biver

Membre
  • Compteur de contenus

    3 016
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3
  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

736 Très bonne réputation

4 abonnés

À propos de biver

  • Rang
    Membre très actif
  1. (6478) Gault est un astéroïde par comète !

    Non, mais on ne parle jamais de faisceau d'émission de poussières sur des centaines de milliers de km - aucun astéroïde ou comète n'est un pulsar qui éjecte de la matière à des vitesses vertigineuses... Les jets de comètes propulsés par une émission gazeuse (à 0.5-1 km/s) ne s'étendent que sur quelques milliers de km au plus (quelques secondes d'angle - donc dans les premiers pixels de ces images), la gravité du soleil et la pression de radiation sont les phénomènes dominants pour sculpter les trainées de poussières. Je n'ai pas vérifié (le site d'éphémérides du jpl n'est pas accessible), mais la trainé de poussière est très certainement alignée avec la direction antisolaire et/ou l'orbite. Nicolas
  2. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    La nouvelle Terre c'est lundi ... pendant l'eclipse... là il fera sans doute plutôt froid de tous les côtés de la Lune
  3. (6478) Gault est un astéroïde par comète !

    S'il n'y a pas de dégazage à l'origine de la production des poussières, voir débris, peu de raison d'avoir une chevelure cométaire - d'autre part s'il s'agit de débris de grosse taille, il vont aussi très peu diffuser mais plutôt s'étaler le long de l'orbite. Par exemple un objet comme Ryugu sans régolith disperserait peu de poussières fines après un impact...
  4. Bravo Serge Vieillard

    Le numéro de Mars 2019 est déjà sorti!? Je ne suis plus abonné depuis quelques temps (en raison de problèmes d'acheminement)... je ne pensais pas qu'ils avaient tellement d'avance! Sinon le Serge il avait déjà impressioné les Yankees lors de la Star Party de l'Oregon en 2017, alors il sait faire des vagues bien au-delà des océans ... qu'il affectionne d'ailleurs particulièrement ces derniers temps. Félécitation Mister Serge! Nicolas
  5. 60P/tsuchinshan le 10 janvier. C8/A7s

    Je l'avais imagée (du moins tenté...) 1-2h plus tard dans des conditions pourries: ciel voilé et vent fort gênant... les étoiles sont allongées à cause du bougé dû au vent (36s cumulées) (T407 + A7s à 20000 ISO): Nicolas
  6. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    C'est pourquoi je ne suis pas particulièrement fan de la mission Caesar vers 67P - surtout qu'ils devraient prélever un échantillon dans les zones des retombées de l'activité au périhélie, puisque c'est ce qui recouvre les zones éclairées (au nord) lorsque la comète est loin du soleil - donc pas d'échantillon primitif mais déshydraté ou du moins altéré par un cycle d'activité . C'est un choix technique... Il y a cependant un petit projet de mission de type F (Fast) de l'ESA proposé cet automne pour être prêt à survoler une comète dynamiquement neuve (Proposé par G. Jones je crois) - mais ce n'est que dans les toutes premières phase de proposition... Nicolas
  7. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Merci pour les questions...: 1) Les modèles d'évolution dynamique du système solaire évoluent avec le temps - là où j'en suis le nuage de Oort est formé à partir de la ceinture de Kuiper initiale, lorsque lors du LHB/résonnance 2:1 de Jupiter Saturne (avec des variantes "late veneer" ) plus de 99% de la masse de la ceinture de Kuiper a été éjectée, pour une part pour former le nuage de Oort (peut-etre plus une composante interne à moins de 10000 UA) 2) Les diversité de composition et de rapports D/H des comètes ne montrent aucune différence entre les comète issue de la ceinture de Kuiper (disque dispersé en toute rigueur) et du Nuage de Oort, ce qui renforce l'hypothèse d'une source commune, avec en contrepartie une diversité de composition dues à l'extension de la ceinture de Kuiper d'origine. 3) J'ai parfois des divergences de vision avec JP Bibring qui ne connait essentiellement que la comète 67P, et sur les 50 et quelques comètes qu'on a étudié en radio, IR, visible,..., on a vu beaucoup de diversité et mon opinion est que 67P est plutôt dans une queue de distribution (pauvre en CO, CH3OH, peut-être plus riche en espèces soufrées que la moyenne, et surtout avec un rapport D/H des plus élevés) et surtout plutôt très poussiéreuse (trouvez moi une photo de 67P avec une coma verte ou une queue d'ions...!) - voyez la comète 46P: si Rosetta avait été vers cette comète, le déroulé de la mission et les résultats auraient été tout autres! 4) Pour l'aspect évolution, je peux très bien imaginer que 67P lorsqu'elle était encore dans la ceinture de Kuiper était très différente: pourquoi pas riche en CO, et ayant perdu plus de 99% de son CO depuis (mais moins en autres glaces et poussières). Les comètes peuvent dégazer leur CO jusqu'à plus de 15-20 UA (observé) voire aux limites de la ceinture de Kuiper. Et pour répondre à une autre question, oui, les objets Centaures sont considérés comme des intermédiaires entre Ceinture de Kuiper et comète à courte période - une petite fraction sont actif (dégazage de CO ou CO2?). Un exemple de changement récente est 81P/Wild 2 qui était un centaure avant 1974. 5) Pour en revenir à Ultima Thule versus 67P, le premier a vraiment un aspect de 2 objets collés, 67P à un aspect moins tranché, mais pour beaucoup symptomatique de 2 morceaux qui se sont collés, mais la comète perd 0.1% de sa masse tous les 6.5ans en temps "normal", mais les comètes périodique présentent des sursauts majeurs avec fragmentation environ 1 fois par siècle (statistique de D.Jewitt) - 17P a ainsi perdu 3-4% de sa masse en 2007 (et probablement autant en 1892). Donc on peut imaginer que l'activité passée de la comète 67P a pu contribuer significativement à sa forme actuelle (d'ailleurs la majeure partie de l'activité vient du "cou" nord loin du soleil et surtout près du "cou"/pole Sud au périhélie (99% de la perte de masse). A noter qu'avec l'accélération actuelle de la rotation de 67P, elle devrait atteindre une vitesse critique d'ici 1 siècle (=> séparation des lobes?) 6) Dernière chose, il y a d'autres objets à aspect binaire comparables aussi à Ultima Thule: allez voir les images radar de la comète 45P ou mieux de 8P/Tuttle... Nicolas
  8. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Les comètes explorées jusqu'à présent sont des boules de neiges cuites et recuites après des dizaines de passages près du soleil (si vous passez une boule de neige sale à la pyrolyse elle doit ressembler à la matière sombre des comètes explorées par des missions spatiales). Une comète dynamiquement neuve qui arrive du nuage de Oort peut très bien ressembler plus à Ultima Thule, d'autant plus qu'il semble que l'activité en surface soit bien plus importante au début que pour une comète ancienne... Les comètes explorées par des missions spatiales ne sont pas représentative de l'ensemble des comètes - c'est une vision très biaisée. Nicolas
  9. mars du 9 janvier 2019

    Actuellement il y aurait u ne nouvelle tempête... aux longitudes observables par les japonais, c'est à dire au limbe pour nous et bientôt au méridien... donc cela doit-être elle au bord. Mais ici c'est plutot tempete de nuages bas après quelques rares minutes de soleil ces dernier jours
  10. session Martienne

    Ce sera intéressant de continuer à suivre Mars dans une semaine quand on verra les longitudes affectées par une nouvelle tempête débutée il y a quelques jours... Nicolas
  11. Actualité d'Opportunity (suite)

    C'est à nouveau mal barré pour Oppy? Une nouvelle tempête régionale importante s'est développée depuis quelques jours sur les régions voisines de Chryse a Argyre an passant par valles marineris, pas très très loin de Meridiani donc et si elle prend de l'ampleur cela va à nouveau obscurcir le ciel de Opportunity...Qu'en dit-on coté Nasa... ? Nicolas
  12. Avis aux astro-imageurs (bien équipés) fan des comètes

    Lien vers une image toute fraiche de JF Soulier: http://6888comete.free.fr/fr/image06478GaultChile.htm Il/Elle serait plutot vers mag 17.5...
  13. Avis aux astro-imageurs (bien équipés) fan des comètes

    Tiens, l'astéroide 6478 (Gault) vient aussi jouer les comètes avec une queue de 2 à 4' (CBET 4594) - pour les imageurs équipés (objet de magnitude 18.7... en principe, je ne sais pas en réalité) Nicolas
  14. Avis aux astro-imageurs (bien équipés) fan des comètes

    Ah C/1998 K5 (LINEAR)....! Je crois ne pas avoir revu d'objet similaire. Peut-être que 60P s'en rapproche un peu, mais C/1998 K5 était vraiment un objet microscopique atypique: je l'avais suivie plusieurs mois au T256mm x169 et 507, avec une coma qui avait peine à dépasser les 5-10", et une queue qui s'est dévelopée sur 1 à 1.5' maxi (avec des fragments possibles?), alors que la comète n'était qu'à 0.1-0.2 UA de la terre (je crois que la taille du noyau a été mesurée à Arecibo)... à se demander si l'objet n'éjectait pas des poussières/fragments par rotation rapide plutot que dégazage, par exemple, vu l'extrême petitesse de la coma. Nicolas
  15. Comète 64P/Swift-Gehrels

    ... pas vraiment? Sur ma photo du 3.0 Janvier je l'ai estimée à magnitude m1=9.7 (magnitude totale sur 6' de coma) et 13.5 sur le centre de 12" - en visuel en même temps je suis autour de m1=10.0 (coma de 5') et m2~14.5 sur le centre (~3" forte turbu). La magnitude 15 c'est sans doute la partie centrale en photométrie type "stellaire", mais elle reste une comète à la limite de visibilité dans de bonnes jumelles Est-ce que le jet du sursaut du 2 janvier était toujours là? Nicolas (ici il fait toujours gris en région parisienne - officiellement 30minute de soleil en 10j - et j'ai quand même réussi à attraper 2-3h d'observations la nuit du 2 au 3!)