Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 03/17/24 in all areas

  1. 58 points
    Bonjour les amis, comme vous le savez, la team Omicron aime beaucoup les galaxies naines, surtout lorsque le T1000 permet de les résoudre en étoiles. Nous vous en avons déjà proposé plusieurs, satellites de la voie Lactée ou de M31. Pour cette fois, malgré une météo très défavorable (de merde donc que nous subissons tous ces derniers temps), nous avons réussi à terminer un objet très difficile, car il est proche de la très brillante étoile Regulus du lion. @Superfulgur l'avait commencé fin 2022 en luminance avec 1h30 au foyer du T1000 à f/3.2. Nous avons eu 6 nuits récemment pour la finir. La météo a fait qu'on a juste réussi à rentrer du RVB, tout juste, pour la présenter (environ 3x 45mn). Nous avons fait un choix d'interprétation assumé : Effacer complètement la présence de Regulus, qui accompagne toutes les images de cette galaxie, pour la remettre dans la profondeur du vide. Quand on a eu cette idée, j'aurais dû la fermer en fait... Le traitement a été d'une rare complexité. Je n'en dirai pas plus, les brutes LRVB stretchées sont en dessous . On est super contents de vous présenter cette voisine. Elle a des airs d'amas globulaire, mais c'est tout un autre monde là, beaucoup plus loin avec des étoiles entre Mag 21 et 24. J'espère qu'elle vous plaira et que pour la prochaine dispo du T1000 on aura du ciel. Bon ciel à tous : Juste pour le fun, quand on a accès à un T1000 c'est pas toujours reposant . Les LRVB (non mais halos quoi...) : Et enfin le lien Astrobin :
  2. 57 points
    Salut vous tous On a été choyé dans le sud du Québec pour le passage de cette magnifique éclipse. Pour l'occasion je me suis déplacé à Venise-en-Québec chez un collègue de travail (retraité lui aussi). Mon autre copain André Bergeron avait installé la veille son C11 Edge presque juste pour moi!!! Mille merci mon Chum!!! Alors voici ce que nous avons réussi à sortir. Tout d'abord, le setup Canon RP au foyer du C11 Edge Et ma vielle T3I de Canon et une 100-400mm Mon copain André en attendant l'éclipse. Moi au commende des cam et du scope La partielle. La totale avec quelques protu! Un aperçue du ciel 2 minutes avant la totalité Quelques détails de la couronne malgré les nuages. Extrêmement difficile à sortir Comme j'étais subjugué par cette évènement cosmique j'ai pas réussi à capturé la bague à diamant au foyer du C11. Mais, j'ai tout de même cette petite à 130mm de focal Et pour finir un petit montage. Ajout de ce nouveau montage, Ou l'on voit la progression de la lune sur les protubérances. Je dois avouer que les photos ne reflète pas ce que l'on voit en visuel. je suis encore renversé pas ce phénomène cosmique En espèrent que vous allez apprécier Bon visionnement mes cousins! Martin
  3. 52 points
    Bonjour à tous, je suis heureux de vous présenter un projet qui me tient à cœur depuis de nombreuses années... Etant originaire de la vallée du Vicdessos en haute Ariège, j'ai depuis toujours eu ce rêve fou de créer mon propre observatoire...c'est un peu le résultat d'une vie de passion pour l'astronomie ! Depuis plusieurs mois je m'oriente de plus en plus vers mon chez-moi d'origine avec cette fois ci un projet qui devrait, je pense, en ravir plus d'un... le voici C'est un rêve que j'ai en tête depuis déjà plusieurs années...en fait depuis toujours, pour cela nous venons d'acheter le terrain de 1305m² et le premier PC a été accepté pour notre chalet. Je ne remercierai jamais assez ma compagne Cécile de s'être autant investie dans ce projet d'observatoire astronomique qui n'est pourtant pas le sien...elle aura été présente à tous les niveaux ! Ouverture en ERP - 19 pers (sur le même terrain) prévue fin 2026, dépôt du permis de construire en Avril 2024. • L’observatoire astronomique du Val de Sos sera spécialisé sur l’observation solaire à haute résolution, images destinées au CNRS de Grenoble, mais les observations seront accessibles au public sur place avec 2 lunettes spécialisées de 204mm et 228mm de diamètre. Ces observations solaires seront également accessibles aux groupes scolaires dans les établissements (lunette VAF de 150mm qui se déplace aisément). Il permettra aussi de former les enseignants à l’astronomie du primaire à la faculté + Initiation à la spectroscopie. Il offrira des instruments d’observation (télescopes) de gros diamètre 360, 410, 510 (et 800mm en prévision) accessibles au public mais biens d'autres instruments...lunettes 80mm et 150mm APO, Newton 205 et 275mm F/3.3, coronographes 95,150 et 225mm F/13. Il offrira une plateforme pour handicapés avec une paire de jumelles géantes de 25x100mm et des télescopes mobiles. L'observation de nuit de l’observatoire astronomique du Val de Sos comportera aussi une particularité singulière : un appareil photo numérique dédié, permettra au public de voir les objets du ciel profond en mode liveview et de repartir avec des images de la soirée (ce qui est déjà fortement apprécié). • L’observatoire astronomique du Val de Sos offrira aussi une assistance technique et la possibilité de contrôler et retoucher les optiques des instruments d’astronomie tels les miroirs de télescopes : étude des surfaces paraboliques, sphériques, retouches des formes au polissage, retouche de la rugosité de surface (qualité du polissage) + bulletin de contrôle (atelier d’optique) , contraste de phase, étoile artificielle et mise en état sur le terrain + collimation (alignement optique de tout télescope et toute lunette) + retouche de la mécanique du tube (barillets, porte oculaire) et des montures. (atelier de mécanique) Il offrira aussi des ateliers de prise en main pour le public de son propre matériel astronomique ou photographique, ainsi que des ateliers sur le traitement d’images astronomiques avec la manipulation de divers logiciels prévus à cet usage : Autostakkert 4, IMPPG, Atrosurface, Iris, Siril... ainsi que l'assistance et la mise en œuvre des instruments chez les particuliers. Il réalisera des sorties nature avec repérage de la faune et de la flore + prise de vue avec son propre matériel photo et traitement d’image en salle de cours. Depuis 2 ans, nous avons organisé en partenariat avec l'OT de Haute Ariège et le PNR des observations nomades (sur Vicdessos, Goulier, Tarascon, AX, Suc...) ainsi que des collaborations avec certains partenaires (le Dahu ariégeois - Denis Wohmann), le camping le Malazéou d'Ax, sur différents sites (Montségur, Monts d'Olmes, Comus etc) : environ 600 personnes touchées. Nous avons aussi eu des demandes de comités d'entreprise intéressés par des événements astro. Nous avons reçu de nombreuses personnes venant de la vallée d'Ax et de bien d'autres vallées. Le projet s'inscrit aussi dans le cadre de l'attraction touristique de la vallée de Vicdessos et plus largement de haute Ariège, il pourra offrir une raison supplémentaire à l'offre existante de venir dans cette vallée. Par exemple, depuis plusieurs années maintenant, le centre de Suc accueille sur 4 jours en mai un groupe de 70 passionnés de l'astronomie-astrophysique (et quelques professionnels ) qui vient spécialement assister aux conférences et soirées (ou journées) d'observation du ciel (séjour qui se renouvelle tous les ans). Ce projet d'observatoire peut aussi être une réponse à une diversification des activités et notamment quand la neige n'est pas au rdv certaines années. Nous attendons maintenant les devis et retours des constructeurs afin de mettre ce projet sur pied , merci aussi à Adèle Collet architecte. On essaie de trouver quelques aides , nous allons aussi mettre en ligne une cagnotte participative pour ceux et celles qui souhaitent apporter une petite aide financière, mais de toute façon je le ferai quand même ! Merci d'avoir lu jusqu'au bout Phil : photoastro.com, même nom via FB Instagram : astrotozzi Le logo (déposé) La salle de cours ERP - 19pers. L'observatoire à ossature bois et toit coulissant L'étage Sur place... Le RDC Le gentil organisateur et la lunette 204mm continuum + H-alpha au centre de Suc Soirées Dahu Ariégeois site de Montségur Soirée publique au Port de Lers 1517m Journées solaires au village de Vicdessos Une partie du matos qui sera à disposition : Newton 510mm F/4 + Lunette 228mm H-alpha + Lunette 204mm continuum Jumelles géantes 25x100mm pour PMR (handicapés) Newton 360mm F/3.7 spécial photo en livewiew + SonyA7s + filtre duo narrow band Ha/OIII Soirée publique au Port de Lers 1517m
  4. 49 points
    Avril 2024 : Finalement c'est au Québec qu'il fallait venir, avec une météo printanière alors que les spots supposés plus surs (Texas...) étaient sous les nuages. Autant dire que ce cadeau était amplement mérité vu les conditions défavorables depuis des mois qui nous laissaient peu d'espoir quant à l'issu de cette journée. Finalement, il fallait se déplacer vers l'Est du Québec, proche de l'observatoire du Mont Mégantic (qui a diffusé en direct avec 2500 personnes sur le site) pour être sur d'éviter les cirrus qui arrivaient du Sud-Ouest. Nous étions en petit groupe et en famille dans la ville de Coaticook, où on produit d'excellentes crêmes glacées... Partie rurale du Québec dans la région nommée Éstrie, le parc des gorges (superbe endroit) nous a accueilli pour poser nos télescopes. Le beau temps se maintenait et les prévisions météo se confirmaient (gros merci à Allan Rahill pour son suivi quotidien qui a permis de nous placer au bon endroit) puisqu'à l'horizon ouest se profilaient des cirrus... Plus que tout, je ne voulais pas revivre l'éclipse de 1999 où nous étions toute une bande de joyeux lurons dont certains sont encore ici et qui nous a fait la désagréable surprise de voir les nuages arriver pile au moment de la totalité... Pour repartir aussitôt l'éclipse finie... Bref. Là, ça n'allait pas arriver, promis ! Juré ! Quelques temps après le premier contact : La tension montait, la température baissait drastiquement... La totalité s'approchait... 2mn !.... 1mn !.... On enlève les filtres ! L'émotion submerge, la couronne apparait alors que le soleil brille encore de l'autre côté ! WOW ! Les grains de Baily ! On y est !!! On crie, on saute, on voit ça, tout le monde autour est sur excité ! PURÉE quel sensation !!!! Les protus vues plus tôt au PST apparaissent clairement à l'oeil nu autour du disque, d'un rose/rouge vif ! Incroyable !!! L'éclipse est totale, le script pour automatiser les vues fonctionne... Mais pas en boucle ! M.... Vite je le relance... Les vues s'enchainent, l'émotion intense aussi. Nous avons 3mn 29s pour graver tout cela dans nos mémoires ! Je prends ma petite de 4 ans dans les bras, elle me demande pourquoi il fait nuit et froid... Une version HDR de la totalité : Et une autre avec la couronne proche mise en évidence : Les 3mn s'écoulent... Un moment bref mais une éternité en même temps Les protus toujours plus belles apparaissent à l'ouest C'est magnifique, on ne sait plus quoi faire sinon prendre en pleine face ce spectacle fantastique avec une couronne qui entoure complètement le soleil montrant mille nuances argentées autour du disque noir d'encre. Les grains de Baily apparaissent de l'autre côté, les 3mn 29s de bonheur intense viennent de nous passer dessus... La totalité est finie. La Lune s'en va, nous sommes tous boulversés... Pas envie de partir, pas envie de passer à autre chose. Cette éclipse était pour moi et beaucoup d'autres un moment exceptionnel de nos vies. N'oubliez pas de partager ça avec les gens que vous aimez si vous allez voir la prochaine, c'est intense ! En finissant ces quelques lignes, j'ai la gorge nouée et les larmes aux yeux. Je ne suis pas encore redescendu de mon nuage et tout le monde autour de moi est dans le même état... Je n'ai qu'une envie désormais : en voir une autre ! En Islande, Espagne ou Australie, je sais que j'en verrai une autre ! Merci d'avoir tenu jusqu'au bout de cette lecture ! Jean-Christophe
  5. 49 points
    j'ai eu une courte trouée dans les nuages mercredi soir juste avant que la lune se lève entre 20h30 et 21h pour essayer de capturer la comète du moment. niveau matos c'est un Sony A7III et objectif 85mm ouvert à F2.8. la photo de la comète est issue d'un compositage de 75x20 secondes soit 25 minutes de pose à iso1600(guidage avec monture omegon mini track lx2 à ressort qui marche bien quand la focale est pas trop longue) pour le premier plan c'est un stack non guidé de 10x20 secondes avec exactement les mêmes réglages et matos. traitement photoshop et pixinsight. bon ciel et bonne chasse à la comète à tous
  6. 49 points
    Lors du précédent maximum du cycle solaire j'étais déjà allé à la chasse aux aurores à Tromso (Norvège) en octobre 2013 puis en Islande en février 2015. Cette année j'avais programmé un séjour d'une semaine à Sirkka (Laponie, Finlande) début mars (pas de lune) mais depuis que je surveillais la situation là-bas j'étais dépité avec un ciel très souvent couvert et une activité aurorale médiocre. Finalement, j'ai eu de la chance car pour ma 2ème nuit sur place (dimanche 3 mars), tous les signaux sont passés au vert avec un ciel prévu clair (pas à Sirkka même mais à environ 30km au nord-ouest près du lac Jerisjärvi) et des indicateurs d'activité très prometteurs : Kp vers 5, densité du vent solaire importante (18 particules/cm3) et champ magnétique interplanétaire (Bz) orienté sud. D'ailleurs, cette nuit-là des aurores ont été vues depuis la France : https://www.cieletespace.fr/actualites/la-premiere-aurore-boreale-vue-en-france-de-2024. Le spectacle était grandiose et j'ai engrangé quelques centaines de photos (poses automatiques pour faire ensuite des time-lapse). Voici une petite sélection : Technique (pour les 2) : Canon EOS 6D mark 2 avec fisheye Zenitar 16mm sur trépied, pose unique de 3s à 2.8 et 6400 ISO. Traitement très léger avec un simple "contraste automatique" PhotoShop. Technique (pour les 4) : Canon EOS 6D avec zoom 24-105 à 24mm sur trépied, pose unique de 6s à 4.0 et 6400 ISO. Traitement très léger avec un simple "contraste automatique" PhotoShop Comme on me fait souvent remarquer que les couleurs révélées par les photos ne sont pas perceptibles à l'œil nu, j'ai bricolé sous PhotoSHop ce petit comparatif : Au centre l'image telle que sortie du 6D. A droite après augmentation du contraste sous PhotoShop. A droite une simulation de la perception visuelle en gris verdâtre principalement des zones vertes (maximum de sensibilité de nos bâtonnets en vision nocturne), les rouges étant quasiment invisibles sauf si très intenses. J'ai commencé à composer un 1er time-lapse résumant environ 1h de prise de vues (fisheye) et vous pouvez trouver une version béta ici : http://www.mfavret.fr/Astro/Aurores/2024/AuroresS1beta.mp4 Les "flash" sont les voitures qui passent sur la route au bord de laquelle on avait trouvé un parking pour s'arrêter observer et vers la fin les images se voilent en raison du givre qui se formait sur l'objectif (j'ai dû "jeter" 20% de la série).
  7. 48 points
    bonsoir à tous ! Comme je ne vais certainement pas imager pendant au moins une bonne année, cause déménagement, je m'amuse à traiter certaines de mes images dont j'ai gardé les vidéos ! Du coup, j'ai eu l'idée, idée qui n'est pas vraiment nouvelle puisque Luc Cathala avait déjà fait de même il y a quelques années, de créer un post pour ce magnifique cratère, alors n'hésitez pas à afficher vos plus belles productions de Clavius, je pense que ça va être enrichissant, si les ténors pouvaient passer par là ça serait sympa. Pour info, il s'agit de mon Clavius le plus résolu, réalisé au Skyvision 350 Mt et d'une barlow 1.37 x Siebert Optics couplée à une caméra Zwo IMX 174mm. A+ Will
  8. 45 points
    Bonjour à tous, Avec André Vaillancourt, Pierre et Chantale, nous sommes allés à Mégantic pour voir l'éclipse totale du 8 avril. 1h15 pour l'aller. 5h30 pour le retour. Nous avons été pris dans le trafic. Le ciel était merveilleusement extraordinaire, ce qui est totalement inhabituel au Québec, en avril. André est un grand du visuel et Pierre, un grand de l'astrophotographie. Et moi, moi. Eh bien franchement, j'ai l'impression d'avoir gravi quelques échelons en une journée. Le bonheur pur ! Une éclipse totale, il faut le vivre pour comprendre ce que c'est. Réaliser que tout s'assombri. Les phares qui s'allument. La montagne qui tombe dans la nuit. La température qui chute. L'émerveillement collectif qui s'entend. Puis, au moment ultime, moi qui crie que je ne vois rien. André me dit ''Enlève le filtre du téléobjectif''. Dans l'euphorie, j'avais oublié. Il me manque donc le premier anneau de diamant. Je me suis bien repris avec le deuxième et deux fois plutôt qu'une. Pierre avait aussi oublié d'enlever son filtre. 3 min 27 secondes, ça passe tellement vite ! Après quelques photos très rapide, je me suis levé et j'ai contempler en visuel, yeux nus. Vous n'avez pas idée comme c'est beau !!!! Canon 300/4 L IS ULM sur Star Adventurer et Sony a6500 Filtre solaire feuille Baader J'ai laissé les iso toujours à 100 et n'ai ajusté que les temps de pose. Traitement Astrosurface. C'est fou comme tout s'accélère dans les dernières dix minutes avant la totalité ! Pas facile de tout gérer avec l'émotion qui monte en flèche. Et j'ai réussi !!!! Éclipse phase un, avant que le soleil soit dévoré par la Lune Le début du festin lunaire : La totalité : L'anneau de diamant L'anneau de diamant juste avant de remettre le filtre Magnifique ! Magique ! Extraordinaire ! Grandiose ! Divin ! Vos commentaires sont les bienvenus Julie
  9. 40 points
    Bonjour à tous Quelques photos prises mardi soir de notre voisine depuis le Pic du Midi. La turbulence était tout juste correcte pour le Pic et m'a obligé à conserver le filtre rouge pour les acquisitions. Elles ont été faites avec un Dobson Obsession motorisé de 500 mm, une Barlow x 2.5 et une caméra ASI 290mm. Addition de 400 images sur 2000 avec AS4! et traitement Astrosurface. Patrick
  10. 38 points
    Bonjour tout le monde Dunes de l'Erg Chebbi Merzouga , quand le soleil se lève pendant le vent des sables , face à la Lune.... EOS600D + Télé....aucun filtre ..sinon les poussières sableuse.. Bernard_Bayle
  11. 37 points
    Tout est déjà presque dans le titre !!!! Deux belles nuit sur NGC4565. La qualité d'une des deux nuit était vraiment topissime. Je vais essayer de poster une video du blink de pix pour l'illustrer Détails sur mon site : https://planetediy.fr/index.php/2024/03/24/ngc-4565-capturee-en-deux-nuits/ Détail du matériel utilisé : TS-ONTC HYPERGRAPH 10″ 254/1000 (Fd4) Correcteur Réducteur 0,85×3″ soit 863mm (Fd3,4) EQ8R-Pro sur Pilier Acier DIY ZWO ASI2600MC DUO + Optolong Clear 2″ ZWO EAF ZWO EFW 5 positions 2″ Temps intégration total de 7.26h 83x120s Gain=100 (-20°C) 135x180s Gain=100 (-20°C) 40 Darks Gain=100 40 Darks Flat Gain=100 40 Flats Gain=100 Traitement PSD / Pixinsight La Full est sympathique même si quelques nuits supplémentaire ne serait pas un luxe.
  12. 37 points
    Bonjour à tous Après de nombreuses années d'absence, je construit ma nouvelle coupole (c'est la deuxième). Voici en image l'avancement des travaux
  13. 37 points
    Allez je me lance...Mais Will a mis la barre haute ! Faite au T500 le 23 mars 2021. Jamais pu faire mieux depuis, la météo des printemps 2022 et 2023 (et pour l'instant 2024) ayant été très mauvaise T500/2000 + barlow Filtre rouge 610 caméra ZWO 178mm 400 images sur 4000 Bon si certains membres du forums postent leurs images, ça va faire très mal donc je profite d'être le 2è à jouer petite remarque: l'image Will est prise en phase lunaire descendante, la mienne en phase montante
  14. 35 points
    Ceux qui me connaissent se doutaient que j'allais faire le voyage pour cette éclipse. D'autant plus que le voyage était court pour moi, seulement 5 heures de route au minimum (J'habite à Starkville, dans le Mississippi). Comme pour 2017, j'avais prévu d'automatiser au maximum pour prendre plein de photos tout en profitant du spectacle. Plusieurs changements: l'utilisation de Solar Eclipse Maestro plutôt que mon propre code pour contrôler les appareils photo (j'ai acheté un mac d'occasion juste pour ça) et utilisation d'une ASI2600MC sur le C11 Hyperstar. Ça faisait 10 ans que je l'attendais cette éclipse, mais comme un con je m'y suis pris à la dernière minute (= les 3 dernières semaines) pour tout préparer. Le boulot, les obligations de la vie de tout les jours, et le peu de temps dispo pour l'astro bien bouffé par mes observations d’astéroïdes et de T CrB depuis le début de l'année. Le week-end précédent l'éclipse arrive, et je fais un test de mon système d'ouverture fermeture automatique des filtres solaires entre deux updates des modèles de météo : Pour les plus attentifs d'entre vous : le bout de scotch sur le filtre solaire du C8 vient d'un test foiré (le filtre s'est retrouvé au sol) en 2017. J'ai refait le filtre dimanche matin avec de l'astrosolar tout frais... La météo joue avec mes nerfs, et j'hésite entre plusieurs options : aller chez des amis dans l'Arkansas avant de camper dans la Ouachita National Forest ? Tailler la route pour Bloomington, IN (j'y ai habité 7 ans) ? Au final, je vais passer la dernière nuit avant l'éclipse dans un motel au Nord de Memphis. 20 heures : je m'aperçois que j'ai oublié la bague T2 pour un des télescopes !!! Horreur !!! Finalement, je trouve la bague au fond d'une boite. 23 heures : dodo. 1h45 du mat: réveil pour aller sur site, un point d'accès à un plan d'eau à côté de Pocahontas, AR (https://maps.app.goo.gl/hAvEhhrT7ZS7ZJBeA) Je veux éviter la foule, et je me dis qu'un emplacement sans toilettes ni rien, un chouillat éloigné de la ligne centrale (3min57 de totalité "seulement") ça devrait le faire. J'arrive sur place vers 4h30, il y a un camping car un une voiture. Bref, il reste beaucoup de place. J'installe le C8 et le C11 pour faire une rapide collimation avant le lever du jour et je vais faire une petite sieste dans la voiture (ça fait plusieurs jours que je dors très peu et je commence à sérieusement manquer de sommeil). Vers 8 heures, je reprends l'installation et je fais connaissance avec mes voisins (un couple d'étudiants du Colorado, très sympa), le park ranger et le sherif local qui viennent voir ce qui se passe. Deux autres personnes viennent se mettre en place. Je discute, je file un filtre solaire de rab à un type un peu bizarre qui m'explique que son télescope a été renversé par le vent. Le temps passe et au final je suis ric-rac pour avoir tout prêt pour l'éclipse. Pour bien comprendre l'ampleur du truc, voici une photo : (Full resolution : https://photos.smugmug.com/photos/i-rdmQdXf/0/9BfdHtGdzzvsKjtDttFrPqDhssM5mfvjRCVtHdff/O/i-rdmQdXf.jpg) De gauche à droite : Le C8 (sur une AVX) avec un Canon 6D. Le C11 Hyperstar avec un ASI2600MC duo sur CEM70. Le filtre solaire n'est pas bien centré, mais il y a un gros diaphagrame en carton pour fermer un peu le télescope, avec juste un petit trou de 4cm de diamètres histoire de ramener le truc à F/~13. Hé oui, le F/1.9 du hyperstar est tellement lumineux, que même à gain zéro et 32usec (le plus rapide possible), le soleil est surex. Il faudra donc retirer ce truc à la main pour la totalité. La 80ED avec un Canon 6D + un Canon 5DM2 équipé d'une optique 24mm sur la Avalon M-Zero. Votre serviteur... La 100ed et le Lunt 60DS pour faire du visuel. 12h30, ça commence ! J'observe dans le Lunt (H-alpha) et j'annonce aux quelques personnes autour que C3 va être particulièrement spectaculaire à car il y a une protubérance d'un fort beau gabarie (ma foi...) dans la zone qui correspond aux grains de Baily pour C3. Une petite image prise au smartphone (hyper basic) à l’oculaire du Lunt: Vous la voyez cette grosse protu (en bas à droite) qui va se faire bouffer par la lune ? Comme d'hab, le temps passe vite et semble accélérer au fur et à mesure que l'éclipse progresse. Des ouvriers qui bossent sur le réseau de distribution d'électricité font un passage. Je leur montre l'éclipse dans les deux télescopes réservé au visuel. Réflexion de l'un d'eux : "I bet you can even see Jesus with such an equipment." Pas besoin de traduction. On est bien aux US (fuck yeah). Deux petites images des phases partielles, prises avec le C11, sévèrement diaphragmé (4 cm !!!) mais on voit quand même des détails (ça me donne envie de faire du solaire à F/10 sur ce système): (Full: https://photos.smugmug.com/photos/i-NMphSmz/0/CHsbB2pQVw8DFQthMPtcRtw848bQGnRzrz2vfPWrK/O/i-NMphSmz.jpg) (Full: https://photos.smugmug.com/photos/i-xFLgt9n/0/pqjgpVmxQF3CH6cCsZ3R5tXQ3x9cWJzW5rnkDks7/O/i-xFLgt9n.png) A 5 minutes du moment crucial, un groupe d'ouvriers du réseau électrique se pointe, je les laisse observer au télescope tout en me préparent pour C2. Le grans moment arrive, c'est magique, comme toujours. Je dois faire quelques opérations "à la main" (retirer les filtres solaire, un bug dans mon programme bloque l'ouverture automatique !!!) et retirer le diaph sur le C11. Je voulais utiliser les 30 premières secondes pour affiner la mise au point sur le C11, mais je suis trop pris par le moment. A l'approche de C3, la grosse protubérance devient bien visible, même à l’œil nu. Je suis scotché l’œil dans le Nagler à la 100ed. Je veux regarder tout, la corona, tout, mais mon œil est attiré par cette protubérance, comme un bout de féraille est attiré par un aimant. Elle est tellement (trop) lumineuse que ça éblouie, mais quel spectacle. Les zones les plus lumineuses apparaissent blanchâtres, le reste un rose très délicat. On voit plein de détails dans cet arc, comme des lignes. J'ai du laisser échapper 2 ou 3 jurons de plaisir, en anglais et en français... J'ai aussi jeté un (très) rapide coup d’œil au Lunt pendant la totalité. Vision étrange, un peu fantomatique/angoissante comme des grains de Baily tout faiblards qui font plus ou moins le tour de disque solaire. C'est pas tout ça, mais C3 arrive et il faut aller remettre les filtres en place. La lumière revient. Une autre éclipse de passée, je commence déjà à penser à 2026... On discute avec les quelques rares personnes présentes tout en observant la fin de la phase partielle. Le "state park" à 10 minutes d'ici est plein à craquer d'après le Sherif. Ici c'était calme. Je suis tout seul au moment de tout démonter et charger la voiture. Une guêpe à la bonne idée de venir squatter dans le tube du C11 pendant que j'enlève l'Hyperstar pour le transport. Le retour est difficile, avec un énorme bouchon à l'entrée de Memphis (2h30 pour faire 5 miles). C'était prévisible... J'arrive à la maison à 1 heure du matin. J'ai du dormir 8 heures en cumulé sur les 3 dernières nuits et dans quelques heures il va falloir se lever pour aller bosser. Dur dur. J'avais regardé les images sur les appareils photos pendant que j'étais bloqué dans les bouchons. Le matin, je découvre avec horreur que les vidéo au C11 sont presque toutes foirées (pas assez de délais entre les vidéos -> Sharpcap n'arrive pas à écrire les fichiers correctement). On va voir si j'arrive à récupérer le truc. De toute façon, avec la turbulence de folie qu'il y avait, les images du C11 ne seront pas géniales. Je vous mets une petite sélections d'images. Les grains de Baily au moment de C2: (Full: https://photos.smugmug.com/photos/i-xjwhSjh/0/FX9p39TrB4n9gSpjzSxvrZS4sX2MDcmHkTtTwdXTj/O/i-xjwhSjh.jpg) J'ai poussé un peu sur les curseurs pour faire ressortir la couronne basse, ainsi que les poussières sur le capteur : (Full: https://photos.smugmug.com/photos/i-W9B4v3W/0/DP25rm2hRHDCdmkjqspJfXpJgCsfjsn6r6V9PB4xh/O/i-W9B4v3W.jpg) La couronne étendue (pas facile avec ce vent pour les photos à longue pause - on aperçoit la double Zeta Psc, toute allongée à cause des tremblements induits par le vent) : (Full: https://photos.smugmug.com/photos/i-fXJ8SpH/0/LxmGtZBhX8Cp9Zw4LVxgb4M62xsckkwFvZw8gwXs/O/i-fXJ8SpH.jpg) Et ce qui fut, pour moi, le plus beau : C3. Au C8 pour commencer : (Full : https://photos.smugmug.com/photos/i-b7McXv6/0/D3cQdqDnrF4ckqWRgZ97pK6XPxqs95BKLNRXqhQng/O/i-b7McXv6.jpg) Et puis à la 80ED: Full: https://photos.smugmug.com/photos/i-3GRTBzG/0/ZTFZjgX3HWgBdkbNxBgX6778fgqCnL2Zf88DscgB/O/i-3GRTBzG.jpg Je vais essayer de faire du HDR pour la couronne, mais pour le moment l'objectif c'est de dormir ! JF
  15. 34 points
    Bonsoir les astrams, Un beau ciel m'a permis d'imager la comète en grand champ dans la configuration de ce soir (10.04.2024), avec mon bon vieux Tokina de 135mm ... La scène a été prise avant que la comète ne parte derrière un arbre du verger et dans un ciel encore trop clair pour mieux faire ressortir la belle ... ça devient difficile car trop bas depuis mon poste fixe mais c'est dans la boîte ... Canon 600d à 1600iso, 2 secondes de pose et soustraction d'un dark ...
  16. 33 points
    Salut Un petit post vite fais avec des traitement pour certain pendant le post pour rattraper mes post en retard une partie j'en ai zapper quelques une c'est dommage quand le ciel est claire c'est assez stable mais pas de contraste 2024-03-16-1743_9-U-L-Jupiter Taka 250 bio 2024-03-16-1755_0-- 15 --L-Jupiter Taka 250_-WNR- 2024-03-16-1826_7-- 18 --L-Jupiter Taka 250_-WNR- 2024-03-20-1758_5-- 18 - 2024-03-20-1829_3-- 15 - 2024-03-23-1826_9-- 6 - 2024-03-27-1734_2-- 9 --L-Jupiter Taka 250_RD 2024-03-29-1753_5-U 2024-04-01-1804_3-U-L-Jupiter Taka 250 bio 2024-04-02-1757_3-U-L-Jupiter Taka 250 bio 2024-04-03-1714_5-U-L-Jupiter Taka 250-4-6106_WNR je commence en plein jour 2024-04-04-1806_3-U-L-Jupiter Taka 250-4-6151 bio 2024-04-04-1803_2-- 15 - 2024-04-04-1852_1--17--L-Jupiter Taka 250-4-6124_-WNR- 2024-04-05-1807_4--6--L-Jupiter Taka 250-4-699_WNR 2024-04-06-1718_7-U-L-Jupiter Taka 250-4-6102 2024-04-06-1758_2--17--L-Jupiter Taka 250-4-6102_WNR 2024-04-11-1810_8-- 9 --L-Jupiter Taka 250-4-6120_WNR 2024-04-11-1828_0-U-L-Jupiter Taka 250-4-660 A la 178mm filtre R 2024-04-12-1819_5-U-L-Jupiter Taka 250-4-6191_WNR 2024-04-12-1736_2-U-L-Jupiter Taka 250-4-6191_WNR c'est sur le ciel est très claire je joue avec le gamma pour avoir du contraste pour la map a la capture et pendant Bonne journée
  17. 33 points
    Coucou les ami(e)s, n'étant pas satisfait de mes mosaïques du 18, pourquoi ne pas reprendre les meilleures tuiles pour les proposer individuellement. Pour rappel : Cassegrain de 250mm + barlow Antares 1,6x + ASI662MC, sers de 5000 images, 400 à 500 images retenues par ser dans AS3. Traitement Astrosurface. Les images sont à la taille d'acquisition et en couleur. Dans l'ordre d'acquisition : - Région d'Eudoxe : - Région de Cassini : - Région du Caucase : - Région d'Aristillus - Autolycus : - Région des Apennins : - Région de Rima Hadley ( meilleur jusqu'à maintenant ) : - Région d'Alphonse : - Région d'Albategnius ( meilleur jusqu'à maintenant ) : - Région d'Horrocks :
  18. 33 points
    Houla Bon, j'en ai un aussi et mon meilleur mais ça date, il y a une éternité que je ne tire pas la Lune Donc voilà un Clavius ( et bien orienté avec le nord en haut ) au 200mm Intes et à la caméra fireware DMK31AF04 : Mais bon c'est juste pour rabaisser le niveau pour participer Bonne journée, AG
  19. 33 points
    Salut mon Will! Excellente idée pour sortir un peu de notre léthargie astro! Ça se passe bien les préparatifs? Bon chus pas un ténor, mais on va ressortir nos vieilleries : Voilà le mien le moins pire du 1er juin 2020 qui est en dessous du fabuleux tien, et qui avait fait l'objet d'une petite bataille avec @jldauvergne Jean-Luc et son terrible M250. C'est dire que j'avais de la marge encore... Assez jacassé: C14, F/D30, caméra Zwo 174MM, gain 282, exposition 2.9ms, 300 images retenues sur 23000, à 21h05TU. Filtres jaune Baader + Astronomik IR cut. Traitement AS!3, Registax6, Toshop. Vivement qu'on puisse remettre le couvert un jour, enfin dans une autre future vie, quand un anticyclone reviendra... La bise l'ami!
  20. 33 points
    Bonjour à tous, Alors, le 23.03 j'avais fait quelques poses rapides sur cette belle majestueuse comète avec ma petite FS60 et la 2600MC mais j'avais vraiment une fenêtre très courte en temps car le jour se couche plus tard maintenant et sa luminosité à cette comète se fait plus tard quand elle n'est plus visible pour moi Donc voici mon image avec seulement 10x120s et le filtre L-Pro : Au final quand je compare avec mes autres comètes prises dans le passé, je ne suis pas tellement satisfait de mes prises et de mon traitement pour cette comète . Je l'ai aussi faite avec la TSA 120 mais je crois qu'elle va partir à la poubelle car je n'arrive pas à avoir un beau résultat avec les étoiles. Pourtant pour celle faite avec la TSA 120, j'ai notre ami Alex qui m'a aidé très gentiment avec Pix mais plus je la regarde et moins j'aime le résultat. C'est la 1ère fois que je n'arrive pas à finaliser une de mes images. Désolé pour ça Alex J'espère que tu ne m'en voudras pas mais je ne peux pas montrer cette horreur Franck
  21. 32 points
    Bonjour à tous, Après une nuit du 12/04 très moyenne, les conditions étaient bonnes hier soir, en tout début de soirée.. Voici donc une mosaïque (2 images) de la région de Janssen au C11, avec ma nouvelle caméra n/B. - C11 sur EQ6 - Barlow 2X - Player One Mars M II et filtre vert Astronomik - Ser de 5 min - Empilement sous AS!3 - Traitement sous Astrosurface Fabrice ------------------------- EDIT : JE FAIS UN PETIT UP désolé, mais je me suis aperçu que la visualisation plein format sur Astrosurf faisait apparaitre l'image bien plus grosse que dans mes logiciels classiques. Je poste ici une image réduite à 0,7, qui visualisée en plein format sous Astrosurf apparait maintenant à une échelle raisonnable. Comment gérez-vous cela de votre côté ? ------------------------- L'image à l'échelle 0.7 est celle-ci :
  22. 32 points
    Bonsoir, Je vous propose ce soir une image des mystérieux fantômes de Cassiopée, près de Gamma Cas (le phare au bas de l'image), avec leur drôle de coloration bleu pâle et rose : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Sur 6 nuits les : 06/07, 13/14, 14/15 , 15/16, 16/17 et 17/18 décembre 2023 261 poses de 02min, Temps d'intégration de 08 h 42 min Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 2"/pixel IC59 et IC63 font partie d'un complexe de nébuleuses s'étendant sur plus de 2° autour de Gamma Cas : très chaude, elle rayonne et excite le gaz de la nébuleuse tandis que les poussières en réfléchissent la lumière. Ce sont donc des nébuleuses à émission (partie rouge ou rose) et à réflexion (couleur bleutée). En imagerie, la luminosité de Gamma Cas ne gêne pas vraiment, contrairement au visuel, mais ces nébuleuses restent assez faibles et demandent un temps d'intégration conséquent pour bien être mises en évidence. J'ai dû jouer sur la Starless que je trouve intéressante d'ailleurs : et des calques pour renforcer la visibilité des structures, j'espère avoir à peu près réussi (?). En tout cas, le résultat me convient (au 3ème essai quand même ). Bonnes observations à toutes et tous
  23. 32 points
    Bon aller, je poste maintenant...Tant pis J'en ai trouvé 2, sous des éclairages différents, j'espère ne pas être trop envahissant , au foyer du Cassegrain de 250mm. Bon ce sont des mosaïques. - 01 février 2012 ( DMK31, taille 100% ) : - 17 mars 2016 ( DMK31 ou ASI120MC que je venais d'avoir ) : Petit bonus si je n'abuse pas trop, une nuit des ombres sur Clavius du 7 avril 2017 ( ASI120MC, 0H51-1H27 local ) :
  24. 31 points
    ah , une première soirée dégagée pour ce mois de Mars une lune bien haute , pas trop de turbu , que du bonheur ! CFF 300 f/d de 20 player one 290MM filtre rouge AS4 10/100 de 6000 images + Astrosurface ! double vancittert à 18h57tu : cliquez pour la full ... bon ciel ! polo
  25. 30 points
    Bonsoir, Dans ma quête d'imager l'intégralité du catalogue Messier, je me suis dirigé ces deux dernières lunaisons sur le duo M89-M90, pour lequel je misais plus l'intérêt sur la spirale M90, les galaxies elliptiques n'étant généralement guère spectaculaires, mais comme j'ai une mémoire de poisson rouge (), j'ai finalement eu une belle surprise lors du compositage en voyant apparaître une belle plume dans la galaxie ellliptique M89 Pourtant, @FranckiM06 notamment l'avait signalé il y a deux ans : et l'année précédente c'est @Patrick Lécureuil qui avait publié une bien belle image de cette galaxie atypique : La présence de cette plume est donc bien connue, mais il faut reconnaître que c'est en travaillant ses propres images que l'on fouille vraiment un champ et ce travail imprime alors mieux l'esprit C'est en fait le mythique David MALIN qui mis en évidence dès 1979, en poses longues (et argentiques !) au télescope de Schmidt l'enveloppe ténue entourant M89 ainsi que ce jet de plus de 100 000 AL de long qui pourrait être une galaxie plus petite en cours de désintégration sous l'effet des forces gravitationnelles résultant de sa rencontre avec M89 ( source : http://messier.obspm.fr/f/m089.html ). Entrons donc dans le vif su sujet : On trouve donc : à gauche, l'image numérique de votre serviteur au petit T200mm, au centre l'image argentique historique de David MALIN, et à droite une image somptueuse dénichée sur le Web, ici : https://www.hansonastronomy.com/m89-eliptical-galaxy Et voici donc le champ complet : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering pour 1 pose sur 2 Sur 3 nuits les : * 03/04 février 2024 * 05/06 et 06/07 mars 2024 300 poses 60s, Temps d'intégration de 05 h 00 min Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 1,5"/pixel Le seeing n'a été que moyennement coopératif ici ces derniers mois, et malgré des poses individuelles assez courtes, je n'ai pas pu conserver l'échantillonnage natif (à mon grand regret). Il n'a pas fait suffisamment beau , non plus, pour aller au-delà des 5h d'exposition. Il y a du monde dans ce champ, voici de quoi identifier les tâchouilles (en N&B pour réduire la taille du fichier) : J'étais donc parti pour cocher deux cases dans le suivi du catalogue Messier, mais au final j'aurais pris un grand plaisir à imager et à traiter ce champ et je regarde différemment, à présent, cette 89ème entrée si particulière Bon week-end et très bon ciel à toutes et tous
  26. 30 points
    Bonsoir fallait avoir une bonne vue, bonne soirée aussi
  27. 30 points
    Bonjour à tous, Quand on y goûte, on ne peut plus s'en passer. 11 août 1999, j'ai eu la chance extraordinaire de profiter d'une trouée dans les nuages pour admirer la totalité depuis la Meuse, accompagné de certains membres de l'ASA. Le moment le plus intense de ma vie d'astronome amateur! 21 août 2017 soit un Saros plus tard, dans un ciel sans aucun nuage de l'Oregon, USA, j'ai vécu le même spectacle magique avec mon épouse. Alors pour ce 8 avril 2024, même programme initial, mais le déroulé a été plus chaotique. Arrivé sur le sol US à Houston le jeudi 4 avril (et visite du Space Center assez impressionnant), nous avions prévu toujours avec mon épouse de choisir un site d'observation le plus au sud possible, la moyenne de la couverture nuageuse y étant la plus favorable. Trois mois plus tôt, un hôtel à San Antonio était réservé. Mais le 7 avril, la prévision météo sur cette zone était catastrophique. Et pour le coup, les estimations à 24h étaient les moins mauvaises plus au nord. Lundi 8 avril, 5h30 le matin soit 7h avant le premier contact, décision est prise de partir en direction de Dallas soit 450km de route (plus rapide à faire ici au US qu'en France) 2h avant T0 et un peu au sud de Dallas, belles trouée bleue au dessus de nos têtes. On hésite à s'installer ici, mais les nuages rebouchent rapidement nos espoirs. Un site de météo local annonce un vent du sud de 16km/h. Rapide calcul naïf : les nuages présents ici seront 50km plus au nord dans 3h. On reprend alors la route en suivant la ligne de totalité. Le 1er contact a lieu alors qu'on roule toujours sous les nuages mais avec par moment quelques rayons de soleil. On se décide, il faut bien se poser quelque part, ces petites routes ne nous font plus gagner en probabilité. Ce sera le hazard qui fera le reste. Alors on s'arrête à Terrell, à l'est de Dallas. J'ai voulu un matériel très rapide à installer, justement pour ce genre de situation: un télé Canon 400 F/5.6 sur un boîtier R7. Le même objectif qui avait fait ses preuves en 2017 sur un 70d El là commence une alternance rapide de bleu et de blanc, avec en gros 1/3 du temps de spectacle visible. Il ne m'en faut pas plus pour être émerveillé... et prendre quelques images que voilà : Ce seront les seuls images réellement exploitables, mais pour la troisième fois un spectacle incomparable ! Phil
  28. 30 points
    Salut Bon ce soir la vue les voile je n'etait pas convaincu de la réussir d'ou une mise en station et un shoot avec une map sur Jupiter J'ai laisser la monture pour le lendemain et bien louper comme quoi le shoot a l'opportunité a plus marché Siril Gimp Version Inversé bonne soirée et bon ciel Sauveur Si j'ai l'opportunité de la reprendre
  29. 30 points
    Bonjour Pas encore de bonnes conditions permettant au 625 mm de s'éclater donc beaucoup de déchets. Voici les moins pires mais c'est bien parce qu'elles sont passées dans AS4 et R6, pas de cosmétique pour cette fois. La turbulence est bien visible sur Moretus, Tycho du 20 et Clavius. Marrant que ce soit des classiques les autres des cratères peu connus n'ont rien donné. Bonne journée. Luc
  30. 30 points
    Salut à tous, Bonne idée William, avec cette météo désespérante, ça permet de revoir de belles images. J'y vais d'un Clavius pris au RC 500 de St Véran avec filtre rouge le 28 octobre 2021. Les conditions étaient bonnes sans être extraordinaires vu que je n'avais pas pu utiliser le filtre vert. Bien évidemment, la comparaison de toutes ces images est rendu difficile du fait des différences de libration et de lunaison. Mais cette région est toujours très belle à voir
  31. 30 points
    Bravo Will pour ton images et celles des copains bon à la fin on sait qui va gagner mais l'essentiel c'est de participer n'est ce pas Difficile de comparer les Clavius avec des éclairages différents un vieux Clavius de 2018 pris avec le CFF 350
  32. 29 points
    Bonjour à tous, Je reviens sur mes Ser faits au C11 le 18/03 .... je n'avais pas traité le film qui semble être l'un des meilleurs de la soirée, sur la région de Rima Hadley. Toujours avec la caméra couleur Player One Mars-C, et extraction de la couche verte. J'ai pu conserver ici 20% des images sous AS!3, ce qui améliore sensiblement le signal/bruit. - C11 sur EQ6 pro - Filtre IR-cut - Ser de 4 min, empilement sous AS!3 - Traitement sous Astrosurface Une version zoomée : L'image entière : EDIT : je vous ajoute cette mosaïque avec Archimède : Et pour se faire plaisir, deux images de la sonde LRO ....
  33. 28 points
    Ah c'est malin, vous avez tué le concours d'entrée avec vos images monstrueuses !!!!! Allez, un des miens (un peu tout rikiki en def à côté des vôtres) au N305/1500 Flextube (miroir d'origine) barlow x3 et Asi 120MC Je l'aime bien quand même...
  34. 28 points
    pour ceusses qui n'en ont pas marre .. bonjour à tous et à toutes ! CFF 300 f/d de 20 player one 290MM filtre rouge AS4 + astrosurface : Mer de la sérénité et Posidonius du 18 mars : cliquez pour les full Archimèdes à Eratosthènes à rima hygenus : Clavius , moretus et tycho ; De Maginus à Stofler : piccolini : fracastor : Bulialdus et kies : bon , il en reste je vous souhaite à tous une bonne soirée ! paul
  35. 28 points
    bonjour à tous et à toutes ! un petit tri de quelques images sur les 1.2To de prise de vue sur 3 soirées du 18 , 19 et 20 mars CFF 300 f/d de 20 player one 290MM filtre rouge , traitement As4 + astrosurface à regarder en full , of course les volcans au sud de Copernic : Rima hygenus , rima triesnecker , Manilius (avec un petit cratère volcanique..) rima ariadaeus ,julius caesar et IMP sosigones : Purbach , Régiomontanus ,Blanchinus ,La Caille : Deslandre et Walther : Platon du 20 Mars : il en reste plein le tiroir , mais je veux pas abuser ... bon ciel à tous ! paul
  36. 28 points
    bonjour à tous et à toutes ! beaucoup de fichiers à traiter 2x 400Go sur 2 soirs consécutifs avec beaucoup de bonnes images . et puis le jardinage à faire dans la journée car il fait beau ..... faut en profiter aussi de ce coté ! CFF 300 f/d de 20 player one 290MM filtre rouge , lune voilée en permanence , mais seeing stable ! cliquez pour la full Archimèdes et Beer A et B Ptolémée , Alphonse , Arzachel et albatégnius bon ciel à tous ! polo
  37. 27 points
    je partage ici les photos de l'éclipse depuis le Canada à Kingston exactement Photos prisent avec un petit télescope de 50mm (Seestar) l'auteur est mon petit cousin lui aussi passionné d'astronomie. Mario
  38. 27 points
    Bonjour, Il y a un peu plus de 2 ans, l'équipe C2PU avait posté sur ce forum une fabuleuse image de NGC2346, une nébuleuse planétaire dans la Licorne et forcément, en voyant une telle image, j'avais ajouté NGC2346 dans ma ToDo liste ! Sauf que la nébuleuse n'est pas très étendue et avec mes 20cm de diamètre je ne peux pas rivaliser... mais il fallait que j'essaye pour en avoir le coeur net et c'est chose faite en cet hiver 2024 Si le coeur de la Np est très brillant, il n'en va pas de même pour ses extensions qui ressortent presque difficilement malgré les 8h d'exposition. Avec ma focale, elle est un peu perdue dans ce vaste champ : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Sur 5 nuits les : * 13/14 février 2024 * 05/06, 06/07, 11/12 et 13/14 mars 2024 98 poses de 05min, Temps d'intégration de 08 h 10 min + 46 poses de 30s pour le coeur Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage natif : 1,25"/pixel Le seeing n'a pas été bien conciliant, le FWHM résultant est de 4,2", il aurait donc fallu ramener l'échantillonnage à une valeur plus adpatée de 2"/pixel, sauf que la nébuleuse est assez petite, alors tant pis j'ai conservé l'échantillonnage natif. Soyons fou, j'ai même tenté un drizzle où le gain est minime (FWHM de 3.9") : Je lui préfère, pour ma part, la version sans drizzle : NGC 2346 est à environ 2300 AL de nous. C'est un astre très particulier puisque l'étoile centrale qui lui a donné naissance est en fait une étoile double, avec une période orbitale du compagnon d'à peine 16 jours : elles sont plus proches l'une de l'autre que Mercure ne l'est du Soleil. Elles étaient sans doute plus distantes au départ, mais la composante la plus massive a épuisé son carburant et s'est transfromé en géante rouge, avalant littéralement son étoile compagnon. Cette dernière a alors spiralé vers le bas, à l'intérieur de la géante rouge, rejetant du gaz en cercle autour du couple. En explosant, le noyau de la géante rouge a relâché un vent stellaire très rapide qui a émergé perpendiculairement à l'anneau et a gonglé deux énormes bulles. C'est ce processus en 2 étapes qui aurait donné à la nébuleuse cette forme en papillon. Sources : https://esahubble.org/images/opo9935d/ https://noirlab.edu/public/es/news/gemini1504/?nocache=true C'est fou tout ce qu'il se passe dans le ciel ! Bonne soirée et bonnes observations à toutes et tous
  39. 27 points
    Bonjour, Ma petite contribution. Mewlon 250 BarlowX2 ZWO174MM Prise le 06 septembre 2023
  40. 27 points
    je viens de scanner un vieux cliché argentique de 1980 au C8 en 44 ans on a bien progressé, bien des astrosurfeurlunoimageurs n'étaient sans doute pas nés ou têtaient voir le magnifique cliché de @wilexpel
  41. 27 points
    Bon.....Vous attaquez tous fort!! Je joue et vais mettre mon dernier Clavius fait avec le C11! Il date du 03 01 23. Il y a un fort éclairage à cette date! caméra zwo asi 290mm
  42. 27 points
    Bonjour à tous, Début Mars j'ai profité des 2 nuits de ciel potable pour aller imager une cible que je n'avais encore jamais faite, Ngc 2174 ,la Nébuleuse de la tête de Singe. En bas à gauche on peut aussi voir la nébuleuse Sh2-247. Voilà y'a plus qu'a attendre un retour hypothétique du beau temps ici un jour. Setup: Skywatcher 80ed+correcteur,EQ6,Asi 294mc pro+filtre L Ultimate.Traitement Pixinsight. Ngc2174 60x240": La version Ab: https://astrob.in/icrqhl/0/ Bon ciel!
  43. 27 points
    Bonjour à tous, hier soir Lune haute, ciel dégagé (YES !!!), mais crunch à 21h avec les amis - je sors donc le Mak pour mitrailler entre 20h et 21h, avant de sortir les bières Ciel dégagé donc et peu turbulent, ca faisait longtemps Combiné avec un traitement par PSF fait sur une étoile assez brillante du Taureau, proche de la Lune Ben j'obtiens mes meilleures images de la Lune jusqu'à présent (courte expérience ) Matériel : Mak Intes 180, ASI 290mm, filtre vert Astronomik, barlow Siebert 1.5x mais agissant 1.8x, 3000 images par capture, 40% retenues et Astrosurface bien sur !! On devine des cratères dans Théophile Mon meilleur Janssen (et de loin) Posidonius Atlas et Hercules Pétavius, qui bénéficie d'une très favorable libration Bon ciel à tous ! Laurent
  44. 26 points
    Bonjour, Pour faire dans l'originalité en ce jour d'eclipse solaire totale, je viens ici vous poster quelques photographies Après un vol Paris-Houston, j'avais prévu (plan A) de me rendre a Uvalde à environ 500km à l'ouest de Houston. Au vu de la météo au Texas, le plan A a été abandonné et un plan B trouvé à l'arrache par un copain du club, à savoir Conway dans l'Arkansas, à 700 km de Houston Après un long trajet de nuit et en commençant la journée avec un gros deficit de sommeil, la meteo sur Conway est bonne, un léger voile de haute altitude, qui s'est montré très discret, se dissipant un peu avant la totalité. Le matériel: APN Canon 80D, objectif 70-300 utilisé à 300mm, filtre astro solar pour les phases partielles, suivi motorisé avec une StarAdventurer sur trépied photo léger. En vrac, sans traitement (autre que la conversion RAW vers JPEG et la reduction de 600x4000 à 1500x1000 pour réduire le poids des images) Vous noterez un gros lens flare (arc bleuté) sur certaines photos EDIT: ajout des informations sur l'heure de prise de vue et sur les paramètres d'exposition EDIT: ajout en fin de post de 2 nouvelles photos dont une avec détails sur les éruptions UTC 18:50:56 ISO100, f/16, 1/100s UTC 18:51:04 ISO100, f/11, 1/25s UTC 18:51:05 ISO100, f/16, 1/400s UTC 18:51:08 ISO 100, f/8, 1/1600s UTC 18:51:28 ISO400, f/16, 1/2s UTC 18:53:10 ISO100, f/8, 1/15s UTC 18:54:40 ISO100, f/16, 1/4s UTC 18:54:44 ISO100, f16, 1/250s UTC 18:55:07 ISO100, f/16, 1/100s Une dernière photo, avec traitement, composition HDR de 6 poses allant de 1/250s à 1/2s Il y en a d'autres, mais cela attendra mon retour en France, maintenant les vacances commencent, je vais pouvoir rattraper le sommeil en retard... EDIT: ajout de 2 nouvelles photos dont une avec détails sur les éruptions UTC 18:54:58 ISO100, f8, 1/1000s crop de l'image ci dessus pour le détail des protubérances Bon ciel a tous, cordialement, Stéphane
  45. 26 points
    Bonsoir à tous, Après la comète j'ai profité des belles nuits sans lune pour faire une image que je trouve sympa du trio du lion Les détails sont sur mon site web : https://planetediy.fr/index.php/2024/03/23/le-trio-du-lion/ Détail du matériel utilisé : TS-ONTC HYPERGRAPH 10″ 254/1000 (Fd4) Correcteur Réducteur 0,85×3″ soit 863mm (Fd3,4) EQ8R-Pro sur Pilier Acier DIY ZWO ASI2600MC DUO + Optolong Clear 2″ ZWO EAF ZWO EFW 5 positions 2″ Temps intégration total de 7h 27x120s Gain=100 (-20°C) 14x180s Gain=100 (-20°C) 59x180s Gain=100 (-20°C) 49x180s Gain=100 (-20°C) 40 Darks Gain=100 40 Darks Flat Gain=100 40 Flats Gain=100 Traitement PSD / Pixinsight NGC3628 : M65 & M66:
  46. 26 points
    Bonjour à tous, Voici un champ large autour de M106 pris sous les cieux espagnols chez Pixelskies. Un portrait de famille avec l'imposante galaxie M106 mais aussi de nombreuses autres dans le champ, qu'elles soient vues par la tranche comme NGC4217, en interaction comme NGC 4231 et 4232 ou encore en grappe comme certains amas galactiques vus dans le fond de ciel. Assez déçu de l'intégration du Halpha; je pensais faire ressortir un peu plus les éjections de la galaxie..(mais une fois le continuum enlevé, il ne reste pas grand chose..) Le matos et exifs: askar107PHQ/ Asi 2600MM/ EQ6-R version LRVB/H 22h30 de L/ 4h par filtre R, V, B/ 14h45 de H Cette image est extraite d'un champ plus large visible ici: https://www.astrobin.com/z25mc2/?fbclid=IwAR2MC08GuEPdWB1cwk6l6flkBUvJw1WdO8U3YynBRse3SYlNQGKF_3WdKv8_aem_AfADe1WkU5XRYu_BfjnygrAx7IEdrR2ZTLkQ5yuw152_3cBJw6g6x9Uv3hQqwfAz5RK5NEt0gBme-d6JK6l62kxE Faut vraiment prendre le temps de se balader sur la full; il y a une tonne de pétouilles qui apparaissent dans le fond de ciel du fait du temps de pose conséquent. Bon ciel à tous, Julien et Mickael Team NFR
  47. 26 points
    Bonjour à tous, Désolé d'avance pour ce post qui sera long . Avec un peu de retard, voici le retour du séjour que j’ai eu la chance de faire début février avec mon club astro le GAAC (62). Pour ceux que cela intéresserait, une revue trimestrielle réalisée par le club est consultable ici : https://www.astrogaac.fr/productions/le-journal/les-numeros-61-a-70 C’est un numéro spécial « aurores » avec notamment un article sur le matériel vestimentaire/photo à prévoir pour ce type de voyage. Nous avons passé l’essentiel du séjour à Abisko, une petite localité de 85 habitants au nord de la Suède et proche de la frontière norvégienne. Abisko est situé dans un parc national. Nous logeons un peu en dehors dans un complexe proposant un restaurant, des chambres d’hôtels et chalets individuels. Les chalets que nous avons réservé sont situés dans un cadre magnifique: Ces chalets surplombent une forêt de boulots enneigés qui donne un peu plus loin sur les rives du Tornetrask, un immense lac gelé l’hiver, recouvert de neige et entouré de montagnes aux sommets arrondis: Mais passons à ce qui nous intéresse : les aurores ! Nous arrivons en début de séjour sous la grisaille et les chutes de neige avec une température assez douce pour la période (-6°). Durant le séjour, nous allons vite nous rendre compte que nous ne pouvons pas nous fier aux sites de prévisions météos et même aux sites de prévisions aurorales. Par chance, Abisko est équipée d’une webcam extérieure permettant la surveillance du ciel bien au chaud. Nous décidons de veiller à tour de rôle chaque nuit. 1ère nuit: Le ciel se dégage vers 1h du matin et la webcam montre quelques lueurs verdâtre. Nous nous habillons et décidons de sortir. Nous décidons de descendre en bordure du lac et de réaliser quelques clichés dessus. Les aurores sont bien là (ou plutôt une arche aurorale de faible intensité). C'est ma première aurore et j'en profite pour me mettre en scène . Il y a pas mal de passages nuageux. Le ciel se couvrira définitivement vers 4h du matin nous obligeant à rentrer. 2ème nuit: le ciel, encore couvert à 21h, se dégage progressivement vers 23h. Nous nous préparons et à peine sortis du chalet, nous apercevons un immense filament auroral vertical (et ce malgré les lumières des chalets environnants!). Nous descendons rapidement dans la forêt vers des spots que nous avons repéré dans la journée: A peine le temps de s'installer et c'est l'explosion durant 15 min environs! du vert, du rouge dans le ciel. Quelle montée d'adrénaline! des cris, des jurons fusent parmi nous! un véritable feu d'artifice. Il y en a partout et on en oublie presque de déclencher les appareils pour profiter de ce moment magique. Le ciel s'est tellement embrasé que le paysage et la neige se couvre de vert: Puis, le phénomène se calme mais il restera une activité de plus faible intensité durant toute la nuit: 3ème nuit: Le ciel a été couvert une partie de la journée et comme la nuit précédente, il se dégage en début de soirée. Il reste cependant des voiles d'altitude. Cela donne un aspect Akira Fujii à nos images. L'aurore ne démarre jamais vraiment; rien à voir avec ce que nous avons vu la veille. Mais l'arche aurorale permet de faire des compositions sympas avec notamment de la glace qui prend la couleur de l'aurore! 4ème nuit: Sortie vers 22h avec des voiles assez présents; on retrouve un peu la touche "akira fujii" comme la veille. Nous observons des piliers de lumière qui sont formés des lumière d'Abisko ou de véhicules passant sur la route. Ce phénomène est dû à des cristaux de glace en suspension dans l'air: 5ème nuit: Nous décidons de prendre la voiture et de faire 15 min de route plus au nord. Nous avons vu un spot sur le lac gelé qui devrait être bien sympa et nous changer de nos spots habituels. Le thermomètre de la voiture annonce -25°. On ne sera pas aussi bien protégé que dans la forêt du vent donc cela devrait piquer! (c'est notre sortie la plus fraiche avec un ressenti de -32°!) Une arche aurorale est bien présente et s'active de temps en temps; c'est superbe! 6ème et dernière nuit: Une arche aurorale est bien présente en début de soirée mais plus brillante et remuante que la veille! A l'extrémité de l'arche, il se passe des choses bien visibles à l'œil nu, avec des volutes qui grimpent jusqu'à 40° de hauteur. Le rouge est bien présent comme lors de la 2ème nuit. La nature nous gâte pour notre dernière nuit sur place: Toutes les images d'aurores ont été réalisées avec un canon 6d astrodon/objectif tt artisan 11 mm à fd2.8/objectif sigma art 20 mm à fd 1.4 sur trépied Vanguard. Malgré une activité calme du soleil durant le mois de février, nous avons eu à chaque sortie un phénomène à observer et la météo nous a été plutôt favorable! De superbes souvenirs et l'envie de repartir avant que l'activité solaire ne baisse. Bon ciel à tous
  48. 26 points
    Bonsoir, Je vous propose ce soir un champ que j'adore : le duo formé par la nébuleuse planétaire PK164+31.1 alias Jones Emberson et la petite galaxie NGC 2505 : Je savais que Jones Emberson demandait du signal, alors j'ai patiemment accumulé les poses sur 2 lunaisons et 5 nuits. Si la météo a été conciliante pour dégager le ciel, elle l'a été beaucoup moins côté seeing et j'espérais donc mieux au départ, mais faut bien faire avec ce que l'on a (j'ai pourtant renoncé à l'imager plusieurs nuits et aussi jeté un certain nombre de poses)... Après le crop, voici donc le champ complet pour le plaisir de se balader dans la full : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Haut Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Sur 5 nuits les : * 13/14 janvier 2024 * 05/06, 07/08, 11/12 et 12/13 février 2024 149 poses de 03min retenues à -15°C, Temps d'intégration de 10 h 35 min Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage natif : 1,25"/pixel Bien moins connue que Dumbell, Helix ou la nébuleuse de la Lyre, la nébuleuse du casque (autre nom de Jones Emberson) est vraiment belle à imager, je trouve Bonne soirée et bon ciel à toutes et tous.
  49. 26 points
    Bonsoir les astrams, La comète 12P hier soir (19.03.2024), juste avant les nuages dans un ciel pas très noir, pas trop top pour la queue ... 37 poses de 20 secondes avec registration sur le noyau ... et en négatif ...
  50. 25 points
    Bonjour à tous, Voici une image du 18/03 que je n'avais pas encore traitée. - C11 sur EQ6-pro - Barlow 2x - Caméra couleur Player One Mars-C + IR-cut - Empilement sous AS!3, extraction de la couche verte et traitement ondelettes sous Astrosurface J'ai laissé l'image assez sombre, et avec cette orientation pour donner une petite impression de survol ... Fabrice