Jean-Christophe Dalouzy

Member
  • Content count

    2250
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

449 Excellent

2 Followers

About Jean-Christophe Dalouzy

  • Rank
    Very active member
  1. Collimation sur étoile

    Attention, sur un Newton, la collimation sur une étoile défocalisée est une très mauvaise idée à cause de l'offset du secondaire. En effet tu vas régler nickel ta collimation en INTRA par exemple en te disant que c'est bon, puis tu vas passer en EXTRA et là c'est la cata, sans compter qu'au point de focalisation tu ne seras pas bon. La collimation est à faire à l'oeil, au laser ou avec tout autre instruments qui va bien pour dégrossir, puis le faire sur un champ focalisé pour affiner. Jean-Christophe
  2. Nouvelle monture pour charge lourde !

    @dahle Je pensais justement à toi il y a quelque temps en me demandant si ta monture avait enfin abouti et bien je vois que non... et bien, tu en as du courage et de la patience. De mémoire tu avais aussi commandé un tube optique avec. Il a été livré lui ? C'est quand même dingue cette histoire ! Mais je ne remue pas le couteau dans la plaie, car j'imagine que tu dois être bien énerver depuis le temps. Bon courage. Jean-Christophe
  3. Nouvelle monture pour charge lourde !

    Je suis bien d'accord avec toi et encore même en remote ce n'est pas nécessaire avec astrometry.net : on peut recaler la position du télescope à tout moment, même si on a perdu la synchronisation. Reste la qualité de suivi, mais un bon autoguidage bien géré fait largement le boulot pour de la belles images. Les quelques pouillèmes de gain entre l'autoguidage et le direct drive sont souvent estompés par la turbulence lors de l'acquisition ou le traitement trop poussé . Jean-Christophe
  4. Quelle alternative à la CEM 120 Ioptron ?

    Elle est enfin sortie ? Et elle fonctionne ? Je sais qu'il y avait un colistié qui en avait commandé une il y a 2/3 ans environ et il avait eu de très nombreux péripéties. Personnellement, je ne partirai pas confiant a priori avec JTW. @bandido un RC et une FSQ sont des tubes assez ramassés, ce qui n'est pas le cas d'un newton ou d'une lunette de 150. Honnêtement, quand je vois visuellement la GM2000, j'ai le sentiment que la monture paraîtra bien faible pour ce type de tubes. Mais ce n'est qu'une impression. Jean-Christophe
  5. Quelle alternative à la CEM 120 Ioptron ?

    Une GM2000HPS est pour moi sous dimensionnée pour ton besoin. Si tu restes chez 10micron, il faut au moins la 3000HPS sinon, tu vas galérer. Du coup, quand on voit le prix de la bestiole, ça refroidit vite fait les ardeurs. Le poste fixe, c'est en tout cas une bonne chose Par contre, si je fais le bilan global : 40kg de tube sans les accessoires, j'y rajouterai 10 kg d'accessoires (anneaux, platine, tourelle, caméra, correcteurs, ...) et 20 kg de gras (j'applique toujours du 1/3 de marge), tu dois trouver une monture avec une capacité de 70 kg. Même si la masse n'est pas le seul critère, la longueur du tube est un paramètre important également, la Fornax 102 est juste pour une telle charge de mon point de vue, comme toutes les autres citées. Il faut selon moi, soit revoir à la hausse la gamme de monture, soit réduire la voilure. Je crois comprendre que tu n'as pas encore le télescope et que tu es plutôt orienté planétaire. Jean-Christophe
  6. Quelle alternative à la CEM 120 Ioptron ?

    Bonjour, Je peux donner quelques infos sur la Fornax 102 que j'utilise avec une newton de 350 mm. C'est une monture super robuste pour un rapport qualité/prix que je trouve très bien. En version de base, elle n'est pas à la pointe de la technologie actuelle avec encodeur absolue,.... mais est-ce réellement nécessaire ? Ceci est un autre débat sur lequel je pourrai longuement disserter, ayant également une GM1000HPS. Mais revenons à la Fornax102, voici un post que j'avais initié sur le sujet : et une vidéo de mon setup : Enfin, une image faite avec ce setup (avec un télescope pas totalement colimaté) : Par contre attention, pour moi cette monture est totalement intransportable. Malgré le fait que j'ai la trentaine et que je suis sportif, on a dû être 2 pour la poser sur la colonne. N'hésite pas à poser plus des questions plus précises. Une question importante, c'est pour mettre quoi dessus et pour faire quoi ? Jean-Christophe
  7. mesure de transit HAT-P-33_b

    Une collaboration existe déjà sous le chapeau coté pro, d'Alexandre Santerne. SI cela t'intéresse, je ne peux que t'encourager à rejoindre le groupe (https://listes.lam.fr/wws/info/exotransit) Tu cites le programme Gémini, pour info cette collaboration a reçu le prix Gemini en 2020. Jean-Christophe
  8. ventilation,pare buée ,resistance chauffante sur newton

    A titre personnel, je chauffe le mien, surtout parce qu'il dort dehors (enfin dans l'observatoire) et je ne souhaite pas que l'alluminure soit attaquée trop vite ou que mes séances d'observation soient ruinées à cause de la buée. J'ai un tube plein et pour avoir fait l'essai, je vous confirme que sans chauffage, c'est dépôt de buée garanti. Je suis loin d'être le seul. Une grande majorité des gros télescope haut de gamme ont des systèmes de chauffage (primaire et secondaire) régulé en température. Je n'ai pas assez de recul, mais je n'ai pas constaté un niveau de turbulence important (le ciel fait pire pour nous :-) ). Après, point important, je ne fais pas de planétaire et que du ciel profond à longue pose (supérieur à 1 minute). Une étude précise serait intéressante à réaliser. Jean-Christophe
  9. ventilation,pare buée ,resistance chauffante sur newton

    Si l'humidité se dépose sur ton miroir c'est qu'il est plus froid que l'air ambiant (les ventilateurs doivent bien y contribuer ainsi que le rayonnement IR). Cette différence de température provoque la condensation de l'humidité de l'air à la surface de ton miroir. Pour éviter cela, il faut en effet le chauffer très légèrement en pilotant le chauffage avec une sonde thermique implantée sur le miroir. Tu peux soit acheté des trucs tout fait (mais ça coute un bras) soit t'amuser à le faire toi même via du fils résistifs, une sonde de température et un Pi ou ardiuno. Je pense qu'il ne faut pas se faire de nœuds au cerveau pour la turbulence, car il faut faire la balance bénéfice risque (c'est à la mode actuellement) : tu pourras peut-être avoir une petite source de chaleur (même si je n'en suis pas convaincu du tout) mais tu va supprimer la buée qui augmentera la transmission de ton miroir et réduira sa diffusion. L'histoire de faire un peu de provocation, le chauffage pourrait peut-être même réduire la turbulence étant donné que tu vas justement remettre ton miroir à une température plus proche de celle de l'air, ou plus exactement juste au dessus :-). Jean-Christophe
  10. Christophe, Ok, super d'avoir pu t'aider
  11. votre 1ere image astro - post collectif

    Bonjour à tous, De mémoire un tel post avait déjà été lancé il y a quelques années.... je dirais même certainement à la même période. Mon petit doigt me dit que ce serait bien lié à la météo . C'est pour autant, toujours sympa de faire un peu de rétrospective. Pour ma part, première photo astro en Avril 1997 de la comète Hale Bopp avec un appareil minolta, un objectif de 50mm ouvert à 1.4. Je ne me souviens plus de la pellicule, simplement, l'ensemble était installé dans une boite à chaussure, le tout monté sur un escabeau (je n'avais pas de trépied à l'époque et encore moins de télescope). Puis 2 ans plus tard, ma première photo de Jupiter au foyer d'un SC 200 sur pellicule Supra400 (si ma mémoire est bonne) derrière une projection par oculaire. Enfin, concernant ma première observation visuelle, j'ai souvenir d'une éclipse de Lune en 1988 ou 1989 il me semble. Jean-Christophe
  12. Christophe, Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta question. Il suffit de calculer : 10^(-19.54/-2.5). Soit dans ton cas un flux de : 63 679 552 (ADU,e-, photon... tout dépend comment tu as calculé ta magnitude instrumentale. Jean-Christophe
  13. Abri de jardin "astronomique": taxe ?

    Je te confirme en effet que tu aurais dû faire une déclaration préalable à la construction. Tu peux faire le mort maintenant que c'est construit, mais si tu as des voisins un peu pénibles ou des drones/avions qui passent au dessus de ta maison, tu peux te faire rattraper par la patrouille voire pire qu'on te contraigne à le détruire. Pour info, dans mon cas, j'ai fait une déclaration préalable en mairie et pour mon abri de 3.5x4m, j'ai payé près de 750 € de taxe d'aménagement du territoire et pourtant, je suis dans une petite commune qui a des taux d'imposition pas très élevés (j'en sais quelque chose puisque je suis au conseil municipal) et dans un département également assez raisonnable de ce point de vue. Un autre point de détail, attention, ce n'est pas la surface du bâtiment qui est à prendre en compte mais l’emprise au sol. Il faut donc également ajouter la surface couverte pas les rails en hauteur, ce qui double en gros la surface à déclarer. En effet la zone de roulage de ta toiture est vue comme une pergolas ou un carport .... qui sont imposables. Enfin, cette surface supplémentaire est également pris en compte (théoriquement) dans le calcul de ta taxe d'habitation/taxe foncière. Jean-Christophe
  14. Comète Neowise depuis le bord Ouest de la Manche

    Sympa tes prises de vue. J'aime beaucoup la deuxième. Je te confirme hier soir pas de nuage noctuescent. Jean-Christophe
  15. neowise depuis le mercantour (2800m)!

    Elles sont magnifiques tes images. Bravo ! Pour la longueur de la queue, je te confirme qu'aux jumelles et à l'oeil nu, je suis arrivé à suivre la queue de poussière sur 13° environ. Dans tous les cas, tes images sont vraiment top. Jean-Christophe