Astro52

Chroniques du voyage 2024

Recommended Posts

Il y a 8 heures, MARCOPOLE a dit :

ça donne envie d'aller là-bas !

En France, on entend de temps en temps qu'un chien a défiguré un enfant ou un adulte ...voir tué un personne..et on ne generalise pas.

C'est mon 8 eme periple au Maroc, je viens d'y arriver pour 3 mois.  Contrairement à Olivier qui ne bouge pas,  moi je n'arrête pas de bouger avec mon Van du nord au sud, d'est en ouest dans des zones souvent isolees,  je discute avec des gens qu j'ai appris à connaître. Des faits comme ceux decrits .... je n'en connais pas .

Je me sens beaucoup plus en securite ici au Maroc seul avec mon van que dans beaucoup de sites de France.

C'est l'inconnu qui génère les peurs.

 

Bernard Bayle

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, quand on voit ce qui se passe en France, moi aussi de plus en plus je me sens plus en sécurité ici qu'en France. Mais comme j'habite aussi dans deux coins tranquilles en France, ça reste très subjectif. Si on écoute les médias, on n'est plus en sécurité nulle part.

 

Je vais décider vers 23h si j'installe le matériel ce soir ou pas, mais c'est encore pas gagné. Ca s'annonce assez mal pour demain et après-demain. Une semaine de météo française ici en janvier, ça commence à bien faire là par contre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette meute de chien est constituée de combien ? Si ils ont la rage... attention de ne pas la croiser en randonnant !!! Tu as prit une photo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etienne,

Ce n'est pas tout à fait la même région, nous n'avons pas prévu d'aller par là. Sur la vidéo que j'ai vu sur les téléphone d'Abdullah, j'ai pas compté mais plusieurs dizaines.

 

Donc cette nuit, ciel déjà dégagé vers 23h, j'installe le matériel, mais je vois bien en faisant mes PAE à l'oculaire réticulé que le seeing va être très mauvais. Je passe ensuite sur un grossissement de 206 fois sur Algieba. Je ne remarque qu'après un certain temps qu'elle est peut-être double. Pourtant après vérification elle a bien une voisine assez lumineuse aussi à 5". La plupart du temps il est impossible de deviner que c'est une étoile double, le seeing est de l'ordre de 20". Dans les trous de turbulence on devine à peine que l'étoile est double, et on doit être toujours dans les 12".

On semble assez proche du phénomène que je n'ai rencontré que 2 fois depuis que je fais de l'astronomie : une fois à Grézac (17), et une fois pour la première nuit dans le Siroua, le 20 avril 2022 près de Tachaokcht. L'intention est un peu moins forte, mais c'est de même nature. Sans être plus éclairé car c'est à nouveau dans des conditions différentes des deux premières fois, elles aussi différentes entre elles. Je pense donc que ça se joue assez haut en altitude. Des niveaux de jet stream très élevés étaient attendus, mais ce n'est pas le plus haut que j'ai vu, et ça ne se manifestait pas de la même façon quand c'était le cas. Sur meteoblue les "bad layers" s'étalaient sur 2 km, de 3,1 km à 5,1 km, ce qui semble beaucoup, mais pas avec un gradient thermique critique. Les nombreuses couches nuageuses sur différents niveaux qui se sont succédé depuis plusieurs jouent peut-être un rôle.

J'ai attendu jusque 2h15, puis faute d'amélioration j'ai remballé sans installer la caméra.

Le phénomène ne dure pas forcément plusieurs nuits, puisqu'en 2022 j'avais fait une photo correcte de M104 depuis la terrasse du gîte le lendemain.

 

Ce soir et demain couvert, ça fera 7 nuits de suite sans rien, ce qui est assez décevant ici en janvier.

 

Le 20 ça pourrait se dégager en fin de nuit, mais il ne resterait que 2h de nuit astronomique sans Lune. Si ça se dégage pour le coucher de la Lune, je pense commencer NGC 4038 en L.

Si ça se dégage plus tôt, je pourrais tenter une couche H-alpha sur NGC 4559 en commençant le Ha alors que la Lune n'est pas encore couchée. En 6 nm avec un bon flat ça se traitera.

 

Edited by Astro52

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plusieurs dizaines..., si tu les croises tu seras fichue sur le net en 2022 une touriste est décédée après ces bessures.. faut faire très attention.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais face à une trentaine de chiens ça va être chaud, autant Olivier pourrait affornter un rottweiler à main nue, mais au maroc ils sont rares, autant une meute de chiens affamés, enragés..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les chiens, je compatis, je les déteste quand ils sont en liberté !

Pour le genou, pas difficile, faire un strap pour limiter les mouvements de la rotule. C'est très efficace. et marcher avec 2 bâtons de marche...

 

Pour les chiens en meute, on peut tenter la ruse de Moogli !

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/serie-les-aventures-de-mowgli-de-joseph-rudyard-kipling

image.png.79efb71cb3f7b7512f8b9dcb4be99a72.png

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Bernard_Bayle a dit :

je viens d'y arriver pour 3 mois

Bon voyage !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais pas percuté que Bernard venait d'arriver.

En effet, pas de psychose, on n'a pas de signes inquiétants concernant les chiens dans le Siroua... et les chacals on ne les voit jamais... et le retour du loup dont on parle beaucoup demeure hypothétique :D

 

Cet après-midi je suis monté pour la première fois au sommet de Tikstar. Je mettrai les photos, plus tard, là je vais chez Abdullah. Mon genou me faisait mal pour sortir du village, puis plus rien dans la montée, et dès que j'ai commencé à redescendre ça a rattaqué.

 

Les travaux entourent le gîte, et se poursuivent différemment à l'intérieur. On est en train de mettre en place une vidéosurveillance parce que c'est une obligation légale et la police insiste. C'est la limite des normes... parce que franchement c'est pas ce qu'on risque ici.

 

Le bonne nouvelle c'est que la nuit du 20 janvier pourrait être en grande partie dégagée, donc plus intéressant de faire du H-alpha en partie avec la Lune que de commencer NGC 4038 sur même pas 2 heures.

Le ciel devrait être suffisamment dégagé le 21 pour l'observation visuelle de Jupiter et de la Lune, et présenter de bonne conditions pour tenter des photos de Jupiter le 22.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir !

 

Les prévisions météo deviennent un peu plus lisibles.

Ce soir, repos.

La perturbation devrait prendre fin dans la nuit du 20 au 21, peu après minuit. Ca se dessine donc pour une reprise de l'imagerie dans la nuit du 20 au 21, avec NGC 4559 en H-alpha de 2h00 à 7h00.

Le 21 en début de soirée, Lune et Jupiter en visuel avec la famille et un groupe d'enfants.

Du 22 au 25, le ciel devrait être plutôt dégagé et le vent calmé, donc je pourrai tenter des photos de Jupiter en début de nuit.

 

Les premiers signaux météo pour la reprise de la deuxième période sont positifs.

 

En attendant, voici les photos faites au sommet de Tikstar (vers 1895 mètres), lors de la marche d'hier :

 

Vers le nord-ouest :

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/01.jpg

 

Vers le nord :

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/02.jpg

 

Vers le nord-est :

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/03.jpg

 

Le village de Tamlakout vers le sud-est :

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/04.jpg

 

Vers le sud :

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/05.jpg

 

Le village de Tamazirt et le sommet du Siroua à contre-jour :

 

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/06.jpg

 

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/07.jpg

 

Vers l'ONO :

 

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/08.jpg

 

Vers le nord :

 

https://astro52.com/photo/stock/18_janvier_2024/09.jpg

 

Ca fait quand même une belle vue ! Il n'y a rien de plus haut à proximité immédiate.

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc hier après-midi, j'accompagne Abdullah sur Inghirdam pour aller rechercher les mules. Amine a décidé de nous rejoindre alors qu'on était déjà presque en haut, mais on avait prévu de flâner un moment là-haut. On a fait un concours de lancer de cailloux et je me suis étonnamment bien défendu !

Le paysage montre une excellente transparence sous les nuages, preuve que le gros coup de vent de ces derniers jours ne nous a pas apporté son lot de poussière.

 

https://astro52.com/photo/stock/inghirdam_20_janvier_2024_2.jpg

 

https://astro52.com/photo/stock/inghirdam_20_janvier_2024_1.jpg

 

Retour au village pour une soirée repas (très) copieux avec le caid d'Anzal, Mohamed et Abdou qui est toujours au village pour superviser les travaux. Les prévisions météo puis surtout l'image satellite confirment que le ciel va bien se dégager après une semaine de nuages.

Installation tranquille après la fête pour commencer à imager effectivement vers 2h20. Bon ciel jusqu'à la fin à 6h30 au lieu de 7h00, à cette déclinaison je n'ai pas tant de battement après le méridien.

J'ai pu faire 18 poses de 10 minutes en H-alpha 6 nm, et 63 poses de 21 secondes en rouge de soustraction sur NGC 4559. La présence de la Lune à 107° de la cible a eu peu d'impact sur les enregistrements en H-alpha.

La résultante "hydrogène pur" montre un niveau de signal qui peut sembler haut pour une galaxie où les nébuleuses ne ressortent pas rouges du tout en LRVB.

 

Voici donc NGC 4559 après cette ultime nuit le traitement et retraitement final :

 

https://astro52.com/photo/images/NGC4559_maroc_LHRHVB.jpg

 

Voilà qui confirme l'intérêt de refaire complètement cette photo au Maroc, après le massacre de Tomina il y a 2 ans.

 

Cette première période de ciel profond touche donc à sa fin, c'est le moment de faire le bilan :

 

image.png.605ebbc82e629b6f7dda008f80d6147c.png

 

Le ciel sera dégagé les 21, 22 et 23 janvier, et la turbulence devrait continuer à diminuer.

Niveau météo, ça peut faire envie vu de France, mais ici où janvier est le meilleur mois de l'année, c'est un peu le minimum syndical, même si ça a été pire en janvier 2022 où j'ai eu du meilleur temps au Portugal.

Le résultat demeure tout de même positif, puisque j'ai terminé 7 photos (avec même un temps de travail assez long sur NGC 2183 et NGC 4559) qui sont toutes de très bonne qualité, sans compter les données collectées sur M81 et M101 avec la nouvelle lunette. Donc voici pour rappel les 6 photos qui accompagnent NGC 4559 ci-dessus au bilan cette première période :

 

https://astro52.com/photo/images/NGC2183_astrosurf.jpg

 

https://astro52.com/photo/images/NGC1232.jpg

 

https://astro52.com/photo/images/NGC2174.jpg

 

https://astro52.com/photo/images/ic417.jpg

 

https://astro52.com/photo/images/M77.jpg

 

https://astro52.com/photo/images/NGC908.jpg

 

Il n'y a clairement rien à jeter, on peut dire que la qualité remplace la quantité, ce qui est quand même une bonne chose au regard de la turbulence qui a souvent été forte, et de la hauteur de certains de ces objets, pas si énorme que ça même ici. La nouvelle monture AZ-EQ 6 a certainement contribué à obtenir cette qualité malgré la turbulence.

NGC 2183 est aussi au-dessus de mes attentes, il a fallu que je me fasse aider pour le traitement par José et Alain, mais ça n'était pas vraiment une surprise qu'il me faille un coup de main sur ce traitement là.

 

Je vais pouvoir maintenant tourner la caméra dans le sens qui ira bien pour NGC 4038, que je n'ai pas commencée du fait de cette fin de période couverte.

Il faudra que je complète le programme de la prochaine période, qui reste indéterminé en début de nuit en milieu de période avant NGC 4038, qui bénéficiera d'une priorité absolue.

 

Pour une reprise du ciel profond le 29 janvier en H-alpha à la lunette si je trouve une cible, sinon le 30 janvier, les première prévisions météo sont favorables, même si ça reste très tôt pour le dire :

 

image.png.b3997f29f58f50ea75a03bb7d1732cc1.png

 

On irait vers des températures plus dans les normales de saison, pour la fin de ce mois de janvier très clément jusque-là niveau températures.

 

 

 

 

 

Edited by Astro52
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Dimanche 21 janvier

Bonnes conditions pour l'observation de Jupiter et de la Lune avec les enfants. Tout s'est bien déroulé.

J'ai observé un peu la Lune en visuel de mon côté après la séance, mais trop la flemme de faire des photos de la Lune. J'ai remballé et je me suis couché. La digestion des excès de la veille suivis d'un dodo à 7h20 ont laissé des traces, après 7 nuits couvertes qui m'avaient fait abandonner le rythme de l'astronome.

 

Lundi 20 janvier

Première soirée photo sur une planète dans le ciel de Tamlakout.

Quelle barlow choisir ? La 1,5x est pile dans l'échantillonnage optimal théorique (résolution optique = 3 pixels), mais la 2x avait donné de bon résultats sur la Lune en avril 2023 dans un bon ciel avec la 120MM qui a la même taille de pixels. Sur-échantillonnage ou pas ? Telle est la question... Et la réponse fut oui bien sûr ! Jupiter s'est déjà un peu éloignée, soyons ambitieux, c'est parti pour la barlow 2x.

 

Les paramètres d'acquisition sont :

* Gain = 185

* Exposition = 32 ms

* Durée des films bruts = 65 secondes

 

Les premiers films sont jetés parce qu'il manque des poses... bizarre, après ça marche, comme si le disque SSD avait besoin de chauffer. o.O

 

J'ai donc des films bruts conservés à partir de 20h30, jusqu'à l'arrêt de la séance à 21h51. Jupiter descendant tandis que la turbulence augmentait, la qualité avait commencé sa chute libre.

Reste donc en tout 59 films bruts d'un peu plus de 2000 images chacun.

 

J'avais bien remarqué un petit problème de flat sur le bord de la planète quand elle était centrée, donc je l'ai vite décentrée pour qu'elle ne touche plus cette zone, mais normalement au regard des 2 satellites à faire rentrer dans le champ de l'autre côté.

 

Je lance l'empilement avant d'aller coucher, mais finalement il a été assez rapide.

 

reglages.png

 

Voilà la capture d'écran, si quelqu'un trouve à redire à mes réglages.

 

Donc aujourd'hui, traitements.

Je me passe d'Iris cette fois : Autostakkert 3, Registax 6, Hypersnap pour retourner et encoder en jpg

 

Je pensais pouvoir faire une bonne animation. Les premières poses ont une marque à cause du problème de flat (que je ne fais jamais), mais complètement sur un bord ne contenant que peu d'informations. Il est possible de maquiller la trace en prenant de l'information dans l'image suivante ou précédente non touchée par le problème. Ceci fait ça ne se voit plus.

Problème... en fermant les séries d'images, la superposition fait apparaître un autre problème de flat, qui lui se verra sur l'animation :

 

https://astro52.com/photo/stock/Jupiter_22_01_2024.gif

 

grrrrr... :/

C'est raté pour l'animation. Mais après tout, la mouvement n'était pas si régulier, la qualité pas si constante, qu'il me semblait au premier abord.

 

Je me rabats donc sur du traitement photo.

Je peux identifier manuellement 7 enregistrements qui sortent du lot sur les 59, dont le 8ème à 20h41 et surtout le 31ème à 21h14. Ces deux derniers distants de 33 minutes pourront constituer l'élément maître de paires stéréoscopiques à construire notamment avec la 18ème (20h56) et la 44ème (21h31).

La qualité n'a donc pas diminué de façon constante, puisqu'il y a eu une baisse rapide puis une remontée peu après le milieu de la séance, dont est sortie la meilleure image.

 

J'ai repris pour ces 2 images le stack des meilleurs 20% au lieu de 25%, et appliqué sur Registax 6 des ondelettes un peu plus fortes. Il a fallu à nouveau maquiller un léger artefact dû au flat sur celle de 20h41, mais vraiment pas grand chose.

 

Jupiter_22_janvier_2024_20h41.jpg

 

Jupiter_22_janvier_2024_21h14.jpg

 

Alors il y a quand même un gros problème sur les ondelettes de Registax 6.

Les barres sont trop courtes ! xD

Couches 3, 4 et 5 au maximum, et un peu moins sur les couches 1, 2 et 6 pour limiter le bruit et le surtraitement. Contrast = 104 ; Brightness = 4.

Aucun traitement sur les couleurs, pas de balance, pas de retouche de la saturation. Ce sont les couleurs intactes du réglage de la caméra lors des acquisitions (d'octobre dernier à Reims).

J'ai tenté un petit post-traitement avec Topaz Denoise juste pour rigoler, mais il se contente d'enlever plein d'informations en périphérie et d'en rajouter un peu au milieu... complètement débile l'IA, même pas rigolo.

 

Je voulais partager des images non-traitées, finalement je partage uniquement la 31ème parce que c'est la meilleure et qu'il n'y a pas de problème de flat perceptible.

 

https://astro52.com/photo/stock/Jupiter_22_01_2024_21h14_staked.tif

 

Je ne sais plus si c'est l'empilement des 20% ou des 25% mais ça ne change pas grand chose. Les spécialistes feront sûrement beaucoup mieux que moi, car il y a du potentiel.

 

Je testerai les montages stéréoscopiques plus tard.

Au moins le choix de la barlow 2x était le bon sur cette soirée-là. C'est prometteur pour la toute petite Mars qui m'a donné rendez-vous du côté du zénith en janvier de l'année prochaine, parce que là il va falloir le pousser l'échantillonnage. La 2x apo avec le tube allonge il me semble que ça fonctionne pour grossir plus.

Non, l'achat d'une barlow 3x n'est pas au programme. Par contre si une nouvelle caméra pour le planétaire qui surpasse vraiment la 224MC sort cette année, ça m'intéresse, mais pour l'instant on n'en prend pas le chemin.

 

Ce soir je refais des acquisitions de Jupiter. Le ciel montre une transparence exceptionnelle même pour ici. Le sommet du Siroua est hyper-clair, et au Soleil on a l'impression de rôtir sur place instantanément. Cette fois je vais faire attention de mettre mon ROI dans une zone bien propre, ou pour la première fois de tenter de faire un flat en planétaire. Avec cette grosse Lune et un drap blanc, c'est censé marcher sur une si petite zone.

 

Après je pense que j'arrête l'astro... pour 5 jours B|

 

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bonjour et bravo pour tes images et ton récit ! un vrai plaisir de lire et d'admirer tout cela !

je me suis amusé avec ton .tif : à 120% et avec astrosurface :

 

 une douce

 

Jupiter_22_01_2024_21h14_staked.png.42c1201c1825d147f12bed31e0ae5b32.png

 

 et une + poussée :

 

Jupiter_22_01_2024_21h14_staked.png.1eeddcec40753ae8a253000a356e0af9.png

 

 

 

 

 

 bon continuation ! :)

 polo

 

 

 

 

Edited by polo0258
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci polo mais je préfère mon traitement... un brin plus brutal il est vrai :D

J'avais vu ton message pendant que j'imageais mais j'ai pas eu le temps de poster hier.

 

Donc mardi 23, deuxième soirée sur Jupiter.

Le télescope se met à température en attendant que le viseur polaire puisse pointer la polaire.

 

https://astro52.com/photo/stock/crepuscule_23_01_2024_ouest.jpg

 

La transparence est parfaite. La Lune veille sur un crépuscule coronal.

 

https://astro52.com/photo/stock/crepuscule_23_01_2024.jpg

 

Mais rapidement il apparaît que la turbulence est là, et que le ciel sera largement moins bon que la veille pour le planétaire. Je commence quand même à imager, on verra si ça s'améliore, d'autant qu'une éclipse bien visible en live sur le bord de la planète remet un peu de piment dans cette soirée qui ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices. C'est Io, la coutumière du fait, qui provoque cette éclipse, qui commence tout juste.

Mais les conditions ne s'améliorent pas, et je finis par remballer en oubliant les bonnes résolutions prises quelques heures plus tôt en matière de flat.

J'ai empilé tout ça, mais j'ai plus tellement envie de faire les traitements de cette soirée du 23 au regard des données du 22 et du 24 désormais. L'éclipse et Io sortiraient pas mal, mais la planète est vraiment médiocre comparé à la veille, sans la grande tache rouge.

 

Mercredi 24 janvier

 

Départ vers 9h pour Tazenakht avec Mohamed.

Premier point les recharges internet pour le téléphone. La recharge de 200 dh pour 20 Go valable 60 jours n'existent plus. J'ai donc rechargé de 10 Go pour 100 dh qui repoussent la durée de validité de 30 jours. Je ne sais pas où l'autre est allé chercher les 30 Go pour 200 dh valables 30 jours seulement. Je vais continuer avec des recharges de 100 dh pour ne pas laisser expirer le surplus du début qui va diminuer au fil du temps. Mais du coup pas vraiment de baisse de prix.

Deuxième gros point, commencer le dossier de demande de titre de séjour. Donc direction la gendarmerie de Tazenakht, qui contacte la police de Ouarzazate pour avoir la liste exacte des pièces justificatives... qui répondra que la "carte d'immatriculation portant la mention visiteur" n'existe pas et que c'est uniquement pour justifier des dépassements en cas de force majeure... Et c'est reparti pour un tour !

Recherche des textes de lois et de réglementation sur internet. Evidemment la "carte d'immatriculation portant la mention visiteur" existe bien dans les textes législatifs et réglementaires, qui ne la relient en aucune façon à la notion de force majeure.

A la réflexion je me demande si la police de Ouarzazate a bien compris la question posée pour répondre à ce point-là à côté de la question, car c'est quand même eux qui avaient été les plus clairs l'an dernier.

J'ai fini mes recherches sur les dispositions législatives, mais je n'ai pas forcément encore trouvé toutes les dispositions réglementaires qui les complètent, or c'est ce qu'il me faudrait pour lever un dernier point de doute. Mais à ce stade de mes recherches je relève bien d'une demande de "carte d'immatriculation portant la mention visiteur". J'entre pas dans les détails.

 

Bref, ça fait 2 ans et demi que je pose à chaque fois la même question, entre le consulat, la douane, la police, la gendarmerie... et j'en suis toujours au stade où j'obtiens à chaque fois une réponse différente.

 

Donc :

 

Plan A : aller voir la police de Ouarzazate avec les textes pour leur prouver que je suis fondé juridiquement à solliciter auprès d'eux la délivrance d'une "carte d'immatriculation portant la mention visiteur", à condition que je puisse effectivement le prouver jusqu'au bout et que ça ne soit pas un dialogue de sourds. Abdou m'a appris qu'il y avait à Ouarzazate un "délégué au tourisme", ça serait bien que je puisse le rencontrer également. On peut penser qu'il est au point sur les questions de droit du sol, et qu'il pourrait faire le "tampon" avec la police.

 

Plan B : si je ne peux pas avoir de carte d'immatriculation, faire comme tout le monde... sortir du territoire marocain et re-rentrer aussitôt pour avoir un nouveau tampon valable 90 jours sur mon passeport. Comme la voiture relève d'office du régime de l'importation temporaire, elle est autorisée directement à rester 6 mois sur le sol marocain. Je peux donc franchir dans les deux sens une frontière en tant que piéton. La question est donc de savoir où sont les frontières les plus proches et les moins chères. La plus proche c'est l'aéroport de Ouarzazate, mais les vols sont rares et chers. Ensuite l'aéroport de Marrakech, mais cher quand même. La frontière algérienne à priori ne fonctionnerait pas pour cette opération, et la Mauritanie est à 1740 km et c'est compliqué. La meilleure solution semble être assez clairement l'enclave espagnole de Ceuta, parce qu'elle permet d'entrer sur le territoire de l'Union Européenne sans avoir à prendre le bateau. Avec ma voiture ça représenterait 1700 km aller-retour, mais ça sera moins cher de partir avec un sac à dos sans ma voiture. Il est possible d'aller d'Anzal à Marrakech en bus (environ 10 €). Ensuite il existe une ligne de train qui fait Marrakech-Casablanca-Rabat -Meknès-Fès (environ 40 € pour Marrakech-Fès d'une traite). Ensuite, il existe des bus qui vont de Fès à Chefchaouen, puis de Chefchaouen à Tétouan, qui n'est plus très loin de Ceuta. L'avantage c'est que je pourrais visiter en passant au cours de mon périple les différents sites à voir au Maroc : Marrakech, Rabat, Meknès, Fès, Chefchaouen. Sans que ça impacte l'astronomie puisque je ferais ça sur la période de Lune entre le 19 et le 28 mars.

 

Bon, mais c'est bien beau de fouiller dans les textes de droit et de faire des projets de partir à l'aventure sac à dos à travers tout le Maroc... en attendant le ciel appelle à sortir le télescope. D'autant qu'Abdullah me propose de manger à la maison... mais malgré ce défi logistique j'allais arriver à commencer à imager encore plus tôt que les deux autres jours.

 

La Lune va-t-elle rouler vers Anzal ?

 

crepuscule_24_01_2024_lune.jpg

 

Ca serait trop beau, et de toute façon le ciel profond n'est pas au programme.

Le coucher de Soleil est bien étrange, les traces oranges projetées par le Soleil montent vers le haut de façon entrecoupée. Pas facile à rendre en photo, mais on n'est pas loin quand même :

 

https://astro52.com/photo/stock/crepuscule_24_01_2024_sommet.jpg

 

J'avais jamais vu ça.

Puis les étoiles apparaissent... turbulentes. Je suis assez pessimiste d'abord. Je m'imagine même ranger le télescope assez rapidement si ça se confirme que c'est comme la veille, et aller rejoindre les autochtones devant le foot. Une soirée supporter de la Coupe d'Afrique des nations, avec le whisky berbère dans une main faute de bière, et la peau de serpent dans l'autre, on joue quand même contre la Zambie, on n'est jamais trop prudent.

Mais dans le télescope, les images contredisent totalement l'aspect du ciel à l'oeil nu, et je vais au contraire me dépêcher de commencer à imager pour bénéficier de ces excellentes conditions tant qu'elles sont là, car elles ne dureront peut-être pas. Effectivement les meilleures conditions ont été pour la toute première image, et ça a été moins bon ensuite. Une vraie turbulence de montagne, totalement imprévisible, où on passe du meilleur au pire et du pire au meilleur en 2 secondes.

 

Mais même avec des conditions moins bonnes, la dodue a assuré le spectacle !

Je n'attendais pas déclipse avec celle de Io hier, mais c'est bien Europe, pas la coupe, ni la princesse de Tyr, qui éclipse la Coupe d'Afrique des nations, et Jupiter par la même occasion. Puis en fin de séance, on aurait à la fois le lever de la grande tâche rouge, et surtout la sortie de Ganymède de derrière Jupiter par le côté le moins éclairé.

Donc même avec des conditions déclinantes, il y avait des choses à mettre dans une animation. J'ai perdu un peu de signal en fin de séance bien que les nuages étaient bien en dessous de Jupiter, j'ai compensé en passant les poses de 32 à 36 ms et les films de 65 à 70 secondes.

 

En fin de séance, je fais avec bien du mal un flat, et même un dark du flat car il a fallu monter à 4 secondes, et un dark de l'image.

Donc avec cette calibration, plus de problèmes de flat sur l'animation, quelques artefacts sous l'ombre et sous Europe, qui seraient trop longs à maquiller sur autant d'images. Je l'ai fait en revanche sur les sélections en dessous.

 

L'animation :

Jupiter_24_janvier_2024.gif

 

La première à 20h19 :

 

Jupiter_24_01_2024_20h19.jpg

 

20h31 :

 

Jupiter_24_01_2024_20h31.jpg

 

20h50 :

 

Jupiter_24_01_2024_20h50.jpg

 

L'avant-avant-dernière à 21h44, avec l'entrée en scène de Ganymède, acte 3 scène 4 :

 

Jupiter_24_01_2024_21h44.jpg

 

Voilà, le matériel est rangé, reprise de l'astronomie le 29 janvier pour la deuxième période d'observations. La météo est globalement bien orientée, même si ça pourrait être couvert à la fois le 30 et le 31, quoique pour le 30 l'espoir est permis.

 

image.png.fe5e77f2e04e2e9974a111de150580fc.png

 

 

 

 

 

Edited by Astro52
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reprise hier soir après une courte pose lunaire, anticipée grâce au H-alpha car la Lune est encore très gênante.

Les prévisions météo ne sont plus du tout aussi bonne qu'elles l'ont été, mais pour cette reprise le ciel nuageux s'est dégagée juste au bon moment.

Un peu long à démarrer, mais de toute façon il fallait que ça se dégage, parce qu'il a fallu chercher un long moment l'unique étoile d'alignement sur astrometry.net comme le veut le protocole "lunette". Ensuite les PAE étaient quasiment superflu, puisque c'était des recentrages de 1 ou 2 cm à l'écran.

Donc au programme, IC 1871 en H-alpha à la lunette, c'est à dire une partie de la nébuleuse de l'âme qui est composée de IC 1848 et de IC 1871.

 

25 poses de 7 minutes.

 

https://astro52.com/photo/images/IC1871.jpg

 

Le traitement est quand même un peu dur, mais bon, par rapport à ce qu'on voit maintenant...

Alors évidemment c'est encore du H-alpha, donc pas ce sur quoi on attend une lunette au tournant, mais quand même elle dépote.

Visiblement le problème rencontré en AD se règle en décalant très légèrement le contre-poids dans le sens qui va bien.

 

Question météo, c'est plus du tout la même histoire :

 

image.png.81545385b961a2a2ff5f5032e2b5dde7.png

 

Il y a des chances que ça soit bien couvert ce soir et demain avec un gros front nuageux qui va arriver en début de soirée. Ce soir ça devrait être soirée foot avec Maroc - Afrique du sud, si les images satellite confirment les modèles.

Ca devrait être dégagé le 1er et le 3 février, et pas désespéré pour le 2 où nous devrions être complètement sur le bord de la perturbation.

A nouveau couvert le 4, puis peut-être une belle éclaircie à prendre en passant le 5 mais ça ne devrait pas durer toute la nuit.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Olivier,

Tes Jupiter sont détaillées mais vraiment bruitées :|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Etienne, pour le bruit, tu apprendras en vieillissant à ne plus mettre le nez sur l'écran pour regarder :D

 

Donc avant-hier 31 janvier, la météo n'annonçait qu'une trop courte éclaircie vers 22h, la disparition des nuages du soir devant être suivie de peu par l'arrivée de nouveaux nuages. J'ai donc pris la décision de na pas installer le matériel. Mais si les nuages du soir ont bien disparu, les suivants ne sont jamais arrivés. Si les prévisions météo avaient été justes, j'aurais eu le temps de faire quelque chose entre l'évaporation des nuages du soir et le lever de la Lune.

J'ai donc commencé un archivage des prévisions multi-modèles pour voir lesquels des 6 sélectionnés fonctionnent le mieux quand la décision est difficile à prendre. Une rapide vérification des modèles non-retenus a montré qu'ils étaient à peu près tous complètement à l'envers, ce qui valide le raisonnement théorique qui avait permis le tri déjà fait.

 

Hier 1er février, déplacement à la sûreté régionale de Ouarzazate le matin. C'est là où il faut aller, le responsable du service est vraiment compétent. Donc il y a bien deux choses différentes entre la simple prolongation du VISA de courte validité (c'est à dire du tampon sur le passeport pour les européens) qui est réservée aux cas de force majeure, et la carte d'immatriculation portant la mention visiteur, qui donne accès au territoire tant qu'elle est valide, et qui n'a rien à voir avec la force majeure. Je suis donc en train de monter mon dossier pour avoir ma carte d'immatriculation.

 

Donc hier soir, il semblait assez clair depuis la veille que les nuages annoncés en début de nuit sur la météo astronomique présentaient de fortes ressemblances avec ceux qui n'avaient jamais existé la nuit précédente, donc il y avait fort à parier que le même scénario se reproduirait. Par ailleurs, les prévisions multimodèles tendaient vers un éclaircissement, même si c'était à partir de plus tard.

Au final, j'ai eu raison de penser que les deux nuits allaient se ressembler. Pas d'arrivée de perturbation comme sur la météo astro, et une disparition des nuages plus précoce que sur le multimodèle.

 

J'ai opté pour les têtards de IC 410 en H-alpha, parce que les prévisions sont illisibles et que c'est l'objet le plus intéressant de ceux programmés sur cette période de dernier quartier. Les autres cibles ne tombaient pas si bien que ça, pas optimal ce programme fait à l'avance.

Je suis un peu long à me mettre en route, mais j'arrive quand même à faire une première série de poses avant le retournement du méridien. Le ciel est excellent en transparence comme en turbulence. Les courbes d'autoguidage en témoignent. Après retournement j'atteins les 28 poses de 7 minutes, avec quelques doutes à un moment sur un tilt qui pourrait indiquer une mise au point à retoucher, ce que je n'ai pas fait. Au final pas vraiment de déformation des étoiles qui s'installe d'une pose à l'autre, mais plutôt les doutes d'un regard trop pointilleux. Pas de tendance homogène d'une pose à l'autre. Au final, j'ai regardé ce que ça donnait avec la commande bestof2 d'Iris, et c'est tout simplement les 4 dernières poses de la nuit qui sortaient dans l'ordre comme les moins bonnes. Ce qui se voyait sur les courbes d'autoguidage qui n'avaient plus rien à voir. Ciel moins bon et objet qui descend... pas la peine. Les objets qui ont la chance de passer au zénith doivent être fait au zénith. J'ai remballé peu avant le lever de la Lune. Et puis 24 poses de 7 minutes c'est suffisant, surtout avec une pointe de Topaz en appui au besoin.

 

Donc voici les têtards de cette nuit :

 

https://astro52.com/photo/images/IC410.jpg

 

J'avais mis tout l'équipement grand froid dès le début parce que je m'attendais à un ressenti du froid plus important que jusque-là, mais au final je n'ai pas beaucoup ressenti le froid. Et puis quand l'autoguidage de l'AZ-EQ6 est en forme, on peut dormir tranquille.

Ca me donne aussi l'orientation après rotation de la caméra, en vue du cadrage de NGC 4038. Bof... mais suffisant pour que ça rentre exactement dans le champ. Faudra cadrer précisément, mais il y aura des étoiles bien placées pour aider à le faire précisément, donc ça ira.

Je n'ai plus trop de problèmes avec les chutes en AD. En décalant légèrement le contre-poids du côté qui va bien, ça semble régler le problème.

 

C'est l'hiver, entre la lunette et le télescope le filtre H-alpha est souvent de sortie.

 

Des travaux sont toujours en cours sur la façade, mais il n'y en a plus pour très longtemps. Chez les voisins c'est terminé, et sur les canalisations ça a bien avancé. La durée de 3 mois de travaux annoncée doit intégrer la construction du château d'eau qui n'a pas réellement commencé. Ce chantier crée une piste qui rend accessible aux véhicules une crête qui serait idéale pour des installations à poste fixe, avec la possibilité d'un accès piéton direct entre le village et la crête, en suivant la trace qui sera laissée par la réalisation de la tranchée dans laquelle sera enterrée le tuyau descendant du château d'eau au village.

Par contre ça ne sera pas relié au réseau électrique, ce sont les panneaux solaires indépendants qui alimentent la pompe qui alimenteront aussi le château d'eau.

 

Les prévisions météo sont difficiles à lire, mais on peut modérer leur pessimisme, de nombreuses éclaircies arriveront. On revient plutôt à l'hypothèse d'une ciel dégagé ce soir et demain, avant une période plus couverte les 4 et 5. Le 6 reste en ballotage, alors que le 7 s'annonce bien, avant une nouvelle perturbation. Il va falloir guetter les images satellites au jour le jour.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Bien que la lecture des prévisions météo relève de la divination pour cette seconde période, je ne m'inquiétais pas trop pour la soirée d'hier. Il y avait bien des nuages qui arrivaient de l'ouest, mais comme souvent ils se sont évaporés en au-dessus de l'autre versant du Siroua, d'ailleurs certains modèles météo l'avaient prévu. Et la gêne n'aurait été que temporaire.

Donc transparence excellente, mais ça continue de s'améliorer aussi du côté de la turbulence. Les courbes d'autoguidage en témoignent, du moins tant qu'on vise assez haut :

 

autoguidage.png.1f1809658a78f8fb65f34897f4984650.png

 

Dès que l'objet descend il faut ajuster le temps de pose de l'autoguidage pour compenser. Et même comme ça, j'ai retiré 4 poses dont les 3 dernières, alors que les courbes d'autoguidage semblaient rester acceptables. Mais la photo qui suit montre aussi le niveau du point de comparaison...

Cela étant, c'est quand même un ciel qui n'a plus rien à voir avec début janvier question turbulence, et je découvre enfin la vraie AZ-EQ6.

 

Donc après avoir fait la promotion des produits marocains de la région (tapis, safran, amandes), voici une spécialité d'une autre région rurale du Maroc : le Cône !

Rien de tel pour passer une bonne nuit, tous les clients vous le diront !

Bien qu'ayant anticipé pour démarrer rapidement, ça n'est réellement parti qu'après 21h. J'ai eu un mal fou à cadrer ma photo. Ils ont foutu le même numéro à un machin immense, alors que d'habitude on a plutôt 2 numéros pour quasiment la même chose. Saleté de catalogue. Après avoir tenté à peu près toutes les bidouilles possibles, j'arrive enfin à cadrer ma photo. Mais c'est que l'objet semble bien plus difficile que prévu. Je m'attendais à beaucoup de signal pour cette célébrité du ciel hivernal. On en est loin !

J'opte donc pour des poses de 10 minutes. Une fois que ça tourne, un dithering toutes les 40 minutes, ça permet de passer pas mal de temps au lit, même s'il a fallu gérer le retournement.

 

Donc 27 poses de 10 minutes, moins 4 à la poubelle, reste 23 x 10 minutes soit 3h50.

Je n'étais pas parti pour jeter des poses, car rapport signal bruit pas évident, mais il y avait un gros écart en qualité.

Heureusement, l'empilement confirme ce choix. Même avec 23 frames, l'empilement montre des détails et un rapport signal bruit bien au-dessus des attentes au regard des images brutes.

Le traitement se finit dans un océan de fumée, et le résultat final est une bonne surprise au regard des acquisitions :

 

https://astro52.com/photo/images/NGC2264.jpg

 

Non mais quel cône !

 

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
46 minutes ago, Astro52 said:

Non mais quel cône !

Il est carrément magnifique :x

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Astro52 a dit :

Non mais quel cône !

Ah ouiiii joliiiii...!!! 👍

 

Il y a 22 heures, Astro52 a dit :

le Cône !

Rien de tel pour passer une bonne nuit, tous les clients vous le diront !

xD pour dormir oui, mais pour faire de l'astro (n'étant pas adepte de ce genre de "tabac"...) j'ai des doutes... 

En revanche NGC 2264 sera ma cible ce soir et j'espère bien rendre une petite visite à ce fameux Cône...;)

 

Edited by polorider

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci !

 

Alors oui, je confirme tes doutes. Quand on a commencé à monter un club vers 2012 on avait un gars qui venait avec un dobson de 250 ou 300 et qui fumait pétards sur pétards tout en observant. Une fois il nous a demandé de regarder pourquoi il avait un halo autour de ses Jupiter :D Ses optiques étaient tellement encrassées par la fumée que Jupiter on aurait dit la Lune un jour de brouillard. Le halo c'était les 3/4 du champ ! Le pire c'est qu'il avait l'air surpris quand on a essayé de lui expliquer qu'observer avec l'oeil à l'oculaire et le pétard dans la bouche était pas la meilleure idée pour garder son matériel en bon état. :D

Du coup après quand on a écrit les statuts et le règlement intérieur avec le premier président de l'asso, on a prévu la soirée astro-défonce dans les motifs d'exclusion des adhérents.

Edited by Astro52
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc hier, malgré les prévisions météo optimistes, j'ai pas installé parce qu'un paquet de cirrus nous fonçait dessus à toute vitesse, et j'ai pas cru qu'on puisse échapper à un tel front nuageux arrivant aussi haut et aussi vite. Et pourtant, on est restés un peu toute la nuit à la limite du phénomène, donc je sais pas trop si ça aurait gêné ou pas...

 

Par contre je n'ai pas perdu mon temps au niveau des traitements. Grâce aux conseils de Bernard, j'ai pu reprendre avec Winjupos les données du 22 janvier, ou un problème de flats m'avait privé d'une bonne animation.

Je vois maintenant comment optimiser les animations et conserver une fluidité malgré les petites interruptions que pourraient provoquer une mise au point ou un retournement.

Autre avantage, avec cette technique le problème de flat joue très peu.

L'inconvénient c'est que c'est très long comme traitement.

 

https://astro52.com/photo/images/Jupiter_22_janvier_2024.gif

 

Version en 133% pour affichage de loin :

 

https://astro52.com/photo/images/Jupiter_22_janvier_2024_133pct.gif

 

Faut que j'affine avec les questions de satellites et d'ombres. Les données du 24 janvier pourront servir à faire des tests.

 

Question météo, ce soir ça me semble plus que compromis, en revanche la nuit suivante pourrait se dégager vers minuit alors que la Lune commencera à devenir peu gênante.

Après-demain ça devrait être dégagé sauf peut-être en toute fin de nuit.

Pour le 7 février, un petit espoir demeure mais il faudrait que les prévisions s'améliorent.

Ensuite nous rentrerons de plein pied dans la perturbation qui a une chance de nous amener de la pluie le 9 février, après près d'un an sans pluie, suivie d'une période dégagée les 10, 11 et peut-être encore 12 février. Une reprise de l'astronomie le 9 en deuxième moitié de nuit (après la pluie ?) n'est toutefois pas exclue.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est superbe ton animation avec une belle impression de relief :)

Bon dimanche,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now