Astrowl

Projet Astrowl de visuel assisté

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Magnifique projet, tous mes voeux de réussite pour la suite :)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain pour les encouragements, prochaine étape, une meilleure mise en station pour essayer de pousser le stacking beaucoup plus loin, quelques tests sur l'auto alignement des images et des ajustements sur l'interface. On verra si ca vaut le coût d'aller plus loin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très sympathique initiative : bravo. :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Beau projet qui mérite un suivi.

 

Et du coup je me demandais, si on faisait ça avec un APN hybrique comme un A7s ou un Eos Ra? Ca devrait fonctionner aussi?

 

David.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut David, je n'ai pas testé ces APN, je pense qu'il offre une très bonne sensibilité et permettent deja de faire ressortir les faibles nébulosités. Par contre, tu n'as pas la possibilité (sauf erreur) de stacker en live les images et d'améliorer le rapport signal/bruit. Du coup je pense que les images brutes via ces APN doivent être assez bruitées. 

Je n'ai pas encore pu pousser le stacking tres loin dans ma cession de test, car le suivi etait merdique. Mais ca m'a permis de valider le capteur (j'ai déjà testé 3 autres capteurs avant velui la et ce n'était vraiment pas concluant), le fonctionnement du programme (aucun plantage pendant la cession) et l'alignement des images a la volee qui n'était pas si mal que ça au regard du suivi encore une fois merdique.

Les soirées dégagées sont rares et ralentissent les tests, mais prochaine étape, ameliorer la mise en station et voir comment ca ressort.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà un projet bien intéressant et qui semble très prometteur.

 

Merci de continuer à nous tenir au courant des évolutions de ton produit

 

Bon ciel

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Patrick, j'attends juste un ciel dégagé pour refaire des tests avec une mise en station plus soignée et tenter d'autres cibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de ciel dégagé hier (enfin) pour reprendre les tests et améliorer le suivi, dans ma belle banlieue parisienne bien polluée.

Punaise, je ne suis pas astrophotographe à la base, je galère un peu pour la mise en station, le temps défile et je bosse le lendemain...

 

Donc voilà quelques images prises toujours avec la lunette de 130 fd7 avec environ 30 poses cumulées de 1 seconde sur Orion (avec renforcement des couches vertes et rouge  sur 2 des images ci-dessous), la nébuleuse de l'eskimo et M35. Elles s'affichent en direct sur l'écran de 4 pouces. Le rendu est plus sympa que sur ces images.

 

Un tube avec plus de champ serait vraiment bienvenu sur ce type de cibles. Le suivi est encore nettement perfectible.

Je dois intégrer un alignement auto des images pour affiner encore le rendu. 

 

Autre étape la fabrication d'un boîtier de façon à mettre l'ensemble dans une poche et partir sur le terrain sans gros matériel. L'ensemble tiendra dans un boitier d'environ 12x8x6cm

 

Pour rappel,  c'est un projet de visuel assisté, pas d'astrophoto. L'idée est de voir ce que l'oeil ne voit plus ou discerne, mais évidemment pas chercher à rivaliser avec l'astrophoto.

 

 

stackpic0131_232736.jpg

stackpic0131_231626.jpg

 

stackpic0201_005208.jpg.5030dd6401c25b70a71a7d6f8ee61efc.jpgstackpic0201_004450.jpg

stackpic0131_232036.jpg

stackpic0131_232113.jpg

Edited by Astrowl
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh [mode avocat du diable], avec une seule pose de 30 sec et un reflex numerique, on n'est pas tres loin de ca non?

 

Apres oui d'accord pour aller plus loin, oui il faudra empiler, realigner, corriger, traiter, rehausser, et tutti quanti ...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas, les reflex ont fait des progrès  énormes, ce serait effectivement intéressant d'avoir de telles images pour comparer. Mais comme le reflex ne stacke pas, avec 30 sec de pose tu dois avoir pas mal de bruit ?

L'idée de ce projet ce n'est pas de retraiter les images une fois chez soi, sinon on n'est plus dans le VA, mais dans l'astrophoto.

 

Et puis je tatonne sur les réglages pour l'instant, c'est aussi ce que je trouve sympa, tu as pas mal de paramètre à ta main pour affiner selon la cible.

 

Il faut que je vois si avec un bon suivi et un système d'alignement auto des images on ne peut pas pousser beaucoup plus loin le stacking pour affiner encore les images et améliorer le signal/bruit. Et puis si j'avais un tube f/d 4 sur ce genre de cibles ça serait aussi pas mal !

 

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, gagarine a dit :

Mais comme le reflex ne stacke pas,

En fait peut être que si.

Je suis équipé d'un Sony RX10Mk3. J'ai acquis un programme développé par Sony (Add-on) pour faire en automatique des filés d'étoiles. Le résultat est un film des x images , x pouvant varié sur plusieurs centaines. Le film peut alors être exploité pour faire du stacking. Je ne peux pas mettre cet appareil derrière un instrument car cet un bridge. Mais j'imagine que l'on peut faire la même chose avec un A7.

Bon mais on s'éloigne un peu du visuel assisté

Quelqu'un a-t-il déjà essayé?

 

Bon ciel

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'apn j'ai testé le 1300D avec wifi et live view (pour la map du boitier).

Caméra connect permet de collecter chaque frame et puis pré-traiter sur le logiciel favori au bureau, puis... et puis...

Cela fonctionne assez bien.

Le logiciel sur la tablette est bridé canon, pour ses fonctionnalités limitées.

Ce qui intéresse dans cet astrowl, c'est la collection des frames, stackées, vues à l'écran en live, la mémorisation du résultat (jpg et fits). Cela suffit en général pour mesurer après (photométrie et astrométrie).

Question sur quel environnement tourne t'il (win10, ipad, linux) et quels types de drivers peut t'on insérer (uniquement le 462? eos etc...)?

C'est une idée bien intéressante qui se rapproche d'un unistellar par exemple, images live à l'écran, récup. des fichiers stackés exploitables par la suite. Mais inconvénients: fichiers png uniquement, pas de filtrage, ouverture de 114mm F4. Pour un coût plus raisonnable avec ce système proposé et caméra récente très peu bruitée (le 1300D aussi).

Au final, quand le scope est bien en station, on peut rester au chaud et retourner au pc bureau avec une liaison wifi solide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @gitod, c'est un Raspberry avec une caméra IMX462. Le logiciel de lecture des frames, affichage live, stacking (avec application à la volée de filtres) tourne sur le Raspberry. Le logiciel ne repose pas sur un driver spécifique, du coup il peut fonctionner a priori avec pas mal de cameras en connexion CSI (pas USB). J'ai d'ailleurs testé 3 autres capteurs avant, dont le IMX477 (mais pas assez sensible), sans modification du programme (ou vraiment à la marge). C'est l'IMX462 qui est le plus concluant pour l'instant.

 

Le pilotage se fait via un navigateur en te connectant en wifi au raspberry, donc depuis n'importe quoi équipé d'un navigateur (smartphone, tablette, PC).

A ce stade les images s'affichent sur l'écran 3.5 pas dans le navigateur. Il faut que je regarde pour ouvrir une connexion video entre le Raspberry et le navigateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autrement dit, ce n'est pas bâti sur un esprit windows et ipad (c'est ce que j'ai ici).

Vous pourriez faire un schéma à main levée pour décrire l'organisation des différents composants?

Navigateur sur la tablette: avec ipad c'est obscur pour moi (tant de périphérique reconnus mais qui ne communiquent pas entre eux),

Raspberry: une carte électronique je pense...qui prends en charge astroowl, comment le charger?

connection csi: un câble spécifique avec une interface intégrée?

Je peux me tromper...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant le logiciel n'est pas open source et d'ailleurs pas finalisé. J'ai pu implémenter une solution d'alignement des images a la volée qui ne prend pas trop de temps, il faut que j'ajoute la génération de dark frame et retester si possible avec un instrument f/d 4 pour le ciel profond.

Il me manquera le test planétaire, sur ce point aucune idée de ce que ca donnera, la lune sera un test intéressant.

 

J'hésite encore sur la suite a donner a ce projet mais j'aimerais idéalement proposer une solution complète incluant soft et hardware.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Essayez un 114-450 newton, pas besoin de correcteur comme pour l’unistellar.

pour démarrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle séance ce soir entre deux nuages, en testant le mode d'auto alignement des images stackées. Le gain en détails est assez intéressant par rapport aux précédents séances. 

Pour rappel, la lune est a quelques degrés de la cible et je suis dans un bon ciel pollué de région parisienne.

 

Sur la lune, la première photo est prise en mode live (donc non stackée), c'est presque mieux que stacké, mais je pense qu'il faut travailler différemment ce type d'image et avec un telescope dédié planétaire.

J'apprends également à chaque étape, en jouant sur les différents paramètres (pas trop de contraste, ni trop de gain, ni trop de luminosité, ...) et il faut jongler.

Prochain épisode avec un Newton  FD4 de 200mm et avec d'autres cibles orientées galaxies et amas.

stackpic0209_193812.jpg

stackpic0209_193855.jpg

livepic0209_194829.jpg

stackpic0209_194518.jpg

Edited by gagarine
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Patrick, ce qui est vraiment sympa c'est de se passer d'un matériel encombrant d'acquisition, de juste planter ce petit boîtier dans le porte oculaire avec son petit écran embarqué de 3.5", de modifier le paramétrage en direct depuis son smartphone et de voir l'image s'affiner petit a petit sur l'écran de 3,5', et de pouvoir capturer le résultat.

 

Je pense qu'il y a encore une belle marge de progression, car le stacking est ralenti par l'alignement des images. Donc en optimisant ce process d'alignement, ca devrait stacker beaucoup plus vite et je devrais encore pouvoir ajouter de la profondeur au stacking et ameliorer encore le rapport signal/bruit.

 

L'autre avantage c'est que tu bénéficies des performances de ton matériel astro. Si tu as un 300mm avec un fd court, même en mode live (non stacké) ca doit être fameux.

 

To be continued...

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Frank, merci pour la référence, je ne connaissais pas ce projet.

C'est un programme à installer sur un PC ou un Mac pour simplifier le visuel assisté dans l'acquisition et traitement des images, si je comprends bien. Du coup ça ne t'affranchit pas de tout le matériel à transporter lors des soirées d'observation.

 

Pour le projet Astrowl, comme je disais à Patrick ci-dessus, je cherche à faire un système autonome très portable pour du nomade. La partie matériel pèse environ 200g, tient dans la main et mesure environ 12x8x8 cm. Elle intègre, le capteur IMX462, un "mini ordinateur" et un écran 3.5". Depuis ton smartphone tu te connectes à ce boîtier et tu modifies les paramètres de la vision live ou du mode empilement d'images, tout en visualisant en direct sur l'écran de 3.5" le résultat et si tu le souhaites tu captures ce que tu vois en jpeg.

 

J'aimerais bien proposer un système complet  packagé (matériel, logiciel), parce que finalement les projets comme Jocular ne sont pas à la portée de tous.  

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un evscope adaptable sur n'importe quel tube ça  !

 

A installer sur un gros dob motorisé altaz :-)

 

Bravo,

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut :)

 

Projet très intéressant. Le genre de chose auquel j'avais déjà réfléchi aussi...

Niveau logiciel j'y connais rien, mais niveau capteur, je te conseillerais le récent imx485. Il donnera des perfs équivalentes au 462, avec un champ deux fois plus large et des images 8mp, donc 4k ; pour pas beaucoup plus cher.

 

Et je ne sais pas si tu as un filtre ir-cut devant ton capteur, mais ce serait je pense judicieux si tu veux des couleurs fidèles.

 

Dernière chose, proposer en complément du JPEG un enregistrement en format non compressé ( genre fits ou tiff ) serait chouette également.

 

Bravo pour le projet c'est top !

 

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now