Sign in to follow this  
rory.fr

10 ou 12'?

Recommended Posts

Dans l' optique de changer mon dobson 10' y a t-il une grande diférence entre celui-ci et le 12'? Je le change pour la même marque. Est-ce que cela vaut vraiment le coup de le remplacer? Biensûre que je verai une nette diférence avec un diamètre supérieure mais je suis limité question budjet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Rory,

Question pertinente que tu poses là. À priori la différence est visible mais pas spectaculaire. Tu gagnes 1,44x plus de lumière, soit environ 0,5 - 0,6Mag. Par expérience de différence entre un 200 et un 254mm (8" - 10"), il y a du gain, donc cela doit être identique, tu y gagnes lol.!!

Par contre, j'ai eu un 305mm à Noël (par de sortie encore hélas), il est fort encombrant et le porter n'est point chose aisée.

Le gain spectaculaire ç'aurait été un 400mm (16"), 1950€ chez Unterlinden.

A plus

Astrofab-51

Share this post


Link to post
Share on other sites
Passer de 10 pouces à 12 pouces, ce n'est pas boulversant . Cependant la différence est évidente . Il faut intégrer le facteur prix/encombrement/poids pour savoir si vaut vraiment le coup .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même avis : différence visible (images plus détaillées et plus lumineuses) mais pas "dramatique" comme disent les anglo-saxons.

A priori, entre un 10' retouché et aluminé Hilux comme le mien et un 12' chinois sorti du carton la différence s'amenuise encore un brin.

De plus, les 12' pas trop cher ont un rapport d'ouverture plus élevé : on trouve beaucoup de 305/1500 abordables (F/5), et beaucoup de 254/1200 (F/4,7)... Ce qui veut dire très clairement une grosse perte de champ, dans la mesure où les oculaires à courte focale et grand champ abordables, voire simplement disponibles sur le marché, ne sont pas légion...

Sur ces instruments, un Nagler 26 mm constitue généralement un maximum viable ; or déjà que ça me frustre de ne pas avoir Eta Carène entière dans le champ du 10', eh bien c'est pire encore dans le 12' !

M@s est également frustré de ne voir qu'une si petite partie des Dentelles dans son 12' avec le Nagler 26, d'où cette envie qui nous titille depuis déjà un moment de passer outre aux recommandations de grossissements minimum (et de pupilles de sortie maximum) et de nous équiper de 31 mm...

Et on ne parle même pas de l'encombrement.

Mon 10' entre dans le coffre de la Vectra, le 12' doit voyager sur le siège arrière de la Volvo...

La solution serait plutôt un de ces nouveaux modèles "collapsible", soit à rails coulissants de chez SkyWatcher (jusqu'au 305 mm) soit à structure tumulaire démontable comme le LightBidge (tant qu'à faire, un 406 mm ? Mais c'est super lourd malgré tout !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si tu ne peux pas te permettre plus de 300 mm, va pour 300 mm, ce sera toujours mieux que 250 mm (*). Mais si tu prévois plus grand à long terme, je te conseillerais plutôt de continuer à économiser. À moins que tu aies vraiment fait le tour du 250 mm, éventuellement.

----
(*) Je rappelle que depuis qu'on a décapité le roi, on compte en millimètres et pas en pouces...

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 07-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai souvent observé dans mon dobson 300/1500 à coté d'un possésseur d'un dobson 250/1250 de même provenance.


La différence est toujours visible, on voit mieux dans le 300 mais la différence est assez faible. Faudrait un 350 pour faire une reelle difference .

Si la différence de prix et surtout si le transport et le stockage du 300 n'est pas difficile prend le 300 si non prend le 250. C'est en reflechissant comme cela que tu ne regretteras pas ton achat.

Si je dois acheter un autre dobson ce ne sera plus un 300/1500 mais un diamétre inférieur et de focale 1200 ou 1250. transportable sur le siége arriére et plus léger pour l'installation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je suis passé d'un dobson SW 10" à un dobson minimaliste Serrurier 12" miroirs hilux OOUK et si, bien entendu, j'ai plus de lumière, j'apprécie surtout le faible encombrement du 12" démonté et la bonne hauteur du porte oculaire.
Au niveau optique, et malgré des miroirs bien meilleurs, ce n'est pas le grand choc (sauf le prix de revient 6 fois supérieur au 10").

J'ai l'occasion de mettre l'oeil parfois à l'oculaire d'un 400mm, c'est vraiment un cran au dessus, sans parler du 600 de David .

Le SW 10" transformait ma berline en monoplace: tube sur les sièges arrières et base sur le siège avant passager car trop haut pour entrer dans le coffre.

Le 12" entre tout entier dans le coffre compris sa table équatoriale; ne restent que les tubes en fagot dans l'habitacle.

Ceci dit, malgré des séances d'observations très fréquentes, je reste bien loin d'avoir épuisé toutes les possibilités de mon 12" et son poids très raisonnable est tel que je peux le stocker tout monté dans le chalet de mon jardin. Le 16" auquel j'avais songé aurait été bien trop lourd et encombrant pour ce type de manutention.

Attention donc à la contrainte de poids/taille; il ne faut pas qu'elle devienne un obstacle au désir de sortir l'instrument.

Michel


Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
(*) Je rappelle que depuis qu'on a décapité le roi, on compte en millimètres et pas en pouces...

Dans ce cas, il va falloir faire l'effort de dire 254 mm, 305 mm, 406 mm... Au lieu de 250 mm, 300 mm, 400 mm...

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'allais le dire Z80, et cette petite différence de 6mm entre 400 et 406 correspond à peu près à la surface d'un secondaire de 100mm de diamètre!

Donc ces 6mm d'un télescope de 406 donnent une surface effective comparable à une lunette de 400mm en compensant la surface perdue par le secondaire...
Mais c'est théorique car l'extrême bord d'un miroir est souvent mauvais et de plus une lunette travaille sans obstruction...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut JP,

Si tu comptes revendre l'ancien, fais moi signe en privé et parle moi du prix.
Pour le 300, scrute les petites annonces ici

[Ce message a été modifié par Richman (Édité le 07-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait je me tâte pour le 406 lightbridge meade mais son prix reste encore très élevé au yeux de Madame.
Dès que je change de tuyau il est à toi. Prix? Un oculaire.

PS: ya une jolie monture dans une chambre... Domage qu' elle ne trouve pas de locataire...

JP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Après avoir comparé en détail un très bon T250 à un excellent T300, je trouve la différence très nette, tant sur le plan planétaire/sélénographique que sur celui du ciel profond ;(Il est vrai que le T250 n'était pas traité Hilux).

Je n'hésiterai pas dans la mesure où l'optique du T300 est bonne (contraste, finesse dans les images, capacité à pousser l'amplification avec des images tranchées à 500-600x sur la surface sélène. Cela suppose de pouvoir exploiter le pouvoir séparateur de l'instrument en observant dans un site adéquat.

Jean-Noël
http://astrosurf.com/whoswho/fiche.php3?id=10206794653cd6552950928

Share this post


Link to post
Share on other sites
400mm est un autre monde mais il faut faire attention à l'aspect ergonomique pour pouvoir l'utiliser souvent. Un seule constante me semble importante : la qualite optique. .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, ne pas voir que le diamètre, la qualité optique est au moins aussi importante, voire plus... (je ne parle même pas de la qualité du ciel, c'est le paramètre n°1 : j'ai un dob de 400 mais mes meilleurs souvenirs sont ceux d'observations faites avec un 254 par ciel hyper transparent et sans aucune turbulence...)

Après, un gain de 5cm au diamètre entre 150 et 200 apporte beaucoup, entre 200 et 250 aussi (c'est du vécu) après plus tu grimpes, plus la différence se tasse, c'est logique, si tu veux, imagine le gain entre un 750 et un 800...? Dur dur à voir ! Il faut des "sauts" plus larges pour voir une différence...

Si tu préfères le ciel profond, le passage d'un 250 à un 400 est plus logique et la satisfaction est garantie (c'est un changement ENORME, à qualités optiques égales bien sûr)

Voilà

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir,

il ne faut pas oublier que le poids est proportionnel au diametre. si tu parle de dobson c'est pour le transporter avec toi.
Et c'est vrai qu'on voit mieux avec un plus gros diamètre, mais il faut être sûr d'être toujours motivé pour transporter les kg supplémentaires.

En fait ce que je trouve le plus dur, c'est de tout remballer après l'observation, quand on est gelé, fatigué,... .

Raph

[Ce message a été modifié par AstroRaph (Édité le 07-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
JP, touche pas à ma NJP, elle est bien où elle est !
Concernant la reprise du T254, ce n'est pas pour moi, mais un membre de l'association qui recherche un tel instrument à bon prix.
Je ne peux pas en faire cadeau si tu me le donnes!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Z80 : « Dans ce cas, il va falloir faire l'effort de dire 254 mm, 305 mm, 406 mm... Au lieu de 250 mm, 300 mm, 400 mm... »

Tu es sûr ? Les Chinois utilisent le système métrique. Ils fabriquent donc des miroirs de 250 mm. Les Américains, qui n'ont toujours pas décapité leur roi (ah ben oui, forcément, ils n'en ont jamais eu...) utilisent les pouces, donc convertissent : 250 / 25,4 = 9,84 pouces, qu'ils arrondissent à 10 (en plus c'est flatteur). Et quand les Européens importent un télescope américain fabriqué en Chine, ils re-convertissent : 10x25,4 = 254 mm, en oubliant que la valeur de départ était un arrondi. Que penses-tu de mon hypothèse ? Je ne la trouve pas absurde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno> C'est bien vrai qu'on nage en pleine confusion.
Orion Optics UK vend des miroirs aux dimensions métriques: mon 12" est en fait un 300mm !!
Et pourtant les british sont réputés pour être attachés à leurs unités invraisemblables .
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Personnellement, une chose qui me parle en matière d'accroissement de la taille de la surface collectrice est l'accroissement du nombre d'étoiles visibles qui en découle. Par exemple, l'observation d'un amas d'étoiles (ouvert ou globulaire) est très enrichi par les quelques dizaines, voire centaines, d'étoiles dispo en plus sur une image. C’est la richesse de l’image qui s’en ressent. En plus, c’est mathématique, quantitativement, cela se calcule.

Share this post


Link to post
Share on other sites
10" ou 12" ?
en dobson le problème devient rapidement l'encombrement de la bestiole... Personnellement, ne voulant pas me faire jetter dehors j'ai choisi un C11 qui au final est environ le double d'un C8 en encombrement, ce qui reste tout à fait raisonnable (à mes yeux)...

Côté luminosité, je ne voyais pas beaucoup de différence entre le C9 et le C8 que j'ai eu après, mais passer du C8 au C11 m'a mis une bonne claque...

Tout ca pour te dire qu'à mon avis pour prendre une bonne "claque" il faut au moins doubler la luminosité, pour réellement "sentir" la différence de luminosité. Mais encore une fois, gâre à l'encombrement !!!

Par ailleurs si tu prends un "gros tube" (moi le C11 je le trouve déjà gros...) prends un petit instrument secondaire pour les soirs ou tu auras la flemme... j'ai pour ce faire une 102ED (testée sur ma page) qui me donne entière satisfaction les soirs de petite forme ;-) ou les soirs de "grande turbulence"...

Pierro
www.pierro-astro.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno: "Que penses-tu de mon hypothèse ? Je ne la trouve pas absurde."
Ben, il suffit de mesurer... mais sur mon meade SC de 10" il est écrit sur le contour de la lame de fermeture: D=254mm et c'est un ancien modèle non fabriqué en chine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir.

Pas évidente ta question! Entre les 2 instruments il y a 0,5 magnitudes d'écart. C'est beaucoup et peu à la fois! En considérant que la qualité optique des 250 et 300 soit la même (ce qui est probable. Mais je ne parierais pas pour les 400!), tu ne verras pas de grande différence en passant du 250 au 300, surtout que les 0,5 magnitudes d'écart pourront être aisément comblées par les conditions de l'observation!

Mais par contre si tu les met côte à côte, en planétaire ce sera difficile de voir des différences, et en ciel profond çà va dépendre des objets. Sur la plupart des objets tu verras une petite différence, sur d'autres rien, et sur d'autres encore, à la limite de la visibilité dans le 250, tu seras très content d'avoir les 5 cm en plus du 300.

Pour ton choix, je te conseillerais en fonction de ton site d'observation. Si tu observes toujours au même endroit (ou que tu te déplaces et que l'encombrement n'est pas un problème) je te conseille le 300. Mais si l'encombrement est un problème je te conseille vivement de garder ton 250 (et avec les sous économisés tu peux l'optimiser avec de bons oculaires et un vrai PO tel un Moonlite), car en ciel profond un 250 dans un bon site ferra bien mieux qu'un 300 dans un site moyen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour une même qualité optique, on a TOUJOURS intérêt à choisir le plus grand diamètre possible, que ce soit pour le planétaire ou le ciel profond, quelle que soit la qualité du ciel (stabilité ou transparence).
Les deux seuls arguments en défaveur du 300 sont :
- le budget supérieur au 250,
- l'encombrement et le poids du tube.
Si ni l'un ni l'autre ne te font peur, alors n'hésite pas et remplace ton 250 pour un 300.
Par contre, comme certains l'ont déjà souligné, la transportabilité est un aspect qu'on a tendance à ne pas anticiper et qui peut amener à l'amer constat qu'on a fait un mauvais choix. C'est à mon avis là-dessus que ta réflexion doit se porter.

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Babar : « Bruno: "Que penses-tu de mon hypothèse ? Je ne la trouve pas absurde."
Ben, il suffit de mesurer... mais sur mon meade SC de 10" il est écrit sur le contour de la lame de fermeture: D=254mm et c'est un ancien modèle non fabriqué en chine. »

Ben oui, mais ça ne compte pas puisqu'il est fabriqué dans un pays qui utilise des unités antédiluviennes. (Et quand bien même les Schmidt-Cassegrain seraient fabriqués aujourd'hui en Chine - ah bon ? - c'est fait selon les spécifications inventées aux États-Unis, donc probablement à partir de valeurs de diamètres qui donnent des nombres ronds en pouces.)

----
Sinon, pour revenir au sujet, je continue à penser que ça dépend surtout si Rory compte avoir plus gros un jour.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n' ai pas de problème d' encombrement étant donné que 80% de mes observations se font dans mon jardin.
Lors de mes déplacements je prend ma lunette(150-750 sur HEQ5) moins encpmbrante mais plus lourde et plus longue à mettre en station.
Toutefois j' opterai pour un serrurier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this