mala05

Membre
  • Compteur de contenus

    160
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

23 Neutre

1 abonné

À propos de mala05

  • Rang
    Membre
  1. alignement polaire avec SharCap

    Non Xavier. Le corps plus petit de l'EM10 ne lui permet pas d'accueillir le viseur polaire de l'EM200. Il y a certes le côté bidouille qui me plait. A cela s'ajoute qu'un RPI Zéro avec sa caméra devrait pouvoir s'intégrer complètement dans la monture. Ici un aperçu... donc en plus, pas de pièce rapportée pour la manip. Cela devrait être très discret.
  2. alignement polaire avec SharCap

    Système très efficace mais inutile avec une EM200. Le viseur polaire de l'EM200 demande moins d'une minute pour mise en station au poil... Perso, j'envisage de me bricoler un viseur polaire numérique pour mon em10 à terme avec un Raspberry Pi + camera PI et objectif de 25mm. Cela permettrait de libérer l'axe polaire pour mettre des moteurs plus puissant. D'autant que le viseur polaire de l'EM10 nécessite un abaque et les gravures s'arrêtent en 2015.
  3. Nouvelle monture pour charge lourde !

    Non pas le moins du monde. Moins l'autoguidage est sollicité et mieux c'est. Surtout qu'ici il est question de montures supportant des charges lourdes donc bien souvent avec des focales importantes et l'échantillonnage qui va avec. Pas mal de marques intègrent des systèmes PEC avec pré-calibration en usine sur leurs montures haut de gamme.
  4. Nouvelle monture pour charge lourde !

    FroggySeven, une monture équatoriale est bien plus simple à corriger au niveau suivi pour faire de l'imagerie longue pose. Avec une monture azimutale on se retrouve a devoir corriger trois axes combinés (azimut, élévation et rotation). Un système PEC par exemple est relativement facile à mettre au point sur une monture équatoriale puisqu'on va avoir besoin d'enregistrer et de corriger seulement l'ascension droite. Avec une monture azimutale c'est une autre paire de manches...
  5. Quartier de Lune du 29/10 (CN212 + 5D Mk III)

    Merci les gars! Superfulgur, chez moi avec écran calibré cela passe au poils. Idem sur iPad avec un rendu très proche de la réalité comme j'aime. Certaines zones sont un peu cramées comme Tycho et Aristarque mais je n'ai pas voulu faire joujou avec des masques. Cela vaudrait peut-être la peine de retoucher avant tirage.
  6. Histoire de se dérouiller un peu, un quartier de Lune fait ce weekend... Mosaïque de 8 clichés. 5D Mk III - CN 212 Takahashi à F/12,4 - Réducteur F/9.9 - EM-10 MKS 400 Iso - 8 x 900 images - 1/200s en vidéo Raw. Zoom vidéo Magic Lantern 3x. Lien vers la full: >>>> ici <<<<
  7. Projet EM10 USD Arduino

    Balade Lunaire de ce weekend. Un plaisir avec la nouvelle électronique... Et la mosaïque issue de la séance... Mosaïque de 8 clichés. 5D Mk III - CN 212 Takahashi à F/12,4 - Réducteur F/9.9 - EM-10 MKS 400 Iso - 8 x 900 images - 1/200s en vidéo Raw. Zoom vidéo Magic Lantern 3x. Lien vers la full: >>>> ici <<<< J'ai commencé à coder le support du protocole LX200GPS. Il me tarde de pouvoir automatiser la prise de vue des mosaïques en pilotant de concert la monture et l'APN.
  8. recherche epsilon 250

    Je me rappelle que j'avais acheté mon Mewlon 250 il y a une quinzaine d'année à une personne sur Metz qui possédait également un Epsilon 250. Je serais pas étonné que ce soit lui vu la rareté de la bête. A défaut de pouvoir te donner son adresse, je dois pouvoir te retrouver son nom sur la facture du Mewlon. Envoie mon un MP en cas si tu le retrouve pas. Je regarderais dans mes archives.
  9. saturne du 22 août 2018 bonnes conditions !

    Très joli shoot polo! Ma préférence va vers les deux dernières versions proposées par ValereL et ms où je retrouve la perception de la vision à l'oculaire. Voici une proposition tirée du tif brute de ValereL pour jouer avec vous. Filtre passe haut on ne peut plus basic sous Aperçu avec 4 itérations. Ajustement de la balance et des seuils. Cela mériterait peut être un poil de débruitage sur les basses fréquences du globe et des anneaux.
  10. Projet EM10 USD Arduino

    Voici un billet issu de mon blog qui pourra intéresser les arduineurs qui bidouillent avec les timers... Lors de l’écriture de la librairie RunLoop pour Arduino, j’avais constaté à l’époque un décalage sur les timers hardware entre la période demandée par le programme et la périodicité réellement constatée en sortie avec l’analyseur logique. Le problème c’est que toutes les librairies testées avaient le même décalage que moi: un peu plus de 3us!!! Cela peut paraitre ridicule vu de loin mais pour des fréquences dépassant le KHz, l’erreur est de plus en plus problématique si l’on a besoin de précision. Hors en astronomie, pour le pilotage des moteurs pas à pas, la précision est de rigueur. A l’époque, j’avais donc intégré ce décalage dans RunLoop en l’estimant de manière empirique autour des 3,3us. Et voilà qu’aujourd’hui, je viens de tomber sur l’excellentissime blog de Bill Grundmann! Si vous lisez l’anglais, c’est par ici que cela se passe: The overhead of Arduino Interrupts Pour résumer: il a étudié le phénomène à l’oscilloscope et décortiqué le code assembleur de la librairie Arduino. Et effectivement, la levée d’interruption entraine un surcout de 55 cycles! Soit 55*0,0625 = 3,4375us précisément!!! Hors faute de le savoir, les librairies qu’on trouve sur le net n’en tiennent pas compte. Et bim! J’ai donc le plaisir de vous annoncer que je viens d’en profiter pour affiner encore un peu plus le code de RunLoop et de le publier sur mon github. Un test à 20Khz, montre maintenant une périodicité quasi parfaite à +-40ns près d’après l’analyseur logique (hors avec ses 12MS/s max on est dans la limite de précision d’échantillonnage donc même pas sûr que la variation résiduelle soit réelle). Note: en toute logique, le phénomène constaté n’est présent que pour des timers hardware levant une interruption au niveau logiciel. Je ne pense pas qu’un usage en PWM soit concerné. Veni, vidi, vici et big up à Bill!
  11. Projet EM10 USD Arduino

    Activité du moment, mettre au point un algo de prédiction pour le goto...
  12. Projet EM10 USD Arduino

    Ephemeris m'avait demandé un bon mois de codage assidu à l'époque en me basant sur l'ouvrage de Jean Meus. A ma connaissance c'est l'une des seules si ce n'est la seule librairie C++ compatible avec les architectures 8bits qu'on trouve sur Arduino. J'avais été contraint d'optimiser certains thermes de la théorie VSOP87 pour que ça rentre en 32bits (la dynamique max pour l'encodage d'un nombre décimal sur Arduino). Les méthodes vraiment intéressantes dans l'immédiat pour toi c'est: /*! Set location on earth (used for horizontal coordinates conversion). */ static void setLocationOnEarth(FLOAT floatingLatitude, FLOAT floatingLongitude); /*! Convert equatorial coordinates to horizontal coordinates. Location on Earth must be initialized first. */ static HorizontalCoordinates equatorialToHorizontalCoordinatesAtDateAndTime(EquatorialCoordinates eqCoordinates, unsigned int day, unsigned int month, unsigned int year, unsigned int hours, unsigned int minutes, unsigned int seconds); /*! Convert horizontal coordinates to equatorial coordinates. Location on Earth must be initialized first. */ static EquatorialCoordinates horizontalToEquatorialCoordinatesAtDateAndTime(HorizontalCoordinates hCoordinates, unsigned int day, unsigned int month, unsigned int year, unsigned int hours, unsigned int minutes, unsigned int seconds); Je t'envoie mon mail en message privé. J'essaierai de te donner des pistes. C'est clair qu'en Alt/Az tu dois à la fois assurer le suivi sur deux axes et à cela s'ajoute la rotation de champ. Donc tu as déjà 3 timers hardware de monopolisés et dont les modulations de vitesse doivent être synchronisées en fonction des coordonnées AD/Dec. Jette un oeil aussi sur ma librairie RunLoop: >>>> voir ici <<<< Elle permet notament de jongler facilement avec les timers sans devoir installer 36 librairies. Et si ce n'est déjà fait. Equipe toi d'une analyseur logique comme celui-ci. Coder le pilotage de drivers sans voir ce qu'il se passe réellement en sortie c'est comme faire de la cuisine sans jamais mettre les doigts pour goûter... Lol
  13. Projet EM10 USD Arduino

    Merci les gars. brizhell, ce n'est pas prévu en ce qui me concerne même si techniquement ce serait assez facile à faire vu que j'ai déjà codé toute la partie conversion Equa/Azim dans la librairie Ephemeris. D'ailleurs certains utilisent déjà ma librairie sur leur Dobson pour l'aide au pointage en Alt/Az. Je pense notamment au Dobson maison de Bram van Zoelen: >>>> voir ici <<<<
  14. Projet EM10 USD Arduino

    Après avoir bien poussé les optimisations de code, voici un benchmark montrant les impulsions d’un des moteurs pas à pas poussées au maximum des capacités de la carte Arduino (le mode PWM permettrait d’aller encore plus loin mais sans aucun retour pour le comptage de pas donc incompatible avec les besoins du projet)... Interprétation de la mesure à l’analyseur logique: Le code exécuté dans l’interruption en elle même prend 3,375us (remise à zéro du compteur du timer comprise) avec une périodicité d’à peine 8us soit plus de 123 000 impulsions par seconde!!! On arrive ici à la limite extrême en se limitant à un seul moteur. En prenant un peu de marge cela signifie qu’en déplacement bi moteurs (A.D. et déclinaison en simultané) pour du goto on peut sans complexe espérer atteindre les 50Khz avec encore un peu de temps CPU pour le reste du programme. Pour atteindre de telles performances, le code des interruptions moteur a été réduit à sa plus simple expression (comptage de pas + envoi impulsion moteur). Toutes les fonctions d’écriture -digitalWrite()- ont été optimisées avec l’excellente librairie Arduino-GPIO. Enfin, la gestion des accélérations/décélérations, changement de direction, activation/désactivation moteur, ont été dévolues à un timer dédié servant de « modulateur de fréquence » comme le montre cette capture... Les avantages: - Le fonctionnement des moteurs à vitesse constante est très peu gourmand en temps processeur. - Cela ouvre la porte pour faire sans souci du goto en microstepping 1/16 là où d’autres projets sont contraints de basculer à la volée en 1/2 pas voire même en fullstep pour tenir la cadence. - L’intégration du rattrapage de jeu et la correction d’erreur périodique pourront se faire au niveau du timer d’accélération sans impacter les performances des interruptions moteur.
  15. Projet EM10 USD Arduino

    Merci bulot. C'est très gentil.