Thierry Legault

Member
  • Content count

    5602
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Thierry Legault last won the day on April 22

Thierry Legault had the most liked content!

Community Reputation

584 Excellent

About Thierry Legault

  • Rank
    Hyperactive member
  1. un grand succès ! L'amphi était plein à craquer et il y avait la queue sur le boulevard Arago !
  2. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    oui, mais ça veut dire que comme pour un SC classique, il faut être intransigeant sur sa collimation, et la vérifier en cours de nuit si la séance d'acquisition est longue ! Et s'assurer que la visée de collimation est bien sur le même axe que le capteur. Plus le champ de netteté est petit, moins on peut être laxiste sur ce sujet (c'est le côté sympa du grand champ des Edge, des Mak et des réfracteurs), et il est évident que pour ses images Jean-Luc a fait une très bonne collimation.
  3. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

  4. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    heu, à tout hasard, vous savez si le voisin du dessus loue son balcon ?
  5. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    ce que je crains, c'est que la question récurrente sur les forums ne soit plus "tu as quoi comme instrument ?" mais "tu as quoi comme balcon ?"
  6. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    oui je suis d'accord (pour le 300, j'étais plutôt parti sur "le 250 avec 2-3 cm de plus"). Mais attention, vers 400nm et en-dessous, le rendement de beaucoup de capteurs chute considérablement, de plus côté turbu ça commence à piquer sévère (proportionnalité à la longueur d'onde puissance 1,2). Il ne te reste donc plus qu'à nous faire des images lunaires avec le 250 et filtre bleu (ou violet ?) et comparer avec ce que les C14 obtiennent (je trouve que depuis quelque temps il y a une bonne homogénéité dans ce que sortent de mieux les C14 du forum), ça devrait être intéressant Le prix des Mewlon va peut-être monter du coup Attention quand même, un C14 va collecter deux fois plus de lumière que le 250, donc temps de pose deux fois plus court (ou deux fois moins d'images à compositer à temps de pose égal) : ça compte aussi ! Pas certain non plus que le 250 (qui est un Dall-Kirkham, pas un Cassegrain) couvre aussi bien un grand capteur comme la 1600 qu'un Edge. pour avoir eu les deux, il y a du pour et du contre. Le SC est plus long à mettre en température (des ventilateurs aident) mais une fois qu'il y est, l'air y est stable. Le 250 était plus capricieux côté thermique, avec une aberration de sphéricité thermique parfois très longue à se résorber (primaire ou secondaire ? on n'a jamais su) et, en présence de brise, des tourbillons d'air à l'entrée du tube (un peu sous-dimensionné). Des miroirs en Zerodur/Sitall (comme sur certains Intes) auraient été un plus certain, pour moi ça n'aurait pas été aberrant sur un instrument de cette classe. Et aussi des soucis de serrage primaire : un poil trop serré et c'est de l'astigmatisme, un poil pas assez et c'est la même punition. Mais quand il donne, c'est vrai que c'est un sacré instrument !
  7. La fameuse nuit du 1/06/19 sur Paris, au C14

    ce qui m'embête c'est de devoir construire un balcon au 1er étage de la maison
  8. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    dans le bleu, contre un C14 calé dans le rouge pourquoi pas, contre un C14 calé dans le vert ça va déjà être plus difficile, quant au lunaire je demande à voir
  9. La fameuse nuit du 1/06/19 sur Paris, au C14

    ah voilà, bravo ! (chez moi Jupiter est cachée par les arbres de la maison d'en face...disons que ça me donne une bonne raison d'aller me coucher sans l'attendre )
  10. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    tiens j'ai fait ça une fois avec Gérard au téléphone (on visait Mars, ça devait être l'opposition 97), lui depuis sa banlieue nord visant au-dessus de Paris, moi depuis ma banlieue ouest, et c'était meilleur chez lui !
  11. hello, ça n'était pas prévu mais grâce à des reports du tir de la fusée SpaceX Falcon 9 (celle qui a lancé 60 satellites Starlink dont on parle tant), j'ai pu y assister depuis le sud de Cap Canaveral le soir du 23 : On voit sur la droite les impulsions de freinage du 1er étage juste avant de se poser sur la barge qui l'attendait au large. J'aimerais bien voir un tir de Falcon Heavy avec retour des boosters sur terre, mais c'est très risqué car la plupart des tirs sont reportés ! (pbs techniques ou météo) Quelques jours avant, un passage d'ISS au-dessus de la région (c'est ce que j'ai trouvé de plus rapide pour chasser l'ISS mais pas sûr que ça aille encore assez vite ! ) La semaine précédente, détour par Houston au Johnson Space Center. Donald Pettit me disait depuis longtemps que si je passais par là il me ferait visiter le centre d'entrainement. Du coup, il a demandé à Steve Bowen (l'astronaute que j'avais filmé en sortie dans l'espace en 2011 : http://www.astrophoto.fr/STS-133_fr.html ) et Thomas Pesquet de passer aussi ce jour-là : On a passé un moment à discuter et se signer des photos (j'avais apporté des tirages de transits solaires et lunaires), ils sont super cool, pas du tout la grosse tête ! Ils espèrent tous les trois remonter là-haut en 2020 ou 2021. Donald Pettit est connu pour avoir fait énormément de photos et de time-lapses de la Terre à travers la Cupola (on le voit dans une réplique sur la photo ci-dessous), il est très bon en physique et il est très inventif, il a transformé son garage en atelier de mécanique. Il a conçu une monture "équatoriale" lui permettant de suivre la Terre depuis l'ISS, ainsi qu'un récipient (breveté par la NASA) permettant aux astronautes de boire sans en mettre partout. J'ai vu aussi la gigantesque piscine où s'entrainement les astronautes en scaphandre et où se trouve une reconstitution d'une partie de l'ISS. Pour finir, une vue du cockpit de navette spatiale : ça sent bon les années 80 mais il y a quand même un viseur tête haute (projection des infos à l'infini sur le pare-brise) :
  12. Gros fil, le ciel du Pic s'invite à Paris

    superbe ! On va voir ce que William nous sort avec son Mak 250 depuis son balcon
  13. C11 , bague serrage miroir Primaire

    et c'était pareil ou pire avec les vis bien serrées ?
  14. C11 , bague serrage miroir Primaire

    c'est la même figure que celle que tu as déjà mise plus haut : c'est avec serrage des vis fort ou léger ?
  15. C11 , bague serrage miroir Primaire

    moi aussi je serre fort, pas envie que ça gigote quand le tube change d'orientation ou que je le transporte. Sur tous mes tubes j'ai remplacé les horribles vis cruciformes (aucune précision de réglage ! et puis si les vis sont un peu serrées il faut appuyer fort sur le tournevis pour ne pas bouffer l'empreinte dans la vis : pas glop) et je les ai remplacées par des vis Allen : là oui, on peut affiner le réglage avec une bonne vieille clé Allen. Quant aux Bob Knobs, j'en ai acheté, je les ai installées et elles ont dégagé vite fait aussi : net manque de précision dans le réglage (le diamètre des molettes est trop petit !)