EricS83

Member
  • Content count

    75
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

29 Neutral

About EricS83

  • Rank
    Member

Recent Profile Visitors

1465 profile views
  1. Infos ?

    bonjour Achaim, je vois de quelle lunette tu parle ! ; ) pour info ALTAIR vient de sortir un filtre ERF (rejection energie) specialement conçu pour la 125EDF qui s'adapte sur le pare bué. c'est un filtre dernière génération "tri-band' qui bloque les infra rouge lointain en plus des UV et IR ( souvent négligé pa rle sautres filtres, mais qui restent nocif pour le corps vitreux de l'oeil.Il te faudra un filtre ERF avec le quark daystar. mois aussi je m'intérese au solaire avec l'Altair 125 mais je reste en lumière blanche ( filtre datyson astrosolar en 172 mm à 38 € sur alimachin..) + un continuum en 2 pouces pour l'instant Pour le H-alpha Je travaille avec le club sur la solution d'un PST en occasion modifié avec lulu achromat en f10 ( soit une 100 voire 120mm) en occase aussi , vue qu"elle va etre découpée pour le filtre ERF baader placé à l'intérieur du tube ( 75 mm à 295 € c'est le premier prix ). au niveau budget, c'est la solution la moins onéreuse. Eric
  2. https://solarchatforum.com/viewtopic.php?t=21856a sinon, ça te parait possible ?!
  3. Bonjour a tous, sur le forum solarchat certains mentionnent la possibilité de remplacer le BF5 du PST par un 12.5mm à 150€ voire un 25 mm à 200 €. ce filtre est donné avec les caractéristiques suivantes : 656.3 nm ( on est bien dans le H-alpha ) et une demi largeur de bande (HBW) de 1nm. est-ce que 1nm n'est pas encore trop large ? un post affirme que ce filtre équipe le BF d'origine le quark Daystar. qu'en pensez-vous merci de vos retours parce que un BF 12.5 à 150 € et 25 mm à 200 € ça fait rêver !!!
  4. bonjour Bernard, je tombe sur ton vieux post mais qui m'intéresse, je me lance dans la modification de PST avec ERF interne sur une 100 ou 130 mm dans un premier temps en conservant le bloc arrière du PST. As tu résolu ton problème de contraste ? est-ce que finalement l'ERF 90 n'est pas "trop lumineux" en reflexion et réinjecte de la lumière sur le doublet? pour la lulu de 120 mm car avec l'ERF de 75 mm en interne sur la meade 120 /1000mm du club ça fonctionne terrible. je crois que l'ITF a été viré et remplacé par un tandem de filtres en 12nm + 10nm , avec un BF 10.( donc plus le bloc arrière du PST) ast tu modifié autre chose depuis, aurais-tu des conseils à me donner ? Eric
  5. En vue modif d'un PST en "stage 2", avec ERF interne BAADER de 75mm, je recherche un BF10 ou BF15 Coronado, voire un BF1200 LUNT. si vous êtes vendeur, n'hésitez pas à me faire une proposition. Merci. Eric Saint-Raphaël (83)
  6. Premiere image Pst modifié 80 mm ouverture

    Bon, du coup André y'a plus de 102 XS BRESSER dispo avant octobre 2021 !!!! tout le monde a vu ta modif !!!? en tout cas je témoigne que ça "marche" du feu de Dieu, comme ta modif avec la lulu achro de 120 de mathusalem avec l'ERF interne... tout simplement incroyable, et nous avions la LUNT 130 de Xavier juste à côté pour comparer... C'est vrai qu'on pouvait aussi allumer son cigare sur le faisceau de réjection du filtre à la distance focale inverse (exterieure) du doublet Qu'elle observation mémorable, et les proéminences qui se mettaient à ressembler à Godzilla on en redemande...le couvre "feu" ils appellent ça !!?
  7. Altaïr 125 EDF topic général

    concernant le renvoi coudé, j'ai oublié de faire la comparaison avec l'oculaire directement en sortie de tube ( sans RC donc), puis avec le RC, histoire de vérifier si il y a des différences notables. j'utilise un APM , dont le miroir doit sans doute sortir des mêmes usines qui fournissent toute les marques de RC en 2" ,"99% diélectrique" , promettant 1/10ème , dans la fourchette des 120 à 150 € @zirkel 2, si tu as l'occasion de tester ce RC à prisme APM à revêtement "ultra large bande" ( argenture ?) , je serai très intéressé. sur CN il y a un vrai débat entre "prisme" et "miroir" pour les RC...et sur les longues focales (+de10) le match serait plutôt favorable au prisme, malgré sa complexité ( 2 faces à polir, au lieu d'une pour le miroir).
  8. Altaïr 125 EDF topic général

    ici dans l'ESt Var. ciel bien nettoyé par le vent et le pluie, des derniers jours, donc excellente transparence. mise en température rapide en 30 min mais différence entre mon balcon et l'intérieur importante, j'ai donc laissé 1h30. le problème en cette période, les ° continuent à descendre entre 18h00 et 2h00, donc, pas sur que la lunette soit vraiment stabilisée. mon ciel de balcon est sud, "bortle 6 à 7 " et proche de la mer ( noire). Les grossissements sont turbulents à + de 120x, et ma dernière lunette TS 102 /F7 ( fpl53) était "juste calibrée" pour ce ciel , comme mon mak 125, mais insuffisants pour les beaux ciels noir du centre Var. je précise que je pratique l'astro depuis 25 ans ,mon instrument fétiche de référence en ce moment pour trouver les chemins de la lumière est un dobson 320 , fait maison avec optique artisan , et mes oculaires actuels sont la série des Nikon nav SW ( 70° ) , un pano 24 , pentax 40 , et une série eudiascopique Baader. je commence avec une vue d'ensemble au pentax 40 sur orion ( 3° de champs et pupille de 5 mm, parfait, il manque juste 10 % de planéité en bord de champs), et ça commence fort. c'est la première fois de mon balcon périurbain que se dégage une palette de couleur sur la nébuleuse, du rouge pourpre au violine et c'est assez évident et saisissant , est-ce le couple avec le pentax qui dégage cette magie et l'excellente transparence du ciel lavé ?, les étoiles du trapèze (ABCD) sont évidente à seulement 24x, et E pointe sont nez sous la forme d'un léger astigmatisme de l'étoile A , qui dénote avec la ponctualité des voisines. je n'avais jamais observé ce dégradé de couleur . les étoiles pointent comme des diamants, en nuance de couleurs, je suis resté scotché 2 heures avec le 40mm. j'ai passé le filtre OIII et sincèrement même en gagnant dans les extensions de la nébuleuse qui se détachent nettement mais monochromes, ça ne valait pas le spectacle "en technicolor" ou " vraies couleurs ,apochromatique !?. Le nikon 17.5 à tout juste le temps de sortir de la malette pour vérifier le champs disponible jusqu'en bordure. pas de surprise c'est excellent, ( surtout après le pentax 40 ! on devient vite exigeant ), les étoiles deviennent plus "vivantes" , pas eu le temps de comparer la chaleur des couleur avec le pano 24 , des nuages pointent. Ma première réflexion est de me dire qu'une lunette de 125 ne restituera sans doute jamais le modelé, le grain et l'effet 3D du nuage de la nébuleuse d'orion en visuel, comparée à une excellente optique miroir de 300 et plus, mais le piqué des étoiles, la restitution en nuances plus évidentes des couleurs, le champs excellent essayé avec le nikon sw 17.5 , font que l'on a des difficulté à revenir à "l'ambiance" visuelle et au "flou" optique ( j'exagère) des instruments à associations de miroirs.. le terme "lunette" est, me semble t'il vraiment approprié ! on attendra la lune pour tester le chromatisme et les planètes...pour le contraste. si tout va bien observation solaire demain au club de Rocbaron, avec un filtre continuum et un ND5 Quand même avant de remballer ,pour le fun, et l'illustration du post, je sors le vieux Fuji XT1 pour immortaliser les premières lumières de la lulu, avec une pose " à cru" , sans vraie mise en station, ni accessoires optiques, qui me donne 3 secondes maxi à 3200 iso et une "photo souvenir" juste pour faire la compète en 2021 des plus longues nuits sans nuages de France. A suivre...
  9. Altaïr 125 EDF topic général

    je ne voulais pas griller la priorité à @achaim pour un premier compte rendu, puisqu'il a ouvert ce fil, mais nous avons eu 2 fenêtres plus tôt dans la semaine ici d
  10. Altaïr 125 EDF topic général

    Et une TSA 120 qui vient de tomber dans les P.A....4500 € quand même en occase ... ça fait 2 lulu 125 EDF Altaïr + un renvoi coudé 2" à prisme topissime chez Baader.
  11. Pour relancer astro-philosophiquement ce fil, j'attire votre attention sur le passé astronomique de l'inde et en particulier de son observatoire de Jaïpur appelé Yantra Mandir ( signifiant " le temple des instruments de mesures", un petit tout sur wiki...) datant de 1723. L'astronomie en Inde est envisagée ( en dehors des scientifiques) comme une science philosophique. je prendrai pour exemple la division du ciel et de l'espace en degré, minutes et secondes en occident, alors qu'en Inde depuis la nuit des temps, l'unité de mesure de l'espace se fait en "Prana", c'est à dire en cycles de respirations ( inspire+expire) d'environ 6 secondes ramenant ainsi l'espace à une entité biologique, vivante, dont le souffle vital est transmis jusqu'aux homme. je vous laisse calculer le nombres de pranas 'humains" , pour un "calpa" indien (le cycle de 26500 ans correspondant à un cycle de précession equinoxiale ), ou encore entre un big bang et un big crunch, l'autre cycle de la respiration de notre univers observable.
  12. Altaïr 125 EDF topic général

    comme tu l'as suggéré et voici les résultats ( images en 3D aves les seuils , obtenues avec winrodier). je retrouve mes "défauts" du test original, (trou central et surcorrection au bord). merci pour vos retours, je suis en mode apprentissage sur l'interférométrie (les 2 premières en intra, 2 suivantes extra)
  13. Altaïr 125 EDF topic général

    Merci Colmic pour tes retours. j'ai donc suivi ton conseil et réduit la MAP et cette fois tranquille, en intérieur sur étoile artificielle 9µm à 10 m. la MAP se fait sans trop de problème en intra et en extra focale, mais j'ai dû mettre le renvoi coudé + 10 cm de tubes allonge en 2". donc là une belle tâche d'airy avec tous ses anneaux ( trop peut-être ?) en intra et en extra focale. un petit tour sur Windrodier comme tu l'
  14. Altaïr 125 EDF topic général

    je ne cherchai pas à refaire un test d'interférométrie, mais le plus simplement possible à obtenir des franges d'interférences du front d'onde et je les aient obtenues ( en tout cas sur mon écran elles sont évidentes , même si elles sont polychromatiques, puisque Sirius n'est pas aussi "blanche que l' étoile Béta Tauri par exemple, une autre bonne source de test). le "donut" troué ne permet pas de vérifier "de visu" la surface, par une évaluation simple , non scientifique, qui se passe de logiciel. bien sûr on ne tire pas une évaluation d'un strelh de cette façon, mais c'est déjà plus précis que les franges d'un Ronchi qui reste limité . concernant les anneaux, il m'apparaissent jusqu'au 4ème ordre dans certains secteurs du disque, sur mon écran, et il me semble évident qu'ils se confondent aux points de "défaut" de la surface optique, au moins entre le 2ème et 3ème ordre. Alors coïncidence avec le rapport du logiciel Atmosfringe d'Altaïr ou pas ?
  15. Altaïr 125 EDF topic général

    Bien sûr ....il faut relativiser. En visuel cela n'a aucune incidence et en photo... peut-être qu'après quelques heures de poses il manquera quelques photons à l'appel ! le strehl est donc une moyenne de tous les défauts "géographiques" de la surface optiques qui ne ramèneront pas les photons à leur "observateur". Sur ma tâche d'airy, la mise au point est faite très très proche du front d'ondes, et on commence à apercevoir les franges d'interférences- interférométrie ( 4 franges apparaissent). je précise que pour obtenir ce genre de tâche il faut prendre un cliché tous les 10ème de tour au focuser, et croiser les doigts pour espérer qu'un cliché sera prêt de la MAP "nulle": = " black out" = 1 frange de longueur d'onde, donc pas de différenciation possible). si on compare encore une fois la photo avec celle du test fourni , on remarque le "swing" des franges aux mêmes endroits. ( les 2 franges du centre) Moralité 1 ) : plus on lit des rapports d'interférométrie, moins on en a besoin, Si, on arrive soi-même à faire un beau disque d'Airy, ce qui est loin d'être évident, mais à la porté du très grand nombre avec un peu de pratique. Moralté 2 ) : le rapport de test fourni par ALTAIR est valide et tient la route, c'est une bonne nouvelle, au crédit de cette "marque/distributeur" Moralité 3) : on espère que les rapport d'interférométrie vont se généraliser pour "éduquer" les Astrams, et je constate que ce ne sont pas les marques de réfracteurs haut de gamme qui propose cette "vulgarisation" scientifique, car la compétition en marche ne leur est pas favorable.