Sign in to follow this  
Backel

Apo ou pas et quelle ouverture, pour le soleil?

Recommended Posts

Bonjour,

J'aimerais préparer pour mon club un matériel d'observation solaire.

Je pense, que pour l'observation du soleil, le chromatisme d'une lunette n'est pas très dérangeante.
Vos confirmez ou je suis totalement dans l'erreur?
Faut-il ajouter un filtre au prisme de Herschel, pour réduire la bande passante?

La résolution due au diamètre est-elle importante (détail, finesse de l'image)

Je voudrais utiliser une lunette de 150 f12.
Est-ce raisonable?
Un réducteur de focale est-il compatible avec une utilisation solaire (prisme de herschel plutôt que filtre à l'entrée)?

Si "OUI"! Quel setup préconisez vous pour cette lunette?

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Peut etre s'orienter vers une Vixen NA (120 ou 130)que l'on trouve sur les PA.

bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un filtre astrosolar en entrée pour le visible (1/100 000), un filtre continuum en sortie pour faire ressortir les contrastes et on obtient des images de très bonne qualité avec une achro de 120/1000. On peut filmer les taches solaires sans pb à la webcam. http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/028661.html
J/B

[Ce message a été modifié par Bartoumire (Édité le 12-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de réponse facile car il manque deux éléments essentiels : quel est le budget et quels sont les objectifs (visuel, imagerie, suivi du soleil)?
D'une façon générale, tu as intérêt à avoir le diamètre le plus grand possible : une 150 mm, ou mieux une 180 mm, mais le budget devient rapidement astronomique ;-)
APO ou pas APO ? La première différence sera surtout dans la qualité optique. Il se trouve qu'en général les APO sont mieux taillées que les non APO, car le budget est plus élevé ....
Ensuite, une APO te permettra de faire de l'imagerie dans l'UV, ce qui sera très difficile avec du non APO. Mais tout dépend de ce que vous voulez faire de l'instrument, et du degré d'intérêt que vous portez au soleil.
Quelques images prises avec une lunette APO de 150 mm ici : http://astrosurf.com/viladrich/astro/soleil/wl/2010/soleil_hr_2010.html
ou 100 mm APO : http://astrosurf.com/viladrich/astro/soleil/wl/2008/soleil_wl_2008.html


Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme dans beaucoup de club, la plupart des membres sont surtout des consommateur de club.

Il sont néanmoins des amateurs à leur façon (on peut être fan de peinture, voir un max d'exposition et ne jamais toucher un pinceau) et il est bon de mettre à leur disposition des activités qui les intéressent, qui ont aussi l'intérêt d'être fédératrices.

Il y a beaucoup de demandes de séances d'observation. Mais la météo, la pollution, la présence ou pas d'objet faciles rendent celles-ci difficiles à organiser.
Ayant fait de nombreuses fois le tour de ce qui est observable en ville, il est également nécessaire de trouver d'autres choses à proposer aux membres et de redonner un peu de dynamisme au groupe

Egalement beaucoup de demandes d'écoles, voir de certains services communaux.

Nous avons eu l'occasion de visiter il y une dizaine d'années l'observatoire royal de Belgique et son hélioscope. Tous les participants ont apprécié cette journée d'autant que ciel était très propre et dégagé (Si si ça arrive).
Nous avons également pu voir, mais sans observer, le matériel de l'observatoire de Meudon.

J'ai donc eu l'idée de proposer au club de s'équiper d'un peu de matériel à destination de l'observation solaire grand public et amateur. Et tant qu'a faire à permettre aux plus mordus d'astro d'en profiter en visuel et en imagerie (Webcam, CCD, APN).

J'avais envie également de pouvoir proposer des images "jaunes, oranges, ou rouges" au lieu des soleils bleus de l'Astrosolar.
Dans ce but, j'ai pensé au prisme de Herschel, bien que suivant les filtres ajoutés l'image ne reste pas forcément rougeâtre.

J'ai eu il y a peu confirmation (sur ce forum) du fait que le prisme de Herschel n'était compatible qu'avec une lunette.

Ce matériel devant surtout servir à donner envie aux membres d'explorer d'autres domaines que la lune et le planétaire, seuls accessible en ville. Il est évident que le budget qui pourrait y être consacré n'excèderait pas quelques centaine d'euros dans un premier temps. L'intérêt pour ces observations déterminant l'avenir du projet et le budget futur à y consacrer.

Le club possède une lunette de 70 f13 (lunette guide du newton 250) et je peu mettre à disposition un doublet achromatique de 150 f12. dont je n'ai pas d'utilité.

Afin d'obtenir des résultats moyennement intéressant en terme de détail sur la surface du soleil (grains de riz, taches, éruptions) Je pensais utiliser la 150 (Le problème étant peut être la focale? PEUT-ON EMPOYER UN REDUCTEUR, ne risque-il pas d'exploser?).

Christian

[Ce message a été modifié par Backel (Édité le 12-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir, avec un Herschel et son (ou ses filtres atténuateur), le soleil est blanc. Pour l'avoir en couleur rouge orangée, il faut mettre un filtre... rouge orangé!
Effectivement, le Herschel ne s'utilise qu'avec une lunette.
70mm est un peu juste pour la lumière blanche, en revanche la 150 est très bien, bien sûr la turbulence sera présente selon le cas, mais il y a des "trous" et là, c'est parfait.
J'utilise une 150 F/D 10 ( achro de construction en partie personnelle http://astrosurf.com/jiaifer/pagelunetteistar.htm ), et cela fonctionne plutôt pas mal.Les images prisent par l'apo de christian viladrich sont également très représentatives.
A mon humble avis, inutile de mettre un réducteur de focale, en visuel et avec un oculaire de bonne focale avec un champs choisi, la vision sera parfaite. De plus, le réducteur, installé devant le Herschel, va chauffer...
JFR

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.
+1 (mais je ne vois pas pourquoi un réducteur chaufferait. Enfin c'est sans importance puisque le disque entier sera accessible avec un oculaire courant sans cet accessoire).
Je compléterai le propos en incistant sur la qualité des oculaires qu'il conviendra de choisir avec grande attention (par exemple les LV d'excellente réputation m'ont laissé sur ma faim ...). C'est un point rarement abordé dans le domaine solaire.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, effectivement Norma, le réducteur ne chauffera pas beaucoup, mais étant assez proche du foyer, un peu quand même. C'est vrai que les dispositifs Petzval ne chauffent pas, mais ils sont plus loin. J'ai fais des mesures de température en sortie de tube, sur une 120 Vixen NA, donc Petzval, et sur une 150 FD 10 objectif IO. La différence est notable dès que le foyer approche ( moins de 40° C au niveau du Petzval, et 120 au foyer de la 120. C'était pour l'utilisation, ou non, d'un ERF en modif PST. Mes mesures ayant eu lieu en septembre, je recommencerai en plein été pour voir... http://astrosurf.com/jiaifer/modificationpsttemperatures.htm
Une lentille sera traversée sans difficulté, un filtre ERF lui chauffera ( de part sa conception je pense), certains en ont fait la, désagréable, expérience...
Mais bref, dans le cas qui nous occupe, le réducteur, comme tu le dis, est inutile.
En revanche, il est exact que les oculaires auront une grande importance(en solaire comme ailleurs). J'utilise depuis peu un zoom Baader de 8/24, c'est très pratique et je pense que cet oculaire est très correct en contraste, planéité, etc. Je me pose la question, les TLV étant en "soldes", de l'achat d'un zoom TLV 3/6?
Mais on s'éloigne du sujet.
JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
JF, ta méthode de mesure de température n'est pas correcte. En effet, la sonde de température "accumule" les calories, ce qui ne serait pas le cas d'un réducteur ou d'une barlow qui sont très largement transparents.
C'est la raison pour laquelle si tu mets la main au foyer tu te brules, alors que si tu mets un filtre L à exactement la même position, il ne montera qu'à 30 ou 40°.

Si tu veux mesurer l'échauffement d'un optique ou d'un filtre, il faut mesurer directement la température de cette optique ou filtre à l'aide d'un thermomètre IR. Bien sûr, il ne faut pas que le thermomètre IR reçoive directement la lumière du soleil. Pour assurer le coup, tu peux mettre un diaphragme devant ton optique pour la mesure, et si tu vois que la températaire n'est pas excessive, tu peux ensuite faire une mesure à pleine ouverture.

Au bout du compte, on peut mettre une Barlow ou autre devant l'hélioscope, il n'y a pas de problème.
Pour ce qui est du réducteur, comme cela a été dit, il n'y a pas gros intérêt pour l'observation du soleil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Jean François, bonjour à tous. Non, tu ne t'éloignes pas du sujet ; l'observation solaire est un tout, une chaine d'éléments dont chacun à la particularité d'influancer "énormément" un setup "hors de prix" (pour faire court). Je pense qu'il est indispensable de rester cohérent et plus particulièrement dans le domaine solaire.
Pour être clair avec Christian (avec une petite réserve attendu que je ne connais pas sa lunette), une ouverture de 150 mm à longue focale me parait très convenable et parfaitement apte à recevoir un hélioscope. Dans un premier temps l'accès de qualité à la lumière blanche et à la large bande (vert jaune ou Calcium) est garanti. Cela represente déjà des heures et heures d'observation ... Lorsque notre étoile en viendra à son prochain "sommeil", il sera alors temps de passer à la modif d'un PST ou similaire : tout un programme ! On ne jette rien : on transforme.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Christian de tes précisions. Sur la 120 NA comme je l'indique, le doublé Petzval ne chauffe pas, c'est en effet une lentille et c'est tout.Mes mesures de températures ( je vais préciser sur ma page)avaient pour objectif de savoir quelle température subissait un filtre ERF placé non pas devant l'objectif, mais près du point focal. En effet, un filtre ERF installé pourtant en retrait du point focal, a été détruit pratiquement immédiatement par la chaleur.
L'ERF est un peu comme la main de ton exemple, n'étant pas "transparent" il accumule la chaleur. Me tromperais-je ?
Un réducteur ou une barlow ne chauffent donc pas du tout.
JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut JF,

Pour l'ERF, il peut y avoir deux effets selon la façon dont il est fait. S'il y a un traitement de surface, une partie des infra-rouge peut être réfléchi (donc ils ne contribuent pas au réchauffement), et une partie du rayonnement (bleu et vert) est absorbé par le filtre, ce qui contribue à l'échauffement du filtre. Donc effectivement ça va chauffer ...

J'ai acheté ce petit thermomètre infra-rouge : http://www.selectronic.fr/article.asp?article_ref_entier=11.2083-9999

Avec ce type de thermomètre, tu peux par exemple mettre le filtre que tu veux tester à l'endroit où tu le souhaites (mais en ayant au préalable diaphragmé l'instrument pour plus de sécurité), puis tu mesures directement la température du filtre avec le thermomètre. Ça permet de voir où l'on en est précisément côté température et ne pas prendre de risque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci du lien Christian.
L'investissement peut être facilement récupéré pour un filtre ERF bien placé...
JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Pour le réducteur, j'avais, allez savoir pourquoi, considéré que si pour un capteur 24x36 il 2 Mètre était un maxi raisonnable pour le soleil entier, avec un capteur 1,5 fois plus petit la focale maxi était 1,5 fois plus petite.
Ca doit être l'âge!
Donc évidemment, pas de réducteur, et si barlow, c'est derrière le Herschel.

Merci pour les renseignements.

Le seul point sur lequel j'hésite encore c'est sur le danger du Herschel en observation grand public, eu égard à la curiosité des enfants qui pourraient être tentés de mettre l' œil sous le Herschel, surtout avec un soleil un peu bas qui donnerait envie de tourner un peu le renvoi coudé pour le confort.

Existe-t-il une protection simple et efficace?

Christian

PS: Pour les oculaires, je mets d'ailleurs un autre post, car là aussi il faut que je fasse des choix.

[Ce message a été modifié par Backel (Édité le 14-03-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
si tu ne veux avoir aucun pb avec un Herschell, prends le dernier de chez Baader version céramique , celle-ci remplace le dissipateur , absorbeur de chaleur et là tu n'as plus aucun risque!!! d'autre part le disque du soleil se projetant sur cette céramique , cela permet de pointer le soleil sans danger en regardant juste la projection du disque solaire à travers la céramique

voir ici : http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p3747_Baader-2--Cool-Ceramic-Safety-Herschel-Prism---photographic.html

certe c'est cher, mais on en a vraiment pour son argent c'est un produit d'excellente qualité tant au niveau optique que finition

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il suffit de se rappeller qu'une lunette solaire n'a qu'un objectif à 1 seule lentille (pour éviter les reflets parasites) avec l'usage d'un filtre à bande étroite.
N'importe quelle lunette peut convenir pour peu que la qualité optique soit au rdv.
Il n'y a plus de chromatisme notable avec un filtre à bande étroite style Halpha, continuum, calcium K etc...
Avec un filtre de densité sur l'objectif bien entendu (les astrosolar sont très économiques et performants).
Faut rechercher le meilleur strehl (par le PTV et RMS optique) pour obtenir un haut contraste.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben moi j'observe le soleil avec mon dobson 400 filtre pleine ouverture. Et ça dépote..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une question que j'aurais peut-être du poser:

Y-a-t-il des choses que l'on peut observer avec un système et pas avec l'autre? Entre filtre verre, Astrosolar, prisme de Herschel.

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Personnellement j'utilise une lunette 100mm F1000 achromatique avec doublet vixen. Elle permet avec le filtre astrosolar de voir la granulation, les facules et les taches avec aussi le filtre continuum (vert).
L'avantage du filtre astrosolar, c'est de rejetter le rayonnement thermique à l'extérieur. En protégeant le tube avec du papier alu un peu froissé la turbulence interne est minimisée, en démontant aussi le pare-lumière objectif.
Il est aussi bon marché avec une qualité supérieure aux filtres de densité teintés dans la masse. En visuel densité /10000 et /1000 pour la photo. 120-150x en visuel avec 100mm c'est bon.
Pour les protubérances il faudra autre chose de plus couteux.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour une utilisation "grand public", avec du monde autour de la lunette, et le risque que la lunette soit donc "dépointée", je privilégierais l'astrosolar par rapport à l'hélioscope.
En effet, avec l'astrosolar, si la lunette est dépointée accidentellement, la parois intérieure de la lunette n'est pas soumise au flux solaire direct.
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remonte ce post et je remercie Christian pour cette remarque car je me posais la question:

Le 15/03/2011 à 21:46, christian viladrich a dit :

En effet, avec l'astrosolar, si la lunette est dépointée accidentellement, la parois intérieure de la lunette n'est pas soumise au flux solaire direct.

Je vais m'orienter vers l'astrosolar sur ma nouvelle lunette APO 150 1200. Je craignais ce type d'accident ...même si je pense que c'est un peu moins bon que le Herschel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

une acchro plutôt longue focale avec filtre astrosolar permet de bons niveaux de détail ... dans les trous de turbulence

car la limite va être là! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this