FiatLux

Carnet d'observations

Recommended Posts

Ha d'accord, M97 à côté de M108 donc ! ;) Je ne savais pas que M108 s'appelait "planche de surf". Ils trouvent des noms à tous les objets ;) J'ai vu une photo de M108 récemment, très bel objet en effet. Je ne me souviens pas si je l'ai ou non observée il y a cinq ou six ans lors de ma dernière vague d'observations... en tout cas, pas récemment, ça me donne envie d'essayer à une prochaine soirée ;) On a un beau programme pour ton prochain passage :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Oui les noms sont parfois assez drôles :D

 

Sinon après moult cogitations j'ai trouvé exactement la ligne d'oculaires qu'il me faut pour le T300:
- Explore Scientific 14mm 100°

- Explore Scientific 9mm 100°

- Explore Scientfic 5.5mm 100°

- Zoom Nagler Televue 3-6mm pour le planétaire

 

Les Explore Scientific ont régulièrement bonnes presse et sont "donnés" à côté des TV (~300€ pièce).

 

Evidemment je vais pas tout acheter d'un coup car malgré tout ça douille - > $$$$$$$$$  mais j'envisage de prendre le ES14 ou le ES9 prochainement  (j'hésite entre les deux focales).

J’enchaînerai plus tard avec le 5.5mm et je terminerai par le Televue (je suis moins intéressé par les planètes que le CP comme tu le sais).

 

A+ 

Amaury

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très courtes observations de la lune samedi et dimanche soir, avec focus essentiellement sur Clavius (3ème plus gros cratère de la face visible avec ses ~230km de D):

- A 72x au T130 (samedi) : en plissant les yeux et dans les trous de turbu j'arrive à distinguer Clavius N et J, environ 12km chacun.

- A 300x au T300 (dimanche): la vue n'a rien à voir à ce grossissement (évidemment) et je distingue Clavius O (4km) lorsque le seeing est bon.
 

J'ai aussi profité du T300 pour observer un peu la magnifique vallée de Schröter.

Je sens que je deviens petit à petit sélénophile :D

Edited by FiatLux
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Samedi soir, beau temps et super séance d'observations chez les zigomars jusqu'aux environs des deux heures du mat ;)

 

Arrivée vers 18h ou 18h30, avec juste ce qu'il faut de jour pour bricoler tranquillement le bestiau. Une bonne heure de mise en température et une collimation après, on entame les hostilités avec quelques classiques qu'on ne présente plus : les multiples nébuleuses d'Orion, M42, 78, NGC 2024... Mais au bout d'un moment ça perd de son charme, toujours les mêmes objets...

 

Après un petit temps mort, je cède à la tentation de lancer les moteurs et le GoTo...

 

M1, grossi 80 fois, c'est juste pour vérifier que  le GoTo n'est pas dans les alléluias... Puis NGC 2371, nébuleuse planétaire dans les Gémeaux qui me narguait depuis un bon moment. Cette fois elle n'a plus fait sa maline. Il faut dire qu'elle est plutôt discrète, au milieu d'un champ stellaire peuplé, grossie 80 fois seulement on peut la prendre pour un petit groupe de deux ou trois étoiles très serrées. A 360 fois par contre, elle dévoile une structure évidente, très particulière. L'étoile centrale est prise en sandwich entre deux parois symétriques en forme de haricot. Le contour de chacun de ces deux arcs qui se font face est net vers l'extérieur et plus évanescent à l'intérieur, ainsi l'étoile donne l'impression de baigner dans un gaz ténu. Par endroits, surtout vers leurs extrémités, la courbure des lobes s'accentue, ce qui donne une impression de torsion. C'est vraiment un très bel objet ! :)

 

Puisqu'on est dans le secteur, je pointe ensuite l'Esquimau qui présente un niveau de contraste rarement atteint dans mon 350. L'étoile centrale est nettement séparée de la première couche de gaz par un anneau sombre. L'éclat de la première couche, l'intérieure, est irrégulier, avec des "pics" sur la moitié inférieure, autour de 6 heures. La couche externe, moins brillante, est séparée de la précédente par un nouvel espace sombre comparable à celui qui encercle la centrale, mais qui grignote cette enveloppe par endroits. Je n'espérais pas avoir une si belle vue de l'Esquimau avec mon matériel sur ce cite. Bonne surprise :) (grossissement unique de 360 fois, sans filtre).

 

Pour rester dans les nébuleuses planétaires, je rends ensuite visite à une autre récalcitrante, IC 2165 dans le Grand chien. J'ai bien fait de garder le Delos 4,5 même pour le pointage car sinon elle serait passée inaperçue encore une fois ! >:( Objet sphérique, tout petit, sans détail. Je retiens surtout sa jolie couleur bleu-vert.

 

Allez, une petite dernière avant de partir à la chasse à la mouette, NGC 2022 dans Orion que j'avais déjà observée avec ce télescope il y a cinq ans. Grossièrement sphérique, on "ressent" sa structure annulaire plus qu'on ne la voit. L'anneau dense marque quasiment le contour de la nébuleuse, mais pas tout à fait, il y a encore autour de lui une très fine pellicule de gaz plus ténu. L'étoile centrale ne saute pas vraiment aux yeux.

 

IC 2177, dernier essai sur cette nébuleuse, qui a confirmé mes observations précédentes et m'a conforté dans la conclusion que cet objet n'est vraiment pas exploitable depuis ce cite avec sa pollution lumineuse sur l'horizon sud. On ne distingue rien d'autre qu'un très discret halo autour d'une étoile brillante. Je le raye de ma liste d'objets intéressants depuis la Sinne.

 

M82, pour retrouver espoir... Ha oui, pas déçu du voyage ! A 360x, elle traverse tranquillement les 72 degrés du Delos. Le contraste est ébouriffant comme tout à l'heure sur NGC 2392, rare... en plus de la séparation centrale de poussières que l'on voit tout le temps, il y a maintenant un "Y" qui morcelle le haut de la galaxie, haut qui se prolonge d'ailleurs à perte de vue en vision décalée dans le sens longitudinal, mais semble coupé net dans sa largeur, laissant supposer la présence d'une bande d'absorption rectiligne. Le bas de la galaxie, en dessous de la coupure triangulaire, est divisé en au moins deux parties de luminosité décroissante en s'éloignant du centre. Elle en jette cette M82... le ciel vers le nord-est, surplombant le haut Var et les Alpes du sud, est noir d'encre.

 

Autre galaxie, NGC 3628, membre du trio du Lion (qui ne pouvait pas rentrer entier dans le champ à 360x ! :D). Galaxie longue, fine, ciselée, on suppose la présence de son immense bande d'absorption. A refaire une prochaine fois pour mieux la détailler.

 

Je me souviens aussi d'être passé rapidement sur M65, M97, je pense n'avoir oublié personne. ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le CROA Fred!! Moi pendant ce temps là j'étais au lit avec +39 (j'ai fini par attraper le même virus - type grippe - que les kids).

Heureusement ma femme a tenu le choc, sinon ç'aurait pas été beau à voir à la maison :D

 

Ta description de NGC2371 fait envie! Et celle de M82 aussi: il faudra que je la repointe à la Sinne!


Le lion est de plus en plus haut, ainsi que la vierge. La saison de la chasse à la galaxie est ouverte! :)

 

A bientôt (normalement je serai à la soirée adhérent du 16, j'espère que tu pourras venir)

Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé bien :( bon rétablissement ! :) 

 

Je serai à la Sinne vendredi, mais malheureusement pas le beau temps d'après les prévisions actuelles... c'est pas grave, il y aura quand même un diapo, puis ça peut changer en 4 jours... ;)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cédric, es-tu content de ton Delos 4.5 ? Lors de ce choix de focale (entre 4 et 5mm), je me suis porté sur le même oculaire que toi en balayant d'un revers de main le tentant 4,7 Ethos et son champ pharaonique. Chose que je n'ai jamais regrettée... Avec ce Delos, j'ai l'impression d'avoir un Pentax "américain" !        Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Fabrice, je suis très content de ce Delos, ainsi que du 10mm d'ailleurs.

 

Je partage ton avis au sujet des Ethos, je ne suis pas un fan absolu de ces oculaires. 100° ça ne sert pas trop s'il n'y a pas le dégagement qui va avec, or sur beaucoup d'Ethos il n'y est pas, justement, tu es obligé de coller l'oeil pour avoir droit à autre chose qu'un "trou de serrure". Dommage...

 

Les Delos comme les Pentax XW ont un champ plus petit, mais 20mm de dégagement, ce qui est très agréable (en plus de la qualité optique irréprochable). Ce sont d'ailleurs les deux seuls modèles d'oculaire que je possède et je pense que ce n'est pas demain la veille que j'achèterai un Ethos ;) (j'utilise juste de temps en temps ceux de mon club...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant le dégagement oculaire, on n'est pas tous logés à la même enseigne apparemment. Personnellement, 20 mm, c'est trop, je n'arrive pas à stabiliser les mouvements de ma tête et le champ danse en permanence. Je préfère plus court où je peux appuyer mon arcade sourcilière contre le bord de la bonnette (je ne la rétracte jamais, pour ne pas salir la lentille d'oeil non plus) et être à la bonne distance avec une grande stabilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir, pas de Lune, il faisait enfin beau et je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion après plus de cinq semaines totalement creuses :( Tant pis si c'est un soir de semaine, je suis monté tard, arrivé à presque 23 heures pour retrouver des amis photographes qui tiraient le portrait de la Mouette (IC 2177).

 

Rapide mais intense série d'observations aux jumelles 10x60.

 

Pour commencer, M42 et M45 en rase-mottes (Rigel était déjà couché !).

 

Puis de part et d'autre du Lion, autour du méridien, la Crèche - splendide - et la Chevelure de Bérénice (qui est en grande partie un amas ouvert dissout, bien déchiffré aux jumelles).

 

M13 qui monte au nord-est, annonciateur de l'été même si mes pauvres doigts congelés ont du mal à y croire : petite nébulosité sphérique au contour diffus.

 

Le double amas de Persée, de mon point d'observation, semble émerger de la coupole au milieu d'un champ riche en étoiles, une merveille ! :) 

 

Et pour finir, dernier spectacle, le lever de Jupiter. Minuscule pastille orange vif, couleur identique à celle de Mars. La lumière de sa surface, diffusée et atténuée par les nuages bas, ne présente pas d'autre chromatisme, ce qui est agréable.

 

Ce fut tout pour ce soir, mais quel luxe ! Ce week-end, il est à nouveau prévu mauvais temps...

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sais tu Cedric que le levé de l'amas de Persee au dessus de la coupole fut ma première observation à la Sinne?

Tu réveilles en moi de beaux souvenirs enfuis.

 

Fo vraiment que j'y retourne !!!!

 

C'était en 2007 je crois

 

Jc

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Ce week-end, il est à nouveau prévu mauvais temps...

 

Salut Cédric,

J'ai hésité à sortir le mini tromblon hier soir, mais j'avais vraiment peu de temps donc j'ai abandonné l'idée... Finalement j'aurais dû !

A+

Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jcb77 a dit :

Sais tu Cedric que le levé de l'amas de Persee au dessus de la coupole fut ma première observation à la Sinne?

Tu réveilles en moi de beaux souvenirs enfuis.

 

Fo vraiment que j'y retourne !!!!

 

Sacré spectacle n'est-ce pas ? Passe quand tu veux, tu pourras comme ça comparer avec le ciel de Seine-et-Marne ;) Campagne parisienne ou campagne aixoise, quelque chose me dit que ça doit être kif kif, pas extraordinaire mais pas trop mal non plus.

 

Il y a 3 heures, FiatLux a dit :

J'ai hésité à sortir le mini tromblon hier soir, mais j'avais vraiment peu de temps donc j'ai abandonné l'idée... Finalement j'aurais dû !

 

Bah te plains pas, tu as plus de facilité que moi (habitant en appart et plein centre-ville !) pour sortir rapidement du matos et observer de chez toi en semaine ! D'habitude je ne monte jamais en dehors des week-ends, mais là c'était quand même obligé : nouvelle Lune + beau temps + longue disette... ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh tu sais Cédric, dans notre campagne, c'est vraiment pas terrible. On doit culminer à 21 au sqm.

Le seul avantage est que le sud est n'est pas trop mal.

On est très impacté côté sud ouest et ouest côté PL avec Roissy Cdg Paris et Disney.

De mémoire, le ciel de la Sinne était bon côté est et au zénith.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est tout à fait ça. Bon à l'est, au zénith et au nord, mais assez pourri au sud et à l'ouest. Niveau SQM on culmine aussi à 21, pour les coins "sombres". ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, jcb77 a dit :

On doit culminer à 21 au sqm.

 

Salut jcb, avec Cédric on avait mesuré 20.7 la dernière fois à la SINNE (avec le SQM à champ étroit).

Je ne serais pas surpris que ton ciel soit un tout petit peu plus sombre si tu montes à 21 mais ils doivent être assez proches en qualité :)

En revanche chez nous c'est plus souvent dégagé (en tant qu'ex-parisien je n'ai pas pu résister :P ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Cédric Perrouriefh a dit :

Niveau SQM on culmine aussi à 21, pour les coins "sombres". ;)

 

Tsss :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, FiatLux a dit :

Tsss

 

Oui, j'avais arrondi... ;) je me souviens que tu avais mesuré 20,7 la dernière fois, mais c'était une seule mesure. Il faudrait recommencer plusieurs fois pour avoir une bonne idée de la moyenne. En particulier, le ciel "moyen" de la Sinne est tel que la clarté du fond de ciel dépend du taux d'humidité contrairement aux ciels de meilleure qualité sans pollution lumineuse abusive (Restefond... :x)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui tu as raison mais je n'ai pas pu m'empêcher de te taquiner à ce sujet :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

IJe pense que nos sites sont vraiment différents en qualité malgré tout. (Même si valeur sqm assez similaire)

Plus d'hygrométrie chez nous (région plus humide et en plaine).

Par exemple, la voie lactee a du mal à se dessiner même au zenith.

Par contre, on a souvent un ciel très stable.

A la Sinne, c'est souvent turbulent de mémoire (Mistral par ex).

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Profité du beau temps vendredi pour sortir un peu le T300.

Observations depuis mon jardin, quartier de lune + ciel de banlieue éclairée -> SQM 19.8 9_9

 

- M49 dans la vierge, M94 et NGC 4490 (galaxie du cocon) dans les chiens de chasses. M94 très lumineuse m'a bluffé, NGC 4490 surprenante avec sa forme torturée, et M49 bof. M94 et NGC 4490 à observer à nouveau sous un meilleur ciel.

 

- M81/82: très belles comme toujours mais souffrant de la comparaison avec ma dernière observation à la Sinne !

 

- M51 (gal. tourbillon): seuls deux petits noyaux de visibles. Aucun intérêt sous ce ciel.

 

- Amas Globulaires: M3 dans les chiens de chasse. Le clou de la soirée. Déjà superbe en vision directe,  M3 est éblouissant en vision décalée! Toujours la même constatation lorsque je compare mes observations au T300 et T130: les AG sont hyper sensibles à l'ouverture (normal vu que de nature 'stellaire' et non 'objet étendu'). Je me prends souvent à penser à un T500 ou + lorsque je les observe ;) Et puis voir des étoiles situées à des dizaines de milliers d'années lumière ça fait voyager (34kal dans le cas de M3 et son demi-million d'étoiles).

 

Une toute petite séance donc, mais on prend ce qu'on peut en ce moment :)


A+

Amaury

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ha c'est sympa ! M3 fait aussi parti des objets que j'ai pointés vendredi soir avec le C14, pour montrer aux visiteurs. Il était bien résolu, malgré la Lune.

 

Idem pour M53. On a aussi observé M82, qui était bien contrastée malgré tout, NGC 2903 (jolie aussi), NGC 2371 et 2392. NGC 2371 était à peine perceptible sur fond de ciel très éclairé. Je crois d'ailleurs qu'on ne les a pas toutes montrées au public, seulement les plus spectaculaires ;)

 

Le lendemain samedi, il y avait Lune et nuages. On a quand même réussi à montrer la Lune au nouveau groupe de visiteurs, grossie 300 fois sur le terminateur avec ses magnifiques jeux d'ombre et de lumière. Tout le monde est reparti enchanté ! On a aussi observé M44 qui débordait du champ et était extrêmement dilué à 100 x, puis brièvement M36, pas spectaculaire du tout, noyé dans la clarté lunaire et les nuages. Heureusement que la Lune a sauvé la soirée pour le public ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Tout le monde est reparti enchanté !

 

Chouette! J'essaye de venir le prochain "beau" vendredi :)

La lune j'y ai pensé mais j'ai pas eu le courage d'aller chercher le filtre: fatigue de fin de semaine :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon c'est essentiellement pour Fred ( :) ): je suis en train de vraiment lancer le chantier pour mon projet dans l'Ed Tech, donc ne sois pas surpris si je ne poste pas trop sur le forum dans les mois à venir!
Ceci-dit j'essayerai de continuer à venir à la Sinne une à deux fois par mois, donc on en parlera de vive voix dans quelque temps ;)

A+

Amaury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, tu dis toujours ça, mais tu reviens toujours sur Astrosurf au moins une fois ou deux de temps en temps ;) Il y aura une soirée vendredi, à peu près dernier quartier donc lever de Lune tardif, et normalement beau temps... une autre soirée vendredi prochain avec Lune pas du tout gênante mais météo inconnue... On se tient au jus par MP ? 

 

@+ ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now