Motta

Membre
  • Compteur de contenus

    1 510
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4
  • Pays

    France

Motta a gagné pour la dernière fois le 12 juin

Motta a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 157 Très bonne réputation

À propos de Motta

Visiteurs récents du profil

1 991 visualisations du profil
  1. Centaurus A en LRVB avec le telescope Janus SUD

    Absolument magnifique, comme toujours, quelle merveille à regarder….
  2. Jupiter du 02 juillet 2018 dans la chaleur du soir...

    Quelle merveille…. Interdit par la loi en principe, mais pour une fois, c'est bien agréable de voir le travail d'un hors-la-loi…..
  3. Jupiter d'hier soir

    Fabuleux, comme toujours…. Pourquoi comment arrives-tu toujours à être parmi les meilleurs des meilleurs à ce point ? ….. Moi je crois que c'est du dopage…. C'est pas possible autrement un tel niveau…..
  4. Saturne du 7 au 8 suite

    Superbe…. A décourager presque de ne faire que tu visuel…..
  5. Ouais ben n'importe quoi, perso j'aurais fait strictement pareil, un peu mieux peut-être ….. PS 1 : il se peut que je plaisante….. PS 2 : Bravo !!!!! Extraordinaire…….
  6. Sauvons la nuit

    Nan mais laisse tomber…. Chuis trop dég…… Avec des efforts, j'ai trouvé les renseignements… Travaux sur l'éclairage, qui seront finis le 23 juillet… Pffff…. Nan ben en fait en région parisienne les politiques sont tous des cons !!!!! ………….
  7. Sauvons la nuit

    De l'art de passer pour un mytho : Voilà voilà, il se trouve qu'hier soir…. L'éclairage public était totalement coupé dans la ville où j'habite (pas dans la ville juste à côté, que je vois de la fenêtre de mon bureau, mais enfin, quand même, déjà dans ma rue et quelques autres au-delà….) J'étais juste fou de joie… Mais en même temps, je me suis dit : non, pas possible, il doit y avoir une panne quelconque…. Or, or or, le fait est que …. cette nuit, pareil, pas d'éclairage !!! Incroyable….. Ce serait une décision de la mairie ? Je vais me renseigner….. M'enfin, si ça se confirme, je suis donc un ultra-verni, qui habite en région parisienne dans une ville qui coupe l'éclairage la nuit… Hallucinant…. Déjà que je ne croyais pas au truc des vitrines, là, c'est dingue, encore ça en plus dans la foulée…. C'est carrément Byzance !!!! Oui bon, ça a l'air trop beau pour être vrai, et pourtant, pourtant (moi-même j'ai du mal à y croire à deux trucs comme ça coup sur coup, mais…) Alors, confirmation, ça ne donne pas ne serait-ce qu'un peu de VL (vraiment trop de PL partout autour…), mais quand même, ça fait sacrément plaisir… Donc tout n'est pas perdu… Il y a des politiques intelligents, même en région parisienne, génial !!!
  8. La compétition scientifique dans le monde

    Je précise aussi que les grandes revues dont je parlais plus haut ne demandent, cela va de soi, pas le moindre euro aux auteurs. Assez souvent, elles les rémunèrent même. Bon, pas des fortunes bien sûr, genre 100, 150 euros, mais symboliquement c'est important (et davantage, ce n'est pas possible, puisqu'encore une fois ce ne sont certainement pas ces revues qui font vivre les éditeurs…) Sur la question financière dans le rapport avec l'édition, en LSH il y a deux problèmes : 1/ l'édition à compte d'auteur (par exemple dans le contrat l'auteur s'engage à acheter plusieurs centaines d'exemplaires… Pfff….), et 2/ l'édition "je rentabilise avec les bibliothèques" : le principe est celui du racket, le livre vendu à 150 ou 200 euros parfois (si, si…), au moins à 80, et du coup bien sûr jamais aucun particulier ne les achète, mais par contre les bibliothèques et les équipes passent à la caisse, et avec une telle marge hallucinante, la vente ne serait-ce que de 100 exemplaires suffit largement pour être bénéficiaire…. Mais bon, voilà, là où la situation est complexe, c'est qu'il y a de vrais éditeurs importants qui soutiennent de grandes revues, vendues à des prix normaux, c'est-à-dire tout à fait accessibles. Et que s'il y a accès gratuit, c'est ça qui va être dégommé aussi, ce qui est assez grave : ça fait en quelque sorte un remède pire que le mal... Après, j'entends ce que vous dites tous sur la physique, et le problème y est très différent… Vu ce qui s'y passe, je comprends que vous ayez une position totalement favorable à la gratuité, évidemment….
  9. La compétition scientifique dans le monde

    Est-ce réellement vrai, ça ? La gratuité comme garantie de diffusion du savoir…. Si on est rousseauiste, pourquoi pas…. Si on pense que l'être humain va spontanément vers le meilleur…. Mais les faits, sur cette question, ne nous montrent-ils pas le contraire ? Il n'y a jamais eu un accès aussi facile à la connaissance, dans des milliers de domaines, que depuis la création d'internet… Et en même temps, rarement dans l'histoire disons moderne de l'humanité, autant d'obscurantisme, de remises en question absurdes des connaissances, de théories du complot toutes plus débiles les unes que les autres, etc. etc. Donc ce n'est pas si simple, loin de là…. A mon sens, la question fondamentale à penser n'est pas celle de l'accès au savoir (on a déjà plus que largement ce qu'il faut), mais celle de mécanismes discriminants, entre la connaissance réelle, sérieuse, et les conneries, légères ou graves. C'est ça qui ne marche pas assez bien, et c'est ça, à mon sens, l'enjeu.
  10. La compétition scientifique dans le monde

    Je comprends bien votre point de vue @Tournesol, @brizhell, @PascalD : vous parlez des abus effectivement scandaleux dans le domaine de l'édition, et d'éditeurs qui ont monté un commerce autour de ça, en prenant en otage le fruit du travail scientifique pour se faire un maximum d'argent avec un public captif (ce serait-ce que les bibliothèques, les labos, etc., qui prennent automatiquement des abonnements, etc.) Mais en Sciences humaines la situation est très différente. Il y a de très bons éditeurs, qui sont de vrais éditeurs par ailleurs, qui publient des revues de très haut niveau (Gallimard, Minuit, Le Seuil, Belin, Hermann, POL, etc.), et pour un prix abordable (en gros, 10 à 15 euros le numéro). Et ces revues jouent un rôle très important. Ce sont elles qui sont menacées, parce que les éditeurs en question les publient plutôt pour soutenir le travail intellectuel qu'autre chose. Ça ne leur rapporte pas des masses, parfois ça leur fait même perdre de l'argent, alors si là carrément on leur dit qu'il y a accès gratuit aux articles par ailleurs, en gros, l'évidence c'est qu'ils ne vont pas continuer. Mon point de vue sur l'affaire : déjà que le paysage intellectuel a tendance à être tiré par le bas par toutes sortes de choses, ce n'est pas une bonne idée de supprimer ce genre de lieux. Oui et non. Quand même, dans certaines revues très prestigieuses, il est difficile, voire très difficile de publier, et à l'arrivée le très haut niveau est garanti. C'est plutôt dans toute la zone grise des revues moyennes (publiées d'ailleurs souvent par les éditeurs abominables dont on parle), où il y a parfois des trucs extrêmement bien, parfois non, que la question se pose…. En tout cas en LSH c'est comme ça : il y a de très grandes revues où on sait pertinemment qu'on ne trouvera que de très bons papiers.
  11. La compétition scientifique dans le monde

    C'est, et ça n'est pas une bonne nouvelle. C'est une bonne nouvelle dans la mesure où ça va lutter contre des éditeurs profiteurs, avec tout un système d'articles très chers, etc. C'est une mauvaise nouvelle pour les grands éditeurs sérieux, qui publiaient des revues prestigieuses, à des prix abordables, et qui ne vont pas forcément continuer à le faire, voire qui vont forcément arrêter de le faire. En gros, c'est une solution Karcher, qui va tout emporter, les problèmes du système, mais aussi ce qui marchait très bien, voire extrêmement bien. PS : c'est un débat qui ne date pas d'hier, et une tribune explique très bien les potentiels dégâts d'un tel choix : http://www.openaccess-shs.info/motion/
  12. Sauvons la nuit

    En fait, la loi est plus précise que ça. Une heure du matin, c'est l'extrême limite… et c'est 7h, pas 6 : Arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l'éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d'énergie Article 2 Les éclairages intérieurs de locaux à usage professionnel sont éteints une heure après la fin de l'occupation de ces locaux. Les illuminations des façades des bâtiments sont éteintes au plus tard à 1 heure. Les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou d'exposition sont éteints au plus tard à 1 heure ou une heure après la fin de l'occupation de ces locaux si celle-ci intervient plus tardivement. Article 3 Les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou d'exposition peuvent être allumés à partir de 7 heures ou une heure avant le début de l'activité si celle-ci s'exerce plus tôt. Les illuminations des façades des bâtiments ne peuvent être allumées avant le coucher du soleil.
  13. Sauvons la nuit

    Bon, attends, attends Alain , avec des combats bien menés et un déploiement plus intelligent de l'éclairage public, on devrait arriver à voir la VL sans pour ayant s'armer hein Et ceci dit, pour redevenir sérieux (mais il faudrait peut-être qu'un administrateur @Jean-Philippe Cazard, @Mezzo, @Maïcé ? fusionne les deux fils… si ça peut se faire, une fusion de fils, au fait, chais pas …. plutôt dans Astro générale d'ailleurs, parce que dans Astrophoto tout disparaît si vite, nos amis astrophotographes ont une cadence impressionnante….), j'avais vu un bilan sur cette question de la sécurité, et c'est parfaitement idiot de ma part de n'avoir pas gardé le lien, parce que c'était instructif….. Voilà : des maires de quelques (rares) communes, surtout de l'Est je crois, ont décidé de couper (carrément) l'éclairage public la nuit. Ils disaient qu'ils avaient eu des appels de la police au début, qui disait que le travail allait être compliqué, qu'il y aurait davantage de délinquance, etc. Mais à l'arrivée, le truc totalement surprenant, c'est que … ben non, et pas du tout : les chiffres n'avaient pas le moins du monde augmenté ! J'avais trouvé ça frappant, allant contre le bon sens a priori, et donc bon à savoir. Le petit délinquant lambda voleur de sac ne se procure pas facilement des lunettes de vision nocturne, ça lui tue son business aussi qu'il n'y ait plus de lampadaires …. C'est un point amusant, mais très sérieux en fait : sur ces rares expériences qui ont été tentées, la preuve a été faite que la suppression de l'éclairage public ne faisait pas monter l'insécurité, ce n'est pas rien…. Et encore une fois, ce n'est pas évident à imaginer sans expérience concrète (moi-même je reconnais que j'aurais dit, sans ces expériences, que la police avait raison….)
  14. Sauvons la nuit

    Ah, @PierreB avait lancé ce sujet dans le forum Astrophoto…. J'y ai mis un post : en tout cas, premier REX, chez moi ça change quelque chose concrètement….
  15. Haaa!! ben v'la une bonne nouvelle.

    1. Témoignage (lecteur pressé, passer cette partie 1) TROOOOOOOOOOOOOP COOOOOOOOOLLLLL !!!!! Alleluia !!!!! Vive la vie !!!!!!!!! Alors voilà, ce dont on parle dans ce fil, je dois dire que je n'étais pas loin de penser que ça n'aurait à peu près strictement aucun effet, et j'étais déjà prêt à m'en énerver, etc. etc. Mais je me suis dit, tiens, allons jeter un oeil pour voir ce qu'il en est (je ne l'avais pas fait jusqu'ici, le temps était pourri chez moi les deux derniers jours, je n'y avais même pas pensé). Ma maison est en hauteur, de sorte que j'ai une vue bien dégagée sur la ville, autrement dit sur une pollution lumineuse bien, bien coton, avec le record deux fois par semaine pour les entraînements de foot dans un stade à deux kilomètres et ses projecteurs de malade jusqu'à minuit ou presque (encore que, à la limite ce n'est pas ça que je trouve le plus révoltant, au moins c'est pour faire quelque chose cette lumière, au contraire de celle des magasins la nuit qui ne sert à strictement rien...) Donc je me dis, tiens, je vais quand même regarder… et là, MIRACLE !!! Mais si, mais si !!! Ça s'est franchement amélioré !! Incroyable…. Comme quoi, la politique, ça sert à quelque chose hein …. Bon, je ne dis pas que c'était devenu le désert d'Atacama, mais visuellement - je n'ai pas pris de mesure, c'est juste à l'impression - c'est très net. Je suis allé faire un tour rapido, et en effet : les longues rues commerçantes perpendiculaires à ma maison à quelque centaines de mètres, juste bien placées parfait pour m'arroser un max la nuit , eh bien, toutes les vitrines éteintes…. Incroyable…. (Bon, sauf deux agences immobilières qui avaient éteint leurs vitrines, mais laissé les grands écrans tactiles avec leur camelote à vendre, des fois que des gens cherchent un logement la nuit, bien sûr, ça tombe sous le sens, quand on fait une recherche immobilière, jamais avant une heure du mat'…) Après, le point négatif, c'est que ça fait d'autant plus ressortir l'absurdité totale de l'éclairage public… Des lampadaires à gogo, au moins trois fois plus qu'il n'en faudrait, qui ont l'air encore plus ridicules qu'avant face aux vitrines éteintes…. Mais bon, ça, c'est le combat suivant. Déjà pour l'instant il y a de quoi se réjouir : ça n'est pas du tout de flan cette affaire, contrairement à ce qu'on (à ce que je) pouvait(s) penser.... Quand on a une vue qui donne en plein sur un centre ville commerçant comme moi, la différence est vraiment très nette… Alors bien sûr, ça ne va pas donner des miracles au télescope (je n'ai pas essayé ce soir), la PL de la région parisienne restant tellement au-dessus du seuil acceptable… Et bien sûr, ça ne suffira pas non plus, loin de là, pour me redonner la Voie Lactée, etc. etc.. Tout ça, oui, bien sûr. Mais tout de même, c'est un premier pas, et ça vaut la peine de le soutenir : ce n'est pas rien. …………………………... 2. Proposition générale A mon sens, ça vaudrait la peine, @PierreB, de faire vivre ce fil quelques temps histoire d'avoir des témoignages concrets de l'application de la loi. Ou bien ma situation est banale (dans ce cas, tant mieux), ou bien j'ai de la chance…. Nous sommes d'accord sur cette question, mais peut-être que quelques autres ici sont du même avis ? Si ça coince dans l'application de cette loi, pourquoi ne pas ouvrir un site pour râler, en montrant concrètement le non-respect flagrant de la loi ? La PL pose des problèmes pour l'astronomie, mais pas seulement, bien sûr : avant tout au plan écologique, donc ça pourrait intéresser beaucoup de monde… Au lieu de dire que nous sommes dans le pire pays du monde où tout va si tellement mal (ce qui est faux !), ça nous donnerait l'occasion de râler cette fois pour une bonne raison... Avis à celles et ceux qui sont OK sur ça, et avis aux témoignages : la loi est-elle respectée chez vous ? Et puis de toute façon, on doit tous aller tanner nos élus pour le combat à venir : l'éclairage public irréfléchi, un des grands chef-d'oeuvres de la bêtise humaine….