Sign in to follow this  
Kaptain

GSO400 vs Lightbridge400

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Fredogoto, toujours le mot pour rire, celui-là!
Un vrai boute-en-train!
Et pourquoi pas la fièvre Ebola?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un collègue à moi a acheté le Mearde, pardon, le Meade de 400. Il a des soucis d'équilibrage et de stabilité de la collimation. Pour ma part, j'ai essayé un Meade de 300 et j'ai trouvé l'engin nettement moins bon qu'un GSO traditionnel. Je dirai simplement que 300 est la limite du dob simplifié. La formule serrurier demande un minimum de rigueur de construction qu'on ne trouve pas dans cette gamme. Dans ces diamètres, il est certainement préférable d'acquérir une optique (le miroir de 400 GSO < 1000€) et de construire son dobson en bois classiquement. Pour moins cher, on a toutes les chances d'avoir un engin qui marche mieux. Et puis quel plaisir de maniper avec un télescope qu'on a fait de ses mains!

Share this post


Link to post
Share on other sites
mak jac : parsque j'y avait pas pensé
le mearde 400 est a éviter : en moins de 500 jours l'aluminure a commencer a se barrer un peut partout alors que le scope était conservé au sec, a l'abris de la poussière et de l'humidité !
et ceci se surajouté au soucis évoque plus haut
quand au 400 simplifié rien qu'en photo on voi que c'est une bouse, et tou est fait pour éviter de donner cette impression.
déjà le vrai problème doit être celui de la stabilité, des flexions
le serrurier n'a pas été inventé pour faire 'genre'
je vraiment l'intime conviction qu'il vaut mieux un bon 300 qu'un mauvais 400

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Moi j'ai acheté un LB 16" pour usage domestique alors que j'ai un dobson 300mm à miroirs Orion Optics UK pour mes déplacements. Il est en service depuis le mois de juin dernier.

A mon avis, la monture du LB est irréprochable; les glissements sont très doux et progressifs sur les 2 axes. Le montage est simple et il n'y a auncun jeu une fois tout bien serré. Reste le problème de l'équilibrage du tube sur l'axe horizontal: j'ai acheté un kit de contrepoids JMI qui se clipsent sur le barillet et ça équilibre à peu près le PO équipé d'un Paracorr et d'un Nagler 26 (1kg au total).
Le rocker et la base sont en lamifié; je pense que c'est un point faible à ménager au plan humidité. Toutefois, j'ai possédé un dobson SW 10" avec ce type de monture et après 2 ans, la monture n'avait pas gonflé.

Sur le plan optique, j'ai fait un star test et un passage au Ronchi. Le star test à 350x montre une légère sous correction du primaire (pas assez parabolisé); au Ronchi, les barres sont bien droites.

Pratiquement, je ne suis pas capable de distinguer une différence de qualité entre mon 300 hilux garanti L/8 PTV et ce 400 réputé L/12 RMS.

Ce 16" est ouvert à 4,5 et j'ai été assez déçu lors de la première lumière: avec un Nagler 26, la coma pourrissait vraiment le champ.
Equipé d'un Paracorr, l'instrument est transformé, le champ est totalement net.

Je ne me préoccupe pas du problème de mise en température du primaire puisque cet instrument reste à demeure en station sur ma terrasse, mais il y a un ventilateur fourni et je suppose que ça doit bien accélérer les choses.
Les ressorts du barillet semblent avoir été changés et je n'ai rien à leur reprocher.
Il faut s'équiper d'un petit cruciforme pour aligner le secondaire lors de la collimation; le primaire est équipé de grosses rondelles bois solidaires des vis, qui se tournent donc à la main.

Je n'ai pas opté pour le système "collapsable" à 3 coulisses, j'ai préféré le Serrurier classique.

En conclusion, et je n'exprime que mon propre sentiment sur cet instrument, je reste très satisfait de cet achat tant sur le plan mécanique que sur le plan optique.
J'utilise ce tube quasi quotidiennement et sous mon ciel pollué par la riviera, je suis parvenu à atteindre des objets jusqu'alors très difficilement accessibles au 300; c'était le but.

Je termine actuellement une table équatoriale maison motorisée car la Geoptik que j'avais commandée n'est jamais arrivée. Elle me permettra de rester assis en haut de mon escabeau quand j'observe à fort grossissement des objets près du zénith.
J'en ai fabriqué une pour le 300 et quand on est habitué à un certain confort, on souffre d'en être privé .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Absolument, merci Michel d'avoir pris le temps de faire cette longue réponse.
Bon, sinon, les ceusses qui trouvent que c'est une daube, que conseillent-ils à la place, dans le même diamètre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

frédogoto, au vu de ta réponse, tu n'as jamais fait d'observation par toi-même avec ces "daubes". Le pb d'aluminure que tu évoques est sérieux, mais peux-tu le généralsier à tous les LB ?

Il est vrai que le récit de Michel se base sur autre-chose que des "on dit".
J'ai un copain qui possède un 400LB, on l'a comparé côte-à-côte avec mon Dobson 400 d'optique haut de gamme et dont j'ai construit la structure.
Sur Saturne, par atmosphère assez calme, l'image de son Meade était très ressemblante à celle de mon engin, y compris dans les petites nuances sur le globe. Au niveau mécanique, il me semble que les progrès accomplis par Meade sont sensibles : barillet bien conçu, PO démultiplié, ventilo...
A l'usage, mon pote ne se plaint pas de pb mécaniques particuliers, en-dehors d'un souci d'équilibrage résolu par l'ajout de contre-poids.


Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens rajouter un élément qui concerne la mauvaise tenue de la collimation dont certains ont fait état.

Les tubes alu sont très massifs et comme ce matériau a un très fort coefficient de dilatation, je pense qu'il faut leur laisser aussi le temps de se mettre en température.
A défaut, leur rétractation différentielle pourrait avoir un effet sur l'alignement du secondaire.

En ce qui me concerne, même sur mon autre dobson, il m'arrive de vérifier et reprendre la collimation au cours de la nuit.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Compte tenu du prix, il ne faut pas se plaindre! Mais il faut s'attendre à bricoler. Mais c'est plaisant d'améliorer son instrument. Je suis un étage en dessous de vous, n'ayant qu'un LB300. Du point de vue collimation, j'ai remplacé mes ressorts de vis tirantes par des plus costauds. Plus de pb. Les optiques ont été rajeunies par le regretté JML. J'ai remplacé la plaque de couche du rocker qui avait gonflé avec l'humidité par du CPM. Les mouvements sont tres doux, sans aucun effet de collage, ce qui est super à X600 sur la lune par exemple quand on cherche un détail. Dans la pratique, montage-démontage-transport-collimation,pas de pb. Bref, cet instrument me donne toute satisfaction, et je passerais volontiers à son grand frère le 400 si mon âge me le permettait. JM

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Les optiques ont été rajeunies par le regretté JML

ouarf !!! faut pas charier, il est pas mort non plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut tout vous expliquer ou quoi?
michel: c'est l'age de mes reins!mon dob est stocké au 2° étage!
frédogoto: je voulais dire mort pour la taille des optiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a un mag d'astro qui l'a testé et le trouve plutot bien je leur ferais confiance plus qu'a des ont dit se sera mon prochain choix avec rocker démontable je table dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
je passerais volontiers à son grand frère le 400

Ne t'inquiète pas pour ton 2ème étage Jean-Marie, nous avons l'optique Doucet de 400mm F=2630 avec la qualité optique que tu lui connais. Le T510/2645 sera peut-être opérationnel à 100% pour cet automne repartir dans la campagne ardennaise :

Maintenant, peu de 400mm doivent fournir les images planétaires comparables à celle de ta superbe optique JML .

Amitiés

Jean-Noël
http://astrosurf.com/whoswho/fiche.php3?id=10206794653cd6552950928

[Ce message a été modifié par Jean-Noel (Édité le 02-08-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Dernière nouvelle concernant ce LB 16".

Geoptik s'étant révélé incapable de me livrer la table commandée, j'ai résilié et fabriqué une table équatoriale calculée spécialement pour ce dobson. Elle est similaire à celle que j'ai construite pour mon 300, en plus résistant.

Principe: la table décrite sur le site Magnitude 78.
- secteur sud circulaire à 45° porté par roulements à bille
- secteurs nord paraboliques verticaux portés par 2 axes de 8mm sur roulements à billes
- galet moteur actionné par un moteur courant continu 9 volts pour EQ1.
- réinitialisation manuelle en soulevant d'une main la table au niveau du galet moteur (testé, sans problème)

Tous les chants des secteurs sont imprégnés de mastic polyester et polis à l'abrasif 600.
Les axes portant les secteurs sud sont des presse-papier d'imprimante, garnis de néoprène au contact des secteurs; le grip est parfait.

J'étais un peu inquiet sur la capacité de ce petit moteur à pousser une pareille charge; ça fonctionne à merveille.
Test hier soir pour régler le potentiomètre du moteur.
J'ai pointé Altaïr au Nagler 13 (162x avec le Paracorr) et après 15 minutes, l'étoile était toujours au centre de l'oculaire.

Coût total de la table: 200 euros (75 euros de CTBX, 55 euros pour le moteur, 50 euros pour les roulements et 20 euros de boulons et divers).

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
super content pour toi en + je vais sans doute m'offrir le 400mm donc intéresé par ta table
a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut ! petit passage éclair, pour vous dire que je possède en effet un LB16" et qu'après qq amélioration et bien il fonctionne TB.Je ne fais désormais que du visuel et du dessin et je peux vous assurer qu'il tient parfaitement la route, collim comprise Mon Gr moyen en planétaire est 360X et quand c'est bon 500X !! Et je peux vous assurer aucune perte significative de qualité, CF à mes dessins sur le forum observation visuelle
Comme le sous ligne Fred Burgeot, nous avons eu l'occas d'observer côte à côte, moi avec mon Mearde LB et lui avec son 16" Mirrosphère . Une fois les deux Tagazou bien en T° et parfaitement collimaté sur une étoile, et ce avec de très bonnes conditions de turbulence , et bien on avait bien du mal à départager les deux et ce même dans les faibles contrastes !! Cool, je ne suis pas tombé sur une bouse

Bref tout ça pour dire qu'il ne faut peut être pas tirer trop vite de conclusion car on peut très bien tomber sur un bon instru du commerce. Euh, c'est moi qui dit ça ?? En effet, pour ceux qui me connaisse, il y a pas si longtemps que ça je ne jurais que part des instru sur mesure... Pour vous donner une idée , j'ai eu qq bon scope Bonnin (Astrorésolution) dont entre autre le N/C 300/4-25 qu'a utilisé B.Daversiin pour ses superbes photos lunaires et un excellent Cassegrain 250/28, pensé et dessiné par F. Burgeot, une merveille de 250. Je regrette bcp de l'avoir revendu , mais la vie impose parfois de faire des sacrifices. Aujourd'hui on m'a offert ce LB 16" pour me, permettre de refaire de l'astro et j'en suis très très content.
Voili, A+ Yohan si besoin est faites moi signe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Il serait intéressant qu'un possesseur de LB16" insatisfait poste ici les raisons de son mécontentement; j'ai tout de même peine à croire que la mauvaise réputation n'a pas de fondement.

Ce que vient de confirmer Yohan me renforce dans l'idée que l'oeil de l'astram moyen ne peut guère, en visuel pur, apprécier la qualité d'un miroir au-delà de lambda/12 RMS soit environ lambda/4 PTV.

Passé au Foucault, un miroir industriel montrerait probablement toutes sortes de défaults inacceptables pour un professionnel mais finalement imperceptibles pour un amateur, à l'oculaire d'un dobson.

Je pense que nous venons de démontrer ce dont les industriels, voir les fameux "Obsession", ont pris conscience depuis bien longtemps .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Michel,

"j'ai tout de même peine à croire que la mauvaise réputation n'a pas de fondement."

Il faut dire que beaucoup partent du principe que si c'est pas cher, c'est que c'est mauvais. Moi le premier. C'est en ayant le LB de Yohan entre les mains que j'ai eu la preuve du contraire.
Le souci est qu'un certain nombre de forumeurs affirment que c'est de la daube en se basant uniquement sur le prix bas. Une mauvaise réputation est vite faite et répendue, même infondée.
Maintenant, comme tu le dis, ce serait intéressant de savoir ce que les UTILISATEURS insatisfaits lui reprochent.


"Ce que vient de confirmer Yohan me renforce dans l'idée que l'oeil de l'astram moyen ne peut guère, en visuel pur, apprécier la qualité d'un miroir au-delà de lambda/12 RMS soit environ lambda/4 PTV."

Je ne pense pas qu'on puisse l'affirmer à partir de l'observation que Yohan et moi avons faite. Il faudrait pour cela changer de cible (Jupiter par exemple) et avec des conditions différentes (atmosphère plus calme encore et atmosphère plus turbulente).
C'est peut-être sur les détails peu contrastés et de petite taille de Jupiter que la différence peut se voir.
Tout ce que notre obs permet d'affirmer, c'est que son LB est tout sauf mauvais.
Le star-test rapide que je lui ai fait ce même soir a conforté cette bonne impression : pas d'astigmatisme, images intra/extra presque symétriques et ne révélant pas un état de surface catastrophique. Pas du tout l'image stellaire que donne un cul de bouteille, quoi.

Fred.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Fred-burgeot,

Je suis toujours surpris de lire qu'en matière d'optiques industrielles, "c'est la loterie".
Il n'y a pourtant rien de plus répétitif en terme de précision que le travail d'une machine numérique: y aurait-il, comme chez OOUK une partie de finition manuelle qui pourrait être bâclée ? Ou est-ce encore une fois une simple rumeur ?

Ce que j'écris n'est que le reflet de ma propre conviction, pas une vérité objective; néanmoins, voilà deux marques mondialement connues, Meade et Obsession, qui se placent sur des créneaux bien différents et qui pourtant limitent la qualité de leurs optiques à gosso modo L/4 PTV.
Autant on peut le comprendre pour les LB qui sont tout en bas de l'échelle de prix, autant c'est surprenant pour les Obsession qui se veulent plutôt dans le haut de gamme.

Ce n'est pas par économie que j'ai choisi ce LB 16"; si un Obsession 15" voire 18" avait été disponible rapidement, c'est lui que j'aurais acquis.
Sans autre critère de choix que sa réputation, j'aurais opté pour un Obsession... dont finalement l'optique aurait été de qualité comparable.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut !! je suis tout à fais d'accord avec ce que dis Fred, les réputations des instru du pauvre ont vite fait d'être faites et défaites sur des constatations exagérés car bien souvent après qq améliorations le scope en question devient correcte.

Pour revenir à mon LB16" il est clair que ce n'est pas le meilleur instrument que j'ai eu, mais franchement pour le peu qu'il m'a coûté il me permet de faire une belle transition en attendant mieux Pour un télescope que je n'ai pas choisi, moi je trouve qu'il est tout à fait correcte ce scope du commerce à destination de l'astronome moyen financièrement parlant bien entendu.

Sûre en terme de contraste il y a de très grandes chances pour que des détails soient visibles en plus dans les faibles contrastes dans un scope réalisé sur mesure et bien pensé. Mais bon c'est normal, nous avons affaire à un duo optique/méca conçu pour donner son maximum ! Mais tout ça s'obtient sous réserve que le personne soit capable de maîtriser tous les maillons de la chaîne qui lui permettra d'exploiter tout le potentiel de son instrument ... En 12 années en tant qu'animateur astro j'en ai vu des Guss même des anim aux matos ruisselant mais bien incapable d'exploiter à fond leur Ferrari du ciel !! Donc je pense qu'avoir du très bon matos ok c'est important, mais la maitrise de la bête de course l'est tout aussi . Le fric ne fait pas tout, et sur le terrain on a souvent de belle démonstration...
Dans le cas de Fred pas d'inquiétude il sait de quoi il parle, et pour maitriser, il maitrise en technique et en obs planétaire HR, un bel exemple à suivre.
Au Plaisir, et vive les instru à pas cher qui fonctionne même si comme bcp je rêve d'une belle Maserati du ciel à l'optique qui tue sa mère Dire que j'en ai eu entre les mains, pff pas juste la vie mais je me vengerais un jour
Le Yo !!

[Ce message a été modifié par YOYOASTRO (Édité le 03-08-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Je suis toujours surpris de lire qu'en matière d'optiques industrielles, "c'est la loterie".
Il n'y a pourtant rien de plus répétitif en terme de précision que le travail d'une machine numérique: y aurait-il, comme chez OOUK une partie de finition manuelle qui pourrait être bâclée ? Ou est-ce encore une fois une simple rumeur ?"

Une machine ça se règle, ça utilise des consommables. J'imagine qu'il vaut mieux sur une machine qui sort de révision avec des consommables qui sont rodés que sur une machine en limite de tolérance avec des abrasifs neufs.

C'est un peu comme les avions

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this