den b

Member
  • Content count

    2769
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1140 Excellent

1 Follower

About den b

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    observation nature Site AIR ET EAU
  • Adress
    Rennes
  • Personal website
  • Instruments
    jumelles canon 10x42 IS, lunette nikon 70/300, meade SC 102 sur monture perso.
    250 mm split ring et assimilés.

Recent Profile Visitors

7731 profile views
  1. achat sur le site de orion UK

    On trouve les produits OOUK chez TS, qui sont beaucoup plus ouverts à la discussion en cas de problème( de ce que j'en ai relevé). J'avais acheté mon premier dobson 250mm chez eux et tout s'était très bien passé, mais c'était il y a plus de 15 ans.
  2. A 22h17 sur paris, c'est le train G4-15 lancé le 14 mai (qui n'est pas donné par HA, car avant le crépuscule astro). Celestrak donne des TLE prelaunch pour le G4-18 de ce jour : https://celestrak.com/NORAD/elements/supplemental/ Cliquer sur le petit globe pour la visualisation. Ils sont passés au dessus de la France vers 15h. Au sud du mississipi vers 20h34 TU, NE vers SE Sans garantie, TLE provisoires et celestrak peu convivial ...
  3. Petite séance rapide de fin de matinée avant l'arrivée des nuages, et cette fois c'est la lunette de 75 mm à 17x de grossissement qui sort. petits réglages sur Vénus et Jupiter pour attaquer et ensuite je retourne vers Mars que je n'ai encore jamais vu de jour avec ce setup , le ciel était assez calme et finalement après quelques minutes de recherches et plusieurs repointages et en revenant quelques fois sur Jupiter pour recalibrer les coordonnées et ma vision, je finis par la trouver. Mais la chose est d'une faiblesse extrême et lors d'une tentative de recentrage pourtant effectuée avec précaution, je la perds et il me faudra à nouveau plusieurs minutes pour la retrouver. Cette fois-ci j'arrive à mieux la garder centrée et l'observer. Je n'y verrai pas de couleur, cela reste une minuscule tache pâle sans éclat sur le fond de ciel bleu au contraire des étoiles qui gardent un peu de "brillance" comparativement alors que c'est leur taille qui diminue à l'extrême. Bon, si jour je me lève de bonne heure, faudra que j'essaie Saturne, même magnitude de 0,8 en ce moment, mais vu que j'ai déjà eu bien du mal à la voir au télescope bien balisée et avec un soleil assez bas, cela ne m'incite pas à me lever de bonne heure
  4. Ce midi, ciel bien limpide à Rennes et donc sortie du télescope pour en profiter. Retour vers le planètes du moment et je commence par Jupiter et suis agréablement surpris de la trouver facilement au chercheur. Avec les ciels de ces dernières semaines, si je la voyais au chercheur, c'était en général après l'avoir trouvée et centrée à l'oculaire. Et du coup, Mars n'ayant pas encore sauté dans mon cerisier je pointe donc vers ses coordonnées et la trouve sans trop de mal à l'oculaire cette fois, mais il a quand même fallu s'appliquer. Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vu et sa couleur de jour est toujours aussi prenante, plus rose que orange. J'ai quand même vérifié que Vénus était bien à sa place avant de clôturer la séance du midi. Cet AM un petit tour vers castor pour encore apprécier la finesse et la séparation des deux composantes qui est nette et spectaculaire à 50x, alors que je la séparais difficilement de nuit avant-hier et même pas du tout la veille à ce même grossissement. Toujours impressionnant de voir comme l'observation diurne favorise l'observation des étoiles doubles, chose que j'avais déjà constaté et relaté ici en parlant de la double-double de la lyre ainsi que de Sirius A et B.
  5. Design araignée Cassegrain

    Mais en général sur des palettes que l'on ne laisse pas tomber de deux mètres de hauteur ou bien dans des colis conçus pour et qui voyagent plutôt par des transporteurs que par la poste.
  6. Eh bien le balisage de l'étoile par la Lune a bien fonctionné, puisque j'ai pu trouver et observer l'étoile Eta du lion pendant quelques minutes et ceci malgré un ciel bien chargé. Mais les nuages ont fini par gagner et j'ai perdu l'étoile de vue six à sept minutes avant l'occultation. Quand je vois la vue satellite du ciel au moment de l'occultation, je me dis que j'ai quand même eu bien de la chance de voir l'étoile même brièvement : Et une petite vue du sol une minute après l'occultation. Dans l'ordre ascendant : l'arbre, un martinet venu faire un clin d’œil et la Lune
  7. Quel modèle pour ma fille de 10 ans

    Le modèle travel parait effectivement sympa, excepté le trépied étant jugé instable par pas mal d'utilisateurs, mais en astro il faut apprendre à manipuler en douceur. On doit aussi pouvoir le lester avec un poids quelconque suspendu en dessous (bouteilles d'eau dans le sac à dos par exemple) pour le stabiliser. Les deux autres modèles grossiront un peu plus du fait des plus longues focales, mais rendront aussi le pointage et suivi des cibles bien plus hasardeux, le trépied ne semblant pas beaucoup plus costaud. J'ai un équivalent du modèle travel bricolé à partir d'un télé objectif nikon et il me sert pratiquement quotidiennement en astro et observation d'oiseaux avec bonheur : https://www.webastro.net/forums/topic/130546-recyclage-nikon-300mm-en-petite-lunette/ https://www.webastro.net/forums/topic/166406-flute-me-vla-reparti-à-tailler-du-bois-lunette-et-sc-altaz/?do=findComment&comment=2577454
  8. Lundi soir 9 mai, à 20h27 local pour Rennes, soit environ une heure avant le coucher du soleil, la Lune occultera Eta du lion de mag 3,5. Si une étoile de mag 3,5 n'est pas forcément aisée à trouver de jour, le marqueur conséquent devrait faciliter la tâche et une occultation est toujours sympa à observer. Vérifiez les horaires pour votre localisation sur votre planétarium préféré si vous êtes tenté par l'aventure. L'émergence devrait se produire 1h20 plus tard, avec le soleil venant de se coucher.
  9. En observant aux jumelles 10x42 que j'utilise souvent, on voit quand même passer une bonne densité de starlinks. Leur orientation d'orbite, leur magnitude (invisibles souvent à l'oeil nu mais remarquables sans problème aux jumelles) et la répétition des passages dans un même secteur les rend assez facilement reconnaissables et quand vous vous attardez dans une région d’intérêt, c'est assez pénible de les voir traverser le champ régulièrement toute les deux ou trois minutes. Même si on sait ce que c'est, on a toujours tendance à partir dessus.
  10. J'ai revu ce midi ce joli couple dans le même champ de la lunette à 17x avant qu'elles n'y tiennent plus, ce qui sera le cas à partir de demain. Cet après-midi vers 18h, une promenade colorée vers les étoiles du moment au télescope. Sirius (blanche) a ouvert le bal avant de monter vers Bételgeuse (orange rouge) retour ver Procyon (Jaune) puis passage aux doubles avec Castor (blanches) et Algieba (orange et blanche) les deux finement séparées à 50x au premier regard. Intéressant de voir que le rendu des couleurs est excellent en observation diurne.
  11. C'est vrai qu'il y a une énorme différence entre les deux Et maintenant c'est l'heure UTC qui est la référence officielle même si on continue à noter TU pour abréger.
  12. Design araignée Cassegrain

    C'était dans les normes, on m'a toujours dit qu'un colis devait pouvoir résister à une chute de deux mètres de hauteur
  13. Il parle en UTC. 00h27 CEST le 18/07 = 22h27 TU le 17/07. et il s'est gouré dans la date de la photo, 2020 au lieu de 2022 Et Japet nous présentait alors une bonne partie de sa face sombre ce qui doit toujours être le cas lors des transits actuels, sa période de rotation étant proche de sa période orbitale. Je me demande si cela aurait été aussi remarquable avec la face claire vers nous ?
  14. C'est vrai que mon 250 version dob faisait bien moins peur que le 500 de Bruno Et comme Kaptain je suis aussi revenu au 250 après être passé par un 350mm.
  15. Le fait qu'il faille un grand séjour pour le ranger, par exemple Il a vraiment l'air ridicule mon canapé et pourtant quand je le regarde à l'instant, il me parait énorme