den b

Member
  • Content count

    1979
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

315 Excellent

About den b

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    observation nature Site AIR ET EAU
  • Adress
    Rennes
  • Personal website
  • Instruments
    jumelles canon 10x42 IS, lunette nikon 70/300, meade SC 102 sur monture perso.
    250 mm split ring et assimilés.

Recent Profile Visitors

2891 profile views
  1. Ah, les averses promises passent plus à l'Ouest que prévu et donc j'ai pu me consacrer au petit challenge du jour , observer Mars et Mercure dans un même champ d'oculaire au télescope et il fallait le faire dans l'après midi car mon horizon ouest est trop encombré pour pouvoir les attraper dans la soirée au télescope. Ce fut dur quand même, avec un ciel encore pas mal laiteux et de nombreux passages de voiles d'altitude, j'ai eu bien du mal à trouver Mercure en début d'AM, mais dans un passage un peu meilleur cela a fini par se faire, mais point de Mars qui pourtant se trouvait à moins de 15' d'arc mais vraiment impossible de la sortir du fond de ciel alors que je l'avait observé plusieurs fois cette dernière quinzaine. Mais le ciel a fini par s'éclaircir un peu plus vers 17h30 et après avoir retrouvé sans trop de mal Mercure, j'ai pu avoir quelques vues de Mars extrêmement faible et à ce moment à moins de 14' de Mercure. mais dommage pour la couleur qui ressortait très peu. j'ai pu grossir un peu passant de 50x à 85x, je n'ai pas tenté plus d'autant que divers voiles n'ont pas tardé à revenir. Petite vue sympa quand même de ce petit disque légèrement orangé à proximité d'un quartier deux fois plus gros mais peu imposant quand même Mars mag 1,8/ taille 3,7 arcsec Mercure mag 1,2 / taille 7,3 arcsec Séparation 13,7 ' au moment de l'observation, mini 13,1' dans la soirée. Petit bonus de ce soir, j'ai pu revoir le couple aux jumelles ce soir à 23h, les nuages qui envahissaient doucement l'horizon ouest s'étant légèrement retirés à l'approche de la nuit.
  2. Protéger son adaptation nocturne

    Cela fait bien longtemps que j'éclaire mes cartes en vert, bien plus lisible que le rouge qu'il faut monter à des niveaux importants pour pouvoir déchiffrer facilement. Mais il faut pouvoir l'affaiblir au minimum compatible avec le ciel profond et donc monter potentiomètre ou résistance pour atteindre ces niveaux. https://www.webastro.net/forums/topic/35430-lampe-loupe-pour-bigleux/? Mais cette lampe verte ne me sert plus que très rarement depuis que j'utilise skysafari pour android sur un petit smartphone comme atlas nocturne. Je n'utilise pas non plus l'affichage rouge intégré à l'application, mais une autre application ( screendim ) qui permet de diminuer et régler finement la luminosité de l'écran du smartphone.
  3. porte oculaire

    Dieter Martini en Allemagne en vend. http://www.dietermartini.de/ Voir "Preisliste" milieu de deuxième page. En France, je ne connais personne, mais il y en a peut-être...
  4. Merci à vous Bon la météo n'est pas très coopérative en ce moment, même pour les observations diurnes. Hier soleil très voilé pour le transit solaire prévu dans l'après midi et la mise au point du smartphone partait dans tous les sens et rien vu passer sur la vidéo. J'aurais peut-être du moins grossir aussi vu les conditions, car je n'avais qu'un petit morceaux de soleil pratiquement indistinct en bord de champ au moment du transit et cela n'a pas facilité la tache du smartphone. Aujourd'hui, pas de transit mais passage tout proche de la lune, ce qui aurait pu être sympa avec un bon ciel mais là encore ce fût dur... On voit les nuages autour de Rennes à l'heure H : L'état du ciel 2 minutes après le passage. On voit la lune entourée et qui au moment du passage devait se trouver derrière le voile à mi-chemin vers le goéland : Du coup je n'arrivais pas à distinguer le bout du croissant sur l'écran du smartphone et j'ai donc cadré grossièrement avec le chercheur. Et entre le voile nuageux et les conditions de cadrage, j'étais tout étonné au final d'avoir l'ISS tout en haut du champ et j'en ai fait un petit gif pour célébrer ça. Bon pareil pas de contraste et mise au point dans les choux, mais c'est pas grave, je commence à avoir l'habitude On distingue vaguement et avec beaucoup de mal ce que je pense être l'extrémité du croissant : On fera mieux la prochaine fois Si le ciel le permet...
  5. Nettoyage lunette et oculaires

    Ajax vitre avec modération et PQ triple épaisseur, depuis plusieurs dizaines d'années avec nettoyages fréquents et tout le monde va bien Un petit coup de pinceau et/ou de poire à air avant ne peut pas faire de mal. Eviter l'essuie tout qui peut contenir des fibres non conseillées. Les mouchoirs papier ont un tissage moins adapté que le PQ et laissent plus souvent échapper des particules de fibre. Ne pas nettoyer assez souvent peut aussi amener divers problèmes, les poussières s'incrustent et se collent en fonction de nombreux paramètres atmosphériques et environnementaux sont ensuite plus difficiles à nettoyer et cela entraine plus de risques.
  6. Voyons, voyons... M101, M33, M51 ou peut-être bien M74... D'après vous ? Pour une fois que je pourrai me plonger dans le cœur d'une galaxie depuis la ville ...
  7. Ils commencent à prendre doucement leur position. La vue 3D de HA permet de bien voir l'étalement : https://www.heavens-above.com/StarLink.aspx
  8. Jumelles 20x80 et observations

    Ah, Besançon,c'est un peu loin sinon j'étais en période de" vide atelier " . https://www.webastro.net/forums/topic/9570-montures-de-fabrication-perso/
  9. Jumelles 20x80 et observations

    @Yvsicount Tu n'habite pas en Bretagne, par hasard ?
  10. Dommage que les prévis météo ne soient pas aussi bonnes que les prévis de transit ISS depuis mon jardin Le transit solaires du 06 aurait du mal à être plus favorable et le passage près de la lune le 07 aurait été intéressant pour une petite photo de jour. Bon, en trois jours le ciel bleu a bien le temps de bousculer les prévis
  11. Flute, encore un débris space X ... Hier soir, passage d'ISS au crépuscule à la verticale de mon jardin. Comme j'aime bien ces passages dans le ciel encore clair, j'ai bien préparé la chose, orienté la monture pour ne suivre que sur un axe et disposé la chaise pour être bien stable et j'ai pu trouver aux jumelles et donc au télescope ensuite Arcturus pour peaufiner la mise au point. Et donc à l'heure dite une très belle ISS dans l'oculaire 7 mm à 170x donc, et que j'ai pu suivre pendant environ deux minutes avec quelques période d'excellent suivi qui m'ont permis d'en avoir une vue magnifique. Elle était de plus bien positionnée et l'éclairage me montrait les panneaux couleur brun/orange avec des pointes de doré, vraiment une vue exceptionnelle. Je vous conseille de tenter de l'observer à ces heures crépusculaire, on la trouve facilement à l'oeil nu et elle n'est pas éblouissante comme la nuit ce qui permet de vraiment la détailler. Petit bonus, après le passage je repointe Arcturus avec l'intention d'aller voir ensuite Izar, et passage dans l'oculaire d'un satellite très brillant, je le suis à l'oeil nu aisément me demandant ce que cela pouvait être et en vérifiant ensuite sur calsky, je trouve donc un "crew dragon débris" soit certainement le second étage du lanceur ? Il était vraiment brillant(mais peut être un éclairage particulier ?). Si vous voulez l'observer : https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=44064&
  12. Question de collage secondaire.

    En observant, par exemple. Un collage mal mené se voit tout de suite sur une étoile à fort grossissement. A une époque, OO livrait ses télescopes sans enlever les cales qui servaient pendant le collage du secondaire et comme ils utilisaient une colle assez raide, cela suffisait à provoquer un bel astigmatisme : http://www.astrosurf.com/topic/46244-aux-possesseurs-dorion-optics/ Et pour mémoire : http://www.reto.fr/marquage/
  13. Une probable nova dans UMa

    un autre passage cette dernière nuit par là. Il me semble que la luminosité a baissé de façon sensible. Je l'ai trouvée moins lumineuse que l'étoile 12,7. Je dirais mag 12,9 / 13.0.
  14. De toute façon, une tesla ou un bloc de béton cela n'aurait pas changé grand chose Pour l'histoire, c'est un débris spatial qui porte le numéro 1 au catalogue des objets spatiaux : https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=1& Mais celui-là est retombé. J'ai observé il y a deux ou trois ans le plus vieux débris encore en orbite : https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=16& mais je n'ai pas réussi à voir le satellite qu'il avait envoyé , 18 cm et 1kg ça fait pas gros quand même : https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=5& Mince, je suis 5 ans plus vieux que le plus vieux débris
  15. Bah, pour l'instant dans le ciel, ce sont douze mille débris significatifs pour 2500 satellites actifs. Et si on prend la totalité des débris de taille supérieure à 1cm ce doit être autour des 500000 je crois, donc au rapport débris/satellite actif, Léon ne s'en tire pas si mal