Christophe Pellier

Membre
  • Compteur de contenus

    9 297
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

Christophe Pellier a gagné pour la dernière fois le 15 octobre 2017

Christophe Pellier a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

163 Bonne réputation

À propos de Christophe Pellier

  • Rang
    Membre hyperactif

Informations personnelles

Visiteurs récents du profil

1 153 visualisations du profil
  1. Uranus dimanche 14 au soir à l'arrache

    Il y a des tests à faire, mais dans l'absolu, il suffit de comparer avec les meilleures images du moment C'est connu : la réponse est oui, et ce sont exactement les mêmes détails que dans l'infrarouge, avec juste moins de contraste.
  2. Uranus dimanche 14 au soir à l'arrache

    Salut dfremond, le limbe de la planète n'est pas affecté de cette façon : il l'est car la diffraction dans ce cas fait apparaître, au traitement, un rebond à l'intérieur du disque de taille équivalente à la figure de diffraction. D'où les gros artefacts de limbe sur Mars en infrarouge par exemple. Mais, le contraste entre la planète et le fond de ciel est très important et cela permet de récupérer un bord net. Regarde cette image d'Uranus prise par Cd avec le même télescope, et également une caméra couleur: Tu peux constater que là, non seulement on a un limbe net, mais en plus, on distingue parfaitement la forme elliptique du globe de la planète - cette dernière information est un indice incontournable du niveau de résolution. Et du coup, l'image sort des détails sur le disque : on a la région polaire brillante... Non ! Ce n'est pas ce que j'ai dit j'ai seulement dit qu'il n'y avait pas de "bande sombre". Les seuls détails visibles sur les meilleures images de ces deux dernières années, et y compris sur des clichés pris avec des télescopes de 1 mètre, c'est une vaste région polaire brillante, et une bande équatoriale. Le reste, c'est des artefacts, du bruit ou bien des trucs à la limite du bruit et donc pas interprétables. Non c'est l'inverse, il augmente par contre c'est ta tache de diffraction qui est plus grosse. 200 images, sur Uranus, même si j'ai bien compris que les conditions ne t'ont pas laissé le choix c'est bien trop peu. Uranus demande d'empiler plusieurs milliers de brutes. Pour AS3, c'est ce que tu appelles réglages de base que je voulais vérifier, car il y a des choix à faire qui peuvent être critiques. Dynamic background chez moi ne fait pas planter le logiciel... C'est justement là le problème : cette combinaison ne fait que monter le bruit, sur un empilement de seulement 200 brutes. Uranus demande un traitement à fort contraste. Il faut passer en dyadic avec niveau 2 des ondelettes à fond, voire un peu de 3. Mais pas de 1.
  3. Monture EM200 Takahashi USD-3

    Monture EM200 USD-3, achetée neuve en 2004 ; viseur polaire jusqu'en 2030. Complète en parfait état de fonctionnement, avec : - Trépied bois moyen (prévu à l'origine pour un mewlon 210) - Contrepoids 2x5kg - Vis spéciales permettant l'adaptation d'une queue d'aronde style Skywatcher. A venir chercher sur place (Nantes - 44) petit déplacement possible.
  4. Uranus dimanche 14 au soir à l'arrache

    Hello ! Pour être honnête ces images ne montrent rien. L'indice à repérer ici, c'est le limbe - le contour de la planète. Il est flou. Or il s'agit du "détail" le plus contrasté, sur ces cibles, s'il est flou, il n'y a aucune chance pour que les détails du disque soient nets. Par ailleurs, il n'y a pas de bande sombre près du pôle nord... Enfin, sur la dernière version, le niveau de bruit et de surexposition (au traitement, donc rattrapable) écrase le reste. Pour le drizzle, je l'ai essayé également, je n'ai pas d'artefact, mais je n'utilise qu'un seul point d'alignement. Ceci dit le drizzle n'a un intérêt qu'en situation de sous-échantillonnage manifeste, ce qui ne doit pas être le cas. Tu ne précise pas les conditions de traitement ? Quels paramètres dans AS3 ? Combien d'images stackées ?
  5. Jupiter par Polo à la sauce artificielle...

    Polo, je pense qu'il est possible que les traitements de départ manquaient un peu de force, mais il suffit de les reprendre avec un peu plus de contraste...
  6. Jupiter par Polo à la sauce artificielle...

    C'est quand même pas mal surtraité, il faut bien que quelqu'un se dévoue pour faire la remarque
  7. Uranus quel modele planétaire?

    Elle date de 1997, c'est trop ancien de plus la qualité est déplorable, complètement compressée, on ne peut rien en tirer...
  8. Uranus quel modele planétaire?

    Attention, la plupart de ces photos sont prises dans l'infrarouge.
  9. Fiabilité des previsions de seeing?

    Oui aussi, mais moins flagrant, les nuits où le jet est fort mais vient de l'océan (temps hivernal typique...) les images sont moins mauvaises qu'annoncées. Mais pas vraiment bonnes non plus. Le paramètre qui ne semble pas pris en compte pour les sites comme le mien s'est le passage ou non des vents au-dessus de la mer (bon) ou bien de la terre (mauvais)
  10. Fiabilité des previsions de seeing?

    D'expérience la fiabilité de meteoblue est plutôt bonne, quoi non parfaite, évidemment. Pour moi les seuls cas où il y a désaccord net c'est en situation de jetstream faible mais avec retour d'est. Meteoblue prévoit du bon seeing mais je constate que c'est mauvais.
  11. Monocentric

    J'ai un TMB Supermono de 16 mm, je n'attends plus que des planètes pour le tester...
  12. Pupille de sortie 6-7 mm

    Message bien reçu je pense que mon prochain oculaire sera un ES 82 11 mm, avec une pupille de 2,25
  13. Pupille de sortie 6-7 mm

    Non l'Astronomik. Pour Mars je ne vois pas l'intérêt (sauf rapport à la discussion de l'autre fil sur des cas particuliers de réfracteurs ??) surtout que ça fait double bande vert + très rouge
  14. Pupille de sortie 6-7 mm

    BobSaintClar, c'est noté, merci pour ton témoignage J'ai acquis un UHC, j'ai pu le tester une heure seulement... mais l'effet de contraste est évident, je n'attends plus que voir ça sur M42 !
  15. Pupille de sortie 6-7 mm

    Moi ça ne me tente pas, par contre, autant en planétaire je suis en photographe, autant en CP je préfère regarder !