Anton et Mila

Member
  • Content count

    3828
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

2304 Excellent

2 Followers

About Anton et Mila

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    Observation visuelle - astrophotographie - optique
  • Adress
    77310 France
  • Personal website
  • Instruments
    Télescope Maksutov STF Russie 200/2000, Lunette APM LZOS 150/1200, Perl Vixen achromatique GP 102/1000, montures Celestron CGE pro, Orion Atlas et Perl Vixen GP

Recent Profile Visitors

11397 profile views
  1. Etoile-test

    Bonjour @tresabern Pour le centrage, tu peux t'aider d'une mire reglable qui va se superposer à la vidéo en cours. https://www.iceinspace.com.au/forum/showthread.php?t=62696#:~:text=Al%27s%20Collimation%20Aid%20is%20a%20resizable%20transparent%20window,variable%20opacity%20of%20the%20circles%20and%20cross%20hairs Tu as encore un léger décentrement, et un peu d'astigmatisme (Ovale dans le sens de la hauteur, à verifier en ayant des images de même taille en intra/extra focale, avec l'ovale qui va passer dans le sens de la largeur). C'est assez faible mais on peut le noter. Avec la mise au point, tu aura un premier anneau discontinu avec 4 nodosités plus ou moins prononcées. Pour la collimation, on choisi une étoile assez haute sur l'horizon (60° minimum) ClaudeS
  2. Oculaire pour planétaire/lunaire 7 mm ?

    Il m'est arrivé récemment d'utiliser le stellarion OR 6mm en 24.5mm sur la Vixen 102M. Cela passe tout juste sur Jupiter et Saturne malgré la hauteur sans ADC (passage de l'ombre de IO bien visible sur Jupi), mais sur la Lune, avec une bonne hauteur tu n'auras aucun soucis si la turbulence est avec toi. Je suis à F10 soit 166X, c'est un peu moins que toi certes. Le BCO 6mm doit passer sur cette cible lunaire à 100 F11. La dernière version du BCO 6mm est mieux protégée des lumières parasites que la précédente. Prendre un neuf serait plus sûr. (info de Myriam) https://www.cloudynights.com/topic/781906-new-baader-classic-ortho-6mm-field-stop-design/ ClaudeS Avec la TAL 100mm http://www.astrosurf.com/blogs/entry/388-reprise-vid%C3%A9o-du-parachute-dandrom%C3%A8de-et-crat%C3%A8re-de-la-lune-gassendi-en-visuel/ Avec la TAL, les deux plus gros cratères visibles M et le sans lettre, P tout juste détecté, mais pas les rainures dans le cercle (avec le BCO 6mm). M doit faire 2.2kms Image LRO
  3. Avec plaisir. Ceci dit, avec l'image en fausse couleur ci-dessus, l'orientation de l'élongation entre les deux est manifestement différente....beau challenge en tout cas. Bravo jean.
  4. Vixen 102M / 1000

    Ceux qui ont (mon cas), ou ont eu une Vixen 102M sont toujours assez impressionné par le star test et la manière dont la lunette focalise les images. Ce n'est pas du apo pour la couleur sur les objets brillants mais cela reste de la haute volée en fabrication. Aujourd'hui je ne sais pas ce que peut donner Skywatcher, mais je ne changerai jamais une Vixen 102M contre une Orion 80ED ou autre. On ne joue pas dans la même catégorie, et pourtant il n'y a que 2 cm de différence (En visuel je précise).
  5. Oculaire pour planétaire/lunaire 7 mm ?

    Oculaires spécialisés pour petits diamètres et très longue focale.....
  6. c'est toute la difficulté des cibles très peu lumineuses et ayant une duplicité très proches. Une approche pour trouver la solution serait de faire énormément de poses comme sait le faire entre autre @exaxe17, et de tomber par chance dans un créneau où le turbulence est faible, ici dans ton cas, avec une moyenne de 0.5". J'ai quand même le sentiment que Pluton est un peu surexposé. ClaudeS Ajout. je me demande aussi si l'allongement général ne serait pas aussi un résidu de dispersion atmosphérique non corrigée. A vérifier, et dans ce cas, changer l'heure de la prise de vue, et dans ce cas avoir la dispersion non alignée avec la position de Charon. Je ne sais pas quand pluton passe au Méridien en ce moment par contre. A voir....
  7. J'ai fais la même observation que toi sans mettre en fausse couleur, mais je n'ai pas été à faire la remarque sur le forum. Il faut tenter avec une pose très courte en lucky imaging et avoir la chance parmi les innombrables images flous produites par la turbulence, d'avoir quelques images très focalisées qui montre la duplicité. Pas simple mais le diamètre du tube est là. Donc à retenter pour être certain du dédoublement. Je sais, ce n'est pas simple les étoiles doubles surtout si la turbulence est forte. Echantillonnage autour de 0.1" à 0,3", avec une pose la plus courte possible. Je ne sais pas si 500ms de temps de pose est possible dans ce cas avec le diamètre du tube. ClaudeS PS: J'ai 4 secondes de temps de poses et gain de 600 avec 150mm de diamètre pour une magnitude de 15.4 soit 0.018 m2 de surface collectrice avec un ASI 290mm. Pour un 625mm, j'aurais 0.31 m2 soit 17X plus de surface collectrice. Je ne saurais dire si on peut diminuer le temps de pose par un facteur 17, mais je tenterai le coup, soit entre 500 et 250ms selon le gain et la transparence du ciel.
  8. Oculaire pour planétaire/lunaire 7 mm ?

    Bonjour Stéphane, Je suis sur cet oculaire en mono oculaire que je trouve très bien, mais je n'ai pas eu l'occasion de tester autre chose. Je pars du principe qu'il faut étager les grossissement à F/D=10 +/-2 avec un 9mm, 8mm et 6mm pour profiter de la situation methéorologique. J'ai donc un Celestron ortho Tani de 9mm, un Plossl TV de 8mm, et deux ortho 6mm (Tani et BCO équivalents). A partir du 5mm, on est plus sur de l'observation des cibles très contrastées, Lune (rarement) et étoiles doubles. Le relief d'oeil passe très bien sans lunette (impératif). Donc, pour moi, c'est souvent le ciel et la hauteur de l'objet à observer sur l'horizon qui fait la différence. ClaudeS
  9. Parachute d'Andromède: Première tentative avec Mila

    Merci @ALAING J'avais fait le service minimum avec 100 poses de 4 secondes seulement. J'ai trouvé Siril particulièrement interessant et rapide, et surtout efficace avec l'alignement 3 etoiles. Je vais probablement d'adopter pour le CP en poses courtes. La difficulté ici réside dans la recherche de la cible. Il faut un bon GOTO. A faire 1/2 avant et après le passage au méridien avec le mak 200mm avec un plus de poses (un bon millier) et un temps un peu plus court (2s) avec approximativement 4000mm de focale. Ici les composantes extrèmes BC du cliché donnent un ecartement de 12 pixels à 0.21"/p soit 2.52" d'arc. Je suis assez proche de la valeur exacte de 2.48" d'arc. ClaudeS PS: Les taches d'airy stellaires se dégradent assez rapidement suivant la hauteur sur l'horizon. Il faut vraiment le faire proche du zénit.
  10. Parachute d'Andromède: Première tentative avec Mila

    Bonjour à tous, J'utilise depuis peu la dernière version de Siril. J'ai donc repris une des vidéos qui m'avais demandé le plus de difficultes avec AS3 et astrosurface: Le parachute andromède avec la lunette LZOS de 152mm. Ici les infos sur le fichier .AVI : Empilement de 100 images de 4 secondes avec une lunette apo de 152 mm et 2400 2830mm de focale (barlow TAL 2X + tirage) et caméra ASI ZWO 290MM. Monture Celestron CGE pro. Echantillonnage: 0.3 0.21"/p 2020-08-26-2321_7-CapObj.AVI.txt L'image est un peu meilleure que celles obtenues précédemment. ClaudeS
  11. mak intra/extra focale Collim

    IN_183C_Mak-Cass_Collimation.pdf
  12. une étoile bien particulière: Beta de la Lyre

    Exact Marco. Le site Stelle Doppie donne une couleur à l'orbite selon la méthode de mesure. Je viens de m'en apercevoir. Il semble qu'il y ait beaucoup d'orbites calculées pour des couples très serrés mesurées par cette méthode, ayant une durée de révolution de quelques jours. Ici Eta Andromède: J'ai revu hier soir entre autre Epsilon 1 et 2 Lyre au maksutov 200 mm à 400X. Elle était presque au Zenit. C'était d'une facilité déconcertante avec un telescope parfaitement collimaté. Comme dans la litterature. Par contre Saturne et Jupiter, bof bof avec la hauteur sur l'horizon avec le même grossissement. Pas de quoi y passer la nuit. Bon ciel ClaudeS
  13. Queue d'aronde VS colliers

    @jm-fluo tu fixes la platine Losmandy sur la queue d'aronde au milieu et ensuite tu coulisses le tube pour équilibrer. On ne coulisse pas la queue d'aronde pour équilibrer. C'est trop dangereux. C'est pour la pose du tube que la question pourrait se poser pour les tubes lourds. Queue d'aronde et collier vide, puis tube seul ou l'ensemble d'un coup. Perso, je mets tout d'un coup, même si le poids fait 14kg, mais pour plus lourd, j'opterai pour la méthode de @JD. Au-delà de 200mm F7 et plus, je me demande comment ils procèdent car les triplets sont vraiment très lourds et très longs avec les masse aux extrémités. C'est là qu'il faut oublier les réfracteurs en nomade.
  14. Amas globulaire M2 - 80ED - Asi294mc pro 03/09/2021

    Un bel amas dans un beau champ de surcroît. Bravo Seb. Je viens de comparer la résolution avec une de mes images en poses courtes avec la LZOS 152mm, et ta résolution pour 80mm est vraiment excellente. Par contre, dommage pour le halo orange sur les étoiles brillantes qui doit venir du chromatisme et doit faire chuter un peu la résolution sur les couples de binaires serrées à fort contraste. Tu dois avoir un beau suivi car j'ai moins d'étoiles en périphérie du fait de la pose courte. ClaudeS
  15. la grosse a deux grains de beauté .......

    J'ai eu quelque chose de similaire une fois avec la Lune malgré une hauteur conséquente, et c'est toujours très surprenant de sortir malgré tout quelque chose, certes loin de l'optimum. Les logiciels de traitement font de drôles de miracles....