter. Mais j'avais la sensation que les plus fin détails étaient peut être conservés, il me semble que la turbu n'étais pas générée par le jet stream mais plus bas. Donc j'ai allumé 2 cierges, un à Saint Mewlon, et l'autre à Saint Emile Kraaikamp, et c'est parti. Je vous donne une idée en vidéo du bordel que c'était déjà (youtube dégrade pas mal mais j'ai bloqué mon compte vimeo hier pour raison de mot de passe oublié ). Et très franchement je suis surpris du résultat. Mon intuition a été bonne, mais je ne pensais pas que ce serait à ce point là. C'est prodigieux. Merci Mewlon, merci AS3. Ce n'est pas la meilleure image possible, mais c'était un beau free fight. Turbu : 0 Mewlon : 1 (pour une fois)
  22. 22 points
    Bonjour à tous ! Moi c'est Julien, 33 ans de la Nièvre Après plusieurs mois passés à lire les articles et regarder les clichés des membres de ce forum, je me lance pour vous rejoindre ! Depuis toujours attiré par le ciel nocturne et la photo, j'ai depuis peu franchi le cap en m'équipant d'un Maksutov 127 sur sa monture EQ 3 (merci PierroAstro) pour "titiller" le domaine de l'observation jusque là inconnu pour moi. Pour la capture, c'est avec un Canon EOS 200D que je fais mes armes. Ravi des premières observations dans l'oculaire j'essai de comprendre au mieux comment retranscrire ces dernières par le biais du capteur. Voici, en image, où j'en suis pour le moment ! Au plaisir d'échanger avec vous et de progresser dans ce domaine
  23. 22 points
    Bonjour, J'ai enfin terminé le traitement et la compilation des 279 images de l'éclipse totale du 2 juillet. Le matos : longue-vue Swarovski ATS-80 HD (diamètre 80mm) avec adaptateur photo TLS-800 offrant 800mm de focale. Monture équatoriale EQ3-2 motorisée Boîtier NIKON Z7 hybride prêté par Nikon France, merci à eux :-) Lieu : quelque part dans entre Hurtado et Vicuna, au Chili, à 2000m d'altitude. Pas loin de Jean-Luc Dauvergne et du Cerro Tololo. L'appareil photo a été programmé pour prendre des lots d'images bracketées avec des écarts de 1 IL (1 diaph pour les photographes) entre chaque pose. Pendant les 2 minutes et 9s de totalité, le Nikon Z7 a donc pris près de 35 lots d'images. J'ai éliminé les images trop proches des contacts C2 et C3 à cause de la trop grande luminosité de la chromosphère solaire. Au final j'ai conservé 31 lots de 9 images, combinés en HDR à l'aide de Photomatix pro 6. A noter que les images ont été pré-alignées à la mano à l'ancienne :-) Le traitement final de renforcement du contraste a été réalisé sous Photoshop. Jean-Marc
  24. 22 points
    Salut, Pour mes premières rencontres astro, je me suis rendu aux NCN cette année. Pour résumer en quelques mots, vivement l'édition 2020 ! Tout d'abord c'est un super site (camping des Pradines), très agréable pour y passer un séjour, et très adapté pour une rencontre astro (zone dédiée et un peu à l'écart , bien dégagée, de l'espace...). Ensuite, c'étaient une superbe ambiance, des rencontres 😎, des échanges, et une organisation nickel ! A la base, j'y étais allé pour faire plein d'images en CP (j'avais tout un programme), j'en ai fait quelques unes (5 cibles pour une petite mosa), mais finalement j'en ai surtout profité pour discuter, me marrer, mettre un oeil à l'oculaire de tubes de fous, faire des petites sorties nighscapes improvisées, boire quelques bières 😅 Plutôt que de vous faire un compte-rendu détaillé, voici quelques images qui je l'espère sauront vous en faire profiter un peu également. Photos prises principalement avec mon A7S non modifié et le Sony 28 mm. Ma suite princière : Même avec quelques nuages on y va : Et même avec un airglow de dingue : Une rencontre inattendue : Stargazing 😎 Mon projet de mosaïque, 5 tuiles de M16 à M8 Et le résultat : A7Sa, TS Star 71, lightrack, environ 220 poses de 30 sec à 3200 par image. Prétraitement APP, traitement Pix. Image finale à 50%
  25. 22 points
    Bonjour, Cette fois je sort des sentiers battus ( au moins des miens ) , avec cette faible nébuleuse de la constellation du lézard ,qui au repérage m'a semblé très esthétique . Sa partie supérieure a un petit quelque chose du fantôme de Cassiopée. L'avantage de capturer depuis sa terrasse est que l'on peut allonger les temps de pose, l'inconvénient est de subir la pollution lumineuse. Je pensais avoir trouvé un bon remède avec le filtre LPS D2 vissé au bout du correcteur de coma, malheureusement je pense qu'il est responsable de vilains reflets surtout présent dans la longueur d'onde du bleu. Elle est peut être un peu ( trop?) violette , a vous de me le dire. Bref , Newton 200/1000 , moravian 8300, AZEQ 6 , DO L 300sec x 120 , Ha 300sec x 30 , RGB 300sec x (x3) 12 plus d'info astrobin Bon ciel , alain
  26. 21 points
    Re-bonjour ! Dans la foulée, je continue de traiter mes images en retard... heureusement j'en ai quelques-unes pour me consoler de mon été pas top ! Voici donc une image réalisée en février dernier. Il s'agit d'une image "bonus" réalisée entre 2 objets au cours de la même nuit (l'un se couchant assez tôt et l'autre atteignant une hauteur décente assez tard...)... du coup comme ces deux objets avaient le même cadrage de caméra, pas de cadrage bien soigné pour celle-ci, je me suis rattrapé en cropant un peu le résultat final. Il s'agit des galaxies NGC4631 (dite de "la Baleine") et NGC4656, toutes deux appartenant au même groupe dans la constellation des Chiens de Chasse, à environ 25/30 millions d'années-lumière. On pourrait croire à première vue qu'il s'agit de deux galaxies irrégulières, mais il s'agit en réalité de deux galaxies spirales : vue par la tranche pour NGC4631 et barrée pour NGC4656, mais fortement déformée par les interactions gravitationnelles avec sa voisine. Pas mal de régions de formation d'étoiles dans NGC4631 bien visibles en Ha ; NGC4656 est bien plus calme à ce niveau avec seulement quelques régions HII assez peu marquées. La full (et la version non cropée) sont visibles ici : TSA102 - AZEQ6 - CCD Atik Cameras AtikOne6 Filtres Astronomik LRGB + Ha L : 22 x 600s bin1 RGB : 54 x 300s bin2 Ha : 12 x 600s bin2 Total : 10h10 Traitement : Pix & PS 26 & 27 février 2019 Fouras (17) J'aurais aimé y consacrer plus d'heures de poses, mais la météo n'a pas été de la partie, avec de nombreux passages nuageux qui ont limité le temps de pose global... J'espère qu'elle vous plaira quand même ! JB
  27. 21 points
    Une mosaïque de 6 tuiles avec mon ASA10. Commencée en 2017, un vrai marathon. 250 poses, 43 heures au total. Et des centaines d'heures de traitement. J'ai appris des tas de choses sur Pix et Photoshop en traitant cette image. Les nuances de teinte du fond sont dues aux variations de proportion Ha OIII autour des dentelles. L'image du forum est dégradée par les tournants dans les tuyaux du web. Pour vous donner l'envie d'aller voir la full 9144 x 7680 pixels, j'ai rajouté un crop. La full en png est ici, un peu longue à charger, 148 Mo. https://www.dropbox.com/s/72yn9x6r43bltg5/dentelles_v4.png?dl=0
  28. 20 points
    2 fois 15 poses de 20 minutes en Ha et OIII. Avec mon ASA 10, une Moravian 16200 et une AZEQ6 La full est ici
  29. 20 points
    Bonsoir à tous, Ma première Saturne au C14, en LRVB (enfin très exactement une séquence RVB L BVR), depuis les hauteurs de la Bourboule, dans le 63. Soirée du 24 au 25 Août, 22h23 TU. Turbulence importante, 4 ou 5 échelle de Pickering, la moins fâcheuse du séjour de 4 semaines. Caméra 174MM ZWO, Powermate 2x, ADC et roue à filtres Astronomik. F/D: 23 à 0.15" / pixel. Séquence L (90s) R (90s) V (180s) L (600s) B (180s) V (90s) et R (90s) avec la turbulence allant en augmentant. Acceptable au début et mauvais à la fin. Gain de 360 pour tous les filtres, Temps par frame: rouge 32ms, vert 38ms, bleu 87ms, et luminance 14ms. Traitement Pipp, AS!3, R6, Winjupos, Pshop et Xnview... Vous voudrez bien être indulgents, l'exercice est perfectible car: Impossible de déroter ma vidéo de luminance sans faire apparaître des artefacts... Le film est donc composité sur 10 minutes, heureusement pas de détails en longitude perceptibles. La très importante disparité de qualité des couches rouge, verte et bleue, implique des différences de traitements pas facile à gérer. La chrominance est donc molle, et l'aspect global un peu pâlichon avec un disque peu détaillé. Il m'a fallu de nombreuses itérations avant d'obtenir quelque chose de regardable. Voilà la planche des 4 couches LRVB séparées. Merci pour vos retours. A bientôt. Simon
  30. 20 points
    Bonsoir à tous, De retour après un mois sur les pentes du Sancy. Après un essai sur trépied en mode pose courte au printemps ici: Je vous propose une lumière cendrée du 28 Août au matin, avec la fidèle Taka FC 76 sur G11, aplanisseur de champ et Nikon D810. Cette fois avec un temps de pose long, 20 secondes à 100 iso. Une bonne configuration de l'écliptique en août le matin! La lune était à 10° d'élévation, cette photo ne devait être qu'un essai avant qu'elle ne monte, mais une vilaine plaque de cirro-stratus s'est invitée et a caché la lune jusqu'à l'aube. La turbulence n'est certes pas figée, mais la contre-partie est qu'avec un temps long le bruit reste assez contenu. Double clic pour la 100% merci. A bientôt. Simon
  31. 19 points
    Bonjour les amis Voila Christophe m'ayant convaincu de sortir un peu et de tester son site j'avais donc dans l'apres midi fait mes preparation pour la sortie Charge de la batterie et preparation diverse pour bien chargé la voiture Bon on est arrivé un peu tard pour moi surtout pour Juju pour profité de l'accalmie du crepuscule tant pis les images sont assez sympa quand même si la grosse se dandinais gaiment J'ai eu un soucie avec mon Alienware il consomme beaucoup et ma fait sauter le petit convertisseur du coup j'ai travailler sur sa batterie qui ma lâcher au septième ser sur Saturne que j'aurai du pointé avant au vue des 20 ser sur juju pas traité bon j'avais emmener un autre pc moins puissant et on c'est partagé le convertisseur de Christophe mais le boulot etait deja bouclé pour les bonnes images Les Juju au C11 Une bio ser de 60s 8500 images 30/100 gardé 2019-09-13-1845_1-S-L_c11_l4_ap270 2019-09-13-1848_3-6 images-L_c11_l4_ap270 2019-09-13-1849_9-9 images-L_c11_l4_ap270 Saturne etait très correcte jusqu'à la fin de ma batterie apres le vent c'est lever gomment les fin details C11 224 mc une bio ser de 300s 13357 images 1463 gardé 2019-09-13-1927_0-S-L_c11_l4_ap127 2019-09-13-1932_0-3 images-L_c11_l4_ap127 peut etre un peu de bruit je ne sais pas enlever le bruit des couleur et dans astrosurface je voie pas la difference un mix 290MM 224 mc V1 120 seconde seulement a la 290 plus batterie patron 2019-09-13-1942_7-2019-09-13-1941_7-S-L_pipp_c11_l4_ap217_v1 Une V2 2019-09-13-1942_7-2019-09-13-1941_7-S-L_pipp_c11_l4_ap217_v2 Voila de retour a la maison la je shoot pour voir et refaire un peur mes réglages mes et voir collim en testant bon ciel voilé même si c'est pas trop dégueu c'est en deçà de cette soirée ah j'augmente un peu la saturation sur les finales chose pas faite sur les bio bonne soirée et bon ciel Sauveur ps cool Polo ton passage dans ciel et espace Lucien mérite bien un peu de lumière sur sont excellent travail merci a lui et a toi aussi pour cette article Bon j'attend les siennes avec sont C9 on a suréchantillonné comme pour mon c8 avec ma barlow 2.5 a l'écran c'etait très beau division et globe
  32. 19 points
    Hello tout le monde Comme vous avez pu le remarquer, la lune est basse...basse...et mon moral dans les tréfonds... Pas moyen de pointer le gros museau du 305 au dessus du bord du toit...Diantre, je ne vais quand même pas renoncer pour autant ! J'avise ma vieille achro 120/1000 au chômage technique depuis longtemps, cool pas à me tortiller derrière l'APN pour la MAP, et histoire de corser un peu l'histoire je lui colle aussi la barlow x2...si. Donc deux séries à l'EOS 600D de 45 images empilées AS3 puis assemblées sous Gimp, et paf c'est dans la boite ! Finalement, j'aime bien les lunes basses...enfin mon dos surtout !
  33. 18 points
    Salut Voici NGC 6946, que j'ai fait fin juillet et début août. Lors de test pour raffiner mon kit. Les conditions du ciel ont été variables ainsi que les ajustements! Avec le ramassis de tout ça. J'ai produit cette image de ce feu d’artifice stellaire... CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 25 degrés Filtres Astrodon LRVB=205-50-30-50 minutes. Sub de 5 minutes. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement! Martin
  34. 18 points
    Nous ne sommes pas peu fiers de vous présenter notre première image issue de notre setup situé au Chili sur un des sommets qui entourent la vallée de Rio Hurtado et hébergé par Deep Sky Chile. Il s’agit du complexe nébulaire localisé autour de l’étoile Eta de la Carène. Nous n’avons acquis « que » 30 heures de pose car il s’agit d’un objet particulièrement brillant et le rapport signal sur bruit est excellent. D’ailleurs il n’y a aucune réduction de bruit dans le traitement de cette image. Côté technique nous avons procédé en Ha – SHaO dans Pixinsight et Photoshop, en traitant les 3 couches couleurs une fois en starless et une fois avec les étoiles. Les deux ont ensuite été mixés pour récupérer les couleurs qui nous intéressaient, tant dans les nébulosités qu’au niveau des étoiles. Le traitement de la luminance (couche Ha) a été minimal : montée d’histogramme, HDR Multiscale et LocalHistogramEqualization afin d’accentuer les contrastes, pour finir avec une petite réduction des étoiles et un coup de Dark Structure Enhance. Une accentuation des détails a été réalisée dans Photoshop, ainsi qu’un gros travail de correction sélective des couleurs, de la saturation, de la balance colorimétrique… Ci-dessous le tableau d’acquisition et l’image. Nous espérons qu’elle vous plaira ! David, Jean-Michel, Laurent et Marian Pour la full : https://www.astrobin.com/full/3gyulp/0/
  35. 18 points
    Re-bonjour, Voici quelques-unes de mes meilleures images lunaires réalisé en 2019 ,avec cette fois-ci comme instrument mon C11 Ultima pec. j'ai la chance d'habiter un petit village de Haute-Provence (Banon 850m) où le ciel est relativement peu turbulent . PS: pas si mal pour un télescope âgée de 33 ans!
  36. 18 points
    3h de poses à 800 iso par tranche de 30s. Empilement sous Siril, correction par photométrie, correction des niveaux sous CS5, saturation.
  37. 18 points
    La dernière série de la Lune d'aout au Mewlon 250: le 25. Ce matin: pas de capture ! Demain: peut-être Gassendi Le golfe des iris Pour les amateurs de rainures Une reprise de la mosaïque du 21 aout, en plus claire: Mewlon250, filtre vert, Barlow 2x, ASI174mm. Et même Saturne, issue d'une capture de 5 min au Mewlon avec l'ASI224: Jean-Yves
  38. 18 points
    Bonjour Voici une autre nébuleuse planétaire de Céphée, Ic 1454 (ou Abell 81) qui est quasi ronde, de teinte verdâtre avec une diametre de 30" d'arc pour une magnitude de 14.5 environ. Son étoile centrale de magnitude 19 est bien détectée, 3 autres étoiles beaucoup plus faibles sont vues en transparence derrière l'anneau de la nébuleuse. Elle est relativement "facile" avec la ST10 à 0.5" d'arc et sa structure ainsi que son étoile centrale apparaissent bien avec une pose de 3 ou 4 mn. Le petit "soucis" est la présence dans le champ de l'étoile de magnitude 7 qui forme un véritable phare d'avant plan, pas facile à intégrer dans l'image. Mais on ne peut pas l'éviter et il faut faire "avec". Selon mes calculs cette étoile de 7eme magnitude serait 30 000 fois plus lumineuse que la petite étoile centrale de la nébuleuse. Ciel périurbain de la Métropole Lilloise, SQM 19.2, seeing pré image 1.3 - 1.4" d'arc. Pose de 80 mn, couleur issue d'une version précédente. Traitements Iris et PS CS2, deblooming automatique avec MaximDL. Image 2000 pix : recadrage sans la grosse étoile : Une 'tite brute, pour "voir" l'image apparaitre après 3mn 30 de pose sous un bon ciel (calme) : Amicalement Christian http://www.astrosurf.com/chd
  39. 17 points
    un vieux fantasme que de pouvoir réaliser cette neb avec un peu de focale bon c'est fait depuis le Sud de l'Oise (phare de la Tour Eiffel visible) mais SQM20.3 si vous aimez n'hésitez pas à liker sur astrobin QHY247c RC250 SV de l'obs CPAFO 180x200s Binx2 pour la L 28*200 binX1 pour la couleur (oui je sais d'habitude on fait l'inverse) pollution lumineuse et lune ne facilitent pas les choses, mais c'est meilleur quand c'est dur d’après ma femme edit nouvelle version, plus soft ancienne version
  40. 17 points
    D'abord, petit CROA, ce matin, sur le plateau de Calern, vers 4 h, je pointe Uranus avec le télescope de 1 mètre Epsilon de l'Observatoire C2PU. L'oculaire de 42 mm me donne près de 300 x de grossissement, Uranus est brillante, tellement brillante que je prends un bon moment pour trouver les quatre satellites, Ariel, Umbriel, Titania et Obéron. Ensuite, photo, avec le D4 en mode photo et en mode vidéo. Les satellites sont en 30 secondes de pose, à 12 800 ISO et à F/12. La planète en gros plan est prise en 5 minutes de vidéo, à 2000 ISO et 30 images/seconde, toujours à F/12. Un grand merci à Jean-Pierre Rivet et David @Vernet
  41. 17 points
    Salut les amis, les conditions n'étaient pas si mal pour une lune aussi basse chopée bien après le méridien ! C8 + powermate 2X + Sony A7s en mode APS-C. 4 films de 1800 images environ, 300 retenues par film, traitement AS3 et Iris ( saturation à 140% ). La version à la taille de 100% : Version pour le fun à 60% : Comme les conditions me semblaient pas trop mal, j'ai mis ensuite la barlow Explore Scientific 3x, bon là c'était peut-être un peu osé. Ceci dit j'avais quelques doutes mais il me semble bien que l'A7s avec son mode vidéo normal AVCHD rend mieux voire beaucoup mieux que EOSMovrec avec un Canon. Deux morceaux :
  42. 17 points
    Bonsoir à toutes et tous , Conditions pas top……… on s'habitue , comme toujours , turbu de malade ……… pareil , les avions ………… aussi , super ! Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement avec AS!3 et R6 . Jupiter en RGB à 19h13 TU le 02/09 , caméra ASI 224MC + Barlow TV X3 + ADC PA . à 19h21 TU . Saturne en RGB le 02/09 à 19h51 TU , caméra ASI 224MC + ADC PA + Barlow TV X3 . je vais essayer de renouer avec cette planète à la c.. comme dirait not ami Valère , tiens………... l'est où le bougre ? il doit être très pris avec des dérotations de vidéos ……………... avec Winjupos en IR 742 à 20h35 TU , caméra ASI 290 MM + Barlow TV X3 , pas d' ADC . CH4 capture de 10 mn à 20h56 TU , caméra ASI 290 MM + Barlow Clavé x2 , pas de dérotation vidéo . les sat à 20h50 TU . simulation avec Winjupos le 02/09 à 20h50 TU . et la p'tite version dérotée de 10 mn avec Winjupos , qui fait toujours plaisir ………… même les sat sont de sortie *********************************************************************************************************************************************** Allez , pour le même prix , j'vous mets une p'tite anim faite hier soir …………………. comme tous les soirs , pourris ! animation de 35 img le 03/09 de 19h12 à 20h25 TU , c'est pas fameux …………….. mais j'ai pas mieux pour l'instant Michel
  43. 17 points
    La suite de cette folle semaine lunaire: les 23 et 24, et toujours ce bon seeing matinal. J'ai mis certaines images dans les deux sens (endroit/envers) Le 23: Ptolémée, Alphonse et Arzachel en lumière superrasante: Une mosaïque de 3 images (cliquer dessus sinon définition dégradée !) Un zoom sur Clavius: Le 24 aout: Sa majesté Copernic: Ma préférée: la golfe des Iris: Mewlon250, Barlow 2x avec un peu de tirage, ASI174mm, filtre vert . Jean-Yves
  44. 17 points
    Salut à tous, voici une image de ngc7331 et le quintet de stephan que j'ai terminé de capturer hier soir sur le plateau de calern près de Nice. L'instrument utilisé est toujours mon newton skywatcher 200/1000 avec correcteur de coma TSGPU et la caméra une asi1600mm refroidie à -15c. j'utilise une roue à filtres zwo avec les filtres LRGB de la même marque. la monture est une skywatcher eq6R et je guide au diviseur optique et l'asi290mini. L: 49x3min soit 2h27 RGB: 3x21x3min soit 1h03 par couche couleur. pour le traitement j'ai utlisé une super luminance en additionant toutes les couches avec DSS. Siril pour la composition RGB, puis photoshop pour l'assemblage et le traitement final. il y avait un peu d'humidité en fin de nuit qui m'a fait foirer quelques poses dans la couche bleu mais j'ai sauvé les meubles tant bien que mal. Pour la full suffit de cliquer dessus. ou bien le lien atrobin: https://astrob.in/jzktw7/0/ bon ciel et bonne rentrée à tous
  45. 17 points
    Bonjour à tous, Voici une image de M57 acquise pendant mon séjour aux "3 nuits sur Mars", fin juillet début août. J'ai pris mon courage à deux mains pour déplacer l'engin, alléché par les dire d'amis qui me promettaient peu de turbulence sur ce site. Je n'ai pas été déçu car la première nuit sur les 3 fut exceptionnelle de ce point de vue. La meilleure brute montre une fwhm de 1.39", ce qui est une valeur inégalée pour moi avec ce setup, et de très loin! Les autres nuits furent moins bonnes, mais on se doute qu'une stabilité pareille n'est pas constante d'une nuit à l'autre. Pour le reste, j'ai fait 29 poses de 10mn en Ha en bin2, 7x5mn par couleur en bin2, 14x5mn en luminance en bin1 (je regrette maintenant de n'avoir pas fait plus!) et une petite comparaison CCD / CMOS visible ici. Assez difficile au traitement vu les différences de luminosité dans cette image. Je pense que j'aurais pu pousser un peu plus les curseurs au centre mais j'aime bien la relative douceur ainsi obtenue Avec mon fidèle newton 253/1472 (paracorr2) en voyage, CCD ICX814, iris et photoshop CS2 pour le traitement. Nathanaël Clic-clic pour la full Une brute: Conditions de prise de vue :
  46. 16 points
    Debout 1 h 30 ciel très stable, Lune haute, pratiquement pas de turbulence entre 2 h et 3 h. J'ai fait une soixantaine d'avi en deux heures. En voici trois. Toujours C11 zwo 290 MM filtre Astronomik rouge. 300 images sur 3000 (j'aurai dû monter à 4000 voire plus vues les conditions. Traitement Autostakkert et Registax 6 et PS 3. J'aime bien Yerkes; pas vu le pont O'Neil Maintenant il reste du boulot pour tout traiter.
  47. 16 points
    Salut, Dernière sortie avant l'arrivée du mauvais temps Direction la Lune cendrée, fusion de 20 expositions différentes à 100iso, 80ED + Canon 700D Puis la petite nébuleuse planétaire, NGC 7662, " La boule de neige bleue " qui porte bien son nom ! C8 + ASI 120 MC, addition de 490 poses de 5s, gain 70%, Daniel
  48. 16 points
    Salut J’étais moi aussi au rendez vous ce matin avec ces deux belles comètes. C8 à f/6.3 et A7s, 10mn par tranches de 30s. Yoann
  49. 16 points
    Bonjour tout le monde . Hier soir, ayant observé un médiocre seeing sur Jupiter je me suis tourné par dépit ... vers le ciel profond qui ne me branche pas plus que ça , mais le ciel breton était bien beau et ici faut vite profiter Donc, le C11 avec un réducteur R.05 en 31.7 , bon ça déforme pas mal, mais à F/D5 ça fait bien des photons qui passent.. C11 +Réducteur R.0.5? asi224mc et filtre uv/ir cut Sharpcap , vitesse 1s , gain=425 il y a plusieurs vidéo totalisant environ 2h de poses. Partisan du moindre effort , PIPP pour assembler les vidéos et retrait de la vidéo Dark . Traitement AS3, puis passage dans Phot.Shop pas de bricolage, seulement "Niveaux Automatiques" et courbes . C'est pas du grand art, mais ça occupe...sainement :-)) Bernard_Bayle
  50. 16 points
    Bonsoir à tous Sans être prétencieux, deux belles images des planètes géantes gazeuses Jupiter et Satune, toutes deux prises dans la nuit du 5 au 6 juillet 2019 à Banon (Haute Provence.) J'ai utilisé mon télescope Celestron 11 Ultima et une caméra vidéo couleurs ZWO ASI 120 MC. Chacune des deux vidéos est constituée de 5000 images brutes, dont les 10% les plus nettes ont été compositées pour fournir les images finales ci-dessous. Les conditions atmosphériques étaient «moyennes» cette nuit-là. L’image de Jupiter nous montre aussi son second satellite galiléen, Europe.