fljb67

M27 - Mak SW 127/1500 - #01

Recommended Posts

Il y a 3 heures, teko38 a dit :

J'ai une question , pourquoi rester en raw 8bit ??

Il ne vas pas manquer de dynamique ?? la camera est en 14 bt

Quel est le logiciel d'acquisition ??

 

C'est parce que avec ma caméra ( ZWO ASI 294 MC ) , en Raw 16, le mode "Binning 2" ne permet pas d'augmenter la sensibilité par rapport au "Binning 1" ( strictement aucune différence ).

 

En Raw 8, par contre,  la "rapidité" est augmentée d'un coefficient compris en 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable avec un instrument ouvert ( ou plutôt fermé ) à F/D 12.

 

 

Concernant le logiciel d'acquisition : ASICAP de chez  ZWO.

 

 

 

 

Il y a 3 heures, MCJC a dit :

J'ai bien insisté auprès du vendeur lui disant très clairement que je ne voulais plus rien savoir des monture équatoriale.

Il m'a proposé ceci disant "azimutale robotisée". À moins que je n'aie rien compris ?

http://maisonastronomie.ca/product/f-nexstar-8-se/

:)

 

Toujours est-il que je veux savoir si avec cette monture sur laquelle je mettrais mon Mak 127 et mon Canon Rebel 18 mégapixels EOS, je pourrais obtenir des astrophoto de qualité ?

 

Le "problème" avec une monture azimutale, c'est l'effet de "rotation de champ".

 

Donc : à moins d'être muni d'un système qui annule ce effet ( style porte caméra/APN motorisé ... ce dont sont équipés les professionnels ), les étoiles vont décrire des arc de cercles autour du centre de la prise de vue.

 

Après, cela dépend du temps de pose ... et du coup, si ce temps est assez faible ( je dirais de l'ordre de la seconde ) , cet effet de rotation sera peut-être négligeable.

 

--> attendre d'autres commentaires de personnes qui maîtrisent le sujet.

 

 

PS : J'ai déjà vu des photos sympathiques du ciel profond effectuées avec des Dobson et des temps de poses unitaires "faibles" ... mais j'avoue ne pas du tout utiliser ni connaitre cette technique.

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 27 minutes, ValereL a dit :

Le Mak 127 j'en ai parlé y'a pas longtemps, cette toute petite bête est redoutable.

 

Vu la météo ... je ne l'ai utilisé qu'une seule fois ( pour M27 ) quelques jours après son achat.

 

J'avoue avoir eu quelques craintes ... mais qui se sont rapidement dissipées.

 

Ainsi :

 

- Compatibilité niveau caméra : RAS

- Système de mise au point : très bien --> doux, précis et stable.

- Shifting : quasi nul.

- Qualité optique : tout à fait correcte.

- Qualité mécanique en général : on en a pour son argent.

 

Après, vu la focale de la bestiole, cela me change niveau pointage  ( par rapport à  mon télé de 400 mm  ) , surtout qu'il est effectué "à l'ancienne".

 

... mais j'ai ma petite idée qui devrait faciliter la chose. ^^

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, fljb67 a dit :

Le "problème" avec une monture azimutale, c'est l'effet de "rotation de champ".

Oui, mais beaucoup de logiciels de traitement corrigent la rotation de champ ;)

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, ALAING a dit :

Oui, mais beaucoup de logiciels de traitement corrigent la rotation de champ

 

Ah, ok : la magie de l'informatique. :)

 

Désolé de raisonner comme au siècle dernier. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, fljb67 a dit :

Désolé de raisonner comme au siècle dernier. ^^

Tsss tsss au siècle dernier, Iris, AstroArt et sûrement d'autres le faisait déjà ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ALAING

 

Ah, je ne savais pas que ce genre de logiciels existaient déjà. ^^

 

 

Niveau "rotation de champ", je sous-entendais initialement, c'est à dire niveau poses unitaires.

 

Alors ok, pour "aligner" en translation et en rotation des prises de vues ( avec des étoiles ponctuelles ) ... ca, ok, je vois.

 

Par contre, si sur les poses unitaires, les étoiles du bord forment des arcs de cercle ... j'avoue moins voir, et s'il existe des logiciels capables d'annuler cet effet, alors bravo. ^^

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah là ok :) ben non :(

Les logiciels corrigent la rotation de champ uniquement lors de la registration de plusieurs images.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, fljb67 a dit :

Le "problème" avec une monture azimutale, c'est l'effet de "rotation de champ".

 

 

Il y a 8 heures, ALAING a dit :

Les logiciels corrigent la rotation de champ uniquement lors de la registration de plusieurs images.

 

Merci beaucoup pour les réponses :)

 

Je me suis informé, suite à vos commentaires, sur la rotation de champs.

 

http://astro.dialou.fr/techniques/astrophotographie/astrophotographie-et-rotation-de-champ/

 

Avec une monture azimutale motorisée, je serais limitée à l'astrophoto planétaire. Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

:(

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, MCJC a dit :

Avec une monture azimutale motorisée, je serais limitée à l'astrophoto planétaire. Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

 

La monture que tu convoite fais aussi equatorial normalement il t a une barre pour passé dans ce mode :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

@Sauveur + @teko38 : cela donnerait donc une "demi fourche". ^^

 

 

 

 

Il y a 5 heures, MCJC a dit :

Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

Question : tu comptes pratiquer "chez toi" ( à partir d'un balcon ou d'une terrasse ) ... ou en nomade ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, fljb67 a dit :

Question : tu comptes pratiquer "chez toi" ( à partir d'un balcon ou d'une terrasse ) ... ou en nomade

C'est en ce moment que je suis en nomade et que j'habite en ville, en pleine pollution lumineuse. Si tout va bien, dans cinq ans, je serai en pré-retraite et c'est pour ma pré-retraite que je compte m'équiper avec ce matos car j'aurai (c'est mon plan) mon terrain en zone bleu-foncé. Sur ce terrain, j'installerai une terrasse, un cabanon et un chalet.

Je sais déjà quel terrain je veux. Il est à vendre au coût de 10 000$ et il est immense. Il me reste à négocier le prix car bien que 10 000$ soit environ la moitié du prix d'une voiture neuve bas de gamme, il faut considérer que le terrain n'est pas défriché et qu'il est situé dans un endroit qui compte moins de 400 habitants. Ça, c'est beaucoup plus petit qu'un village.

B|

Edited by MCJC
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, MCJC a dit :

Sur ce terrain, j'installerai une terrasse ...

 

Ok.

 

Donc une monture équatoriale serait un bon investissement, qu'elle soit de type "allemand" ou à "fourche - ou 1/2 fourche avec table équatoriale". ( voir les liens postés par teko38 ).

 

Le seul truc où il faudra se prendre un peut de temps, c'est la mise en station ... mais même si elle n'est pas "nickel", il y aura de quoi viser facilement les 100 s de pose unitaire avec guidage. ( voir bien plus ).

 

Sans guidage : jamais testé ... et cela dépendra aussi - et surtout - de la précision de la monture niveau motorisation en AD.

 

( mais au moins, la rotation de champ sera très limitée ).

 

 

L'avantage d'une terrasse, c'est de pouvoir marquer le sol de 3 repères au niveau du positionnement de chaque pied de la monture ... en ayant préalablement défini le méridien.

 

Configuration valable pour l'hémisphère nord :

 

P1060925_redim_800x629_annotations.jpg.8b95e59ada74c0ccdd7369fc7c86ac0a.jpg

 

 

 

Pour tracer celle ligne "méridien", j'ai :

 

- Trouvé pour le jour donné l'heure précise à laquelle le Soleil passe au méridien ( il y a des logiciels gratuits pour ca )

- Positionné un bâton de ~ 1 m de long le plus perpendiculairement possible ( niveau à bulle dans deux directions perpendiculaires )

- Traçé le plus précisément possible le milieu de l'ombre du bâton.

 

Ca, c'est pour régler l'azimut.

 

 

 

Ensuite, pour la "hauteur" ( qui dépend de la latitude du lieu ), perso, j'utilise un { 1/2 rapporteur + fil à plomb } :

 

P1060929_480x639.jpg.41e8583fdae06a97eeab1044830711e7.jpg

 

 

Enfin, avant de prendre des photos, je mets en marche la motorisation en AD, pointe une étoile assez brillante puis lance des acquisitions ( sensibilité maximale ) pour corriger "finement" la "hauteur" de proche en proche jusqu'à ce que la dérive en DEC de l'étoile ( par exemple au bout de 3/4 min ) soit la plus faible possible.

 

Cela nécessite préalablement de régler l'appareil photo en rotation de manière a avoir l'AD ( suivant l'axe horizontal du "viseur" ) et la DEC ( suivant l'axe vertical du "viseur" ) ... et pour éviter de devoir à chaque fois retrouver cette bonne position :  marquage avec du "Tipp-Ex".

 

La première fois, c'est assez long ... mais une fois le coup de mais pris, cela ne me prends pas plus de 10 min.

 

Ensuite seulement les photos du ciel profond sont attaquées. :)

 

 

Edited by fljb67
  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2019 à 05:52, MCJC a dit :

Je me suis informé, suite à vos commentaires, sur la rotation de champs.

 

http://astro.dialou.fr/techniques/astrophotographie/astrophotographie-et-rotation-de-champ/

 

Avec une monture azimutale motorisée, je serais limitée à l'astrophoto planétaire. Pour l'astrophoto du ciel profond, l'équatoriale est indispensable.

 

Bonjour! Sympa ton setup!

 

Mais pour ta remarque sur l'AZ motorisée limitée bau planetaire, ce n'est pas tout a fait vrai: sans etre un grand spécialiste, je sais qu'on peut faire des choses tres sympa en poses rapides en altaz motorisée: des logiciels comme SIRIL ou DSS corrigent, au traitement, la rotation de champ. Finalement, ça marche  bien, mais seulement en pose rapide. 

Une question  à propos de ta camera avec son capteur imx294 couleur: j'en ai une aussi, mais d'une autre marque: je voulais savoir à quelle frequence d'image maximum par seconde tu plafonnes dans ton logiciel de capture en pleine resolution? en 14 bits? et en 8 bits? As-tu fait l'essai? Merci de ton retour. J'aimerai comparer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/11/2019 à 16:00, dfremond a dit :

Finalement, ça marche  bien, mais seulement en pose rapide. 

Une question  à propos de ta camera avec son capteur imx294 couleur: j'en ai une aussi, mais d'une autre marque: je voulais savoir à quelle frequence d'image maximum par seconde tu plafonnes dans ton logiciel de capture en pleine resolution? en 14 bits? et en 8 bits? As-tu fait l'essai? Merci de ton retour. J'aimerai comparer.

Bonjour,

Pour ce qui est de la fréquence d'images, je ne le sais pas car je ne maîtrise pas les photos en rafale. En fait, je suis débutante en photo.

:)

Pour ce qui est de l'astrophoto avec une monture azimutale motorisée, je pourrais, en effet, prendre de très belles photos avec un temps de pose rapide. Il me faudrait, par contre, dire adieu au ciel profond. Ce que je ne peux me résoudre à faire.

:)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, MCJC a dit :

Bonjour,

Pour ce qui est de la fréquence d'images, je ne le sais pas car je ne maîtrise pas les photos en rafale. En fait, je suis débutante en photo

Désolé, je pensais parler à l'auteur du post, et de sa caméra zwo 294 mc pro...

Je repose donc la question a fljb67: quelle frequence maximum de capture en pleine resolution?

Avec une camera comme la sienne, on peut directement filmer en fichier SER: c'est juste une video,  des photos en mode "rafale" si tu veux, mais avec prises automatique. Dans un logiciel comme sharpcap, on regle l'exposition a 1000 ms par exemple, ça prend une video autommatiquement: Dans SIRIL, tu reprends directement le film et le logiciel traite chaque photo en serie, tout en  "dérotant" la rotation de champ.

Mais c'est vrai qu'avec ton diametre (127) les poses "rapides" risque de ne pas etre aussi rapides que ça...  Il vaut mieux avoir 250 voire 300 mm d'ouverture pour conserver des temps de pose acceptablement courts.

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites
45 minutes ago, MCJC said:

Pour ce qui est de l'astrophoto avec une monture azimutale motorisée, je pourrais, en effet, prendre de très belles photos avec un temps de pose rapide. Il me faudrait, par contre, dire adieu au ciel profond. Ce que je ne peux me résoudre à faire.

Oui, mais d'après ce que j'ai lu par ailleurs, tu possèdes déjà une bonne monture équatoriale dans un placard. Peut-être que ça ne convient pas du tout à ta pratique actuelle, mais que dans cinq ans, tu pourrais lui donner une seconde chance avant de te lancer dans des investissements qui ne pourront être que très décevants. Pour la photo, il n'y pas mieux qu'une équatoriale, tout le monde te le dira.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très jolies images!! Bravo! :D

 

J'aime d'autant plus que j'ai un Mak127 et j'avais fait la même en 2016 avec un EOS1100d :D

Bon j'étais loin de ce très beau résultat et puis c'était mon premier objet photographié (pas baaucoup de savoir-faire) mais j'en était assez content :$

 

Et du coup pour rebondir sur les interrogations de @MCJC , comme je disais j'ai déjà fait M27 avec le set-up suivant:

monture EQ5 + Mak127 + canon eos1100d à iso 6400 et poses unitaire de 30''.

 

Évidemment, c'était ma première donc c'est pas tip-top. Mais avec de l'entrainement et un bon ciel noir il y a moyen de faire du CP avec ce petit mak et un APN mais la condition sine qua non est la monture équatoriale comme le dit @Pyrophorus et d'autres. Mais après, les montures azimutales motorisés je ne connais pas.

 

Par ailleurs, les objets du CP accessibles avec le mak127 seront plutôt les objets plutôt brillants.

Je crois que c'est un compromis entre ouverture, suivi et sensibilité ISO.

 

Voilà ce que ça donnait (version basse qualité):

 

m27_web_verylow.jpg.7b50d06f30155149390b3df9a4e6df4f.jpg

 

Emilien

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, dfremond a dit :

Désolé, je pensais parler à l'auteur du post, et de sa caméra zwo 294 mc pro...

Je repose donc la question a fljb67: quelle frequence maximum de capture en pleine resolution?

 

Je viens de tester à l'instant ( car étant avant tout "CP", cet aspect ne m'a pour ainsi dire pas trop taraudé ^^ ).

 

Alors, en pleine résolution et en full frame ( Bin1 ; 4144 x 2822 ), avec un câble "USB2" :

 

- Raw 16 ( 14 bits effectifs ) : ~ 1,8 images/s

- Raw 8 : ~ 3,7 images /s.

 

A remarquer qu'il n' y a aucune différence de fréquences en passant en Bin 2, Bin 3 ou Bin 4.

 

 

 

Il y a 3 heures, bernard emilien a dit :

Par ailleurs, les objets du CP accessibles avec le mak127 seront plutôt les objets plutôt brillants.

 

Je dirais plutôt que que la limitation se situerait au niveau du champ photographiable ( car ~ 1500 mm de focale sur le papier, ce n'est pas rien. )

 

Niveau "luminosité" photo, clair qu'avec un rapport f/D proche de 12, un Mak 127 n'est pas rapide.

 

Cependant, en réglant ma caméra ZWO 294 MC sur "Binning 2", la luminosité est augmentée d'un coefficient proche de 4. ( uniquement en Raw8 ... mais je m'en contenterais ).

 

Du coup, cela donne un instrument équivalent ayant un rapport f/D proche de 6 ( même en-dessous dans mon cas, car la focale est en fait proche de 1400 mm ).

 

Alors, certes, en Bin 2, le nombre de pixels est divisé par 4 ... mais cela me donne tout de même des prises de vues en 2072 x 1410 ( comme selle de M27 posée plus haut ) avec un échantillonnage d'environ 1,4 " / pixels ... ce qui me semble convenable vu la qualité du ciel de mon coin ... et surtout en rapport à mes compétences en astrophoto du CP. :ph34r:

 

 

Malheureusement, vu la météo, je n'ai pas pu faire autre chose que M27 depuis que j'ai ce Mak ... est ne manquerais pas de poster des prises de vues d'objets ayant une brillance surfacique assez faible ( style M33 ).

 

Edited by fljb67
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fljb67 a dit :

Du coup, cela donne un instrument équivalent ayant un rapport f/D proche de 6

Ah oui quand même!

Ok super! :D

Moi je parlais dans le cas d'un APN ^_^.

 

Si je suis bien ton raisonnement:

tu fais du binning 2, cela revient donc à collecter 4 fois plus de lumière donc à augmenter le diamètre du scope d'un facteur 2 donc de diviser par 2 le rapport f/D. C'est ça?

 

Pour les APN au foyer on ne peut pas appliquer ce raisonnement, non?

 

Emilien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fljb67 a dit :

Du coup, cela donne un instrument équivalent ayant un rapport f/D proche de 6

Je pense que ce n'est vrai que pour la luminosité, mais en fait  en matiere de champ ,ça n'est pas le cas: tu restes avec un champ de focale à 12..  Maintenant, avec mon 305mm, ça me donne des idées...

Je pense que ma camera a exactement les memes caracteristiques que la tienne: c'est tout bonnement un clône: c'est la rising cam IMX 294C.      Les caracteristiques sont les memes, il y a meme les deux ports HUB usb2 à l'arriere. Tout semble identique. Par contre, un truc un peu etrange, l'image est inversée droite-gauche. IL faut le corriger dans le soft de capture.   Je ronge mon frein pour la tester vraiment, le temps est catastrophique chez moi en ce moment..

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By LaurentLab
      Bonsoir à tous,
      Depuis quelques temps ,j'expérimente le Live Stacking de SharCap (utilisé souvent en visuel assisté) sur des temps d'expo assez longs de poses courtes (5.6 sec). Les poses courtes permettent de se dispenser de guidage.
      Ce logiciel permet de voir l'image se définir au fil des poses pendant la capture ,mais également ce logiciel fournit une image empilée et traitée (Dark, Flat,alignement sur plusieurs étoiles ,filtre suivant valeur Fwhm ,stacking sigma clipping )
      Ceci évite d'avoir de nombreux fichiers .Il n'y a qu'une seule image à traiter (ce qui ne nécessite pas un ordi performant).
      La cible :NGC 2261 (nébuleuse variable de HUBBLE) dans la Licorne.
      Mon ciel : urbain  (ce qui explique mon fond de ciel)
      Le matériel:
      SC Célestron de 150 mm
      Caméra ZWO ASI 385 MC sur RF6.3
      Durée totale expo : 80 minutes de poses de 5.6 sec
      Traitement :Siril / CS3
      Laurent
       

       
       
       
       
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
       
      Une autre image avec ma nouvelle caméra ASI533, la Nébuleuse de l'Esquimau (NGC2392, C39) en poses courtes
      La taille de la nébuleuse est de 48''
       
      - Acquisitions le 20/01/2020 entre 00h02 et 02h30 avec SharpCap
      - ASI533, refroidissement non activé (capteur à 6°C)
      - 200 Darks, Flats, pas d'offsets
       
      - Pretraitements avec Siril :
      Alignement sur une étoile (la plus brillante de l'image),
      Empilement par somme de 7614 poses de 1/2s = 1h 03min 27s (80% de 9520 images acquises)
       
      - Premiers traitements avec Siril :
      Transformation de l'histogramme et équilibrage des couleurs par photométrie
      - Le reste des traitements avec Photoshop PS2
       
      - Optique : Télescope Celestron C11 à 2800 mm de focale
      - Monture : AZ-EQ6, pas d'autoguidage
       
      - Logiciels : SharpCap, Siril, PIPP, Photoshop
       
      J'ai fait des séquences vidéos de 20 minutes à 9 millions de pixels (3000x3000 pixels), sans crop et en 16 bits.
      J'ai ensuite fait une seule vidéo en mettant les vidéos bout à bout avec le logiciel PIPP.
      Au total, 9520 images de 1/2s de pose, 16 bits, a généré un fichier SER de 168Giga octets 😱.
       
      Version 1 de l'image :
      Le nombre de pixels de l'image est 1280×1280 pixels :
      Le fichier étant un peu gros, j'ai regénéré une version à 1500x1500 pixels, toujours avec PIPP, qui ne faisait "que" 42 Go.
      L'alignement a été effectué sur une seule étoile (la plus brillante de l'image)


      Version 2 de l'image :
      J'ai gardé les fichier SER d'origine à 3000x3000 pixels pour faire mouliner mon ordinateur la nuit... et pour retravailler l'image.
      L’alignement a été effectué en global
       
      - Recadrage de l'image à la taille de la version 1 :

       
      - Image non recadrée :

       
       
       
      Plus d'informations sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC2392.html
       
      Olivier
       
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
       
      Pour les premiers essais avec ma nouvelle caméra ASI533 j'ai choisi M42 sans autoguidage et en poses courtes
       
      - Acquisitions le 21/01/2020 entre 00h26 et 02h21
      - ASI533, refroidissement non activé (capteur à 6°C)
      - Filtre UHC
      - Darks, pas de flats, pas d'offsets
       
      - Empilements par somme avec Siril :
      - 142 poses de 10s = 23min 40s
      - 893 poses de 1s = 14min 53s
      - Masque de fusion pour combiner les deux images résultantes
       
      - Optique : Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1764 mm de focale
      - Monture : AZ-EQ6, pas d'autoguidage
      - Lieu : Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      - Logiciel : SharpCap, Siril, PIPP, Photoshop
       
      Plus d'informations sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/M42.html
       
      Olivier
       

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      on entend souvent que pour réussir certains objets très faibles voire mythiques, il faut un super ciel et des filtres ultra-sélectifs.
      Perso j'ai ni l'un ni l'autre mais l'idée de tenter cet objet me trottait malgré tout depuis un moment.
      Vu que j'ai un petit capteur, il fallait de plus que je descende la focale à 200 m donc avec un objectif (l'EF-200 f/2,8)
      J'ai donc enquillé à peu près 21 heures en O3 (filtre Baader 8,5 nm), environ 8 en Ha et environ 2 en RVB pour les étoiles. Il a fallu x nuits (sais plus combien) entre novembre et janvier.
      En unitaires de 15 minutes à f/2,8 pour le O3, car sur 5 minutes le signal OU-4 était quasi-inexistant.
      Le traitement de la couche O3 a été évidemment sportif puisque l'extraire tout en contenant le bruit énorme de mon ciel n'est pas une sinécure. Evidemment les halos du filtre deviennent pénibles...
      Au final le calmar sort bien je trouve, bien mieux que ce que j'attendais. Donc on peut y arriver même sans avoir réuni toutes les conditions et matériels recommandés !
      Vous pouvez donc tenter le coup !
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/eyihb5/F/?real=&mod=
       
       
    • By Lensed Star
      Bonjour
       
      J'ai commencé à progressivement upgradé mon setup pour l'astrophoto.
      J'ai donc installé une config autoguidage pour ma NEQ5 et mon 150/750 : Caméra Touptek 1200KMB sur Orion mini guider 50/175
       
      Après m'être fait la main sur le mode simulateur avec PHD2, j'ai tout installé en conditions réelles en visant une cible facile pour commencer, soit la classique M42.
      J'ai perdu une grosse demi heure car je ne comprenais pas pourquoi aucune étoile n'apparaissait dans mon champ. J'ai lancé la construction d'une bibliothèque de Dark mais rien... jusqu'à je me rende compte que j'avais laissé le capuchon devant le capteur CMOS ! Au moins j'en ai bien rigolé et ça me servira de leçon pour la prochaine fois.
       
      Au final un temps d’exposition total relativement court puisque mes soucis techniques et le vent qui se levait ont écourté cette session de test.
      C'est en essayant et en se trompant qu'on apprend, il n'y a pas de doute.
      J'ai aussi repéré que mon prochain achat serait un moteur de mise au point pour le PO. Comme il me reste 400g de marge sur le poids max en astro photo, ça devrait passer. Ensuite j'envisage le passage en monture plus costaud et une lunette ED entre 60 et 80 de diamètre bien mon 150PDS s'en sorte plutôt bien (je le collimate à chaque sortie).
       
      Je me suis aussi aperçu d'une défocalisation probablement liée à l'évolution de la température donc j'ai dû rejeter pas mal de prise sur la fin. On avoisine 40 minutes de poses totale avec poses unitaire de 90 secondes et d'autre de 5-10 secondes pour le coeur de M42.
      40 DO, pas de Flat (faudra aussi investir dans un écran à Flat...).
      Il y a un peu de bruit mais bon on fera mieux la prochaine fois.
      Température entre +3 et -2° selon l'heure.
      1600 Iso (je pensais être à 800 pourtant...).
      1000D Astrodon - NEQ5 correcteur Coma, filtre CLS (bien efficace)
       

       
  • Images