Sonne

Member
  • Content count

    2816
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Last Connexion

    Soon available - 47911

Sonne last won the day on March 24

Sonne had the most liked content!

Community Reputation

4095 Excellent

6 Followers

About Sonne

  • Rank
    Very active member

Recent Profile Visitors

24276 profile views
  1. La lune en bande

    La "bande" est superbe ! J'aime bien aussi Boussingault. Jérôme
  2. Comète, cendrée et nuages

    J'aime bien les fins croissants et la lumière cendrée. Jérôme
  3. Petit ajout, car je viens de voir dans le haut de la fenêtre, à côté du nom de la caméra, "USB 2.0". Vérifie que la caméra est bien branché sur un port USB 3. De mémoire, c'est une caméra en USB 3.
  4. Pour les FPS, cela dépend aussi de la vitesse d'exposition. Es-tu bien sur un port USB 3 ? Sur une des captures d'écran, je vois "16 bits" de coché. Décoche la case. Tu peux faire des essais en intérieur pour voir... J'avais commencé à regarder ce logiciel mais de mémoire, il ne reconnaissait pas ma caméra Pas testé depuis... Tu peux nous mettre le fichier .txt créé lors de la capture. Il y a toutes les infos sur la prise de vue.
  5. Juju encore un peu de jour

    Bravo Sauveur ! Celle du 13 est superbe vu les conditions. elle est encore bien détaillée ! Lorsqu'il à peu près beau, c'est toujours voilé près de l'horizon ici Jérôme
  6. @bon ciel : OK, je comprends mieux ce que tu disais. En planétaire, tu regardes dans le chercheur une fois pour trouver la planète. C'est tout. Puis une fois à chaque changement de "cible"... En ce moment, je ne fais que la Lune donc 5 secondes pour la centrer au chercheur. Ensuite, une légère dérive n'est pas gênante en imagerie du moment que la région visée reste dans le champ pendant 30 secondes, le temps de faire le film. Ensuite, en général, tu changes de cratère et de nouveau un autre film, etc... Tu ne pas passes une ou deux heures à filmer le même cratère. En visuel ou pour faire un dessin, c'est différent... Dans le cas présent, Philippe souhaite faire de l'imagerie. Une légère dérive est acceptable et facilement corrigée avec la raquette.
  7. Mare Smythii et Apollo 11

    C'est excellent ! Très bonne idée cette comparaison ! Jérôme
  8. Superbe série ! Pas facile avec un T500 ! Sympa la vue avec la lunette et la barlow. Une mosaique de 2 ou 3 images est gérable. Je me reconnais dans ta description des prévisions météo ! C'est exactement çà par chez moi. Le 12, ciel voilé en journée et prévision idem pour la nuit. En réalité, au début du crépuscule, le voile nuageux est maintenant seulement présent à l'horizon (jusqu'à Jupiter). Au-dessus, c'est bien dégagé pour la Lune... Pareil, je dois tout sortir et installer à chaque fois. Cet hiver, j'ai raté 2-3 soirées car vu trop tard (après l'installation, il y a la mise en température !). Jérôme
  9. La mosaique est superbe. Celle de Boussingault est quand même détaillée ! On voit pleins de petits cratères sur la partie droite de l'image. Cela m'est arrivé d'avoir des images à la barlow moins bonnes que celles au foyer prises juste avant. Je pense que la turbu était "moyenne" et cela ne passait pas avec une barlow. Il n'y a pas forcément toujours une dégradation de la turbulence.
  10. images lunaires du 12 et du 13 avril

    Magnifique série ! Je peux comparer mon Petavius avec celui vu dans un plus gros diamètre ! Et voir le gain que cela apporte un gros télescope. Jérôme
  11. Salut Valère, Merci. J'ai regardé rapidement tes images. J'y retourne... La "faible" turbulence aussi et comme dit juste au-dessus, la hauteur de la Lune (proche de 40°). Plus facile qu'à 20° de l'horizon... Plus le diamètre augmente, plus c'est compliqué et "rare" d'avoir une turbulence adaptée... Pour cette semaine, le jet stream est à priori assez fort. Même si il fait beau, je ne pense pas que je sortirai... J'ai peur de tout installer pour rien. Merci Pascal. Merci Patrick. J'aime aussi ces deux cratères... surtout avec un autre point de vue (libration)
  12. Merci Michel. L'objectif était d'avoir une vue de Humboldt avec cette libration favorable... La Lune était encore haute, entre 35 et 40°. Ca aide aussi.
  13. J'ai fait qques occultations d'étoiles par des astéroides. Et j'ai aussi recherché, comme toi, les intrus sur mes photos de CP ! Oui, Stellarium doit pouvoir afficher tous les astéroides. Je ne sais pas comment on fait car je n'utilise pas ce logiciel. Tu dois avoir un menu pour récupérer la base de données des astéroides sur internet et les afficher ou pas. Comme pour les comètes. Regarde le manuel ou l'aide de stellarium. Jérôme
  14. Il faut faire cela de jour, comme pour un chercheur, sur une cible terrestre très lointaine. Une antenne, un pylône, un bâtiment,... Je l'ai fait avec des caméras pour aligner mon objectif guide avec l'imageur, lorsque je faisais du ciel profond. On achète la caméra en fonction de l'échantillonnage souhaité, le diamètre de l'instrument, la taille des pixels de la caméra, la taille du capteur (pas besoin qu'il soit grand pour faire les planètes (Jupiter, etc...), ... Dans ton cas, c'est parfait au foyer. Pas besoin de grossir plus sur la Lune. A la rigueur pour Mars,... Tu dis que tu vas être "vite limité". Par quoi ? Pas besoin de refroidissement pour le planétaires. Aucun pixels chauds vu les temps de poses très rapides (quelques ms). Oubli le CP ! Le planétaire est complètement différent. C'est bien de se poser des questions. Mais pour l'instant, tu veux utiliser les outils du CP pour du planétaire... Pour résumer, tu as besoin de : - une monture équatoriale - ton télescope - un chercheur ou telrad - un renvoi coudé avec un oculaire pour grossir 200 à 250x (pour juger de la turbulence. Et plus pour faire la collimation) - ta caméra - un PC portable (avec un port USB 3 pour la caméra) et un logiciel (firecapture ou autre) - du 220 V (si poste fixe) pour alimenter le PC et la monture C'est tout pour du planétaire. En option, mais pas obligatoire : - motorisation de la mise au point - autoguidage (avec logiciel, ca doit fonctionner aussi), si tu veux faire de longue animation de Jupiter par exemple Commence de cette façon lors de la prochaine nuit claire... Jérôme