Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 21/08/2018 dans toutes les zones

  1. 35 points
    Bonsoir à tous, Voilà que je me suis enfin décider à finir les traitements principaux qui datent pour certains de Juin. Bonne surprise pour Mars (mais il n'y a eu qu'une seule nuit de valable depuis que je suis revenu de vacances... C'est le principal) avec un très bon seeing, surtout à cette élévation ! Le plus surprenant, c'est que les IR sont moins définies que cette RVB mais je pense que les conditions ont vite changé, je commence toujours par la couleur De plus, plus on va dans la nuit, plus le seeing se dégrade... Je reviens un peu dans le temps, pour 2 petites Jupiter, du moins une animation et une image. Pas parfaitement uniforme au niveau des couleur mais j'avais trop mal aux yeux Saturne, plus difficile que Mars même si elle est plus haute, les écarts de vitesse d'acquisition font toute la différence ! Pas mal d'artéfacts, mais je m'en doutais avec ces ondulations de bord ! Ben c'est la fin des images, je pense que les prochaines captures seront lunaires et je l'espère d'Uranus. Bon ciel à tous (ici la grisaille est revenue... Je vais pouvoir dormir)
  2. 33 points
    Bonjour, voici deux images de Saturne et Mars réalisées en LRVB (eh oui, j'ai oublié d'initialiser la RAF mais comme le seeing était de la partie, ce n'est pas grave) en guise d'au revoir... Saturne le 27 août 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/as/2018_08_27_1959_saturne_vixen_vmc_260_ffc_asi290_lrvb_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg Mars le 27 aout 2018 lien direct vers l'image : http://www.naturepixel.com/as/2018_08_27_2119_mars_vixen_vmc_260_ffc_asi290_lrvb_as3_r6_wj_cc_copyright.jpg Gérard
  3. 26 points
    Bonjour à tous ! De retour de vacances, la rentrée, les soucis... très peu de temps malheureusement pour l'astro et quand je pense que j'ai 90h d'acquisition de cet été à traiter, je me dis que le temps de traiter tout ça, je vais peut-être avoir l'occasion de remettre du temps de pose sur certaines cibles l'été prochain avant ! Pas très actif non plus sur le forum ces derniers temps, toutes mes excuses... j'ai vu passer beaucoup de belles images mais pas encore eu le temps de laisser un petit mot sur chacune... et le fil défile rapidement ! J'ai quand même pris le temps de traiter une image en particulier, en raison de l'actualité du sujet... la comète 21P Giacobini-Zinner. Sinon, l'image serait sortie en décembre... c'est comme publier une photo de M42 en plein mois de juillet, c'est pas vraiment de saison ! Donc voici cette comète pour le coup assez belle, découverte en 1900 et qui revient nous rendre visite tous les 6 ans, photographiée le 21 août 2018 avec une caméra CCD monochrome en LRGB. La full ici : (oui je sais, j'ai recadré et croppé pour l'image du forum ; je n'arrive pas à me décider sur ce qui est le plus esthétique... ). Evidemment, le LRGB n'est pas le mode d'acquisition le plus simple pour le traitement sur ce genre de cible... C'est même (et de loin), le traitement le plus compliqué que j'ai eu à faire jusqu'ici ; la comète se déplaçait très rapidement (bougé bien visible en 120s avec 600mm de focale à 1,5" d'échantillonnage) ce qui a rendu très difficile l'empilage des images. TSA102 f/6 - AZEQ6 - CCD Atik One6 (-10)° - guidage DO + Atik GP - Filtres LRGB Astronomik 2 séries de 10 poses par filtres LRGB en 60s, en bin1 pour la Luminance et bin 2 pour la couleur. 1 série de 10 poses de 120s bin 1 en L. 1 série de 10 poses de 300s bin 2 en L. Empilage pour chaque série de 2 images, l'une sur les étoiles, l'autre sur la comète (avec Pixinsight). Assemblage final sous Photoshop. Mosaïque de 2 images pour le champ d'étoiles. La position de la comète sur l'image correspond au 21 août 2018 à 4h08 (heure de l'image de référence pour l'empilage des images). J'espère que ce souvenir de cette belle visiteuse vous plaira ! Pour ma part, je suis content de m'en être sorti, et j'en tire de précieuses leçons pour la prochaine comète pour optimiser l'acquisition afin de simplifier le traitement ensuite ! Si j'ai le temps (snif...) je ferai un petit tuto sur le sujet si ça vous intéresse ! Bon ciel ! jb
  4. 26 points
    Bonjour à tous, pour une fois .... Après 2 jours de mistral modéré, la turbu s'est figée quelques instants....vers 00h19 locales. Newton 410 mm F/5.6 de construction perso pour l'optique et la mécanique. Barlow 3x + ADC PA + filtre IR 742 nano offert par Elie (merci mon ami ! ) 6000 images sur 14 000 pour les deux images obtenues avec une ASI 224 avec 5 et 7 ms / gain 350 / gamma 42 Un grand merci à William mais également aux autres pour leurs conseils avisés sur l'utilisation de l'ASI 224... il y a pas mal de formations à identifier je crois Phil IR 742 nm RVB + IR
  5. 23 points
    bonjour à tous et à toutes ! une saturne avec un peu de retard ; j'ai essayé de faire ressortir les couleurs du globe ! CFF 300 f/d de 20 asi 224c adc film de 180s as2 30% ondelettes r6 fitswork conditions bonnes , transparence et turbulence ! on voit un reste de tempête en haut à 13h et l(artefact à gauche et à droite ! à 22h20 loc : version réduite: une version plus proche de la taille d'acquisition : polo
  6. 22 points
    Salut à tous, Voilà quelques résultats sur Saturne du début de semaine dans des conditions pas trop mal. Le 10, la tempête polaire était clairement visible au méridien central. Mais le plus fun c'est que l'animation révèle pas moins de trois petites taches claires dans la zone équatoriale Le 11, en dépit de conditions plutôt correctes dans l'infrarouge, l'animation malheureusement ne révèle rien de particulier.
  7. 22 points
    Bonsoir tout le monde, Hier soir, météo sympa, ciel sympa, alors je suis sorti prendre le frais Je voulais tester à nouveau l'autoguidage avec la 224MC, mes précédents tests s'étant soldés par des plantages systématiques C'était la quasi pleine Lune, mais pour des essais ça ira. Et j'ai enfin fini par trouver les bons réglages pour faire cohabiter la capture avec la Starlight et le guidage avec la 224 sous PHD2 avec le dithering PHDmax en prime Tout ravi que j'étais, j'ai donc testé pour de vrai sur cette petite nébuleuse Saturne. Gratte gratte la tête, j'ai bien fait une série d'images en me demandant bien ce que j'allais pouvoir en tirer Avec un guidage ératique because ma monture de m... enfin pas géniale ! Vous voulez voir la bestiole ? Mais . . . que je me suis dit, comme ce bidule est très lumineux, je peux sans doute l'avoir avec la 224 Alors exit l'autoguidage et j'installe la 224 au foyer du M809 ( 200mm à F10 ) Super ! Déjà avec les petits pixels de la 224, elle est plus grosse et en couleur. Alors j'ai fait quelques films de 300 images à 2 secondes d'exposition et gain à 450. Parce que bonjour quand même la mise au point, quasiment pas d'étoile dans le coin et en plus l'image est très bruitée. Et je suis assez content de ce que j'ai pu avoir avec 150 images stackées avec AS2. J'ai ensuite fait une visu log sous Iris ( qui m'a donné un bon résultat ) et fignolage sous PSP : Aussi, j'ai fait quelques films de 3000 images en poses plus courtes pour tenter d'imiter Stéphane, mais j'ai pas réussi le traitement Chus pas bon pour les nébuleuses en poses courtes Merci de m'avoir lu et bonne soirée à vous, AG PS : Si, un truc, j'ai quelques pixels chauds sur ma 224 et j'ai fait des darks ( film SER et aussi images BMP ) J'ai repris mes films avec PIPP pour ce prétraitement, mais impossible de virer ces pixels chauds EDIT : kolossal erreur de ma part, à la 224 c'est des poses de 2 secondes et pas 2ms
  8. 21 points
    Bonsoir tout le monde, c'est la saison des M31 FSQ106 sur EM200 Temma2 Bluetooth pilotée par Skysafari depuis le smartphone Sony A7s Astrodon à 3200 ISO Autoguidage + dithering Lacerta M-Gen II 300 poses de 30s, 13 darks, 13 flats, 31 offsets Pré-traitement SiriL selon le tuto (en signature) Traitement CS5 selon le tuto et une petite finition sous Gimp 2.10 (c'est la nouveauté) avec le script Astronomy Round Stars Cliquez dans l'image pour la full : EDIT du 16/09 : voici une version un peu "boostée", dites-moi si c'est trop ou si ça passe encore, merci d'avance : Cliquez dans l'image pour la full :
  9. 21 points
    Bonsoir à tous, J'ai pu profiter d'une soirée pas trop agitée le 07 septembre mais rien obtenu en RVB ! Je suis quand même content des détails obtenus sur une planète aussi basse, elle monte mais ça ne fait toujours que 15°40 ! Puis suit la grosse rouge une série de mosaïques, j'espère que le format ne vous fera pas trop vous tordre le cou. J'étais parti pour faire un quartier complet mais il faut une certaine habitude est une stabilité constante, ce qui n'a pas été le cas puisque la turbulence n'a pas été la même pendant les captures, parfois même des zones étaient complètement. Pour couronner le tout, les nuages sont arrivés lorsque j'imageais le Golfe des Iris... Ce n'est que partie remise je l'espère On commence par Mars avec une version où j'ai volontairement booster les détails en traitent fort (IR 685), je suis comme Elie, j'aime bien Mars dans ce sens mais j'ai également pris le soin de mettre l'orientation sur la deuxième image j'ai également triché sur le tour extérieur de Mars, avec ce halo disgracieux du côté gauche ! Petite comparaison, j'ai utilisé 3 filtres le RG610 (pour voir la différence entre le 685 il y aurait fallu un turbu à peine plus stable), le 685 et le 742 mais en fin de capture où c'est devenu très agité ! Partie lunaire du 03/09/2018 : Zwo IMX 174 et filtre RG610, pas assez bon pour le filtre vert. L'un de mes classiques préférés, Copernic : Là, j'en connais un qui va me dire, ouh il à coupé le Golf de Iris... Non les nuages l'ont fait pour moi ! Aristarque et une partie des monts des Carpates : Reiner Gamma (en au à gauche, j'adore cette formation) et le cratère Reiner, à droite le fameux Kepler ! Cratères Gassendi (à gauche) et Guerike (le plus grand complètement à droite). Le joli cratère du bas est Bullialdus De Grimaldi à Lansberg : En bas au centre, le cratère Seleucus. En haut (sombre en forme de fer à cheval) Lavoisier : Bon là ce n'est pas une mosaïque mais j'avais envie de mettre ce plan, j'aime bien toutes ces ombres et Platon (pas facile à traiter d'ailleurs) : Le début de ma mosaïque lunaire, avortée, bref je n'ai pas pu faire comme T. Legault De toute manière ce manque de pratique des grosses mosaïques m'a fait voir que je n'étais pas encore assez préparer, remarquez la partie droite dans l'ombre...incomplète ! La difficile collim de cette nuit là.. En fait elle a toujours cette gueule là la figure d'Airy, c'est grave docteur ? Enfin en pleine action sur Mars presqu'au méridien et presque dans la rambarde (certains vont se demander mais qu'est-ce que c'est que tout ces fils... Pour faire croire que c'est compliqué) : voilà, j'espère que ces images vous ont plu ! bon ciel à tous. Will
  10. 21 points
    Bien le bonjour à tous, Vous allez pas le croire, la totale, Juju, Mars et Saturne avant ma petite nébuleuse ngc6826 Blink nébula C'est tout chaud, je viens de terminer les traitements J'étais juste sorti refaire quelques essais d'autoguidage, mais comme la Lune était absente, la Voie Lactée traversait le ciel au dessus de ma tête, seul l'horizon sud était bouché avec même l'apparition d'éclairs orageux au loin. Alors je me suis dit que je pouvais remettre mes essais à plus tard Pour les planètes, c'est juste un échauffement en attendant d'aller voir ma nébuleuse. Tout est donc fait au foyer du M809 ( 200mm à F10 ) avec la caméra ZWO 224MC. Et je n'ai fait qu'un seul film par planète C'est l'addition de 3000 images sous AS2, ondelettes R6 et finitions sous PSP. Juju : Mars : Saturne : Et pour finir, ma petite Blink Nébula : Donc là, c'est l'addition de 500 images d'1 seconde sous AS2, visu log sous Iris, déconvolution sous Siril et finition PSP. Le fond de ciel est un peu lisse effectivement mais j'ai eu du mal à virer de vilaines trames horizontales bleues. J'espère qu'elle vous plaira quand même Bonne journée à vous, AG
  11. 20 points
    Bonjour à tous, Enfin une séance productive depuis ma terrasse (la première depuis le 17/08/2018 il me semble) alors que lors de nos deux montées au Pigno (le 4 et le 27) c'était exploitable. Beaucoup de disparité des passages nuageux, de brusques hausse de la turbulence (en quelques secondes en pleine capture, la planète devient totalement méconnaissable pendant quelques minutes, puis cela se calme, pour recommencer un peu plus tard. Sur la série de films seul quelques uns sortent un peu du lot. dont cette capture réalisée IR réalisée à 21h06. J'ai modifié mes séquences de capture au lieu de faire IR R G B L j'ai opté pour 3 captures IR rapprochées (pour faire desz essais de dérotation par winjupos j'ai donc réalisé des séries IR IR IR R G B L Bon je ferais des essais avec winjupos et je posterais si cela apporte quelque chose (et je posterais aussi si ça marche pas ... pour rouspéter ... non mais) Toujours aussi de difficultés pour la MAP sru les couches RGB ... tempête ou acuité visuelle en baisse ? J'ai pourtant essayé plusieurs techniques ( augmentation du Gamma du temps d'expo zoom ....) mais rien n'y fait j'ai toujours des RGB aussi peu résolues et fades .... C'est peut être normal vu les conditions mais je pense que cela devrait être un peu mieux vu les IR . Cela commence à devenir plus difficile sur Mars (voir l'image comparée du 31/07 et du 5/09. J'ai encore essayé quelques captures avec le 224MC mais c'est moins bon (captures avec GENIKA ou FIRECAPTURE) , les IR à la 224 sont très loin de celles capturées avec la 290. Alors qu'en 2016 pour ma seconde utilisation de ma 224 j'avais réalisé une belle image RGB (directement en couleur avec les nuages , les brumes ....) cette année pas d'autre alternative pour moi que la 290 .... (j'ai fait le même constat sur Jupiter et Saturne, mes captures à la 290 se sont révélées toujours au dessus de celles faites avec la 224 ) Pour la technique : toujours le C14 avec une barlow2 clavé (partie optique) ADC et caméra ASI290 depuis ma terrasse (7 em étage à 800m de la mer) Traitement : AS3 (par lot pendant la nuit après la soirée alors que je me suis couché) sélection de 700 images (sur plus de 12 000) Traitement par REGISTAX6 (ondelettes puis génération fichiers fit) Assemblage RGB et IRRGB sous IRIS (et oui je deviens fainéant .... plus de traitements longs et fastidieux sous IRIS ...) Finition sous photoshop J'ai présenté les images inversées (le pôle sud en haut) contrairement à ce que je fais d'habitude .... tout simplement parce qu'elle me plait bien comme ça (et oui je suis un contemplatif pas un scientifique ;o)))) et en plus comme la plupart des images sur ALPO Japon sont présentées comme ça, c'est plus facile de la mettre à coté de ces images (bien plus détaillées) pour vérifier la présence et la véracité de certains détails ;o) Pour les couleurs je me suis plié à ce que l'on voit majoritairement sur les listes (c'est à dire plus jaune donc pas comme il me semble la voir à l'oculaire, un peu plus orangée avec des teintes de bleu) Les images : 05/09/2018 21h06TU pour l'IR742 La planche complète : La IR La IR_RGB une petite comparaison intéressante entre une capture du 31/07 et cette image du 05/09 avec la même configuration et j'ai rajouté une image du 05/06/2016 simple RGB capturée avec la 224 (attention cette image n'est pas en taille de capture car la planète était plus petite, d'ailleurs elle n'a pas été capturée avec le même montage (barlow3 et camera 224) mais elle supporte très bien un agrandissement.
  12. 20 points
    Hello les ami.e.s Hier soir, superbe ciel promis par météoblue et . . . qui a tenu ses promesses Pas de Lune, un ciel fabuleux avec une Voie Lactée magnifique au dessus de ma tête C'était donc l'occasion de refaire joujou avec la caméra 224MC sur des petites nébuleuses planétaires. Donc comme d'habitude, la caméra au foyer de l'Intes de 200mm à F10. J'ai quand même eu un peu de mal à les trouver à cause de ma monture qui s'initialise jamais bien J'ai donc le plaisir de vous présenter Blue Snowball ngc 7662 : J'avais fait 2 fichiers de 600 images avec FireCapture gain à 450 et des poses de 3 secondes. J'ai assemblé les deux avec Pipp et gardé 600 images sous AS2, visu log Iris, déconvolution Siril et finitions PSP. Et avec beaucoup de mal, j'ai réussi à trouver l'Oeil de Chat ngc 6543 dans le Dragon : Là, c'est un film de 2000 images d'1 seconde toujours avec FireCapture, gain à 400. Même traitement en conservant 1000 images sous AS2 avec 1 seul AP size autour de la nébuleuse. Le truc que je trouve bizarre, c'est que cette caméra est très sensible mais je n'ai pas beaucoup d'étoiles sur l'image En comparaison, je l'avais déjà faite en 2010 avec ma CCD et il y avait beaucoup plus de monde Si quelqu'un a une idée pour virer les pixels chauds du film SER, je suis preneur Et puis c'est le premier jus, améliorable éventuellement suite à vos remarques Là dessus, je vous souhaite une bonne journée et un excellent week-end, AG
  13. 20 points
    Ca fait plusieurs mois que je possède ce filtre et jusqu'à présent je n'avais pas été convaincu. Difficulté de mise au point, systématiquement battu par le 742 IR sur Jupiter... je me demandais si j'allais le garder ! Et puis je me suis décidé à l'utiliser avec l'ADC et là il a commencé à chanter... évidemment. Le contraste de départ est tellement élevé par rapport à d'habitude que j'ai été obligé de descendre les niveaux d'ondelette. Pas trop de trucs qui tournent, dommage, à part l'hexagone qui ressort bien pour le coup. La RVB n'est pas à la hauteur mais heureusement la nuit d'après a été mieux de ce point de vue. Toujours pris en Bretagne en bord de mer.
  14. 19 points
    JUPITER DU 10 MAI 2018 Bonjour à tous, C'est avec un certain délai, si j'ose dire, que je poste sur le forum ces photos joviennes que j'avais prises en Mai 2018. Ce sont les plus belles de ma saison 2018. Les conditions furent remarquables...Un très bon souvenir... Survenue de l'éclipse.... Bonne journée à tous, Gildas.
  15. 19 points
    Salut À la demande de Will. Je vous re propose ma meilleure Mars capturée sous un seeing exceptionnel en fin de soirée le 18 août dernier. Après plusieurs essais au traitement! Voici mon meilleur résultat. Juste pour le plaisir!!! Voici les trois couches RVB sortie d'AS2. mars_rouge_Capture2018_08_18_23_14_32.tif mars_vert_Capture2018_08_18_23_17_00.tif mars_bleu_Capture2018_08_18_23_18_35.tif Si ça vous le dit, essayez-vous aussi au traitement!!! Question d'avoir une meilleure version de cette Mars avec votre savoir faire. Évidement, j'aimerais bien une grande participation de votre part... Amusez-vous bien. Et bon traitement... Martin
  16. 19 points
    Bonjour à tous L'équipe CIEL AUSTRAL ( Jean-Claude Cannone, Nicolas Outters, Didier Chaplain, Philippe Bernhard, Laurent Bourgon) vous présente un joyau de l'univers : la nébuleuse de la Carène depuis l'Observatoire El-Sauce au Chili 305h de pose sur 4 mois d'acquisition avec la TEC160 et caméra G4-16000 4 champs 4096x4096 en mosaïque pour une image finale de 7700x7700 pixels Nous vous conseillons de vous balader dans la full... La FULL et les détails techniques Version SHORGB Version HOORGB Amitiés L'équipe CIEL AUSTRAL
  17. 19 points
    Une petite Lune de 60 millions de pixels, photographiée en région parisienne le 01 septembre, entre 3 h et 5 h du matin… Télescope de 150 mm à F/12 porté à F/30. Nikon D4 en mode vidéo. 30 vidéos de 2 minutes environ, à 30 images/secondes, soit, en tout, un peu plus de 100 000 images. Logiciels PIIP, Autostakkert et Photoshop. Autostakkert réglé pour sélectionner les 200 meilleures images de chaque vidéo. Si vous voulez la voir en grand sur Astrobin, clickez sur l'image puis choisissez l'option "haute résolution". https://www.astrobin.com/full/364803/0/?nc=user
  18. 19 points
    Salut, Petit session Martienne hier soir,les conditions étaient plutot bonne à moins bonne. les couleurs sont un peu saturées , desolé. ok polo c'est fait , c'est mieux? et en ir 610 et 685:
  19. 19 points
    Bonsoir à tous ! J'ai essayé une petite Uranus en couleur cette nuit du 22/08 après Mars, j'aurais préféré faire cela avec la 290 à l'aise dans ce domaine mais je n'ai toujours pas pu faire fonctionner correctement le Bin2... On voit les différences de luminosité sur le globe. Il y a un détail blanc sur la partie inférieur, je ne sais pas si c'est un artéfact ? Peut être que Christophe pourra nous en dire un peu plus s'il passe par ici Bon, il y a certainement moyen de faire mieux mais c'est un premier jet, il faut que je me fasse la main... Bon ciel, Will
  20. 18 points
    bonsoir à tous ! Ce n'était pas le seeing exceptionnel, Jean-Luc vous l'a déjà dit mais par moment les IR passaient très bien. Là où cela devient très difficile ce sont les heures où on image Mars en ce moment. Certains sont contents parce qu'ils peuvent imager tôt mais moi ça n'arrange pas trop mes affaires, pourquoi ? Les tram jusqu'à 23H30 sont très nombreux et font tout vibrer, jusqu'au 15ème, j'espère simplement ne pas me retrouver un bas un de ces jours ! (certains vont dire oh non le tube optique est cassé) Le gagnant de cette soirée c'est l'IR 685 ! J'ai quand même vite retirer le filtre quand le moment le plus stable est arrivé pour y mettre l'IR Cut pour la couleur. Je me rend compte que le petit ° de plus diminue fortement la turbulence, surtout à cette élévation. P'tite RGB pure ! Désolé j'ai mis le Sud au-dessus mais c'est dans ce sens qu'elle me plaît le plus ! Voilà les amis, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un bon ciel, ici c'est bouché mais peut être pas pour longtemps !
  21. 18 points
    Voilà, c’est fait. Quinze ans que je me promettais d’aller dans l’hémisphère sud en été 2018 pour observer Mars au plus haut dans le ciel, après une opposition 2003 particulièrement impressionnante malgré une hauteur modeste sur l’horizon. Cinq ans que le T400-avion est construit, spécialement pour cette occasion, de façon qu’il soit compatible avec un transport en soute mais aussi avec le poids de la bino, accessoire qui m’est indispensable pour les observations planétaires. Beaucoup d’heures passées à éplucher divers atlas pour établir des listes d’objets du sud à pointer absolument (merci encore à Laurent Ferrero pour ses SDCP), en complément aux observations de Mars. Le ciel du sud m’était alors totalement inconnu ! Et c’est déjà passé. Le «planning martien 2018» a commencé avec un séjour de deux semaines en famille à Ténérife en juillet, avec un bilan positif grâce au seeing au volcan et aux 20° d’élévation gagnés, avec un sujet déjà posté ici : http://www.astrosurf.com/topic/120632-mars-depuis-ténérife/ Puis départ pour l’Afrique du Sud du 1er au 16 août. Choix du site Après quelques hésitations et contre-temps, le choix de l’Afrique du Sud a été fait. Le Chili et la Namibie étaient aussi en lice. Les récits dithyrambiques de l’ami Rastaman à propos de l’astro farm Klipfontein Ranch (ou Stargate) ont pesé dans la balance et c’est cet endroit qui a été choisi. Jean, un copain du club intéressé par l’aventure, a ensuite pris la décision de participer également. Nous n’avons pas regretté cette option : Rastaman nous a grandement aidés à préparer le séjour jusque dans les détails. Sur place, nos hôtes Hottie et Sarah ont été adorables, toujours aux petits soins pour qu’on se sente bien et qu’on tire le maximum de profit de notre séjour. Kai (astro amateur allemand) et sa fort sympathique famille étaient également là, et à nous tous nous avons formé une petite communauté dans laquelle il a fait bon vivre deux semaines durant. Le quotidien à la ferme astro La ferme propose plusieurs chambres de confort tout à fait correct, avec tout le nécessaire classique y compris le wifi pour donner des nouvelles à la maison et consulter les prévisions météo, entre autres. Les repas sont pris dans une salle commune : petit dej à 10h (c’est l’horaire qu’on avait demandé) très copieux, de type allemand avec œufs brouillés, lard, fromage, laitage en plus des traditionnels café-pain-beurre-confiture. Repas suivant à 18h, très copieux également, confectionné par Sarah qui est une excellente cuisinière ; en tant que gaulois, la qualité des repas, ça compte beaucoup pour que le moral soit au top ; quand on sortait de table la nuit était déjà établie et il n’y avait plus qu’à rejoindre le terrain d’observation à 200m de là. La formule est vraiment adaptée pour profiter à fond de l’astro, pas besoin de se soucier de l’intendance, Sarah et Hottie s’occupent de tout pendant qu’on se concentre à 100 % sur les observations. Le coût est modique, dans les 700€ pour deux semaines, incluant hébergement, repas, transfert astrofarm-aéroport AR. Sur place il y a trois Dobs de location (deux T400 et un T500), mais comme dit j’avais mon propre T400. Jean et Kai ont loué le T500 et un T400. Hottie se charge parfois de nous occuper en journée et nous emmène volontiers faire un tour pour visiter les environs. On n’a pas le temps de s’ennuyer et surtout les virées diurnes valent le coup à elles seules. Une photo du petit déjeuner, avec de gauche à droite : Kai, Jutta, ma pomme, Jean, Sarah (photo de Hottie). Moment très sympa pendant lequel on fait le bilan de la nuit passée et où on se projette dans celle à venir. C’est aussi l’occasion d’échanges ‘internationaux’ sur des sujets variés. Hottie, préparant son fameux «braai» pour les amateurs de viande bovine. On y voit aussi un joli ciel du soir bien prometteur Mon T400-avion Le T400 a fonctionné comme prévu, en Afrique comme à Ténérife. Le voyage en soute n’a posé aucun souci, il faut dire que je me suis bien pris la tête avec le colisage, à l’imaginer et à tester diverses solutions, mais un paquet prévu pour un transport musclé est la meilleure des assurances. Un miroir de 400 de chez Mirro Sphere mérite d’être protégé comme il se doit avant d’être envoyé en soute Le Sky Commander a été précieux, le nombre de nuits était limité et à l’inverse ma liste deep sky était bien longue, alors j’ai apprécié de ne déplorer aucun temps perdu dans la recherche d’objets dans un ciel qui m’était au départ inconnu. Autre avantage du push to, on n’hésite pas à rendre visite aux objets qui peuvent sembler insignifiants sur le papier, et qui passeraient à la trappe de peur de consacrer trop de temps à leur recherche pour finalement être déçu par l’aspect à l’oculaire. Avec le push to, on y va, on a l’objet dans le champ en quelques secondes et on voit bien s’il mérite un dessin ou si c’est mieux de passer à la suite. Quelques-unes des étapes pour que le miroir voyage tranquillement en soute. La boite à miroir sert aussi de caisse de transport, une fois débarrassée des éléments métalliques du barillet. Le miroir est bloqué face optique vers le fond, 3 points d’appui sur le chanfrein, pas de papier de soie. Emballage de la caisse dans 10mX1m de bulle-pack, puis dans deux tapis de sol de qualité (15mm d’épaisseur chacun). On peut lancer le colis sur le carrelage, ça rebondit Ciel, météo et bilan des observations La ferme est en pleine savane, à 30km de la petite ville de Vryburg. Certes, de nuit on perçoit quelques lumières du côté de cette ville, mais l’air est tellement sec que ça ne monte pas et que l’impact sur le ciel est nul. La noirceur est excellente, Kai a mesuré des SQM autour de 21,9. D’ailleurs, quand on circule en voiture dans le secteur, on comprend pourquoi le fond de ciel est si noir : on peut rouler droit devant sur des dizaines de km sans rencontrer âme qui vive… La transparence est très bonne, les étoiles et la Voie Lactée sont bien perçues jusqu’au ras de l’horizon. La turbulence a parfois été forte, si bien que je n’ai pas autant de dessin de Mars que je l’aurais voulu. Pour attraper au vol le bon seeing j’ai dû pointer la planète rouge à intervalles de temps réguliers. Question météo, on n’a pas eu de bol : en juillet-août c’est la saison sèche et elle est censée pourvoir 100 % de ciel dégagé, mais on a eu 3 nuits couvertes et 3 avec des cirrus sur l’intégralité du ciel donc pas utilisables en dépit des étoiles visibles à l’oeil nu. Malgré ces quelques désagréments météo on s’en est mis plein les yeux car la moitié des nuits ont été favorables, quand c’était dégagé c’était vraiment très bon (et froid ! Avec des températures négatives parfois). Le nombre total de dessins en atteste : 37 dessins, dont 6 nébuleuses, 5 nébuleuses planétaires, 21 galaxies, 5 Mars. Une photo prise par Kai, au crépuscule alors que les télescopes viennent d’être sortis. A gauche mon T400, au milieu le T400 de Rastaman, à droite le T500 de Timm Klose. C’est tout confort, avec dalle de béton pour installer le scope, sièges réglables en hauteur, tables. Celle-ci est prise à l’aube, avec Orion, tête en bas, au-dessus de mon T400 en ombre chinoise. La vision que je retiens avant tout de ce séjour astro : la Voie Lactée à l’oeil nu, avec son centre galactique énorme et bulbeux, scindée par des nuages de poussière, comme si nous faisions partie de NGC 891. Elle domine totalement le paysage nocturne, elle brille fort, pleine de condensations lumineuses ou de poches sombres. Une tache claire attire immanquablement le regard, entre le Sagittaire et la queue du Scorpion : c’est M7, qui baigne dans une zone de forte densité stellaire. Mince alors, j’avais jamais remarqué cette boule de lumière, tellement basse depuis chez nous… je pense alors au dessin de Serge de cette Voie Lactée du sud, ben oui, c’est tellement évident qu’elle mérite un dessin. En deuxième position viennent les nuages de Magellan. Quand je les ai parcourus pour la première fois au T406 à faible grossissement, je n’en suis pas revenu de la profusion d’objets qu’ils contiennent. Où qu’on pointe, c’est un festival d’amas ouverts, amas globulaires, de nébuleuses souvent groupées et en forme de pompons. Pour éviter un message trop long (il l’est déjà bien assez) et aussi me laisser le temps de faire ça tranquillement, je sectionne le bilan en 3 posts : Partie 1 que voici : nébuleuses et nébuleuses planétaires (11 dessins). Partie 2 : galaxies (21 dessins) dans quelques temps. Partie 3 : bilan martien de cet été (Afrique + Ténérife + …), plus tard, car c’est pas fini, enfin je l'espère ! Nébuleuses NGC 3199, dans la Carène. T406 à 88X et OIII. Bel arc échevelé. C’est un dessin assez approximatif, davantage une première approche pour le refaire lors d’une autre occasion avec une feuille déjà munie des étoiles du champ. NGC 3324, nébuleuse «Gabriela Mistral» dans la Carène. T406 à 88X et OIII. Objet diaphane mais qui montre une forme intéressante de bulle éclatée sur la gauche. NGC 3372, LA nébuleuse de la Carène. T406 à 88X et 220X pour mieux détailler les traînées gazeuses. C’est un monstre à plus d’un titre : immense, lumineuse (visible très facilement à l’oeil nu), aux formes complexes et sinueuses. Même si l’OIII réagit très bien, pas besoin de lui pour entrer dans le détail car cette nébuleuse est vraiment très brillante. Je n’en ai croqué qu’une partie sur une feuille préparée avec des étoiles déjà placées dessus. Eta carène et sa nébulosité (Homunculus). T406 à 440X. Avec un grossissement plus modeste (220X) on distingue déjà les deux lobes symétriques par rapport à l’étoile, formant un nœud papillon jaune. A 440X on peut détailler davantage lesdits lobes qui montrent des nuances en luminance. Pour le lobe le plus lumineux : ce qui semble être au départ une boucle étirée s’avère en fait être une bulle assez sphérique, les arcs du bord n’apparaissent qu’après avoir passé du temps à observer. Pour l’autre lobe, sa moindre luminosité donne une impression de perspective, celui-ci étant placé derrière le premier lobe. Les aigrettes (peu soignées sur mon dessin) causées par les branches de l’araignée empêchent de détailler ce qui pourrait se trouver à leur emplacement. La nébulosité est une éjection de matière de cette étoile extrêmement massive. NGC 346, nébuleuse située dans la constellation du Toucan. Elle fait partie du Petit Nuage de Magellan, c'est donc une nébuleuse d'une autre galaxie... T406 à 88X et 220X en OIII. Elle se ferait presque passer pour une belle galaxie bien lumineuse ! Mon dessin n'est qu'une évocation sur laquelle il faudra que je passe plus de temps la prochaine fois. NGC 2070, la Tarentule, située dans le Grand Nuage de Magellan (Dorade). T406 à 220X, avec et sans OIII. C’est un festival de boucles gazeuses. Si l’OIII rend la nébuleuse plus dodue et sustente les portions les plus ténues, j’ai trouvé qu’il était plus facile de détailler le centre en filandres sans ce filtre. La région centrale est tellement lumineuse et ciselée qu’on croirait observer un dessin. Au point qu’il n’est pas compliqué de la dessiner sur la feuille préparée : il suffit de bien identifier les étoiles et de faire circuler le crayon entre elles. Ca prend quand-même un temps certain car il y a profusion de détails. Les nuages de gaz externes sont plus diffus ce qui donne une impression de relief assez saisissante. Nébuleuses planétaires NGC 6302, l’Insecte, dans le Scorpion. Taille : 45’’ d’arc (donnée Simbad) T406 à 220X et 440X. NP gratifiante car elle est assez grande et lumineuse, de plus elle a une forme complexe qui est intéressante à décrypter. NGC 5189, dans la Mouche. Taille : 2,3’ d’arc. T406 à 220X et 440X, avec et sans OIII. Comme la précédente, ça vaut le coup de passer du temps sur cette NP totalement atypique qui donne davantage l’impression qu’on a affaire à une galaxie spirale. La boucle très lumineuse apparaît très facilement, quelques nodosités isolées viennent juste derrière. Les filaments qui relient tout ce petit monde sont plus difficiles. A ne pas manquer ! NGC 6337, le Cherrio, dans le Scorpion. Taille : 47’’ d’arc. T406 à 220X et 440X. Plus discrète que les deux précédentes, du coup c’est son aspect éthéré qui lui confère une partie de son esthétisme. Les étoiles qui sont alignées à l’intérieur y sont aussi pour quelque-chose. NGC 2440, "la Chauve Souris", dans la constellation de la Poupe. Taille : 33’’ d’arc. T406 à 440X. Observée en toute fin de nuit, du côté du Soleil levant, à moins de 25° d’élévation. On peut en espérer davantage avec un placement dans le ciel plus favorable. En l’état, la partie centrale plus lumineuse laisse apparaître un trou en son sein et des contours biscornus, les arcs qui en partent sont ténus mais se devinent par intermittence. IC 5148. Taille : 2’ d’arc. T406 à 220X et OIII. Objet assez vaste mais diffus, quelques arcs plus lumineux apparaissent par instants à l’intérieur. Allez, un p’tit Mars pour finir ce premier sujet ! C’était quand-même le motif du voyage. T406 à 600X en bino et filtre RG610. Fred. Edit : n'hésitez pas à cliquer sur les dessins de la Carène et de la Tarentule pour les agrandir.
  22. 18 points
    Pour le suivi. Conditions correctes mais gros manque de transparence. Bonne nouvelle : elle commence à remonter ! D'ici 15 jours j'arrêterai de voir passer mes tuteurs à tomate devant :-))
  23. 17 points
    Bonjour à tous L'équipe CIEL AUSTRAL ( Jean-Claude Cannone, Nicolas Outters, Didier Chaplain, Philippe Bernhard, Laurent Bourgon) vous présente la galaxie NGC253 depuis l'Observatoire El-Sauce au Chili 11h45 de pose en LRGB avec notre CDK20'' et caméra G4-16000 La FULL et les détails techniques Amitiés L'équipe CIEL AUSTRAL
  24. 17 points
    Hello ! Voici quelques Mars de ces derniers jours Les nuits dégagées se suivent avec bonne transparence mais une stabilité loin d'être au top... Sur 6 sorties, j'ai seulement gardé 3 soirées. Hier soir, ça s'annonçait bien ! j'avais une très belle image de saturne à l'oculaire du 250 vers 21h mais malheureusement ça n'a pas duré, le seeing s'est rapidement dégradé... même pas pu faire de couleur sur Mars Je retourne à mes traitements, j'ai pas mal de Saturne en retard... Bon dimanche ! Guillaume
  25. 17 points
    bonjour à tous et à toutes ! pas de trop mauvaises conditions hier soir , mieux que le 4 2 annoncé par métoblue , par contre un froid de canard , ce matin il faisait 3 ° brrrrr!!! j'ai essayé avec mon filtre ir 742 que j'avais délaissé , sur saturne d'abord et ensuite sur mars ! CFF 300 f/d de 20 asi 178mm flitre ir 742 ondelettes r6 pour le n/b au bout d'une heure j'ai fait 2 films couleurs et je suis repassé en ir , mais j'ai mal revissé la caméra qui à tourné ! ça fait vaisseau spatial (valère aime bien ! ir 742 à 23h 39 loc : le fichier .tiff ; Mars_233903_g6_ap21.tif de 21h36 à 23h39 loc : couleur à 22h 40 loc : bon ciel et merci ! polo
  26. 17 points
    Bonjour tout le monde Autant le dire, je suis bien heureux de ces images de Mars, sans doute les meilleures pour moi et surtout avec une Planète à 17° . Hier soir vers 19h00 , l'humidité à commencer à "tomber" et c'est rapidement transformée en dégoulinage en règle . En général sur mon site à 1km de l'océan à vol d'oiseau , c'est une des caractéristiques qui indique un bon seeing . Et effectivement , dès la collimation sur Sabik , la stabilité était etonnante depuis un peu plus d'un an sur ce site , c'est la 1èere fois que j'approche la figure d'Airy ( sans la voir malfré tout..) Donc après quelques images de Saturne que je n'ai pas encore traité, je suis passé sur Mars , d'abord à Barlow2x Ultima Célestron , pour réaliser quelques vidéos que je n'ai pas traité... Et rapidement, je suis passé à Barlow3x Télévue , ce qui avec l'Adc et le Focuser 2" amène un fort tirage . l'IR la RGB l'IR+RGB ** Rajout à BX2 Bernard_Bayle
  27. 16 points
    Bonjour à toutes et tous , Post unique de mes 3 premiers jours ici , je commence par celles en arrivant faite à Caussols pour voir si tout allait Newton maison de 400 ( de voyage ) , miroir Skyvision de 400 F/D 4 en Zerodur , Barlow TV X3 avec ADC PA - MK2 , capture avec Genika Astro , traitement AS!3 et R6 . Saturne le 09/09 en RGB à 19h49 TU , caméra ASI 224MC + ADC PA . les images sont à la taille de capture comme toujours Saturne le 09/09 à 19h53 TU . Mars le 09/09 20h28 TU , caméra ASI 224MC , histoire de " se mettre en jambes " la seule et unique image ce soir là , ensuite ………….. bouché ********************************************************************************************************************* Maintenant celles du 10/09 faite à Calern , bon ……… c'est pas terrible mais c'est ça aussi Calern , pas toujours que du bon Saturne le 10 à 20h14 TU en RGB caméra ASI 224MC + ADC PA . pas de très bonnes conditions , voile nuageux et de la turbu Saturne en IR 642 BP Astronomik , caméra ASI 290MM + ADC PA , le 10/09 à 20h37 TU , image à 80% , pareil pour les conditions d' où le peu d'images cette soirée là ************************************************************************************************************************** Saturne le 11/09 , pas mieux pour les conditions , décidément , du vent fort par instant et une brise continue , transparence moyenne et voiles nuageux vers la fin . Saturne le 11/09 à 20h35 TU , caméra ASI 224MC + ADC PA . Mars en RGB le 11/09 à 21h37 TU , caméra ASI 224MC + ADC PA . La même avec un Drizzle de 1.5 avec AS!3 . Mars en IR 642 BP Astronomik à 21h45 TU , caméra ASI 290MM + ADC PA , Michel
  28. 16 points
    … dans la voie lactée ... Un grand-champ sur des classiques hier soir avec mon bon vieux super Carenar 55mm... Canon 600d à 1600iso, 23 poses de 3mn, il en faudrait plus …
  29. 16 points
    Bonsoir à tous. Bonne soirée pour Mars le 10 septembre, j'en ai profité pour faire une nuit blanche pour imager Uranus... Épouvantable résultat, le tréfoil n'aime pas les petites planètes, donc ce ne sera pas pour moi, dommage je pense que c'était bien parti côté détails avec une bande bien apparente mais avec une aberration pareille, je jette l'éponge Heureusement que ça ne se voit pas trop sur les planètes de taille plus conséquente. à 120 % Et l'image la plus spectaculaire de toute l'histoire de l'astrophoto, la planète tréfoil : J'ai sorti le miroir secondaire pendant 48heures et posé à plat, j'ai remis les vis d'origine et j'ai ressayé pour voir si cela provenait du système à ressort, nenni toujours le même tréfoil. Je vais essayer une dernière chose, voir si cela ne vient pas du serrage du support de secondaire (écrou et contre écrou) sur la lame. Du coup, je vais le serrer à peine sur le verre et mettre un peu de silicone pour éviter que le miroir ne tourne lorsque je ferai la collimation. Après je laisse tomber, je ne ferai que du lunaire et éventuellement solaire. bon ciel à tous Will
  30. 16 points
    Hello Le nouveau C11 à la maison a été pointé sur Mars ce soir. C'était moins stable que sur Saturne : Mais toujours acceptable. Il va toujours bien le balcon mais c'est plus difficile qu'en juin, surtout sur Mars, arg. 15° c'est bas, mais bas .... C'est clair qu'avec le Mewlon je ne pourrais pas sortir ça.
  31. 16 points
    Bonjour tout le monde, Ce matin, levé très tôt pour tirer le portrait de cette comète un peu au débotté, j'ai installé rapidos mon objectif de 200mm sur mon vieux 350D installé sur mon antique SPDX avec le C8. Heureusement, je l'ai rapidement trouvée grâce à un goto sur M35 Comme je savais pas trop ou j'allais, j'ai un peu mitraillé au hasard en Raw et Jpeg de 30 à 120 secondes. Quelle ne fût pas ma surprise à 5h11 locales de voir passer un superbe météore et méga coup de bol, je l'ai sur une photo Jpeg C'est une pose unique de 120 secondes. Voici la bestiole : Voilà pour cette image surprise, je vais voir maintenant ce que je peux tirer du reste des images Bonne journée à vous, AG
  32. 16 points
    Ce fut probablement le meilleur Saturne de l’année et le dernier avant de me consacrer aux rendez-vous professionnels et aux voyages qui m'ont empêché de prendre des photos comme je l’ai fait ces dernières semaines. Il y a beaucoup de détails visibles et chaque longueur d'onde évolue mieux que d'autres. Par exemple, avec le filtre IR 685, l'hexagone polaire et son œil central se détachent parfaitement. Avec le filtre L, les pistes de la planète donnent un véritable spectacle. Pour quiconque se plaint à la fois de la division Cassini et de la division d'Encke est facilement visible et la seule chose d'autre est à cause de la bague en crêpe qui était pratiquement absente. J'aurais pu mieux le mettre en évidence mais j'ai opté pour un rendu plus contrasté pour mettre en évidence d'autres détails cités ci-dessus. https://www.astrobin.com/full/366546/0/?nc=user
  33. 16 points
    bonjour à tous et toutes ! un beau ciel hier soir ! conditions pas trop mauvaises avec mars qui se lève de plus en plus tôt ! CFF 300 f/d de 20 asi 178mm ir 742 : as2 15% ondelette iris ! conditions : à 22h 59 : aimation ir 742 de 21h 29 à 23h46 loc: bon ciel et merci ! polo
  34. 16 points
    Bonjour à tous, Petite session le 7 septembre au soir, avec une turbulence plutôt faible mais à fréquence élevée. Au menu : Saturne et Mars. Toujours le même setup rapide à mettre en oeuvre : Mak 127 sur Neq3, QHY5III-224 derrière une barlow, un adc et un filtre ircut. Toujours pas de filtre IR pass, je lorgne vers le 642 Proplanet pour Uranus et Neptune... Les résultats sur Saturne (dérotation de 3 images) sont en retrait par rapport à mi-août. Par contre pour Mars (dérotation de 9 images issues de 9 captures de 120 sec. à 5ms, soit plus de 180 000 frames capturées et 10% retenues) ça se tient par rapport à mon image précédente du 24 août, malgré un rebond plus présent sur le limbe... Avec une petite animation (inversée) en prime, ma première pour Mars N'hésitez surtout pas à commenter et à critiquer ! Julien
  35. 16 points
    Bonjour tout le monde Nuit de rêve du 10/11 septembre, à peu près la même que celle du 8/9 septembre. Toujours cette humidité importante qui stabilise le sseing , par contre sèche cheveux obligatoire malgré un pare-buée revêtu de velours absorbant ( trempé en fin d'imagerie) Collimation soignée , comme je n'étais pas du bon coté du méridien de Mars à peu de chose près, je suis aller à la mano pour le pointage de Mars pour éviter un retournement et une dé-collimation . Il est très clair maintenant et de façon récente que les images RVB sont de plus en plus contrastées , signe qu'à cette longitude , les poussières sont bien retombées, même si il faudra encore plusieurs semaines( mois ? ) ...pour en finir J'ai imagé à Barlow1.5 Antarès et à Barlow2x Ultima celestron , mais avec l'Adc en Place même en IR pour conserver la même Focale . -- Le train optique C11 Barlow.1.5 ADC ASI224MC donne => F/D22 , Focale.Réelle 6182mm Échantillonnage 0.12"/Pixel -- Le train optique C11 Barlow.2 ADC ASI224MC donne => F/D36 , Focale.Réelle 99792mm Échantillonnage 0.08"/Pixel IR à Barlow 1.5 RGB à Barlow 1.5 IR+RGB à Barlow 1.5 IR à Barlow 2 RGB à Barlow 2 IR+RGB à Barlow 2 Une petite animation de 1H12 soit de 21h31TU à 22h43TU Bernard_Bayle ***** rajout Saturne à BX2
  36. 16 points
    Hello hello J'ai enfin pu débuter mon project de snipe sur la Bubulle Cette objet me fait frissonner autant que le cratère Cassini sur la Moon J'avais fait un essai pour trouver comment faire pour shooter la belle en pose courte avec 130 pose de 5s. Pour ma première vrai session, j'ai snipé 4 sessions de 1h et j'ai eu un seeing excellent. Je crois que c'est le meilleur seeing que j'ai eu jusque maintenant de chez moi. Vivement les prochaines sessions, soit avec le 254 ou 300/1200 et soit avec la 174 ou la 183. Et je pense que je vais sniper ma couleur avec la 178MC A+ David Full resolution : https://cdn.astrobin.com/thumbs/zXuqjBI7AeEx_16536x16536_wmhqkGbg.jpg Je n'ai pas spécialement travaillé la nébuleuse au traitement. On verra cela le jour du traitement final Et un ptiot essai à 200% avec un renforcement : https://cdn.astrobin.com/thumbs/kTKN0c7IEbBE_16536x16536_wmhqkGbg.jpg Une grand merci à @Jean-Baptiste_Paris pour la couche couleur. Thanks thanks thanks Full resolution : https://cdn.astrobin.com/thumbs/zevwEpmrdM6V_16536x16536_wmhqkGbg.jpg Full resolution : https://cdn.astrobin.com/thumbs/9MMVqoRcXE7n_16536x16536_wmhqkGbg.jpg
  37. 16 points
    Bonjour Je me suis bien amusé à faire cette petite experience, meme si j'ai du rouler 200 bornes aller retour (100 bornes au nord de San Francisco) pour 0,89s de photo. Materiel : canon 5D classic en mode rafales (3im/s) sur FS102 (F/D 8) 1/4000 a 500 iso. L'ISS a une taille de 51'' date : le 3 septembre 2018 a 10h54 et 20s La 1ere difficulte c'est de concilier un temps de pose tres court (elle passe vite la bete : 0,89s) avec un minimum de lumiere sans trop monter en iso au risque d'avoir du bruit. La 2e c'est la MAP sur le soleil qd il n'y a aucune tache!! Pour le reste c'est pas tres complique : avec le site Calsky on sait ou il faut se trouver et a quel moment precis. Bref c'est pas l'image du siecle, ni du TL mais c'est ma 1ere et je suis content de l'avoir dans la boite meme si elle est un peu bruitee et tres perfectible Cela me donne envie d'essayer avec plus de focale et une camera video. Bonne reception Nicolas
  38. 16 points
    Bonjour à tous, Nous voici le premier septembre… le temps passe vite en passant:-). Retour sur une image dont les acquisitions ont eu lieux en Juin. Le seing sur Mai, Juin Juillet n'est pas aussi bon que celui d'été, et ca se voit clairement sur les détails. Mais bon, avec un peut plus de temps pour acquérir les images, et un tris un peut plus large, il y a de quoi faire comme toujour:-). Donc voici la zone principale de NGC6188 avec l'ama ouvert NGC6193( en haut à gauche). On est dans la constellation de l'Autel… d'ailleurs tres proche de NGC6164 que nous vous avions présenté en Juin. C'est une sympathique nébuleuse à émission qui méritera un jour une mosaïque en vertical. Nous sommes donc à environ 4000 années lumière. Les jeunes étoiles massives de l’association OB1 de l'Autel sculptent ces formes fantastiques et alimentent la lueur de la nébuleuse avec leurs vents stellaires et un intense rayonnement ultraviolet. La récente flambée d’étoiles a probablement été déclenchée par les vents stellaires et les supernovae des précédentes générations d’étoiles massives qui ont balayé et comprimé le gaz moléculaire. C'est du SHO, donc coté couleur, on peut faire un peut n'importe quoi:-), Nous avons 4 ou 5 versions sur le disque dur. Nous vous présentons une vision qui montre bien l'opposition entre le Ha et OIII. C'est un traitement tres classique sous la forme LSHO. La L étant la somme des images SII, Ha et OIII. Les renseignements techniques: Lieu : Haciendas des Etoiles au Chili. Observatoire JANUS Sud. Temps de pose: SII: 5h55mn, Ha en 7h25mn et OIII en 6h10mn. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.5 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.6 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.2 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres Ha OIII ZWO avec roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici maintenant l'image, La full est disponible en cliquant dessus: Amitiés a tous, et bonne astro!! Le JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  39. 16 points
    Bonjour à tous L'équipe CIEL AUSTRAL ( Jean-Claude Cannone, Nicolas Outters, Didier Chaplain, Philippe Bernhard, Laurent Bourgon) vous présente NGC4038 au CDK20 depuis l'Observatoire El-Sauce au Chili La FULL et les détails techniques L'équipe Ciel Austral
  40. 16 points
    Bonsoir tout le monde, Je ne pouvais pas ne pas partager ma joie et . . . mon image avec vous Je fais suite à mon précédent post sur la nébuleuse Saturne NGC 7009 : Donc là, sur les conseils avisés de notre grand spécialiste Stéphane et avec l'aide de ce génial logiciel qu'est SIRIL, ben j'ai sorti cette nouvelle version, déconvolution sous Siril et bricolage cosmétique sous PSP : Et je vais m'endormir heureux Bonne nuit à tous, AG
  41. 16 points
    Bonjour tout le monde! Voici une timide animation (sur 21 minutes seulement) de Mars prise de 23h39 à 24h00 locales le 19 août (3h39 à 4h00 TU). TEC 140, barlow TeleVue 3x, ADC, ASI224mc avec filtre IR-block. 7 films de 150 secondes, j'ai retenu le 5% des images (eh oui, le seeing n'était pas terrible... je commence à soupçonner le petit hangar des voisins). Bon, avec environ 30000 images par film, ça fait tout de même 1500 images par image finale. J'ai aussi fait un drizzle 1.5x d'une des meilleures (3h42 TU). Ce n'est pas à la hauteur des gros canons qu'on voit par ici, mais quand même... la lunette a juste 140 mm de diamètre! Daniel
  42. 16 points
    Bonjour à tous, je suis de retour d'une semaine astro dans la Drôme, au gîte du Casage à Eygalayes, en compagnie de 20 autres astrams. Le bilan fut extrêmement positif : 7 nuits claires !!! J'en ai donc profité pour remplir les cartes SD du A7S J'ai également fait un suivi sur plusieurs jours de l'astéroïde Vesta et de la comète 21P/Giacobini-Zinner, avec 2 animations qui feront l'objet d'un autre post : Matériel : FSQ106 sur EM200 Temma2 - Autoguidage/Dithering Lacerta M-gen II - Sony A7S Astrodon Traitement : SiriL + CS5 11 août : Nébuleuses NGC7000 North America + IC5070 Pelican : 180 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 11 août : nébuleuses M8 + M20 + planète Saturne : 75 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full Le 13 août, un joli bolide s'est invité sur une de mes images de la comète 21P : Cliquez dans l'image pour la full 14 et 15 août : astéroïde Vesta près de la nébuleuse du Serpent et NGC6369 en début de soirée : 30 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 14 août : M31 Galaxie d'Andromède : 304 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 15 août : M45 l'amas des Pléiades : 120 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 16 août : double-amas de Persée : 62 poses de 30s à 3200 ISO Cliquez dans l'image pour la full 17 août : Nébulosités autour de Gamma Cygne + nébuleuse du croissant NGC6888 : 182 poses de 30s à 3200ISO, réducteur 0.73x Cliquez dans l'image pour la full
  43. 15 points
    Bon ben comme tout le monde du seeing pas trop mal ces derniers jours, même si le 10 je me suis fait avoir par des passages de mauvaise transparence et du coup Hellas est saturé sur la RVB Le sujet intéressant visible sur toutes les images du forum ces derniers jours c'est qu'on commence à voir les "montagnes de Mitchell" dans la calotte. Il ne s'agit pas d'une montagne mais d'une pente orientée vers le pôle et où la glace se sublime plus tard qu'aux alentours. Ce rémanent de calotte se détache tous les ans (martiens) au moment du passage au périhélie, qui aura lieu cette année ce week-end. Voici un crop de la calotte avec les Mitchell mounts bien détachés, en 2003 par le HST (le passage par le périhélie avait eu lieu fin août alors): Et sinon je rajoute deux planches du début du mois prises dans de mauvaises conditions.
  44. 15 points
    Après l’opposition, l’affichage du diamètre est rapide et l’augmentation de la phase. Sur cette photo, nous pouvons voir Olympus Mons comme une tache orange vers 01h00 et à 9h00 exactement, il y a une ligne claire qui au début je pensais que c’était un défaut sur la photo mais quand je suis allé vérifier que c’était Aeolis Mensae qui possède un réseau de vallées à cet endroit. Il est intéressant de noter comment certaines formations ont changé d’apparence à cause de la tempête. https://www.astrobin.com/364789/0/?nc=user
  45. 15 points
    Bonsoir les amis une petite session au C8 ou j'ai fais des essais avec la cam noir et blanc asi178 mm et la 224 couleur seeing moyen les Saturnes le gif 50 images Les résultats asi224mc asi178mm j'ai fais les couches vert et bleu mais jai pas réussit a avoir une bonne image RVB même en utilisant Wj bon sans roue a filtre les images sont décalé bon ciel et bonnes soirée Sauveur
  46. 15 points
    Et voilà mes derniers résultats sur les géantes de glace, par très bon seeing. C'était la première fois que j'utilisais le BP642 sur ces deux planètes. Si je ne sais pas encore si je vais préférer ce filtre au RG610 Baader pour Uranus, le résultat sur Neptune est plus encourageant que les autres filtres que j'ai utilisés jusque-là, et j'ai l'impression que c'est la première fois que j'ai un résultat non ambigu sur cette planète avec mes télescopes perso. Les surbrillances australes sont mieux visibles, avec un possible spot sur le bord sud-ouest (long 286° ; lat -40°). Uranus montre bien sa région polaire, y compris sur l'image RVB. Les satellites sont sortis du fond de ciel par augmentation de leur luminosité sans autre forme de traitement, donc oui ils sont moches. Très motivant pour les campagnes de cet automne en tous cas
  47. 15 points
    Salut à tous, Je ne poste pas souvent par ici, mais j'admire régulièrement vos belles images. Alors pour une fois je vous en propose quelques unes. Ce sont de petites mosaïques estivales faites avec mon A7s et le Samyang 135, montés sur ma fornax lightrack II. La première image devait initialement être constituée de 4 tuiles : de M16 à la patte de chat. Malheureusement, en juillet, la dernière tuile grattait les vignes et comportait un gradient trop fort (voir l'image d'ambience), je n'ai donc conservé que les 3 premières. Environ 170 images de 30 sec à 3200 ISO par tuile, prises sur 3 nuits de juillet dans le vignoble en campagne nantaise, objo à f2.4 filtre clip IDAS LPS D1. La seconde image est un projet en cours sur le cygne. La première étape est un mosaïque de Deneb à Albireo en 4 tuiles, qui ont été faites en une nuit depuis la terrasse du jardin. Encore une fois, je n'ai conservé que les 3 premières, la dernière tuile avec Albireo était trop basse vers 4h30, et la luminosité trop différente pour matcher sur une mosaïque. Environ 150 images de 30 sec à 3200 ISO par tuile, objo à f2 et filtre clip STC duo-narrowband (super ce filtre, le Ha ressort vraiment bien, l'OIII un peu moins, il faudrait plus de poses et surtout un meilleur ciel). Je referai la dernière tuile, puis j'ajouterai une ligne de 4 en dessous. Pour le traitement, c'est du 100% Pixinsight. J'ai un peu galéré au début pour trouver le workflow qui va bien, mais maintenant je pense être sur la bonne voie Place aux images (réduites à 75% et un peu compressées)
  48. 15 points
    Salut les amis, vous avez été quelques un(e)s à suivre ce post sur la lune imagée avec un télescope de 1 mètre de diamètre : Je vous propose maintenant le film qui est un trip contemplatif sur notre satellite ! Pour rappel, l'image finale obtenue à partir des meilleures zones des images issues des 60 vidéos de Serge a une taille de 14173 x 9449 pix ( taille à 50% ! ). ça offrait une bonne opportunité de panoramiques divers en vidéo. [EDIT] Nouvelles versions Youtube et master : http://space-music.net/mapage10/objectif-lune-v-wmv-.wmv
  49. 15 points
    bonsoir les amis retour a la base Corse et enfin un peu de beau temps sur la Corse (Afa) J'ai donc sortie le C11 même si le petit Mak me rendais service pendant les vacance c'est bien d'utilisé les gros tube Capture et autoguidage avec firecapture collimation sur une etoile proche Kaus Borealis et test du logiciel MetaGuide pour la collimation qui ne fonctionne pas avec l'asi mais marche avec ma qhy5l2c Images sans dérotation traitement sommaire et pas trop poussé je pense Toute la session était sympa ca bougeais pas trop mais pas non plus exceptionnel. J'ai donc fais plusieurs Ser dans l'espoir de faire une dérotation bein j'ai pas réussi a supprimé le artefact ci joint le résultat Du coup j'ai essayer de stacker sans faire de dérotation avec asi3 l'image présentais des défauts du coup je l'ai passé dans Siril ou j'ai aussi fais les ondelettes niveau 2 simplement Voila je voulais faire mars mais c'est trop bas pour mes arbres et du coup ce soir je retente en augmentant au max le trepier on verra bien ci joint mes tif pour un éventuelle pro de Wj 2018-08-28-1954_7-Sat_215444_pipp_lapl4_ap50.tif 2018-08-28-2001_0-Sat_220100_pipp_lapl4_ap57.tif 2018-08-28-2006_8-Sat_220648_pipp_lapl4_ap59.tif 2018-08-28-2014_4-Sat_221422_pipp_lapl4_ap58.tif 2018-08-28-2026_2-Sat_222614_pipp_lapl4_ap58.tif Merci d'avance et bon ciel
  50. 15 points
    Bonsoir à tous ! Nouvelle Mars du 21 août, conditions en retrait par rapport à la dernière postée mais laisse entrevoir quelques détails. J'ai également traité plus fort, la transparence n'était pas géniale ! Bon ciel à tous !