Gribol

Member
  • Content count

    320
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

69 Neutral

2 Followers

About Gribol

  • Rank
    Active Member
  1. Une ST8 d'occasion avec un réducteur de focale. Ah mais c'est ma config ça sur mon C8 ;-) Marc
  2. Le CCDT67 d'AP est un réducteur pur, pas un correcteur donc tu peux jouer sur la distance réducteur / plan focal pour moduler le coefficient de réduction. Sur mon C8 avec un focuseur + SBIG ST8 et différentes configurations (avec ou sans roue à filtres, avec ou sans AO8) j'ai une réduction entre 7.1 et 8.1. Attention juste que le réducteur corrige pour un capteur de taille maximum de la ST10. Regarde plutôt la doc du fabriquant, c'est mieux: Doc CCDT67 Marc
  3. Givre sur ST2000

    Tu as bien le joint torique qui se met autour au bout de la cartouche quand tu la visses dans la SBIG ? Il faut aussi le graisser (graisse silicone). Marc
  4. Remplacement ventilateur SBIG ST10

    Bonsoir, J'ai remplacé le ventilateur de la ST8 l'année dernière en suivant justement le tuto indiqué par compustar. Pour le ventilateur, j'ai pris celui-ci: SilenX IXP-13-14 Ventilateur, Refroidisseur et radiateur - Ventilateurs, refoidisseurs et radiateurs (Boitier PC, Refroidisseur, 14 DB, Gris, 0,36 W, 8-14) Réparation impeccable. Marc
  5. Ngc 6339 une faible galaxie au C11HD

    OK 2 secondes de temps de pose pour le guidage, c'est ce que je fais aussi, parfois 3 secondes. J'ai remarqué que le guidage est quand même bien meilleur quand l'étoile guide est brillante. Toujours sur cette image, tu te souviens de la valeur en ADU de ton étoile guide ? Et les valeurs RMS du guidage, c'est en pixel ou en secondes d'arc ? Marc
  6. Ngc 6339 une faible galaxie au C11HD

    Salut Christian, Tes valeurs de seeing me laisse toujours rêveur. Tu as vraiment un ciel remarquablement calme par chez toi. Dans ton exemple ici, c'est guidé avec le second capteur de la SBig ? Tu fais des poses de guidage de combien de temps ? Marc
  7. ExoClock

    C'est le rapport entre le rayon de la planète et le rayon de l'étoile. Plus ce rapport est grand, plus le transit sera profond (la planète masque une portion plus importante de l'étoile). Marc
  8. ExoClock

    Retour sur Kepler-447 b pour @Arno C Donc c'était bien ça, après avoir signalé l'anomalie probable sur la profondeur du transit à l'équipe, ils ont vu effectivement qu'il y avait une erreur sur la valeur du demi-grand axe. Après correction, la profondeur du transit pour Kepler-447 b est de 2.99 mmag (soit 0.00299 mag). Donc c'est un peu normal que tu n'aies rien vu, cela devient extrêmement compliqué à mesurer un transit avec une profondeur si faible. Marc
  9. ExoClock

    Très bon @Apollo39 ! Ce qu'il faut bien comparer par rapport aux autres mesures sur le même objet, c'est le Rp/R* qui doit être dans le même ordre de grandeur. Le O-C lui peut être différent, c'est d'ailleurs le principal objectif du projet. Marc
  10. chercheur Electronique

    @willoubu44 Tu dois avoir le capteur principal sur lequel tu as la fente du spectro. Mais tu as aussi un capteur secondaire pour l'autoguidage. Mais même le capteur principal avec la fente, si tu as un champ assez large, l'astrométrie va fonctionner. Marc
  11. chercheur Electronique

    +1 avec @Jean-Christophe Dalouzy, sauf si tu as un champ tout tout petit. Et il existe des solutions pour faire de l'Astrometry.net avec les données en local, cela fonctionne donc si tu n'as pas de connexion Internet et cela fonctionne si parfois le serveur Astrometry.net ne fonctionne plus (cela m'est déjà arrivé plusieurs fois il y a quelques années). Marc
  12. ExoClock

    Très bien. L'intérêt des sites comme ETD et ExoClock, c'est que l'on peut comparer avec les autres et essayer de comprendre ce que l'on peut améliorer sur ses propres mesures. Sur ExoClock cela manque de détails, par exemple on n'a pas accès aux étoiles de comparaison qui ont été utilisées. Mais rien que déjà le choix du temps de pose unitaire est très instructif. Marc
  13. Merci Olivier. Et de la largeur du profil P Cyg, on ne peut rien tirer comme information ? Marc
  14. @OlivierG: Sur le spectre de la SN, au niveau de la raie Hα, on voit bien le profil P Cyg. Mais tu indiques prendre la valeur de la raie en absorption vers 6360 Å. Je trouve que c'est vachement délicat de déterminer l'endroit de la position de la raie en absorption. Comment tu fais çà, au jugé sur le spectre ou alors dans le soft tu as quelques chose qui modélise le profile P Cyg et qui permet de déterminer avec précision la longueur d'onde de la raie en absorption ? Marc
  15. ExoClock

    C'est juste en regardant la courbe théorique et la dispersion de tes points de mesures par rapport à cette courbe. Dans la courbe des résidus aussi, STD correspond à l'écart type entre la modélisation et les mesures, plus cette valeur STD est petite moins c'est bruité. Sur Tr-ES-3 b, je suis arrivé à un STD de 2.0 ‰ avec un C8 (donc même diamètre que toi) mais avec une CCD sensible (SBig ST8-XME et le capteur pleine trame KAF1603) et avec des poses unitaires de 120 secondes. Il ne faut pas hésiter à poser un peu plus longtemps pour augmenter le rapport signal sur bruit et si jamais il y a un risque de saturation, il faut défocaliser un peu. Marc