patry

Member
  • Content count

    4194
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by patry

  1. Je m'étonne que l'article ne mentionne pas (ou ne cherche pas de solution) concernant le traitement lui même ! Car je relève la figure suivante de l'article Où l'on voit nettement sur la 3e ligne que c'est le filtrage qui provoque le rebond avec une montée franche parfaitement visible dans la coupe. Cela ne vient PAS des données qui sont synthétique. On l'évoque en introduction (phénomène de Gibbs) Un signal "pur" carré présente des oscillations au bords. Puis plus rien dans tout le reste de l'article ! J'avais ouvert un sujet il y a un moment (http://www.astrosurf.com/topic/136101-artefacts-dondelettes-comment-sen-prémunir) où mon propos était parfaitement similaire : la suppression des artefacts de limbe. Sauf qu'en lunaire il y a des limbes dans tous les cratères qui présentent une ombre franche. Ce qui m'interpelle c'est que l'étude de CN semble indiquer (et je veux bien les croire) que l'artefact est dépendant de la forme de la figure d'airy et que grosso modo on est toujours à ~60% de la résolution de l'instrument. Peu importe la formule optique (obstruction de 33% SCT 355mm, ~20% N222mm ou 0% L444mm) c'est pareil ... a peu près 60% d'airy ! J'en déduis que sur mon sujet, le problème vient d'un trop fort échantillonnage (c'est vrai) et que du coup, "je vois des limbes partout". Mais que dans le même temps corriger l'artefact par un décalage de collimation limite (ou exacerbe si c'est dans le mauvais sens) le problème. Donc ca vient de la figure d'airy ou pas ceci n'est pas très clair. En fait sur mars, c'est très visible car on échantillonne "à mort" (on a du flux on en profite c'est logique) mais également sur Venus, un peu moins sur Jupiter car les bords se fondent plus doucement dans le fond du ciel. Donc on fait apparaître plus franchement (plus gros) cet artefact. Il faudrait (pas maintenant évidemment) faire un test "de jour" sur mars car en remontant le niveau du fond du ciel, on limite la pente du bord de la planète et on devrait faire disparaître l'artefact non ? Marc
  2. Mars RVB du 17/10 re-traitement

    La première image me plait beaucoup plus que les suivante (les précédentes versions donc). Finesse et couleur sont bien rendues. Dans les précédentes, la version soft manque clairement de détails. Marc
  3. Mars le 11 Octobre

    L'image est belle dans l'absolu avec beaucoup de détails résolus. Il faut quand même se rappeler que la planète ne mesure QUE ~22" d'arc, c'est presque la moitié de Jupiter qui frôle les 40" d'arc. dit autrement il faut imaginer Jupiter 2x plus grosse. Moi j'aime bien. Marc
  4. Ce n'était pas parti pour être une soirée d'observation mais une nuit de qualification de mon ADC Mk3 reçu quelques jours plus tôt (upgrade de mon mk2). Il fallait que je sache de quel coté mettre l'ADC afin de placer les bonnes cales sur mes filetages T2. Donc en début de soirée, direction le C8 (qui a reçu sa queue d'aronde tant que sa monture ne sera pas réparée). J'ai aussi validé le setup ultra court : raccord photo court + focuseur hélicoidal (-80mm), ADC MK3, RAF et caméra. Accessoirement, raccourcir le train optique et être en "tout vissant" limite la "torsion" du montage. L'ADC Mk3 est une très nette amélioration tant en terme de réglage qu'en terme de précision. Le réglage est largement plus simple, trouver l'horizon est tout aussi facile c'est vrai, mais le décalage se fait sur l'axe sans risquer de décaler plus un prisme qu'un autre. En outre le montage a fait disparaître mon défaut de pression (supposition perso), cela aussi ça change TOUT. Sous metaguide l'étoile est très propre avec un premier anneau "presque" complet. Du coup, c'était tentant d'installer le C11 ... et j'ai bien fait, la preuve en image : Aller, la planche RGB (la meilleure de la soirée) en premier (tout à la taille d'acquisition) : Une animation de la suite au filtre 23A En poussant un peu plus la focale (F32 !!!) avec une bague allonge. Au final une très bonne soirée avec le C11 qui retrouve "ses ailes". Marc
  5. Merci rené de ton passage. Merci Elie, la verte est une vraie surprise pour moi aussi ... une vraie première pour moi aussi. Bon la bleue ne présente pas beaucoup de détails ... mais c'est pas trop lisse non plus. Marc
  6. Merci Luc, la nuit a été "un peu agitée" avec la tempête Barbara qui nous est passé dessus. Ca a bien soufflé au point que j'ai rentré la monture de peur que le vent ne déchire sa bâche. Petits yeux donc ce matin. Il y a quasiment plus d'ondelettes de basse fréquence et aussi un fort lissage en sortie pour éliminer le bruit. Quand j'ajoute plus d'images le limbe droit devient proéminent (déjà que là je le trouve moche ...). Merci Valère. Marc
  7. Ma meilleure Mars du 17 octobre 2020 au VMC 260L

    Je comprends, mais si je peux me permettre "Christian Arsidi" moi je l'associe avec "planétaire". Peu importe que tu ai peu imagé durant quelque temps c'est une association indéfectible. Moi j'adore Jupiter et la lune, les autres planètes sont un passe temps et le reste du ciel une distraction, mais je n'ai quasiment pas fait une image de la grosse gazeuse cette dernière année ... tant pis ce sera pour 2021 et 2022 (quand elle aura quitté mes arbres - qu'il faudra aussi un peu élaguer). Alors bon retour et c'est sur que de passer d'un C14 à un VMC 260 cela fait un choc ... comment en serait il autrement surtout que de mémoire il était pas mal ton C14 ! Marc
  8. C'est tout à fait cela. A x2, tu est sans doute sous-echantillonné et à x3 tu gagne un poil, mais les images sont assez bruitées. La réduction de presque 1/3 lisse bien le bruit et comme les détails sont finalement assez gros (sur beaucoup de pixels) ils ne disparaissent pas ! Le rendu est finalement bien meilleur. Après il y a des trucs qui m'interpellent : 1500 images c'est bien, mais tu as de la marge pour en prendre un peu plus peut être (=> bruit réduit). Et surtout je lis : 1 AP ! Tu ne fait pas de multipoints ? Cela veut dire que tu part du principe que la turbulence couvre uniformément toute la planète ? C'est audacieux Marc
  9. Animation Mars 17/18 oct

    On sent bien que la première image est laborieuse (voile, turbu, ...) mais que cela s'affine ensuite très nettement. Bravo. Marc
  10. Mars du 18/10/2020 au C14

    Très belle mars, très fine. Le C14 a encore parlé fort ! Marc
  11. encore une mars pour participer !

    C'est joli mais affreusement petit pour un 500mm ... et avec 8m de focale (2000x4). Cela donne envie de zoomer beaucoup ... c'est un tromblon de 500mm que diable ! Marc
  12. Enfin! Mars 19 10 20 avec C11

    C'est très bien cela, bravo ! Marc
  13. Voilà une version plus soft (traitement plus doux) sur la RGB au lieu de la LRGB avec une L synthétique. Image à la taille d'acquisition bien sur ... Je n'ai pas réussi à éliminer l'artefact du limbe. pour la balance j'ai essayé de me caler sur la calotte que je suppose être blanche. Sa petite taille rend la chose difficile toutefois. Marc
  14. Juste en passant, il y a un "truc" pour éviter les artefacts de limbe avec Astrosurface (pas ou peu visible avec AS!3) ? Marc
  15. C'est superbe ; diamètre + site + seeing ca marche pas mal ! Je pense de plus en plus que la perturbation de l'atmosphère est bien plus importante dans le bleu que ce que l'on admet généralement. Il y a une puissance 5/3 de mémoire dans certains modèles/publications mais c'est sans doute une estimation basse, ou bien peu adaptée à nos latitudes ?. Marc
  16. Peut être un peu, j'ai tenté une image plus douce (et plus d'images pour limiter aussi le bruit) avec Astrosurface mais il me fait apparaître un vilain artefact à droite (surprise du matin ... chagrin). Je vais devoir tout recommencer sous AS!3 finalement ce soir. J'aimerais bien un C14 mais je me souviens encore de déplacer celui de wilexpel qu'il m'avait laissé pour réglage ... c'était une corvée ... stressante ! J'ai vu une photo d'un gars utilisant un C14 comme téléobjectif à bout de bras ... mais on était pas taillé pareil visiblement. Coté seeing c'était pas terrible pourtant (jet stream violent mais régulier), il faudrait que je sorte un extrait en vidéo pour vous montrer cela. Marc
  17. TRIO DU 071020

    Je dirais même plus, c'est un ADC mk3 de Pierro Astro. Il se reconnait à son unique molette de réglage. Tu la place à l'horizontale et tu la tourne dans un sens ou l'autre pour corriger la réfraction liée à l'atmosphère. Simple comme bonjour et redoutablement efficace quand le diamètre de l'instrument augmente. C'est à dire que pour ~120mm (résolution d'environ 1" d'arc) la dispersion est supérieure à la résolution sous les 15° de hauteur dans le rouge sous les 22° de hauteur dans le vert sous les 45° de hauteur dans le bleu Avec une caméra couleur, tu lis toutes les couleurs en même temps et tu devra recaler les couches RGB (sinon la dispersion se voit même à 55° de hauteur). Au bas mot, c'est à l'intérieur de la couche bleue que tu ne devra pas dépasser 45° de hauteur ... ou alors prendre un ADC ! L'ADC rapporte la dispersion à une fraction de seconde d'arc, et c'est complètement "invisible" du coup. Je suis curieux moi aussi de savoir quelle caméra est fournie avec un ADC mk3 qui plus est ! Correction : c'est un mk 2, il y a les 2 tirettes de réglage qu'il faut écarter de part et d'autre de l'horizon. Ca marche aussi mais c'est moins "pratique" que le mk 3. Marc
  18. Effectivement c'est le jour et la nuit pour moi ! Mes prismes étaient bon (premiers batchs des MK2, le test a été fait sur le forum d'à coté "Mesure ADC Pierro Astro"). Mais à l'usage c'était assez horrible. Donc le passage au mk 3 s'est fait sans perte de qualité (tant mieux quand on a L/14 PtV à l'interféro, et L/110 RMS !!!) mais le coté "mono bouton" c'est super pratique. Je te réponds en privé. Merci Will, c'est vrai que je suis assez content du setup et de ce que cela produit. Marc
  19. Je vais essayer de vous faire cela ce soir (au boulot je n'ai ni les images, ni les logiciels). Merci Jean-Jacques. Pareil, je vais tenter d'améliorer les choses mais il faudra certainement que j'ajoute des images au bout. Le gain était assez fort de mémoire et le nombre d'images insuffisant certainement. Marc
  20. Merci à vous tous. En effet, pourtant cela ne semblait pas terrible. En défocalisant un peu, je faisait apparaître un flux très turbulent mais assez nettement orienté. Je me dis que ce devait être le jet stream ... et bien il était bien dégueu ! Idem pour une étoile qui dansait pas mal et metaguide voyait un premier arc (incomplet) avec 0,5 à 0,7 secondes d'intégration. Bien insuffisant pour tenter une collimation à vue ! Donc on doit pouvoir gratter un peu encore. C'est assez proche quand même. Forcément on traite différemment une capture couleur d'un triplé monochrome aussi. Oui, cela commençait moyennement mais s'est clairement amélioré avec Mars qui grimpait en altitude ! A la fin, j'ai abandonné à cause de la fatigue (et j'avais des trucs à faire le dimanche matin aussi). Mars sera plus loin mais quand elle sera au méridien vers 22h ou 23h ce sera plus facile d'imager en semaine. Le traitement de mes images est assez fort c'est vrai mais la topologie ne ressort pas sinon. Cela vient aussi du fait que les traitements sont assez génériques (mode batch pour AS!3, composition RGB et filtrage sous R5 (R6 ne fait plus cette reconstruction 3->1). J'en ai profité pour lui faire calculer une L synthétique à partir des RGB, je pense que dans R5, le filtrage n'intervient que sur cette L à la fin (sinon quel intérêt ?). Les vues R,G et B sont présentées traitées "à part". Et c'est d'ailleurs quand j'ai vu sortir la G que je me suis dit qu'il y avait un truc à faire. 20 minutes plus tôt j'ai fait une autre RGB où les détails ne sortaient pas tellement. J'ai certainement profité d'un trou de turbulence. Marc NB : au fait les captures font 90" à 10ms, AS!3 ne conserve que 20 à 25% d'images pour sortir un FIT pour chaque vidéo.
  21. Quelle caméra pour un C14 ??

    Si c'est pour faire de la science, je ne suis pas certain qu'une image à l'hyperstar soit franchement indiqué il y a des milliers d'images à moins de 800 de focale de chaque recoin du ciel. Par contre un bout de galaxie à 4m de focale c'est déjà beaucoup moins courant, et c'est là que cela se joue. Donc avec un C14, utilisé "scientifiquement" il te faut plutôt envisager de faire des images à F10 ou à F6,3 en CP. Et bien sur son domaine de prédilection, à x2 sera le planétaire (à mada' les planètes passent toujours très haut, faut en profiter). De la belle image par contre, c'est Hyperstar et compagnie. L'utilisation de l'hyperstar est très exigeante et me semble incompatible avec un usage remote ... à moins que l'instrument soit dédié à cela. Et pourtant je suis fan de cette solution, seulement passer d'un montage à un autre ne se fera évidemment pas dans la même nuit en remote. Après il faut trouver et valider un site à la hauteur d'un 350mm par contre. Je ne connais pas la capacité de portage de l'EQ8, mais en // une lunette de 80 à 120mm pourrait passer. Et cette lunette serait utilisée en CP grand champ & autoguidage du C14 quand c'est lui qui fait les images. Ce serait une solution "complète" et certainement plus versatile que de vouloir "tout faire" sur le C14 au prix de montages/démontages. Marc
  22. TRIO DU 071020

    Faut accepter la critique pour progresser. Pour te donner une idée, c'est au C8, à l'opposition de 2004 ... et ma première mars à moi aussi : idem sur Jupiter C'est important de se rappeler d'où on vient aussi, c'est, je pense très formateur. Mais les multiples tentatives et les échanges sur le forum permettent de progresser puis de faire progresser les autres ensuite. Le maitre mot, c'est "ne pas se décourager" et ce n'est pas un concours. Tu trouvera TOUJOURS un plus gros télescope que le tien, un meilleur site que le tien avec à la fin, de meilleures images. La question est plutôt : est-ce que j'ai fait mon possible et qu'est ce que j'ai pu mal faire. Ensuite, le reste c'est de l'aléa de capture (et aussi, savoir quand ne pas faire des images). Marc
  23. Le sur-échantillonnage, comme chez moi, rend plus lisible l'image mais ne donne pas plus d'information. J'ai eu la même remarque sur mes images prises quasi en même temps. Après la couleur oblige à pousser un peu plus qu'en mono mais, à la fin, les lois de l'optiques sont les mêmes pour tous ! Cela reste de bonnes images quand même. Marc
  24. Merci ... Marc, Pascal & Martin . Je trouve aussi Il y a de cela. Bon la grosse est plus lisible mais je ne pense pas avoir plus de détails que sur la version un peu plus petite. Le vrai problème (à part sur mars) c'est d'arriver au bon échantillonnage selon les conditions. Et les conditions sont rarement bonnes pour exploiter cette focale. J'avais un très fort flux est-ouest bien visible en défocalisant, le jet stream peut être ? Oui, clairement une image parmi les meilleures que j'ai faites de mars ET avec ce filtre. Même la couche bleue sort quelques détails. Mais bon mars est avare de formations qui ressortent dans le bleu de toute façons. Tu peux bien sur, et tu a été entendu ; je corrige l'image du premier message. Marc