Michel Deconinck

Member
  • Content count

    65
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

126 Good

About Michel Deconinck

  • Rank
    Member
  1. Une probable nova dans UMa

    Mon estimation de cette nuit donnait +13.3. Voici la courbe de l'AAVSO reçue ce matin. La magnitude de cette étoile décroit bien calmement. Beau ciel à vous tous Michel
  2. Une probable nova dans UMa

    J'ai reçu la même réponse de mon contact: Si on a une source d'énergie dans ou derrière l'hydrogène, mais avec trop trop d'hydrogène (à la fois absorbant et émetteur), on ne pourra pas observer l'hydrogène, mais seulement un continuum lisse. Le disque d'accrétion d'une nova naine lors de son explosion est optiquement épais et crée ce type de continuum. J'espère que ça t'aide en tout cas ça m'a aidé à comprendre le zéro du continuum soit ici H : +1 & -1 C'était donc une bonne question et comme le dit Olivier en haute résolution on pourrait peut-être voir la différence. Michel PS : voici la réponse complète (désolé c'est en Anglais): If you have some hydrogen but no energy source behind it or within it, you will not detect the hydrogen. If you have an energy source within the hydrogen or behind it, but you have too much hydrogen (what the astronomers call optically thick, which is both absorbing and emitting) you will not observe the hydrogen, but only a smooth continuum. The accretion disk of a dwarf nova in outburst is optically thick and produces a continuum. Layers of a star BELOW the photosphere produce a black-body like continuum. If you have an energy source within the hydrogen and the hydrogen is not optically thick (clever astronomers call this optically thin) then you can observe emission of the hydrogen lines. If you have an energy source behind the hydrogen and the hydrogen is optically thin then you can observe absorption of the hydrogen lines. We can observe both emission and absorption of hydrogen lines (which may or may not cancel each other) because the geometrical arrangement of the above scenarios are all combined into one composite spectrum. For example, an inclined Be star could emit UV radiation (continuum) that could ionize hydrogen in an optically thin disk that would cause hydrogen emission, but to get to the observer, the light (both from the continuum and the emission region close to the star) has to travel through more optically thin hydrogen to get to the observer, this would result in hydrogen absorption. The resulting spectrum would have continuum, emission and absorption. Because objects are so far away, just the proximity of unrelated absorption and emission could produce both in the spectrum.
  3. Ma meilleure Jupiter au balcon

    A oui c'est superbe comme résolution. Je retrouve en général tes images sur Alpo Japon mais je ne peux pas t'y congratuler! Bravo. Je pensais que tu avais le MEWLON 210..., ok c'est la version CRS du 250 que tu as? En fait tes images me donnent presque envie de me re-lancer dans la photo, j'ai dit presque hein ! Michel
  4. Une probable nova dans UMa

    Ca c'est une bonne question Lionel! N'ayant pas trouvé non plus la réponse, je fais appel à l'équipe ! Michel
  5. Une probable nova dans UMa

    Voici un premier spectre, réalisé dans des conditions difficiles (une seule prise de 600 secondes) de cette étoile. Ce spectre réalisé par Olivier Garde, Pascal Le Dû et Bertrand Guégan utilisant un spectroscope LISA derrière un télescope de un mètre depuis Calerne. En première analyse on peut dire que le spectre ressemble à une naine banche. On retrouve peut-être une émission (Halpha), avec très peu d'extinction d'où un système très chaud. Les raies "I" de l'Hélium sont faibles comme 4471 et 5876, il faut de l'imagination pour voir la 6678, pas de raies "He II" ni 4686 ni 5411 visibles. Sinon rien ne semble inhabituel pour une étoile avec un cataclysmique faible. Avec une émission plus forte il pourrait s'agir d'une AM Her, mais ça ne semble pas être une nova. On détecte une certaine asymétrie des profils de Balmer ce qui pourrait être réel sans être particulier. S'agissant d'un système actif, on devrait pouvoir détecter une perte de masse, mais nous ne voyons rien de particulier sur ce premier spectre. (Commentaire d'un spécialiste des spectres de Novæ) Tout ceci me semble encore plus passionnant ! Michel
  6. Une probable nova dans UMa

    Ah oui elle est bien jolie la petite galaxie, bravo pour la photo Jean-Philippe ! Voici les données associées à la carte inversée ci dessus pour la photométrie : Field photometry for TCP J10240289+4808512 from the AAVSO Variable Star Database Data includes all comparison stars within 0.5° of RA: 10:24:02.70 [156.01125°] & Dec: 48:08:51.1 [48.14752778°] Report this sequence as X24440RH in the chart field of your observation report. AUID RA Dec Label V B-V 000-BNC-657 10:24:10.82 [156.04508972°] 48:03:07.7 [48.05213928°] 103 10.262 (0.058) 290.929 (0.134) 000-BNC-658 10:24:44.78 [156.18658447°] 48:06:23.6 [48.10655594°] 112 11.234 (0.062) 290.643 (0.139) 000-BNC-659 10:23:21.68 [155.84033203°] 48:13:27.0 [48.22416687°] 114 11.429 (0.060) 290.734 (0.131) 000-BNC-660 10:24:33.94 [156.14141846°] 48:19:07.2 [48.31866837°] 116 11.551 (0.057) 290.549 (0.129) 000-BNC-661 10:22:56.53 [155.73553467°] 47:58:33.6 [47.97600174°] 123 12.265 (0.062) 291.021 (0.132) 000-BNC-662 10:23:15.95 [155.81645203°] 48:11:27.8 [48.1910553°] 127 12.696 (0.060) 290.808 (0.131) 000-BNC-663 10:23:10.86 [155.79525757°] 48:10:08.9 [48.16913986°] 133 13.306 (0.065) 291.059 (0.139) 000-BLQ-325 10:26:20.52 [156.585495°] 47:48:50.5 [47.81402588°] 139 13.878 (0.059) 290.934 (0.127) 000-BLQ-326 10:26:58.70 [156.74458313°] 48:00:11.8 [48.00327682°] 140 14.030 (0.029) 290.799 (0.095) 000-BNC-664 10:23:26.20 [155.85916138°] 48:01:31.8 [48.02550125°] 141 14.104 (0.057) 290.864 (0.131) 000-BLQ-328 10:26:53.47 [156.72279358°] 48:00:40.6 [48.01127625°] 144 14.390 (0.028) 290.877 (0.135) AUID is the AAVSO Unique Identifier for the star. When reporting a problem, please include this AUID. Coordinates are in J2000 sexagesimal format, followed by decimal degrees Label is that star's label when plotted on an AAVSO chart, usually (but not always) its V magnitude rounded to the nearest tenth. Bons calculs ! Michel
  7. Une probable nova dans UMa

    Voici la séquence , vue inversée. Bonnes observations Michel
  8. Supernova dans NGC 5353

    Joli croquis Guillaume, Bravo! Michel
  9. Une probable nova dans UMa

    Les alertes se suivent mais ne se ressemblent pas … Comme dans la Licorne en février dernier, une probable "nova naine" est apparue hier entre les pattes de la Grande Ourse. Celle-ci a été découverte par T. Kojima, Gunma-ken depuis le Japon, le 25,497 en TU. Un progéniteur ( USNO-A2.0 1350-07764996 de magnitude +19) semble correspondre, cependant nous attendons les premiers spectres pour confirmation de son état de "nova naine". La carte quasi muette est donnée ci-après, en attendant de recevoir la "séquence", vous pouvez utiliser les libellés exprimés en dixièmes de magnitudes indiquées sur mon croquis souvenir. Dès que la séquence est prête je la posterai ici. Pour information, un article au sujet de ce type d'étoile est paru dans le dernier AstroSurf Magazine, le N°98 de mai/juin 2019. Plus d'infos en anglais : Likely dwarf nova outburst in UMa Je vous souhaite un beau ciel !
  10. Jupiter qu'arrive t'il à la Grande Tache Rouge ?

    M'étant concentré sur la nouvelle étoile de la Grand'Ourse ainsi que la SN dans NGC 5353 je n'ai plus eu beaucoup de temps pour dessiner la GTR de Jupiter avant la couverture nuageuse annoncée vers 2h TL. Après avoir observé le changement évident de la forme du tourbillon, j'ai vissé un premier filtre coloré à mon oculaire mais trop tard, les nuages étaient bien là. Michel
  11. Supernova dans NGC 5353

    Je l'ai effectivement bien vue cette nuit déjà à 200x avec mon DK 250 à f10 et un Ethos 13. Le petit croquis souvenir : Mon estimation visuelle un peu plus brillante que ci-dessus, peut-être +14.2 ? mais +/- 0.3. Michel
  12. animation sur notre étoile le 14 mai

    Vraiment superbe Paul! Michel
  13. Jupiter qu'arrive t'il à la Grande Tache Rouge ?

    Oui Bernard, c'est ce panache qui a la même couleur que la tache rouge et qui semble y être connecté, c'est particulièrement visible en IR-G-B sur les clichés de l'Alpo du 19. Michel
  14. Jupiter qu'arrive t'il à la Grande Tache Rouge ?

    Bonsoir Bernard Ce qui semble nouveau est que le panache semble bien provenir de la tache elle-même, ce n'est plus une bande nuageuse l'entourant. plus d'images ici: Images du 19 mai
  15. Jupiter qu'arrive t'il à la Grande Tache Rouge ?

    Mais c'est avec plaisir. Si Jupiter est visible dans votre ciel, voici la table du passage de la GTR au méridien dit "central", soit face à nous : GTR visibilité 2019 Michel