Masmich

Filtration H-alpha ?

Recommended Posts

Bonjour la communauté ! :)

 

Jeune retraité, je peux enfin m'adonner largement à l'astro, après près de 40 ans de pratique en pointillé, il est temps ! 

Côté soleil je me régale avec le C8, une tête bino et un filtre Astrosolar en pleine ouverture, c'est si beau que je veux aller plus loin, vers le H-alpha. Je me donne l'hiver pour faire mes choix pour attaquer au printemps avec un instrument dédié, à budget raisonnable bien sûr.

J'ai bien entendu déjà écumé les forums (lecture seule), les blogs, les sites marchands, mais ,malgré que je sois de formation scientifique, j'ai pas tout compris ....:( L'âge sans doute....

Alors, avant de parler choix de matos, j'aimerais comprendre les bases, sans doute déjà cent fois expliquées mais j'ai pas trouvé assez clair pour moi...., alors, si quelqu'un veut bien m'expliquer en mots simples....

 

Ma première interrogation :

Si on met un filtre H-alpha à bande passante trèèèèèèèès étroite (donc très cher, ça je comprends) en entrée d'un oculaire, et un filtre ERF (cher aussi, je comprends pourquoi) en entrée de l'instrument pour ne pas faire exploser le filtre H-alpha, ça devrait suffire ? (laissons de côté l'effet Doppler des protubérances pour l'instant).

Il y a bien des kits, du genre : (je ne sais pas si les liens vers les sites marchands sont autorisés.....:$)

https://www.astroshop.de/fr/filtres-en-verre-montes/coronado-solarmax-ii-60-bf-15-tmax/p,10299

mais aussi chers qu'un instrument complet....

 

Dans l'hypothèse d'une transformation de ma 80/600 je trouve bien des ERF, par exemple :

https://www.astroshop.de/fr/baader-d-erf-filtre-anti-ir-75-mm-traitement-dielectrique/p,15256

Mais pas de "bête" filtre H-Alpha à mettre sous un oculaire..., ou alors j'ai pas su trouver... Si j'ai bien compris un truc comme ça :

https://www.astroshop.de/fr/filtres-en-verre-montes/coronado-blocking-filter-10mm-in-zenitspiegel-1-25-/p,52878#tab_bar_1_select

c'est un ERF au foyer (au lieu d'à l'ouverture), mais pas un filtre H-alpha .... ?

 

Bref, c'est sûrement un peu moins simple que ce que je pense, merci d'éclairer ma lanterne.... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Si tu cherches une solution simple (et pas trop chère), tu as les filtres Quark (chez Daystar) qui peuvent s'utiliser sans filtre ERF d'ouverture sur une lunette de diamètre raisonnable (moins de 80mm d'ouverture pour le constructeur). Le dispositif de met en place dans le porte-oculaire et l'oculaire.

J'en suis particulièrement satisfait pour l'utilisation que j'en fait (imagerie numérique).

Cela permet d'obtenir ce type d'images/animations (quand la qualité du ciel est correcte :) )  :

large.160815_S3_anim_full.gif.9559fcf16d

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bsr MasMichel,

 

Bienvenu !

 

Dans le cas d'une lunette, tu as le set suivant qui me semble top (500€): image.png.4acf7e64f39dd14fd7bdec075e0adcd8.png    image.png.ba03a7f11e3c41085b18e19fc7224dcc.png

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/solaire/helioscope-photographique-coulant-50-8-mm-a-prisme-cool-ceramic-avec-filtres-neutre-0-6-0-9-1-8-3-0-et-filtre-continuum-coulant-50-8-mm_detail

 

De plus, tu trouveras ci-dessous plusieurs éléments sur cette discipline passionnante :

 

Bon soleil à toi

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

L'interrogation concerne donc le Ha. Ton premier lien concerne un kit Ha complet prêt pour l'équipement d'une lunette standard. Il te restera tout de même à faire construire une bague pour intégrer le gros filtre en amont de l'objetif. Cela donne donc en final : le gros filtre Ha (le SM60), le tune max (indispensable), la bague à construire, la lunette, le bloking filter (BF) et l'oculaire. Tu peux aussi utiliser ce genre de kit avec un téléscope genre C8 ou plus gros. Le montage devient : le filtre Ha, le tune max, un dispositif d'intégration en amont de la lame de fermeture, l'instrument, le BF et l'oculaire. Avec ce type de filtre (SM Coronado), nul besoin d'ERF (il est inclu dans le gros filtre).

L'autre solution, proposée par JPC ci dessus : le quark ( https://www.daystarfilters.com/Quark.shtml ). Sur une lunette le montage devient : un filtre ERF (comme ton deuxième lien) qu'il te faudra enchasser dans une bague adaptée à ta lunette,  la lunette, le quark (il contient un BF) et l'oculaire. Sur un téléscope, cela donne : l'ERF (peine ouverture mais hors de prix ou plus raisonnablement hors axe) avec son dispositif de montage sur l'instrument (à construire), le télescope (généralement un SCT comme ton C8 mais aussi un Mak ...), une bague spéciale (fournie par Daystar, elle permet de redresser le flux lumineux. Il faut la demander en précisant l'instrument), le quark et l'oculaire.

Remarque : si l'ouverture est modeste, l'erf sur la lunette peut devenir inutile (comme préciser par JPC). 

Enfin, il existe des instruments complet dédiés à l'observation Ha. Il n'y a rien à faire. Attention toutefois à la mécanique parfois limite (m'enfin, globalement cela fonctionne).

Pour un tour d'horizon des montages possibles et bien d'autre chose encore : http://www.astrosurf.com/jiaifer/index.htm

Pour un tour d'horizon de l'observation solaire : http://www.raagso.fr/le-programme.html   Cliquer sur "approche de l'observation solaire"

Voilà, je te souhaite la bienvenue dans ce monde particulier des observateurs solaires.

Cordialement.

Norma

 

PS JPC, ton animation est superbe !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'oubliais :  Si j'ai bien compris un truc comme ça ...    ...c'est un ERF au foyer (au lieu d'à l'ouverture), mais pas un filtre H-alpha .... ?

Non, ce que tu montres est un BF. Il va avec le gros filtre du 1er lien. Le bête filtre que tu cherches à mettre sous l'oculaire c'est le Quark par exemple. Il en existe bien d'autres .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour ces conseils, je vais explorer les liens suggérés pour compléter mes encore trop maigres connaissances en H-alpha solaire. J'ai déjà lu Jiaifer mais vais relire, j'y ai sûrement loupé quelque chose....

Le Quark a été ma première idée, et j'avais déjà lu Jean-Philippe sur le sujet, mais on trouve tant de retours décevants sur ce système que je suis un peu refroidi pour l'instant.

 

Pour en revenir à mon soucis de compréhension (je peine à appliquer des recettes toutes faites, et qui souvent fonctionnent bien, sans les comprendre complètement....:(), si je cite Ndesprez : "Cela donne donc en final : le gros filtre Ha (le SM60), le tune max (indispensable), la bague à construire, la lunette, le bloking filter (BF) et l'oculaire", je ne comprends pas à quoi sert le BF devant l'oculaire puisque, à priori, le filtre Ha à l'ouverture a déjà tout filtré, rayonnement thermique compris, et que seule la raie à 656 nanos, +/- un pouillème, traverse l'instrument. Quand j'aurais pigé ça j'aurai fait un grand pas....xD.

 

Merci encore à vous ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

le filtre Halpha en entree est un Fabry-Perot, c'est un filtre interferentiel, qui laisse passer une petite tranche de longueurs d'onde apres multiples reflexions sur les lames. Il va y avoir en sortie le mode normal, mais plein d'autres mode multiples, comme un peigne de raies en quelque sorte, et le BF (filtre bloquant) est la pour filtrer et attenuer le signal indesirable.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Masmich a dit :

mais on trouve tant de retours décevants sur ce système

Oui, un filtre Ha à bande étroite est une oeuvre d'art ! La stabilité dans la fabrication n'est malheureusement pas de mise. Même au sein d'une marque et d'un modèle, les variations de performances ne sont pas anecdotiques ... Il faut essayer et renvoyer si on est pas content. Encore faut-il juger des performances avec pertinence : il faut observer dans plusieurs filtres pour affiner son jugement. Les rencontres entres observateurs solaires sont là pour ça. Je connais plein de gens heureux de posséder un Quark (je dispose de 3 pièces : une pour le Ha, une autre pour le CaH et enfin une pour le Sodium) mais je connais des observateurs qui ont un avis contraire. Ceci reste valable quelque soit la marque. Il faut essayer ! 

Concernant le fonctionnement et comme l'a dit notre ami muller, la filtration est réalisée en deux étapes :

- le Fabry Péro (le filtre Ha) fonctionne ainsi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Interféromètre_de_Fabry-Perot

Tu remarqueras la courbe de transmittance  en forme de peigne.

- le Blocking Filter (le BF) a pour rôle d'isoler une dent.

Dans le cas d'un SM Coronado, il s'agit de deux éléments séparés. Le filtre est monté en amont de l'objectif et le BF en amont de l'oculaire.

Dans le cas du Quark (mais aussi des Ion, Quantum, Solar spectrum ...), il s'agit d'un bloc unique où FP et BF sont inclus. Ce bloc se monte en amont de l'oculaire.

 

Lors de l'acquisition il faut porter son attention sur le diamètre de l'objectif et le rapport f/D. Les filtres ont souvent des exigences de ces cotés. Enfin, ne pas perdre de vue qu'un filtre monté en amont de l'objectif impose un diamètre d'ouverture (on en est alors prisonnier : un SM60 monté sur une lunette de 100 mm impose son diamètre de 60 mm) ce qui n'est pas le cas des filtres aval.

Edited by ndesprez

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci infiniment pour ces explications, et la patience qui va avec ...:) , c''est clair maintenant. Je n'avais pas compris que les filtres dits "Ha" positionnés à l'ouverture sont des FP et sortent un peigne de longueur d'ondes, je croyais qu'il n'en sortait que du Ha pur., d'où mon questionnement sur l'utilité une seconde filtration en aval...

Pour le reste c'était clair, et je comprends maintenant le principe de fonctionnement, avec limites et exigences, des différents instruments et kits proposés. Re-merci ! :):):)

 

Je n'ai jamais observé en Ha, mais j'imagine que les protus ne sautent pas à l'oeil comme une tache solaire. Les superbes images et animations, comme celle de Jean-Philippe ci-dessus :x , contrastées par le traitement d'images, sont peut-être à l'origine de certaines déceptions d'observateurs qui pensaient voir ça dans leur beau Quark, ou instrument solaire, tout neuf ....

Les dispersions de qualité de fabrication restent néanmoins une réalité et là c'est le sort qui décide de ce qu'on reçoit.... Participer à une rencontre permet certainement de comparer son matériel avec d'autres, de le faire tester/juger par des observateurs solaires expérimentés, et de collecter des conseils, j'y songe....:)

 

Bon..., maintenant réfléchir au matériel, soupeser les différentes options..., je vous solliciterai certainement à nouveau....:$

 

Je n'ose vous souhaiter "bon ciel" vu la météo, et ses prévisions, ici.... (centre de l'hexagone)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les astro-solaires !:)

 

Après avoir enfin commencé à comprendre le subtil monde des instruments solaires Ha, j'ai profité du temps hélas bien maussade pour me perfectionner par de saines (re)lectures sur le net, en commençant par les liens que vousm'avez indiqué. J'ai vu que Norma fait pas mal d'animations/présentations sur le sujet...

 

Bien que je me donne le temps de la réflexion, j'ai une piste préférentielle pour mon futur instrument solaire :
J'aimerai, dans un premier temps, pouvoir utiliser ma 80/600 ED qui me donne des images agréablement fines et contrastées en planétaire (ce qui n'était pas le cas quand je l'ai reçue, mais ça c'est une autre histoire...).
J'ai noté qu'il fallait au moins 100mm d'ouverture pour bénéficier de tous les détails intéressants de la surface solaire, ce serait une seconde étape si l'adaptation d'une lunette ne s'avère pas trop complexe.

 

3 pistes, par ordre de coût (là vous allez pouvoir me dire si j'ai mal compris quelque chose....) :

 

> la "modif PST", mais crainte du fameux "effet spot" (pas Ha sur tout le champ), et pas le soleil en entier (BF de 5mm pour une image du soleil au foyer de l'ordre de 5,5mm), ce second critère est, pour moi, secondaire.
 On peut, peut-être, éviter d'avoir à raccourcir le tube de la lunette ? (pour pouvoir faire la mise au point), pas sûr, à voir...

 

> le Quark. Ce serait le plus simple, et avec un BF de 6mm. Les écarts de qualité signalés sont quand même embêtants, quoique Jean-Philippe soit un peu rassurant là-dessus. Cependant le Quark impose une alim électrique et une durée de stabilisation après chaque réglage, pas très souple d'utilisation tout ça....
 Mais pas de modif du tube de la lunette, ça c'est top.

 

> la transformation "sur mesure" : un ERF 100mm (80 mm utile) devant l'objectif, ou un 75mm (65mm utile du fait du support) 15cm derrière (ça doit pas encore trop chauffer), un filtre Fabry-Perot (avec divergent devant et convergent derrière) juste avant le foyer, et un renvoi coudé avec BF 6 ou 10mm en final. Mais là je n'ai pas trouvé, chez les fournisseurs astro classiques,  de Fabry-Perot, ni seul ni avec "véhicule" optique, en accessoires, et je n'ai aucune idée du coût d'un tel "bloc". Il est vrai que le "véhicule optique" doit être adapté au F/D de l'instrument, disons à +/- un point près, et avoir un diamètre suffisant pour ne pas diaphragmer le faisceau, d'où, pour les fabricants, une palette de configs sûrement peu rentable à tenir à disposition des clients.
Comme pour la modif PST il y aurait peut-être à raccourcir le tube de la lunette, ça m'embête un peu ...


Si je tourne trop en rond autour de l'adaptation de ma 80/600 je me rabattrai certainement vers une 60 Coronado ou Lunt.

 

Voilà pour l'instant...

 

Bonne préparation des fêtes ! :)

Edited by Masmich

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CB7751
      Bonjour à tous. 
      Rentré de vacances il y a peu j'ai l'impression que je n'ai pas raté grand chose en ciel dégagé..
      En attendant que les cibles d'hiver soient plus hautes, et que la lune se fasse plus discrète, je vous propose NGC7000 en Ha, cadré large et très haute résolution. Prise avec objectif photo Nikon 105mm F1.4 fermé à F2.5 pour chercher la limite acceptable en ouverture, la MAP parfaite est vraiment difficile à trouver pour uniformiser la qualité j'y ai passé une bonne demie heure avec le moteur ZWO EAF , sur caméra ASI 183MM. 
      "Seulement" 5h15 car je n'ai pas eu toute la nuit, en poses de 5 minutes. Je ferais la couleur en HOO à l'occasion.
      La full de 35Mpx (après drizzle et réduction à 66%) et deux crop à 100%. La résolution est vraiment au top... focale courte et caméra très haute résolution pour moi ça marche... à vue de nez la qualité est suffisante pour faire un tirage 90x60cm très correct.
       

       


    • By Masmich
      Bonjour le monde solaire ! 
       
      Après une bonne année de visuel solaire en H-alpha, poussé par une longue pratique d'astrophoto classique, je me suis mis au printemps à tenter d'imager les protubérances.... Les problèmes de rigidité du montage, d'alignement, de reflets multiples, etc... , ne m'ont permis que d'avoir des horreurs à l'écran...
      Mais ma (seconde) participation aux ROS et le livre "Astronomie solaire" (une mine !...) commis par Ch.Viladrich et son équipe, m'ont aidés à régler un par un les problèmes, et aujourd'hui, enfin, ça marche ! 
       
      Voici donc mes toutes premières photos "H-alpha solaire" à peu près réussies... (la seconde a hélas un artefact de bord du soleil, peut-être une image mal alignée....), ça date d'aujourd'hui ! 
      Mon matériel et montage :
      - monture HEQ5
      - Lunette Orion 80/600 ED.
      - 100 mm de bague allonge 2 pouces.
      - Quark DAYSTAR chromosphère, réglé "milieu". Collimation du Quark vérifiée, pas de pb.
      - bague de tilt.
      - caméra Altaïr 130M + filtre UV-IR cut. Gain 80%, poses de 30 ms.
      - Fichiers SER de 180s. 
      - Prise de vues vers 15h30 TU, turbu modérée.
      - Traitement Registax 6, 3500 images conservées, et The Gimp.
       

       
      C'huis content  malgré les petits défauts, avec vos conseils et du travail ça devrait s'améliorer...
       
      Bon soleil !
    • By Rdj22
      bonjour les astram,
      voici le résultat de trois heures de poses acquises sur une période d'un mois avec encore un ciel difficile  d'aout à fin septembre,
      assemblage et alignement sous Astroart 6 avec des poses de deux minutes (pas de DOF), j'ai dû cropper de façon à ne pas voir l'amp-glaw très présent.
      le reste du traitement s'est fait avec PS.  (cosmétique et accentuation dans les parties sombres)
       

       
      Newton de 300 F/D 6,2 - paracorr2 sur NJP
      camera ASI 1600mm - filtre Ha 7nm ZWO
      autoguidage ASI 120 mm sur DO ZWO
      pilotage PRISM 10
       
      bon ciel à toutes et tous
      Bruno
       
    • By lock042_CyrilRichard
      Bonjour tout le monde.
      Encore une semaine de beau temps !!! Alors on en profite pour tester un 135mm de chez Samyang que j'ai en prêt.
      Quelle bonne idée !! C'est un excellent caillou que je conseille à tous : il a un super piqué.
      J'ai cherché une cible, j'étais un peu à court d'idée. mais on m'a alors suggéré de faire NGC 7822. Honnêtement je ne la connaissais pas et j'ai donc jeté un œil à wikipedia.
      La phrase
      m'a encore plus motivé à m'aventurer dans cette région HII. J'espère lui faire la RGB prochainement, bien que ma seule prochaine fenêtre semble être vendredi et que la Lune sera encore là en deuxième partie de nuit.

      Je vous présente donc le premier jet de cette nébuleuse prise hier, avec les EXIFs, et si vous avez des remarques et commentaires, n'hésitez pas :
      
       
      L'étoile, si je ne me trompe pas, ce trouve là :
       

       
      Les données techniques sont les suivantes :
      66x120'' / Ha - 6nm
      iOptron SkyTracker + Canon100D + Samyang 135mm f/2 ouvert à 2.8
      Canapé + séries américaines à la con pendant les poses
      Traitement avec Siril 0.9.12 beta + GIMP + Darktable
    • By siegfried_M31
      Entre le 22 et le 31 août j'ai passe 4 nuits sur 4 projets, j'ai pu finir uniquement celui ci.
       
      Sur les 2 version M27 je préfère la version HaRGB mais comme ça me fait les boules d'avoir 3h30 de couche L qui ne servent pas, j'ai fais aussi une version LRHaGB.
      Un clic sur l'une des images permet l'exploration de la version 100%.
       
      SW254/g42 observatory+ & Atik One 6
      Guidage Phd2
      Pilotage APT
      L=42*300s
      Ha = 49*900s
      RGB = 6 * 300s en bin2
       
      Version LRHaGB
      La couche R = R*0.75 + Ha *0.25
      Comme les couleurs n'était pas ceux attendus j'ai examiné les statistiques , bon sens, la médiane de la Ha et 17,5* plus faible que la R, bien que le signal est beaucoup plus propre. Du coup, pour réussir le dosage il faut pondéré les 2 couches avant de les assembler! C'est certainement pas la 1° fois que je me suis fait berner, mais cette fois j'ai trouvé la réplique.
       

       
      Dans ma galerie
      https://telescopius.com/pictures/view/44639/deep_sky/dumbbell-nebula/by-siegfried_m31
       
      Version HaRHaGB
      La couche R = R*0.5 + Ha *0.5 bien entendu j'ai pondéré la Ha avant assemblage
       

      Dans ma galerie :
      https://telescopius.com/pictures/view/44641
  • Images