COM423

Quand l'imagerie d'une comète faible Illustre la puissance de détection du compositage calculé : de 2 à 6 astéroïdes !

Recommended Posts

Bonsoir,

 

Je vous ai proposé hier soir un petit fil sur l'observation d'un duo cométaire :

mais ne vous avais pas tout dit...

 

Le compositage calculé pour révéler la petite C/2022 S4 (Lemmon) a, par le plus pur des hasards, révélé au passage 4 astéroïdes de plus ;)

 

Pour tout dire, il y en a même un qui a un mouvement si proche de celui de la comète, que quand j'ai fait les mesures photométriques quelques jours après le compositage lui-même, je me suis trompé de cible et c'est lui que j'avais d'abord mesuré :ph34r:

 

Cette mésaventure illustre bien, je trouve, toute la puissance du compositage pour révéler les astres faibles : un exercice plus délicat pour les cibles en mouvement puisque le compositage doit être spécifique au déplacement de l'astre imagé.

 

Deux astéroïdes seulement avaient laissé une traînée visible sur le compositage stellaire du champ :

Identifications_sur_compositage_stellaire_sum_comp.thumb.jpg.84d9fa274ebfd5abc1a98066213c15cc.jpg

 

Alors que l'on détecte cette fois la traînée laissée par 6 astéroïdes sur le compositage calculé sur le déplacement théorique de C/2022 S4 (Lemmon) :

Identifications_sur_compositage_C2022S4_comp.thumb.jpg.cb2adb11259edb1d8677aaef747b6dac.jpg

 

Il faut dire qu'il y a du monde qui se baladait dans ce champ :

image.png.6994c17444a943cf8a39a3277c23de11.png

 

Je ne me suis pas amusé à faire un compositage calculé pour chacun (faut pas exagérer :P), mais il est intéressant de voir qu'il y en a de bien faibles qui, du fait de leur mouvement apparent assez proche de celui de la comète, sont mis en évidence :

image.png.c25c7cb3ccfe6883572a1bbc3aa05adf.png

image.png.4afaf42d843d41dd4e58886913e5c2d8.png

 

Amusant de révéler des astéroïdes en calculant le compositage sur le mouvement d'une comète !

Ça rappelle la technique de recherche par "tracking synthétique" merveilleusement exploitée notamment par Alain MAURY et Georges ATTARD  (Cf les posts passés intitulés "deux français à l'honneur").

 

Cette illustration de la technique, purement fortuite ici, m'a amusé et j'ai eu envie, du coup, de la partager avec vous :)

 

Bone soirée.

Edited by COM423
  • Like 6
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Et bé c'est l'autoroute dans ton tube .....

Important que tu précises 

Ne connaissant pas grand chose en domaine cométaire

Que veut dire calculer le compositage? :)

Et ils viennent d ou tout ces bébés

Principale ? Kuiper ? Orth?

 

Edited by Achaim
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnant ce qu'on peut trouver dans le ciel ;) Bravo pour ce travail :)

 

XavS

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Achaim said:

Et bé c'est l'autoroute dans ton tube .....

enfin dans le ciel :D

 

1 hour ago, Achaim said:

Que veut dire calculer le compositage? :)

Il faut recentrer les poses de la séquence de telle sorte que la cible mouvante tombe toujours au même endroit.

Pour le ciel profond, on fait un alignement sur les étoiles et c'est fini.

Pour une comète (ou un astéroïde), il faut après cette registration stellaire appliquer une translation supplémentaire pour compenser le mouvement de l'astre.

Avec Siril :

  • si la comète est visible sur les poses individuelles, il suffit de cliquer dessus sur la première, puis la dernière pose et il fait le job :)
  • sinon, il faut ruser et faire le calcul à la main
1 hour ago, Achaim said:

Et ils viennent d ou tout ces bébés

J'avoue ne pas avoir regardé de près leurs orbites, mais vu les magnitudes ils doivent être tous de la ceinture principale.

 

Merci pour ton intérêt pour ce post et bon ciel :)

Edited by COM423
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo stéphane ! une cession exploitée de belle manière ! :)

 polo

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, COM423 a dit :

sinon, il faut ruser et faire le calcul à la main

Ou bien utiliser le soft "Astrometrica".

Merci pour ce partage !

Jean Marc

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, polo0258 said:

 bravo stéphane ! une cession exploitée de belle manière ! :)

Merci Paul :)

 

47 minutes ago, JML said:

Ou bien utiliser le soft "Astrometrica".

J'ai acheté une license mais je suis sous Linux, et finalement il ne fonctionne pas sous Wine :( donc elle ne me sert à rien...

Merci pour ton intérêt pour ce post :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé bé, y a du passage dans ton ciel Oeil de Lynx heu . . . Stéphane pardon :)

Bonne journée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Stéphane,merci de nous faire partager cette magnifique cession !

Bon ciel à toi.

Jean Pierre.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, ALAING said:

Hé bé, y a du passage dans ton ciel Oeil de Lynx heu . . . Stéphane pardon :)

Pour le coup, faut rendre hommage à nos caméras numériques : oeil de silicum du coup :D

 

2 hours ago, Sauveur said:

Méga Top le boulot Stephane bravo :x

Merci beaucoup Sauveur, c'est sympa :)

 

17 minutes ago, jpl34390 said:

Bonjour Stéphane,merci de nous faire partager cette magnifique cession !

De rien Jean-Perre, c'est avec grand plaisir :)

 

Bonnes observations à vous ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By siegfried_M31
      Après une longue pause pour cause de météo hivernale pourri (du point de vu photo CP), mardi sur mercredi 25 vers 0h je suis parti pour profiter d'une petite fenêtre météo annoncée pour 1h. 1h, télescope est monté mais pas un étoile, maintenant la fenêtre est prévu pour 2h. A 2h même scénario, rendez vous 3h. 2h50 je vérifie, quelques étoiles sortent de la brume. Je commence à faire la mes, puis tout le tralala. A partir de 3h45 jusqu’à 6h48 j'ai engrangé des séries d'abord à 30s je suis rapidement passe à 50s sans que le noyau souffre de flou bougé.  Vu le faible temps de pose j'ai opté pour du bin2 afin d'avoir d'avantage de dynamique. Avec cette météo impossible de préparer un champs vierge pour pouvoir le retirer par la suite des images avec la comète. A cause de la vitesse de la comète j'ai 3 séries avec des champs + le champs initial avec les 1° tests. Quelle misère pour séparer la comète des étoiles et vice versa pour faire des images assemblé comète sans étoiles et étoiles sans comète. Je suis en train de prendre des notes pour garder la méthode, c'est vraiment vorace en temps. Pour l'instant je suis sur la dernière série mais uniquement N/B. J'ai registré les 4 séries sur un énorme champs d'étoiles artificiels, rien que cette tâche ma demandé pas mal d'astuces pour y parvenir. Les vidéo malgré le bruit sont super sympa.
      Il me reste du grain à moudre, en attendant une photo d'ambiance (trouvez la comète, indice, au dessus à droite de la petite ourse) puis la luminance de la série 4, 58*50s bin2.


      Voici l'animation de 75 images (58*L + les RGB) de 50s registrer sur la comète on voit bien l’impact des nuages qui ne se privent pas de filtrer le signal, c'est pas génial, mais ça rend l'animation vivante

      Étape suivante avant de passer aux autres séries, la couleur.
    • By RIGEL33
      La comète « presque » visible à l’œil nu !
       
      Lors de la sortie improvisée du vendredi 20 janvier 2023, j’ai dû attendre 23h30 avant de pouvoir imagé cette comète C/2022 E3 (ZTF) afin qu’elle soit assez haute et surtout moins dans la cloche lumineuse de Bordeaux, qui est assez présente au nord du Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats, Gironde, France.
      Ce n’est pas la première fois que je l’attrape dans mon capteur… je l’ai déjà fait en septembre dernier du côté de l’Aveyron, mais je n’ai toujours pas pris le temps du traitement… honte à moi !
       
      J’ai donc pris mon setup grand champ car ma monture Orion Sirius est en train de se faire une remise en forme graissage chez un astropote.
      Comme pour le 31 décembre, je me suis installée tout près de la prise électrique du club, tout à proximité du câble électrique servant de clôture aux bovins et équidés venus temporairement brouter à proximité du monument.
       
      En attendant que la boule de neige sale soit accessible, j’ai imagé la Rosette (traitement à suivre)… quand ce fut l’heure de changer de cible, tout était givré… il faisait moins 3°C.
      Elle se situe juste au-dessus de l’arbre, ce qui explique les branches en début de film. Malheureusement, une heure plus tard, les nuages se sont invités à la fête, m’obligeant à interrompre la session d’acquisition. Mais bon, je l’ai eu… et je vous livre ci-dessous le montage en vidéo. A retenter sous un ciel moins pollué !
       
      Cette comète est déjà venue visiter la planète Terre mais à une époque où l’Homme moderne n’était encore qu’un chasseur-cueilleur, soit 50.000 ans environ. Provenant vraisemblablement du nuage de Oort, elle a été découverte le 2 mars 2022 par le programme de relevé astronomique « ZTF »  (Zwicky Transient Facility) qui utilise le télescope de l’observatoire Palomar. C/2022 E3 accuse un diamètre d’environ 1 km. La lueur verte est sa coma (chevelure) est due au gaz carbonique incandescent.
       
      Photos prises le 20 janvier 2023 à Saucats (33) – Canon 40D défiltré partiel avec objectif Sigma 70-300, focale à 190 mm, ouvert à 5,0, sur monture StarAdventurer (sans goto ni autoguidage).
      74 poses de 60 s – ISO 1600 – 25 DOF – Iris, VirtualDub et Toshop.
       
       
       
       
    • By Goofy2
      Comète C/2022 E3 (ZTF), le 25 janvier 2023
    • By Goofy2
      Comète C/2022 E3 (ZTF), le 25 janvier 2023
    • By tonioche
      vous en reprendrez bien une tite louche!
      voilà mon essai sur cette visiteuse avec la lulu askar fra400 et ASI1600MM. je l'ai shootée depuis le mercantour à 1500 metres d'altitude. température exterieure -13c j'ai pas eu besoin de trop forcer pour refroidir la cam!
      25 poses de 1 minute avec chaque filtre LRGB.
      traitement pixinsight et photoshop 
      bon ciel et bonne comète à tous.
       

  • Upcoming Events