xavierc

Rencontres Astrociel 2019 de Valdrôme Nuit 8

Recommended Posts

 Dans le virage du fond du parking.
 Nuit du 7 au 8 août 2019
 Dobson 508/1920
 
 7 dessins : 8942 à 8948.
 
 La nuit précédente fut la seule couverte, mais les prévisions météo alarmistes concernant des orages violents et des fortes pluies pour ce jeudi ne se sont pas réalisées.
 
 Ca a néanmoins impacté la fréquentation du parking, de nombreux astronomes sont partis.
 Je suis seul dans le virage, aucun instrument en vue aux alentours, les autres sont vers l'entrée du parking, dont Jean-Bernard C. et son télescope de 635, qui me survivront lors de ces rencontres.
 
 Je montre quelques objets phare aux rouennais Patrick K. et Alice qui partent demain, après moultes rebondissements avec les assurances suite à la fracture que s'est faite l'autre Patrick qui les avait amenés.
 
 Des voiles sont éclairés par la Lune à un jour du premier quartier.
 Du coup entre la gêne de la Lune et celle des voiles, je pars à l'opposé pointer des amas ouverts de Cassiopée.
 Ils passent bien malgré l'éclat de Séléné.
 
 De toutes façons cette dernière passe vite dans les hauts arbres du terre-plein central, car j'avais prévu le coup en décalant mon télescope pour qu'il soit vite à l'ombre, et en bonus ça me dégage davantage l'horizon Est.
 Elle se couchera vraiment vers 0h40.
 
 Observation 8942 : M103.
 85x, 201x. Il est très riche et brillant, joli avec son étoile orangée vers le centre.
 M103obs8942.jpg
 
 Observation 8943 : NGC659.
 85x, 201x. Cet amas bien détaché rayonne en branches assez faibles à faibles. Il s'enrichit d'étoiles avec le coucher de la Lune.
 NGC659obs8943.jpg
 
 Observation 8944 : Tr1.
 En version longue, Trumpler 1. Trois amas ouverts d'affilé, trois catalogues différents!
 85x, 201x. Petit à 85x, il est évident et condensé, je ne me suis pas trumplé ;) en l'observant.
 Tr1obs8944.jpg
 
 A 1h10 je remarque les éclairs d'orages lointains. Aurons-nous un scénario similaire à la dernière nuit d'observation?
 
 Fatigué, je dors 20 minutes dans l'auto.
 
 Puis j'immortalise sur le papier quelques galaxies de Pégase.
 
 Observation 8945 : NGC7357.
 85x, 201x. Repérée à 85x, elle est faible à côté de l'étincelante êta Pégasi (Matar) qu'il faut sortir du champ pour mieux voir.
 Elle reste faible et diffuse à 201x.
 NGC7357obs8945.jpg
 
 Des voiles s'annoncent à l'ouest tandis que les Pléiades se lèvent à l'opposé à 1h40.
 
 Observation 8946 : NGC7286.
 85x, 201x, 276x. Elle est vue facilement à 85x. Je remarque sa forme effilée d'un éclat considérablement faible à 201x.
 En poussant le grossissement à 276x, des nodosités sont perceptibles VI4 à 5.
 NGC7286obs8946.jpg
 
 Observation 8947 : NGC7292.
 85x, 201x. Faible et diffuse à 85x, elle montre des détails à 201x, dont une étoile contre le noyau, lequel est considérablement faible à faible.
 NGC7292obs8947.jpg
 
 Des voix résonnent à l'ouest, Jean-Bernard doit pointer quelques objets pour d'autres astronomes.
 
 Je croque un groupe de galaxies dans Andromède jusqu'à 4h10.
 La buée est devenue gênante, annonciatrice des nuages.
 
 Observation 8948 : groupe de NGC80.
 85x, 201x. Ce groupe est fourni. Les 12 galaxies que j'ai vues sont :
 la plutôt faible à considérablement faible NGC83,
 les considérablement faibles NGC80, 93, 86,
 la considérablement faible à faible NGC85,
 les faibles NGC94 et 96,
 les très faibles NGC90 et IC1546,
 celle vue en VI1 NGC81,
 celle vue en VI2 PGC1669768,
 celle vue en VI3 PGC1670567.
 NGC80_96obs8948.jpg
 
 Les voiles ténus de plus en plus fréquents lors du dessin sont remplacés par une couche dense de voiles, je stoppe les observations après ce dessin.
 Jean-Bernard est passé faire coucou avant d'aller dormir.
 
 Le papier est humide et l'humidité s'est déposée sur les affaires.
 
 Fatigué, je dors une demi-heure dans l'auto.
 Comme le ciel reste très voilé, et qu'en plus l'aube est imminente, je plie à 5h.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Deux siestes pendant la nuit, chapeau ! Tu mets un réveil où bien c'est le naturel qui te permets d'échapper à l'endormissement plus profond ?

 

C'est vrai que la proximité NGC 7357 et Eta PEG jaunâtre est réjouissante. Je l'avais dessiné en champ un peu plus large que le tien.

 

n7357_daaoT445_YPrbdo.jpg

T445x271

Share this post


Link to post
Share on other sites

Infatigable Xavier :) enfin . . . de temps en temps mais jamais longtemps ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6937

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
       
      Je pense que ce dessin sera le dernier de l'année à mon avis, je poursuis donc ma quête de faire toutes les formations lunaire et notre déesse Sélène, sait-elle ô combien la tâche sera longue.
      Me voici sur Eddington situé dans l'oceanus procellarum, il est bordé par Russel et Struve qui sont des formations similaire  à savoir des cratères   à fond plat constitué d'immense coulé magmatique refroidi d'environ 120km de diamètre et qui est selon l'atlas lunaire une formation exceptionnelle.
      Bonne condition d'observation j'ai pu pousser la lunette dans ces derniers retranchements, mais j'ai oublié d'enlever du RC le filtre lunaire Nd 0.96. J'ai passé deux heures là-dessus la lunette est resté dehors toute la journée (pour le soleil)
       
      (VISION DANS UNE LUNETTE AVEC RENVOI COUDE)
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlow x3 KEPLER
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
      Bon dessin lunaire
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
    • By yves65
      Bonjour à tous
       
      Cette nouvelle période de confinement est propice à la reprise d'observations visuelles depuis chez soi.
      Voici un petit CROA réalisé lors de la nuit du 21 au 22 novembre . J'ai dessiné quatre cibles ce soir là, au T305 :
       
      NGC 7048
      Nébuleuse planétaire dans le Cygne de magnitude 12,1 :
      Cette nébuleuse est située toute proche d'une étoile de mag 9. Au premier abord, elle semble avoir la forme d'un triangle dont l'une des pointes touche presque l'étoile. Ce triangle est quasiment visible en vision directe. Mais après une longue accoutumance, et en figeant la vision décalée assez loin de la nébuleuse, un liseré parfaitement circulaire apparaît autour du triangle, et la forme ronde de la nébuleuse devient perceptible. L'étoile centrale de la nébuleuse est invisible. J'ai fait cette observation avec filtre OIII, au Plossl 8mm et Nagler 9mm. Grossir davantage assombri trop la nébuleuse. Les étoiles du champ sont dessinées sans le filtre OIII.
       

       
      NGC 7814
      Galaxie dans Pégase de magnitude 10,6 :
      C'est une galaxie elliptique allongée, qui forme un fuseau aux pointes effilées, avec un bulbe circulaire assez brillant au milieu. Cette galaxie ressemble un peu à M102 et possède une bande de poussières visible sur les photos. Mais malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à voir cette bande de poussières au T305.
       

       
      NGC 908
      Galaxie dans la Baleine de magnitude 10,2 :
      J'ai pointé cette galaxie dans le but de tenter de voir le bras spiral qui se détache du coté est, et qui est bien visible sur les photos. La structure spirale de cette galaxie est très difficile à appréhender en visuel au T305, mais il m'a tout de même semblé apercevoir de temps en temps une zone plus sombre à l'est, entre le bras spiral et le centre de la galaxie.
       

       
      M 34 (NGC 1039)
      Amas ouvert dans Persée de magnitude 5,2 :
      Cet amas ouvert est décrit dans un article du magazine "L'Astronomie" de ce mois-ci. Comme je ne l'avais jamais dessiné, j'ai comblé cette lacune. C'est un joli amas qui possède quelques alignements caractéristiques. J'ai compté une cinquantaine d'étoiles environ, dont 12 qui brillent assez fortement (avec une magnitude comprise entre 8 et 9.)
       

       
      Voilà pour ma moisson d'automne ,
      Bon ciel à tous,
      Yves
  • Upcoming Events