brizhell

Membre
  • Compteur de contenus

    1 393
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

146 Bonne réputation

À propos de brizhell

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astronomy, astronomy and astronomy
  • Site personnel
  • Instruments
    LX200 classic 8" and C8 PowerStarPec modified

Visiteurs récents du profil

826 visualisations du profil
  1. La dérotation WINJUPOS c'est MAGIQUE !!!!!!!

    @ms à ce stade là, ce n'est plus une question de crédibilité technique, ce type de procédé (que tu as employé) est qualifiable de fraude scientifique, je ne sais pas si tu en a conscience. Certes, il n'y a pas de poursuites judiciaires sur ce genre de sujet (sauf pour des chercheurs titulaires payés par l'état), mais en l'occurence, la démonstration est faite que ton approche est purement frauduleuse. Je ne comprend pas comment tu peut persister à défendre ta manière d'appréhender le problème technique de la turbulence dans les images en croyant que tu t'en tirera par une pirouette sémantique douteuse alors que ce qui importe au final, c'est la recherche de la vérité du signal que les imageurs planétaires de compétition que l'on a sur le forum s'évertuent à découvrir... Ces derniers ont déjà le bons outils, les bonnes méthodes, et au delà des mes simples compétences théoriques, c'est eux qui font la démonstration expérimentales que leur image est conforme à l'objet, ils savent, eux largement plus que moi, ce qu'il en retourne vraiment de ce qu'il conviens de faire du point de vue du traitement pour avoir une image vraie !! Je me délecte de voir ce qui sort de ces petites cameras rapides mise entre les mains de gars comme JLD, Wilexpel, Marc, Christophe, Gerard, Bernard, Polo, LaurentLab, Dfremont et autres (et je m'excuse auprès de ce que j'oublie). Mais par pitié, ms, arrête de polluer ces posts avec des choses qui sont vraiment trés, trés, trés limites........
  2. Le reviewing des articles

    Faut-il parler des reviewing sur les demandes de subventions via l'ANR en France ??? il y aurait des pages et des pages à écrire sur le sujet... J'ai l’impression, peut être à tord, que l'évaluation par les pairs est polluée par des considérations non pas scientifiques, mais purement structurelles, tant du point de vue de l'édition, que de l'attribution des budgets de recherche. Quand tu as 250 dossiers scientifiquement excellent, et un budget permettant d'en financer seulement 10 , sur quels critères un reviewer peut-il se baser pour faire sa sélection ? C'est une question ouverte, mais brûlante pour pas mal de recherche en cours.
  3. La dérotation WINJUPOS c'est MAGIQUE !!!!!!!

    Cette comparaison est à encadrer !!
  4. Instruments M 42 Optic

    Ouch, ça fait mal ....
  5. A lire avant de commencer !

    Bonjour a tous, Merci Tournesol pour cette initiative !! Bon ben suis encore en activité pour un petit moment encore, mais le partage d'expérience dans ce domaine est parfois délicat au sein du sérail, et l'ouvrir vers d'autres passionnés me semble une excellente idée ! Amicalement Bernard
  6. Instruments M 42 Optic

    Heu...Comment dire...
  7. Instruments M 42 Optic

    z'etais pas propres mes carreaux par Toutatis ?!
  8. Instruments M 42 Optic

    J'y lavait les carreaux Nân j'déconne
  9. Instruments M 42 Optic

    Explication de texte : la question de Jean Luc est simple, on ne te demande pas de produire des résultats que tu réalise dans ton coin, mais de mettre tes routines à disposition pour que chacun puisse voir les progrès fantastiques que cela leur ferait faire. Si tu ne les diffuse pas pour cause de propriété intellectuelle sur le code (et pas sur les méthodes, puisque ce n'est pas toi qui les as développées), rien ne t'empêche de produire un exécutable que tu pourrait mettre à disposition des intéressés.... Mais jusque là, tu ne répond pas à la question posée. Ni même dans le post d'à coté (Qualité des images brutes) ou @Alef te demandais (désolé j'arrive pas a faire des quotes interposts) je cite : "Posted 39 minutes ago Bonjour Ms, Est ce que tu pourrais nous montrer concrètement le résultat sur un de tes films ; par exemple sur Jupiter en nous mettant en ligne le film en .ser (3000 images) et qu'on essaye de le traiter, toi et nous de notre coté pour voir ce que l'on obtient par rapport à ton résultat ? Pour moi c'est trop floue ce post, je n'y connais pas grand chose en informatique mais j'aime bien le concret."
  10. Instruments M 42 Optic

    Wow, suis flatté, mais je pense que Jean Luc est pas en reste non plus en tant que vrai journaliste scientifique et faisant aussi partie des meilleurs planéteux actuels...
  11. Instruments M 42 Optic

    Ben oui, pourquoi ?? Pas toi ? Mathématiquement et surtout, physiquement, tout ce que j'ai affirmé concernant les méthodes que tu semble appliquer dans EVA est correct. Alors où est le problème ? Et en 2015 ou le site s'appelait srapplis.org, ou srapplis.com, me souviens plus trés bien.... Ah le fameux labyrinthe.... Ça à fini par épuiser Nebulium... http://www.astrosurf.com/topic/105450-les-bonnes-résolutions-de-will-n°2-purbach/?page=4 http://www.astrosurf.com/topic/105261-le-clavius-de-wilexpel-revisité/?page=2;
  12. Instruments M 42 Optic

    L'est gentil .... Faut pas s’arrêter au titre de cette présentation, mais comprendre vraiment ce qu'elle raconte avant d'avancer des choses... Ici ce n'est pas une question sémantique, c'est une question mathématique. Comprend tu au moins ce qu'il y a sur ces transparents ? Aller un exemple en particulier (et il y en a pléthore) sur le denoising pour commencer : le transparent 12 sur le ROF. On peut y lire que le modèle d'image restructure se fait avec une condition de minimisation de la fonction d'erreur (je te passe les implications mathématiques), mais cela veut surtout dire que ta solution, qui existe et qui est unique, ne correspond à l'image d'origine qu'avec une fonction d'erreur minimale. Cela ne veut pas dire que tu a retrouvé l'original complètement débruité. Quand on parle de problème inverse, c'est que l'on retrouve l'objet original après avoir inversé la relation. Si tu maîtrisait la notion de variable aléatoire (une, deux ou plusieurs dimensions), tu saurait que la minimisation de la fonction d'erreur ne conduit pas à restaurer la totalité de l'information originale. C'est le cas pour Bayes, pour la régularisation, etc..... Et pour le savoir, il faut connaître l'image originale point barre. Après ce sont des suppositions et cela s'arrête là. Idem pour le défloutage, transparent 18 ou l'on parle de régularisation avec approximation rationelle...."Approximation". Ça ne veut pas dire retrouver l'original, mais s'approcher de ce que l'original devait être, ça veut dire que l'on accepte une certaine erreur et que l'on quantifie cette erreur en essayant au passage de la minimiser. Là ou c'est le plus rigolo c'est que pour simplifier l'approche, alors que l'on sait très bien que les bruits impliqués n'ont vraisemblablement pas une structure Gaussienne on utilise une distribution normale.... Mais bon, pour résoudre le calcul, faut en passer par là. Bref le top (c'est à mourir de rire, mais c'est très parlant comme démonstration), c'est le transparent 25 sur l'inpainting, je reproduit ici : Quand l'information est détruite, tu ne la restaure pas, tu peut en inventer une autre avec un certain indice de confiance, mais ce que tu invente n'a de pertinent que dans l'intervalle de confiance que l'on peut lui accorder. Or en turbulence atmosphérique, quand tu a un r0 de 2cm, accroche toi pour faire parler la hautes fréquences images autrement qu'avec un nombre de mesures suffisant....
  13. Qualité des images brutes

    Fascinating...
  14. Instruments M 42 Optic

    Le seul problème inverse dans ta liste est le vignetage. L'inpainting est une technique de remplissage des manques d'information locale, donc de la retouche (avec toutes le conséquences que cela implique coté vraisemblance du signal). Débruitage et défloutage sont tout sauf des problèmes inverse, car ils sont liés a des variables aléatoires (spatialement pour le "flou" et temporellement pour le bruit par pixels). Ils ont tout sauf la caractéristique mathématique d'une relation bijective.... La super-résolution est soumise à des contraintes de reconstruction qui la limite à des relations linéaires dans la recherche de la solution (c'est ce que j'appelais le présupposé sur l'objet ou sur la linéarité de la relation objet/image), or ce que tu ne veut pas entendre, c'est que la turbulence est un phénomène hautement non linéaire donc strictement (au sens mathématique) non inversable..... Bienvenu dans le monde d'AutoStakkert.... C'est pas une question de croire, mais d'accepter qu'annoncer "demain je rase gratis" a ses limites au bout de 10ans..... Pour l'age des examens, je me fout de savoir quel age tu as, mais en science en général et en technologie en particulier, un résultat se doit d'être confronté à des pairs et à des résultats. Or des spécialistes de traitement d'image planétaire, il y en a quelques uns de trés, trés bon sur ce forum. Si tu te fait plaisir, tant mieux !! Mais c'est pas là le problème. La critique principale que l'on peut te faire c'est d'annoncer des choses sans résultats vraiment concrets, et lorsque tu tente une comparaison avec des méthodes déjà éprouvées, les résultats ne sont pas flagrant par rapport aux méthodes de traitements déjà éprouvées. Que l'implantation de ces algorithmes dans un calculateur à base de GPU accélère le temps de calcul c'est déjà un pas énorme, mais il est illusoire de dire que ça va permettre de réutiliser des vidéos qui en terme de signal sont uniquement destinées à être mises à la poubelle.....