Beagle

Modification profonde des SC

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si cela a déjà été discuté ici, mais j'ai trouvé un site allemand qui décrit de très grosses modifications des télescope SC en avançant la lame de fermeture. Selon ce site, l'amélioration est très conséquente ...

http://astro.schmid-koenig.de/instruments/instruments_sctmod.html

 

Avez-vous tenté ce genre de modif ? :)

A+, Philippe :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Pour moi qui suis inconditionnel des SC, un des principaux intérêts de cette formule optique est la compacité du tube. 

Je ne vois pas trop l'intérêt de rallonger celui ci, fusse il pour une meilleure qualité optique.... Autant prendre un Newton. 

Rappelons que 90% des défauts constatés sur les sc proviennent d'une collimation imparfaite. 

Edited by Yoann DEGOT LONGHI
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Autant prendre un Newton

Tout dépend de combien la modification rallonge le tube pour un rapport F/D en Newton qui reste correct. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@chonum, pourrait vous en dire plus, mais c'est connu. Mais belle modif

Edited by Chris277

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Beagle,

la gamme Célestron est cohérente pour certaines qualités et va de pair avec ses accessoires qui vont remplir des fonctions qui sont portées par ces modifications profondes.

 

Il existe quelques faiblesses connues comme les soucis de mise au point, de mise en température (léger) et de gestion de la buée.

chonum propose des adaptations pour le solaire bien ciblées dont il peut dire un mot.

 

Mais il existe déjà des solutions autre que Célestron lui-même  voire autre chose qu'un SCT pour des usages particuliers.

 

Le prix d'un Célestron tel qu'il est est très contenu, ça me parait bien couteux de procéder à de telles modifications sans d'abord savoir pourquoi on veut modifier.

Quel est ton intérêt à ces modifications ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour lyl :)

Pour les modifications, cela ne me couterai à peu près rien car je posséde le savoir faire et les machines ;):) De plus, les SC d'occasion ne sont vraiment pas cher, quelque soit le diamètre ...

Pour l'intérêt, c'est la bonne question :) Selon ce site, il semble que les déformations hors axe soient vraiment réduite de beaucoup, cela m'a l'air très intérréssant pour l'imagerie en full frame :):):) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La manip qui consiste à avancer la lame de fermeture est effectivement connue depuis longtemps .

 

Voici une simu que j'avais réalisé il y a quelques temps pour le C14.La couverture de champ est alors proche du C14 Edge HD :

http://astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/sensitivity-analysis-SC14-Plate.htm

Pour le vert :

C14-plate-970mm-spots.JPG

 

Et pour le C8 :

http://astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/sensitivity-analysis-SC8-Plate.htm

 

Le problème, c'est que cela fait un tube très long. Il est donc préférable d'avoir un site fixe. Du coup, je ne ne me suis pas lancé là-dedans.

Edited by christian viladrich
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian, super intérréssant tes études et modélisations :):):) Je vais regarder tout cela de très près :)

Oui, cela fait un tube plus long, mais pas aussi long qu'un Newton de 14" à F11 !!! ;):) Cela ne fait que doubler, et pour un site fixe, c'est parfaitement gérable :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour illustrer ce que dit Christian un exemple un peu différent également à long f/D = 18 sur le principe originel du schmidt cassegrain.

L'usage est planétaire à moyenne obstruction.  (meilleure stabilité contre la turbulence)

Donc oui on peut faire beaucoup de chose avec la formule SCT mais prendre pour base un C8 à un C14 ne lui retirera pas certaines caractéristiques fondamentales.

image.png.2c1cf98d1b2c401b1cf76424451a96d7.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, mais il y a tout de même certaines caractéristiques bien meilleures !!! :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il n'y a que la coma qui change avec la modification, coma qui peut être corrigée différemment.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, donc pas la peine !!! ... Merci Lyl et Christin pour votre expertise :)

A+, Philippe :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que pour avoir la même correction de coma que celle obtenue en avançant la lame, il faut faire un correcteur de coma comme ceux des Celestron Edge, et le placer dans le baffle.

Faisable, mais pas si évident que cela.

Si tu as de la place, les outils qui vont bien et la compétence, avancer la lame est beaucoup plus simple. En plus, tu éviteras d'ajouter des lentilles dans le trajet optique (donc moins de sources reflets potentiels).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

la coma d'accord, mais qui de la courbure de champ ? Il ne me semble pas qu'avancer la lame va changer grand-chose de ce côté (d'ailleurs l'article en allemand n'en parle pas, et dans sa galerie on voit qu'il utilise un petit capteur), auquel cas il faudrait rajouter un aplanisseur de champ, comme sur un RC non ? Les spot diagrams c'est sur un champ courbe ou  plan ? O.o

 

 

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thierry, Pour moi, c'est sur un plan. Donc, c'est quand même pas mal du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Laurent51 a dit :

Thierry, Pour moi, c'est sur un plan. Donc, c'est quand même pas mal du tout.

 

oui mais sur la simu de Christian le plus excentré c'est 0,12° soit 8 mm de l'axe sur le C14, ce qui est assez petit par rapport à ce qu'on trouve aujourd'hui en capteurs (c'est plus petit que le µ4/3)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les simulations que j'ai faites le sont pour un champ plan, sinon elles ne présenteraient aucun intérêt :)

Mais c'est vrai qu'à l'époque de l'argentique, ce genre de simu était souvent présentée (sans toujours le dire) avec un champ courbe.

 

Edited by christian viladrich

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici ce que j'indiquais sur ma page pour le C14 :

image.png.f61740a7aea831182c7e2087b5482ea3.png

 

On est donc à un rayon du champ plan limité par la diffraction de 9 min d'arc pour un C14 "classic" avec la lame avancée de 399 mm, contre 12.4 min d'arc avec le C14 EdgeHD.

Avantage au C14 EdgeHD donc (en plus il est compact), mais le C14 avec sa lame avancée ne démérite pas.

Tout dépend de ce que l'on cherche à faire (en particulier si on a déjà un Celestron version  "classic" sous la main ou pas).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il est certain que la formule Celestron est le fruit de consensus pour fournir un instrument compact et polyvalent, mais n'est pas liée intrinsèquement à la formule SCT.

 

Les SCT "pros" en observatoire sont d'ailleurs généralement plus longs, avec une lame de fermeture plus en avant.

 

post-229297-0-88674600-1464276586.jpg

 

Ou encore le JGT au Royaume Uni :

 

James_Gregory_telescope.jpg

 

Cela n'implique pas forcément des rapports f/D longs, le miroir secondaire est ici découplé de la lame de fermeture et se retrouve en plein milieu du tube.

 

image.png

 

Au final, on se retrouve avec un 1m f/D 3 soit seulement 3m de focale, à peine un C14. Au passage, une exception dans un univers pro où règne la course au grossissement...

 

Edited by spectrahm
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Thierry Legault a dit :

Les spot diagrams c'est sur un champ courbe ou  plan ?

Pas sur les miens, la courbure approximative est indiquée : -515mm dans la fenêtre Surface Data en bas à gauche.

C'était une simulation pour du visuel. A dispo pour explication sur les informations postées, c'est peu simple à comprendre pour tous les paramètres.

Tu as raison, l'applatisseur de champ est implicite, la courbure de champ ne change que peu ou pas du tout avec sa position.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, christian viladrich said:

Le premier tube a belle allure. Il est d'où ?

 

C'est le SCT de l'université de Floride Centrale (UCF), un 66cm (26"). Ils s'en sont séparés après qu'il soit devenu trop coûteux en entretien par rapport aux SCT Meade et RC chinois, ils sont revenus à du matériel de classe C14.

 

https://planets.ucf.edu/observatory/history/

http://cfas.org/cfas-history/

 

Je me demande ce qu'est devenu ce télescope, à leur place je l'aurais cédé à la communauté amateur, quitte à ce qu'elle monte un financement participatif. Il y a du diamètre et de la focale, ça serait idéal pour de la spectro haute résolution.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now