• 0
VIVE LES GNOUS

Quel appareil pour bien débuter ?

Question

Bonsoir à tous, et meilleurs vœux avant tout, 

 

Bon alors voilà, la bonne grosse question du débutant, posée mille fois, mais pour laquelle j'aimerai être certain de la réponse :-)

J'ai toujours eu une attirance pour les étoiles/planètes/Nébuleuses etc. ... J'ai souvent rêver d'avoir un télescope et puis le temps est passé sans que je puisse faire cet achat. Et puis merde, maintenant j'envisage d'en acheter un, d'autant plus que mes 2 filles (surtout l’aînée) semble avoir la même attirance que moi.

 

Quelques recherches m'ont montrées que le choix était bien plus compliqué que ce que je pensais au début, et donc ... voilà la question :

Que choisir entre un Dobson, un Newton sur monture équatoriale ?

Puis en approfondissant mes recherches, je suis tombé sur les Cassegrains, les Schmidt-Cassegrain (pas bien pigé la différence entre les 2 d'ailleurs) puis les Maksutov-Cassegrain ...

 

Et là, je suis paumé.

L'idée de base est de faire de l'observation, de planètes mais si possible nébuleuses etc ... 

Pourquoi pas faire quelques photos, si possible, mais ce n'est peut-être pas la priorité.

 

Si j'ai bien compris :

Les Dobson permettent avec une grande facilité d'obtenir des images bien lumineuses, par contre tout manuel, imposant.

Une monture équatoriale permettrait le suivi (manuel ou motorisé) de l'astre, mais difficile pour le même prix qu'un Dobson d'avoir un diamètre de 200mm, donc moins lumineux ...

Les Maksutov seraient plus polyvalent, permettraient d'envisager de la photo, mais sont moins lumineux.

 

Puis j'ai vu l'option GOTO, qui j'avoue serait intéressante pour moi, dans ce contexte familial (même si on perd le côté recherche qui fait aussi le charme de cette activité).

L'option GOTO, d'ailleurs, permet-elle aussi le suivi de l'astre ou est-ce que c'est quelque chose de différent ?

 

Voici quelques appareils qui ont retenu mon attention (comme ça, vous aurez une idée du budget que j'envisage), si vous pouvez m'orienter, ça serait super sympa.

 

Télescope Meade N 130/1000 StarNavigator 130 NG AZ GoTo

https://www.astroshop.de/fr/telescope-meade-n-130-1000-starnavigator-130-ng-az-goto/p,54319


Télescope Skywatcher N 114/500 SkyHawk AZ SynScan GoTo

https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-n-114-500-skyhawk-az-synscan-goto/p,21945

 

Télescope Skywatcher N 130/650 Explorer BD AZ-S GoTo

https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-n-130-650-explorer-bd-az-s-goto/p,14989

 

Télescope Dobson Omegon Advanced X N 203/1200

https://www.astroshop.de/fr/telescope-dobson-omegon-advanced-x-n-203-1200/p,53802#tab_bar_0_select

 

SkyWatcher MAKSUTOV 127/1500 sur AZ SynScan goto

https://www.promo-optique.com/telescope-maksutov-skywatcher-mak-127-1500-goto-p-75491.html

 

Bref, je vais passer le pas, mais j'aime me renseigner avant de faire un achat qui me tente depuis des lustres et je ne voudrais pas être déçu.

 

Un grand merci à ceux qui pourront m'aider.

 

VLG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

72 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Salut,

 

au point ou tu en es, je te conseillerai d'aller voir le club le plus proche de chez toi pour voir et essayer différents télescopes ^_^.

cela te permettra de te faire une idée...

 

tu es dans quelle région ?

 

Cricri

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Hello,

 

merci pour la réponse.

Je suis d'Auvergne.

 

Au point où j'en suis, c'est à dire ??? :-)

J'ai l'air si paumé que ça ? 

 

Parmi les appareils listés, et à la vue de ce que j'ai envie de faire, quel type d'appareil aurait ta préférence ?

 

VLG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Va voir dans la section "Club" et tu choisis ton département, tu trouveras toute la liste des clubs, il y en a peut-être un près de chez toi ;)

 

Il n'y a pas de mauvais instrument, il faut qu'il soit surtout adapté à ta pratique : Le bon instrument est celui que l'on utilise souvent :)

 

As-tu déjà regardé dans un instrument  et as-tu déterminé un budget ?

Edited by cricri
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Deja regardé, oui, mais pas forcement capable de te dire quel type d'appareil c'était.

et pour certains, ca date, donc les appareils ont du évoluer.

 

Budget oui, comme je le mettais dans mon message initial avec la liste des instruments : mini 300€ maxi 550€ on va dire

 

J'ai malheureusement très peu de temps libre, donc contacter un club est délicat pour moi.

Même si je pense bien que c'est une des meilleurs solutions.

 

C'est pour cela que je posais mes questions sur le forum, en fait :-)

 

Edited by VIVE LES GNOUS

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour ce montant, oublie le GOTO et privilégie le diamètre : Je dirais un Dobson de 200 un peu comme celui là :

https://www.astronome.fr/produit-dobson-orion-skyquest-xt8-classic-Prix-0-euro-id-1756.html

 

Mais si habite en appartement en pleine ville et qui faut que tu te déplaces, cela peut être encombrant. Dans ce cas, une version un peu plus petite peut convenir.

https://www.astronome.fr/produit-ori10016-dobson-orion-starblast-6-astro-Prix-3969-euro-id-1913.html

 

Ces 2 instruments sont faciles à utiliser, même par des enfants ( pas trop jeunes quand même ;))

 

N'oublie pas que tu seras sans doute à acheter 1 ou 2 oculaires complémentaires pour avoir d'autres grossissements dispo (entre 40 et 90€ pièce)

 

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'étais certain que tu me conseillerais un Dobson ;-) 

 

J'avoue que la praticité du goto me fait de l'œil. 

Et le Dobson est quand même super imposant, par rapport à, au hasard, le Maksutov qui avait pour l'instant ma  préférence car j'avais cru comprendre qu'il était beaucoup plus polyvalent. 

Mais je me trompe peut-être. 

 

Merci beaucoup pour tes conseils, c'est très sympathique et enrichissant. 

 

J'attends si possible des commentaires d'autres membres pour me faire un avis définitif et si je peux, j'irai avec grand plaisir rencontrer les membres d'un club local. 

 

Merci encore 

 

VLG

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

tout a fait d'accord! un dobson pour débuter! 

la photo c'est plus le meme budget.... tu pourras toujours faire quelques photos de la lune avec quand meme ;)

 

un 200mm sous un bon ciel il y a déjà de quoi s'amuser... si le ciel est vraiment très sombre alors un 250mm passera encore mieux. 

Mais il faudra aussi rajouter au fur et a mesure des oculaires/filtre accessoires et surtout un atlas du ciel  ;) ça peut compter dans un budget 

 

Edited by xavier2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

 

il y a 6 minutes, VIVE LES GNOUS a dit :

Et le Dobson est quand même super imposant, par rapport à, au hasard, le Maksutov

 

Oui....et non, une monture AZ  est aussi assez encombrante avec son trépied et en plus, il faut une alimentation électrique et dans le calme de la nuit, le bruit des moteurs est ( en ce qui me concerne :)) vraiment chiant ! ;)

 

Tu envisages d'observer de ton jardin ou tu devras te déplacer à chaque fois ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

De mon jardin oui, mais avec envie de se déplacer aussi pour trouver des cieux encore plus purs que de chez moi. 

 

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi vous me déconseillez le goto notamment sur le maksutov au profit du Dobson (ma tendre va me haïr si je ramène un truc aussi grand à la maison ;-) 

 

Pour synthétiser, en fait, quels seraient selon vos les avantages/inconvénients des 2 appareils (Dobson et Mak)?

Et le Newton sur monture équatoriale dans tout ça ? 

;-) 

 

Encore merciiiiiiii 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Nous ne te déconseillons pas le GOTO, c'est juste que en astro, plus c'est gros, plus c'est beau (merci Docteur Freud xD) et que je préfère mettre des sous dans l'optique que dans l’électronique ;)

 

Mais comme je l'ai dit plus haut, le meilleur engin est celui que l'on utilise souvent.

 

Si tu penses que Madame va te haïr pour un dobson, oublie le newton sur équatoriale ^_^ , tu vas cumuler les inconvénients du dobson ( un tube encombrant) et de la monture trepieds ( encombrante aussi)

 

                                                                  Avantages                                                               Inconvénients

Dobson                               Utilisation simple et intuitive                                           encombrement

                                            grand diamètre                                                                 déplacement manuel

                                            Pas d'électronique ni de batterie

                                         

 

MAK                                     compacité  (facile à ranger)                                                         bruyant

                                             Suivi motorisé

                     (super sur les planètes à fort grossissement)                                             Diametre plus petit

                                            Goto                                                                                     attention aux pannes de batterie, ça arrive toujours au mauvais moment

 

 

J'ai l'impression que tu penches beaucoup pour le Mak, c'est aussi un bon instrument, qui pourra t'en montrer beaucoup sous le beau ciel auvergnat ( mais un dob de 200 t'en montrera encore plus ;)).

Les deux instruments peuvent faire du planétaire ou du CP mais :

Si tu penses que tu seras plus planètes que ciel profond => plutôt le MAK (suivi à fort grossissement)

Si tu penses que tu seras plus ciel profond que planètes => plutôt le Dobson (luminosité)

 

Mais si tu as vraiment des contraintes de place, le MAK sera de toutes façons plus pratique.

 

Cricri

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

chaque optique a ses particularités 

le mak est très bon en planetaire mais est limité en diametre. 

si ton ciel est bon autant s'en coller plein les yeux ;) 

 

un 200mm en dobson ça se transporte tres bien seul... et dans une voiture pas de soucis !

la photo astro c'est un autre domaine ou pour 550 euros tu n'auras rien de très potable 

faut compter plus de 1000 euros pour débuter. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, 

Je reviens sur ta sélection,  le 130/1000 et le 114/500 sont à eviter car les miroirs sont spheriques et ce n'est pas bon sur des focales courtes (le 130/1000 est un 130/500 avec une barlow dans le porte oculaire ).

Pour le reste, cricri a bien déblayer le terrain, mais que se soit un mak ou un dobson, vous devriez voir quand même pas mal de choses. Cependant, il serait bien que tu puisse observer une fois dans ces instruments afin de te rendre compte de ce qui est visible et à quoi cela ressemble. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

une petite précision sur le Goto : j'ai rencontré quelques débutants qui voulaient une monture Goto parce que "ça trouve automatiquement les objets à observer"..., ils n'avaient pas compris que cela exigeait de savoir préalablement faire, à chaque début de séance, une mise en station précise et une initialisation sur des étoiles choisies. Ensuite, et seulement ensuite, ça trouve puis suit l'objet désiré...

Sans parler que le Goto exige, bien entendu, une motorisation, de l'énergie 12V et... un budget plus élevé qu'une monture non Goto.

 

Pour débuter de quasiment zéro, ne vaudrait-il pas mieux rester sur un bon diamètre (150 c'est déjà pas mal), en recherche et suivi manu (en général au début on va sur des objets faciles à trouver), c'est efficace, coûte pas bien cher, et permet de se faire la main un an ou deux pour ensuite passer à plus puissant ou plus complexe ?

MM

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je trouve que, s'il s'agit juste d'un télescope pour s'initier (en ayant en vue, plus tard, quelque chose de plus sérieux), le choix n'est pas si difficile.

 

En effet, de nombreux modèles font l'affaire : Nexton 150/750 équatorial, Dobson 200/1200, lunette 90/900 équatoriale, Maksutov 127 azimutal ou équatorial... Tous ces instruments permettent de découvrir l'astronomie dans de bonnes conditions, du moment qu'il s'agisse de modèles ayant fait leur preuve (privilégier les marques bien connues). Oui, ils n'ont pas les même caractéristiques, mais ils permettent tous de découvrir l'astronomie.

 

La difficulté, c'est quand on veut d'entrée trouver le télescope définitif. Si on débute, on ne connaît pas bien ses goûts, donc je trouve qu'il vaut mieux avoir une petite expérience avant de choisir le télescope définitif (d'ailleurs c'est ce que font pratiquement tout le monde, non ?).

 

On demande parfois aux gens : planètes ou ciel profond ? Question bête, puisque 1° elle ne permet pas de trancher sur le choix du matériel (l'observation des planètes demande les mêmes capacités que l'observation du ciel profond : le plus grand diamètre possible, la meilleure qualité optique possible), et 2° l'astronomie, c'est les planètes *et* le ciel profond. Il y a des gens qui se spécialisent, mais après des années de pratique, pas au début.

 

D'ailleurs le vrai choix discriminant, c'est : observation visuelle ou photo ? Un instrument optimal pour le visuel ne l'est pas du tout pour la photo et vice-versa. Mais je ne pense pas qu'on doive prendre au sérieux une envie de photo qui vient avant d'avoir découvert l'astronomie. Disons que si la photo attire vraiment, il serait judicieux de débuter avec un télescope équatorial.

 

Pour l'instant, dis-toi que toute qualité a un prix. Ainsi les Schmidt-Cassegrain et les Maksutov sont compacts : ils coûtent plus cher (toutes choses étant égales par ailleurs). C'est normal : pour obtenir cette compacité, on utilise un élément optique supplémentaire (*). De même avec le pointage automatique : c'est un coût supplémentaire puisqu'on a dû ajouter un dispositif électronique. À budget égal, un télescope compact montrera donc forcément moins de choses qu'un télescope non compact, de même un télescope muni d'un pointage automatique. Pour moi, c'est une raison pour estimer qu'on ne doit choisir un télescope compact que si on n'a pas le choix (parce qu'un télescope de taille « standard » serait intransportable, par exemple), de même pour le pointage automatique (si on n'est pas à l'aise avec le pointage manuel, ça peut sauver la vie).

 

----
(*) Il existe des télescopes compacts qui ne coûtent pas plus cher que leur équivalent « normal » : les catadioptriques 114/1000, 130/1000 et 150/1400. Mais leur qualité optique est détériorée (justement parce que, pour ne pas augmenter le prix, ils n'ont pas mis l'élément optique supplémentaire dont je parlais plus haut, la lame correctrice). Ou alors on raccourcit la focale : mais une focale plus courte est plus difficile à obtenir, coûte normalement plus cher. Il existe pourtant des Newton 115/450 ou 130/650 pas plus chers : leur optique est moins bonne (en gros : ils devraient avoir un miroir parabolique, or ça coûte cher, donc on le vend avec un miroir sphérique, qui conviendrait seulement si la focale était suffisamment longue, or ne l'est pas). (Il existe par ailleurs des 114/450 et des 130/650 paraboliques.) Tout ça est logique : on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Dans les choix que tu as cités, il me semble qu'on trouve quelques-uns de ces télescopes douteux.
 

Edited by Bruno-
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Whaou. 

Un grand merci à tous. 

Il est évident que je serai plus à l'aise une fois que j'aurai pu utiliser ces différents appareils. Je vais me rapprocher d'un club, ça me paraît judicieux effectivement. 

 

Tout à fait d'accord aussi que le fait que :

- je ne peux et ne veux pas me spécialiser (planète ou CP) 

- je n'ai pas vocation à faire de la photo, c'est juste un plus au cas où

 

Je cherche donc un appareil polyvalent, pratique, et peu encombrant (plus tenter de le sortir plutôt qu'un gros tube Dobson). 

 

Donc je dirai sois SC soit Maksutov, avec une préférence pour le dernier car moins onéreux me semble-t-il. 

 

J'ai un peu de mal à saisir les différences fondamentales entre les différents montures (équatoriales, azimutales, etc...) aussi... 

Pour le Dobson, si je résume, c'est un Newton avec un grand diamètre mais vendu moins cher le plus souvent car équipé d'une monture beaucoup plus simple que équatoriale ? 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 20 minutes, VIVE LES GNOUS a dit :

Pour le Dobson, si je résume, c'est un Newton avec un grand diamètre mais vendu moins cher le plus souvent car équipé d'une monture beaucoup plus simple que équatoriale ? 

Un dobson est un newton sur une monture azimutale basique. C'est cette monture qui est une monture Dobson, le telescope est un newton. La taille du miroir ne joue pas sur l'appellation,  il y a des dobson de 76mm et d'autres de 500mm. Il y a des newton de 400mm sur monture equatoriale.

 

il y a 25 minutes, VIVE LES GNOUS a dit :

J'ai un peu de mal à saisir les différences fondamentales entre les différents montures (équatoriales, azimutales, etc..

Une monture azimutale se deplace haut bas gauche droite. Une monture équatoriale permet de compenser le mouvement apparent des astre en ne bougeant qu'un axe. C'est un peu une azimutale penchée.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Un "Dobson" c'est un télescope de type "Newton" posé dans un simple caisson 2 axes (un horizontal, l'autre vertical), on pourrait quasiment dire qu'il n'a pas de monture, et se pilote entièrement à la main (mais il existe des "montures" motorisées pour Dobson sur lesquelles on les pose, ce sont des "tables équatoriales").

Exemple : https://www.astroshop.de/fr/telescope-dobson-skywatcher-n-150-1200-skyliner-classic-dob/p,15559

 

On parle de monture azimutale, bien que le "caisson" du Dobson en soit une...., quand ce système à un axe horizontal et l'autre vertical est perché sur un trépied.

Exemple : https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-ac-70-700-mercury-az-2/p,5000

 

Un astre qui se lève monte en biais de l'horizon est pour aller culminer plein sud, ensuite il descend en biais vers l'horizon ouest pour se coucher. Donc, dans les deux cas ci-dessus, pour suivre un astre dans sa course dans le ciel il faut bouger l'instrument autour des deux axes en même temps.

A noter que la trajectoire que je décris pour cet astre qui se lève, culmine, puis se couche, est en fait une simple rotation apparente autour de l'axe Nord-Sud de notre planète (je dis "apparente" car en fait c'est la terre qui tourne sur elle-même, l'astre, lui, ne bouge quasiment pas).

 

Une monture équatoriale est en général perchée sur un trépied (bien qu'une table équatoriale pour Dobson soit simplement posée par terre), et possède un axe réglable parallèlement à ce fameux axe Nord-Sud de la terre (ce réglage s'appelle la "mise en station"). Il suffit de faire tourner l'instrument  autour de ce seul axe, dans le sens inverse de celui de la Terre et à la même vitesse, pour suivre aisément l'astre dans sa course. Un second axe, perpendiculaire au premier, permet d'accéder à n'importe quel coin du ciel.

Une monture équatoriale, de type "allemande" généralement, est dotée de contre-poids d'équilibrage. La précision de cet équilibrage, sur les deux axes, est absolument primordiale pour que la monture "suive" bien, sans vibrations ni efforts néfastes à sa mécanique.

Exemple : https://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-n-150-750-explorer-bd-neq-3/p,15330

 

Tout ça est motorisable ou pas, doté du Goto ou pas.

 

La fréquentation, même irrégulière, d'un club permet d'apprendre assez vite et d'éviter les gags (j'ai vu des gens arriver dans le nôtre avec des instruments déjà détruits par une mauvaise utilisation ! :(), je te conseille d'en passer par là....

 

MM

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je me permets de soulever un autre point: si j'ai compris, il y a aussi la question de l'observation en famille?

Je préfère en parler car ça me semble toujours délicat de "passer l'oculaire" à un enfant sur une planète en fort grossissement. Le temps qu'il s'y mette -s'il ne dépointe pas déjà l'instrument-, la planète n'est plus dans le champ et il faut la viser à nouveau. Je n'ai pas la pratique d'une monture azimutale, mais une équatoriale, même non motorisée, me semble mieux sur ce point. J'entends bien la question de l'encombrement (raison pour laquelle je souhaite me construire une monture altazimutale). Par ailleurs, pour un Newton, surtout grand format, ce n'est pas toujours pratique avec des petits enfants, mais une petite escabelle résoud la question (n'empêche que  si c'est en voiture, 'faut l'emmener).

 

Pour la question du prix, je dirais aussi de veiller aux oculaires fournis...

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 6 heures, Bruno- a dit :

planètes ou ciel profond ? Question bête, puisque 1° elle ne permet pas de trancher sur le choix du matériel

 

Bin, si un peu quand même, au niveau de la monture au moins : suivre une planète à fort grossissement avec une monture motorisée est bien plus confortable qu'avec un dobson, surtout si en plus tu veux partager avec la famille ;).

 

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 6 heures, VIVE LES GNOUS a dit :

Donc je dirai sois SC soit Maksutov, avec une préférence pour le dernier car moins onéreux me semble-t-il. 

 

Oui, les petits mak sont sympas. Ils n'ont pas trop de champ mais si tu n'as pas la passion des amas ouverts étendus, on peut voir pas mal de choses avec. J'en ai beaucoup utilisé en planétaire notamment et les résultats sont très bons compte tenu de la compacité du petit maksutov.

 

Pour l'équato, c'est bien de passer en club car ils vont te montrer en quelques minutes comment mettre en station et équilibrer. C'est un peu plus dur à apprendre tout seul mais cela se fait.

 

Voici un petite vidéo de serge brunier qui devrait pouvoir t'aider :

 

 

 

La mise en station :

 

 

 

Edited by rmara25
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour tout et pour les vidéos. 

La mise en station ça doit être un coup à prendre, parce que là, à la première vision, c'est un peu la fête quand même ;-) 

Edited by VIVE LES GNOUS

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Oui, la vidéo sur la mise en station est peut être un peu trop détaillée. Voici une documentation plus simple :

 

https://www.astropleiades.fr/pages/astronomie-pratique/la-mise-en-station.html

 

Au début, il faut utiliser la méthode dite du lancé de monture. En gros, tu mets la monture dans l'axe de la polaire à peu près et c'est parti. Je n'ai pas réussi à retrouver un power point qui était très bien fait mais le mieux c'est que le vendeur ou un club te montre, tu verras que c'est très simple.

Edited by rmara25

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Mara a dit : "la méthode dite du lancé de monture".

> dans mon club on appelle ça une mise en station à " l'épaulé-jeté " :D

 

MM

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now