Sign in to follow this  
aven59

Trapèze - Etoile E: l'avez-vous vue ?

Recommended Posts

Bonjour,

Sur cloudynights, il y a un post intéressant sur le Trapèze et ses six étoiles (Orion...).

Qui a déjà vu l'étoile E ou F (Mag 10) ? Dans quelles conditions ?

Le problème semble être, pour moi, la position assez basse de M42: hier il y avait encore de la turbu...
http://www.astropix.com/HTML/B_WINTER/TRAPEZ.HTM

Théoriquement, avec ma lulu 120/1000 et un 12mm, ca devrai passer "fingerinthenoze"...

Merci de vos commentaires...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
J'ai déjà vu plusieurs fois E et F avec mon dobson 250. Et à chaque fois, je me suis demandée pourquoi ce n'est pas systématique, tant elles paraîssaient faciles. Les conditions de turbulence sont primordiales pour les voir. C'est un bon test de seeing, je trouve.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour la réponse...

Tu arrives à incliner assez bas ton DOB ? C'est peut-être dans un endroit sans clôture ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dirais comme Maicé. E et F sont faciles même dans les petits diamètres. C'est plus des conditions de stabilité que de transparence ou de diamètre qui importent.

Je les voyais régulièrement même en plein centre de Toulouse avec mon ancienne FS-128. On les avait même vu dans une AP 105, à la campagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un instrument bien réglé est un atout qui peut compenser largement le petit diamètre, en ce qui concerne E et F. J'ai déjà pu les observer dans le Mewlon 180 de Christophe Pellier - le nom du propriétaire de l'instrument est synonyme d'instrument bien réglé !

L'atmosphère joue aussi, bien sûr : la semaine dernière, sous un joli ciel de pleine Lune, et dans une période de turbulence vraiment faible, E et F sautaient littéralement aux yeux au T410, dès 120x de grossissement. A 180x, même des personnes qui n'avaient jamais observé le ciel étaient capables de les identifier.

Benjamin

Dans les Etoiles - site web perso

Le Blog du voyageur immobile

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Je les voyais régulièrement même en plein centre de Toulouse avec mon ancienne FS-128.

Ok, c'est une info intéressante. Je dois donc les voir avec ma lunette 120/1000 (parfaitement réglée) et si à ce moment-mà je ne peux pas les voir avec mon MAK 152, c'est que je dois retoucher la collim'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vues et admirées au C8 de nombreuses fois. C'est toujours un régal de voir la finesse de ces pointes d'aiguilles au milieu du bouillonnement alentour...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme tout le monde : Uniquement dans des bonnes conditions de seeing (4-5/5) très aisément séparées dans mon Newton de 200 (optique ASTAM), elles "sautent à la figure" même à grossissement moyen.
L'hiver, j'utilise d'ailleurs celles-ci pour "valider" la qualité du seeing : E-F faciles : 4~5/5, E perceptible : 3~4/5, ni l'une ni l'autre séparée : mauvais seeing...

Bons cieux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben hier rien... juste avant que la lunette ne givre...

Bon faut dire aussi que j'attend un renvoi coudé 2" et que je me bat avec une horreur de prisme 90° Meade dans un boitier en plastique...

Je vais essayer de collimater mon MAK (la j'ai un renvoi coudé potable 98%).

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour

Le lien est intéressant. J'ignorais que les étoiles G et H étaient aussi "faibles" en magnitude. En visuel au T400, on voit tout un tas de fines étoiles quand les conditions sont bonnes.

N'ayant pas de dessin de cette région, j'ai une image faite au T400 avec barlow 2x et une webcam lors d'une soirée peu turbulente en novembre denier.
Ce n'est pas une observation visuelle mais on voit bien les étoiles du Trapèze.


On devine tout juste la composante G.
Par contre sur celle là ça va bcp plus loin en magnitude (16 peut être), mais l'éclat des étoiles principales du Trapèze noie les plus petites.

Jean-Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Ce n'est pas une observation visuelle

Non.

> T400

Non, j'ai pas. Mais au T600 ca doit être mieux... :-)

Mais franchement, ce qui me bluffe c'est le gars (aux USA) qui a séparé l'étoile polaire avec une Achro de 60mm (T60).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une petite anecdote qui ne concerne pas directement E et F mais qui relève de la même problèmatique.

L'autre soir je matais Saturne sur mon balcon . Les conditions de turbu n'étaient pas top mais de temps en temps, on avait des petits trous de turbu d'une seconde à peu prés . Il y avait Thétis prés du globe qui littéralement "s'allumait" pendant ces instants pour disparaitre complètement ensuite . Ce n'était pas une histoire de plus ou moins visible,plutôt un tout ou rien . Un peu la même chose avec la division de Cassini devant le globe .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Oui, en ce qui me concerne, l'étoile E, plusieurs fois, avec une lunette achro de 127mm d'ouverture.

Pour la F, je ne l'ai toujours pas vue, mais peut-etre que je ne sais pas "comment" il faut regarder pour la voir

J'ai même récidivé pour la E, samedi soir dernier, il y avait une turbulence inhabituellement faible ce soir là.

Par contre, pour continuer dans la ligne de ce qui a été dit plus haut, les conditions de "visibilité" de ces étoiles semblent extrêmement mystérieuses, en tout cas pour moi, car la turbulence faible ne suffit pas forcément, ni une grande transparence, il faut vraiment une association particulière des deux (en tout cas dans cette catégorie d'instrument).

Il m'est arrivé en Février dernier de la voir vraiment évidente à 114x (Radian 10mm), au point que je me suis demandé si je n'avais pas affaire à un reflet parasite
Le ciel n'était pourtant pas très bon ce soir là, et c'était en environnement péri-urbain. Par contre, la turbulence a fait une pause de relativement longue durée, par opposition aux quelques "trous" qui arrivent de temps en temps. C'est assez inhabituel, je n'avais encore jamais vu ça. Le temps d'aller chercher des oculaires plus puissant, c'était terminé, et E était redevenue invisible !

Pour l'obs de Samedi soir, grâce à la turbulence très faible je me suis payé le luxe d'aller jusqu'à 285x pour aller chercher l'étoile E, en vision décalée, elle était bien là !
En ce, malgré la transparence assez moyenne.

D'ailleurs, la faible turbu m'a permis également de voir Thetis a moins d'un diamètre planétaire du limbe de Saturne, ce qui consitue un spectacle sympa. Quelqu'un l'a t'il vu ?

Par contre, merci a jm lecleire pour sa photo, cela me confirme, que, comme je le pensais, le deuxième schéma du site de Jerry Lodriguss (Astropix), me semble légèrement inexact concernant l'étoile E : il faut chercher beaucoup plus près de A (le premier schéma donne une meilleure idée).
Ca n'attenue pas le mérite du site, qui est vraiment une somme !

Astronomicalement,

Raphaël

[Ce message a été modifié par Raphaël (Édité le 24-01-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense aussi que la turbulence est en cause. Dans mon dernier Croa décrivant M42 (voir post voisin de celui-ci) j'ai évoqué les deux étoiles E et F vues de façon permanente au T250 ce soir - là.
Hier soir (soit 2 jours plus tard),j'étais de retour au même endroit avec le même matos mais la turbulence était bien plus importante. E a été vue au 250 en permanence mais pas F vue seulement par intermittence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'accord pour la turbulence.

Avant hier soir, sous un ciel de campagne peu transparent (fond de ciel laiteux) mais très stable, avec une lunette 100/900 ED à 90 x:
E était vue en permanence de façon évidente, au milieu d"une nébuleuse superbe, avec des détails contrastés
Par contre, je n'ai pas vu F.

Hier soir, même instrument, même fond de ciel laiteux, mais turbulence marquée. E n'a pas été vue, et la nébuleuse elle même montrait moins de détails.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon ben moi j'y arrive pas...

Je présume que je dois avoir de la turbu car Orion est situé, soit juste au-dessus des peupliers du voisin (quelqu'un a une tronconneuse ?) soit au-dessus du canal... Et j'ai l'éclat du lampadaire de la rue exactement dans le coin de l'oeil... Il faudrait que je change de coin.

Par ailleurs, dans d'autres coins du ciel, j'arrive à pousser ma lulu de 120 jusqu'à 10-11 de magnitude...

[Ce message a été modifié par aven59 (Édité le 27-01-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon ca y est.

Lunette 150/1200 et Plossl 9,7mm, hier.

Aucun problème. Un peu de turbu quand même (figure de diffraction qui se gondole).

Vive les grosses lunettes achro !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this