George Black

Member
  • Content count

    4246
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7
  • Country

    France

George Black last won the day on November 1 2019

George Black had the most liked content!

Community Reputation

2795 Excellent

2 Followers

About George Black

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Instruments
    114/900

Recent Profile Visitors

4504 profile views
  1. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Je l'avais déjà évoqué. Par an, l'ensemble de nos véhicules, en France, consomme autant d'énergie sous forme de produits pétroliers, que nos centrales électriques nucléaires produisent d'énergie électrique.
  2. LHC, l'aventure continue...

    Le problème, c'est que l'on va probablement vers des budgets de plus en plus restreints en recherche, et la crise qui se profile ne va pas arranger les choses. Le budget investi en physique des particules pour un nouveau collisionneur se fera au détriment d'autres manips plus low cost en physique des particules (y compris utilisant l'actuel accélérateur) mais ouvrant sur un paysage plus diversifié en terme de phénoménologie et d'approches expérimentales, et ouvrant plus de possibilités en terme de retombées pratiques. La découverte potentielle d'une nouvelle physique (celle que l'on espère au-delà du Modèle Standard de la physique des particules) n'est pas réservée aux collisionneurs. De nombreuses expériences existent, reposant sur l'usage de réacteurs nucléaires, sur des mesures bas-bruit pour la recherche de processus de désintégration inédits, sur des mesures en spectroscopie, etc etc... Ces expériences ouvrent la voie d'une métrologie susceptible de retombées technologiques pratiques, mais aussi augmentent nos chances de mettre en évidence des effets inaccessibles aux collisionneurs. Par ailleurs, l'état de l'art au LHC semble exclure tout nouvel état massif à des échelles accessibles y compris pour le futur collisionneur. La seule physique pertinente pour le moment avec un collisionneur, réside dans le fait d'améliorer la luminosité pour faire de la physique du higgs et trouver une éventuelle nouvelle physique à travers l'étude des couplages entre le higgs et les autres particules du modèle standard.
  3. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Vivi...., c'est pareil pour Jesus, le roi Arthur et Voldemort..... et Michaël aussi ! Même que c'est Rika Zaraï qui l'a dit !
  4. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Pas la cuisine en tout cas ! Oui ! Pour la cuisine, on utilise les glandes anales de castor ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Castoréum
  5. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Oui ! C'est vrai ! Et je vais te dire quelles conséquences cela a ! Quand je suis arrivé à la fac en 1993, nos profs se lamentaient sur notre niveau. En fait, j'ai vite réalisé qu'ils avaient raison ! Certes ils appliquaient un programme de cours axé sur l'idée que notre niveau en physique et en math n'avait pas changé en 20 ans, mais quelques recherches m'ont convaincu que le niveau avait effectivement baissé. Loin de m'en offusquer en pensant que c'était aux profs de la fac de s'aligner sur les réformes du lycée, avec quelques copains, on est allé à la bibliothèque, et on a bossé pour se remettre au niveau. Le degré de réussite autour de nous était facile à jauger en fonction de qui avait joué le jeu, ou non, de la remise à niveau. En tout cas, tous ceux de ma promo qui ont fini en thèse étaient du "groupe de la BU". En fait, le constat actuel, c'est que les plus brillants sont ceux qui pourraient se passer du système scolaire ou universitaire, et sont suffisamment lucides et autonomes pour se mettre au niveau d'eux-mêmes. Encore aujourd'hui, c'est le cas... En fait, on a une fracture grandissante entre ceux qui sortent à minima des cursus de formation et ceux qui réussissent. Voilà voilà... auto-formation, les bons sont ceux qui n'ont pas réellement besoin de la formation et se sortent les doigts du lieu cher au philosophe ! Un constat très général, c'est que l'on a des jeunes qui savent plein de choses... mais ne savent rien en faire, et pire, manquent de recul et d'esprit de synthèse. On le voit jusqu'en master, où l'on a des champions de l’esbroufe, qui t'étalent leur culture générale pour masquer leur manque de maîtrise technique, mais effectivement, maîtrisent à merveille la communication ! Les bons, les vrais, ils ont tous compris qu'il fallait se débrouiller seul (ou avec un mentor bienveillant) pour se mettre au niveau.
  6. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Le premier problème, c'est que dans nos sociétés actuelles, nous ne sommes pas dirigé par des visionnaires, ou des entrepreneurs, mais par des agents comptables, des administrateurs. Ces derniers font ce pour quoi ils ont été formés. Administrer, et veiller au budget. Le second point, c'est qu'effectivement, il y a des comptes à rendre aux assemblées élues. Soyons honnête, regardez les railleries (injustes parfois, je vous l'accorde) dont font l'objet les essais de Musk. Imaginez si Ariane Espace c'était lancé dans un tel projet, enchaînant, en dépit des succès, échec sur échec, avec le temps qui passe, le budget qui se creuse... comment le grand public aurait accueilli ça ? Il aurait trouvé le moyen de fustiger la classe politique à l'origine du soutien d'un tel projet dont le peuple se serait demandé s'il était si urgent ou nécessaire ! Quand on est dans la recherche, il est intéressant de connaître les dessous des grands projets... on parle rarement de la casse humaine et financière qu'il y a derrière ! Bref... je ne cherche pas à convaincre. Ce n'est pas de la science. C'est un débat de société. Les grands enjeux du leadership de l'innovation et de l'économie justifient-ils tous les moyens ou sacrifices ?
  7. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Ma remarque était satirique. Pour le reste, on sait aussi pourquoi les navettes ont été arrêtées... Je ne parlais pas de coûts des tests. Si je reprends l'exemple de la navette, elle finissait par être trop coûteuse en entretient par rapport aux risques qu'elle faisait prendre aux astronautes... et au matériel... Oui, c'est ce que j'ai dit. J'ai dit qu'il ne s'agissait pas d'une question d'impossibilité technique, mais d'effectivité notamment en terme de coût au long terme. L'argument n'est pas fallacieux. Je ne dis pas qu'il vole la NASA, je dis juste que financer un projet quand tu as un investisseur te permet d'être un peu plus cool que quand tu dois casser ta tirelire... Ce qui me faisait dire, que si on veut être pragmatique, et je l'ai évoqué, les grandes réalisations ne se font pas sans casser des oeufs, la seule solution serait de privatiser à fond ! Maintenant, c'est une question de choix de société !
  8. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Bon ben privatisons ! C'est l'avenir du monde d'après !
  9. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Oui... c'est ce que j'ai écris.
  10. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Oui, déjà le CNES n'avait rien compris à l'avenir brillant des navettes et avait abandonné Hermes alors qu'aujourd'hui les navettes américaines ont fait des USA les leaders sur le marché des satellites... Oh wait!? Personne n'a jamais dit que c'est impossible ! La question se porte sur le long terme en terme de ratio sécurité/coût... Ariane Espace n'est pas une compagnie dont les budgets de fonctionnement lui permettent de dire : "On se met en mode "ballek " du budget et on teste à fond de balle des concepts sans garantie de succès alors que les navettes ont prouvé l'échec du réutilisable". Musk s'en fout de ces considérations ! Il a du pognon plus que quiconque, et a un rêve pour lequel il veut bien cramer du pognon pour espérer réussir, quitte à couler sa boite ! Sans compter le fric de la NASA, mais ce n'est pas le sien ! Si demain les responsables d'Ariane Espace fonctionnaient sur le même registre que Musk, je pense que le contribuable aurait des sueurs froides à l'idée voir toute la boutique couler ! On signalera au passage qu'il y a quelques années, on nous promettait LA révolution du spatial avec pléthore d'acteurs privés, avec moult engins de compagnies différentes, à l'image de l'industrie aéronautique. Aujourd'hui, que voit-on ? Que même Boeing est à la traîne, et que la plupart des milliardaires visionnaires sont dans les choux ! Reste juste SpaceX dont le succès tient de ces alchimies heureuses dont il est difficile d'annoncer à l'avance les chances de succès. SpaceX aurait pu tout aussi bien échouer à l'image des autres... Des "visionnaires" qui ont fini dans la misère ou dans des impasses, l'histoire en est jalonnée. Reste à voir quand est-ce que l'on peut se permettre de jouer les visionnaires ou non. Les grandes entreprises doivent souvent leur succès à un côté sombre... Si on dit que l'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs, il reste à savoir combien on est prêt à sacrifier d’œufs, quitte à ne plus rien avoir à manger, parce que l'on veut réussir l'Omelette du siècle !
  11. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Il ne faut pas oublier qu'une fusée, pour passer en mode "avavolé", doit éviter le mode "pupété", tout comme le mode "avapété", pour passer en mode "avapétémollo", puisque le principe d'une fusée, c'est tout de même un peu ça !
  12. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    C'est beau tous ces trucs qui pètent ! ça me rappelle mes essais de fusées à eau gamin ! Comme le disait un de mes mentors au sujet de la physique (et depuis, c'est mes étudiants que je bassine de cette devise) : "Ce n'est pas parce que l'on fait des choses sérieuses que l'on doit faire la gueule". Et comme le disait Alain Chamfort dans sa chanson :
  13. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    N'avez-vous donc pas vu le lien avec la célèbre devise Shadok ? Car là est la révélation ! Elon Musk est en réalité le professeur Shadoko inventeur de la cosmopompe destinée à pomper le cosmogol 999 qui doit alimenter la fusée shadok ! Fusée shadok dont je rappelle que les nombreux essais sont marqués par autant d'échecs. Grand principe qui inspira la célèbre devise shadok ! La preuve est faite !
  14. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Je me suis fait cette réflexion ! ils ne font pas de modélisation chez SpaceX ? Sachant que bon... la modélisation, c'est devenu tellement courant qu'on l'enseigne en France dès la classe de première en spécialité Sciences de l'Ingénieur. Alors ok, la limite de la modélisation, c'est que si tu oublies un truc dans ton modèle, ben comme dirait le penseur : vapété !
  15. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Comme l'a dit je ne sais plus quel philosophe : napété !