symaski62

mars 2020 rover

Recommended Posts

Ce bruit zarbi c'est pas la conséquence de la faible atmosphère de la planète ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

Si vous en avez ras-le-bol des annonces Covid et autres mauvaises nouvelles, dans quelques minutes (à 18h00) les dernières nouvelles du cosmos et en particulier de Supercam & Percy :

 

https://www.twitch.tv/cieletespace?mc_cid=2711439027&mc_eid=7335a95bf3

 

ou

 

https://www.youtube.com/channel/UCowxmnxZTBSTF_1bvtNNCEw

 

00vv.JPG

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Hazcam sol 28 : l'artillerie est déployée...

 

 

83.png

 

 

 

Séquence de "libération" d' Ingenuity :

 

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Couvercle largué : notre petit hélico Ingenuity apparait au grand jour, replié sous le ventre de Percy. Voir la vidéo post précédent pour comprendre la suite du déploiement dans quelques jours

 

Caméra Watson :

 

 

85.png

86.png

  • Like 5
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 3/21/2021 à 12:32, jackbauer 2 a dit :

la suite du déploiement dans quelques

 

Bonjour:

 

Je me souviens plus où j'avais entendu ou lu que le rover doit être à une centaine de mètres de l'hélicoptère pour éviter une collision.

 

La vitesse maximum du rover est de 153 mètres à l'heure si je me souviens bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, VNA1 a dit :

La vitesse maximum du rover est de 153 mètres à l'heure

 

Heureusement que c'est pas 153 km/h, ça risquerait de faire un peu de casse... :/xD

 

(Désolé je bêtifie beaucoup ce soir... ¬¬)

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://mars.nasa.gov/news/8896/nasa-ingenuity-mars-helicopter-prepares-for-first-flight/

 

La NASA vise le 8 avril (au plus tôt) comme date pour le 1er vol d'un aéronef sur une autre planète ! Ce vol historique consistera pour Ingenuity à s'élever à 3 m de haut pendant 30 secondes
La NASA nous apprend aussi que ses ingénieurs ont utilisé un tout petit bout de l'aile de l'avion des frères Wright qui a volé en 1903 pour le mettre autour d'un cable à bord d'Ingenuity !!! :o

 

 

1.jpg

2.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, la carte est amusante quand on y pense qui indique "airfield," mais 

il n'y a pas d'air là bas! Les hélices du Kitty Hawk tournent bien moins vite.

 

 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dust devil à l'horizon ! Image de Marvin (UMSF)

 

image.png.e19f2aa6471336cb059f69755b8ab20f.png

 

Un crash aérien en perspective ??? :o

 

PS : Ce n'est pas une première puisque Bill nous en avait déjà donné un, tweeté le 17 mars.

Si tu me lis, ton omniprésence m'agaçait un peu, ta "disparition" complète me désole beaucoup. 

En souhaitant ton retour raisonné ... :)

Edited by Huitzilopochtli
Ajout commentaire
  • Like 5
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Première météorite imagée par Percy source PaulH51 - UMSF)

 

 image.png.f2c6421fb777847ce8f1d1c448c85c4f.png

 

Pour les novices, roche sombre partiellement hors cadre dans le haut de l'image. ^_^

  • Like 7
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Préparation du premier vol d'Ingenuity


https://mars.nasa.gov/news/8896/nasa-ingenuity-mars-helicopter-prepares-for-first-flight/


Extraits remaniés à partir d'une traduction automatique :


La NASA vise au plus tôt le 8 avril pour effectuer la première tentative de vol motorisé et contrôlé d'un engin sur une autre planète. Cependant, avant que le giravion de 1,8 kilogramme puisse tenter son premier vol,  il va devoir franchir une série d'étapes délicates.


Pour l'instant, Igenuity reste attachée au ventre du rover Perseverance. Le 21 mars, le rover a déployé le bouclier de protection en graphite qui protégeait le giravion. Le rover est actuellement en mouvement vers «l'aérodrome» où Ingenuity effectuera sa tentative . Une fois déployée, Ingenuity disposera de 30 sols (31 jours terrestres) pour mener sa campagne de vols d'essai.


Nous voulons en savoir plus sur le potentiel d'Ingenuity pour l'avenir de la recherche scientifique », a déclaré Lori Glaze, directrice de la Division des sciences planétaires NASA. « Ingenuity est un appareil de démonstration technologique qui vise à réaliser le premier vol motorisé sur une autre planète. En cas de succès, cela pourrait élargir davantage nos horizons et la portée de ce qui est possible de faire dans l'exploration de Mars.»


Voler de manière contrôlée sur Mars est bien plus difficile que de voler sur Terre. La planète rouge a une gravité d'environ un tiers de celle de la Terre, mais son atmosphère n'est que de 1% en densité de celle de la Terre (au niveau de la mer). Pendant une journée martienne, la surface de Mars ne reçoit qu'environ la moitié de la quantité d'énergie solaire qui atteint notre planète,  et les températures nocturnes peuvent chuter - 90° Celsius), ce qui peut geler et fissurer des composants électriques non protégés. 


Pour s'adapter au volume disponible de son espace de rangement sous le rover Perseverance, l'hélicoptère Ingenuity doit être petit. Pour voler dans l'environnement martien, il doit être léger. Pour survivre aux nuits glaciales martiennes, il doit disposer de suffisamment d'énergie pour alimenter des radiateurs internes. Les performances de ses rotors dans l'air raréfié, ses panneaux solaires, ses radiateurs électriques et autres composants ont été testé plusieurs fois dans les chambres à vide et les laboratoires d'essai du JPL.


«Chaque pas que nous avons fait depuis le début de ce voyage il y a six ans explorait un territoire inconnu dans l'histoire des aéronefs», a déclaré Bob Balaram, ingénieur en chef sur Mars Helicopter au JPL. «Et bien que se déployer à la surface de Mars sera un grand défi, survivre à cette première nuit sur Mars seul, sans que le rover le protège et le maintienne sous tension, sera encore plus risqué.»

 

 


Avant qu'Ingenuity ne prenne son premier envol , il doit être déposé au centre d'un espace dédié de 10 sur 10 mètres choisi pour sa planéité et son absence d'obstacles. Une fois que les techniciens auront confirmé que Perseverance est situé exactement là où ils le souhaitent, le processus élaboré de déploiement de l'hélicoptère à la surface de Mars commencera.


«Comme pour tout ce qui concerne l'hélicoptère, ce type de déploiement n'a jamais été fait auparavant», a déclaré Farah Alibay, responsable de l'intégration du Mars Helicopter. «Une fois que nous aurons commencé le déploiement, il n'y aura plus de retour en arrière. Toutes les activités sont étroitement coordonnées, irréversibles et interdépendantes. S'il y a même un indice que quelque chose ne se passe pas comme prévu, nous pouvons décider d'attendre un sol ou plus, jusqu'à ce que nous ayons une meilleure idée de ce qui se passe.


Le processus de déploiement de l'hélicoptère prendra environ six sols . Au premier sol, l'équipe sur Terre activera un dispositif de rupture, libérant un mécanisme de verrouillage qui a permis de maintenir fermement l'hélicoptère contre le ventre du rover pendant le lancement et l'atterrissage sur Mars. Au sol suivant, ils déclencheront un dispositif pyrotechnique coupant les câbles, permettant au bras mécanisé qui porte Ingenuity de commencer à mettre l'hélicoptère hors de sa position horizontale. C'est également à ce moment que le giravion étendra deux de ses quatre pattes d'atterrissage.


Au cours du troisième sol de la séquence de déploiement, un petit moteur électrique terminera de faire tourner Ingenuity jusqu'à ce qu'il se verrouille, ce qui amènera l'hélicoptère complètement à la verticale. Au cours du quatrième sol, les deux dernières jambes d'atterrissage se mettront en position. Sur chacun de ces quatre sols, l'imageur WATSON (Wide Angle Topographic Sensor for Operations and eNgineering) prendra des photos de confirmation pour vérifier le bon déroulement de chaque étape du déploiement. Dans sa position finale, l'hélicoptère sera suspendu à environ 13 centimètres au-dessus de la surface. À ce stade, un seul boulon et quelques dizaines de minuscules contacts électriques relieront l'hélicoptère à Perseverance. Au cinquième sol de déploiement, l'équipe profitera de la dernière opportunité pour utiliser Perseverance comme source d'alimentation et charger les  batteries d'Ingenuity.


«Une fois que nous aurons coupé le "cordon ombilical" avec Persévérance  et posé Ingenuity , nous voulons que Percy s'éloigne le plus rapidement possible afin que les panneaux solaires puisse recharger nos batteries», a déclaré Balaram.
Au sixième et dernier sol planifié de cette phase de déploiement, l'équipe devra confirmer trois choses: que les quatre pattes d'Ingenuity sont  ferme et stable sur la surface du cratère Jezero, que le rover a effectivement parcouru environ 5 mètres. loin, et que l'hélicoptère et le rover communiquent via leurs radios embarquées. Ce jalon déclenche également l'horloge de 30 sol pendant laquelle tous essais doivent avoir lieu.


Une fois que l'équipe est prête à tenter le premier vol, Perseverance recevra et relayera à Ingenuity les instructions de vol finales des contrôleurs de mission du JPL. Plusieurs facteurs détermineront l'heure précise du vol, la modélisation des vent locaux ainsi que les mesures prises par l'analyseur de dynamique environnementale de Mars (MEDA) à bord du rover. Ingenuity fera tourner ses rotors à 2 537 tr / min et, si tous les autocontrôles finaux semblent bons, il  décollera. Après avoir grimpé à une vitesse d'environ 1 mètre par seconde, l'hélicoptère volera à 3 mètres au-dessus de la surface pendant 30 secondes maximum. Ensuite, l'hélicoptère descendra et se posera sur la surface martienne.


Plusieurs heures après le premier vol, Perseverance transmettra le premier ensemble de données d'ingénierie d'Ingenuity et, éventuellement, des images et des vidéos provenant des caméras de navigation du rover et de la Mastcam-Z. À partir des données descendantes le premier soir après le vol, l'équipe s'attend à pouvoir déterminer si leur première tentative de vol sur Mars a été un succès.


Au sol suivant, toutes les données techniques restantes collectées pendant le vol, ainsi que certaines images en noir et blanc à basse résolution de la propre caméra de navigation de l'hélicoptère, pourraient être transmises au JPL. Troisième sol de cette phase, les deux images prises par la caméra couleur haute résolution de l'hélicoptère devraient arriver. L'équipe du Mars Helicopter utilisera toutes les informations disponibles pour déterminer quand et comment avancer vers le test suivant.


Alors qu'Ingenuity tentera le premier vol motorisé et contrôlé sur une autre planète, le premier vol motorisé sur Terre a eut lieu le 17 décembre 1903, sur les dunes de Kill Devil Hill balayées par le vent, près de Kitty Hawk, en Caroline du Nord. Orville et Wilbur Wright avaient parcouru 120 pieds en 12 secondes lors du premier vol. Les frères Wright ont effectué quatre vols ce jour-là, chacun plus long que le précédent.

 

image.png.eb2b4476b82b8b36d15155b4c0bb6108.png

 

 

  • Like 6
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu que la Mastcam-Z a la capacité de réaliser des vidéos de 4 images/sec et plus pour les sous-images "subframes".  C'est jusqu'à combien d'images/seconde pour les sous-images? 

 

Source : https://mars.nasa.gov/mars2020/spacecraft/instruments/mastcam-z/for-scientists/

 

Ce serait intéressant de savoir s'il existe déjà des vidéos de la  Mastcam-Z. 

 

Ce serait chic de voir des dust devils se mouvoir en temps réel, enfin si c'est possible. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est très loin de ce que tu souhaites voir, mais pour observer le déplacement d'un dust devil, je n'ai trouvé que cela sur tweeter (en attendant mieux) :

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais souvent la pub de Ciel et Espace sur le forum, cette fois je vais faire celle de L' Astronomie, qui propose dans son dernier numéro un superbe dossier sur l'arrivée de Percy dans le cratère Jezero.

Y figure en particulier de superbes images et panoramas créés par Olivier de Goursac ; Également dans ces pages une interview de Nathalie Cabrol, à l'origine du concept de "cratère lake"

Faut l'acheter !

 

 

image.jpg

image.jpg

image.jpg

image.jpg

  • Like 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Déploiement d'ingénuity en cours. Images SHERLOC sols 35/36 et Gif de PaulH51 (UMSF)

 

 

index.php?act=attach&type=post&id=47411

 

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 4
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notre ch'tite météorite sous les yeux électroniques de Percy...

(Hazcam sol 36) :

 

 

 

 

89.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu dégueu ces couleurs, voire totalement "fake" :ph34r:

C'est n'importe quoi, absolument pas dans la continuité des autres, au point de perdre toute confiance dans le fait qu'avec Percy on pensait qu'on aurait enfin un aperçu réaliste de la réalité chromatique martienne !

Espoir perdu, une fois de plus ... :(

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2021-03-21 à 15:32, jackbauer 2 a dit :

notre petit hélico Ingenuity apparait au grand jour, replié sous le ventre de Percy.

 

Cet hélicoptère devrait tenter de voler dans les airs de Mars en avril.

 

Je me demande si ça fonctionnera en sachant (suis-je dans l'erreur ?) que les hélicoptères ne peuvent pas atteindre les hauts sommets de la Terre car l'air y est trop rare.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, MCJC a dit :

Je me demande si ça fonctionnera en sachant (suis-je dans l'erreur ?) que les hélicoptères ne peuvent pas atteindre les hauts sommets de la Terre car l'air y est trop rare.

 

Ingénuity est désigné improprement comme étant un hélicoptère alors que l'on pourrait dire plutôt que c'est un giravion (FAUX - Correction ultérieure de DEN qui nous donne la juste appellation -  hélicoptère birotor coaxial) :) 

 

La conception de l'appareil à naturellement tenue compte des conditions martiennes, températures, pression atmosphérique etc

Des essais de vol ont été testé en chambre à basse pression.

 

Ingénuity n'en reste pas moins un modèle expérimental qui tend à valider le principe de faire voler un engin sur une autre planète. Le défi est considérable et il n'est en rien assuré de réussir totalement.

 

Dans la mesure où le déploiement de l'engin s'accomplira sans problèmes, je suis très confiant que cet hélicoptère birotor coaxial :) puisse au moins décoller...

Edited by Huitzilopochtli
correction
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Huitzilopochtli a dit :

on pourrait dire plutôt que c'est un giravion.

 

 Bin moi je dirais gyroptère !! -_-

 

En attendant, 2 photos Mastcam (sols 37 et 36) ; La première concernant la météorite évoquée précédemment :

 

 

90.png

91.png

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 33 minutes, jackbauer 2 a dit :

Bin moi je dirais gyroptère !!

 

Merci.

Le terme exacte ne me revenait pas. :)

Edited by Huitzilopochtli

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now