asp06

Membre
  • Compteur de contenus

    5 004
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

57 Neutre

À propos de asp06

  • Rang
    Membre hyperactif

Visiteurs récents du profil

588 visualisations du profil
  1. Actualité d'Opportunity (suite)

    du point de vue des pièces d'usure à tolérance de pannes, les six roues motorisées, c'est une machine tournante à très petite vitesse. ça doit beaucoup aider. les rayonnements durs auront raison de l'électronique ou alors les batteries finiront par se dégrader de façon catastrophique. si en plus il se mets à neiger ...
  2. Actualités de Curiosity - 2013

    si tu la regardes fixement pendant un temps assez long tu la verras bouger.
  3. plus de 800 réponses sur un fil ovni dans ce même forum, je ne dis que ça sinon demandez à des personnes quelconques (vraiment quelconques, pas celles qui viennent aux soirées d'observation) de vous définir ce qu'est une planète et une étoile et des les ordonner, vous serez surpris.
  4. Un nouveau Gregory en service...

    les projets de dix ans qui attendent dans des cartons, j'en ai plein. content pour toi que tu sois arrivé au bout du tien. bonnes observations à présent.
  5. télescopes à miroir liquide

    le fil m'a permis de découvrir qu'il existait des "MELLFs" qui ont été parmi les technos en concurrence pour réaliser des optiques adaptatives.
  6. zwo224 nouvelle version

    temps d'exposition et gain identiques?
  7. zwo224 nouvelle version

    hello, les conditions de réalisation étaient elles les mêmes et si oui lesquelles stp?
  8. amplificateur de 3ème génération (GEN3)

    c'est un peu comme pour les diodes, la luminescence s'observe dans des bandes spectrales pas très larges. sans entrer dans le détail d'autres paramètres que celui là, il faudrait mélanger plusieurs matériaux différents et bien choisis pour obtenir du "blanc".
  9. amplificateur de 3ème génération (GEN3)

    ce n'est pas du bruit, ce sont des photons individuels, d'une source du champ ou crée au sein de l'amplificateur, qui sont amplifiés. c'est juste une autre façon de voir les mêmes objets. tu ne vois une image globale à chaque instant mais chaque point de l'image est rafraîchi séparément.
  10. amplificateur de 3ème génération (GEN3)

    cette techno est très mature et ancienne. les cmos actuels sont bien plus intéressants (rendement quantique notamment) et ont des bruits de lecture suffisamment bas pour donner des résultats analogues. la mise en oeuvre d'un cmos est bien plus facile surtout si tu visualises directement l'image sur un écran (dans l'hypothèse d'une utilisation en visuel assisté). il me semble que cette personne avait fait un passage sur les forums il y a quelques semaines.
  11. il vaut mieux préciser que je parlais des pointeurs rouges de moins de 1 mW qui sont des diodes lasers avec une lentille en plastique de collimation. ça ne craint rien. tu nous diras où étais ton oculaire avec une étoile à 30 mètres
  12. à trente mètres comme source ponctuelle et rester un peu techno tu prends un bête pointeur laser sans optique de collimation mais ton problème ça va être de faire la mise au point vu la focale de ton télescope.
  13. avant d'aller sur le ciel il faut commencer par régler au mieux les choses en faisant l'hypothèse que les centres et les axes mécaniques et optiques sont confondus (...). si tu as un laser d'alignement il faut d'abord aligner mécaniquement l'orientation du porte oculaire pour que le laser frappe le centre du secondaire. puis il faut régler l'orientation du secondaire pour que le reflet du laser revienne sur lui même. enfin en mettant l'oeil derrière un oeilleton dans le porte oculaire il faut orienter le primaire pour avoir des figures de symétrie bien centrées de tous les contours (primaire et secondaire, y compris leurs reflets). j'avais fait cela sur un 400 ouvert à F/25 qui était raisonnablement bien réalisé et je n'avais pas eu besoin de retoucher beaucoup l'alignement de l'ensemble ensuite (je ne me souviens pas avoir eu besoin de le faire en fait). avec ton télescope qui est plus ouvert, c'est peut être moins évident mais tu ne devrais pas être aussi loin du compte que ce que tu nous as montré hier.
  14. faire la collimation à fort grossissement sur une étoile réelle assez haute dans le ciel ça se fait bien pourtant... tu as certainement les réglages nécessaires sur le primaire et le secondaire, mais le porte oculaire est il réglable aussi?
  15. je viens seulement de voir ... trente mètres, tu peux oublier l'étoile artificielle.