den b

Membre
  • Compteur de contenus

    1 666
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

119 Bonne réputation

À propos de den b

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    observation nature Site AIR ET EAU
  • Adresse
    Rennes
  • Site personnel
  • Instruments
    jumelles canon 10x42 IS, lunette nikon 70/300, meade SC 102 sur monture perso.
    250 mm split ring et assimilés.
  1. Doute offset miroir secondaire

    Ben, ça dépend aussi des jours et des régions Comme je l'ai déjà dit plus haut tu devrais aller voir dans un club. Il te vérifieraient ton télescope et tu pourrais observer et comparer avec d'autres instruments.
  2. Doute offset miroir secondaire

    Ben oui, c'est ce que l'on appelle la turbulence . Faire la mise au point sur une étoile voisine peut simplifier la tâche, limiter le grossissement si la turbulence est forte et attendre les "trous de turbu" où les détails vont pouvoir se révéler. Souvent on a de bons moment de calme en observant en tout début de soirée entre un demie heure avant le coucher de soleil et une demie heure après, au moment où la convection atmosphérique se calme avant de s'inverser. Il faut arriver à trouver Jupiter au chercheur ou aux jumelles si tu en as en visant la zone approximative où elle doit se trouver.
  3. Un morceau de chambre à air de vélo ?
  4. Bon, puisqu'on parle de martinets.... En fait, cette observation date de près d'un an, mais comme elle va se reproduire d'ici quelques temps et que la date est loin d'être fixe, vous serez prêts le moment venu Il s’agit du départ des martinets vers leur résidence d'hiver. L'année dernière donc un soir d'aout, en sortant jauger le ciel alors qu'il faisait encore bien jour, je remarque que les martinets sont particulièrement actifs, cela virevolte en tous sens avec de gros rassemblements et à l'aide des jumelles je repère d'autres vols importants au dessus du centre ville et ceux de mon secteur vont aussi s'y mêler et tout ce petit monde finit par former momentanément des groupes plusieurs centaines d'individus avant de se séparer et de se regrouper à nouveau et ainsi de suite... Je les suis un bon bout de temps aux jumelles, émerveillé comme toujours devant leur vol extraordinaire puis rentre en attendant la nuit. Plus tard, je ressors et décide de jeter un coup d'oeil à la lune, présente ce soir là et en l'observant je remarque le passage de groupes de martinets assez serrés devant, se succédant rapidement et qui se dirigent tous dans la même direction contrairement à leurs habitude de chasse ou de sommeil ou on les voit passer individuellement et dans des directions variées. je me rappelle aussi avoir attrapé les jumelles et les avoir observé par dizaines devant des voiles d'altitudes autour de la lune et éclairés par celle-ci, toujours s'éloignant vers le sud. Et après cette observation, plus de martinets dans le ciel de Rennes avant qu'ils n'y reviennent ce printemps pour y nicher. Suivant les sites et les lectures, on trouve cette date de départ s'étendant de fin juillet à début septembre, mais ce départ y est décrit comme "massif". Alors si cette année, vous observez un regroupement et une forte activité de ces oiseaux dans cette période, observez les bien, il ne seront peut-être plus là le lendemain et vous saurez que l'automne approche, comme toujours lorsqu'on est en été La fiche de oiseaux. net avec plein d'informations sur cet oiseau peu ordinaire qui ne sait pas décoller, mais juste se laisser tomber de son nid et qui passe huit mois en vol entre les nichages : http://www.oiseaux.net/oiseaux/martinet.noir.html Et petit bonus ornitho d'avant hier pendant que les gens criaient dans la ville "On est en...", un tourbillon de goélands. Il en est passé plusieurs centaines en direction du sud ouest en une quinzaine de minutes et il s'est formé aléatoirement trois de ces grands tourbillons au dessus de chez moi, insectes à capturer, dérangés par les klaxons et cris dans la ville, simple jeu ou plaisir de voler ??? http://www.reto.fr/div/tourbillon goeland.mp4 Edit : les goélands ont reformé un petit tourbillon ce soir au dessus de chez moi, mais bien plus bas, jusqu’à frôler les toits, donc plutôt petit jeu ou entrainement au combat
  5. Aziz ? Light !

    A Rennes, bon ciel et beaucoup de détails aussi au 250, on était apparemment mieux lotis dans l'ouest alors
  6. Vi, c'est pas toujours aisé quand on essaie de trouver autre chose que les étoiles "de première grandeur", et ça se complique vite si le ciel est un tant soit peu pâle ou turbulent. Jai de la chance déjà avec mon dobson "équatorial" qui n'a à suivre que sur un seul axe et possède maintenant un petit entrainement qui reste manuel mais est bien pratique à l'usage. C'est vrai qu'au dobson altaz c'est vite galère, à moins de se cantonner au objets proches du méridien.
  7. Étrangeté au bord de la Lune

    L'étoile de Toutiet n'est pas au bon endroit. Comme je le disais chez les voisins : En grossissant un peu et en examinant attentivement la photo, on retrouve le sillage trouble qui part du cratère Herschel, passe pratiquement entre les mers de la tranquillité et de la sérénité puis arrive à ce point de sortie sur le limbe. le sillage mettant du temps à se dissiper, il apparait sur cette photo, alors que le temps de pose devait être très court ( lune peu exposée) et il n'a été enregistré qu'un seul flash de l'avion durant cette pose. Du fait de la faible exposition et peut-être aussi d'une position peu favorable, il n'apparait pas d'autres feux de l'avion.
  8. Doute offset miroir secondaire

    Tu n'as pas un club ou quelqu'un d'expérimenté proche de chez toi qui pourrait jeter un oeil dans ton télescope pour un diagnostique ?
  9. Mais que les martinets volaient haut ce jour Cet après midi beau soleil et le petit courant d'air donnait envie de rester dehors après quelques travaux dans le jardin. Sortie du télescope 250mm donc et pointage de Vénus pour caler la mise au point, puis un petit tour vers Régulus, son voisin du moment qui reste au final bien faible dans un ciel peu coopératif. Un pointage rapide d'Algieba, mais pas moyen de la trouver du coup je me dis que je vais plutôt pointer vers l'Est ce qui me permettra de vérifier ma mise en station pour d'autres éventuelles manip diurnes. Ayant plus l'habitude de pointer en diurne les objets peu éloignés du méridien, j'ai souvent du mal avec les objets plus éloignés vers l'Est ou l'Ouest. Au final Arcturus se trouve assez facilement, centrée pile-poil en déclinaison mais avec un petit décalage d'un degré en ascension droite. Pas trop mal pour un télescope en bois manuel posé sur un grossier trait de peinture Nord-Sud Fort de ce succès, j'essaie de pointer Cor Caroli dont je voulais observer les deux composantes avec le soleil assez haut, le précédent essai étant un peu faussé par sa faible hauteur. Je la trouve difficilement, mais elle finit par être là dans l'oculaire de 24mm ... Et c'est là que les ennuis commencent. Ne voyant que la principale, je sais qu'il va falloir grossir et donc passage au 7mm mais entre le changement de champ important, la faiblesse de l'étoile et la mise au point légèrement changeante entre les deux oculaires, pas moyen de retrouver Cor Caroli dans le 7 mm, il me faudra repasser par le 24 mm, puis le 14 mm et le 7 mm et ce avec à chaque fois plusieurs essais avant de finir par la trouver dans le 7mm. Et là, encore pas moyen de trouver la secondaire, donc on va continuer à grossir, avec le 4 mm qui est (presque) parafocal avec le 7mm, donc pas trop dur, mais encore pas de secondaire, donc sortie du 2,5mm pour un grossissement de 500x, mais un peu inquiet de perdre l'étoile, car la mise au point du 2,5 est assez éloignée de celle des autres oculaires. Au final, l'étoile apparait au premier essai, on peut vérifier la collim avec une belle figure d'Airy dans les brefs trous de turbus, ce qui était possible aussi dès 300x, mais toujours pas de secondaire. Il va falloir passer un bon bout de temps à l'oculaire avant de finalement voir pointer faiblement une minuscule tête d'épingle, puis la localisation établie, je finis par l'observer régulièrement dans les trous de turbu, mais jamais plus d'une demie seconde de suite. Et les martinets dans tout ça, me direz vous, eh bien durant tout ce temps passé à l'oculaire, je n'ai pas arrêté d'en voir passer dans les différents oculaires, minuscules et assez nets dans les longues focales et un peu moins dans les courtes focales et ils étaient si hauts qu'à aucun moment, je ne les ai vu dans le chercheur. Impressionnants et fascinants,ces oiseaux
  10. Doute offset miroir secondaire

    J'avais fait un tuto pour marquer et recoller le miroir secondaire, peut-être y trouvera tu quelques indications : http://www.reto.fr/marquage/imagepages/image1.html 7 mm cela parait beaucoup, alors que sur les télescopes industriels les chinois ont plutôt tendance à ne pas mettre du tout d'offset. Voir les différences d'aspect avec et sans offset ci après, mais au final un offset incorrect n'aura pas grande influence sur la netteté, il va juste décaler légèrement l'axe optique et provoquer éventuellement un peu de vignettage. En ce moment on a peu de belles soirées pour grossir fort.
  11. Je connecte le smartphone à mon ordi avec le cable USB et j'utilise l'explorateur windows pour aller retrouver la vidéo ou les photos (Dossier DCIM /camera).
  12. Ah, cette petite phrase était bien prémonitoire Ce matin donc transit lunaire, mais malheureusement le ciel se libérait tout juste de stratus bas, le contraste était minime et de grosses vagues de turbulences ont rendu la mise au point impossible. Je vous mets quand même l'anim de huit vues pour que vous puissiez contempler le désastre, c'est à peine si on la reconnait, la pauvre ISS : Bon quand même une bonne année avec un transit lunaire, un rapprochement avec vénus et deux transits solaire possibles depuis mon jardin même si je me suis éloigné un peu pour tirer plus de vues du dernier. Pour rappel un petit site de prédictions de transit ISS à assez long terme facile à utiliser, mais à confirmer avec Calsky quand on se rapproche de l'échéance : https://transit-finder.com/results
  13. Peintures du XIIe siècle: besoin d'aide.

    On pourrait effectivement voir un bâtiment, peut-être même les plans de leur futur observatoire : En plus, ils avaient même pensé à une coupole coquille comme aux Baronnies
  14. Saturne, au smartphone

    Enlève le smartphone de l'oculaire, met ton œil à la place et profite
  15. Saturne, au smartphone

    Sur mon samsung les vidéos sortent en .mp4. Il doit falloir les convertir en autre chose, avi certainement comme le dit Sauveur avant que siril les accepte. Plus qu'à trouver le convertisseur qui marche sous apple.