FroggySeven

Membre
  • Compteur de contenus

    165
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

22 Neutre

1 abonné

À propos de FroggySeven

  • Rang
    Membre

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    bricolage(auto/moto, électronique...), photo, sport...
  • Adresse
    entre Chambéry et Grenoble
  1. Il fait moche : on bricole une étoile artificielle !

    ça me rappelle que je croyais naïvement que j'allais pouvoir collimater à l'intérieur de chez moi avec une fibre de 9µm Mais je butte évidemment sur la mise au point mini de mon SC (10m pile)
  2. théorie "limité en diffraction"

    Tu as vraiment voulu écrire 115/1000 et 115/900 (je ne comprends pas la faible différence) ?
  3. référence laser très puissant ?

    MERCI
  4. théorie "limité en diffraction"

    merci de te pencher sur ma question "un instrument dont le pouvoir de résolution n'est limité que par son diamètre"
  5. J'en avais vu un lors d'une "nuit des étoiles", pour montrer facilement les étoiles... MERCI PS : C'est forcément vert ou ça existe en rouge ce genre de laser très puissant ?
  6. théorie "limité en diffraction"

    Je sais que c'est une notion de base (d'où le choix de la rubrique), mais c'est pour m'ôter un doute. La résolution angulaire pour un appareil optique parfait ne dépend que de son diamètre. Donc par exemple un 100/500 et un 100/1000 parfaits auront la même résolution angulaire. Donc le 100/500 parfait avec une barlow x2 parfaite devrait se comporter exactement comme un 100/1000. Donc pour un diamètre donné, si un constructeur choisit d'augmenter la focale, c'est pour se rapprocher à moindre coup de l'instrument idéal "limité en diffraction" ? J'ai tout juste ou bien ???
  7. optimisation doublet par filtrage pour le visuel lunaire

    OK, ça sera donc plutôt mon filtre interférométrique vert. Merci aussi pour la courbe que je n'avais pas
  8. optimisation doublet par filtrage pour le visuel lunaire

    ok compris PS : "c'est un peu paradoxal de rechercher en même temps le filtre auquel l'oeil sera le plus sensible et en même temps à réduire le flux pour réduire l'éblouissement" >>> pas forcément si le but c'est d'améliorer le piqué d'un achromatique TOUT EN diminuant la luminosité. C'est plus la synthèse de deux contraintes qu'une contradiction. Mais j'ai compris que j'accordais trop d'importance à l'amélioration du piqué.
  9. optimisation doublet par filtrage pour le visuel lunaire

    ça m'a donné l'idée d'aller chercher la courbe de variation de la focale en fonction de la longueur d'onde d'un doublet achromatique sur wikipedia. Le "sommet de la parabole" correspond pile aux valeurs de lyl Le jaune ne parait pas optimal, le bleu dégradant autant l'image que le rouge... Mais c'est vrai qu'on est plus sensible au rouge. On l'utilise peut-être comme bon compromis piqué / luminosité. Bref avec un achromat, le jaune c'est peut-être plus pour le ciel profond, et le vert (cf capt flamme) pour la Lune. Bref, mon filtre interférométrique vert (~480-580) ne doit pas être tellement pire que le continuum (~535-545nm) question piqué, tout en étant beaucoup plus lumineux, pour rester en "vision de jour". 'faudra essayer les deux.
  10. optimisation doublet par filtrage pour le visuel lunaire

    Je vais lui prêter mon filtre "continuum solaire" qui doit laisser passer de 535 à 545nm, si j'ai bien compris.
  11. En visuel lunaire, est-ce que ça se fait d'utiliser avec des réfracteurs pas trop bien corrigés en chromatisme genre doublets des filtres couleur très étroits ? Si oui, est-ce qu'il faut viser le max de sensibilité des batonnets vers 500nm ? PS (version longue) : je n'étais intéressé ni par les montures lourdes, ni par le visuel... Et me voilà à faire joujou avec l'énorme Pierre Bourge de Dolguldur (bon... là je suis en mode bricolage auto / maison...), et à m'intéresser au visuel car j'ai appris hier qu'un ami a acheté une lunette (une 102/500 skywatcher a priori d'après sa description, à confirmer). Ce qui m'a donné cette idée, c'est qu'il m'a demandé entre autre si ça se faisait de diaphragmer une lunette pour ne pas être ébloui par la lune. Je lui ai répondu que ça allait améliorer le chromatisme mais augmenter la diffraction, et que l'un dans l'autre je ne savais pas si cela pourrait améliorer l'image... mais que l'idéal c'était peut-être de réduire la luminosité en réduisant le spectre.
  12. Fabrication d'un tube carbone pour un 460 mirrosphere

    Bien vu, je n'avais pas remarqué. A vrai dire je ne savais même pas qu'on pouvait fraiser "en avalant" vu que je fais ça en amateur en tenant la pièce à la main Mais visiblement, avec un bon guidage c'est plus le fraisage en opposition qui est l'exception https://www.sandvik.coromant.com/fr-fr/knowledge/milling/getting_started/general_guidelines/cutter_position/pages/down-milling.aspx
  13. une ED 80 peut faire aussi cela

    Ben justement, je trouve que la 80ED s'en sort rudement bien question bokeh sur un sujet aussi difficile (mieux qu'un zoom genre 150-600, et à des années lumières d'un réflecteur).
  14. une ED 80 peut faire aussi cela

    Toutafé. ça dépend de : 1 la quantité de flou qui est due à l'ouverture / aux différences de distance (avec la focale au milieu de tout ça). 2 la qualité, liée à la formule optique choisie (dont la forme du diaphragme, mais pas que). Souvent différente AV / AR. 3 le contraste des parties hors focus Quand on a la quantité (ouverture) à defaut de la qualité, ça compense largement quand la situation n'est pas trop exigeante. Des vagues sur lesquelles le soleil brille c'est très exigeant (contraste). Des branches d'arbre en avant et en arrière d'un oiseau (contrastre mais surtout distances proches) c'est sans doute ce qu'il y a de pire. Ici le bokeh dégueux d'un C8 sur un fond peu contrasté passe inaperçu... Là, beurk !
  15. une ED 80 peut faire aussi cela

    Moi qui cherchait un outil mixte terrestre diurne / astro... Autant pour le terrestre diurne ces histoires de faibles contraste des réflecteurs (à cause de l'obstruction) ça ne m'embête pas trop (vu que ça se corrige bien), autant je suis complètement passé à côté de la question du bokeh, cent fois plus beau sur les réfracteurs.