Pyrophorus

Member
  • Content count

    295
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Pyrophorus

  1. m31

    Très belle, avec beaucoup de détails. Bravo...
  2. IC 5076 (Ça ne vaut pas les Pléiades !)

    Merci @Merope @Pulsar59 @laurent13 et @XavS pour votre appréciation ! Si je comprends bien, il faut que je la refasse, mieux cadrée !
  3. Vraiment impressionnant comme travail et comme résultat. Comme disent les autres, c'est à garder car on en verra pas souvent des comme ça.
  4. IC 5076 (Ça ne vaut pas les Pléiades !)

    Merci... Mais je ne crois pas que le Nikon soit exceptionnel. Personnellement, je m'en tiens à des objets adaptés à mon matériel et mon niveau de compétence. Par exemple, les grands champs sur les nébuleuses HI du genre de l'Amérique du Nord ou les trucs trop petits ne sont pas pour moi. Peut-être que tu ferais aussi bien et même mieux que moi si tu sélectionnais aussi tes cibles en fonction de ton matos. Bien cordialement,
  5. IC 5076 (Ça ne vaut pas les Pléiades !)

    Oui, je sais, ma mère me le disait déjà il y a bien longtemps même s'il ne s'agissait pas encore d'avaler des nébuleuses. Merci, je suis content qu'elle te plaise. Pour moi, il y a quand même un peu trop d'étoiles là-dedans, on finit par croire qu'il y du bruit dans le fond de ciel. Merci Sauveur.. Amitiés à tous.
  6. IC 5076 (Ça ne vaut pas les Pléiades !)

    Bonsoir et merci à tous pour vos appréciations ! Je sais que mon APN étouffe l'Ha, mais sur ce coup-là, je ne crois pas: ces gars-là n'en ont pas trouvé non plus, même avec leur tube bien plus gros que le mien. C'est seulement un peu sale sur le bord. Si ça t'ennuie vraiment, c'est le moment de citer le proverbe: "Si ça manque de H alpha, trois coups de rouge et puis ça va".
  7. NGC 6946 Un feu d'artifice humide !!

    Bravo... Cependant j'ai repéré un truc zarbi: les grosses étoiles sont asymétriques, et un paquet de plus petites sont légèrement elliptiques. Je me demande si tu n'as pas un problème de collimation. Mais les pros peuvent sans doute donner un avis plus compétent.
  8. C'est du vite fait, mais c'est pour rendre un peu justice à cette prise de vue (et j'ai un peu trop poussé la teinte vers le vert, désolé...):
  9. C'est vrai que cette image a visiblement un potentiel énorme, mais le traitement... (il a dit quoi ? comme un goret ?)
  10. Pacman à Paname

    Fabuleuse ! Mais il y a vraiment de l'Ha dans cette nébuleuse ?
  11. Nuit du 3 septembre dans Céphée

    Merci à vous trois pour vos compliments ! Oui le Nikon fonctionne bien sauf qu'il n'est pa défilltré. Je suis un peu frustré et je passerai sans doute à autre chose un de ces jours, mais en attendant...
  12. Bonsoir à tous, Tout d'abord la petite galaxie du feu d'artifice (NGC6946). Elle est loin d'être aussi belle que la dernière qu'on a vu passer par ici, mais je la trouve très photogénique (160 poses de 30s): Ensuite le couple NGC 7129 NGC 7142. Il devrait y avoir de jolis haricots rouges dans cette photo, mais pas moyen de les faire sortir correctement. C'est moins joli mais tant pis (160 poses de 30s) Et pour finir, un clin d'œil à nos amis lunaiseux. Photo prise au coucher du soleil avec un zoom Sigma 150-600mm. Bonne chasse (photo) à tous ! Bon sang, j'ai encore oublie: TN200/F5 sur EQ5 motorisée sans guidage. Nikon D5300 non défiltré. Correcteur de coma Baader.
  13. SH2-170 version 2 du 3/9 un peu mieux

    Pas de problème. J'ai un peu généralisé la méthode, parce que j'ai dans l'idée que ça peut être utile dans d'autres cas. Pardon à ceux à qui ça n'apprendra rien. On ouvre la photo avec Gimp ou Photoshop (les deux marchent exactement pareil), et on commence par afficher la palette des calques si ce n'est pas fait, puis on duplique la photo originale avec un bouton en bas de la palette ou une fonction dans le menu Calques (Dupliquer le calque). C'est sur lui qu'on va appliquer la désaturation (ou n'importe quelle autre opération). Ensuite, on va rendre transparente une partie de ce calque, de manière à ce que ce que l'on veut garder intact apparaisse au travers (en gros y découper un trou). Pour cela, on va créer une sélection. Ici, le plus simple est d'utiliser l'outil lasso pour entourer la nébuleuse. On pourrait maintenant simplement effacer l'intérieur de la sélection, mais il y a une technique non destructive qui est bien préférable. Une fois la sélection créée, on l'inverse, (menu Sélection) puis on sélectionne le calque supérieur avec un clic droit et on choisit "Ajouter un masque de fusion" et, dans la fenêtre d'options qui apparaît, on choisit "à partir de la sélection courante". Une petite vignette supplémentaire apparaît sur la ligne du calque correspondant. Quand on en est là, on dé-selectionne tout et on peut modifier le calque supérieur. L'intérieur de la région qui a été sélectionnée ne sera pas modifié car il est devenu transparent et laisse apparaître ce qu'il y a sur le calque du dessous, autrement dit l'image originale. Dans le cas précis qui nous occupe (désaturer le fond de ciel et les étoiles), c'est suffisant: si la nébuleuse n'a pas été sélectionnée de trop près, il n'y aura pas de transition visible entre les deux parties de l'image résultante. Mais ce n'est pas toujours le cas et c'est là qu'on voit le véritable intérêt de la méthode. D'abord, il n'est pas toujours facile de réaliser une sélection précise avec le lasso ou n'importe quoi d'autre. Pour retoucher une sélection, plutôt que d'employer le lasso, la b(r)aguette magique ou je ne sais quoi, on peut passer en mode masque (boutons en bas de la palette d'outils dans ToShop, menu "sélection" dans GIMP). On obtient ça: Un masque de couleur unie apparaît sur les parties non sélectionnées de l'image, et le véritable intérêt du truc est que l'on peut y dessiner en noir ou en blanc avec un crayon ou un gomme. Selon le cas, cela agrandira le masque ou au contraire va le rétrécir. On peut ainsi ajouter ou masquer quelques étoiles qu'on avait oublié. Quand on repasse en mode normal, la sélection est modifiée pour correspondre au masque. (Attention: dessiner seulement avec du noir ou du blanc purs, on verra pourquoi plus loin). C'est particulièrement intéressant quand on veut supprimer de la sélection un tas de pétouilles qui traînent ici et là ou supprimer des trous (ce qui arrive régulièrement avec les sélections par couleur). On prend une très grosse gomme et on efface tout simplement. . Le masque de fusion a les mêmes propriétés, c'est à dire qu'on peut le modifier avec les outils habituels. Pour cela, il faut cliquer sur la vignette du masque dans la palette des calques (et cliquer sur la vignette de gauche quand on a fini pour pouvoir recommencer à modifier l'image). On continue à voir l'image finale et on peut donc juger aussitôt du résultat de ces modifications (dessiner en blanc pour rendre le calque opaque, en noir dans le cas contraire). Cela permet aussi de dissimuler les transitions qui apparaissent souvent quand on combine deux images traitées de manières différentes. Pour cela, sélectionnez le masque et appliquez un filtre flou gaussien, (même si ça vous paraît complètement débile). Le flou va intervenir sur le masque (et non sur l'image) et vous pouvez pousser le curseur jusqu'à ce que la transition entre les deux images disparaisse (c'est magique non ?). On peut d'ailleurs faire exactement la même chose avec une sélection en mode masque. En fait, ces masques sont des images en 256 niveaux de gris qui représentent une transparence. On peut donc, en dessinant en gris obtenir une transparence partielle (c'est ce que fait le flou gaussien). Voila ce que donne le masque précédent une fois flouté. La transition va s'étaler dans le dégradé du blanc au noir au lieu de se produire de façon nette. S'il s'agit d'une sélection dont le masque comporte des parties grises, les pixels sont "partiellement" sélectionnés, autrement dit, les opérations que l'on applique dessus (comme les filtres ou les modifications de couleur) ne modifient que partiellement les pixels ainsi sélectionnés (raison pour laquelle il faut dessiner dans le masque en blanc ou noir purs, à moins qu'on ne cherche justement un effet spécial). Terminons enfin en disant qu'on peut très facilement recréer une sélection à partir d'un masque, la sauver pour la combiner avec une autre, etc... Les possibilités sont immenses, mais je vous laisse les imaginer. HTH comme disent les godons, autrement dit, j'espère que ce sera utile.
  14. SH2-170 version 2 du 3/9 un peu mieux

    Vous permettez maître ?
  15. Nuit du 3 septembre dans Céphée

    @ALAING Je comprends que tu la préfères comme ça mais je trouve ça encore un peu verdâtre de toutes façons (question d'écran ?). C'est son nom qui m'encourage à pousser les feux....
  16. Nuit du 3 septembre dans Céphée

    Merci Sauveur pour ton commentaire sur la Lune. Je me hasarde peu dans le planétaire, parce que j'ai des problèmes de logiciel. Bien cordialement,
  17. Nuit du 3 septembre dans Céphée

    Merci à tous d'être passés ! J'ai une autre version, mais je trouve que le halo de la galaxie est d'un vilain verdâtre, et je ne suis pas arrivé à le rendre moins moche. Peut-être qu'il est moche de toutes manières et qu'on y peut rien.. Mais peut-être qu'elle plaira mieux en verdâtre. Allez hop: Je vous souhaite des nuits calmes et lumineuses.
  18. ngc7331 et quintet de stephan

    Très belle réussite ! Qui a compté les galaxies ? Il y en a au moins une vingtaine !
  19. mon Haltère est avancée

    Je sélectionne l'anneau noir autour des étoiles avec une marge de quelques pixels vers la périphérie. Ensuite, je duplique le calque de la photo originale, et je me sers de cette sélection pour créer un masque de calque. Il ne reste qu'à appliquer un flou gaussien sur ce calque jusqu'à obtenir un résultat satisfaisant. En fait, la technique est nettement meilleure quand on peut utiliser comme calque superposé une image où la déconvolution n'a pas été appliquée, car le halo noir, même largement flouté, assombrit le remplissage. On peut aussi légèrement flouter le masque s'il y a des transitions trop perceptibles.
  20. mon Haltère est avancée

    Et voilà la mienne: Il y a dedans des artefacts de déconvolution que je ne peux pas enlever vraiment, faute d'avoir la version non traitée. J'ai un peu bricolé pour les atténuer: Bonne journée.
  21. L'Iris et la sorcière

    Bonjour à tous ! Une tentative sur l'Iris (1h 20 de pose par 30s en deux fois). Je ne suis pas sûr que l'empilement aie très bien fonctionné (aigrettes zarbi sur l'étoile centrale). Le fond de ciel est un peu clair, mais c'est pour faire ressortir les nuages sombres qui entourent la nébuleuse et je n'ai pas pu faire mieux sans commencer à flinguer les extensions du nuage central. Et j'ai du bruit. Peut-être que je ne peux guère faire mieux sans allonger les temps de pose. Qu'en dites-vous ? Le cadeau bonus du jour, c'est la Sorcière (NGC 7380: je mets la référence car je ne suis pas sûr qu'elle soit reconnaissable au premier coup d'œil). Elle doit franchement manquer de signal, non ? TN 200/F5 sur EQ5 motorisée sans guidage. Nikon D5300 non défiltré. Pas de DOF. Traitement Siril et Gimp. Bonne chasse à tous !
  22. mon Haltère est avancée

    +1 avec Alain et Franck
  23. L'Iris et la sorcière

    Merci de vos réponses ! Oui, je soigne autant que je peux la MES, la MAP et la collimation, et je crois que ça paye au vu de l'amélioration progressive de mes images (Je compare seulement avec ce que j'ai fait en débutant, pas avec les images qu'on voit ici). Je pense que ce n'est pas la peine. En fait, la moitié des brutes proviennent de cette image que j'ai déjà publié : Donc, il n'y a pas tant de différence entre le le fond de ciel et les nuages de poussière dans les brutes. C'est seulement à l'empilement que la différence ressort un peu plus. D'autre part, pour répondre à @mariobross, le centre de l'image a été traité séparément de l'entourage (superposition de deux calques dont l'un comporte le centre de l'image, y compris les nuages de poussière sombres, et l'autre le fond de ciel). Alors oui, je peux reprendre le traitement pour en faire quelque chose de moins choquant, ou même le reprendre globalement comme ci-dessus, mais la différence entre le fond de ciel et la nébulosité noire devient moins apparente. C'est ce qui me chagrine. Comme le dit la sagesse orientale, une bonne forteresse comporte toujours un point faible. Comme ça, on sait où l'ennemi va attaquer Je n'ai effectivement pas bien recadré l'image suite à l'empilement, mais l'image n'est pas fameuse de toutes façons. Merci de vos réponses;
  24. L'Iris et la sorcière

    Je suis assez d'accord, mais du coup, tu ferais quoi ? Assombrir encore le fond de ciel ?
  25. Reprise avec M31

    C'est une image vraiment très belle, mais sa perfection même fait regretter l'absence d'un correcteur de coma.