bon ciel

Member
  • Content count

    2421
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 82235

Community Reputation

1254 Excellent

About bon ciel

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    astro montagne ski
  • Adress
    dans les étoiles

Recent Profile Visitors

11538 profile views
  1. choix d un cassegrain.

    D abord merci de m avoir répondu et franchement je suis agréablement étonné de certaines réponses auquel je n avais pas pensé. Le poids est actuellement ma première limitation pour ma monture hps1000 et surtout pour mon dos . Au delà des 25kg cela devient aussi compliqué pour l'emmener sur ma terrasse . C est donc pour cette raison que je me limite à ce poids. Je n ai pas donné la marque car je ne voulais pas influencer les reflexions. Les deux sont des CFFtelescope. Skyvision est aussi une option en 300 f16 mais côté prix ç est plus cher...mais c est français. Il y a aussi le nt 250 mais cela ne ferait que remplacer mon vmc260l et mon asa10n. La c est cuit.mon spot ne me le permet plus. Malheureusement non car cff ne vend que le 350 f15 en occasion et en projet le 300 f20.j aurais bien aimé. Ou alors j attends un an de plus et rien ne dit qu ils voudront en faire un l année prochaine. C est ce qui me gêne un peu. C est aussi un de mes problèmes car j aime bien utiliser la 174mm sur la Lune Après je fais souvent de la asi 290mm, 462mc et de la 183mm pro pour le reste des planetes comme pour le solaire C était aussi une de mes craintes car mon spot n est certainement pas le plus adapté même si le nombre de jours ensoleillé est assez important et régulier. OK. Donc c est un facteur qui ne pèsera pas dans mon choix même si j observe souvent.
  2. Bonjour, Si vous aviez à choisir entre deux cassegrains pour du planetaire lequel voudriez-vous prendre ?. Et surtout pourquoi ? Clear aperture – 350 mm; Focal ratio – F/15; Focal length – 5250 mm; Central Obstruction – 29%, linear Ou Clear aperture – 300 mm; Focal ratio – F/20; Focal length – 6000 mm; Central Obstruction – 25%
  3. probléme FIRECAPTURE

    la ram ou la mémoire tampon joue le role de stockage provisoire. Tu perds aussi pas mal d images . La finalisation c est le reste d'images qui sont stockées dans la mémoire et qui vont aller dans le DD. Le soucis viendrait de ton DD. Trop lent!
  4. Smart eye

    Pas tant que ça. Moi qui voulait acheter des delos et ethos j'ai vite abandonné l idée. ( petit message pour televue ).J aurais certainement un meilleur visuel du ciel profond avec cet oculaire électronique. Pour le planetaire c est encore l oculaire qui domine mais pour combien de temps. Une asi 224mc couplé à ce type d électronique fera un sérieux concurrent.
  5. les débuts avec une monture sont toujours difficiles et chaotiques . on ne comprend pas tout , on oublie certaines étapes et on finit par une soirée en demi teinte quand le temps n'est pas de la partie . si vous n'êtes pas à votre première monture les choses devraient être plus simples car elle reprend exactement le process d'autres montures : l’équilibrage ,l'orientation sur la polaire et faire l'alignement sur les étoiles . si j'ai pris cette monture c'était pour une raison : faire du nomade ! elle ne démérite pas à sa renommée par son poids lègé mais vous allez vite vous rendre compte que c'est au détriment de sa stabilité. mon premier essai je l'ai effectué avec une petite lunette la FMA230.sur un trépied Aries. inutile de vous rappeler que le trépied est l'élément principal pour obtenir bonne une stabilité vu son poids , la monture encaisse facilement le poids de cette lunette et le pointage reste assez précis . je dis bien "assez précis" car dans les faits on est plus proche des minutes d'arc et ce malgré un alignement sur 7 étoiles . cela surprend la première fois surtout quand on est habitué aux 10 secondes d'arcs avec une 10 micron on se dit qu'on a loupé quelque chose , que le pointage n'a pas été correctement fait mais non vous verrez que c'est la précision attendue avec ce type de montures harmoniques . peu importe la lune reste dans le champs et la correction est facile à réaliser avec l'applicatif "UNITY" sur le smartphone . je me suis ensuite posé la question suivante : le suivi est il si précis ? j'ai donc positionné la lunette sur le cratère tycho brahé et j'ai attendu plusieurs minutes pour reprendre une photo . on se rend vite compte de la dérive 10 minutes 30 minutes pour ceux qui ne connaissent pas les 10 microns , elle capable de rester au pixel près après une heure d'observation ai je mal fait l'alignement ? peut-être car les débuts sont toujours difficiles . dans tous les cas je vous conseille lors de cet alignement d'avoir au préalable repéré les étoiles visibles de votre champs d'observation et de vous être assuré qu'elles soient le plus proche de l'objet à observer. la précision sera d'autant plus renforcée et vous n'aurez pas à reprendre le process d'alignement au début. SIC c'est le point noir de cet alignement : aucune possibilité de faire machine en cas de non visibilité de l'étoile sans avoir à reprendre à zéro l'alignement ! j'aurai préféré un alignement sur trois étoiles puis un rajout d'étoiles comme sur la 10 micron . d'autre part cet alignement n'est pas fonctionnel sur le smartphone ! j'ai pas trouvé le moyen de le faire fonctionner . embêtant quand on veut se passer de PC pour ne faire que du visuel . si vous avez la solution donnez là moi je la rajouterais dans ce post j'ai continué mes observations par l'utilisation d'un plus gros tube dont le diamètre fait 260 mm : le VMC260L. j'ai vite constaté malgré un très bon trépieds des vibrations du tube lors du réglage de la MAP . avoir plus de 12Kg sur une monture de 6kg ne peut que provoquer des vibrations au moindre touché . l'utilisation de PO motorisé est donc fortement recommandé . ma deuxième séance c'est plus orienté sur le ciel profond et des conséquences de son suivi avec une FSQ106 EDX4 dont le poids total avec son eagle 4S frôle les 15 kilos lors de l'alignement sur la polaire par la polemaster j'ai constaté un décalage de l'étoile de référence lors du retour du tube au point de parkage . c'est le signe d'une flexion de la monture . la barre de contre-poids est donc fortement conseillée au dessus des 15 Kg . cette barre de contre poids utilisée pour les AM5 vaut à peine 50€ barre contre poids AM5 et le contrepoids que j'y ai mis est de fabrication artisanale ce phénomène ne s'est pas reproduit après l'avoir acheté et installée . en parallèle j'ai aussi allégé le tube de 2Kg et je pense fortement mettre mon Eagle 4S sur le contre poids . habitué au principe de son alignement sur x étoiles , j'ai réalisé cette étapes en moins de 15 mn là ou il m'avais fallu plus du double la première fois . je pointe Arcturus et je réalise une astrométrie . résultat 27.8arcmin d'erreur puis je passe sur alkaid . c'est un peu mieux puis sur M81. pas mieux ! et enfin sur M92 c'est pire il est donc évident qu'une astrométrie permettra de réaligner la monture sur l'objet désiré mais que le pointage n'est pas aussi précis que sur les montures haut de gammes. quand au suivi , j'ai laissé la monture sur Arcturus et j'ai pris des photos espacés de 5mn . on constate facilement cette dérive avec un phénomène d'aller et venu sur cette étoile une pose de 60s sur M81 montre bien que l'autoguidage est obligatoire pour avoir un bon suivi ma dernière séance aura été de pointer le soleil en plein jour sans avoir pu refaire un alignement le matin même. le positionnement de la monture est basique par un marquage au sol et sur les molettes AD et DEC lien le pointage n'est pas précis mais il permet en effet d'avoir le soleil dans le champs du prisme d'herchel. Nota : je doute que cette monture conserve le dernier alignement. l'observation visuelle a montré un décalage au fil du temps comme je l'avais constaté sur la lune . de fines corrections par la raquettes tous les 10 mn ont été suffisantes pour recentrer le soleil. on peut facilement faire des vidéos et obtenir de très bons résultats. NT : le capteur imx 290 était trop petit pour prendre le soleil en entier j'ai aimé : - la légèreté de la monture - l'installation facile et rapide de celle ci - le pointage assez précis - le logiciel UNITY très bien conçu - adaptée à l'observation visuelle je n'ai pas aimé : - le manque d'option d'encodeur absolu - la limite plus basse du poids supportable sans contre-poids - le problème de stabilité avec les gros tubes - l'autoguidage obligatoire pour le CP si vous souhaitez acheter cette monture , je vous conseille de ne pas dépasser les 12Kgs du tube. dans le cas contraire il vous faudra y mettre un contrepoids ce qui perd le sens de son utilisation d'origine . bon ciel Christophe
  6. filtre ND pour Sol'Ex

    j'ai fait plusieurs essais avec ce GP 1,25x et le résultat n'était pas concluant : l'image n'était pas nette . j'ai donc repris chaque élément pour vérifier d’où pouvait venir le soucis . c'est après avoir changé le GP par une barlow 1,5x APM que la différence a été assez flagrante A croire que conserver la focale native de la lunette serait le mieux et prendre ce filtre serait le plus simple https://www.digixo.com/optiques/filtres-photo/hoya/p302756-filtre-pro-nd16-49mm.html d'autre part le prisme herchel provoque un porte à faux par sa position sur le coté . le poids du solex et de ma Asi 183mm pro fait pencher le système et provoque du tilt . donc très peu pratique mais j'ai bidouiller pour maintenir à l'horizontale le prisme j'ai fait des tests avec un filtre ND 0.6 qui s'est révélé le plus pratique pour ne pas dépasser le Gain de 200 et rester vers les 5 à 10ms . ma monture 10 micron ne m' a pas aidé non plus : une vitesse de 4x c'est trop lent et à 16x c'est trop rapide . je suis passé sur la NYX101 et là c'est un peu mieux
  7. Smart eye

    la résolution de l'écran ne sera finalement que de 2560×2560. cela permet de cropper les images pour avoir un bon rendu et c'est sans le système proc + traitement
  8. l'espace n'est pas un lieu pour fanfaronner ou faire des explosions en veux tu en voila il (le guide) devrait plus s’inquiéter de son bijoux tesla qui prend l'eau.
  9. Le patron de la Nasa est très satisfait que SpaceX soit surtout dirigé par Gwynne Shotwell. Il était interrogé sur l’influence négative que pourrait avoir Elon Musk sur l’entreprise américaine, au regard de ses frasques et de ses multiples activités. C’est une petite phrase qui sera de nature à agacer Elon Musk. Le 6 mai, le patron de la Nasa, Bill Nelson, a accordé une longue interview à la National Public Radio (NPR). Un entretien au cours duquel il a été question de la nouvelle course à l’espace qui se joue entre les États-Unis et la Chine, mais pas seulement. SpaceX a aussi été mentionné. Rien d’étonnant : l’entreprise américaine, fondée par Elon Musk, est devenue en quelques années un partenaire crucial pour les activités de la Nasa. Elle assure des rotations d’équipage vers la Station spatiale internationale (ISS). Elle envoie des satellites. Et pour la reconquête de la Lune, elle sera aussi une pièce maitresse de l’agence spatiale américaine. Aussi, du point de vue de la Nasa, il est essentiel d’avoir une direction fiable et stable à la tête de cette société. Certains programmes spatiaux s’inscrivent sur un plan très long — le retour des Américains sur la Lune, par exemple, va occuper la Nasa sur plusieurs décennies. Même chose dans le cas d’un voyage habité vers Mars. La Nasa apprécie Gwynne Shotwell pour diriger SpaceX Ainsi, quand la discussion est arrivée sur Elon Musk, Bill Nelson a évoqué une autre personne, Gwynne Shotwell. L’intéressée est l’actuelle présidente et directrice des opérations de SpaceX. Elon Musk, lui, a une série de casquettes : directeur général, directeur technique et président du conseil d’administration. Cela, en plus de ses autres activités. « Elon Musk … l’une des décisions les plus importantes qu’il a prises, en fait, est d’avoir choisi une présidente nommée Gwynne Shotwell. Elle dirige SpaceX. Elle est excellente. Je n’ai donc aucune inquiétude », a estimé Bill Nelson. Une description très favorable, mais qui par contraste renvoie une image moins flatteuse d’Elon Musk. Le propos du patron de la Nasa est arrivé après une question de NPR sur « les décisions d’Elon Musk ». Celles-ci « ont fait l’objet d’un examen minutieux ces dernières années dans le cadre de certaines de ses autres entreprises, Twitter et Tesla », a fait remarquer le journaliste. En outre, Elon Musk est aussi engagé dans une guerre culturelle. Par le passé, on sait que certaines sorties publiques d’Elon Musk n’ont pas été de nature à aider ses entreprises. Fin 2022, un tweet de l’entrepreneur américain a fait perdre à Tesla 11 % de sa valeur. Du côté de X (ex-Twitter), la politique d’Elon Musk a aussi tendance à faire fuir les annonceurs, ce qui a un impact sur les finances du réseau social. Un historique particulier, qui a incité le journaliste à demander à Bill Nelson s’il est « préoccupé par le fait qu’une grande partie de ce plan [le retour des USA sur la Lune] soit entre les mains d’Elon Musk à l’heure actuelle. » Et, au-delà du cas Musk, la Nasa a surtout besoin d’une direction focalisée, qui ne se disperse pas sur mille activités. Ce n’est pas la première fois que la Nasa observe la trajectoire d’Elon Musk avec une certaine circonspection. Fin 2022, Bill Nelson a donné la teneur d’un échange qu’il avait eu avec Gwynne Shotwell, au moment du rachat de Twitter par le milliardaire. Le patron de l’agence spatiale craignait alors des perturbations indirectes pour SpaceX. « Dites-moi que la distraction qu’Elon pourrait avoir sur Twitter n’affectera pas SpaceX », a dit Bill Nelson à Gwynne Shotwell. Elle lui a répondu : « Je vous assure que ce n’est pas le cas. Vous n’avez pas à vous inquiéter. » « Je l’ai serrée dans mes bras en souriant, car je sais que c’est elle qui dirige cette entreprise. Elle dirige SpaceX. » https://www.numerama.com/sciences/1739624-la-nasa-est-soulagee-quelon-musk-ne-dirige-pas-trop-spacex.html
  10. Et avec le centre du contre-plaqué je protège mes équipements.
  11. j'utilise les vieilles chevilles de papa . ça évite de rayer le tube .
  12. Le premier décollage d’Ariane 6 approche Le 24 avril, la première fusée Ariane 6, assemblée à l’horizontale, a été mise à la verticale sur son pas de tir au sein du centre spatial guyanais. Il ne s’agit plus d’une maquette, mais bien de l’exemplaire qui devrait décoller à l’été prochain pour mettre une dizaine de microsatellites scientifiques et universitaires en orbite. La montée en cadence d’Ariane 6 est déjà programmée. Six vols sont planifiés en 2025, huit en 2026, et près d’une douzaine par an dans les années qui viennent. https://www.usinenouvelle.com/article/ariane-6-erigee-sur-son-pas-de-tir-embauches-dans-l-aero-l-ue-combat-le-travail-force-les-sept-bonnes-nouvelles-de-la-semaine.N2212301
  13. Galileo : la commission européenne confie deux nouveaux lancements à Ariane 6 Alors que les deux derniers satellites Galileo ont été lancés samedi par SpaceX, l'arrivée prochaine d'Ariane 6 va enfin permettre à l'Europe de retrouver sa pleine souveraineté en matière d'accès à l'espace. La Commission européenne a confié à Arianespace le lancement de quatre nouveaux satellites de nouvelle génération (deux vols). https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/galileo-la-commission-europeenne-confie-deux-nouveaux-lancements-a-ariane-6-996507.html
  14. les caractéristiques détaillées d’Ariane 6 http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ariane/ariane6/caracteristiques.htm l'histoire d’Ariane http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ariane/index.htm
  15. Le responsable AMOC https://m.youtube.com/watch?v=QSflUD0623M