biver

Membre
  • Compteur de contenus

    2 939
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

biver a gagné pour la dernière fois le 15 mai

biver a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

564 Très bonne réputation

4 abonnés

À propos de biver

  • Rang
    Membre très actif
  1. C/2018 V1 => (6 mag) 4 décembre 2018

    Mercure, En gros vers 48.8815°N 1.9127°E sur un chemin non éclairé, en terre mais assez tassée pour n'être que salissante après la pluie, entre 2 champs... mais le chemin est emprunté par des voitures jusque vers minuit et à partir de 6h30 en gros (passages de phares à quelques mètres... ) Cela me permet d'avoir un horizon 100% dégagé avec SQM de 19.9 au mieux (zénith) à 35min de route - hors bouchons du matin. Nicolas
  2. C/2018 V1 => (6 mag) 4 décembre 2018

    Magnitude 8.8 estimée ce matin au T256x53 dans la pollution parisienne... (15s de pose au Foyer du T256, sans suivi) L'aspect visuel semblait suggérer une possible structure rappelant des désintégrations cométaires comme C/2017 S3 ou C/2017 E4... Donc pas impossible qu'il s'agisse du sursaut d'une toute petite comète qui vient de s'allumer, et risque de se désintégrer dans les jours ou semaine(s) à venir... Si l'excentricité de l'orbite peut être précisée, cela nous dira aussi si elle est sur une longue période (ou non), qui pourrait par contre expliquer une montée en éclat rapide mais normale. Par contre c'est vrai que son élongation était maximale à la découverte (39.8°) et moindre avant (26° un mois plus tôt), ce qui a pu nous la "cacher" auparavant. Nicolas
  3. RCE, j'ai acheté la bible

    C'est marrant, mais j'ai toujours dit à mes voisins observateurs (visuels) que pour reconnaitre Neptune, c'était le point brillant à côté de Triton ... et je confirme à chaque fois, c'est à dire que le couple serré Neptune Triton est unique dans les objets observable, où on voit bien ce petit point lumineux à côté de la planète... disons que dans un T400mm c'est flagrant - dans un 250mm c'est sans doute moins évident, mais avec "seulement" 5.6 magnitudes d'écart (le plus faible des Planètes visibles) entre Neptune et son principal satellite, ce dernier est facilement identifiable - à moins de 7 diamètres de la planète mère! Nicolas
  4. Pour la comète c'est C/2004 Q2 (Machholz) le 6 janvier 2005 au soir (vers 22h UT? à préciser...) Ca tombe bien, Don Maccholz vient de faire une nouvelle découverte de comète (la première en visuel depuis 8 ans sans doute) il y a 48h... à confirmer et à suivre ! Nicolas
  5. Comet 38P - Stephan-Oterma

    La nuit dernière elle devait être proche de NGC2392, plus loin ce soir, quelqu'un a-t-il fait le rapprochement en photo (couleur)? - j'ai raté une éclaircie pour ça la nuit dernière (sorti trop tard, et en ville de toute manière) - cela aurait été intéressant de sortir une bille bleue à côté d'une boule verte...
  6. Pour ce dernier cas (C/2014 W10), j'ai donné mon avis sur la liste les_cometes: une excentricité supérieure à 1.000 à 1.5 sigmas (dans certaines solutions astrométriques, pas toutes), ça n'est pas très significatif et j'ai souvent vu des paramètres orbitaux évoluer de bien plus que 2 sigmas (2x erreur annoncée) avec plus de mesures... Là on ne parle que de 17 mesures sur à peine un mois... pour 'Oumuamua e=1.199+-0.001, c'est du 200 sigmas. ... Dans cette démarche on pourrait reprendre toutes les comètes peu observées, surtout celles avant le 17e siècle, et leur trouver des excentricités > 1... Nicolas
  7. Ouaip... c'est évidémment trop sous-entendu , mais il y en a bien qui s'en chargeraient, comme les traficants de métaux qui récupèrent le cuivre des installations d'éclairage des autoroutes - mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit... c'est juste que en pratique la malveillance s'exprime plus souvent que la verbalisation
  8. Si cet arreté avec tous ces articles entre en application, ce sera au moins un pas en avant et une base législative pour bien des actes futurs. Après, évidemment, il ne va pas y avoir un policier derrière chaque projecteur non conforme pour verbaliser, malheureusement Mais j'imagine que dans chaque opération de modification d'éclairage on aura cette base pour refuser des propositions de dispositif lumineux devenus illégaux... Si un canon à lumière de boite de nuit est vandalisé après le 1er janvier 2019, une plainte pour dégradation serait-elle recevable? (Un traficant ne va pas porter plainte si on lui brule ses cultures de canabis? non?) Nicolas
  9. Je ne sais pas s'il s'agit de l'article sur ArXiv (https://arxiv.org/pdf/1810.11490.pdf) pointé par spaceweather.com, mais l'idée était plutôt qu'il s'agirait d'un objet de type voile solaire avec un gros rapport surface/masse pour expliquer l'accélération observée par d'autres sur les mesures astrométriques... et là évidemment tout le monde pense à un objet artificiel et se fait plaisir à imaginer une autre civilisation à son origine. Critiquer cela uniquement sur la base dogmatique qu'il n'existe pas de civilisation extraterrestre, n'est pas forcément intelligent, mais d'un autre côté il ne faut pas non plus en profiter pour élaborer des thèses de science fiction. Nicolas
  10. RCE 2018 (1,2 & 3 novembre)

    Les RCE ça n'est qu'un WE de pont (j'imagine pour faciliter l'accès aux amateurs qui ont un autre boulot) tous les 2 ans... mais chacun a ses priorités - j'en connais qui ont fait plus de 4h de trajet pour venir... De manière générale, les gens semblent de moins en moins mobiles (c'est aussi un bien pour la planète ) mais quand on veut faire une réunion ça démotive ... N'empèche que les salles étaient souvent très voire trop pleines , donc merci à tous ceux qui sont venus... et à ceux qui ne sont pas venus pour laisser de la place aux autres ! Nicolas
  11. RCE 2018 (1,2 & 3 novembre)

    Cette année je vais le faire, mais je préféreais rendre dispo ma présentation pour ceux qui sont venu y assister, ou du moins qui s'étaient déplacés aux RCE (avec 7 conf en parallèle, pas facile de voir tout ce qu'on voudrait ). Je conçois que ceux qui habitent loin de la métropole ne peuvent venir ou d'autres ont des raisons très valables, mais les RCE c'est avant tout pour les amateurs une occasion de rencontres et de discussion fort sympathiques, et les visiteurs viennent de toute la france et au-delà. Aprè,s il y en a sans doute qui ne font pas l'effort/l'investissement de se déplacer et je n'aime pas trop quand ils réclament les présentations à ceux qui sont venus les faire, qui ont passé du temps à les préparer et à venir les présenter (je ne viens de pas loin, mais d'autres sont venu bénévolement de l'autre bout de la France voire de l'étranger). Nicolas
  12. On en parlait justement à la table ronde sur la pollution lumineuse aux RCE. Merci d'avoir posté le lien. Si quelqu'un de bien impliqué dans ces évolutions réglementaires passe par là, peut-il nous suggérer si et quelles remarques constructives on devrait apporter pour faire avancer cet arrêté - déjà préparé il y a plusieurs années? Nicolas
  13. Les deux merveilles du Fourneau

    NGC 1365... le prototype de la spirale barrée! Mais il vaut mieux aller un peu au sud pour l'observer... Un dessin fait à LaPalma au T400 du club...: Nicolas
  14. Geostationnaires

    Avec quelque délai, voilà les images au télescope du 9 octobre dernier... pour le flash de SES5 à la magnitude 3.5, il faudrait faire la vidéo complète depuis la sortie de l'ombre... dans 11 mois! Nicolas SES5, fin de flash: (poses de 5-10s, foyer du T407, 1° de large) Et la série des 4 Thor en 5sec. même set-up:
  15. limites atteintes en imagerie ?

    Côté ciel profond, soit on voit l'amélioration des performances, soit comme les flemmards comme moi, la facilité de photographier un peu n'importe quoi n'importe quand... Un exemple: Du grand ordinaire, mais celle-là c'est 3 poses de 1/2s à main levée en afocal derrière un strock (ou presque) de 200mm (Alpha7s + objectif de 24mm + oculaire de 30mm)... C'est à dire avec un matériel itinérant qui rentre dans un bagage cabine (emporté pour l'éclipse du 21 aout 2017). Il y a 20ans, il fallait un peu plus de matériel et de patience pour en voir autant... Nicolas