Alexandre Renou

Météo 2006 : Bilan et remarques

Messages recommandés

Bonjour,
Voici une étude statistique météorologico-astronomique réalisée sur l'année 2006. Cette idée m'est venue après avoir constaté la dégradation du temps lors d'observations astronomiques passées, chose que je note depuis les années 1999-2000. J'en avais déjà fais mention lors d'un ancien message ici, en remarquant que je notais la baisse sensible (et évidente à mes yeux) du nombre de nuits exploitables en astronomie (du ciel profond) depuis mon site d'observation; fait relayé par d'autres observateurs ailleurs en France ou à l'étranger. Evidemment, les impressions, même d'observateurs confirmés observant depuis de nombreuses années, restent des "impressions" perso pour les plus sceptiques. Alors que cela ne tiennent, voilà le résultat de mon étude sur toute l'année 2006 réalisée depuis le Maine et Loire.
Quotidiennement, j'ai noté la météo et en particulier la transparence de la nuit en donnant une note sur 20. Attention, je suis difficile ! La moyenne (10/20) correspond à un ciel où l'on peut voir, par exemple, moyennement bien les petites étoiles de la Petite Ourse (entre la Polaire et les 2 du bout), la plus ou moins visibilité de ses étoiles était le test. Observant en pleine campagne (pas de lumière gênante sauf la région du ciel vers le Nord-Ouest, toujours médiocre, et correspondant à la ville d'Angers - d'ailleurs fortement polluée en lumière - distante de 10-15 kms à vol d'oiseau), une note de 15/20 correspond à un excellent ciel de plaine !! Un ciel de 20/20 étant un excellent ciel en haute montagne. La visibilité de la voie lactée, avec une qualité de transparence de 10/20, ne pose pas de problème une fois bien acclimatée à l'obscurité, même si elle n'a pas de pêche avec une telle note. Les valeurs sont certainement entachées de subjectivité (j'ai toutefois essayé d'effectuer le test sur la visibilité des étoiles de la petite Ourse le plus proprement possible), mais elles ont le mérite d'exister. J'ai ensuite compté le nombre de nuits étoilées total par mois et pour cela j'ai distingué 3 types de nuits parmi ces dernières :
- le nombre de nuits total dans le mois où les étoiles étaient visibles (bien ou même mal, à savoir, par ciel fortement brumeux, ou voilé ou fortement perturbé par des passages nuageux)(colonne 2),
- et parmi cette 1ère série précédente, celles ayant au moins obtenues la moyenne, à savoir 10/20 (colonne 3)
- et enfin parmi cette 2ème série, celles de note supérieure à 10 et sans Lune, c'est-à-dire des nuits suffisamment bonnes pour faire du ciel profond (colonne 4).
Selon les cas, j'ai découpé la nuit en demi nuits, quand par exemple la Lune se lève en cours de nuit ou tout simplement parce que le temps a changé. Le décompte n'est pas simple mais j'ai essayé de coller au plus près de l'état du ciel astronomiquement parlant.
Voici le tableau suivant pour l'année 2006 en Anjou :
Colonne 1 = mois
Colonne 2 = Nbre de nuits étoilées total tout confondu
Colonne 3 = Nbre de nuits de transparence > ou = à 10
Colonne 4 = Nbre de nuits de transparence > 10 et sans Lune
Colonne 5 = Nbre de nuits de transparence > 12 et sans Lune

Janvier 6,5 1,5 1 0
Février 5,5 3 1 0
Mars 8,5 5 2 0,5
Avril 11,5 8,5 2,5 0
Mai 10,5 8 4 1,5
Juin 18,5 9,5 3 1
Juillet 15,5 7,5 3 0
Août 11,5 9 5,5 2,5
Septembre 11,5 5,5 4 0
Octobre 7 3 1,5 0
Novembre 12,5 8,5 3 0,5
Décembre 10,5 1,5 0,5 0
Total 129,5 70,5 31 6
% sur 365 jours 35% 19% 8,5% 1,6%

La meilleure nuit fût celle du 29 mai 2006 avec une note de 15/20.
Tout d'abord quelques remarques : Les mois de novembre et d'août ont été bons, ce qui change de d'habitude. Pas de surprise pour les mois de mai et de septembre, généralement les meilleurs pour l'observation du ciel profond en Anjou, à la nuance que mai est très contrasté, alternant le très bon et le très mauvais comme avant.
Première conclusion : Le nombre de nuits claires favorables au ciel profond est très faible (moins de 10%)!!!! C'est le triste constat que je vois depuis 1999. Et dire "qu'avant", il y avait un microclimat ici dans la vallée de la Loire entre Angers et Tours…. Je vantais alors mon site pour sa quantité de nuits claires, même en comparant avec certains sites bien placés du sud de la France. L'année 2006 ressemble fort à 2004 ou 2005 par exemple. Je constate maintenant qu'il y a + de nébulosité dans le ciel qu'avant, se traduisant par une dégradation notable des nuits que ce soient en qualité, comme en quantité, toujours par rapport à "avant".
L'année 2006 en Anjou vue par Météo France "tend à se diviser grosso modo, en 2 : une longue saison douce et humide, suivie d'une longue saison chaude et humide". En résumé, beaucoup d'humidité et bien peu de froid et de Soleil… où sont donc nos belles nuits froides et cristallines d'autant !
Et me direz vous, comment c'était "avant" ?
Je ne faisais pas de statistiques comme cela avant 1999, mais par contre, je peux en donner un aperçu de part mes nombreuses observations cométaires (Halley, Lévy, Faye, Hartley 2, Hyakutake, Hale Bopp, …)(Près de 180 comètes différentes à ce jour). En reprenant quelques notes d'époque, j'ai essayé de réaliser la même comptabilité, mais en comptant cette fois uniquement le nombre de nuits claires et sans Lune (ce qui correspond à la 4ème colonne). Avec cette sélection, les mois n'ont pas été choisi pour "augmenter" le contraste avant / après, mais correspondent à un suivi plus précis du ciel de l'époque, et pour cause car j'observais la comète du moment. Et encore, je me donnais comme règle à l'époque de ne pas ré-observer le lendemain une comète (sauf exception) afin de ne pas être influencé pour remettre la même valeur de la magnitude; un luxe maintenant !! Les valeurs suivantes donnent dans l'ordre le mois, l'année, le nombre de nuits claires sans Lune, à comparer avec ensuite la valeur 2006 entre parenthèse :
Nov 85 : 4, (3); Dec 85 : 6, (0,5); Mai 86 : 7, (4); Oct 86 : 6, (1,5); Oct 86 : 6, (1,5); Dec 86 : 5, (0,5); Oct 87 : 4, (1,5); Nov 87 : 4, (3); Dec 87 : 4, (0,5); Aou 89 : 8, (5,5); Sep 89 : 6, (4); Juin 90 : 4, (3); Aou 90 : 7, (5,5); Sep 91 : 4, (4); Oct 91 : 6, (1,5); Nov 91 : 6, (3); Jan 92 : 6, (1); Oct 92 : 7, (1,5); Nov 92 : 5, (3); Fev 93 : 4, (1); Avr 94 : 5, (2,5); Mai 94 : 5, (4); Juin 95 : 4, (3); Sep 95 : 5, (4); Avr 96 : 3, (2,5); Oct 96 : 4, (1,5); Nov 96 : 4, (3); Fev 97 : 6, (1); Mar 97 : 6, (2).
Enfin, je faisais "avant", en plus de l'observation, souvent de la photo (parallèle et foyer), ce qui demande un bon ciel et suffisamment sûr en durée pour tenir la nuit. Maintenant, à l'affût des dernières images météo sur internet, je saute sur n'importe quelle trouée pour aller observer; et dire qu'avant, j'allais parfois me coucher, en faisant la moue parce que j'avais observé la veille !!!

Conclusion finale : Oui, le nombre de nuits claires exploitables a chuté depuis quelques années (depuis 1999 d'après mes observations). Plus qu'une impression, c'est la triste réalité. Et le moins drôle, c'est que cela se poursuit depuis sans une seule année pour exception.
On parle de réchauffement climatique et du changement du climat, et bien malheureusement, sur mes bientôt 25 ans d'observation astro, je le constate amèrement. Et encore, je ne parle pas ici de l'expansion de la pollution lumineuse ! Pourra t'on faire encore du ciel profond dans 10 ou 20 ans ici même ou ailleurs dans le nord de la France ? Il n'y a plus qu'à espérer que le climat méditerranéen remonte vite dans le nord … encore que même sur la Côte, le ciel n'est pas toujours aussi limpide que ça paraît-il, même si "le ciel à touristes" (laiteux et blanchâtre) suffit pour de piètres observations diurnes et nocturnes.
Dernier espoir en vous souhaitant à tous une bonne année riche en observations....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Le tableau étant difficilement lisible dans astrosurf, je fais un nouvel essai :

Janvier ---- 6,5 ---- 1,5 ---- 1 ---- 0
Février ---- 5,5 ---- 3 ---- 1 ---- 0
Mars ---- 8,5 ---- 5 ---- 2 ---- 0,5
Avril ---- 11,5 ---- 8,5 ---- 2,5 ---- 0
Mai ---- 10,5 ---- 8 ---- 4 ---- 1,5
Juin ---- 18,5 ---- 9,5 ---- 3 ---- 1
Juillet ---- 15,5 ---- 7,5 ---- 3 ---- 0
Août ---- 11,5 ---- 9 ---- 5,5 ---- 2,5
Septembre ---- 11,5 ---- 5,5 ---- 4 ---- 0
Octobre ---- 7 ---- 3 ---- 1,5 ---- 0
Novembre ---- 12,5 ---- 8,5 ---- 3 ---- 0,5
Décembre ---- 10,5 ---- 1,5 ---- 0,5 ---- 0
Total --- 129,5 --- 70,5 --- 31 --- 6
% sur 365 jours-- 35% --- 19% --- 8,5% --- 1,6%

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations à tous deux pour ce travail.
Le fichier et surtout le graphe Excel permettent une meilleure visualisation.

Si je comprends bien la situation se dégrade et il faudra sans doute changer de hobby dans les années qui viennent.

Christian

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo !

Cela dit, cela fait 30 ans que j'entend que la situation se dégrade... Il y a 30 ans, c'était dans la bouche de gens qui avaient 30 ou 40 ans de plus que moi, bref, la situation se dégrade régulièrement depuis 7 ou 8 décennies...

Comment se fait-il que l'on voit encore le ciel ?

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis d'accord sur le fait qu'on fait malheureusement de moins en moins d'astro, par contre difficile de généraliser tes stats, exemple chez nous en aout en montagne, il neigeait ...et on a fait l'une des pires nuit des étoiles depuis 13 ans...par contre fin d'année exeptionnelle sous réserve qu'on monte au dessus du foutu stratus Lémanique...

a+

Chris74 http://www.astrosurf.com/hautesavoie/

[Ce message a été modifié par Chris74 (Édité le 09-01-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi constaté qu'avec l'amélioration de la fiabilité des prévisions météo (je ne parle pas de MF qui font plutôt dans la "prédiction" ), les gens deviennent de plus en plus difficiles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Beau travail ! C’est toujours intéressant d’avoir des statistiques locales sur le temps qu’il fait !

En ce qui me concerne j’ai fait ce travail de relevé pendant plusieurs années, (2001 à 2004) sans pourvoir vraiment généraliser les résultats. Reste qu’en Franche-Comté, et dans le coin de la Haute-Saône ou j’habite, les nuits propices à la photographie ou l’observation du ciel profond ne dépassent pas 20 jours par an ! (et ces jours là… vous avez le mariage de copains, l’anniversaire de votre femme, la grippe ou des températures de –15°…). Bref pas tant que ça ! Si vous voulez avoir une petite idée de statistiques météo de mon coin de France, c’est à la page suivante :
http://www.astrosurf.com/porte/meteo.html

Aujourd’hui j’utilise un could sensor pour profiter du maximum de nuits utilisables… avec un défaut toutefois, lorsque l’ordi se met a sonner à 3h du matin pour vous indiquer que la nuit est « finalement » dégagée… reste qu’il faut le courage de se relever pour ouvrir le toit de l’abris et lancer les manipes…

Bonne année 2007 et surtout des nuits observables !!!

Mickael Porte http://www.astrosurf.com/porte/


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce qui me concerne un peu moins de sorties en 2006 par rapport en 2005 en RP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Axel pour ton excellente présentation !

Sourire pour Serge, oui c'est vrai, on arrive encore à voir qq chose dans le ciel .... si on est plus motivé que jamais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,
Merci pour cette étude, tres bien faite, je fais de l'astro depuis dix ans en haute marne, et je peux conforter ton étude, par contre pour moi 4 semaines de congé au mois d'aout 4 semaines ,ou il n'y a pas une seule nuit claire.
Je me suis aperçu depuis plusieurs année que cela devient de plus en plus dure de faire des observations(cause météo), et je connais des astronomes en Suisse qui ont constaté la même chose, l'année 2006 pour eux à été la pire d'apres eux.
Dans l'espoir que l'année 2007 soit meilleure, mais bon ,je n'y crois pas trop.
Bonne année quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant mais si je lis bien le tableau excel
il y a plus de nuit étoilée avec lune que sans.
Les boules...

[Ce message a été modifié par Deneb (Édité le 09-01-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plutôt que de maugréer sur le mauvais temps, moi je serais pour l'extinction de la lune à souhait et l'obligation de nuits claires à partir du vendredi soir. En effet, les "meilleures" nuits en 2006 ont été pour moi celles ou j'ai pas pu sortir et il a fait surtout beau les nuits de pleine lunes!!!ça c'est vrai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le Fun !!!

Voici les chiffres communiqués par les services de la statistique et intéressant la période comprise entre le 2 juillet et le 4 septembre :
545 285 ; 6 282 826 ; 1 285 938 743,601 ; 601 ; 602 ; 603 ; 604 ; 605 ;


Nous ne savons pas à quoi se rapportent ces chiffres, mais nous sommes heureux de les communiquer à nos lecteurs qui auront ainsi toute latitude de les adapter suivant leur goût ou leur appréciation.

Extrait 'L'Os à Moelle ' P DAC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme, quand la nuit est belle, c'est toujours la semaine mais jamais le week-end, sauf les jours de pleine lune...
Loi de Murphy, quand tu nous tiens

Bon, allez, un petit quatrain :

"Ton télescope, le week-end, tu ne sortiras"
"Loin de lui, la semaine, tu pesteras"
"Le jour de la Pleine Lune, tu le retrouveras"
"La télévision, toute la soirée, tu regarderas !"

A+

[Ce message a été modifié par Eraser Head (Édité le 09-01-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deneb je m'incline devant ton pouvoir de déduction incommensurablement pertinent Au fait petit message perso. : meilleurs voeux à toi!
Bon visiblement les relevés d'Alexandre Renou sont très "propres" si je puis m'exprimer ainsi. En effet, les courbes semble de forme identiques hormis un offset" Ceci dit cela n'enlève rien à ce que dit Serge à savoir que de génération en génération on dit sempiternellement "c'était mieux avant"... En ce qui me concerne j'ai plus de meilleures nuits ces deux dernières années tout simplement parce que j'oberve un peu plus...
Moi ce qui m'intéresserait ce serait de corréler des mesures ce type de relevé avec les prévisions de seeing par exemple... mais bon comme je n'ai pas la prétention de faire des mesures avec une assiduité exemplaire je n'en suis qu'à faire des conjectures...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben oui Maire mais j'aimerai savoir pourquoi ...
Peut être que Brunier à des infos à nous donner ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci Alexandre et Axel pour cet excellent travail.
j'interviens sur ce post (cela va évacuer mon fiel contre cette p...de météo)pour affirmer et confirmer le résultat de cette analyse.
j'habite en Lorraine et je pratique l'astro depuis maintenant cinq ans. je suis en train de me poser la question si je vais continuer ce hobby ...because la météo

je n'hésite pas pourtant dès que je le peux , de fuir ma région pour aller sous d'autres cieux reconnus plus propices.
mon bilan pour 2006: 10 jours au pied de la Montagne de Lure
près de Forcalquier au mois de mars, ciel étoilé avec mistal
seeing mauvais.
6 jours en Haute Savoie en septembre = 6jours de pluie et brouillard idem pour les nuits.
je reviens de 18 jours en région bordelaise= 5 bonnes nuits sur 18.un bilan trés positif!!!
mon constat personnel est que : toute activité ,loisirs , repas en extérieur barbecue etc..dépendants de la météo sont généralement voués à l'echec.
j'omets volontairement ici de parler de la pl qui est un autre fléau.
pour conclure mon petit exposé ,(qui ne changera rien mais ça soulage de s'exprimer)je me demande si je ne vais pas me lancer dans le modélisme ferroviaire, une vieille passion qui a été reléguée en second plan par l'astro.

amicalement

dolger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, la précision de vos statistiques mérite un sacré coup de chapeau!

Je rappelle pour ceux que cela intéresse le même débat que nous avions eu ici à propos du bilan de 2005:
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/016414.html

En ce qui me concerne, je n'ai rien changé à mon mode de calcul, c.à.d. comptabilisation des nuits dégagées à 50% et plus sans tenir compte de l'état de la Lune. Voici mes comptes dans mon coin de Lorraine:

janvier 11
février 1
mars 5
avril 12
mai 7
juin 14
juillet 15
août 0 !!!
septembre 10
octobre 7
novembre 5
décembre 7

soit un total de 94 nuits dont 36 autour du solstice d'été.

Ceci dit je suis sorti moins souvent qu'en 2005.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant