tosi philippe

IC2177 "la mouette" au télescope de Schmidt

Recommended Posts

Hello Philippe

 

Eh bien tu reveille chez moi avec ces superbes images de vieux souvenir

pour tout te dire j'ai eu comme toi 3 chambres de Schmidt dans ma vie

une premiére petite Schmidt celestron de 139 mm  ouvert à 1.6  avec laquelle  j'ai été un des premier à faire de l'hypersensibilisation  au nitrate d'argent   puis  un pseudo Schmidt  de  300/480/600 qui utilisait un triplet   en guise de lame de correction  fabriqué  par la REOSC et qu'on avait  remis sur pied à la fin des années 80 au sein d'une asso  ( champ de 10 ° !! on utilisait des rondelles de 2415  de 100 mm découpé avec un outil spécial dans du rouleau de  de 30 cm de large ) et enfin le Schmidt  de 0.90 m de Calern sur lequel j'ai travaillé pendant 10ans  en compagnie d' Alain Maury

comme toi  j'ai  envisagé  un temps de numériser  300/480/600 mais bon entre la caméra à grosse matrice  qui elle seule pouvait  justifier l'opération  et qui coûtait bonbon , la correction optique plus le reste  je n'ai pas donné suite

Merci encore pour ces  belles images toute en finesse  et bravo  pour la réalisation de ces optiques qui requiert un réél savoir faire que peu de gens ont maîtrisé

 

Bonne continuation

 

Dominique

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Merci Dominique, je suis très flatté . 😁😁

Très heureux d'avoir pu réaliser ces instruments et ces images à l'époque où mon ciel était encore dénué de lumières parasites.

Le télescope de Schmidt était l'ami de l'astronome, un précieux capteur de lumière !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très  impressionné (c'est le cas de le dire) par toute cette maitrise et cette maturité  a 22 ans . On a maintenant un accès très  facile à  toutes sortes d' instruments qui n'etaient à  l'epoque accessibles qu'au seuls professionnels et a une poignée  d'amateurs très  " éclairés". J'ai rarement vu des clichés  de cette qualité ! Bravo l'artiste!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Philippe,

Je tombe un peu par hasard sur ces images splendides et il me revient quelques  très bons souvenirs de l'époque correspondante. Tu avais fabriqué une Schmidt pour Xavier Antérieu que j'avais inauguré avec lui depuis le jardin de la maison de ses parents à Gigean. On avait photographié la nébuleuse California et j'avais immédiatement vu le potentiel de l'instrument. On voulait faire de la recherche de comètes mais je crois que c'est la seule fois que l'instrument a servi... Plus de nouvelle du télescope (Xavier voulait le vendre) ni de son premier propriétaire...

Amitiés et bravo également pour tes images "modernes".

Gilles Santacana

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli retour en arriere avec ces images

On imagine le travail pour obtenir se telles images , de la conception de l instrument jusqu au traitement des precieux negatifs

Encore bravo

 

@+

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouette, mouette ??? Cela me rappelle plus un perroquet plutôt qu'une mouette ;) 

En tout bravo pour les images compte tenu des technos de l'époque, fallait être patient, passionné et obstiné pour sortir d'aussi belles images. n'ayant pas trop connu la méthode de guidage manuel, en gros tu avais toujours l’œil à l’oculaire réticulé et tu faisais des corrections en live, ça devait être super fatiguant pour les yeux non ? Tu faisais les corrections tout les combien de temps ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Philippe, que de souvenirs.

Je me souviens de tes images dans les pages centrales d'Astro-ciel à l'époque.

Ah les joies du guidage manuel :) Combien de fois je me suis endormi en guidant !! Et le réveil quand ta tête tombe sur l'oculaire, et que tu te rends compte que tu as foiré une heure de pose...

C'est quand même plus simple aujourd'hui, même si le traitement numérique reste compliqué.

Tes images n'ont pas à rougir face au numérique.

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CB7751
      Bonjour,
      Après de très longues semaines sans photo à cause de la météo.. voici pour ma reprise et toujours pour l'apprentissage, IC1396 que j'ai faite avec un objectif photo relativement court 200mm de focale pour cadrage complet avec la caméra ZWO ASI 183MM Pro.
      Juste des prises Halpha, 3h exploitées, vu la longue période sans prise de vue j'ai préféré assurer un Ha plutôt que tenter 2 ou 3 couleurs.
      Je ne sais pas si j'ai eu la main trop lourde sur le traitement je voulais bien les détails de la nébuleuse.
       
      Des conseils pour en faire une couleur? Compléter en S/O ou LRGB?
      Merci  
       

    • By T450
      Bonjour,
      On ne sait plus comment l'appeler, cette nébuleuse ngc 6543! Ce que je sais, c'est qu'elle est extrêmement délicate à capturer, à cause de la différence énorme de luminosité entre son centre et ses extensions. Cela m'a obligé à m'y reprendre plusieurs fois (aussi à cause d'aléas techniques et de passages nuageux). C'est aussi la première fois que je faisais des poses courtes à la CCD. Il m'aura fallu 4 nuits pour capturer cette belle nébuleuse. Ne sachant pas trop à priori ce que j'allais utiliser comme couches, j'ai aussi des séries de poses inutilisées.
      Donc sur cette image, il y a une base de luminance (22x5mn - il aurait fallu encore plus pour débruiter le fdc mais j'arrête là!), 1/2h de chaque rvb, 16x10mn de ha (pour la luminance des extensions et leur rouge), 14x10mn en OIII (pour la luminance des extensions et leur "vert OIII"); 1000x1s en ha, OIII et bleu pour l'oeil; 35x1mn en Ha, OIII et bleu pour la partie périphérique de l'oeil...
      Les couleurs de l'ensemble sont assez "réalistes", rouge pour le Ha, Vert émeraude pour le OIII, même pour l'oeil pour lequel j'ai choisi Ha, OIII et bleu. A un détail près, c'est que le OIII est très très prépondérant dans l'oeil notamment, et que sans jouer sur les curseurs, l'ensemble serait tout vert!
      A noter pour l'anecdote que les poses courtes à la CCD, c'est du sport, 1000 poses de 1s prennent 1h, même fenêtré sur la nébuleuse seulement!
      Et un petit regret pour les aigrettes, imprimées en pose longue, dues à la nébuleuse elle-même. Comme ce n'est pas de la peinture d'artiste non plus, j'ai renoncé à essayer de les enlever au tampon.
      Newton 253/934 (asa 0.73) et CCD ICX834, traitement Iris et Photoshop CS2.
      Nathanaël
      clic-clic pour la full, il y a d'autres galaxies en prime!

       
    • By mariobross
      Bonjour, ça y est, voici ma 1ere image technique SHO  , j'ai mis longtemps à venir à cette technique, mais je dois avouer que le traitement de ces signaux est assez plaisant, le panel de résultats différents est impressionnant, une fois le traitement réalisé, c 'est difficile de choisir telle ou telle version.
       
      Merci à Bernard (Litobrit) pour avoir été sympathiquement le béta testeur de cette image.
       
      toutes les poses de 15 minutes : 9 ha depuis Valberg, ciel bien noir SQM 21.5, 11 S, et 7 O duis chez moi à 10 bornes de Nice.
       
      L'imageur est une TEC 140 + Moravian G4 16000, traitement Pix et Photoshop, acquisitions maxpilote en auto , seeing correct autour de 2".
      l'image réduite à 1200px :

      Version full à la taille d'acquisition:
      http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cygne/pelican_full.jpg
       
       
      et la V2 postée le 16 Juin 2019:

       
      jean claude Mario
    • By deome
      Bonjour a tous, 
      Je me suis procuré un filtre UHC que j'ai voulu tester sur NGC6960, il parait qu'il est fait pour ça !!!
      J'ai donc passé qq heures dessus, 150 poses de 50" a 800 iso avec DOF, le pré-traitement et traitement SIRIL vite fait pour voir ce que ça rendait
      Matos, Nikon D5500, Correcteur Baader RCC I, filtre ES UHC, Newton 254 f/d4, NEQ6 pro sans autoguidage
       
      c'est prometteur, dès que le ciel se dégage à nouveau, je cadre mieux et envoie un salve de 300 poses, je me tâte a faire un essai à 400iso pour voir si c'est moins bruité
       

    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous, réglages de l'instrument aux petits oignons...un bonheur ce télescope avec  l'A7S !!
      30 min (60 poses de 30 sec à 3200 iso)
      Newton 360 mm F/3.7 "maison" optique et méca . (ancien miroir de C.14 retaillé)
      Paracorr 2 + Sony A7S Astrodon + Duo narrow band Ha/ OIII, une combinaison qui paye !
      Traitement sous Siril, PI et CS6, n'hésitez pas à taper à 100%  surtout sur la N&B
      Et bien sûr un ciel extraordinaire Ariégeois !
      Phil
       

       

  • Images