Alexandre Renou

Member
  • Content count

    398
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

299 Excellent

2 Followers

About Alexandre Renou

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  1. Nouvelles comètes pour 2021

    Merci Nicolas pour toutes tes informations. J'en profite pour dire un mot sur la comète 29 P/SW 1 qui fait son plus beau sursaut depuis qq temps (mesurée en visu m1 = 10,5 le 6 oct et 10,8 cette nuit passée, avec une belle coma !). Elle était visible dans mon vénérable Mizar T120). C'est le plus beau sursaut depuis que je la suis depuis 1986... Profitez en vite !
  2. Comètes!

    Merci Yoann entre autres. J'ajoute juste que la comète 29 P/SW 1 fait son plus beau sursaut depuis qq temps (mesurée en visu m1 = 10,5 le 6 oct et 10,8 cette nuit passée, avec une belle coma !). Elle était visible dans mon vénérable Mizar T120). C'est le plus beau sursaut depuis que je la suis depuis 1986... Profitez en vite !
  3. La lampe frontale idéale

    Tiens pdt que l'on est dans la rubrique Bricolage, voici la fameuse loupe :
  4. La lampe frontale idéale

    tiens la photo n'est pas passée, la revoici. Les commentaires sont sur mon message au-dessus.
  5. La lampe frontale idéale

    Bonjour, Une frontale n'est pas l'idéale puisque le rouge est toujours trop intense : c'est bien pour des petites vérifications matos ou pour se déplacer (à moindre lumière). Une lumière idéale est une lampe avec un potentiomètre dont l'éclairage est suffisamment faible et que l'on peu doser (par définition). Par faible, j'entends qui s'utilise sur une courte portée (entre la bonne lampe et la carte). Or si la lampe éclaire bien pour une distance entre le sommet de la tête et la carte (cas d'une frontale où on éclaire un objet à 60cm et plus), cela veut dire qu'elle est trop forte pour conserver une acclimatation nocturne parfaite. Cela se remarque bien : avec une frontale rouge, se déplacer c'est ok mais pour lire une carte (en ciel profond), on est un peu éblouit ! Avec ma lampe bricolée avec un pota, ma lumière est si faible (donc idéale) qu'elle éclaire à très courte portée (20-30 cm maxi). Le petit problème en plus des frontales est, comme l'a dit grelots, on peut se tromper de bouton et donc mettre la lumière blanche ! Même quant on fait gaffe, ça arrive... J'ai fabriqué ma lampe "spécial ciel très profond" avec un pota, 2 piles 1,5V et une led rouge (très économe) dans un boitier et son indispensable cordon toujours autour du cou. Sur la photo ci-jointe, voici mes 2 lampes astro (j'ai ai même 3) spécialement confectionnées. Notez les cordons pour porter autour du cou et le bracelet vert caoutchouté (pour éviter qu'elle glisse sur une surface lisse, et humide, si par hasard je l'enlève). L'une d'elles a une led verte (aussi peu lumineuse) pratique pour avoir un meilleur contraste de photos où il y a bcp de rouge (ou similaire) (comme les photos du instellarum Deep Sky Guide qui a ses photos tendance violet-rose). Allez voir dans les magasins d'électronique pour les composants. J'ajoute que je n'ai jamais suivi de cours d'électronique... J'ajoute aussi qu'avec l'age, on devient un peu myope (c'est mon cas) et pour lire des caractères fins sur une carte, on a tendance à éclairer plus : c'est une erreur, mieux vaut une bonne loupe (par exemple monté sur un manche flexible que l'on peut pincer sur le support des cartes ou livres. Oui ça se bricole, j'ai récupéré la partie flexible de ma première lampe de chevet que j'ai monté sur le manche d'une grosse loupe avec une pince en +).
  6. L'Atlas Taki revisité

    Bonjour, Pour répondre à ceux qui souhaitaient un 1 fichier pdf unique, dans la zone téléchargement, c'est maintenant possible. Attention ! le lien est en bas de page "A propos du fichier" et plus précisément en bas de page "Quoi de neuf dans la version 2.0.0".
  7. L'Atlas Taki revisité

    #Xav : le patron va s'occuper de réunir tous les fichiers pdf #ThierryC14 : d'après JP Cazard, il n'y a pas de pb de droit d'auteur, tant mieux pour les prochains téléchargeurs... #jm-fluo : tu as peut-être vu les qq pages extraites sur le forum à côté ? Toujours motivé ? Il faudra que je réfléchisse sur le devenir de ce projet qui me tient à coeur.
  8. L'Atlas Taki revisité

    Comme tout, il y a des procédures et des lois qu'il faut respecter, alors s'il doit (JP Cazard) ne plus autoriser le téléchargement des fichiers, alors tant pis pour tous, moi qui pensait bien faire et avait attendu si longtemps pour diffuser le projet, en essayant de contacter l'auteur en plus. Ce respect de l'auteur est important, moi qui m'interroge sur un projet tout à fait personnel (un guide de l'hémisphère austral, voir https://www.webastro.net/forums/topic/152035-guides-observation-ciel-profond/?tab=comments#comment-2920505 ) mais avec la différence que je voudrais en tiret qq (maigres) subsides, ne serait-ce par rapport au gros travail que j'ai fait. Ma compagne apprécierai d'autant cette contrepartie qu'elle a participé en tant que correctrice d'orthographe.
  9. L'Atlas Taki revisité

    Bonjour, #ThierryC14 : J'avais pensé à cela et j'avais écris à Toshimi il y a 1 an à ce sujet.... sans avoir de retour. Comme l'original est "gratuit" en téléchargement libre, et comme je reconnais la paternité du sujet... sujet que j'ai assez transformé, je ne pense pas qu'il y est un "quid". Cela me fait penser aux plats cuisinés, avec des produits largement transformés et au final bien loin des originaux d'où on ne sait aucunement d'où ils viennent.
  10. Ah que d'aventures ai-je vécu avec ce rayon (à l'oeil nu) .... dans les Alpes à Chateau Renard (de très très nombreuses fois) et même par chez moi sur ... Angers ! Tout d'abord, ce fameux rayon, je ne l'ai pas vu vert mais BLEU électrique ! Et puis pas une seule et unique fois le même jour, mais 2, 3, 4, 5,... fois le même matin !!! Extraordinaire ? Non quant on sait se placer dans le lieu idéal (et sous un ciel très limpide évidemment). Dans les années 90, je suis allé plusieurs fois à l'observatoire de Chateau Renard dans le Queyras (altitude 2931 m). A cette époque (où le ciel était très souvent beau), je finissais la nuit en allant sur le Pic pour voir le Soleil se lever avec la vision de l'arche anti-crépusculaire, des sommets qui s'illuminent les uns après les autres et bien sûr le lever du Soleil. Précisons que pour voir le rayon bleu, il faut que le Soleil se lève très près de l'horizon 0° (ça c'est facile puisque l'on est déjà à 2931 m) sur une crête plus ou moins horizontale, pour avoir une coupure nette (attention à la présence d'arbres lointains). Dans ce cas, le tout premier rayon du Soleil qui surgit est celui correspondant au bord supérieur de l'astre et donc bleu (se reporter à l'explication scientifique du phénomène). Le phénomène dure environ 1 sec (le temps de crier BLEU pour les novices et incrédules) et disparait dans l'éclatante lumière du Soleil qui nous éblouit alors. 1 sec ? et comment fait-on alors pour le voir plus d'une fois le même matin (juste un mot pour dire que le matin c'est mieux car l'atmosphère est plus pure que le soir, c'est pour cela que je l'ai vu quasiment exclusivement le matin). Donc comment ? Et bien tout simplement parce que les montagnes, y'a toujours une pente qui descend.... et donc, une fois avoir vu le rayon et bien on descend pour faire se "recoucher" le Soleil et donc se relever et paf une 2nde fois, et ensuite de suite... avant de trouver que la pente est (trop) forte ou que le Soleil ne veut plus montrer suffisamment sa couleur. Après l'avoir vu 1, 2, 3, 10, 50, etc fois dans sa vie, on a bien envie de montrer le phénomène aussi aux autres. Et c'est là que cela redevient amusant... en voyant la tête des autres émerveillés, incrédules, époustouflés, ...etc enfin tout le baratin des whaouuu (avec les cris des "BLEU ! BLEU! BLEU !...." Comme scène cocasse, il y a eu ce jeune qui courant dans la pente (enneigée ce jour là) perd sa botte de neige et continue malgré tout à voir le spectacle une fois encore.... Ca marche bien aussi avec les tout jeunes. La fois la plus improbable a été pour moi de le voir une fois en voiture, juste avant de rentrer dans une ville (Manosque peut-être, j'ai oublié) et d'être masqué par une pancarte publicitaire, j'allais prendre le train et le Soleil se levait sur la chaine des Préalpes. Et pour le bords de mer, c'est sans doute à essayer. Certainement. A l'oculaire d'une lunette (attention toutefois !!), c'est sympa de voir la turbulence casser le bord supérieur du Soleil, bords qui s'évanouie vers le haut en verdissant rapidement. Une dernière chose sur la couleur. Je l'ai très souvent vu bleu électrique, rarement vert et mieux encore qq rares fois d'un bleu proche du violet ! J'ai oui-dire que des gens avaient voyagé fort loin sur la planète pour le voir depuis des sites sublimes (comme le Mauna kéa) !? Je ne vais pas leur dire la planque où j'étais quand je l'ai vu depuis Angers, Maine et Loire, 49, France... En résumé, le matin c'est mieux, mais il faut préparer l'affaire en sachant où le Soleil se lève très précisément pour dire à l'avance si l'horizon est ok ou non. Pour ce qui est de la photo, étant donné la brillance du phénomène, c'est vraiment pas facile de doser le temps de pose (et ça dure 1 sec). Sur que sur la mer le soir avec un Soleil moins flashi et donc un bord supérieur ondulant avec la turbulence dans une optique, le phénomène est plus facile à gérer en photo (ou en dessin comme l'a montré astro1980.
  11. L'Atlas Taki revisité

    Ca y est, j'ai suivi votre conseil : il est téléchargeable sur la page téléchargement du site. Bon téléchargement et surtout bonnes observations !
  12. L'Atlas Taki revisité

    Bon, et bien je vois qu'il y a des intéressés. L'idée de Xav est bien, je ne connaissais pas. Concrètement, il faut soumettre les fichiers à l'administrateur, n'est ce pas ? 232 Mo ça ne se télécharge pas comme cela en 2 min (109+2 pdf).
  13. L'Atlas Taki revisité

    Bonjour, Je vous fait part (enfin) d’un petit projet que j’ai terminé il y a qq années (2014), et qui je pense, peut en intéresser plus un (en tout cas, les observateurs sur le terrain encore accro aux cartes papiers, sous pochette plastique évidement !) : j’avais revisité l’excellent petit atlas (imprimable en A4) de Toshimi Taki, atlas que j’utilisais parfois en complément d’atlas plus poussés. Rappelons le, le Taki est un atlas avec des cartes de champ d’environ 27°x17° qui va jusqu’à mag 8,5, avec bien sûr l’indication des principaux objets du CP. J’avais fait pas mal de petites modifications : - J’ai relié les étoiles des constellations et fait des liaisons avec d’autres étoiles majeures de cartes proches dans la marge pour faciliter le repérage des étoiles et constellations., ceci en accord avec les 2 pages index de présentation du ciel. - J’ai enlevé le matricule de la plupart des étoiles variables (désolé, cela chargeait bcp les cartes et bien trop peu d’amateurs s’y intéressent…) - J’ai par contre ajouté des objets du ciel profond oubliés (comme des amas et des astérismes). - Plus sympa, j’ai changé la plupart des icônes hachurées (pas esthétiques et pas pratiques pour les grands objets comme NGC 7000 ou la Rosette par exemple) par des mini photos ou bien des logos plus adéquats (comme la Pipe Nebula B 78 par exemple). - J’ai changé le matricule de la plupart des nébuleuses planétaires (du style Hu 2-1 au lieu PK 51.4+9.6 par exemple) sous un même matricule plus « léger ». L’ensemble des 109 cartes couvre la sphère céleste visible depuis notre métropole (jusqu’à -37°). D’autres cartes qui complètent le reste du ciel (le ciel austral de -35 à -90°) ont été modifiées aussi (110 à 146). Je vous présente ici un exemple de cartes (une carte originale et sa version modifiée). Si vous êtes intéressé, je vous enverrez les pdf (232 Mo).
  14. 6P/d'Arrest, la diffuse

    Merci Nicolas, LE spécialiste des comètes
  15. 6P/d'Arrest, la diffuse

    Bravo, bien capté malgré des conditions défavorables : fort basse en tout début de nuit avec une brillance très loin de celle atteint en 1995 (je l'avais vu aux J80x12 à l'époque). Je l'ai vu aussi en 2008 à mag 12 dans un TN 250. Cette fois, je l'ai tenté au TN 560 il y a peu mais sans succès (ciel pas top). Résultat : rien de sûr. Elle est loin d'être à la mag 11-12 comme certaines sources le disent !! Comme elle est très diffuse, son faible contraste n'arrange pas du tout les choses ! Peut-être aurais-je pu voir son noyau, mais dans tous les cas faible, et dans un environnement stellaire assez gênant (on est proche de la Voie lactée) source de confusions avec les nombreuses petites étoiles. Même si elle monte encore en éclat le mois prochain, ce sera pour encore plus rasé l'horizon (10° chez nous) en tout début de nuit. Il faut dire qu'elle se promènera en plus par une déclinaison de -30° environ... Ce sera une belle perf que de l'avoir en visu avec quoi que ce soit... sauf depuis des latitudes beaucoup moins nordiques que "chez nous", comme à la Réunion par exemple. Cette périodique n'a jamais de passage très favorable, faute à une période de 6,5 ans, où elle est soit visible en tout début de nuit, soit en toute fin de nuit, traînant toujours dans des déclinaisons bien australes et comme sa période de brillance maximale est assez courte (c'est classique pour les vieilles périodiques), cela limite les moments vraiment favorables en visu.