Sign in to follow this  
boystar

ExoTerre en vue !!

Recommended Posts

Très réactif, SKY-MAP.ORG, vient de renseigner plus explicitement l'identification de notre naine rouge ...
Ci-dessous, un extrait, un peu plus zoomé dans un cadrillage central d'une minute en AD (15h20-15h19) et de
15' en déclinaison (-7°30' -7°45').
Magnitude 16,6 environ pour les étoiles les plus faibles du champ (jusqu'à 20 ! sur le zoom maxi) :

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Joël > Si le système planétaire est situé à 20 années-lumière et la planète à 0,073 unités astronomiques de l’étoile, la séparation étoile / planète sera de 3,26/20x0,073 =12 milli arseconde ce qui fait pas besef. Pour que le coronographe fonctionne, il faudrait au préalable "résoudre" la séparation étoile / planète ce qui suppose quelque chose comme la limite de diffraction d’un 10 m de diamètre dans le visible

Boystar > D’accord avec toi, mais en fait tout le monde se fout de la formation des planètes autour des étoiles, ce qui intéresse, ce sont les petits bonhommes verts et ce n’est pas en comprenant mieux la formation des planètes (ce qui, perso, m’intéresse) qu’on en saura plus sur l’apparition de la vie. Pour ce qui concerne l’apparition de la vie, le seul apport de l’astronomie a été rapidement acquis dès qu’après 1995, on a vu que les planètes étaient très fréquentes.

Debricon > "donc la vie doit grouiller partout, ce qui est logique d'ailleurs" : pas encore prouvé qui sait si une naine rouge peut "abriter" la vie ? Par exemple un champ magnétique est-il nécessaire, comme sur terre, pour protéger les organismes vivants , rôle des UV, nécessité de l’eau, rôle du hasard, ...
A part l’argument, "y a pas de raison qu’on soit seuls" qui n’a pas besoin d’observations pour fonctionner, on n’a pas beaucoup avancé sur ce sujet

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
"donc la vie doit grouiller partout, ce qui est logique d'ailleurs" : pas encore prouvé

C'est vrai, c'est une prémonition, de même qu'il y 35 ans j'étais déjà persuadé qu'une grande majorité d'étoiles devait être accompagnée de planètes sans en avoir l'ombre d'une preuve.
Et c'est logique, le Soleil est une étoile tout ce qu'il y a plus de banale, perdue au fin fond de la Galaxie, et nous sommes là. Pourquoi serions nous une exception parmis ces milliards d'étoiles, alors que la notre n'a rien d'exceptionnelle, que se soit de par sa taille, sa composition, son âge ou sa situation?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais Debricon, combien de fois faudra-t-il te répéter que l'Homo Sapiens est unique, incomparable, magnifique, qu'il est le fruit d'un hasard merveilleux et non reproductible, que la Vie n'existe qu'ici sur la Terre et pas ailleurs? Hein? M'enfin!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Debricon > d’accord avec ton raisonnement sur les planètes, le soleil est une étoile banale dans une galaxie banale et on peut imaginer des causes mécaniques à la formation des planètes et les mêmes causes produisant les mêmes effets ...
En revanche pour la vie, on n’a pas la moindre idée de son mécanisme d’apparition. On ne sait même pas si elle est apparue sur terre ou dans l’espace, dans le fond de l'océan ou à la surface des mers. On se situe donc dans l’intervalle "La vie est banale dans l’univers" selon ton principe et "Y a peut-être que nous" tant qu’on n’a pas détecté d’autres formes de vie. Il me semble que l’astronomie ne permet pas, actuellement, de resserrer l’intervalle, malgré l'enthousiasme des médias.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis assez d'accord avec Debricon à savoir que nous ne sommes pas les seuls êtres vivants dans ce vaste univers .
J'ai toujours pensé qu'il y avait d'autres planètes et même que notre Univers n'est pas unique et que d'autres univers existent .
L'accés à ces autres univers se fait par les trous noirs , d'ailleurs nous sommes certainement nés d'un trou noir .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouh là Dva, tu ... divagues ! Ne vas pas trop vite en besogne veux-tu?
Je suis assez persuadé que la vie n'est pas une chose unique mais c'est tout de même une cuisine vraiment délicate. Donc à cuisine délicate... question délicate .
Pour l'instant, je préfère rester sur l'expectative et pas me risquer à des conclusions hâtives. On ne connait pas grand chose de ce monde (gliese 581b) donc il faudra préciser ses caractéristiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca y est on trouve un caillou qui orbite autour d'une naine et voila qu'on se met à fantasmer sur les petits bonzhommes vert et sur le caractère habitable du caillou ...

Dites vous bien qu'effectivement le caillou a été habitable, mais qu'il y a de fortes probabilités que ses habitant on déjà rendu la planète in-habitable à force de chercher par tous les moyen d'en partir...

Ahhhh le fabuleux mythe des nouvelles frontieres et du far west!!!

Nouvelle dépêche AFP qui vient de tomber:

Les chasseurs d'exoplanètes on des outils de plus en plus efficaces.
(AFP) Pour la première fois, les chasseurs d'exoplanètes ont découvert une planète située hors de notre système solaire d'une taille qui serait proche de celle de la Terre.
On n'attentait pas une telle découverte avant 10 ans, et celle ci va boulverser notre vision de l'univers dans les prochaines année. Serge Brunier éminent journaliste, dit "Seize main gauche" va enquêter sur cette découverte et bientot les agence de presse pourront fournir à leurs abonnés autre chose que des aneries post-fantasmo-jeveuxfuirmaplanete.

OK, je sors!

Share this post


Link to post
Share on other sites
asp06 a dit:
quote:

au risque de paraitre rabat joie c'est le m.sin(i) qui vaut 5 masses terrestres, si l'orbite est inclinée de i=30° sur la ligne de visée on a sin(i)=0.5 et m = 10 masses terrestres, pas tout à fait une exoterre...

on en parlait à midi avec les collègues... L'un d'entre eux était particulièrement remonté surtout contre les scientifiques, parce qu'ils brodent largement autour des chiffres qu'ils ont. La seule chose dont on est sûr c'est la masse minimale de 5 masses terrestres et la distance à l'étoile. De là, ils présupposent une température, le fait que la planète ne peut pas être gazeuse, etc... Bref, beaucoup trop de spéculations.
A savoir que le "record" précédent de la moins massive exoplanète était de 8 masses terrestres, on n'a fait que diminuer quoi, peut-on considérer ca comme un réelle progrès?
Ce qui est sûr c'est qu'on arrive à détecter de nouvelles cibles potentielles, certaines dans des systèmes à plusieurs corps, pour les missions futures...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
En revanche pour la vie, on n’a pas la moindre idée de son mécanisme d’apparition. On ne sait même pas si elle est apparue sur terre ou dans l’espace, dans le fond de l'océan ou à la surface des mers.

Certes, on est loin de tout comprendre, j'en suis pleinement conscient, mais on avance petit à petit.

Il y a 2 siècles on ne savait pas du tout ce que pouvait être une étoile, comment elle pouvait se former, évoluer, mourir, quelle était sa source d'énergie.

Pour l'apparition de la Vie, la théorie de la panspermie me séduit bien. Un peu comme les infimes graines qui se promènent dans notre atmosphère, au gré des vents, et qui prennent racine dès qu'elles trouvent un peu de terre et d'eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Céline a écrit :

"A savoir que le "record" précédent de la moins massive exoplanète était de 8 masses terrestres, on n'a fait que diminuer quoi, peut-on considérer ca comme un réel progrès?"

La différence fondamentale, c'est la distance : OGle est à 20 000 années-lumière, à la louche, Gliese581 est à 20 années-lumière.

Affiner nos connaissances sur Gliese va être beaucoup plus facile.

On peut imaginer, par exemple, régler une bonne fois pour toutes le problème du sinus en observant Gliese par astrométrie, c'est tout à fait dans les cordes de Hubble, par exemple, a fortiori de Gaia dans quelques années.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge : oui sur ce point c'est intéressant. Malheureusement, ce qui ressort dans les médias, c'est le fait que ca soit une planète de type Terre avec probablement de l'eau liquide... c'est ca qui est "choquant" je trouve, on omet de préciser clairement que ce sont des hypothèses selon un modèle. Pas une réalité! Mais bon, forcément, vu comme ca c'est moins vendeur, moins sexy, moins spectaculaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Céline,

Oui, oui, je comprends tout çà, mais du coup, là, j'ai envie de défendre, un tout petit peu, mes collègues des médias qui ont ici ou là écrit des âneries ou fait preuve d'un hyperoptimisme béat : les communiqués de presse de la découverte de Gliese, validés par les instituts, sont très très très peu prudents !!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai été choqué, comme vous, par le terme "planète habitable" "eau liquide" "vie" mais comme tout le monde, j'ai été obligé d'en rajouter, c'est comme çà...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
suis d'accord avec toi! Et en premier le press release de l'ESO Pour ca que mon collègue blâmait les scientifiques... Enfin bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quelqu'un a une idée de la publi des premiers résultats corot?
il faudra vraiment attendre jusqu'à la fin de l'année pour ça?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge, tout le monde est pris dans le maelström, je comprends qu’il soit extrêmement difficile, coincé entre les instituts et les médias, d’avoir une attitude "prudente".
Ce que j’apprécie par dessus tout c’est le fait d’aboutir à des résultats scientifiquement intéressants avec de la finesse, sans utiliser de moyens pantagruéliques : télescopes "modestes" en poussant au maximum les possibilités de la spectroscopie et des techniques de mesure (ce que tu as souligné). C’est le contraire de la politique habituelle on fabrique un gros bousin et on regarde ce que ça peut donner (je caricature un peu, mais à peine ) en plus, ça supprime tous les moyens modestes.

Encore une fois, il y a beaucoup de non-dit autour de l’intérêt pour les planètes depuis qu’un abruti a cru qu’il suffisait de mélanger un peu de boue et d’eau de mer et de faire deux trois éclairs pour fabriquer la vie, on a un peu trop considéré que le passage minéral-vivant est quasi-automatique. Il y a des acides aminés un peu partout, c’est pas pour cela qu’il y a de la vie. Conclusion : il faudrait et il suffirait que des conditions "identiques" à celles de la terre soit réunies pour que la vie apparaisse : les biologistes ont toujours été beaucoup plus sceptiques ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là tu prêches un convaincu...

La vie ailleurs parce que ya de la flotte, je trouve çà profondément crétin, c'est vrai, ya 10 puissance 22 étoiles, mais elles sont toutes pareilles, et, comme dit Hubert Reeves "Une étoile c'est infiniment plus simple à fabriquer qu'une libellule"...

10 puissance 22 étoiles, certes, mais c'est 10 puissance 22 fois la même chose : un gros tas d'atomes avec des réactions nucléaires au milieu.

La vie, à côté de çà, çà semble, disons, plus subtil.

N'importe quel clampin sait construire une étoile mais dans quel laboratoire a t on recréé la vie ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

S


Share this post


Link to post
Share on other sites
asp06,

D'après mes infos, mais bon, on me cache peut-être des trucs, on ne publiera rien de "fort" avec Corot avant fin 2007...

Pourquoi ?
Excellent question.
D'ailleurs je te remercie de me l'avoir posée.

Et je vais tenter d'y répondre, sans détours.

Voilà : Corot détecte un transit. Ca suffit pas : il faut caractériser l'étoile à transit pour comprendre ce qui a provoqué le transit. Donc... retour à la cas spectro, pour caractériser l'étoile (et, éventuellement, détecter la vitesse radiale de la planète).

Tout çà prend du temps, les astronomes, enfin, certains, sont prudents : imagines : un transit correspondant à une "Terre". Manque de bol, ce transit est tangent : ce que tu as pris pour une Terre, c'était un énorme Jupiter tangent !


En clair : tu publies ce transit tangent, c'est tangent, tu risques d'être pris pour une tanche, après tu prends la tangente...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à toutes, bonjour à toutes,

Je présente toutes mes excuses au logiciel "Guide 8", mais il m'a permis tout à fait de visualiser la fameuse étoile "Gliese 581". Le problème est qu'hier je n'avais pas chargé sur mon disque dur les catalogues "Tycho 2" (94 Mo) et "plus d'info sur les étoiles" (121 Mo), car jusqu'à présent seules les planètes du système solaires et les étoiles jusqu'à la sixième grandeur m'intéressaient...

Ayant donc installé ces deux fichiers supplémentaires sur mon disque dur j'ai trouvé sans problème la fameuse étoile "Gliese 581" :
"Guide 8" la nomme "GSC 5594-1093-1" et "HIP 74995".

Ce logiciel précise ses coordonnées (mais hélas pour l'équinoxe J1991,25) :
* Ascension Droite : 15h 19m 27,55s
* Déclinaison : - 07° 43' 19,3"
Sa magnitude est de + 10,61.

Les coordonnées au jour d'aujourd'hui sont (équinoxe J2007,3) :
* Ascension Droite : 15h 19m 49,649s
* Déclinaison : - 07° 44' 55,247".

Ces coordonnées actualisées permettront peut être aux Astrams de la repérer visuellement plus facilement...

A titre d'information ce soir chez moi à Maurs (Cantal) situé à 44° 42' 35,0" de latitude Nord et 02° 12' 12,3" de longitude Est cette étoile "Gliese 581" se lève à 19h18 UTC (21h18 CET), passe au méridien à 00h52 UTC et se couche à 06h26 UTC.

Roger15.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment on passe de la matière inerte à la matière vivante est un mystère, doit être d'une complexité qui va sûrement faire plancher nos biologistes encore très, très longtemps.
Mais le fait que c'est arrivé au moins une fois sur une planète tournant autour d'une étoile tout ce qui a de plus banale tend à prouver que c'est un processus sûrement reproductible chaque fois que les conditions idoines sont réunies (sauf à croire à une intervention "divine" évidemment).
Mais je veux bien admettre que ces conditions à réunir ne se présentent pas souvent, une fois sur 1000, sur 10000 ou même sur un million, ça nous laisse encore plein de planètes.
Et si ça se trouve, ce n'est pas si rare que ça, c'est plutot ça le fond de ma pensée.

[Ce message a été modifié par debricon (Édité le 26-04-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci dg2.
Une chose me chagrine : J'ai toujours lu que la vie ne pouvait se complexifier jusqu'à des êtres pensant comme nous que sur une très longue durée et que seules les étoiles "moyennes" du type Soleil présentaient la stabilité à long terme nécessaire.
Qu'en est il des naines rouges ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Blague à part, on se plaint assez que l'astro n'est pas assez médiatisée de ce côté-ci de l'Atlantique, alors tout ce bruit autour d'une découverte peut servir indirectement pour assurer le budget des futures missions !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Michelectron, les naines rouges sont les recordwoman de la longue durée de vie...
Comme le durée de vie dépend de la luminosité et cette dernière de la masse, et les naines rouges étant peu massives, elles vivent longtemps, longtemps, longtemps, comme de petites femmes qui boivent des tisanes et ne sortent jamais de chez elles sauf pour aller à vêpres... Tu vois?

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 26-04-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this