Guest

Piloter de moteur pas à pas en ASCOM possible avec ce type de carte ?

Recommended Posts

Guest

Et sur le UNO comme le tiens ; ça passe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 2 heures, Cecil-Kris a dit :

Et sur le UNO comme le tiens ; ça passe ?

 

Uno comme le mien il y a des chances que ce soit  pareil que le nano, ce sont les mêmes microcontrôleurs :

Seulement 2 interrupt, à tous les coups mon shield fera pareil. Je vérifierai ce soir.

MAIS :

Je peux utiliser mon shield sur un Mega car l'empreinte est compatible pin à pin

Et il me restera tous les autres pins, et là c'est open bar car le Mega a une volée de "pins interrupt" en + (4 je crois)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, 3 moteurs deux encodeurs :

Comment tu veux les asservir en mode collimation ?

je propose :

Bouton A = +M1 -M2 -M3  -> réglage axe // à M2/M3

Bouton B = +M2 -M3 -> réglage axe perpendiculaire à M2/M3

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Pour la collim', y'a un moteur qui reste fixe...

Donc, les deux moteurs qui restent auront leur encodeur respectif.

 

Sinon, j'ai commandé un Nano + carte CN

Puis pour avoir comme toi, j'ai commandé un UNO + carte CN

Ce soir, je commande un MEGA + carte CN

xD:ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

hé bé !

Au moins comme ça on aura toutes les options...

si on n'y arrive pas on est vraiment des manches

je devrais recevoir les 20 tours d'ici ce WE, je verrai si je peux faire les premiers bouts de code avec

De ton coté, rappelle-moi, tu as quoi sous la main (pas en commande) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

J'ai rien sous la main à part des encodeurs 500pas/tour.

Mais j'ai commandé pas trop loin la UNO + CNC

 

J'avance un peu.

IMG_7281.JPG

Edited by

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 20 tours sont arrivés

Suis rincé, pas le courage de m'y mettre.

C'EST POURTANT PAS BIEN DIFFICILE, YA 4 FILS

bin non, chu rincé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai commencé à coder des trucs

Je maintiens que le mieux pour la commande par encodeurs c'est d'avoir accès aux interruptions

(en tout cas ce sera plus facile pour moi)

Et donc avec ces cartes toutes faites, le seul choix pour pas avoir de soudures, c'est Arduino Mega + shield CNC pour UNO

c'est con, mais bon.

Là j'ai juste posé mon encodeur pour la rigolade, mais les pins 18/19/20/21 qui m'intéressent sont juste en dessous

 

20171207_230154.thumb.jpg.88e4bcbad157540cfc62ac12a15134ab.jpg

 

Magnifique ton usinage !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Z "êtes rigolos  quand même, une colimation du primaire n'a besoin que de deux points et pas besoin de moteurs PAP à moins que vous vouliez l'automatiser.

 

Avec quel soft, ça ce serait intéressant et quel process pour le faire. :D

 

D'un autre coté pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

Edited by jmpg86

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Tu n'as pas tout lu... xD D'un autre coté, c'est pas super intéressant... :P

Mon tube n'aura pas de focuser. Le focus se fera par déplacement du miroir. C'est moins cher qu'un FLI ATLAS FOCUSER à 4000€

Et puis, aussi, mon petit tube n'a pas de secondaire, il faudrait que le focuser soit au niveau de l'araignée. Pour un tube de 200mm, obstruction = 99% !

Il faut donc 3 moteurs.

Et une fois qu'on a installer ça, il serait dommage d'ajouter encore de la mécanique pour faire une collim' à la main.

 

J'vous ai fais une petite vidéo en prenant le risque de virer l'arrosage pour mieux voir.

 

J'ai aussi reçu le Arduino UNO, j'ai installé et testé quelques programmes, ça fonctionne.

J'en suis à programmer un chenillard à leds... Je m'éloigne un peu de l'astro.

https://zestedesavoir.com/tutoriels/686/arduino-premiers-pas-en-informatique-embarquee/743_gestion-des-entrees-sorties/3421_introduire-le-temps/

 

Edited by

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sûr d'avoir capté toute la puissance de votre idée, mais:

La solution Arduino Mega me semble bien.

Sinon, rien n'empêche non plus de travailler avec plusieurs Arduino: un qui gère les signaux des encodeurs, et l'autre qui récupère l'info et génère les signaux moteurs. Et on les fait communiquer via les 2 pins dédiés à la communication série, par exemple.

Pour moi, le Nano (vs Uno) s'impose tout le temps: plus facile pour bidouiller sur un breadboard. Par contre, si on doit utiliser des "shield" existants, oui, le Uno est plus adapté (sinon, ils sont électroniquement pareils).

Concernant les moteurs sur le support, je crains qu'il ne faille en plus pouvoir leur couper/allumer leur alim pour éviter les vibrations induites par les moteurs en service (même si "à l'arrêt"). Donc les pins "en trop" du Mega viendraient bien à point. (Puis en plus, ca devrait être un gain en autonomie batterie).

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis surpris de voir que tu fraises "en avalant" plutot que "en opposition"...

Y a t il une raison à ça ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ce n'est que mon humble avis mais fraiser en avalant fatigue moins la machine et l'état de surface est meilleur.

 

Effectivement Cecill-Kris je n'avais rien compris, c'est un sacré challenge et je te souhaite une réussite pleine et entière, toutes les colims par le primaire à ma connaissance, se font

par un barillet actionné en un point à l'aide d'une fourchette, un truc comme ça, j'ai toujours trouver le résultat désastreux mécaniquement parlant.

 

En tout cas y'a pas à dire les machines CN c'est de la balle.:x

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

jmpg86, tu as répondu juste !

Ce qui compte pour moi, c'est surtout l'état de surface, car j'espère ensuite pouvoir anodisé les pièces.

 

J'ai pas compris ce que tu trouves désastreux, mon montage ou celui à barillet ? Peux-tu donner des exemples en photo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, ça se défend ...

 

Merci à vous deux ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Première étape : 

Partir du "firmware de Gandalf" et élaguer un peu pour adapter.

=> arriver à controler deux moteurs en parallèle  (j'en ai branché que deux..)  => OK

Petit bémol : le driver Ascom Moonlite nous fait des difficultés, on creuse en parallèle :

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=152103&page=19

Sur linux, ça a l'air de vouloir faire le job.

J'attaque l'encodeur.

 

NB : sur shield UNO avec Arduino Mega

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon bin ça a l'air de vouloir le faire aussi avec l'encodeur.

Je loupe plein de pas, faut que je réfléchisse : 

pas certain d'avoir bien pigé le truc de l'encodeur, j'ai l'impression que je récupère deux impulsions au lieu d'une...

Mais le principe fonctionne.

 

Je me suis dit :

Encodeur unique + un seul bouton + 3 leds

Le bouton permet de passer d'une config à l'autre (1 / 2 / 3 / 1+2+3)

Les leds indiquent quel moteur est activé

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Citation

"Je me suis dit :

Encodeur unique + un seul bouton + 3 leds

Le bouton permet de passer d'une config à l'autre (1 / 2 / 3 / 1+2+3)

Les leds indiquent quel moteur est activé"

Ahhhh non, on avait dit deux encodeurs, deux moteurs actifs pour la collim'... et n'importe quel encodeur pour le focus. Pour la sélection, un BP qu'il faut tenir appuyé pour la collim'.

 

Sinon, je t'ai posé une question à laquelle tu refuses de répondre, mais je vais pas lâcher le morceau, 50% breton 50% auvergnat... :PAs-tu déjà connecté les signaux quadratures d'un encodeur EN DIRECT sur le StepDir d'un driver PàP ?  Si tu le fais, ton moteur tourne exactement à chaque pas de ton encodeur. Ça peut t'aider à décoder/choisir les fronts quadratures...

 

Ce que je veux dire par là, c'est que peut-être dans l'Arduino tu as une fonction permettant de reproduire les signaux présents sur des entrées directement vers des sorties...?

Edited by

Share this post


Link to post
Share on other sites

on fait comme tu veux, il n'y a pas de souci :)

je suis resté simple sur la première tentative

Avec Mega on a tout ce qu'il faut, il n'y a qu'à câbler (et coder...)

 

Pour le branchement direct ça me laisse perplexe, mais on peut essayer :

c'est la largeur des impulsions qui risque de poser problème

je crois que les drivers attendent un truc de l'ordre de 50ms (ou micros ? je sais plus), et en fonction de l'encodeur on va sans doute être trop court ou trop long...

 

Tu as essayé, toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Oui, en filaire, ça fonctionne. Essais-le. B|

En prog, je sais faire clignoter une LED... :$

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

D'après ce que j'ai compris, il faut lire les entrées avec un timer, ça permet d'aller plus vite et de laisser le programme tourner... De cette façon, avec deux entrées numériques, on passe 100kHz sur le arduino méga.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je veux bien tenter le coup sans les interruptions, mais il faut que je m'approprie mieux le code du firmware existant pour savoir à quel endroit je pourrais glisser les petites routines qui vont bien

> ça va être plus long à pondre

Et je ne suis pas convaincu que ce soit tout à fait fiable/précis

> Le meilleur moyen c'est de tester

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Suis ton idée, pas la mienne, je connais pas assez la prog pour que mes idées soient bonnes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Tenir compte des besoins des utilisateurs"

Je fais ça toute la journée...

Du coup des fois, je dérape.

"Non on f'ra comme ci"

"Je bloque les factures"

"Ok on fait comme vous voulez"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Un PCB de CAM86, ça peut servir de moyen de pression ? xD

 

Sinon, j'ai reçu le Nano, le Uno, manque plus que le Mega.

J'vais tenter de faire tourner un PàP ce sera déjà un bout de pigé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous ! 
       
      Il m'arrive un gros pépin, j'ai installé la nouvelle version de Nina HF2 pui je suis revenu à l'ancienne car pb avec driver Altair. Chemin faisant, j'ai perdu tous mes parametres de Nina et depuis le plate solving sous Astap ne fonctionne plus. 
       
      Je n'arrive pas a savoir si la distance focale que je lui rentre en parametre est fausse ou si le pb vient d'autre chose.
      Comment recalculer la distance focale reele depuis une resolution astrometrique? Par exemple ma resulution avec astrometry.net donne le resultat suivant:
       
      44.4 arcmin avec une camera altair 294c de 4.63um de taille de pixel et 4128 pixels horizontaux. Ce qui donne 19.112mm de capteur horizontal.
       
      Si je prends la formule Champ (en arcmin) = 3458 x d (taille capteur en mm) / F (en mm), cela me donne F = 3458 x (4128 x 4.63)/44.4 = 1488mm de foacale pour un C8 et red 0.7.
       
      Est ce que vous pensez que l'erreur de plate solving peut venir de quelque part dans ce calcul ?
       

       
      Merci de votre aide !
       
      Seb
    • By RIGEL33
      Bonjour  
      N'ayant pas trouvé de rubrique consacrée à la pollution lumineuse (à part 2 topics un peu ancien), j'ouvre celui-ci. 
      Il s'agit, en ces temps de vaches maigres pour nous astrams, d'en profiter pour démarcher nos élus afin de leur parler de la pollution lumineuse.
      Bien sûr, cela concerne les astrams habitants dans des villes et des villages qui n'éteignent pas leur éclairage public. 
       
      Voici ci-dessous un retour sur une réunion en mairie qui date seulement d'hier... cela pourrait vous inspirer pour tenter un premier lien.
       
      --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
      Hier après-midi, avec Thomastro, nous avons pu discuter en direct avec des élus de Léognan (en Gironde) concernant la problématique de l'éclairage public. 
      Thomastro, habitant de la commune, n'a pas ménagé sa peine à coup de courriers et de mails pour obtenir ce rendez-vous  
      Nous avons donc rencontrer Véronique PERPIGNAA-GOULARD, adjointe à la transition écologique et à l'environnement ; et Pascal DUBERNET, directeur pôle Citoyenneté- Jeunesse et Développement Durable. 

      Ces acteurs de la mairie de Léognan n'étaient pas insensible à cette problématique et nous avons réussi dans un premier temps à faire un rappel à la loi sur l'éclairage nocturne. 
      Nous les avons encourager à faire respecter les décrets et arrêtés mis en place concernant les enseignes lumineuses et des bâtiments non résidentiels. 
      Nous avons évoquer aussi le problème de la lumière intrusive qui était de la responsabilité du maire.
       
      Sur le problème du faux sentiment d'insécurité que peut poser l'extinction des luminaires, j'ai pu parler de ma propre expérience d'habitante d'une commune qui éteint en racontant comment les délinquants ont abandonné le parc de ma résidence suite à ces extinctions nocturnes. Le parc a de nouveau était investi par les habitants qui l'avaient déserté par crainte des dealers et drogués de tout poil. 
      Pour les cambriolages, ils étaient parfaitement conscients qu'ils se déroulaient en grande majorité en plein jour. D'ailleurs Thomastro a pu évoquer un cas concret avec l'apparition d'un nouveau lotissement non loin de son domicile où les voleurs ont visité bon nombre de maisons, de jour, suite à ces emménagements. 
      L'élue a indiqué qu'elle avait eu connaissance d'un accident mortel de moto dans une des communes qui éteint. Je lui ai dit que le maire ne sera pas inquiété car cette commune indiquait aux conducteurs de véhicules, à chaque entrée, qu'elle coupaient l'éclairage public de 1h à 5h. Si le motard est mort, et c'est bien malheureux, c'est qu'il avait fait preuve d'imprudence (vitesse excessive, alcool, etc).
       
      Puis nous avons parlé de l'éclairage public et des différentes façons qui étaient mises à leur disposition pour le réduire. 
      L'Adjointe n'avait pas beaucoup de connaissances concernant ce point-là... mais elle nous a indiqué vouloir s'y pencher sérieusement et prendre des renseignements. Nous lui avons fourni la lettre-type (trouver sur le site de l'ANPCEN) concernant la réduction de l'éclairage public en temps de couvre-feu et de confinement. La seconde page de cette lettre fait un rappel sur les décrets et arrêtés existants sur la problématique. 
      Nous avons fourni divers documents dont le petit guide de "Concevoir et utiliser l'éclairage en préservant l'environnement nocturne" à destination des maires et élus de France (document très intéressant - téléchargeable en bas de page). La plupart de ces documents et renseignements que j'ai glané pour la rencontre, étaient facilement accessibles sur le site de l'ANPCEN.
       
      Nous leur avons aussi donné un petit document de 4 pages concernant une société de Nouvelle-Aquitaine qui est spécialisée dans les solutions pour une meilleure maîtrise de l'éclairage public. Leur site : https://nrgybox.com/
      Il y a bien sûr d'autres entreprises, mais celle-ci est très innovante sur bien des points
       
      Nous avons évoqué également le concours des villes et villages étoilés. L'élue était curieuse de ce concours mais j'ai senti une petite réticence car elle était conscience de la complexité d'obtenir de tels labels pour les communes. Je l'ai quand même encouragé à aller voir sur le site de l'ANPCEN afin de se rendre compte par elle-même, d'autant que le dossier permet d'être aiguillés sur une meilleure connaissance du parc de l'éclairage public de sa propre commune.
      J'ai insisté sur la consultation du site de l'ANPCEN car il regorgeait d'informations et de documents intéressant pour leurs démarches.
       
      L'élue elle-même est venue sur les économies d'argent que la commune pourrait faire. J'ai donc saisi la perche en parlant des lampadaires LED. Beaucoup d'élus nous disent qu'ils font des économies avec ces derniers mais là j'ai indiqué que l'intensité lumineuse non maîtrisée de ces lampadaires pourraient être nocives pour la santé humaine. Et que si la commune choisissait cette option, il serait bien de ne pas monter au-dessus de 2700 K.
       
      Emportés par leurs visions d'une commune qui verraient son éclairage public réduit, voire éteint une partie de la nuit, l'élue et le directeur ont évoqué la possibilité de faire une animation astronomique pour commencer à sensibiliser les habitants... l'idée étant de montrer que la nuit noire peut révéler de très belles choses. Les réunions de concertations seront dans un second temps organisées pour rassurer les plus réticents. 

      Bref... j'ai l'impression que l'élue et le directeur étaient bien motivés à l'issue de notre discussion... discussion qui a dû s'interrompre assez rapidement car il était déjà 17h45 et il me fallait rentrer avant le couvre-feu.  
      Cette réunion a été très complète et j'espère que nous aurons enclenché une vraie dynamique auprès de ces représentants communaux  
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Après cette rencontre, j'ai décidé de prendre contact avec le président de la communauté de communes de Montesquieu (13 communes) pour voir ce qu'il est possible d'envisager à cette échelle, sachant que cette CCM regroupe des communes très petites qui n'ont pas forcément les moyens d'investir. 
      Je vous ferais un retour si cela marche. 

      N'hésitez pas à vous servir de ce topic pour faire un retour sur votre propre expérience et/ou partager des documents utiles aux démarches.
       
      A vous la parole  
      30 Q-R sur éclairage public - pour maires et élus.pdf
    • By Sauveur
      Hello les amis
       
       
      La petite suite de la belle Rouge qui est scruter par plusieurs sonde au cours de ces dernier jours
       
      Pour ma part c'est petit mais on continu
       
      le 05/02/2021 au M250
       

       
       
      Hier Au C8 pour moins de prise au vent 
       
      14/02/2021
       

       
       
      un petit Arc en ciel sur le village d'il y a quelques jours
       

       
       
       
      Apres si vous voulez calculer les Phemus chez vous
       
      http://nsdb.imcce.fr/multisat/nssephmf.htm
       
      la
       
      http://nsdb.imcce.fr/multisat/nsszph517he.htm
       
      et la
       
      http://nsdb.imcce.fr/multisat/nsszph518he.htm
       
      les sites codes pour le calcules des éphémérides (ex 20 pour Nice)
       
      voir si list
       
      Number of Observatory (imcce.fr)
       
      les codes pour savoir sur quel sat cela se passe
       
      voir nomenclatures de satellites 
       
      Nomenclature of natural satellites (imcce.fr)
       
      voir aussi Explanations to the table of the ephemerides
       
      Bonne journée et bon ciel
       
      Sauveur
       
       
       
    • By AstronoSeb
      Bonjour la communauté,
       
      Ma "collection" de clichés du ciel profond s'agrandissant, je voudrais uniformiser mes photos entre elles, et en particulier qu'elles aient le même fond de ciel. Est ce qu'il y a un moyen de faire ceci sous pixinsight ???
       
      Merci pour votre aide !!!
    • By xs_man
      Salut la foule, et en particulier les bricoleurs, 
       
      Après l'imagerie martienne et grâce au concours fort utile du temps pourri de ces derniers mois,
      je tenais à vous présenter mon dernier "gros" bricolage en date : la résurrection/modification
      d'une grosse monture des années 90, une Meade LXD 750. Pour les non-connaisseurs, rien à voir avec
      la très piètre et très oubliable LXD 75... Non, là je parle d'une version aux stéroïdes d'une EQ-6,
      d'un calibre au moins équivalentaux CI 700, CGX, NJP, G11 et autres Vixen Atlux. Charge maximale
      d'une petite trentaine de kg pour du visuel/imagerie planétaire. Et on n'en trouve désormais que
      très très rarement dans les petites annonces sous nos cieux... Evidemment, à ce titre je me doute
      bien qu'il y a très peu de chance que cela intéresse vraiment quelqu'un de faire le même travail
      sur la même monture. Mais si quelques petites idées peuvent inspirer d'autres bricoleurs, alors
      j'en serais vraiment heureux !
       
      La LXD 750 avait été conçue dans les années 90 pour supporter les grosses lunettes ED 152 mm et ED
      178 mm Meade. Elle était épaulée par une petite soeur, la LXD 650, plus légère et destinée aux ED 102
      et ED 127 mm. A noter, elles ont aussi eu des versions antérieures, les LXD 700 et LXD 600 qui
      semble-t'il (mais à vérifier) avaient un catalogue d'objets moins nourri et à priori alimentées en
      12V (au lieu de 18V). Et il semble aussi que le socle de la monture ait évolué, il a été sérieusement
      allégé pour gagner du poids.
       
      Voici la page du catalogue Meade de l'époque suivit d'une comparaison de ma LXD 750 après modifications
      versus EQ6 :
       

       

       
      J'avais acheté cette LXD 750 il y a déjà quelques années à l'un des membre du forum (Ourspolaire23).
      Sans trépied (ni lunette !) et avec une électronique HS. De plus elle avait été repeinte en blanc
      et bricolée par ses précédents propriétaires. Dans un premier temps, je l'ai gardée juste comme une
      réserve de pièce pour la LXD 750 déjà à ma disposition et qui supporte (avec peine, il faut le
      dire...) mon Newton T400 F/D 4.5. Puis j'ai rapidement commencé à cogiter pour lui offrir une
      motorisation plus récente en remplacement du système à servomoteur courant continu agé de 25 ans
      qui de toute de toute façon était HS et irrécupérable :
       
      https://www.webastro.net/forums/topic/159469-quel-kit-de-motorisation-à-adapter-sur-monture-équatoriale-lxd-750/
       

       
       
      Après recherches, il apparait que les roues dentées de l'EQ6 et de la LXD 750 ont le même nombre
      de dents (180) et le même diamètre de 95 mm, ce qui va bien m'aider pour la suite ! Mon plan, au début,
      était d'acheter poulies et courroies crantées à part mais je n'ai pas réussi à trouver de poulies
      dentées en aluminium de 47 dents, que ce soit au format T2.5 (2.5 mm) ou même au format MXL (2.03 mm US).
      On m'avait suggéré de faires des pièces en impression 3D mais ça manque de précision et de solidité.
      Donc je me suis finalement rabattu sur un kit Rowan complet et... pas donné ! Et les soldes Optique
      Unterlinden sont ensuite passées par là et miracle... Un kit goto pour EQ6 qui me tendait les bras !!

      Je pense que cette motorisation est un peu limite pour une telle monture mais Fred (Zeubeu) a quand
      même motorisé un télescope de 500 mm avec ce même type de kit  !
       
      https://www.webastro.net/forums/topic/132038-construction-dun-t500-et-de-sa-monture/
       

       

       
      Avant de m'attaquer à l'adaptation de la nouvelle motorisation, j'ai testé (sans succès) puis démontée
      l'ancienne motorisation avec ses cartes électroniques. Et là l'explication du problème est devenu
      évidente, le moteur d'AD ne tournait plus à cause d'un manque de jeu sur la VSF qui s'était grippée.
      Et l'électronique avait morflé, ça dépassait le simple fusible qui a sauté. Je n'ai pas réussi à la
      réparer donc j'ai purement et simplement viré sans regret tout le vieux système(cartes électroniques
      et servomoteurs avec leur réducteur). Dommage quand même pour les manettes de suivi manuel, perdues
      dans la bataille...
       



       
      Bon, sans vouloir vexer personne, il faut dire que cette pauvre monture avait subit quelques
      maltraitances par le passé et nécessitait une bonne remise en forme... Virer et refaire la piètre
      peinture blanche qui s'écaillait de partout, les jeux fonctionnels à rerégler avec soin, le réglage
      de latitude complètement modifié à revoir... Ce dernier bricolage est d'ailleurs pire que le
      médiocre système d'origine... Sans oublier le graissage des roulements et roues dentées qui lui
      avait été fait mais à réactualiser pendant le démontage, ça ne mange pas de pain.
       
      Première étape :
      ------------------------
      Démontage complet et graissage. Assez facile, on voit bien que cette monture a déjà été démontée
      dans le passé. Et surprise, c'était en fait une LXD 700 rebadgée et "upgradée" en LXD 750, le
      marquage "LXD 700" ayant été masqué par un nouveau badge "LXD 750". Comparativement à ma seconde
      LXD 750 un peu plus récente et non modifiée, elle est aussi sensiblement plus lourde, le socle
      étant nettement moins optimisé.
       
      Deuxième étape :
      ---------------------------
      Tant que la monture est démontée, ponçage/grattage de l'horrible peinture blanche qui tenait à peine.
      Par contre l'ancienne peinture était elle bien accrochée et je l'ai finalement gardée comme sous-
      couche, même si c'est pas terrible. Le choix de la couleur ? Pas difficile, il me restait une bombe
      de peinture de couleur bordeaux achetée pour repeindre des caches latéraux d'une moto XS 850. Mais
      la moto ayant été revendue entre temps, la bombe est restée et m'a finalement servi pour la LXD.
      Bon, il a quand même fallu en acheter 2 autres de plus pour faire les 3 couches...
       

       
      Troisième étape :
      --------------------------
      Il est temps de refaire le système de réglage de latitude bricolé. Impossible de rattraper le
      désaxement de l'axe de latitude, il a été mal repercé. Heureusement c'est surtout plus inesthétique
      que réellement problématique pour la mise en station. Le filetage d'origine ayant disparu, de toute
      façon pas moyen de revenir en arrière, comme à l'origine. Donc autant modifier au mieux l'existant
      sans chercher à tout prix à retrouver l'"authenticité". L'axe de remplacement est un gond de portail
      avec tige fileté, la poignée vient d'une scie à carrelage et la grosse molette de serrage a été
      acheté chez HPC si je me rappelle bien.
      J'ai récupéré le filetage de la vis de réglage de latitude qui avait été agrandi à M14 mais un
      filetage très réduit à cause de la finesse de la paroi à cet endroit (!!??). J'ai
      donc acheté puis collé une douille en laiton M14/M10 pour revenir (presque) au diamètre d'origine.
      Et comme tout cela avait de toute façon été modifié, j'en ai profité pour ajouter une douille en
      laiton et une contre-vis comme sur une EQ-6. Non sans avoir ajouté un renfort, la cloison en
      aluminium étant relativement fine à cet endroit. Et au final, c'est bien mieux comme ça !
       
      En photos, les anciennes modifications sur la latitude, puis le montage d'origine et enfin
      les nouvelles modifications perso :
       

       

       

       

       
      Quatrième étape :
      ----------------------------
      Adapter la motorisation d'ascension droite du kit d'EQ-6 et du kit Rowan.
      Et petit soucis, les grandes poulies du kit Rowan ont des trous de diamètre 10 ou 12 mm là où
      les axes des vis sans fin de de la LXD 750 ont un diamètre de 6.35 mm (1/4" en mesure US).
      Heureusement l'ami Norma m'a gentillement usiné 2 douilles d'adaptation en bronze ! Sauvé, merci !
      En plus, grâce à ma fabuleuse perceuse à colonne achetée... au Lidl, j'ai pu réusiner le support
      du kit Rowan pour l'ajuster à la LXD et pouvoir régler la tension de la courroie.    
      Ici je n'ai pas pu réutiliser la courroie du kit Rowan, trop longue, il m'a fallut en acheter
      une plus courte de remplacement (chez HPC).

      J'ai essayé de placer le moteur d'AD le plus bas possible mais il dépassait encore trop pour
      pouvoir remonter directement le capôt d'origine. Évidemment j'aurais pu faire une découpe et
      laisser dépasser le moteur mais autant faire d'une pierre deux coups et fixer en même temps la
      carte électronique du kit servant d'interface. De toute façon elle ne passe pas dans les panneaux
      latéraux démontables donc c'était la meilleure place.

      J'ai trouvé un solide boitier aluminium type boitier de protection pour électricité  électronique
      et déjà peint en noir, avec les bonnes dimensions et presque de la bonne hauteur. Après adaptation
      et ajout d'une prise RS232 pour le moteur de déclinaison, il remplace avantageusement l'ancien capôt.
      Je l'ai enfin découpé pour faire place à la carte électronique.
      A noter, Pour laisser suffisamment de place à la grande poulie du kit Rowan fixée sur la vis sans
      fin, pas le choix, il m'a quand même fallut gratter un peu d'aluminium du corps de la monture.
       

       

       


      Cinquième étape :
      ----------------------------
      Adapter la motorisation de déclinaison du kit d'EQ-6 et du kit Rowan.
      Exercice nettement plus difficile, je me suis bien amusé ! Impossible de fixer directement la
      grande poulie 47 dents sur la vis sans fin de DEC sans grosses modifications, à cause de la trop
      grande proximité de la grande roue dentée et du petit capot de protection. Après d'intenses
      cogitations, je me suis rabattu sur une solution plus complexe avec un axe intermédiaire. Avantage,
      cette option permettait en plus de réutiliser les 2 poulies de l'ancienne motorisation de la LXD.
      Il me restait donc à trouver une solution toute prête avec un diamètre de 6.35 mm (1/4"). Et j'ai
      pensé aux fraises à bois pour défonceuse dont certaines sont équipées de 2 roulements de guidage de
      même diamètre externe. Et sur le site bien connu de Jeff (Bezos), j'ai trouvé un modèle bien adapté.
      D'abord, il faut meuler des lames tranchantes puis fabriquer un support dans un bout d'aluminium
      épais de 20 mm.  Pas de bol, l'un des 2 petits roulements accrochait donc remplacement, encore une
      fois merci Jeff... Beaucoup de travail pour réaliser cet assemblage "maison" incluant la modification
      du 2e support du kit Rowan et la fabrication d'un support de fixation au corps de la monture.
      L'ensemble permettant en plus de tendre les deux courroies. Et dernière contrainte de taille, il faut
      éviter de masquer l'ouverture du viseur polaire !

      Une fois de plus la fabuleuse perceuse à colonne Lidl s'est avérée absolument incontournable.
      Enfin j'ai fabriqué un nouveau cache latéral en remplacement de l'ancien, trop découpé. Il supporte
      la prise DB9 pour connecteur le moteur de DEC à la rallonge vers la carte de commande.
       

       

       

       


      Sixième étape :
      ------------------------
      Adapter une platine vixen/Losmandy.
      D'origine la tête de la monture était une pièce spéciale supportant la lunette et directement
      boulonnée sur le hut de l'axe de déclinaison. Tout sauf pratique ! J'ai donc opté pour la modification
      d'une tête d'AZ-EQ6 au double format Vixen/Losmandy. Et le magicien Norma a transformé la citrouille
      en carosse. Derniers petits ajustement des têtes de vis, peinture en noir à la bombe et hop, la monture
      a enfin une tête !
       
      La platine avant modification et après modification :
       

       

       

       
      Septième et dernière étape  :
      ---------------------------------------------
      Il ne reste plus qu'à monter le tout sur le trépied géant Meade raccourci que j'ai déjà et direction
      les étoiles pour valider le tout sur le ciel" : vérifier le suivi et vérifier que le Goto fonctionne.
      Je dois aussi être sûr que le sens de rotation des moteurs est le bon.
      Vérification rapide faite le soir du 25 Janvier, la monture chargée avec le T 300 F/ 5.3.
      Entrainement OK. Le 300 suit sans problème  Sens des moteurs OK, du moins OK sûr en AD.
      EP non mesurée mais conséquente, comme sur les vieilles EQ6. Je m'y attendais. Mais le suivi est
      lisse et sans à-coups, merci la courroie, ça fera l'affaire pour le planétaire et du CP en poses
      courtes. Test du Goto après alignement, ça marche, les moteurs tractent.
      Restera encore l'ultime test en CP poses courtes pendant quelques heures...
       

       

       

       
      Bilan final :
      -----------------
      Malgré une partie d'éléments de récupération, mais avec tous les petits achats en plus du kit EQ-6 et kit
      Rowan (platine EQ-6, boitier aluminium, fiches RS232, douilles laiton, visseries diverses, molette,
      morceaux d'aluminium, fraise avec roulements, gond de portail, peinture,...), le résultat est sensiblement
      plus coûteux que le prix de cette monture en occasion. Mais ça n'était pas non plus le but visé, la priorité
      étant juste le plaisir de bricoler, d'adapter, de rajeunir et donc de donner une seconde vie à cette rare
      et belle monture !

       
      Albéric
  • Upcoming Events