Patrick Sogorb

Member
  • Content count

    945
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

188 Good

About Patrick Sogorb

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie
  • Adress
    La Bastide des Jourdans (84240)
  • Personal website
  • Instruments
    C90, C5
    C8 sur G11 MCMT32 (visuel mobile)
    C11 + CCD et SCT Meade 12" + camera vidéo, sur monture VMA200 modifiée, en fixe (UAI_D11)

Recent Profile Visitors

3890 profile views
  1. Actualités de Curiosity - 2013

    Magnifique Sinon, je viens de tomber sur des images des roues qui ne sont très récentes (sol 3005), mais qui commencent à faire peur...
  2. Time lapse et compression vidéo

    Pour suivre, car le sujet m’intéresse aussi...
  3. +1 pour un essai sans filtres...
  4. Fixation miroir secondaire

    Les micro billes de verres sont normalement calibrées et servent à régler l'épaisseur de film de colle. Elles ne sont donc pas nécessaire si on utilise un autre moyen pour régler l'épaisseur, comme indiqué plus haut (allumettes, cure-dents, fils de pèche....).
  5. Fixation miroir secondaire

    + 1 pour la colle silicone a aquarium. En plus dans les bonnes boutiques, tu peux la trouver en noir. Un bon dégraissage des surfaces et utilise des cales pour régler une épaisseur de colle d'environ 1mm.
  6. A épaisseur des pattes égales: Une araignée à 3 branches de donnera effectivement 6 aigrettes. Mais dans chaque aigrette il y aura deux fois moins de lumière qu'avec une araignée à 4 branches.
  7. Un bel objet très esthétique... Mais c'est clair que les deux malheureux tubes parralléles qui attachent la partie avant à la partie arrière doivent manquer très sérieusement de rigidité.
  8. autoguidage et tube meade lx200acf 0"

    Les logiciels de guidage modernes parviennent à guider en sub-pixels. Il n'est pas nécessaire d'avoir des focale de guidage très longues. Une lunette guide de 50 ou 60 mm de diamètre qui vient se fixer à la place du chercheur fait très bien l'affaire. Il y a plein de sites web qui en vendent. Mais, personnellement avec un C11 sous observatoire, je n'ai jamais réussi à faire des guidages satisfaisant avec cette méthode. Malheureusement, après toutes sorte d'essais, dans toutes les configurations pendant près d'un an, j'en suis arrivé à la conclusion que le tube de mon C11 fléchit sous son propre poids. Du coup, la collimation n'est pas très stable, mais surtout l'axe optique se balade. Le guidage se passait super bien, mais sur la camera d'acquisition, les étoiles restaient allongées sur des temps de poses supérieurs à 2 ou 3 minutes. J'avais une dérive bien régulière, et parfaitement reproductible. Du coup je suis passé au diviseur optique. Ca marche beaucoup mieux mais il est effectivement difficile de trouver une étoile guide. J'ai donc fait évoluer mon système de guidage au diviseur en deux points: j'ai choisi une camera de guidage très sensible et à grand capteur (ZWO ASI174mm mini). Mais il n'existe quasiment aucun diviseur avec un prisme assez grand pour se placer devant un tel capteur. J'ai donc acheté un grand prisme (face d'entrée = 10x20mm), puis j'ai dessiné et fait réaliser un diviseur optique sur mesure, capable d’accueillir ce grand prisme. Ce setup marche depuis Noël (12 nuits d'observations pour l'instant). J'ai des étoiles guides tout le temps et les étoiles sont nickel sur la camera d'acquisition. Après si ton Meade est suffisament rigide, le guidage // peut marcher...
  9. G4 16000

    Ce n'est pas corrigé par un pré-traitement standard (dark, flat offset)?
  10. C'est clair que le support à deux cercles doit manquer sérieusement de rigidité. A moins de les tailler dans un canon de char. Étonnante solution pour quelqu'un qui ne veut pas de lames courbes. Ce sujet est encore et toujours très discutable, signe qu'en pratique il n'y a pas d'énormes différences entre les différentes solutions. Ce qui est sûr, c'est que la quantité de lumière diffractée par les pattes (donc perdue pour la tache d'Airy) est proportionnelle à la longueur des branches dans le faisceaux. Donc, personnellement, je trouve que la meilleure solution reste l'araignée à 3 branches tendues, car c'est celle qui offre le minimum de longueur dans le faisceau. Après si les aigrettes (qui sont minimales dans la version à trois branches), gênent encore, il reste la solution de la lame de fermeture...
  11. Problêmes de flats....avis aux cadors _PAS RESOLU !_

    Whaouuu, très bel instrument! Ils l'utilisent encore le panneau blanc? Je me rappelle d'un temps où toutes les coupoles d'observatoire pro avaient leur panneau blanc. Mais je crois que cela est plutôt en voie de disparition... Il est probablement assez difficile d'obtenir un bon flat avec seulement un panneau blanc éclairé.
  12. Problêmes de flats....avis aux cadors _PAS RESOLU !_

    Sinon on peut aussi faire ses flats sur le ciel. Ça coute 0€, il n''y a rien a acheter et rien à bricoler. En choisissant bien l'heure pour avoir la luminosité adéquate, on peut avoir le temps de pose que l'on veut, avec le filtre que l'on veut. Et le résultat est au top. Ça fait 20 ans que je fais de l'imagerie CCD et je n'ai absolument jamais utilisé de boite à flat. Vous croyez que les pro utilisent des boites à flats pour leurs observations? Quoi que, juste pour rigoler, j'aimerais bien voir à quoi ressemblerait une boite à flat pour le VLT...
  13. avis de recherche

    Déjà que le mecs ne veulent pas mettre leurs noms, tu crois qu'ils vont mettre une photo
  14. Joli projet. Idéalement, tu peux en mettre 6 avec un montage de type hexapode, et tu pourra régler tous les degrés de liberté. Par contre avec 0.5mm de course max, il va falloir être précis sur tout le reste de la mécanique sous peine de très vite se trouver en bout de course. Et quels sont tes moyens? Par ce que des actuateurs piezo chez PI (ou ailleurs), ça vaut un bras.
  15. Et puis, je viens de trouver encore plus vieux: J'ai construit ce Dobson de 250mm à f/4 pour mon club d'astro de l'époque, en 1990. L'optique venait de chez Astam.