Christophe Pellier

Member
  • Content count

    11234
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13
  • Country

    France

Christophe Pellier last won the day on November 17 2018

Christophe Pellier had the most liked content!

Community Reputation

2392 Excellent

About Christophe Pellier

  • Rank
    Hyperactive member

Personal Information

Recent Profile Visitors

7849 profile views
  1. Bételgeuse faiblit

    Autour d'une étoile de seulement 10 millions d'années d'âge on peut penser que c'est fort peu probable... Si seulement la météo de m... daignait s'améliorer pour que je fasse un coup de spectro dessus
  2. Bételgeuse faiblit

    J'ai pu profiter d'une éclaircie inattendue hier pour jeter un coup d'oeil. En dépit de la proximité de la Lune (pas loin d'Aldébaran), la faiblesse de Betelgeuse m'a complètement frappé. Elle est nettement moins brillante qu'Aldébaran, beaucoup moins que Rigel, et même que Castor et Pollux apparemment. Seule Bellatrix semblait un poil moins brillante encore (M=+1,6). Simples constatations sans prétentions photométriques, mais j'avoue que c'était flagrant !
  3. Effectivement la saison 2020 se tiendra largement dans la saison théorique des grandes tempêtes, surtout dans les premiers mois avant l'opposition (le passage au périhélie est le 1er août 2020). Celle de 2018 s'est déroulée une pleine saison en avance. Après il est vrai également, qu'on n'a pas une grande tempête à chaque année martienne mais il n'y a vraiment aucune règle... Dans tous les cas il y aura forcément des tempêtes trans-équatoriales à partir de l'opposition, et là c'est plus spectaculaire car elles dégénèrent rarement en tempête globale, on a donc beaucoup d'activité à voir en plus des détails du surface. C'est même d'ailleurs le seul truc intéressant qu'on pourra observer parce qui sinon la planète évoluera très peu (la calotte sera petite, et les nuages blancs rarissimes)
  4. Uranus est encore parfaitement observable (elle n'est même pas à la quadrature), et Vénus va vite remonter dans le ciel du soir (bon ok, c'est pas Jupiter)
  5. J'ai d'autres noms à te proposer, en commençant par Dobson = Newton, y'a que la monture qui change et depuis l'année dernière on sait qu'en planétaire la monture dobson n'a plus rien à envier à l'équato. Phil Miles avec son 500 en Australie, CD sur ce forum avec son bête Skywatcher 305 (regardez bien ce qu'il a sorti...), Marco Guidi (dob 600 en Italie)... bref il faut savoir retrancher certains paramètres comme le fantasme de l'instrument de luxe, et certaines raisons historiques qui font que la plupart des gens associent encore le Newton à l'instrumentation des débutants sans aucune raison objective. Le jour où les observateurs se rendront compte de tous ces paramètres, certains fabricants auront des soucis à se faire et d'autres beaucoup moins.
  6. L'effet balcon fonctionne même sans balcon au-dessus c'est surtout une histoire de quitter les deux premiers mètres turbulents au sol.
  7. Neptune et spots

    Magnifique... Faut que je calcule les éphémérides correspondantes du 20 août au 20 septembre, pour vérifier sur ma spectro...
  8. Bételgeuse faiblit

    Ah oui je veux bien voir... C'est une idée que j'ai eue, prendre une photo d'Orion en IR et une autre en UV... pour voir les changements de magnitude des étoiles ! C'est sûr qu'en IR on ne doit plus voir que Bételgeuse !
  9. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Je confirme la citation d'Aurélien Barrau et la source Facebook, je l'ai vue également.
  10. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Au fait, le ciel nocturne il n'est pas classé au patrimoine mondial de l'humanité ? Doit y avoir moyen d'action
  11. Courbe transmission filtre

    Bon site. Il y en a d'autres. C'est toujours très intéressant à voir.
  12. oui super idée ;-) Une lunette fluo de 100 mm ne suffirait pas pour le voir ? ->[ ]
  13. Albédo de Neptune du 04/09, avec un prisme 3,8°

    Merci Matt, En spectroscopie comme en photométrie, tous les objets du système solaire (Soleil excepté !) sont étudiés de façon privilégiée en retirant la contribution du Soleil à la lumière que nous recevons d'eux. Cela permet de faire ressortir uniquement les propriétés de l'objet, planète, astéroïde ou comète. Le calcul de l'albédo permet surtout de quantifier ces propriétés. Effectivement ça peut servir à faire apparaître, et mesurer, d'éventuels changements. Sur Uranus et Neptune c'est plutôt un projet du genre long terme
  14. Courbe transmission filtre

    A peu de choses près oui. Le Baader est calé sur le Schött RG610 (c'est peut-être même du verre Schött ?) l'équivalent du W25 serait un RG600. Probablement pas. A choisir entre les deux le Baader est peut-être un poil mieux (il a un traitement multicouches performant) mais si on possède déjà un Wratten 25, la différence doit être bien difficile à voir... Sinon sur l'image que tu montres plus haut en lien, il y a aussi le filtre R CCD Baader. Ce n'est pas le RG610 seul. L'observateur a visiblement cherché à restreindre sa bande passante de 610 à 700. Du coup si tu utilises ton W25 avec un IR-cut, tu obtiendras peu ou prou la même...