biver

Member
  • Content count

    3424
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

biver last won the day on December 19 2018

biver had the most liked content!

Community Reputation

1491 Excellent

About biver

  • Rank
    Very active member
  1. Qu'est-ce que c'est ?

    Géostationnaires... Pour ceux opérationnels, ils doivent laisser (en 45sec) des trainées de 11' vers les déclinaisons -6° à -7° (au méridien). Certains peuvent "flasher" jusque vers magnitude 4 à certaines époques, d'autres sont un peu en dehors du plan (désactivés...?). Une photo sans suivi aurait tout de suite révélé les coupables! Nicolas
  2. Merci, Oui apparemment ce sont donc (satellites ONEWEB) les objets 2020-008A à AK pour l'autre dénomination et qui passent vers 2h du matin en ce moment. Si on croit l'extrapolation des prévision de Calsky, le plan orbital précesse de environ 1h/15° par période de ~11j, ce qui les amènerait à passer 4h plus tôt début avril quand ils commenceraient à être éclairés vers le nord... (mais ils auront peut-être bien monté en altitude d'ici là!) Nicolas
  3. Entrée atmosphérique

    Il y en a 1 ou 2 justement qui risque de nous tomber dessus bientot, le meilleur candidat à l'air d'être le starlink-46 (NORAD 44246) qui n'est plus qu'entre 208 et 309 km d'altitude avec une rentrée possible vers le 20 février d'après Calsky... à suivre aussi le 44278 de la même série qui n'est pas très haut... Nicolas
  4. Voie lactée

    En IR même proche on a vite fait de s'y perdre pour reconnaitre son chemin. Heureusement que les amas globulaires (M22 et M28 en bas à gauche) et quelques nébuleuses (M8, M20 très discrête, la pate de chat,...) se reconnaissent en partie... Nicolas
  5. Merci den b Pour les oneweb, probablement que s'ils passent sytématiquement en pleine nuit (ou plein jour), seul les ourses polaires ou les manchot adélie ont une chance de les voir là où ils sont éclairés au crépuscule près des pôle et personne d'autre les a observés (en tous cas cela permettrait de dire qu'ils sont moins gênant que les starlink!) Pour ce 5e tir prévu samedi... on essaiera de voir ce qui est visible après 1tour1/4... mais ça va donner des passages de jour pendant 2 semaines ensuite je pense... Nicolas
  6. Les 34 satellites oneweb lancés il y a une semaine ne sont toujours pas dans les bases heavens-above et calsky - avez-vous des prévisions de visibilités, même limitées (du genre à l'horizon nord pas bien haut... si en orbite polaire), car ce serait quand même utile de pouvoir évaluer leur impact aussi, même si plus limités que les starlink pour ce qui est de l'astronomie visible (pas forcément pour la radio et le sociétal)? Merci, Nicolas
  7. Oui ... c'est le premier essai de la BFR de Musk En fait c'était juste une feuille morte, ou autre débris léger emporté par le vent et éclairé par un lampadaire LED pas loin... ... C'est bien venté ces derniers temps, et là j'ai eu du mal à me mettre à l'ombre des lampadaires... Nicolas Sinon de notre côté, au-delà des discours et actions des organismes internationnaux, je pense qu'il est utile d'estimer concrêtement la nuisance de ces satellites: j'ai toujours mesuré les starlink plus brillants (à leur maximum) qu'annoncé sur Heavens-above: dans la plupart des cas c'est quand même ceux qui sont encore assez bas, mais comme il y restent pour une partie plusieurs semaines voire mois, cela compte aussi... alors n'hésitez pas à faire des mesures de magnitude (comparaison aux étoiles voisines)... L'étape suivante ce serait d'en imager derrière un télescope - quand le seeing sera meilleur - pour évaluer la taille réelle de leur panneaux solaires dont je n'ai pas vu les dimensions réelles, et qui doit être responsable de 90% de leur luminosité comme on a déjà dit. 10m à 400km c'est 5"... pas l'ISS mais pour un bon imageur entrainé... Nicolas
  8. J'ai observé les starlink 1129 à 1179 (ordre de passage de 6h35 à 7h01) ce matin, issus du lancement du 29 janvier et/mais encore à 330km d'altitude... Je n'ai pas eu l'occasion de les observer plus tôt en grappe, mais là ils étaient à leur optimum de nuisance, bien éclairés vers la magnitude 1.6+-0.2 en arrivant dans la Grande Ourse - largement visibles à l'oeil nu, en ville (à 15km du centre de Paris) avec la Lune pas loin et des nuages... - il devait à peine y avoir 10 étoiles/planètes plus brillantes dans le ciel ! Animation accélérée 4x: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink1153a1168-120220-5h53m03-5h55m51-29mmf4bg3x4.avi et 1min plus tard: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink1196a1179-120220-5h57m32-6h00m31-30mmf4bg3x4.avi Demain matin cette série repasse vers 7h15 dans le crépuscule à l'horizon nord... Nicolas
  9. A partir d'une série de 9 images jpg j'ai voulu créer un avi (comme je reprends des fichier films .MTS de l'A7s pour les binner et accélérer) sous PIPP (sur windows XP....) mais voilà ce que j'obtiens: https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink1158-120220-5h44m05-5h46m05-29mmf4bsb-9x1s.avi Sous windows media player ou windows VLC cela correspond à ce que j'attends, sauf que chaque fois que l'explorateur le "voit" (suffit d'ouvrir le répertoire qui affiche son nom) il crash complètement (explorateur planté à relancer)... et transféré sous linux, l'animation des 9 images se retrouve dans le désordre (du style 2 1 4 3 6 5 8 7 9...): comment vous apparait-elle? Est-ce un problème de PIPP ou de mon support windows - j'ai eu ce problème déjà par le passé. Là le problème persiste avec le fichier, où que je le mette - j'ai même parfois un message d'erreur de tentaive d'écriture à une adresse interdite... La version gif animéé: Nicolas
  10. Et ça continue !😈

    Oui... ce matin une autre constellation de starlink traversant la grande ourse... la 4e - celle du lancement de fin janvier, que je n'ai pas pu observer plus tôt quand elle était plus serrée - mais les séries lancées en novembre et début janvier font encore des tirs groupés de ce type à d'autre moments (non éclairées ou de jour pour l'instant...): https://lesia.obspm.fr/perso/nicolas-biver/ISS/starlink1153a1168-120220-5h53m03-5h55m51-29mmf4bg3x4.avi Avec un passage optimum pour être éclairés, tous de magnitude autour de 1.6 ! Nicolas
  11. En parlant économie, je serais curieux de savoir quel est le profil type de ces personnes... combien peuvent voir le ciel et la voie lactée de chez "eux" et combien ont les moyens de se payer un accès à internet via un réseau satellitaire... La première chose ne leur coute rien, la deuxième peut-être les moyens de vivre pendant longtemps...?
  12. D'ailleurs je crois qu'il y en a qui confondent parfois les 2 nuisances, voir cette images de M42 postée sur spaceweather.com le 15 janvier dernier (https://www.spaceweather.com/archive.php?day=15&month=01&year=2020&view=view) qui s'apparente beaucoup a des trainées de géostationnaires sur chacune des poses individuelles additionnées: Un géostationnaire va être vers la déclinaison -7° de france (-5-6° plus au sud comme aux USA), et surtout se déplacer de 15" par seconde (trainée de 7.5' sur une pose de 30sec) par rapport aux étoiles (ou l'inverse...) contre plutôt 1° par seconde pour les satellites en orbite basse (400-600 km comme les starlink). Si les géostationnaires sont rarement visibles à l'oeil nu (magnitude 7 à 12 je dirais), se déplaçant lentement par rapport aux étoiles ils laisseront une trainée aussi marquée sur la photo qu'un starlink, probablement, mais bien plus facile à anticiper (ils ne couvrent qu'une ligne sur le ciel et pas uniformément... quand on en voit un dans le champ, on attend quelques minutes qu'il passe...) D'un autre côté, les géostationnaires sont moins souvent dans l'ombre de la Terre (au maximum à peine plus d'une heure aux équinoxes, zéro la plupart du temps), et peuvent "flasher" vers magnitude 4... Nicolas
  13. Merci. Toujours rien dans calsky ou heavens-above, mais sur leur orbite polaire, s'ils sont héliosynchrones comme un certain nombre de satellites en orbite polaire, ils vont passer localement toujours vers la même heure, et si pour l'instant c'est du genre minuit/midi, on ne va pas les voir... ...à terme seul un ou 2 plans seraient fournis de satellites éclairés au crépuscule (visibles alors tous les soirs ou matins, s'ils sont visibles... ) Nicolas
  14. Un procès contre SPACE X ?

    Côté pros, la pétition a été relayée par la SF2A, et un groupe va se mettre en place pour s'emparer du sujet. Côté américain/international, je n'ai pas encore vu de relai côté AAS... Nicolas
  15. Et quelqu'un a-t-il des infos sur la trajectoire et visibilité des 34 onewebs lancés cette nuit? Je crois que comme les starlink ils commencent en orbite basse vers 350km avant de rejoindre progressivement les 1200km d'altitude où ils devraient être probablement invisibles à l'oeil nu? Nicolas