Colmic

Member
  • Content count

    4065
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

Everything posted by Colmic

  1. hub astronomie mais lequel

    Par exemple : On pilote notre setup qui se trouve en Espagne depuis un autre PC ou ma tablette perso depuis la France, avec une prise à distance de l'Eagle par un Teamviewer ou autre. Et c'est l'Eagle qui sur place pilote le tout, monture, caméras, focusers etc..
  2. hub astronomie mais lequel

    Je crois que tu n'as pas encore assimilé ce qu'est un Eagle. C'EST un PC C'est ce qu'on appelle un NUC, ou un mini-PC. Il est doté d'un système d'exploitation Windows et peut se piloter directement via le Wi-Fi à partir de n'importe quoi, autre PC, smartphone, tablette. Tu peux donc tout lui installer à l'intérieur, Prism, SGP ou APP, tout ce qui tourne sous Windows.
  3. ASI2600MM

    Le NBZ est la nouvelle version du NBX qui avait des soucis de halos sur les étoiles visiblement (une campagne de retours a lieu actuellement d'ailleurs).
  4. ASI2600MM

    Une lecture utile : https://www.webastro.net/forums/topic/184975-topic-unique-tout-savoir-sur-les-filtres-multi-bandes-en-astrophoto/
  5. On en a déjà parlé du GFX100 et de son capteur sur le post dédié à l'IMX455. C'est vrai qu'il m'a tenté un moment ce boîtier (mais pas à 11000 euros quand même !). Maintenant appelez Riton et demandez-lui de défiltrer le capteur, vous allez voir sa réponse Quand je vois les soucis de tilt que j'ai sur ma FSQ à F/3.6 avec l'ASI6200, j'ose même pas imager un tel capteur...
  6. Si vous prenez ZWO par exemple, pour l'achat d'une caméra en direct sur le Store ZWO, ils te mettent systématiquement sur la facture papier "Webcam" et déclarent une valeur bien inférieure au prix de la caméra. C'est pas très réglo mais bon, tant que ça passe... Genre 65 euros de taxes (droits de douane + TVA + frais de dossier) sur une ASI2600 à 2000 dollars, c'est sympa
  7. ASI2600MM

    On vient de me confirmer à l'instant : un copain a reçu la sienne (2600MC), payée 1538 euros douane et TVA comprises. Quand même à 2200 euros en France, ça fait une belle différence, même si on peut préférer la sécurité du SAV etc... (enfin dans tous les cas, même en cas de SAV français c'est renvoi en chine avec un délai de réparation de 2 mois en général, le seul truc c'est que normalement en passant par un revendeur français les frais de retour sont pris en charge par lui).
  8. ASI2600MM

    Ah oui je viens de comprendre que tu comptais montais la 2600 mono + roue au foyer primaire, donc avec une obstruction énorme. Ah oui... Sans compter la petite verrue du moteur de la roue qui génèrerait certainement une aigrette bizarre. Je connais pas beaucoup d'utilisateurs de Fastars ou de RASA qui montent des roues à filtres, la plupart utilisent tous des caméras couleur ou des porte-filtres. Alors pour le coup, là franchement, te prend pas la tête et prend la 2600 couleur, surtout à moins de 1600 euros, ça te laisse pas mal de sous pour acheter un excellent L-Extrême ou IDAS NBZ et adieu les emmerdes en perspective Tiens pour enfoncer le clou, ça c'est fait avec la 2600 couleur + L-Extrême... Et ça c'est fait avec un L-Pro (anti-pollution), c'est la brute que j'ai linkée plus haut, mais traitée SiriL (avec 32 poses de 120s) :
  9. StellarMate, Asi Air, etc ? Ekos ?

    Tu peux même alimenter les ponts en 12V, ça fonctionne très bien (même si à la base c'est donné pour 24V). En gros ces antennes Wi-Fi possèdent ce qu'on appelle un injecteur POE, qui est alimenté (en 12V ou 24V avec généralement un transfo fourni) et qui alimente l'antenne via le cable RJ45. C'est ce que j'utilise sur mon ASiair pour étendre le réseau (les murs de la maison empêchaient le Wi-Fi de passer jusqu'au jardin), je l'alimente en 12V et ça fonctionne parfaitement.
  10. ASI2600MM

    Je suis très étonné de ce tarif élevé pour la version mono, en général les versions mono et couleur sont très souvent au même prix. C'est d'ailleurs déjà le cas pour la 6200 mono et couleur. A noter d'ailleurs que la 2600 couleur est en promo depuis le black Friday chez ZWO, ce qui la fait une fois arrivée chez nous à moins de 1600 euros TTC !! Encore un motif pour passer à la version couleur, sans compter qu'il faut rajouter le prix de la roue et des filtres pour la mono...
  11. ASI2600MM

    J'ai eu la 2600MC et j'ai maintenant la 6200MC. Chez E-Eye on a une 6200 mono + sa roue 2 pouces. Sur la 2600, la bague M42 ne pose pas de réel soucis tant qu'on reste sur l'OAG en M48. Sauf que cet OAG est plutôt merdique avec son montage conique à 3 vis, générant pas mal de problèmes de tilt. J'avais alors demandé à ZWO comment passer à l'OAG M68 car à l'époque la bague de tilt M54 n'était pas proposée en option (uniquement en standard sur la 6200). C'est pour cette raison qu'ils proposent maintenant cette bague de tilt en M54 en accessoire et on peut toujours demander à ZWO, en cas d'achat direct, de l'équiper en M54 tout de suite. En revanche, aucun vignetage avec la 2600 et la bague M42 sur ma FSQ à F/3.6, avec le tiroir à filtres M42 (et les filtres en M48 à l'intérieur). Vouloir monter des filtres 31.7 sur cette 2600 c'est un peu comme acheter une Ferrari et lui mettre des pneus de 145 Je confirme aussi pour l'Ampglow, il n'y en a aucun sur toute cette série de capteurs (c'est la même série de capteur que l'IMX455 de la 6200). Et surtout un vrai ADC 16 bits, ça c'est top ! Les brutes sont juste magnifiques, on pourrait presque s'en accomoder en soi, d'ailleurs certains font du VA avec en pose unique. Exemple d'une brute sortie de la 2600MC (180s de pose, filtre L-pro, FSQ106 à F/3.6, aucun DOF, juste dématricée dans SiriL) : aucun vignetage, aucun ampglow, quasiment aucun pixel chaud
  12. ASI2600MM

    Faut attendre l'arrivée officielle de la 2600MM. Ils vont sûrement sortir une RAF plus adaptée comme la nouvelle roue 2 pouces pour les 6200. Dans ce cas, les filtres sont au plus près du capteur, la bague de tilt se démonte et passe à l'avant du diviseur optique. Les filtres se retrouvent à environ 16mm du capteur. Je verrais bien ZWO sortir une roue en 36mm non montés adaptée à cette 2600MM.
  13. ASI2600MM

    Salut Marc, je vais te décevoir, mais aucune chance que des filtres 31mm passent avec la 2600. Déjà le backfocus au capteur est de 17.5mm (12.5 + la bague de tilt 5mm). Seulement la roue à filtres EFW (mini ou pas) est en M42. Donc déjà pas moyen de te séparer de cette bague de tilt. Ensuite la roue fait 21mm d'épaisseur, les filtres sont à la moitié soit 10mm. 17.5 + 10 = 27.5mm. Je reprends ton tube : https://astronomy.tools/calculators/ccd_filter_size T500 à F/D = 3 Taille des filtres recommandée : 36.91mm. De plus des filtres en 31.7 montés font entre 26 et 28mm de diamètre selon la marque.
  14. Lunette, Newton ou SC?

    En tout cas, une bonne résolution pour 2021 pour toi serait d'arrêter de tout ramener à l'argent Allez bonne année Trop lourde, trop déséquilibrée, trop longue à mettre à température... Une TSA120 c'est bien plus léger et moins chiant à utiliser. Plaisir. Emmerdement. Toussa. Merci @zirkel 2
  15. EM-200HD (Harmonic Drive)

    Ah tu as raison, moi c'était sur une EM200B, donc avec échange des moteurs, d'où le tarif plus élevé. Sur l'USD3 on ne changeait pas les moteurs.
  16. EM-200HD (Harmonic Drive)

    Sachant qu'une Temma 2 d'occase se négocie entre 2500 et 3000 euros complète.
  17. EM-200HD (Harmonic Drive)

    Un kit Temma2-Jr pour EM200 c'était dans les 1500 euros en 2003 (moteurs non compris). Combien de nos jours ? Si ça se fait toujours. Un kit FS2 ça tournait autour de 1000 euros, moteurs compris. J'ai pas compris ici ce que comprend ce tarif exactement. Et tout compris avec l'EM200, ils proposent ou pas ?
  18. Par contre il connait les catalogues LdN et Sh2 mais pas (encore) LBN. Ceci dit les LBN sont aussi des LdN il me semble.
  19. Alors plusieurs soucis : - il faut si possible une image couleur (pas grave ça encore) - il n'y a pas d'entête fit, ce qui fait que SiriL ne peut calculer la focale ni la taille des pixels et donc ne peut extraire l'astrométrie Faudrait me donner la focale et la taille des pixels a minima. Voici par exemple ce que ça donne sur une de mes images brutes de la Bubulle (ASI2600 couleur) : Siril extrait l'entête FIT, j'ai juste à lui préciser que le champ est autour de NGC7635 :
  20. AsiAir Pro et dithering

    Pour ça il faut bien à un moment ou un autre connaître le déplacement en secondes d'arc de la monture pour une impulsion de x millisesondes, c'est indispensable. Ou alors c'est toi qui le définit au préalable en faisant des essais empiriques. Idem pour Prism, pour avoir le nombre d'arcsecondes, il faut bien connaître la focale et la taille des pixels à un moment donné. Tout ceci doit donc forcément passer par une étape de calibration, quelle qu'elle soit. Même sur une 10Micron qui fait du dithering sans autoguidage, il faut bien qu'elle ait été calibrée au préalable pour savoir de combien d'arcsecondes correspond une impulsion en AD et en DEC. Ca passe par la procédure de modélisation du ciel. Oui mais dans ton cas tu fais de la pose très courte en lucky-imaging, tous ceux qui sont sur cette discipline savent que c'est la plaie numéro 1 cette trame et qu'un vrai dithering n'est pas vraiment possible. Pas évident en pose courte de faire du vrai dithering, ça va prendre 10 secondes par dithering pour une pose d'une seconde Ton image a un fond de ciel très sombre, j'imagine que c'est bien pour cacher la trame ? Faudrait poser la question à @exaxe17 ou @xs_man pour savoir comment ils arrivent à s'affranchir de cette sale trame, à moins qu'ils s'en accommodent ? Oui sur le Lacerta M-Gen pour ne citer que lui, tu as 2 modes de dithering possibles, en carré ou en escargot (ou en spirale si on préfère) toujours d'une valeur aléatoire à chaque fois qui est paramétrable également entre 1 et 16 pixels je crois. Ce n'est pas uniquement pour décaler les pixels sur les étoiles. C'est aussi pour que le bruit télégraphique, les pixels chauds et froids etc.., soient totalement remués (shake en anglais) dans l'image pour qu'au moment de l'empilement avec rejet des pixels déviants, tous ces fameux pixels soient justement considérés comme des pixels déviants et pas comme du signal utile de l'image. Après, je le répète, cette méthode de décaler la MES pour provoquer une dérive en DEC, on l'a tous utilisée par le passé, parce que c'était la seule méthode qu'on avait sans passer par l'autoguidage + dithering. Moi-même j'ai utilisé ça avec mon A7S pendant un certain temps, et puis j'ai fini par passer au Lacerta M-Gen, et oui mon rapport plaisir/emmerdement y a gagné, même si on a un boîtier en plus à utiliser et un autoguidage à faire. Mais on n'a rien sans rien, soit on a les moyens d'une 10Micron, soit on autoguide au final, parce qu'entre les 2 ce n'est que du pis-aller. Après chacun s'en contente ou s'en contente pas, le débat n'est pas là, je voulais juste rétablir les faits sur l'aspect aléatoire obligatoire du dithering pour qu'il fonctionne parfaitement... Depuis plus de 50 ans, on se débat avec le guidage, je me souviens de l'argentique où on guidait à l'oeil pendant des heures (et souvent je m'endormais en guidant lol !), je me souviens des toutes premières interfaces d'autoguidage Achay qu'on soudait nous-mêmes et qu'on pilotait avec une Quickcam n&b, c'était en 98 !! Ensuite on a eu tout un tas de logiciels développés par les amateurs de génie à l'époque d'Astrocam, je pense à Axel Canicio notamment ou Patrick Chevalley, qui permettait d'autoguider avec une Vesta pro. A l'époque on ne faisait pas de dithering, mais faut savoir que la trame se produit aussi sur les CCD, c'est pas limité aux CMOS, mais c'est plus marqué sur les CMOS à cause de leur bruit télégraphique notamment. C'est justement avec l'arrivée des premiers APN CMOS (Canon 300D, 10D..) vers 2003, qu'est vraiment arrivé le problème de la trame systématique comme une vraie plaie. Et à l'époque on ne comprenait pas vraiment d'où venait cette trame. En revanche ce qui est sûr, c'est qu'on avait bien compris que la trame était intimement liée à l'autoguidage, car ça guidait justement trop bien à tel point que les pixels chauds se retrouvaient toujours au même endroit de l'image. On n'avait pas encore les algo de réjection des pixels déviants à l'époque. Fallait bien trouver des solutions. Et puis est arrivé le dithering, qui a totalement solutionné le problème. Maintenant avec la réjection des pixels déviants, on arrive à s'en accommoder plus facilement. Les PDF sont pas de moi, mais de 2 contributeurs du topic (je sais pas s'ils sont sur AS), merci à eux 2
  21. AsiAir Pro et dithering

    Oui toi tu sors, t'es hors concours avec ta 10µ Oui et comment on calcule ce fameux pif Si ta monture est paramétrée pour faire une correction à 100x la vitesse sidérale au lieu de 0.5x, personne ne le sait à l'avance, pas plus que la direction dans laquelle ça va partir, c'est tout l'intérêt de la calibration. Dans le cas de la 10Micron de Franck, il y a eu une calibration préalable, avec une modélisation du ciel, la monture sait exactement ce qu'elle fait, où elle va et à quelle vitesse elle y va. Pour savoir de combien doit bouger la monture pour effectuer une correction de x pixels, il faut déjà connaître la taille de ces pixels, la focale, la vitesse de la monture, le sens des axes... a minima. Ou alors on fait une image, on en mesure l'astrométrie, on envoie un ordre à la monture de x secondes, puis on refait une image, une astrométrie et on compare. Sans calibration préalable, comme tu dis, alors c'est du pif ! Là encore, pas d'accord non plus, tu le dis toi-même ça provoque une dérive régulière, tout le contraire d'un vrai dithering. Tu penses que ça diminue la trame, mais à mon sens c'est un pis-aller, car tu ajoutes une dérive en DEC à la dérive en AD, l'un compense l'autre, tu as de la trame dans les 2 sens et l'impression qu'ils se sont annulés. C'est une technique qu'on utilisait il y a quelques temps effectivement, mais c'est vraiment un pis-aller. Cette trame, elle peut provenir de plusieurs paramètres : - le bruit télégraphique des capteur CMOS en règle générale - une soustraction de dark pas correctement effectuée, avec des résidus de points chauds (blancs) ou froids (noirs) dans l'image, qui vont s'accumuler avec la dérive des images, naturelle ou pas, dans un sens particulier, soit en halpha, soit en dec, et provoquant cette trame - un guidage trop parfait ou un autoguidage trop parfait Le dithering a plusieurs effets également : - supprimer la trame en effectuant des corrections dans tous les sens de façon vraiment aléatoire, seul moyen de supprimer ce bruit télégraphique - décaler les pixels sur lesquels se trouvent des étoiles et éviter des artefacts colorés sur les caméras couleur, dus à un guidage trop parfait
  22. AsiAir Pro et dithering

    https://www.webastro.net/forums/topic/172836-topic-unique-tout-sur-asiair-asiair-pro/ Avec 2 PDF mis à disposition résumant les 62 pages de ce topic ! Pourquoi ZWO ? L'appli ASiair est basée sur le socle Indo/Ekos. Et pourquoi un gros manque logiciel. Jusqu'à présent ça n'a pas dérangé grand-monde. Et puis autant je n'ai pas de mal à comprendre comment faire un dithering sur une 10micron sans autoguidage, autant je vois pas comment faire sur une autre monture sans passer par un processus d'autoguidage ou au moins de suivi d'une étoile-guide et de calibrage de la monture pour connaître ses déplacements. Et si tout simplement tu autoguidais sur la comète ? Pas d'accord, aucune dérive naturelle ne peut remplacer un vrai dithering. Il n'y a pas de pur aléatoire dans une dérive, elle est généralement constante et reproductible, tout le contraire d'un dithering.
  23. asiair pro

    Evidemment Non car le guidage va perdre la focalisation également en cas de diviseur optique. Il arrête le guidage, et le reprend une foi l'autorun reparti.
  24. asiair pro

    C'est du OU. Si la température a varié de 2° depuis la dernière MAP ou s'il s'est passé 1 heure, il va refaire le focus.
  25. asiair pro

    Oui. Mais ça doit pouvoir aussi marcher avec la sonde interne à l'EAF si on n'a pas la sonde externe, avec une précision moins bonne. On peut donc demander un refocus automatique : tous les x degrés d'écart (2, 5 et 8° ont été remplacés par 1, 2 et 5° depuis la béta) toutes les x heures sur un changement de filtre sur la roue à filtres avant le lancer l'autorun après un retournement au méridien