biver

Member
  • Content count

    3264
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

biver last won the day on December 19 2018

biver had the most liked content!

Community Reputation

1177 Excellent

7 Followers

About biver

  • Rank
    Very active member
  1. Je crois que le chiffre final doit être autour de 135 inscrits cette année... j'ai été pessimiste sur le nombre de présents à Valdrôme dans les années fastes.. oui on devait bien dépasser 150 à 200 (mais peut-être pas tant que ça à la fois... 150?) Rendez-vous l'année prochaine... Nicolas
  2. 1) Merci Symaski62... oui il y a eu une nouvelle publication d'astrométries dans la circulaire MPEC 2019-R113, et ce qu'on constate c'est qu'avec ce jeu de ~220 mesures il y a des écarts entre les solution MPC et JPL, ce qui donne une idée de l'incertitude de l'orbite: e=3.4+- 10% au moins et q=2 +-0.1 en gros, donc encore 2-3 semaines de patience pour avoir un peu plus de précision... 2) Un article de 1996 écrit par le grand ponte Mike Mumma qui cherchait un titre accrocheur pour Science... La comète Hyakutake était une des premières dans lesquels les hydrocarbures étaient détectés en IR... depuis CH4, C2H2, C2H6 ont été observés dans des dizaines de comètes... Une comète qui aurait aucun de ces éléments aurait plus de raison d'être appelée extrasolaire de nos jours! D'un point de vue composition plus d'un s'amuse à dire que telle ou telle comète est d'origine extrasolaire (en particulier pour 67P, même! )... Dans nos articles sur C/2016 R2, dont la composition est franchement différente des autres comètes, on n'a pas eu la prétention d'aller jusque là...! Nicolas
  3. Les orbites des objets nouveaux et hors écliptique de magnitude 18 à 21, cela ne fait pas très longtemps (20-30 ans) qu'on les calcule, car avant on ne les détectait pas: avant la fin des années 90, les objets de type 1I ou C/2019 Q4, on les ratait tous.. ce qu'on peut dire c'est que des objets extrasolaires qui atteignent m1 <10, il ne doit pas y en avoir très souvent. Quand à leur composition, en fait à moins qu'un facteur 10, on trouve a peu près des compositions moléculaires (abondances relatives) similaires dans les zones de formation d'étoiles de la galaxie. Donc une composition similaire ne serait pas forcément étonnante, en ordre de grandeur - mais cela n'empèche pas de tout faire pour étudier ce genre d'objet, car similitude ou différence par rapport à "nos" comètes sont des infos tout autant intéressantes! Nicolas
  4. Oui, c'est ce que je voulais dire: 'Oumuamua a pas mal de chances de venir du voisinage solaire (vitesse LSR de 6km/s, contre 16-20km/s suivant les sources ou référenciels pour le soleil), mais C/2019 Q4 (Borisov) est un peu plus élevé (29km/s), vitesse qui est plus de l'ordre de grandeur de la vitesse relative d'une source dans le bras galactique voisin de Persée qui est dans la direction d'où l'objet vient... j'ai posé la question à un spécialiste pour avoir son avis... Ca n'est plus tout à fait le voisinage solaire mais cela reste de notre côté de la galaxie. Nicolas
  5. Oui mais il reste un énorme différence: 'Oumuamua venait de l'apex, direction vers la quelle se déplace le soleil à 20km/s, si bien que sa vitesse localel (par rapport au LSR, environnement stellaire du soleil) n'était que de 6km/s Avec les éphémérides JPL, C/2019 Q4 vient d'une autre direction (vitesse infinie de l'ordre de 33km/s), ce qui donne -29km/s par rapport au LSR (5x plus que 'Oumuamua). J'ai noté qu'à 2° près il vient de la direction d'un nuage moléculaire bien connu en raio, qui est à -45km/s !! coïncidence? Mais situé à 6000 années-lumières - peut-être que cette comète vient donc d'un autre bras de la galaxie ? Mais il lui faut 60millions d'années pour parcourir la distance. Nicolas
  6. Deux comètes dans le même champ

    Ce ne sont pas des queues ioniques mais des queues de poussières, donc qui suivent plutot la trajectoire des comètes que la direction anti-solaire (ou un intermédiaire entre les 2): Les éphémérides (jpl) donne une queue de poussières à PA=178° (Sud) pour C/2018 N2 et PA=240° (Sud-Ouest) pour 260P, Ce qui est pas loin des photos qu'on voit sur la page d'à côté... (ou ici: http://www.lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=20984) et de ton dessin Nicolas
  7. ... a première vue cela pourrait faire dans les 35 km/s à l'infini (/soleil)... maintenant reste à comparer la direction d'arrivée à celle de l'APEX. Nicolas
  8. Oui, cette comète fait le buzz sur la liste comets-ml... Certains trouvent qu'une excentricité de 3.0 fit mieux les observations, mais attendons un peu de voir comment cela évolue (le site MPC donne des orbites à e=0.9XXXX avec cependant des résidus plus importants). Une excentricité de 3 (avec la direction d'origine à voir) risque aussi de nécessiter des explications: 'Oumuamua avait une excentricité de 1.2 donnant une vitesse à l'infini de 26km/s mais seulement 6km/s par rapport à la vitesse moyenne des étoiles de l'environnement proche de notre galaxie. Pour e=3.0, faudrait faire le calcul, mais il y a un risque que cela donne un objet intergalactique si la vitesse à l'infini par rapport au soleil est trop élevée? Nicolas
  9. L'animation donne une dimension supplémentaire au rapprochement! Merci! Nicolas
  10. Deux comètes dans le même champ

    J'aurais bien aimé avoir pu observer ce rapprochement, mais j'ai du partir en mission vendredi... Sur la liste les_comètes F.Kugel a montré une photo avec 3 comètes dans le même champ, mais un peu plus faibles, surtout la 3e (m1 > 18?). Je crois n'avoir pu observer que 2 comètes dans le même champ qui étaient les fragments d'un même parent (141P/Machholz A et B en 2000), mais moins esthétique comme rapprochement... Nicolas
  11. Ypsilon Kométa: comètes!

    Voilà la même comète ce matin à 4h55:
  12. Ypsilon Kométa: comètes!

    Voilà, j'ai aussi mis une carte détaillée ici:
  13. Voilà une carte des trajectoires heure par heure autour de 0h UT, pour un champ de 80x60' jusqu'à la magnitude 15:
  14. Ypsilon Kométa: comètes!

    Oui... j'en ai fait de même, mais avec 1h de route en plus à chaque trajet... pour réobserver celle-là C/2017 T2 et 3 autres: 260P et C/2018 N2 qui vont se croiser dans 5j et C/2018 W2... ce matin et vendredi dernier. Nicolas