Carlos Burkhalter

Member
  • Content count

    307
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Spain

Community Reputation

440 Excellent

3 Followers

About Carlos Burkhalter

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astrophotographie

Recent Profile Visitors

5919 profile views
  1. Bonjour, Je vends cette étoile artificielle que je n'utilise plus car je suis passé sur une lunette. Il s'agit de l'excellent modèle Pocket Star avec spot de 9 micromètres et le pas de vis kodak (vous pouvez le poser sur un trépied, ce qui est hautement pratique). Etat parfaitement neuf et je donne la pile avec. Je le vends 55 euros fdp in
  2. Renvoi coudé pour viseur polaire

    Bonjour, Je vends ce renvoi coudé pour viseur polaire qui est un véritable sauveur de cervicales. Il possède également un zoom (1.25X ou 2.5X ) pour affiner la mise en station (étape nécessitant une précision importante!). Je le vends simplement car je suis passé au polemaster. Son état est comme neuf, protégé par sa petite pochette anti-chocs. Compatible avec EQ5, HEQ5, EQ6, Atlas, Sirius, CGEM, AVX, AZEQ6, AZEQ5, EQ8 et probablement d'autres montures étant donné que les vp sont presque tous les mêmes. Je le vends à 75 euros fdp in ! Expédition par la poste ou mondial relay Carlos
  3. Bonjour, Je vends le ECCO2 de primaluce lab complet et avec sa boîte originale. Il est dans un état totalement neuf et marche à la perfection. 140 euros FDP in A bientôt
  4. M81-M82 avec la FSQ-85

    Bonjour à tous, L’astro me manquant trop, j’ai fouillé dans mon disque dur pour voir si j’avais pas oublié un truc. Ce n’était pas le cas puisque dès que je fais des acquisitions, eh bien je traite les photos… En revanche, je me suis souvenu d’une photo qui m’avait beaucoup frustrée il y a environ 2 ans. En effet, j’avais posé presque 17h sur le couple M81/M82 sans parvenir à trouver un rendu agréable en LRGB. A l’époque, j’avais décidé de publier uniquement la version en noir et blanc qui était très sympa. Après deux ans de pratique, j’ai évidemment évolué au niveau de mes compétences en traitement. Très récemment, j’ai pas mal bossé mon workflow sur les galaxies et j’ai donc tenté, aujourd’hui, de traiter à nouveau ce beau couple de galaxies. Et ce qui devait arriver, arriva. J’ai bien mieux réussi mon traitement et j’ai enfin pu trouver un rendu satisfaisant. Voici l'image 3 ans après L’utilisation des masques aide beaucoup et j’ai également pu faire ressortir l’IFN (merci la couche L de 12h). Pour ceux qui ne le savent pas, l’IFN (Integrated Flux Nebula) est de la poussière « illuminée » par la voie lactée elle-même. Autrement dit, la lumière émise par l’ensemble des étoiles de notre galaxie éclaire cette poussière interstellaire. Il s’agit d’un type de nébuleuses extrêmement discret et c’est vraiment difficile à faire ressortir sur une photo. Ici, c’est possible car j’ai vraiment pu poser très très longtemps. Ci-dessous, une image inversée pour que vous puissiez voir que cette ténue nébulosité est en fait très présente dans cette zone. Tous les filaments que vous voyez autour des galaxies (tâches noires) sont de l’IFN! Je termine avec deux petits crops que j’aime bien. Premièrement, M81: Et ensuite M82. Attardez-vous un peu à observer tout ces petits filaments de matière qui semblent être éjectés du coeur de la galaxie. M82 est une galaxie ultra intéressante. Elle est énormément étudiée et recèle une quantité incroyable de caractéristiques. Premièrement, les effets de marée créés par M81, engendrent une forte activité de création d’étoiles. Ensuite, c’est une galaxie qui possède des bras mais ils ne sont pas visibles sur une photo amateur. Et finalement, non loin du centre de la galaxie se trouve un objet très mystérieux dont personne n’a encore pu définir la nature. En effet, cet objet émet des ondes radio qui ne ressemblent à rien de connu. Cet objet pourrait être un micro quasar mais bizarrement (et contrairement à tous les quasars connus) il n’émet pas de rayons X. Apparemment, beaucoup de chercheurs se cassent encore les dents sur cette mystérieuse source de rayons radio. N’est-ce pas palpitant ? J’espère que ce petit exposé sur ce couple galactique vous aura plu et que les images associées sont agréables à vos pupilles. Au final, je ne me souviens plus vraiment des conditions d’acquisition. Ce qui est certain, c’est qu’il y a au total 16h30 de poses et que les brutes sont d’une excellente finesse. Je trouve que le résultat final rend justice à la qualité des brutes. Pas mal pour une petite lunette hein ? Concernant le traitement, j’y suis quand même allé tout doux. Je vois beaucoup de versions de ce célèbre couple qui sont très contrastées et, après plusieurs essais, j’aime plutôt la douceur sans pour autant perdre en détails. Et comme toujours (et je sais que vous existez), merci à ceux qui liront tout ! A bientôt
  5. M100 avec ma petite FSQ85

    Bonjour à tous, Merci beaucoup pour vos nombreuses réponses, ça me fait très plaisir. Intéressant, merci! Tu serais surpris, il faut bien soigner l'acquisition c'est primordial ! Encore une fois, merci pour vos retours, vivement la prochaine fenêtre météo! Carlos
  6. M100 avec ma petite FSQ85

    Bonjour à tous, Je suis content de pouvoir vous présenter une nouvelle photo astro. La saison des galaxies battant son plein, j’ai bien évidemment décidé d’imager une belle galaxie spirale vue de face. J’ai nommé: M100. C’est une galaxie située dans la constellation de la chevelure de Bérénice et distante de 67 millions d’années-lumière de notre propre galaxie. Il est intéressant de noter qu’au traitement, je trouvais que la galaxie ressortait très bleue. En fait, c’est une réalité physique étant donné que M100 possède une forte concentration de jeunes étoiles bleues. En revanche, le centre est une région riche en Hydrogène et donc il apparaît plutôt jaune sur ma photo. C’est une galaxie assez faible mais bon, avec les capteurs d’aujourd’hui c’est plutôt une cible facile. Je ne vous fais pas plus attendre, voici M100: Je vous propose également un zoom de sorte à mieux voir les détails: Sur ma photo (et c’est plus facilement visible sur la version inversée), on peut distinguer des extensions très ténues. Il est fort probable que ce soit des zones de formation d’étoiles à l’instar du disque externe de M94 que j’ai récemment imagé. Je ne trouve que peu d’informations à ce propos, je vais creuser le sujet. Voici la photo inversée et annotée: Concernant l’image en elle-même, j’ai eu quelques soucis lors de l’acquisition. Les premières brutes présentaient des élongations très importantes au niveau des étoiles. Je me suis passablement inquiété, et l’explication la plus plausible est qu’un câble se soit coincé. J’ai soigné le câblage, et le problème s’est très nettement amélioré. Mais bon, j’avais quand même une légère élongation que je remarquais uniquement sur les petites étoiles. Je n’avais jamais vu ce phénomène et ça a continué à m’inquiéter durant mes 2 nuits d’acquisition. C’est un peu plus tard que j’ai trouvé une explication cohérente. En effet, ces deux nuits étaient particulièrement calmes et le seeing était excellent. La FWHM était plus faible que d’habitude et il est connu que plus la fwhm est basse, plus l’excentricité est élevée (pour tous types de télescope/lunette). Et c’est vrai que c’est assez logique, un ciel turbulent ou une mauvaise mise au point auront tendance à effacer l’élongation d’une étoile. Bref, je pense que j’ai un peu enculé des mouches sur ce coup et que je me suis inquiété pour rien Surtout qu’à l’empilement final, les étoiles sont parfaitement rondes. Le traitement en lui-même a été rude. J’ai énormément peiné à trouver un rendu qui me plaisait. La galaxie, étant très bleue, ne m’a pas rendu la tâche facile. J’ai essayé de trouver un compromis entre la froideur du bleu et la chaleur du centre galactique. Bref, je ne sais pas ce que vous en pensez ? Plus techniquement, j’ai décidé de trier les brutes à la main. Le tri automatique ne prend en compte que quelques critères alors que le cerveau humain est capable de beaucoup plus. C’est un peu chronophage mais la définition de l’image en est grandement améliorée. J’ai été très sélectif en passant de 7h de poses à 4h30. Je n’ai gardé que les meilleures ! Alors oui on pourrait penser que ça fait beaucoup de déchets mais non, c’est surtout qu’en début de nuit la galaxie est basse et elle redescend assez vite. Donc la qualité des brutes n’est optimale qu’au milieu de la nuit. Il y a donc 4h30 en L (poses de 300 secondes) et 1h40 en RGB (3x15x180). Niveau matos, c’est toujours le même: FSQ-85 AZEQ6 Atik one 9.0 Optec TCF-s Guidage en // Voilà, pour terminer ce long texte, je pense que je ressens le manque de focale. Ma taka est une pure merveille mais c’est vrai que pouvoir détailler plus finement les galaxies me donne vraiment envie, surtout que ça me plaît énormément de trifouiller l’image pour trouver des petites structures. Je vais réfléchir à tout ça J’espère que l’image vous a plu et si vous avez tout lu, merci beaucoup. A bientôt Carlos
  7. M 64 GALAXIE DE L'OEIL NOIR

    Bel ensemble en effet ! Le fdc est un peu trop noir mais ça reste une question de goût :-)
  8. NGC 7000 en poses de 1800 secondes

    Non mais au final il n’y a qu’1h30, donc c’est sûr que le signal est quand même limité
  9. NGC 7000 en poses de 1800 secondes

    Merci d’être passé ! @ALAINGTu trouves ? Pour du h-alpha c’est pas mal quand même. Qu’obtiens-tu avec ce genre de temps de pose ?
  10. NGC 7000 en poses de 1800 secondes

    Hello, Je vous présente un petit test de fin du nuit. Après avoir imagé NGC4725, vers 4h du matin, je devais choisir comment exploiter les deux dernières heures de la nuit. En cherchant sur PRISM je suis tombé sur NGC7000. J’ai donc envoyé le filtre Ha et j’ai voulu tester les limites de ma monture. J’ai donc lancé 4 poses de …. 1800 secondes x) Le suivi n’est de loin pas dégueulasse même si ça ne sert pas à grand chose, disons que je suis satisfait. Au final la dernière pose à souffert du lever de soleil donc il n’y a que 3 poses. Donc le matos habituel: fsq-85, azeq6 et atik one 9.0 Exifs: 3x1800 secondes la full: https://www.astrobin.com/full/qa60sm/0/?nc=user Bonne soirée Carlos
  11. M94 à 450mm de focale

    Décidément, je ne pensais pas soulever une telle réaction avec mes quelques câbles 🤣 Je vais raccourcir mes câbles usb mais je vais pas pouvoir les supprimer. Il faut bien alimenter et connecter tout ce matos
  12. Galaxies en interaction: NGC 4725, NGC 4712 et NGC 4747

    Merci à tous pour vos agréables commentaire. Ca rend l'effort encore plus appréciable. Très intéressant je vais me renseigner ! Merci pour ces infos
  13. M94 à 450mm de focale

    Hello ! Merci beaucoup pour vos retours. J'ai repris ma version et légèrement diminué la teinte rose qui effectivement était présente. @ALAING @echosud @JB Gayet mieux ? Pouvoir empiler plus de poses pour gérer le bruit et affiner les étoiles Merci à tous pour vos retours !
  14. Bonjour à tous, Après M94, publiée il y a deux jours, hier j’ai eu la chance de pouvoir refaire une petite image. Mon jardin est bien exposé à l’est donc j’ai cherché une cible sympathique dans les chiens de chasse ou dans la chevelure de Bérénice (oui, ils étaient très inspirés en nommant les constellations). J’ai jeté mon dévolu sur la douce NGC 4725 pour son allure et sa taille somme toute assez importante (10,7’ x 7.6’). De plus, le champ est constitué de deux autres petites galaxies qui sont elles-même très sympathiques. Concernant NGC 4725, c’est une galaxie dite « LSB » autrement dit « Low Surface Brightness ». C’est un groupe de galaxies définies par le fait d’avoir une brillance de surface plutôt faible. Située à 42,7 millions d’années lumières, elle a récemment été le théâtre de plusieurs supernovae. Bref, c’est pas la porte à côté et ça remue pas mal là-bas ! Voici ma petite photo: Et comme j’ai bien aimé le faire sur M94, j’ai fait un négatif pour mettre en exergue les fines structures de la région externe de la galaxie: La star est accompagnée en bas par NGC 4712. Et en fait, même si on a l’impression qu’elles sont sur le même plan, et bien ça n’est absolument pas le cas. En effet, NGC 4712 est située à 210 millions d’années-lumières (de nous). Donc très très largement plus loin que la grosse. Un petit crop détaillant la structure de NGC 4712: Finalement, la troisième galaxie bien visible dans ma photo est NGC 4747. Celle-ci, en revanche, est proche de NGC 4725. Il s’agit d’ailleurs de galaxies appartenant à un même groupe. Vous serez peut-être surpris de voir dans cette petite galaxie en haut à gauche des jets de matière. Selon toute vraisemblance, même si ça ne semble pas si acté que cela, il s’agirait de déformations engendrée par NGC 4725 (la grande). Il y a en effet des jets de matière aux deux extrémités de la galaxies rendant cette hypothèse plutôt plausible. Sur le crop ci-dessous, les extensions sont quand même bien visibles Un crop sur NGC 4747 Et une version en négatif annotée avec jets de matière J’en ai terminé avec les explications liées à ce champ. Je trouverai toujours fascinant les distances dont on parle et le fait de pouvoir observer des galaxies en interaction depuis mon jardin me laissera toujours sur le cul. Côté technique, j’ai tenté une nouvelle approche (enfin pour moi, car je n’ai rien inventé). J’ai décidé de faire la couche couleur en bin 2 afin d’avoir plus de signal en un temps donné. Pour ceux qui ne connaissent pas, le binning est une technique qui permet de fusionner 4 pixels en 1 seul. La sensibilité est décuplée mais la résolution est divisée également. L’idée étant de dire que la résolution n’est pas amenée par la couche couleur mais uniquement par la couche de Luminance. Bon, le résultat ne me plaît pas trop. Qu’on le veuille ou non, j’ai la sensation que la dégradation de définition se retrouve quand même un peu dans l’image finale. C’est peut-être une question de traitement mais je ne pense pas réitérer l’expérience. Au final pas grand chose d’autre à ajouter, c’est toujours le même matos qui marche bien. Je remarque quand même une drôle de diffraction sur les étoiles les plus brillantes, comme si quelque chose s’interposait dans le chemin optique. Or, la lentille frontale est en parfait état et je guide en // donc ça ne peut pas être le prisme du diviseur optique. Peut-être sont-ce mes filtres qui sont sales ou poussiéreux ? Je n’ai pas vérifié. Je vais investiguer… Matériel Monture: AZEQ6 Pro CCD: Atik one 9.0 Télescope FSQ-85 Guidage: en // Traitement Full PixInsight Exifs 39 poses de 280 secondes en Luminance = 3h 0x3x180 secondes en RGB (bin2) = 1h30 Total: 4h30 Suite aux quelques remarques sur M94, j’ai diminué la teinte magenta de mon traitement, c’est vrai que c’est mieux ! Voilà, j’en ai terminé. J’espère que ce petit « exposé » vous a plu et comme d’habitude, bravo et merci si vous avez tout lu. A bientôt
  15. M94 à 450mm de focale

    Merci à tous pour vos messages ! A ce que je vois vous êtes assez perturbés par mes fils 🤣 Mais au final c’est ce qu’il faut pour que rien ne se bloque lors des mouvements de la monture. Malgré tout je vais tenter de faire un effort pour vous ! pour la couleur, oui elle est un peu magenta, mais j’avoue l’aimer comme ça ... C’est une question de goût merci encore à tous !