Jean-Noel

Membre
  • Compteur de contenus

    532
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

60 Neutre

5 abonnés

À propos de Jean-Noel

  • Rang
    Membre actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    L'observation à haute résolution, radio amateurisme
  • Adresse
    08320 Aubrives
  • Instruments
    Astronomie :
    T520/3090 Optique M. Walbaum
    DF510/2645 Optique Mirrosphère
    T400/2630 Doucet (structure DF510)
    LB301/1504 Optique JML
    T250/1630 Optique Astam
    L80/1440 Objectif Secretan
    Jumelles Perl de Nuit 80x20

    Radioamateur :
    Micro MC60A
    Kenwood TS870
    MFJ1979 triple embase.

Visiteurs récents du profil

3 027 visualisations du profil
  1. Nouvelle monture pour charge lourde !

    Bientôt le champagne pour fêter ça Alain
  2. Nouvelle monture pour charge lourde !

    Je suis tout à fait de cet avis. Amitiés. Jean-Noël
  3. L'Art Du Dessin Lunaire....post à phase variable

    j'aime beaucoup le rendu du dessin de Copernic posé sur le protège documents. L'ambiance un peu ambre y renforce le relief. Félicitations. Jean-Noël
  4. Carnet d'observations

    Hello Cédric et Amaury, Vous êtes trop actif et je n'arrive plus à vous suivre entre le smartphone dans une main et le télescope à collimater dans l'autre. 😁 Pour IC2003, l'écart en magnitude entre l'obsession 25" et le Celestron14, normalement de l'ordre de 1,3 magnitude, doit être boosté par la différence de qualité du ciel entre les deux sites d'observation (j'avais lu MvLon = 5,7 pour la Sinne et 6,8 pour les Baronnies). L'image de la nébuleuse planétaire IC 2003 devais effectivement être plus décapante aux Baronnies. Ça doit quand même rester super à la Sinne.
  5. Hello David, C'est en partie à cause de la bino que je ne regarde plus la télévision en soirée. La vision binoculaire m'a donnée des frissons avec tous les télescopes utilisés. Celles au T520x326 ont été magistrales quand la Lune était haute dans le ciel. J'ai également vécu de beaux moments en mode binoculaire avec mes Meade LX200 12" et Lightbridge 300mm. J'apporterai ma zwo pour un test quand je passerai chez toi . Je n'ai cependant pas été bluffé par les résultats. Pour en revenir à la bino, je dois te laisser car la Moon m'attend dans le jardin en mode bino au T520. Amitiés Jean-Noël
  6. Carnet d'observations

    Hello Cédric, J'ai réouvert un vieux CROA, écrit depuis une observation effectuée au LB300 sous le meilleur ciel de campagne ardennais. Les résultats étaient bien meilleurs sur les galaxies que dans mon jardin avec un T510. J'avais bien noté les trois galaxies satellites à NGC7331. Voici ce que j'avais écrit : "NGC7331 : (Pégase) α = 22h 37.1m ; δ = +34° 25′ ; Sb I-II ; Mv=9.51 ; dim. 10,7'×4.0'. Visible comme une ellipse laiteuse, la belle galaxie de Pégase, présente une condensation centrale bien marquée et ressemble à M31 dans un petit instrument. Les 3 galaxies satellites NGC7335 (Mv=14), NGC7337 (Mv=14.6) et NGC7340 (Mv=14) sont visibles avec difficultés. NGC 7340 est dans le prolongement de deux étoiles. Nous n’avons pas perçu NGC7336 (Mv=14) ! ses dimensions sont-elles trop petite pour être identifiées ? NGC7331 tient 300x avec succès (Pentax XW5mm)." J'utilise à présent Skysafari pro6 pour savoir où regarder Au Newton, elles sont située sous NGC7331. Pour le quintet, je n'ai pas suffisamment grossi afin de diminuer la clarté du ciel comme je l'avais pourtant écrit sur ce même vieux CROA : " Quintet :  NGC7320 : (Pégase) (α = 22h 36.1m ; δ = +33° 58′ ; Sd ; Mv=12.65 ; dim. 2,2'×1,2')  NGC7319 : (α = 22h 36.1m ; δ = +33° 59′ ; SBb+p ; Mv=13.1 ; dim. 1,7'×1,3'.)  NGC7318B : (α = 22h 36.0m ; δ = +33° 58′ ; SBb+p ; Mv=13.1 ; dim. 1,9'×1,3')  NGC7318A : (α = 22h 35.9m ; δ = +33° 58′ ; E2p ; Mv=13.28 ; dim. 1,0'×1,0'). Le quintet de stephan est difficilement perceptible au Nagler 26. Très pâles et très peu contrastées, la perception des galaxies s’améliore au fur et à mesure que l’amplification croît. L’image, reste fantomatique et le Nagler 9mm (T300x170) ne permet pas de compter précisément le nombre d’objets observable compte tenu du très faible contraste. Le Nagler 7mm (215x) assombri encore le ciel et quatre galaxies sont maintenant clairement identifiables. Nous poussons l’amplification à 300x (Pentax XW5), c’est la folie, ça tient et le quintet prend tout le champ !" J'avais aussi noté ces deux galaxies : "NGC 7332 : (Pégase) α = 22h 37.4m ; δ = +23° 48′ ; E7 ; Mv=10.95 ; dim. 4,2'×1.3'. La galaxie est visible sans difficulté sous la forme d’un fuseau orné d’un centre ponctuel et brillant au T300x125 (Nagler 12mm)." et "NGC7339 : (Pégase) α = 22h 37.8m ; δ = +23° 47′ ; S(B)b+ ; Mv=12.14 ; dim. 3,0'×0.9'. Nettement plus pâle et sans noyau marqué, cette galaxie montre un fuseau nettement plus fin et allongé, que celui de NGC7332, au T300x125 (Nagler 12mm)." Toutes ces galaxies devraient être visible à la Sinne, ta reprise se promet d'être tip top Cédric. Cela va être le moment de reprendre la voiture Amaury.
  7. Carnet d'observations

    saJe pense qu'il va falloir équiper nos télescopes avec des lance-pierres Amaury. Ici, la pollution lumineuse et le brouillard donnent des ambiances de concerts rock. Il y a quand même de bons moments où malgré une brume toujours présente, j'ai pu observer NGC7331 et ses trois galaxies satellites, le Quintet de Stephan ( à la limite de visibilité au DF510), Mayall2 et NGC2169 qui semble former le nombre "37" dans le ciel. Le double-amas du Persée et M37 restent des splendeurs même sous ciel pollué. Vous devriez bientôt vivres des moments heureux, à l'observatoire de la Sinne, avec l'arrivée du ciel d'hiver (Peut-être pourrez vous détecter le "dada" avec un filtre Hb) 😃.
  8. J'ai regardé de jour et dans les mêmes conditions avec ma bino BW. Je vois une image très sombre de mon oreille droite Quand la binoculaire est fermée à son entrée avec son capuchon noir. Un essai au laser montre un léger retour de flux d'un œil à l'autre : 1) Intensité du laser sur une feuille de papier : 2) Retour de flux laser d'un œil à l'autre : Le retour du laser sur l'autre oeil reste assez discret Et ne gêne pas les observations.
  9. Très bien vu. il faudrait voir si la bino seule présente le même champ coupé en deux. Sur ma BW, de conception plus classique, le champ paraît normal : Côté gauche : côté droit : Le diamètre optique de 22 mm est, selon le constructeur, assez grand pour la plupart des oculaires (Plössl jusqu’à 26 mm) sans vignettage sur le terrain. Cette bino, montée sur le T520, est un véritable bonheur sur la Lune avec mes Axioms 23mm Afov 70°.
  10. CROA du 5 novembre 2018

    Je m'en vais découvrir tout cela il y a de la lecture...
  11. CROA du 5 novembre 2018

    Superbe CROA illustré par des belles photographies. Merci pour ce beau récit, c'était très agréable à lire. Je vais être un fidèle lecteur Jean-Noël
  12. 8ème Nuit de l'Obscurité "La nuit 100% nuit !"

    jusqu’à
    8ème Nuit de l'Obscurité : "La nuit 100% nuit !" C'est samedi soir qu'aura lieu la 8ème nuit de l'obscurité à Dourbes (Sud Belgique près de Couvin /Nismes). L'occasion est de sensibiliser aux nuisances de la pollution lumineuse et des éclairages superflus. voir l'article de la RTBF ICI. L'événement, qui se déroule dans toute la Belgique, sera organisé à Doubes, par l'association APEX ce samedi 13 octobre à partir de 19h, à l'observatoire où la voie lactée et 51 Pégase sont bien visibles à l'oeil nu. Comme chaque année, les clubs de la FFAAB, dont l'APEX, participent à l'événement. Pour plus d'informations sur ce qui est organisé en Belgique, voir ICI. Le rendez-vous est donné à l'observatoire et le jardin de Roland Boninsegna où seront présents les instruments suivants équipés binoculaire, oculaires grand champ Ethos / Nagler / Zeiss UWF et filtres interférentiels OIII, UHC, Hb. : - T520mm (Jean-Noël Schwentzel), - T400mm Goto (Roland Boninsegna), - LB300/JML (Alain D'herbecourt), Observatoire de Dourbes T300 et T400mm Goto Les T520mm F/6 et LB300 JML... Programme : 19h00 : Promenade Nature autour du thème des animaux nocturne et de la pollution lumineuse organisée par la Maison du Parc de Nismes et par les Grottes de Neptune. Merci à eux. N'hésitez pas à vous équiper de bonnes chaussures et d'une lampe de poche éventuellement. 20h30 : Observation du ciel nocturne d'automne avec extinction de l'éclairage local : L'éclat rubis de l'étoile Antarès du Scorpion en conjonction avec le fin croissant lunaire et sa belle lumière cendrée, Les détails de lumière cendrée de l'astre Séléné et les crevasses, cratères, lacs, montagnes, sinus, vallée... éclairés par la Terre au T300 et T520. Saturne et Mars au T300/T520 Notre galaxie vue par la tranche au T520, T400 et T300 Les plus beaux amas ouvert et globulaires au T520, Les plus belles nébuleuses (Dentelles du cygnes, North-America + Pélican,...) Percée extra galactique avec les T520, T400 et T300 (La galaxie d’Andromède et ses satellites, Amas globulaire de la galaxie d'andromède Mayall2, Quintet de Stephan au T520.....) Uranus et Neptune au T400 Les étoiles doubles colorées au T400. Lors de toutes la séance et dans la mesure du possible, l'APEX organisera en complément les observations suivantes : Jeux de reconnaissance des constellations, Passage de satellites artificiels (station internationale, Iridium ...) Adresse et lieu d'observation : Lieux d'observation et renseignements : Apex-EAAE Rue de Mariembourg, 45 B-5670 Viroinval-Dourbes Belgique Renseignements : Téléphone : +(32) 60 39 99 25 Courriel : roland.boninsegna@skynet.be Web : http://users.skynet.be/boninsegna Accés : En venant de Charleroi, prendre la N5 jusqu'à MARIEMBOURG (km 85.5), puis suivre la direction de NISMES via la N939. A l'entrée de l'agglomération de NISMES (plaque blanche), prendre la direction de DOURBES. A l'entrée de l'agglomération de DOURBES (plaque blanche), prendre le premier chemin à gauche (chapelle) et poursuivre pendant 400 mètres. Il est également possible de sortir 2 km plus loin sur la N5, à Frasnes. Ensuite, suivre toujours la direction de Nismes. (cliquez ici pour plus de détails) Vous pouvez découvrir le programme des activités de la nuit de l'obscurité sur le site www.ascen.be. Venez nombreux..... Les observateurs pourront bien-sûr apporter leurs Instruments...
  13. Carnet d'observations

    @ Fabrice : Merci Fabrice, ton message de soutient est super gentil. La central nucléaire de Chooz, située à 1,8km Sud-est de chez moi, a triplet son éclairage au prétexte des risques de survol du site à les drones de Greenpeace. Ils ont également installé un dépôt de chargement de déchets nucléaires ultra-méga éclairé à 3 km Sud-ouest de chez moi. Les Meuse diffuse son brouillard chaque matin et je réside à flan de montagne au fond de la vallée dans laquelle les fumées des maisons restent plaquées au sol. J’ai le droit chaque hiver à une superbe arche ou les vapeurs de la centrale de Chooz méga éclairées rejoignent les fumées d’une maison voisine au Zénith. L’enfer… au Nord, à l'ouest et à l'Est, c'est la Belgique, pays des ayatollahs de l'éclairage. Le problème est que j'ai acheté notre maison. Les prévisions météos se sont améliorées et j’ai laissé le T510 monté pour cette nuit, je vais donc refaire un essai. L’humidité est très forte, le velux de la salle de bain laisse penser qu’il a plu. L’écart thermique de +23° à +5° me fait craindre que mon miroir en pyrex n'arrivera pas à suivre les écarts de température assez soudains. Réponse dans 30 minutes à l’oculaire du DF510mm. @ Amaury : Mon ancien site d’observation, situé sur les hauteurs de la vallée me laissait souvent percevoir les anneaux de diffraction au LX200 de 305mm. Eta CRB était splendide à l’écartement de 0.54’’. Le niveau de turbulence ne descend qu’exceptionnellement sous la barre de 1.5’’. J’ai quand même pu séparer Zêta Bouvier à 0.315’’ de séparation et quelques autres étoiles doubles très serrées en Avril dernier mais cela tiens du miracle. R0 descend parfois à 24 mm. J’ai parfois de bons résultats, surtout avec mon T520 dont l’optique est de rêve. Amitiés Jean-Noël