fljb67

M27 - Mak SW 127/1500 - #01

Recommended Posts

Il y a 3 heures, teko38 a dit :

J'ai une question , pourquoi rester en raw 8bit ??

Il ne vas pas manquer de dynamique ?? la camera est en 14 bt

Quel est le logiciel d'acquisition ??

 

C'est parce que avec ma caméra ( ZWO ASI 294 MC ) , en Raw 16, le mode "Binning 2" ne permet pas d'augmenter la sensibilité par rapport au "Binning 1" ( strictement aucune différence ).

 

En Raw 8, par contre,  la "rapidité" est augmentée d'un coefficient compris en 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable avec un instrument ouvert ( ou plutôt fermé ) à F/D 12.

 

 

Concernant le logiciel d'acquisition : ASICAP de chez  ZWO.

 

 

 

 

Il y a 3 heures, MCJC a dit :

J'ai bien insisté auprès du vendeur lui disant très clairement que je ne voulais plus rien savoir des monture équatoriale.

Il m'a proposé ceci disant "azimutale robotisée". À moins que je n'aie rien compris ?

http://maisonastronomie.ca/product/f-nexstar-8-se/

:)

 

Toujours est-il que je veux savoir si avec cette monture sur laquelle je mettrais mon Mak 127 et mon Canon Rebel 18 mégapixels EOS, je pourrais obtenir des astrophoto de qualité ?

 

Le "problème" avec une monture azimutale, c'est l'effet de "rotation de champ".

 

Donc : à moins d'être muni d'un système qui annule ce effet ( style porte caméra/APN motorisé ... ce dont sont équipés les professionnels ), les étoiles vont décrire des arc de cercles autour du centre de la prise de vue.

 

Après, cela dépend du temps de pose ... et du coup, si ce temps est assez faible ( je dirais de l'ordre de la seconde ) , cet effet de rotation sera peut-être négligeable.

 

--> attendre d'autres commentaires de personnes qui maîtrisent le sujet.

 

 

PS : J'ai déjà vu des photos sympathiques du ciel profond effectuées avec des Dobson et des temps de poses unitaires "faibles" ... mais j'avoue ne pas du tout utiliser ni connaitre cette technique.

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 27 minutes, ValereL a dit :

Le Mak 127 j'en ai parlé y'a pas longtemps, cette toute petite bête est redoutable.

 

Vu la météo ... je ne l'ai utilisé qu'une seule fois ( pour M27 ) quelques jours après son achat.

 

J'avoue avoir eu quelques craintes ... mais qui se sont rapidement dissipées.

 

Ainsi :

 

- Compatibilité niveau caméra : RAS

- Système de mise au point : très bien --> doux, précis et stable.

- Shifting : quasi nul.

- Qualité optique : tout à fait correcte.

- Qualité mécanique en général : on en a pour son argent.

 

Après, vu la focale de la bestiole, cela me change niveau pointage  ( par rapport à  mon télé de 400 mm  ) , surtout qu'il est effectué "à l'ancienne".

 

... mais j'ai ma petite idée qui devrait faciliter la chose. ^^

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, fljb67 a dit :

Le "problème" avec une monture azimutale, c'est l'effet de "rotation de champ".

Oui, mais beaucoup de logiciels de traitement corrigent la rotation de champ ;)

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, ALAING a dit :

Oui, mais beaucoup de logiciels de traitement corrigent la rotation de champ

 

Ah, ok : la magie de l'informatique. :)

 

Désolé de raisonner comme au siècle dernier. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, fljb67 a dit :

Désolé de raisonner comme au siècle dernier. ^^

Tsss tsss au siècle dernier, Iris, AstroArt et sûrement d'autres le faisait déjà ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ALAING

 

Ah, je ne savais pas que ce genre de logiciels existaient déjà. ^^

 

 

Niveau "rotation de champ", je sous-entendais initialement, c'est à dire niveau poses unitaires.

 

Alors ok, pour "aligner" en translation et en rotation des prises de vues ( avec des étoiles ponctuelles ) ... ca, ok, je vois.

 

Par contre, si sur les poses unitaires, les étoiles du bord forment des arcs de cercle ... j'avoue moins voir, et s'il existe des logiciels capables d'annuler cet effet, alors bravo. ^^

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah là ok :) ben non :(

Les logiciels corrigent la rotation de champ uniquement lors de la registration de plusieurs images.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, fljb67 a dit :

Le "problème" avec une monture azimutale, c'est l'effet de "rotation de champ".

 

 

Il y a 8 heures, ALAING a dit :

Les logiciels corrigent la rotation de champ uniquement lors de la registration de plusieurs images.

 

Merci beaucoup pour les réponses :)

 

Je me suis informé, suite à vos commentaires, sur la rotation de champs.

 

http://astro.dialou.fr/techniques/astrophotographie/astrophotographie-et-rotation-de-champ/

 

Avec une monture azimutale motorisée, je serais limitée à l'astrophoto planétaire. Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

:(

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, MCJC a dit :

Avec une monture azimutale motorisée, je serais limitée à l'astrophoto planétaire. Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

 

La monture que tu convoite fais aussi equatorial normalement il t a une barre pour passé dans ce mode :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

@Sauveur + @teko38 : cela donnerait donc une "demi fourche". ^^

 

 

 

 

Il y a 5 heures, MCJC a dit :

Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

Question : tu comptes pratiquer "chez toi" ( à partir d'un balcon ou d'une terrasse ) ... ou en nomade ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, fljb67 a dit :

Question : tu comptes pratiquer "chez toi" ( à partir d'un balcon ou d'une terrasse ) ... ou en nomade

C'est en ce moment que je suis en nomade et que j'habite en ville, en pleine pollution lumineuse. Si tout va bien, dans cinq ans, je serai en pré-retraite et c'est pour ma pré-retraite que je compte m'équiper avec ce matos car j'aurai (c'est mon plan) mon terrain en zone bleu-foncé. Sur ce terrain, j'installerai une terrasse, un cabanon et un chalet.

Je sais déjà quel terrain je veux. Il est à vendre au coût de 10 000$ et il est immense. Il me reste à négocier le prix car bien que 10 000$ soit environ la moitié du prix d'une voiture neuve bas de gamme, il faut considérer que le terrain n'est pas défriché et qu'il est situé dans un endroit qui compte moins de 400 habitants. Ça, c'est beaucoup plus petit qu'un village.

B|

Edited by MCJC
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2019 à 13:38, MCJC a dit :

Sur ce terrain, j'installerai une terrasse ...

 

Ok.

 

Donc une monture équatoriale serait un bon investissement, qu'elle soit de type "allemand" ou à "fourche - ou 1/2 fourche avec table équatoriale". ( voir les liens postés par teko38 ).

 

Le seul truc où il faudra se prendre un peut de temps, c'est la mise en station ... mais même si elle n'est pas "nickel", il y aura de quoi viser facilement les 200 s de pose unitaire avec guidage. ( voir  plus ).

 

Sans guidage : jamais testé ... et cela dépendra aussi - et surtout - de la précision de la monture niveau motorisation en AD.

 

( mais au moins, la rotation de champ sera très limitée ).

 

 

L'avantage d'une terrasse, c'est de pouvoir marquer le sol de 3 repères au niveau du positionnement de chaque pied de la monture ... en ayant préalablement défini le méridien.

 

Configuration valable pour l'hémisphère nord :

 

P1060925_redim_800x629_annotations.jpg.8b95e59ada74c0ccdd7369fc7c86ac0a.jpg

 

 

 

Pour tracer celle ligne "Méridien", j'ai :

 

- Trouvé pour le jour donné l'heure précise à laquelle le Soleil passe au méridien ( il y a des logiciels gratuits pour ça )

- Positionné un bâton de ~ 1 m de long le plus perpendiculairement possible ( niveau à bulle dans deux directions perpendiculaires )

- Traçé le plus précisément possible le milieu de l'ombre du bâton.

 

Ca, c'est pour régler l'azimuth.

 

 

 

Ensuite, pour la "Hauteur" ( qui dépend de la latitude du lieu ), perso, j'utilise un { 1/2 rapporteur + fil à plomb }.

 

... manipulation à effectuer une fois tous les instruments ( télescope ou lunette + autre  matériel ) déjà fixés à la monture.

 

Exemple pour une latitude de 48° nord :

 

 

P1060929_1000.jpg.8a0199faae9c90dea5da360dd9332c39.jpg

 

 

Enfin, avant de prendre des photos, je mets en marche la motorisation en AD, pointe une étoile assez brillante puis lance des acquisitions ( sensibilité maximale ) pour corriger "finement" la "hauteur" de proche en proche jusqu'à ce que la dérive en DEC de l'étoile ( par exemple au bout de 3/4 min ) soit la plus faible possible.

 

Cela nécessite préalablement de régler l'appareil photo en rotation de manière a avoir l'AD ( suivant l'axe horizontal du "viseur" ) et la DEC ( suivant l'axe vertical du "viseur" ) ... et pour éviter de devoir à chaque fois retrouver cette bonne position :  marquage avec du "Tipp-Ex".

 

La première fois, c'est assez long ... mais une fois le coup de main pris, cela ne me prends pas plus de 30 min. ( au pire des cas ).

 

Ensuite seulement les photos du ciel profond sont attaquées. :)

 

 

Edited by fljb67
  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2019 à 05:52, MCJC a dit :

Je me suis informé, suite à vos commentaires, sur la rotation de champs.

 

http://astro.dialou.fr/techniques/astrophotographie/astrophotographie-et-rotation-de-champ/

 

Avec une monture azimutale motorisée, je serais limitée à l'astrophoto planétaire. Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

Bonjour! Sympa ton setup!

 

Mais pour ta remarque sur l'AZ motorisée limitée bau planetaire, ce n'est pas tout a fait vrai: sans etre un grand spécialiste, je sais qu'on peut faire des choses tres sympa en poses rapides en altaz motorisée: des logiciels comme SIRIL ou DSS corrigent, au traitement, la rotation de champ. Finalement, ça marche  bien, mais seulement en pose rapide. 

Une question  à propos de ta camera avec son capteur imx294 couleur: j'en ai une aussi, mais d'une autre marque: je voulais savoir à quelle frequence d'image maximum par seconde tu plafonnes dans ton logiciel de capture en pleine resolution? en 14 bits? et en 8 bits? As-tu fait l'essai? Merci de ton retour. J'aimerai comparer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/11/2019 à 16:00, dfremond a dit :

Finalement, ça marche  bien, mais seulement en pose rapide. 

Une question  à propos de ta camera avec son capteur imx294 couleur: j'en ai une aussi, mais d'une autre marque: je voulais savoir à quelle frequence d'image maximum par seconde tu plafonnes dans ton logiciel de capture en pleine resolution? en 14 bits? et en 8 bits? As-tu fait l'essai? Merci de ton retour. J'aimerai comparer.

Bonjour,

Pour ce qui est de la fréquence d'images, je ne le sais pas car je ne maîtrise pas les photos en rafale. En fait, je suis débutante en photo.

:)

Pour ce qui est de l'astrophoto avec une monture azimutale motorisée, je pourrais, en effet, prendre de très belles photos avec un temps de pose rapide. Il me faudrait, par contre, dire adieu au ciel profond. Ce que je ne peux me résoudre à faire.

:)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, MCJC a dit :

Bonjour,

Pour ce qui est de la fréquence d'images, je ne le sais pas car je ne maîtrise pas les photos en rafale. En fait, je suis débutante en photo

Désolé, je pensais parler à l'auteur du post, et de sa caméra zwo 294 mc pro...

Je repose donc la question a fljb67: quelle frequence maximum de capture en pleine resolution?

Avec une camera comme la sienne, on peut directement filmer en fichier SER: c'est juste une video,  des photos en mode "rafale" si tu veux, mais avec prises automatique. Dans un logiciel comme sharpcap, on regle l'exposition a 1000 ms par exemple, ça prend une video autommatiquement: Dans SIRIL, tu reprends directement le film et le logiciel traite chaque photo en serie, tout en  "dérotant" la rotation de champ.

Mais c'est vrai qu'avec ton diametre (127) les poses "rapides" risque de ne pas etre aussi rapides que ça...  Il vaut mieux avoir 250 voire 300 mm d'ouverture pour conserver des temps de pose acceptablement courts.

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites
45 minutes ago, MCJC said:

Pour ce qui est de l'astrophoto avec une monture azimutale motorisée, je pourrais, en effet, prendre de très belles photos avec un temps de pose rapide. Il me faudrait, par contre, dire adieu au ciel profond. Ce que je ne peux me résoudre à faire.

Oui, mais d'après ce que j'ai lu par ailleurs, tu possèdes déjà une bonne monture équatoriale dans un placard. Peut-être que ça ne convient pas du tout à ta pratique actuelle, mais que dans cinq ans, tu pourrais lui donner une seconde chance avant de te lancer dans des investissements qui ne pourront être que très décevants. Pour la photo, il n'y pas mieux qu'une équatoriale, tout le monde te le dira.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très jolies images!! Bravo! :D

 

J'aime d'autant plus que j'ai un Mak127 et j'avais fait la même en 2016 avec un EOS1100d :D

Bon j'étais loin de ce très beau résultat et puis c'était mon premier objet photographié (pas baaucoup de savoir-faire) mais j'en était assez content :$

 

Et du coup pour rebondir sur les interrogations de @MCJC , comme je disais j'ai déjà fait M27 avec le set-up suivant:

monture EQ5 + Mak127 + canon eos1100d à iso 6400 et poses unitaire de 30''.

 

Évidemment, c'était ma première donc c'est pas tip-top. Mais avec de l'entrainement et un bon ciel noir il y a moyen de faire du CP avec ce petit mak et un APN mais la condition sine qua non est la monture équatoriale comme le dit @Pyrophorus et d'autres. Mais après, les montures azimutales motorisés je ne connais pas.

 

Par ailleurs, les objets du CP accessibles avec le mak127 seront plutôt les objets plutôt brillants.

Je crois que c'est un compromis entre ouverture, suivi et sensibilité ISO.

 

Voilà ce que ça donnait (version basse qualité):

 

m27_web_verylow.jpg.7b50d06f30155149390b3df9a4e6df4f.jpg

 

Emilien

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, dfremond a dit :

Désolé, je pensais parler à l'auteur du post, et de sa caméra zwo 294 mc pro...

Je repose donc la question a fljb67: quelle frequence maximum de capture en pleine resolution?

 

Je viens de tester à l'instant ( car étant avant tout "CP", cet aspect ne m'a pour ainsi dire pas trop taraudé ^^ ).

 

Alors, en pleine résolution et en full frame ( Bin1 ; 4144 x 2822 ), avec un câble "USB2" :

 

- Raw 16 ( 14 bits effectifs ) : ~ 1,8 images/s

- Raw 8 : ~ 3,7 images /s.

 

A remarquer qu'il n' y a aucune différence de fréquences en passant en Bin 2, Bin 3 ou Bin 4.

 

 

 

Il y a 3 heures, bernard emilien a dit :

Par ailleurs, les objets du CP accessibles avec le mak127 seront plutôt les objets plutôt brillants.

 

Je dirais plutôt que que la limitation se situerait au niveau du champ photographiable ( car ~ 1500 mm de focale sur le papier, ce n'est pas rien. )

 

Niveau "luminosité" photo, clair qu'avec un rapport f/D proche de 12, un Mak 127 n'est pas rapide.

 

Cependant, en réglant ma caméra ZWO 294 MC sur "Binning 2", la luminosité est augmentée d'un coefficient proche de 4. ( uniquement en Raw8 ... mais je m'en contenterais ).

 

Du coup, cela donne un instrument équivalent ayant un rapport f/D proche de 6 ( même en-dessous dans mon cas, car la focale est en fait proche de 1400 mm ).

 

Alors, certes, en Bin 2, le nombre de pixels est divisé par 4 ... mais cela me donne tout de même des prises de vues en 2072 x 1410 ( comme selle de M27 posée plus haut ) avec un échantillonnage d'environ 1,4 " / pixels ... ce qui me semble convenable vu la qualité du ciel de mon coin ... et surtout en rapport à mes compétences en astrophoto du CP. :ph34r:

 

 

Malheureusement, vu la météo, je n'ai pas pu faire autre chose que M27 depuis que j'ai ce Mak ... est ne manquerais pas de poster des prises de vues d'objets ayant une brillance surfacique assez faible ( style M33 ).

 

Edited by fljb67
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fljb67 a dit :

Du coup, cela donne un instrument équivalent ayant un rapport f/D proche de 6

Ah oui quand même!

Ok super! :D

Moi je parlais dans le cas d'un APN ^_^.

 

Si je suis bien ton raisonnement:

tu fais du binning 2, cela revient donc à collecter 4 fois plus de lumière donc à augmenter le diamètre du scope d'un facteur 2 donc de diviser par 2 le rapport f/D. C'est ça?

 

Pour les APN au foyer on ne peut pas appliquer ce raisonnement, non?

 

Emilien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fljb67 a dit :

Du coup, cela donne un instrument équivalent ayant un rapport f/D proche de 6

Je pense que ce n'est vrai que pour la luminosité, mais en fait  en matiere de champ ,ça n'est pas le cas: tu restes avec un champ de focale à 12..  Maintenant, avec mon 305mm, ça me donne des idées...

Je pense que ma camera a exactement les memes caracteristiques que la tienne: c'est tout bonnement un clône: c'est la rising cam IMX 294C.      Les caracteristiques sont les memes, il y a meme les deux ports HUB usb2 à l'arriere. Tout semble identique. Par contre, un truc un peu etrange, l'image est inversée droite-gauche. IL faut le corriger dans le soft de capture.   Je ronge mon frein pour la tester vraiment, le temps est catastrophique chez moi en ce moment..

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Baptiste_Paris
      Bonjour à tous, 
       
      Cela fait bien longtemps que je n'ai pas posté sur le forum et même que je n'ai plus eu réellement le temps d'y passer aussi souvent qu'avant... la faute à un planning perso, familial et pro assez chargé ces derniers mois ! 
      Mais bon, ça va mieux et je compte bien passer plus souvent (ça fait partie des bonnes résolutions qu'on commence à appliquer 6 mois plus tard...).  
       
      En attendant, j'ai du rater plein de choses ici, d'autant plus qu'on m'a prévenu que l'activité avait été intense pendant le confinement ! 
       
      Du coup, je n'avais pas posté ici mes dernières images, alors je vous propose un "tir groupé" avec les 3 dernières : 
      Sh2-132, "la nébuleuse du Lion", en SHO-RGB ;  WR-134, une belle bulle créée par une étoile Wolf-Rayet dans la constellation du Cygne, en HOO-RGB ; M51 - celle-là on ne la présente plus ! - en LRGB-Ha.  

      Sh2-132 (SHO-RGB)
      Première image réalisée avec ma nouvelle Atik16200 à l'été dernier (oui, j'ai mis du temps à la traiter !  ) et la TSA-102 avec réducteur à f/6. Encore un peu de tilt visible sur les bords de l'image, il faudra que je fasse réaliser une bague sur mesure pour corriger au mieux le souci (mais c'est comme pour le reste, j'ai pris du retard...). 
       
      Version 50% jpeg : 

       
      La full et tous les détails techniques : 

       
      TSA-102 - Atik16200 - AZEQ6
      Acquisitions réalisées avec les filtres SHO "ultranarrowband" de chez Baader (3,5nm pour le Ha, et 4,5nm pour les O et S) + RGB pour les étoiles. 
      Quasiment 19h de pose en tout (900s en bin1 en Ha, et 600s bin2 pour le OIII et SII).
      Traitement SHO mais avec un mix HOO en raison d'une couche SII étonnamment faible...
       
       
      WR 134 (HOO-RGB)
       
      Il s'agit d'une étoile variable en fin de vie, environ 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil et qui éjecte périodiquement de grandes quantités de matière sous forme de vent stellaire à haute vélocité.
      A ce stade, le vent stellaire et le rayonnement génèrent et illuminent des structures dans l'environnement proche de l'étoile, matérialisées ici par la "boucle" bleue, qui n'est en réalité que la partie la plus visible d'une sorte de "bulle" plus ténue et difficile à mettre en évidence. Cette activité dure environ 1 million d'années avant que l'étoile n'explose en supernova.
       
      J'aime beaucoup ce champ, avec cette petite nébuleuse bleue perdue dans un océan de rouge !  

      Version 50% jpeg : 

       
      La full : 

       
      La boucle plus brillante apparaît assez rapidement, mais en revanche la bulle dans son ensemble est très ténue ; j'ai eu du mal à la faire ressortir même avec un bon ciel et un temps de pose quand même conséquent (la 16200 n'est pas une foudre de guerre non plus, mais quand même !  ). 

      Voici l'image OIII en starless pour essayer de la mettre mieux en évidence : 


      Photo réalisée au cours de l'été dernier, en HOO + RGB pour les étoiles. 
      Environ 17h de pose en Ha 3,5nm et 15h en OIII (4,5nm).
      TSA-102 - AZEQ6 - CCD Atik Cameras 16200 (-20°) - Filtres Baader Ultranarrowband H & O + RGB. Clichés réalisés en Corse pour l'essentiel et en Charente-Maritime pour finir. 
      Ha : 68 x 900s bin 1
      OIII : 20 x 900s bin1 + 58 x 600s bin2
      35h de pose au total.
       
       
      M51 (LRGB-Ha)
       
      Pour cette dernière, pas besoin de présentation !

      J'ai profité des belles nuits du moi de mai ; en l’occurrence de 8 nuits avec un ciel particulièrement propre, aucune humidité et avec une Lune absente ou très faible... et un petit coup de pouce (involontaire ?) de la mairie qui a décidé de ne pas allumer l'éclairage dans le quartier !
       
      L'image est réalisée avec ma TSA-102, mais pour une fois à pleine focale (f/8), sans réducteur, afin de gagner en détails dans la galaxie. Les acquisitions ont été faites avec la AtikOne6, en LRGB-Ha.
       
      32h30 de pose en tout, dont plus de 20h pour la luminance, afin de bien faire ressortir les extensions les plus ténues de ce couple galactique. Un peu d'IFN est même présent, mais particulièrement difficile à faire ressortir sur le résultat final sans altérer fortement le rendu.
       
      Pour les couleurs, c'est un peu plus prononcé que d'habitude, mais je trouve que cette galaxie s'y prête plutôt bien... et puis ça change un peu quand on refait les mêmes cibles.
      Je ne suis pas spécialement amateur de traitement "à l'Américaine", mais bon, faut sortir de ses habitudes !
       
      Version jpeg : 

       
      La full : 

       
      TSA102 (f/8) - AZEQ6 - AtikOne6 - Filtres Astronomik LRGB + Ha 6nm.
      L : 125 x 600s (bin1)
      RGB : 75 x 300 (bin2)
      Ha : 32 x 600s (bin1 & bin2)
      Total : 32,4h
      Fouras - 18/25 mai 2020
       
       
      Voila pour ce petit "pot-pourri" en guise de retour, j'espère que ces images vous plairont ! 
      Et promis, pour les prochaines, je serai plus assidu !  

      Bon ciel à tous, 
      JB
    • By b2
      Bonjour,
      Petite dernière du début de semaine. Version Ha de SHarpless 2-115 (bas de l'image), sa ribambelle de nébuleuses diffuses (LBN 352/358/362/367/368/372/375/376 et 380. ) et une petite nébuleuse planétaire (notée P84.9+4,4 dans l'Uranometria). Version SHO dès que possible (désolé Alain! )...
      12x20mn en Ha Astrodon 5nm les 29 et 30 juin 2020
      FSQ85/Reducteur x0,73/EM200/QSI583wsg/Lodestar/AstroArt, PHD2, PixInsight & photoshop.
      Prises de vue en Bourgogne/Nièvre.
      J'espère qu'elle vous plaiera!
      Bon ciel à tous

    • By T450
      Bonjour à tous,
      Voici une nébuleuse diffuse dans la queue du serpent. Les nuages et nuances sont très faibles et en une nuit, je n'ai pas réussi à les rendre correctement. Il faudrait beaucoup plus de temps de pose, de sorte que j'ai appliqué un binning 3 au traitement, ce qui donne un échantillonnage résultant de 1.5".
      Il y a 2h30 de luminance, et 30mn par couleur, difficile de faire plus en une nuit mais ça va revenir!
      Nathanaël
       

    • By Magellan_Team
      Salut les astrams 
       
      Ça faisait longtemps qu’on n’avait rien publié, il est temps d’écouler le stock ! Nous avons tourné notre setup chilien vers Grand classique d’hiver, la Nébuleuse d’Orion. Une cinquantaine d’heures de pose recueillies juste avant Noël sur une semaine (les nuits sont courtes à cette période dans l’hémisphère sud !).
      Il s’agit d’une composition Ha -RHaVB prétraitée dans Pixinsight et traitée partiellement dans Pix puis dans Photoshop.
      La luminance ayant été faite en Ha, nous n’avons pas fait de poses courtes pour « décramer » le cœur par un assemblage HDR. C’était peut-être prétentieux car au final le traitement a été difficile même si rien n’était saturé. La facilité d’acquisition de cet objet brillant cache de réelles difficultés de traitement en raison de l’étendue de sa dynamique très élevée dans le cœur, et très faible pour toutes les volutes au pourtour. Il n’y a quasiment pas de zone sans signal dans cette région.
      Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous.
      Pour visualiser la full, ce que nous recommandons bien évidemment : https://www.astrobin.com/full/270irp/0/
       
      En espérant qu’elle vous plaira ! Bon ciel à tous !!
       
      Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave


    • By Bertrand13
      Bonjour à Toutes et à Tous,
       
      En dépit des retenues de Yann  Pothier sur ma réputation , je vous propose une comparaison d'objet observés aux jumelles de 40 mm versus une lunette de 80.
      Il s'agit des nébuleuses sombres de Barnard situées dans le nuage de l'Ecu de Sobieski.
       
      Bien qu'elles soient peu imagées, et encore moins observées, elles représentent la plus forte concentration du catalogue de Barnard: près de 35 nébuleuses dans un diamètre de 5° !
      Ils faut les observer avec un grand champ pour les faire ressortir sur le background étoilé: mes J40x8 donnent un champ de 7°, et la L80x14 un champ de 5°. De plus, ce genre d'observation à le grand avantage d'être insensible à la turbulence compte tenu des faibles grossissements: à réserver pour les nuits ventées !
       
      Voici les dessins que j'en ai faits, l'un il y a bien longtemps, l'autre pendant la dernière lune.
      Rapport d'observation détaillé ici: 
      http://www.deepsky-drawings.com/b-111-region-j40-vs-l80/dsdlang/fr
       
      Bon ciel à Tous
      Bertrand
      http://www.deepsky-drawings.com/


  • Images