FiatLux

Carnet d'observations

Recommended Posts

Ah dommage (et un peu aussi tant mieux très égoïstement ;) )!
Hâte de coller mon œil au gros Ethos qu'on voit sur les photos de la bête ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Skywatcher Heritage 130 reçu aujourd'hui!

Finalement j'ai laissé tombé le zoom (merci "Astroshoupe" pour la reprise :) ) - car trop lourd.

J'ai en revanche commandé un oculaire Televue Plossl 15mm en complément des plossl 10mm et 25mm livrés avec. Je vais peut-être aussi craquer pour le TV 8mm car après avoir "tripoté" les plossl d'origine, ça m'a quand même l'air d'être de belles m####....

 

En attendant quelques réflexions préliminaires sur l'engin:

- Bluffé par la qualité/rigidité de l'ensemble, je m'attendais à un feeling "toc" au vu du prix, et bien pas du tout. Les vis de collimation du primaire sont même plus "qualitatives" que sur mon GSO 300 Deluxe. 

- Encombrement/transportabilité extraordinaires... Et quand on pense qu'il y a 20 ans 130mm était déjà considéré comme un bon diamètre pour l'astronomie amateur!

- Uniquement testé sur du terrestre (vu le ciel bouché c'est pas ce soir que ça va changer): l'image semble bonne même avec les oculaires livrés avec (no comment...)

- La mise au point étrange par "vissage" se révèle tout à fait efficace, en revanche pas de certitude sur la rigidité du porte oculaire (c'est pourquoi j'ai écarté le zoom 9-27)

 

Pour l'instant tous les signaux sont donc au vert.

Plus de feedback après les premières vues à l'oculaire.
Amaury

 

 

Edited by FiatLux
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plusieurs heures de fun ce weekend avec le SW Heritage: ce petit telescope est génial!!

 

Pas le temps de rentrer dans tous les détails mais quelques conclusions déjà.

 

Sur le matériel:

- Le piqué des images est splendide et n'a rien à envier à mon T300, à 26x les balades en "grand champ" sont un régal

- La collimation est un jeu d'enfant (effectuée en 2mn) et est très stable: je n'ai pas eu besoin de la corriger le lendemain même après repliage et redéploiement des tubes.

- La stabilité est bonne et les vues de la lune à 130x me laissent penser qu'il doit être possible de monter à 200x sans souci de "tremblement" à condition qu'il n'y ait pas trop de vent (il y est sans surprise beaucoup plus sensible que mon T300).

- Je me suis parfaitement habitué à la MAP par vissage: le feeling est beaucoup moins qualitatif que sur mon crayford à double vitesse mais le résultat est là: c'est stable et efficace.

- Dans le chercheur je n'ai pas réussi à aligner le point rouge comme je le souhaitais, il faudra que je me penche sur la question (je ne l'ai peut-être pas monté correctement). Ça ne m'a pas empêcher de m'en servir "à l'estime" mais c'est jusqu'à présent le seul "défaut" que j'ai pu relever.

 

Je me suis fait entre autres une orgie de Messiers et de longues parties de "star-hopping".

 

Synthèse rapide des performances sous Bortle 6 (ciel de banlieue éclairée):

- Amas globulaires: ici il ne faut pas s'attendre à des miracles, la nature stellaire (et non "étendue") de ces objets fait que leur luminosité est directement corrélée au diamètre. Les vues sont ainsi très peu spectaculaires comparativement à mon T300. Le plaisir réside donc dans la chasse. Si les gros globulaires comme M13 (bas sur l'horizon) révèlent leur structure, les plus faibles comme M71 ne se présentent que comme une tâche (très) fantomatique...

- Galaxies: là le problème de la PL devient essentiel, et la taille de l'instrument joue beaucoup moins (à l'inverse des globulaires). M32 est clairement visible mais M110 reste caché... En revanche M81 et M82 étaient bien contrastées. A 26x c'est la galaxie de Bode la plus intéressante (à la Sinne et à plus fort grossissement c'était l'inverse, M82 étant nettement plus belle et détaillée).

- Nébuleuses: M42 belle et lumineuse mais nettement moins détaillée à 26x que dans mon T300 à 62x (même pupille de sortie dans les deux cas...) ce qui est parfaitement normal :D

- Nébuleuses planétaires: La forme en trognon de M27 est parfaitement discernable à l'oculaire (dès 26x d'ailleurs), idem pour l'anneau de M57 mais là il faut pousser à 72x. A 130x l'anneau est encore plus "net" mais il devient très très fantomatique. M1 se présente comme une tâche étendue, parfaitement discernable mais sans le moindre détail.

- Amas ouverts: j'en ai fait tellement ce weekend que je n'ai pas le courage de rentrer dans les détails. Disons que c'est clairement le domaine de prédilection du SW130. Les grands champs que permettent la courte focale et l'excellent piqué de l'optique font merveille sur la plupart des objets :) Les plus beaux résultats sont obtenus sur les amas présentant un grand nombre d'étoiles de magnitudes 9 ou moins (même si j'ai pu discerner des étoiles de magnitude ~11 en vision décalée).

 

En conclusion: le rapport prix/performance/plaisir/encombrement me paraît imbattable!

J'ai très hâte de l'emmener sous les beaux ciels des Alpes de Haute Provence et aussi de lui offrir quelques plossl Televue :x

A+

Amaury

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

C'est très bien ! Si tu vois des détails sur M13 alors qu'il est bas sur l'horizon avec de la PL, c'est déjà un bon signe.

 

Maintenant reste à voir ce que deviendra le piqué autour de 1,5D de grossissement, voire plus (si les conditions le permettent), c'est là qu'on voit vraiment la qualité ultime de l'optique ;)

 

Apporte-le à la Sinne la prochaine fois ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je l'amènerai! ;)

Le max que j'ai pu tester pour le moment c'est à 130x (Cronus 5mm): sur la lune l'image semblait très propre.

Edited by FiatLux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour tenir mes nombreux lecteurs au courant ( :D ) : je ne posterai probablement pas de CROA avant fin de l'année "cause boulot" (l'ensemble de mes weekends risque fort d'y passer également...).

Malheureusement dans mon activité, il est rare de pouvoir lisser la charge de travail.
Par ailleurs j'ai reçu mon TV 15mm Plossl (pas pu le tester) ainsi que mon SQM L. J'ai pu faire un essai avec ce dernier hier soir dans mon jardin: 20.19 avec la grosse lune encore bas sur l'horizon.

A re-tester sans lune mais clairement on est sur du Bortle 4.5 ou 5.

A+++

Amaury

Edited by FiatLux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques objets observés à la Sinne ce vendredi, sous un ciel moyen (fond de ciel trop lumineux à mon goût tirant sur l'orange, qualité beaucoup moins bonne que le lendemain samedi, sauf que l'observation avait eu lieu la veille et le monstre de 80 kg était alors démonté et sagement rangé :S samedi le ciel était parfait à l'oeil nu !) J'ai observé avec mon 355 qui reprend péniblement du service depuis bientôt un mois, plus Delos 10 ou XW 20 et aucun filtre. Contrairement aux semaines précédentes je m'en suis servi en manuel uniquement, ce fut donc l'occasion d'utiliser la lunette de visée, exercice déplaisant. Le Telrad la pulvérise sans le moindre doute à mon goût. D'ailleurs j'en ai fixé un depuis en remplacement de la lunette :)

 

Le classique trio M42/43 NGC 1977 : toujours impressionnant, vert et rose pastel. Le nuage obscur entre M42 et 43 se distingue parfaitement du fond de ciel, comme les semaines précédentes. J'ai fini par comprendre que c'est lui qui donne cette sensation de relief unique propre à M42. A 160G, malgré le ciel médiocre, 5 étoiles sont visibles dans le "trapèze" (qui n'en est donc plus un), A, B, C, D et la petite mais evidente E. Cette dernière se laissait à peine deviner à 80 fois. 

 

M78 que je n'avais plus observée depuis très longtemps (trouvée du premier coup avec la lunette :)) : à 80 fois, deux étoiles caractéristiques au milieu d'un nuage faiblement éclairé. Je note un très léger éclaircissement tout en haut de l'objet, tandis qu'à l'opposé, juste en dessous des deux étoiles, le bord est très net. A 160 fois, cette structure est confirmée et l'observation approfondie : la zone légèrement plus claire tout en haut dévoile désormais une étoile, en bas je distingue maintenant très bien un long bras obscur de poussières qui coupe la nébuleuse, celle-ci s'étendant encore en dessous mais avec une brillance atténuée. Cette vision est conforme avec les photos vues depuis.

 

NGC 2024 est bien contrastée, jolie en sortant Alnitak du champ. La luminosité de surface semble d'ailleurs augmenter en se rapprochant de cette étoile. A 160 fois, la flamme occupe presque tout le champ du Delos 10. On voit un canal central sombre qui se divise en ramifications perpendiculaires plus fines caractéristiques de cet objet.

 

M1 visée ensuite (un peu plus galère à trouver à la lunette...) présente un contraste de surface assez marqué à grande échelle et un contour évanescent. Malheureusement la mauvaise qualité du ciel ne permet pas de distinguer la structure filamenteuse aussi nettement que lors de ma dernière observation de cet objet au même endroit, il y a environ cinq ans (mais j'ai bonne mémoire, malgré le temps je me souviens qu'il y avait plus de détails la dernière fois ;))

 

Dans les Gémeaux, NGC 2392 (encore un truc pénible à dénicher avec la lunette !) semble elle aussi souffrir de la qualité du ciel. A 160 fois en vision décalée, on distingue ses deux strates de luminosité décroissante, mais les espaces sombres entre elles ne sont pas aussi flagrants qu'ils pourraient être dans un 350, là aussi je me souviens avoir vu mieux dans ce diamètre. En vision directe, il y a carrément un effet "blink" progressif, en 2 ou 3 secondes il ne reste plus que la centrale et toute la nébuleuse a disparu O.o

 

Autres objets dans les Gémeaux : Castor vue double dès 80G (en fait sextuple !), et au hasard de mes promenades, une galaxie flirtant avec l'invisibilité, noyée au milieu des étoiles (magnitude surfacique entre 13 et 14), puis un bel et inconnu amas ouvert, riche et dense.

 

Je pointe au hasard deux galaxies, une dans le Lion et l'autre dans la Grande Ourse "parce que je savais qu'elles étaient là", sans vraiment me souvenir de leur nom. En effet je les ai bien trouvées à l'endroit attendu mais c'est moyen car encore trop bas. A l'oeil nu, la Chevelure de Bérénice et surtout la jolie tache floue de M44 qui commencent un tout petit peu à monter sont agréables à regarder.

 

C'est tout pour vendredi. Le lendemain matin, j'ai monté le Telrad qui sera mon sauveur pour les soirées sans GoTo. Le soir, la Voie lactée d'hiver était magnifique. Le ciel était tellement pur qu'Alcor sautait aux yeux à quelques degrés à peine de l'horizon et les sept membres (comme "sept soeurs") des Pléiades étaient abordables au lieu des 6 habituels. Deux faits rares pour mes sites de campagne aixoise...

 

A bientôt, et joyeux Noël ;) 

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Fred, merci pour tes vœux et pour le CROA!

Content d'apprendre que le 350 reprend du service: tu t'es fait essentiellement une soirée autour d'Orion visiblement?

De mon côté je suis au Pyla-sur-mer chez mes beaux-parents, et bien il y a nettement moins de PL que dans mon jardin ! J'ai donc pu profiter quelques minutes hier soir de mes 20x80, c'était sympa.
Sinon boulot boulot, mais j'ai l'habitude de ce genre de situation avec mon métier...
Je te dis à bientôt en 2018 à la Sinne et d'ici là, joyeuses fêtes!

Amaury

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé oui, je suis resté dans la zone d'Orion, Taureau et Gémeaux car ça s'y prêtait, le reste était encore trop bas (ciel de printemps) ou au contraire déjà trop bas (ciel d'automne). J'aurais pu attendre un peu que le Lion, la Grande Ourse et leurs voisins soient un peu plus haut mais je ne me suis pas couché trop tard... Chaque objet sa saison aussi, sinon ça a moins de charme ;)

 

Un peu plus tôt dans le mois j'ai observé M37 au pied de Lure dans le 350 d'un ami... une merveille ! :) C'est un amas ouvert incontournable, dans le top parmi les Messier (il y a quelques temps je l'avais aussi observé dans un 500, au sommet de Lure cette fois !). Si tu as l'occasion et que tu ne le connais pas déjà, je te le recommande quel que soit le diamètre ;)

 

Maintenant que j'ai le Telrad, même sans le GoTo j'ai encore tout plein d'objets à pointer dès que la lunaison le permettra en janvier : NGC 40 avant qu'elle redescende, voire du moins classique : j'ai essayé de trouver la minuscule nébuleuse planétaire NGC 2371, mais avec la lunette je n'ai pas réussi, avec le Telrad bien réglé ça devrait mieux passer ;) J'espère que l'occasion se présentera vite que tu viennes nous revoir là-haut pour observer tout ça avec nous ! ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Telrad ça change la vie! :)

Oui M37 est superbe! Aux 20x80 impossible de le résoudre en étoiles mais il devient admirable dès 43x avec mon T130, et ne parlons pas du T300 !
Je n'ai pour le moment observé que 15 des 28 amas ouverts du catalogue de Messier mais c'est en effet mon préféré à ce stade, suivi de M35 et M46.

Hors Messier, il y a bien sûr la rose de Caroline :x

Très hâte également de partager la sérénité de la Sinne derrière l'oculaire avec vous! Ca devrait pouvoir largement se faire en janvier!!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, FiatLux a dit :

Je n'ai pour le moment observé que 15 des 28 amas ouverts du catalogue de Messier mais c'est en effet mon préféré à ce stade, suivi de M35 et M46

 

Tant qu'on est dans les amas ouverts, il y a aussi M11, le "canard sauvage" dans le ciel d'été, y a pas mieux ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais oui tu as raison! En plus je l'avais observé au T300 très peu de temps après son acquisition. Il n'est pas inscrit dans mon carnet d'observation sous Excel car je ne le tenais pas encore à ce moment.

Un vrai 'mini' amas globulaire!

J'en suis donc à finalement à 16 sur 28 pour les amas ouverts :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, histoire de finir l'année, ou commencer la suivante, un peu moins bête, connaîssez-vous une référence pour le nuage obscur de poussières coincé entre M42 et M43 ? Est-ce un objet de Barnard ? J'ai pas mal cherché mais je n'ai rien trouvé.

 

Le 25/12/2017 à 03:32, Cédric Perrouriefh a dit :

Le nuage obscur entre M42 et 43 se distingue parfaitement du fond de ciel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas trouvé de référence non plus! Et c'est vrai que que ce nuage ajoute vraiment beaucoup de relief à la nébuleuse!

Bonne année :)

Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/12/2017 à 14:23, Cédric Perrouriefh a dit :

Au fait, histoire de finir l'année, ou commencer la suivante, un peu moins bête, connaîssez-vous une référence pour le nuage obscur de poussières coincé entre M42 et M43 ? Est-ce un objet de Barnard ? J'ai pas mal cherché mais je n'ai rien trouvé.

 

Je n'ai pas trouvé de référence (ni chez Barnard ni chez Lynds) et Simbad n'indique rien d'obscur dans les environs. Le nuage est d'ailleurs plus marqué (plus contrasté en tout cas) sur la bordure Est de M43 qu'entre les deux nébuleuses. Dans la monographie d'Holden sur M42 (1882), on trouve dans les parages le "lac de Lassell" (mais c'est une zone assez restreinte située contre les parties centrales de M42. La prolongation des masses obscures vers le trapèze (la "bouche du poisson" pour les anglo-saxons) est par contre historiquement nommée Sinus Magnus (grand golfe) parmi la nomenclature employée.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 3/1/2018 à 10:36, Cédric Perrouriefh a dit :

Merci Yann, ta connaissance du ciel dans ses moindres détails m'épatera toujours ! :D

 

La connaissance est grandement aidée par l'accumulation de données depuis des années, et l'informatique permet de retrouver rapidement certaines choses que la mémoire n'enregistre pas toujours...;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

4 observations vendredi soir au T350/1650 avec Telrad pour seul allié (je poursuis mon laborieux sevrage du GoTo...). SQM mesuré par @FiatLux aux environs de 20,7, transparence médiocre à cause de l'humidité (on ne voyait que 6 étoiles des Pléiades, et Alcor n'était pas évidente, idem dans les Hyades, certains repères de magnitude 5,5 étaient absents ou presque même en vision décalée. Donc bon, ciel moyen comme assez souvent ;)

 

- NGC 40 :

 

Pentax XW 20 (G 80X) : nature de nébuleuse planétaire reconnaissable parmi les étoiles environnantes. La centrale est entourée d'une enveloppe.

 

Delos 10 (160X) : l'étoile centrale est séparée de la couche de gaz extérieure par un espace plus sombre, surtout marqué "en-dessous" de l'étoile (à 6h). L'enveloppe est plus lumineuse que cet espace entourant directement la centrale, mais elle est contrastée, de brillance inégale. Le maximum semble être à 12h et 6h.

 

Delos 4,5 (360 X) : une nouvelle zone plus dense est perçue dans la couche externe, à 3h. Bilan, un noeud pap bien contrasté et détaillé, observation beaucoup plus convaincante que la précédente, l'an dernier dans un C14 à Lure par temps très nuageux, aucun détail n'avait été vu.

 

- NGC 891

 

80X : déjà très allongée, quasiment à l'horizontale. Se détache peu du fond de ciel trop clair à ce grossissement faible (SQM 20,7 pour mémoire). La bande d'absorption qui traverse la galaxie sur toute sa longueur se devine.

 

360X : fond de ciel noir, la galaxie est forcément assombrie elle aussi, elle déborde largement du champ de l'oculaire qui fait quand même 72•. Zoom sur le bulbe vu de profil...

 

- NGC 1058 :

 

80 X : forme parfaitement sphérique, magnitude surfacique faible (13,5 d'après Stellarium), pas de détail particulier.

 

- NGC 1023 :

 

"Chef" du groupe qui porte son nom et qui comprend aussi les deux précédentes, à une vingtaine de millions d'années lumière.

 

80X : forme ovale, allongée verticalement, les extrémités sont resserrées, presque "pointues". Le centre est bien marqué, de la même longueur que chacune des parties extérieures.

 

160 et 360 fois : des zones de luminosité inégale apparaissent, en particulier dans la partie inférieure de l'image. Le noyau est entouré par une zone de moindre densité, puis la brillance réaugmente ponctuellement en se dirigeant vers le bord bas. Ces variations sont infimes, elles n'ont rien de flagrant.

 

Malheureusement, je n'ai pas porté attention à PGC 10139 qui forme avec NGC 1023 le couple en interaction Arp 135. Et pour tout dire, je ne sais pas si la qualité optique de mon télescope et le niveau de transparence auraient permis cette observation. A confirmer une prochaine fois...

 

Échecs ou sérieux doutes :

 

IC 2165, toute petite nébuleuse planétaire pas loin de Sirius. Impossible de la différencier d'une étoile avec l'oculaire de 20mm, et je ne suis pas encore assez aguerri à la méthode du "saut d'étoile". Il y a quelques semaines, le GoTo m'avait été du plus grand secours pour débusquer une autre minuscule (mais splendide) NP, IC 2149. Sans son aide c'est autre chose...

 

NGC 2371 dans les Gémeaux, idem, c'est simple à localiser mais pas très grand. Quand on ne l'a jamais observé avant, facile à confondre avec deux étoiles resserrées. Pas sûr de mon observation. Là encore le GoTo aurait aidé à lever les doutes ;)

 

IC 2177, nébuleuse de la mouette. J'ai bien vu un halo lumineux autour d'une étoile brillante dans le secteur, qui m'a rappelé l'observation d'IC 348 lors d'une précédente soirée. Mais dans quelle mesure était-ce la nébulosité et non un artefact dû à la buée, très présente à cette heure avancée ? Mystère, ça donne envie d'y retourner en début de soirée quand la saison sera plus avancée (ou l'air moins humide ;)).

 

L'observation de M42 pour clore la soirée avant de démonter le matériel a été très concluante, montrant qu'il n'y avait ni buée ni givre pour jouer les trouble-fête. Ainsi, je pense bien avoir observé un morceau d'IC 2177 éclairé par une étoile, même si ça n'enlève rien au verdict : il faudra s'y repencher un prochain soir.

 

En conclusion, le Telrad ça change la vie (je le savais déjà mais c'est une première sur mon tromblon, adieu la lunette de visée !) et le retour au GoTo, surtout pour les objets microscopiques, démange... Mais bon il faut souffrir pour être beau n'est-ce pas ? :D

 

Amaury postera s'il le souhaite ses découvertes de petites NGC dans le voisinage de M81/82... sympa tout ça... :) 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Fred,

 

Pas trop de temps pour les CROA en ce moment comme tu le sais, donc c'est cool que tu aies fait un CR de la soirée, et bien sympa de pouvoir profiter de ton expérience et enthousiasme sous le ciel de la Sainte Victoire! ;)

 

Il y a 1 heure, Cédric Perrouriefh a dit :

Amaury postera s'il le souhaite ses découvertes de petites NGC dans le voisinage de M81/82

 

Je confirme, deux petites galaxies tout à fait accessibles au T300 sous ciel moyen (SQM 20.76 au mieux soit Bortle 4.5, cf http://www.cleardarksky.com/lp/ChrSprPkPAlp.html ).

Il s'agit de NGC 3077 et NGC 2976, toutes les deux aperçues par hasard à l'oculaire en pointant M81 et M82 :)

 

Il y a 1 heure, Cédric Perrouriefh a dit :

En conclusion, le Telrad ça change la vie (je le savais déjà mais c'est une première sur mon tromblon, adieu la lunette de visée !) et le retour au GoTo, surtout pour les objets microscopiques, démange... Mais bon il faut souffrir pour être beau n'est-ce pas ? :D

 

:D

 

A+

Amaury

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, FiatLux a dit :

(SQM 20.76 au mieux soit Bortle 4.5, cf http://www.cleardarksky.com/lp/ChrSprPkPAlp.html )

 

Oui, il y a les fameuses cartes AVEX aussi qui montrent la qualité du ciel en terme de pollution lumineuse pour n'importe quel point de France. Je n'ai pas l'habitude de les consulter mais ce serait intéressant de le faire (et pourquoi pas acheter un SQM...).

 

Le principal reproche que je fais au ciel de la Sinne c'est son manque de transparence. Ne montant que le week-end, rares sont les soirées où le ciel est pur comme du cristal, et ce n'était clairement pas le cas vendredi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le ciel était pas top vendredi!
J'ai regardé l'Avex ainsi qu'astrometeo.ca et je pense que la Sinne reste un des coins les plus dénués de PL dans l'environnement immédiat d'Aix.
Pour la transparence c'est peut-être lié à l'humidité lorsque le vent vient du Sud (il remonte et se refroidit brutalement à l'aplomb de la Sainte-Victoire)?

Enfin je dis ça mais j'avoue que j'y connais pas encore grand chose en météorologie... L'astronomie amène à s'intéresser à beaucoup de sujets finalement (optique, météo...) :D
A+

Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ciel pas top ce vendredi non plus... noirceur convenable mais toujours pas de bonne transparence malgré le fort mistral (d'ailleurs j'en ai discuté avec des amis et ce manque de transparence est unanimement reconnu, je ne suis pas fada ! ;))

 

En début de soirée j'ai pu observer deux objets dans la toute nouvelle 185 apo d'un ami. M42/43, joli spectacle, vert, de beaux volutes et un trapèze très fin malgré la turbu.

 

Mais le clou du spectacle fut le double-amas de Persée. Rentré en entier dans le champ, une merveille, un piqué grandiose avec la belle étoile rouge en bas de l'amas du haut, souvenir marquant. Etant arrivé trop tard, j'ai loupé de peu la Lune avant son coucher, dommage car ça devait être sensass.

 

Ensuite, 8 objets au T355x80 :

 

- M76 : jolie, contrastée. Deux sphères jointes par un espace plus sombre, chacun des deux bulbes est légèrement plus lumineux à son extrémité extérieure. Je n'ai pas vu les extensions perpendiculaires plus faibles (mauvaise qualité du ciel, inaccessibles à ce diamètre ?...)

 

- M82 : contrastée, mais pas autant qu'au T300 et même 250 une rare nuit cristalline, il y a quelques semaines (tu y étais Amaury ;)). La hachure de poussières centrale est presque visible en vision directe, bien en vision décalée.

 

- M81: du contraste est perceptible dans son large halo, plus lumineux par endroits, trahissant une esquisse de structure en bras spiraux.

 

- M97 : sphère quasi-parfaite, déjà conséquente à 80x (ce grossissement était d'ailleurs suffisant pour tous les objets de la soirée), les deux lobes sombres se laissent deviner en vision décalée, par intermittence (comme d'hab, pas de filtre utilisé !).

 

- M67 : très bel amas ouvert, qui vient donc s'ajouter à la longue liste de jolis Messier finissant par 7 : 17, 27, 37, 57, 97 ;)

 

- M35 : beau, dense comme le précédent,

 

- NGC 2159 : tout petit amas ouvert collé à M35, très fin poudroiement d'étoiles, particulièrement esthétique :)

 

- NGC 2903, superbe spirale barrée du Lion. Elle m'a tenu longuement, toute la fin de soirée malgré le mistral glacial qui faisait méchamment bouger l'image. Je perçois (une petite partie du temps) une longue et très fine barre, contrastée. Les zones plus lumineuses de cette barre (bulbe galactique et une nodosité supplémentaire à mi-distance entre le centre et l'extrémité gauche de la barre) sont quant à elles visibles de façon permanente. L'extrémité droite montre une troisième zone plus dense, en forme de crochet, il s'agit du départ d'un bras spiral. Le tout est enrobé d'un halo, ovale, qui s'étend de part et d'autre de la barre sur la moitié de sa longueur. Houaou, à grossir plus un soir où les conditions le permettent. Je remercie l'observatrice présente ce soir-là qui m'a recommandé cette belle galaxie :)

 

Fin des observations et "repliage" du matos vers 0 heure ou 0h30...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, et beaucoup de Messier cette fois! ;)

 

J'ai justement observé M67 avec mon T130 il y a pas longtemps et c'est vrai que c'est un très bel amas! Il ne présente d'intérêt qu'à un certain niveau de grossissement, c'est donc une cible pour télescope et non pour jumelles (à la différence de M44 pas loin).  J'imagine qu'à la Sinne c'était nettement mieux mais chez moi il n'est pas du tout facile à trouver dans la PL à cause de la faiblesse des étoiles environnantes! Et je me rappelle parfaitement bien de la très belle nuit à la Sinne dont tu parles, M82 (et Orion aussi) étaient vraiment WAOUH!!! ce soir là.

 

Bon et j'ajoute NGC 2903 à ma todo list (M76 et M76 en font déjà partie)!

J'aurai bien aimé coller l'oeil à l'oculaire de l'APO 185! Sacré tromblon  (ça doit coûter le prix d'une voiture!?)

 

Tiens sinon j'ai vu la nébuleuse de la chouette lors d'une mini observation au T130! Très très faible de chez moi, juste une boule fantomatique... La galaxie du sculpteur est juste à côté mais là rien de rien: complètement invisible :S Hâte de retourner sous un bon ciel...!

 

Merci pour ce CROA!

A+

Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, FiatLux a dit :

Tiens sinon j'ai vu la nébuleuse de la chouette lors d'une mini observation au T130!

 

O.o C'est quoi ça ? :D Quelle est sa référence ? Je connais la nébuleuse du Hibou, M97 justement, mais c'est très très loin de la galaxie du Sculpteur. La chouette jamais entendu parler...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahaha tu as raison c'est la nébuleuse du hibou, j'ai "owl nebula" dans Sky Safari et ma traduction a été un peu approximative :$
Et c'est aussi M97 donc en fait on a observé la même chose! Sauf que toi ça devait rendre "un petit peu" mieux ;)


EDIT: bon et histoire de bien tout mélanger c'est pas le sculpteur mais la planche de surf que j'ai pas réussi à voir (M108).
Bref c'est n'importe quoi mais à ma décharge j'ai 2h de sommeil  :P


 

Edited by FiatLux
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now