Michel Deconinck

Member
  • Content count

    48
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

86 Neutral

About Michel Deconinck

  • Rank
    Inactive member
  1. Communiqué - Alerte Astro - Aquarellia n°3

    Bonjour Elle est bien présente près du centre du champ, sous la magnitude +14. Bravo! Voici sa position Michel
  2. Une nouvelle zone active - 7 avril

    Très belle photo Paul, ta météo t'aurait fait un cadeau ? Cette tache est un cas d'école combien vois t'on de taches ? Sur ta photo j'en devine 5. Sur mon croquis hier je plafonnais à 4. Aujourd'hui le 10 à 7h40 TU au SIDC ils en ont dénombrées 6. Le dessin vu du coté professionnel : Cliquez ici - Dessin SILSO / ORB Michel
  3. Une nouvelle zone active - 7 avril

    Merci Paul Elle est toujours aussi contrastée cette tache! (Elle a reçu son numéro: 2738). Une fois n'est pas coutume mais elle me semble bien plus belle en lumière blanche qu'en H alpha. Hier matin le 9 il y a eu une petite explosion de classe B, enfin quand j'écris "petite" tout est relatif, ça fait quand même 100 millions de fois la bombe d'Hiroshima. Fin du croquis du 9 à 12h42 TU. Les facules à la traîne derrière la tache, sont encore bien visibles. Pour info, pour respecter les positions et tailles relatives, tache-limbe, j'utilise la méthode des deux yeux ouverts, un œil sur la feuille et l'autre à travers l'oculaire. Il suffit de positionner la courbe préalablement dessinée sur le papier avec le Soleil. Michel
  4. Une nouvelle zone active - 7 avril

    Elle n'a pas encore reçu son petit numéro mais cette zone promet de belles observations. Je pense qu'elle appartient encore au cycle 24, le cycle précédent. En Provence le ciel est so-so, j'ai caché le soleil derrière un colombier pour vous montrer un joli cirrostratus. Un colombier couronné... Le contraste de ce nouveau groupe de tache est très important, sur les images de SDO on devine son épaisseur de profil (en Ha). Le croquis en lumière blanche (Bresser 102/1000 EP Zoom 21-7) De belles images en H alpha devraient être possible, non ? En H alpha et à cause de la couche atmosphérique je n'ai pas vraiment vu la protubérance. Habituellement les zones actives se confondent dans l'assombrissement du limbe solaire, ici ce n'est pas du tout le cas, on ne peut pas la rater!. J'espère que votre ciel vous permettra une belle vision déjà du profil de ce groupe de tache, et ensuite ... Michel
  5. Un défi pour le 10 avril 2019

    Bonjour les astrophotographes ! Cet hiver une comète périodique s’est rapprochée alors que rien n’était prévu. L’estimation de sa période orbitale est de 1468 ans, elle nous vient de loin. Le passage précédent de cette comète date de l’an 550, c’est alors le début de l’empire byzantin, mais nous n’en avons aucune trace, le passage suivant, lui est prévu pour l’année 3486... A ce moment pour la retrouver nous serons soit bien équipés, soit… ? Cette comète appelée 2018 Y1 (Iwamoto) est passée à proximité de notre planète (0,3 UA) en février. Début avril sa magnitude aura diminué mais pas autant que prévu, le 31 mars elle était encore deux fois plus brillante (magnitude +10 à +11), que la théorie le prédisait : magnitude +12 à +13. Etant donné les mouvements relatifs de la Terre et d’Iwamoto, le 10 avril elle accomplira un virage en épingle à cheveux, les marins diraient qu'elle va virer de bord, en ralentissant fortement son mouvement propre, à ce point qu’entre le 30 mars et le 28 avril elle demeurera dans la constellation de Persée, au sein d’une zone plus petite que celle occupée par la Lune. C'est un défi spécialement pour les photographes, il devrait être relativement facile de tenter de l’imager, grâce à 1/ sa position favorable dans l’hémisphère nord, 2/ l’absence de la Lune et surtout 3/ du faible mouvement propre d’Iwamoto par rapport aux étoiles. Mon dernier croquis qui date du 31 avril: Chemin apparent et changement de direction : Image créée avec SkySafari 5 pour Mac OS X, © 2010-2016 Simulation Curriculum Corp., skysafariastronomy.com. Bon vent à vous tous Michel
  6. Nouveau groupe de taches - nouveau cycle.

    Simon ? mais alors on se connait... Ne soyez pas tristes, je n'ai plus rien pu voir sur le disque solaire aujourd'hui, le groupe de taches semble s'être complètement évaporé! Nombre de Wolf = 0 ! Merci pour votre intérêt. Michel
  7. Une bien belle présentation, bravo à tous! Ca donne envie, même pour un dessinateur. Michel
  8. Animation de la granuation solaire au C14 le 24 août, St Véran

    Quel piqué! Un grand coup de chapeau! Michel
  9. Nouveau groupe de taches - nouveau cycle.

    Bravo Patrick et Alain(?) de belles photos. Le 31 mars je n'avais pas découvert la toute petite tache. Voici l'image du 2 avril, le groupe se complexifie. Pour ce 3 avril les nuages risquent de me boucher la vue de notre étoile et je ne pourrai effectuer mon comptage journalier Michel
  10. Bonjour à tous Un nouveau groupe de taches solaire est apparu ce matin premier avril. Hier le 31 mars, au niveau de cette même zone en visuel je n'avais vu aucun signe avant-coureur d'une quelconque activité. D'après moi et sa position, ce groupe appartient clairement au nouveau cycle solaire, ce sera donc le cycle solaire numéro 25! Le groupe ayant reçu le numéro de séquence 2737. Voici mon croquis réalisé à travers de fines bandes nuageuses, j'ai retourné l'image afin de correspondre à son orientation réelle. Je vous souhaite un beau ciel à tous Michel
  11. Bételgeuse faiblit

    C'est très intéressant cette manip Christophe. Merci de la partager ici! Sympa la vidéo! A propos des dernières valeurs de la DB de l'AAVSO. Voici la dernière courbe, j'ai demandé deux fonctions de régression linéaire sur 10 jours, une pour les estimations visuelles (en rouge) et l'autre (bleue) pour les mesures photométriques. On voit clairement apparaître le minimum de magnitude fin 2018. Par contre il est étonnant de voir que ces deux fonctions se combinent de la mi-janvier à la mi-février et ensuite se croisent franchement. Ce croisement est visible quelle que soit la constante de temps, j'ai fait le test entre 5j et 50j. Si quelqu'un à une idée, je suis preneur ... NB J'ai du adapter l'abscisse pour passer des Jours Juliens en date d'usage: MMDDYY. Bon ciel à vous tous Michel
  12. Communiqué - Alerte Astro - Aquarellia n°3

    Bonjour à tous, merci c'est avec plaisir! Voici des nouvelles de notre trou noir complexe la magnitude visuelle estimée reste proche de +14 (+14,3 ce matin) Beau ciel à vous tous! Michel
  13. Joli défi. Michel
  14. L'Art Du Dessin Lunaire....post à phase variable

    Bravo Severin pour ces belles images. La Lune est un sujet toujours admirable mais trop peu admiré par les amateurs. Merci car tu corriges bien le tir par ce joli post. Michel
  15. Bonjour à tous Il y a tout juste un an, le 11 mars 2018, le système ASASSN (All-Sky Automated Survey for SuperNovae) avait détecté un double trou noir en interaction, et surtout, le phénomène était visible depuis nos petits télescopes. Bien sur vous ne verrez qu’un petit point sur la voûte céleste, mais quand on sait ce que ce point est, on se met facilement à rêver. La magnitude maximale a été de +11,5 ! J’ai pu suivre l’évolution de cet objet, appelé ASASSN-18ey, depuis sa découverte jusqu’en septembre 2018 à sa magnitude inférieure à +13. Après cette chute de lumière et la stabilisation à la magnitude +17,5, ça semblait bien être la fin du feu d’artifice. Et pourtant une nouvelle éruption vient d’apparaître. Sa magnitude est remontée à +14 +/- 0,2 d’après mon observation ce matin à 3h50 TU le 17 mars. La découverte de ce regain de magnitude a déclenché les observations par satellite Neil-Gehrels-SWIFT. Ce type d’observation est un exemple sympathique et scientifiquement utile d’une coopération « pro-am ». Petite explication du phénomène : les trous noirs binaires émettent des rayons X, lors d’une explosion une grande partie du disque d’accrétion du système tombe sous l’horizon des trous noirs. On pense que la contrepartie visuelle provient d’un jet relativiste, des impulsions de rayons X sont transformées dans l’espace interstellaire en longueurs d’onde visuelles. De tels systèmes montrant des éclats de magnitude de +11 dans le visible sont très rares. La première estimation de la distance de la source ne serait que seulement de 3000 années-lumière. Plus d’informations en anglais ici : AAVSO asassn-18ey - black hole binary bright outburst Le champ au croquis La carte de repérage et les étoiles de référence en dixième de magnitude et les coordonées Bon ciel à vous tous Michel